AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un deuxième pas. | Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charles d'Hardancour
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Âge : 21
Date d'inscription : 13/12/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  61 ans - Taille : 1m80
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Un deuxième pas. | Louis   Jeu 9 Mar 2017 - 14:44

Fin 5ème énnéade de Barkios, 9ème année, XIème cycle


Dès la missive d'Etherna reçue, Charles se rua hors de son bureau. Sa nouvelle charge, celle de gérer les affaires extérieures du marquisat, s'avérait déjà être pleine de surprise. Là où il s'attendait à devoir travailler Etherna pendant de longues énnéades, il avait vu les seigneurs de la baronnie se présenter à la porte de Cantharel, en jurant vouloir revenir sous le giron berthildois. Déferlant dans les couloirs, il pénétra sans sommation dans le bureau de Louis, s'inclinant en une fraction de seconde, en posant la missive sous les yeux de son marquis. Droit comme une pique, le vieil homme informa alors son suzerain de la situation.

« Etherna est sérieuse, monseigneur. Les propos du marchand de ce pays s'avèrent être sérieux. Les nobles de la baronnie veulent revenir à Sainte Berthilde. Lisez, et voyez comme le temps peut jouer contre nous. Je demande votre bénédiction pour partir à Etherna dès que possible et agir en votre nom pour œuvrer à l'accomplissement de la volonté des seigneurs d'Etherna de revenir à Sainte Berthilde. »


Charles ne prononça alors plus un mot, certain qu'il allait devoir défendre cette nécessité devant son seigneur et descendant. Il se mua dans un silence complet, ses mains jointes au bas de son dos, le regard fier et le visage austère, en bon serviteur qu'il était. A cet instant, le vent murmurait à Charles que le mois de Barkios n'avait pas fini de révéler son lot de surprises...

Revenir en haut Aller en bas
Louis de Saint-Aimé
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 214
Âge : 28
Date d'inscription : 01/08/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un deuxième pas. | Louis   Jeu 9 Mar 2017 - 20:22




Lorsqu’arriva en trombe dans son bureau son grand-père, Louis redressa le menton aussitôt lorsqu’il remarqua tout son empressement. La chose se devait d’être franchement importante, lui qui n’avait jamais eu l’habitude des choses précipitée. Or, une fois la missive devant lui, le Régent s’empara du court message d’un geste nonchalant, lisant tout bas, alors que son aïeul lui, s’exprimait tout haut.

« Foutredieu! Charles! Allons-nous nous mettre la patte dans ce piège à ours ? Vous m’aviez pourtant assuré qu’il y aurait négoces et qu’elles aboutiraient, fichtre! A-t-on seulement discuté avec ce Gaston? Car à en comprendre ce que vous me dites, c’est un passe-droit vers la guerre que vous me demandez. Au printemps nos hommes irons au front vers le Médian et vous me demandez de les mobiliser maintenant, alors que sonne à nos portes l'hiver? » Louis avait haussé le ton si tant fort, qu’il en attira même les regards curieux de ses soldats rapprochés.

Revenir en haut Aller en bas
Charles d'Hardancour
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Âge : 21
Date d'inscription : 13/12/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  61 ans - Taille : 1m80
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un deuxième pas. | Louis   Ven 10 Mar 2017 - 7:25

Charles resta immobile sans rien dire, puis lorsque vint son tour de parole, ses poings se fichèrent dans le bois du bureau de son marquis, et bien que le ton du doyen de la noblesse berthildoise demeurait calme, on pouvait y déceler une certaine note d'impatience ou de colère dans sa voix.

« Vous voulez vous entretenir avec Gaston ? Faites donc. La dernière fois qu'un noble s'y est risqué, il a perdu son titre, et trois chevaliers ont été condamnés à mort par sa simple volonté. Je ne vous demande pas le droit de faire la guerre, je vous demande de donner à Etherna une chance de décider de son destin. Cette terre doit sa vassalité à Sainte Berthilde. Pas à un Berdevin. Lisez donc cette lettre ! Odélian a levé son ost, pour quelque raison obscure dont nous ne savons rien. A la veille de l'hiver, le marquis a mobilisé l'essentiel de ses forces, en allant jusqu'à délaisser sa propre terre à moins d'un mois de l'arrivée des jours difficiles. Vous pensez vraiment qu'Odélian va vous accompagner dