AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fureur et Tremblement [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 511
Âge : 22
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Fureur et Tremblement [terminé]   Mer 15 Fév 2017 - 17:21

<< Ne jamais jugerLa loi des hommes et le joug d'une femme >>


Automne - 1er jour de la 4e ennéade de Barkios
9e année du XIe Cycle
Le soir de la première entrevue avec Ernest

Après être furtivement sortie en début de soirée pour rencontrer Ernest d'Ethin à la Grande Bibliothèque, elle était revenu, haletante et tremblante, pour s'enfermer dans ses appartements durant plus d'une heure. Ne laissant si Rose, ni une quelconque autre personne entrer.

Puis une furie était sortie de là pour frapper avec véhémence sur la porte du bureau de son père... puis sur celle de sa chambre, quitte à le sortir du lit. La discussion fut longue et éprouvante mais lorsque le vieil homme sortit du salon, elle était quelque peu calmé.

Lorsque la porte se rouvrit, elle était si sûre d'accueillir la personne qui venait d'aller reposer son matériel d'écriture qu'elle écouta a peine son pas.

" Tu as fais ce qu'il fallait, Rose ?"


Dernière édition par Cécilie de Missède le Lun 7 Aoû 2017 - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jindanor Numanor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Âge : 21
Date d'inscription : 06/01/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  20 ans (988ème année du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Fureur et Tremblement [terminé]   Jeu 16 Fév 2017 - 14:43




Jindanor était devenus rouge de colère lorsqu'il avait appris cette mascarade, ses pas lourds et véhéments l'avaient menés avec rapidité vers la chambrée de sa Dame.
Dame qui venait de le faire tourner en bourrique comme l'auraient fait une bande d'enfants inconscients.

Alors quand il ouvrit la porte, le visage crispé et la poigne enserrée autour de la poignée de cette dîte porte, et qu'il receva un message qui ne lui était très certainement pas adressé, Jindanor prit une grande bouffée d'air, comme il le faisait généralement avant de longues tirades.

-Par tout les dieux où étiez-vous passée ?! Sa voix était claire, forte, et d'un ton suffisamment haut pour faire comprendre qu'en plus de s'être inquiété, le fait de ne pas savoir où elle avait pu ainsi s'éclipser avec pour seuls gardes un pauvre pecnot à peine capable de se tenir éveillé lors d'un tour de garde et ce en pleine nuit, l'avait mis dans une colère suffisamment importante pour que sa voix soit capable de se porter sur elle à un niveau semblable à celui que l'on prends lorsque l'on gronde son marmot qui a fait la pire connerie de sa vie. Vous rendez-vous seulement compte de ce qui aurait pu vous arrivée ?! Et bon sang qu'est-ce que c'est que cette histoire de "Faire ce qu'il fallait" ?! Avez-vous seulement vue l'heure ? Avez-vous seulement idée des risques que vous auriez pu encourir ?! ET SI... Et si ,pour je ne sais quelle raison, vous aviez finie par être battue ?! ENlevée ?! QUE SAIS-JE ENCORE ?! Est-ce que vous êtes plus folle et idiote que vous ne le laissez paraître ?!

Jindanor se tenait toujours à ce pas de porte, bien droit, le regard foudroyant d'une colère causée par cette inquiétude qui l'avait pris, et cette attente qu'il avait du avoir pour s'assurer de la rencontrer.
Il passa sa main sur sa mâchoire tic qu'il avait contracté lors de ses moments de tensions et de stress. Sa main vint faire quelques aller retour alors que son index levait vers le ciel ponctuait sa phrase suivante.

-Est-ce que vous vous êtes seulement imaginée un seul instant que certains auraient pu s'inquiéter de cette disparition soudaine ?! Ou même pire, avec tout ce qui s'est passé ces derniers temps, vous croyez réellement que je ne faisais pas les tours des couloirs et des chambrées pour m'assurer que RIEN n'arrivait à un seul de vos cheveux ou même de ceux de votre famille ?! Bon sang, je ne sais pas du tout dans quoi vous vous êtes encore embarquée ma Dame, mais je vous assure que si vous n'êtes pas capable de tenir au courant votre propre chevalier d'escapade nocturne et de le laisser vous suivre lors de ces excursions aussi dingue qu'idiote, je peux vous assurer que celui-ci va très souvent venir vous tirer les bretelles. ET BON SANG POURQUOI ETIEZ-VOUS SORTIE A UNE TELLE HEURE ?! ET pourquoi quasiment seule ?!

Oui... Jindanor était légèrement tendu, comme à son habitude vous me direz, mais c'était bien la première fois qu'il s'énervait contre cette femme qu'il aimait.

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 511
Âge : 22
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Fureur et Tremblement [terminé]   Jeu 16 Fév 2017 - 18:43

Cécilie sursauta d'un bon mettre en entendant la voix du chevalier, se relevant d'un coup, un peu déboussolée sous le flot à la fois coléreux et anxieux de mots qui tombaient en rafale. Elle essaya bien de se justifier entre deux questions rhétoriques :

" Je... Mais..." et autres " Mais je... !"

Mais rien n'y fit. Chaque son qui pouvait sortir de sa bouche enclenchait un nouvel éboulement. Et pour dire quoi d'ailleurs? Sa splendide idée de ne pas le mettre au courant pour éviter de l'inquiéter paraissait bien stupide étant donné l'état dans lequel il se mettait...

Elle du attendre qu'il ai fini son laïus avant de pouvoir répondre... peu assurée...

" J'étais à la Grande Bibliothèque. C'est un endroit sûr et gardé. Il ne pouvait rien m'arriver..."
tenta-t-elle d'expliquée d'une voix peu convaincue. "Je suis allé voir une des mes connaissances à propos de problèmes liés à mon mariage. Visiblement certains Missèdois ne veulent pas l'accepter sous prétexte que Théobald n'y a pas consentit de vive voix... Je voulais avoir un autre avis que celui de mon père... Et je ne voulais pas t'inquiéter avec ça..."

Elle hésita, honteuse... Ses mains se maltraitaient l'une l'autre.

"Je suis désolée... Je ne pensais pas que cela t... vous inquièterai. "
Revenir en haut Aller en bas
Jindanor Numanor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Âge : 21
Date d'inscription : 06/01/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  20 ans (988ème année du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Fureur et Tremblement [terminé]   Mar 21 Fév 2017 - 14:30




Alors qu'il venait de terminer son flot de parole, le souffle soulevant sa cage thoracique de manière appuyé et pourtant assez erratique, témoignant de sa colère et de son empressement dans ses paroles. Malgré les interjections de la demoiselle souhaitant se défendre il avait continué, comme un troupeau de buffles fuyant le danger il avait vider son sac vers elle dans une charge verbale qui avait su le vider de son accumulation tout en lui permettant de faire entendre son désagrément... Il la regardait d'un oeil toujours aussi éberlué de ce qu'elle avait fait, de ce qu'elle lui avait fait aussi, surtout. Une peur bleue, voilà ce à quoi il avait eu l'droit. En plus d'une colère sans nom de s'imaginer qu'elle lui cachait certainement quelque chose.

"J'étais à la Grande bibliothèque. C'est un endroit sûr et gardé. Il ne pouvait rien m'arriver..." tenta-t-t'elle d'expliquée d'une voix peu convaincue, et Jindanor secouait légèrement sa tête de gauche à droite comme pour souligner son désaccord totale alors qu'il la laissait parler."Je suis allé voir une de mes connaissances à propos de problèmes liés à mon mariage. Visiblement certains Missèdois ne veulent pas l'accepter sous prétexte que Théobald n'y a pas consentit de vive voix... Je voulais avoir un autre avis que celui de mon père... Et je ne voulais pas t'inquièter avec ça..."

Elle hésita, visiblement honteuse alors que ses mains se maltraitaient l'une l'autre sous les yeux toujours légèrement noir de son amant, celui-ci serrait les dents et exhalait son air par les narines, sa colère était peut-être légèrement exagérée mais il n'avait jamais été aussi écarté de situation aussi... Importantes. Après-tout ça l'était non ? C'était bien plus important que ce qu'elle semblait vouloir laisser croire... Une histoire d'emmerdes dans les mariages, même chez les bouseux dont il était extrait cela se rendait souvent dans des pertes de dotes, des rixes, ou bien pire encore, des morts.

"Je suis désolée... Je ne pensais pas que cela t...Vous inquiéterai."

Jindanor faillit s'emporter d'autant plus à cette seule phrase... Prenant une grande bouffée d'air qu'il exhala avec lenteur et maîtrise il passa sa main droite sur son visage avant de reprendre calmement les évènements, enfin calmement cela restait à juger.

"Cécilie... Ma Dame. Vous vous êtes rendue, en pleine nuit, dans une Bibliothèque, avec pour seuls accompagnateurs un garde, et votre servante. Pensiez-vous que sur le chemin rien n'aurait pu vous arriver ? Vous avez beau être chez vous, les parties à domicile ne sont pas fait rare." Il sous-entendait par là l'un des sports peu répandue dans les terres du sud et pratiqué à l'excés dans les communes et villages d'Oësgard, un jeu de balle ovale qui devait être passée dans des cerceaux d'écorces tressées et maintenue à deux mètre du sol par des pieux de bois, les parties pouvant se passer dans les rues comme dans des champs. La zone de jeu étant délimitée avant le début de partie. Un sport auquel il s'était livré plus jeune, et qui se trouvait parfois assez violent. "Ce que je veux dire par là, c'est que si la personne qui souhaite que votre mariage soit mis à bas, avait aussi souhaité, pour je ne sais quelles foutues raisons, vous tuer... Il aurait eu la main libre ce soir, que vous soyez accompagnée ou non dans un lieux gardé. Qui aurait cru la parole d'une servante ? Si tant est qu'il l'aurait laissée en vie, peut-être pour porter le chapeau ? Par les dieux, vous ne réfléchissez donc plus ? Et qui donc êtes-vous allez voir ? Une connaissance ? Ne vous fichez pas de moi, si c'était une connaissance vous ne l'auriez très certainement pas rencontrée sur un terrain neutre comme cette bibliothèque, cette personne serait venue au castel d'elle-même. Alors fin des mensonges." Jindanor souffla de nouveau, roulant des épaules comme pour se détendre, son dos lui faisant mal tellement la tension venait de le prendre aux tripes. "Et ne me dis pas que tu es désolée, je ne veux pas entendre ça, j'aimerais simplement comprendre quelle raison t'as poussée à croire qu'y aller si mal accompagnée était une bonne idée. Si c'est bien des ennuis que ta famille s'attire, ne crois-tu pas que ce qui est arrivé chez la Dame de Lourmel pourrait advenir ici-même ? Peut-être est-ce ce qu'il se trame ? Qu'en sait-on de toute manière ?"

Jindanor soupira une nouvelle fois, passant sa main sur sa nuque avant de souffler un "Excuse-moi... Tout ceci m'a tendu... Ne me fais plus jamais ça par les Cinq... Et dis moi ce qu'il se trame précisément. Réponds à mes questions."



Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 511
Âge : 22
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Fureur et Tremblement [terminé]   Mar 21 Fév 2017 - 20:56

« Ferme la porte. »

Les ordres dépourvu de toute tournure d'atténuation ou de politesse étaient relativement rare de la part de la jeune femme. Ou du moins n'étaient-ils pas donné après un soupire las qui leur donnait une sonorité bien différente.

« Si cela peut te rassurer, mon père me tuera aussi quand il apprendra qui je suis allée voir ce soir... »

Elle se rassit prudemment dans le fauteuil dont elle avait surgi. Rose l'avait prévenu... Elle savait donc très exactement ce à quoi elle s'exposait... Mais elle avait préféré agir comme elle l'avait fait malgré tout... alors ça ne devrait pas être si difficile de se justifier. Ça ne l'était pas. Enfin... Tant que ce n'était pas face à lui. Elle prit une longue inspiration, de manière à ne pas rester aussi tendue qu'elle l'était déjà.

« L'homme que je suis allée voir s'appelle Ernest d'Ethin. Si Théobald, notre Comte, ne sort pas de l'état dans lequel il est, étant donné les déboires de ma famille ces derniers temps, il a toutes les chances d'être choisi pour lui succéder au titre de Comte. C'est du meurtre de son grand père et de son frère aîné que mon père a été accusé le moi dernier. Et c'est lui qui l'a disculpé, en personne.

Il a demander au Conseil de se pencher sur la légalité de mon mariage et si celui-ci est décrété non profitable pour Missède, je perdrais l'intégralité de mes droits sur Beaurivages. Dans le cas contraire, mon père risque tout de même de devoir abdiquer. »


Ses mains ne se tordaient pas mais sa voix devait être légèrement faussée pour rester calme. L'idée d'être séparée de Beaurivage de façon officielle la touchait plus qu'elle ne l'aurait cru... Même si ce n'était rien par rapport à la perspective qu'Ernest avait mis en lumière quelques heures plus tôt...

« Je voulais le voir avant que le verdict de demain ne tombe pour avoir son avis sur la question. Il n'a répondu à aucune de mes questions mais il m'a permis d'avoir... un point de vue intéressant sur la question... bien qu'il se soit montré aussi fin diplomate que l'est Jérôme... Il ne me reste plus qu'à espérer qu'il ait autant d'honneur et de droiture que lui...

Me faire du mal aurait été une grossière erreur, lui fermant à coup sûr la route vers le pouvoir. Quant à moi... Arrivée a une 'rencontre fortuite' en ta compagnie n'était pas possible... Et tu ne m'aurais jamais laissé partir seule. »


Elle se releva avec la même précaution. Se dirigeant face à son hôte grâce au son qu'il produisait, elle se plia en avant.

« J'ai pris cette décision en connaissance de cause mais je ne pensais pas que cela t’inquiéterai autant. Je te prie d'accepter mes excuses. »
Revenir en haut Aller en bas
Jindanor Numanor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 414
Âge : 21
Date d'inscription : 06/01/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  20 ans (988ème année du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Fureur et Tremblement [terminé]   Mar 7 Mar 2017 - 14:10




Pouvait-il lui en vouloir plus longtemps ? Elle venait de plier l'échine devant lui, lui demandant avec toute sa franchise de la pardonner... Mais c'était là presque trop protocolaire pour qu'il soit touché comme il aurait dû l'être. Il perdit toute animosité, laissant un long soupire franchir ses lèvres pour que ses yeux se posent sur elle, accompagné d'un sourire compatissant. Elle avait voulue bien faire, et lui aussi avait fait des erreurs semblables, il l'avait presque quittée sans l'informer de son départ une fois, et pour une durée bien plus longue, et à la fin duquel voyage il ne serait peut-être jamais revenu.

Il avança de deux pas en sa direction, sa main droite venant se glisser sur sa joue pour venir la cueillir sous le menton, la redressant avec la délicatesse qu'il prenait toujours avec elle, il vint passer par la suite son bras libre autour d'elle, sa main autrefois sur son menton se glissant avec toujours autant de douceur dans le creux de ses reins, venant la serrer contre lui avec tout le réconfort qu'il avait sentis en apprenant qu'il ne lui était rien arrivé, et qui se terrait derrière sa colère. Maintenant que celle-ci avait été terrassée il était redevenus le Nounours en peluche qu'il était toujours avec elle, ses mains glissaient dans son dos en des myriades de caresses, simplement pour s'assurer de lui faire comprendre qu'il ne lui en voulait plus... Qu'il ne lui en voulait pas réellement. Qu'il s'en voulait à lui même de s'être ainsi emporté, la porte avait été fermée quand l'ordre avait été donné bien entendu, et maintenant qu'il pouvait la tenir contre lui, il profitait de chaque petites secondes. Il savait qu'il allait devoir bientôt la libérer de cette étreinte, ce qui décuplait d'autant plus son envie de lui faire comprendre qu'il l'aimait, cela transparaissait dans sa façon de se blottir contre elle, de lui murmurer des : "Je te demande pardon... Excuses-moi, je me suis emporté."
Nous connaissons tous ces réactions, l'on sait tous que parfois la colère prends le pas sur les véritables sentiments, Jindanor en étant d'autant plus sujet que beaucoup d'autres, probablement par son caractère stressé, ou encore par sa vie elle-même.

Mais voilà, malgré le plaisir qu'il prenait a sentir sa dulcinée si proche de lui, son coeur battant au même rythme que le sien, il se devait de la relâcher de son étreinte, durant laquelle il s'était laisser affaisser, finissant presque à genoux pour rester près d'elle.. Il l'observait, ayant établis une longueur d'avant-bras entre eux deux.

"Tu sais bien que je ne pourrais jamais t'en vouloir éternellement... Je te demande moi aussi pardon... Mais je t'en pris, ne me tiens pas à l'écart de ces intrigues, chacun de tes pas dans ce monde est la porte ouverte aux risques, je sais que moi-même je n'y ai jamais vécu, que je ne sais rien de cet univers dans lequel tu as grandis, et au sein duquel tu t'es épanouïe. Mais je t'en pris, tu sais que je peux t'être d'une aide indéflectible, et quoi qu'il advienne, quoi que je doives faire pour toi, tu sais que je le ferais... Maintenant que je sais qui tu es allée voir, je dois t'avouer que je me sens d'autant plus en rage... Mais, que puis-je y faire ? Je te l'ai déjà dis... Tu ne finiras jamais de me surprendre, et tes prises de risques non plus d'ailleurs." Il soupira un peu avant de lui offrir un sourire franc, empreint d'excuses et d'amour.

Il se redressa lentement, après quelques instants encore auprès d'elle, l'observant et l'écoutant si elle avait encore quoi que ce soit à lui dire.

"Je sais qu'il est tard, et vue la journée que tu me semble avoir passée, je doutes que tu veuilles que je t'ennuie plus longtemps avec toute mes questions." Oh, il savait que ce n'était pas totalement vrai, il savait lui même que s'il était aux portes de morphée, il ne lui en voudrait jamais de venir lui poser des questions, de s'emparer de chaque parcelles de temps qui lui était donné de vivre. Mais il fallait bien qu'elle se repose, après toutes ces péripéties.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fureur et Tremblement [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fureur et Tremblement [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en
» Des nuages inhabituels précèdent le tremblement de terre en Chine: des preuves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: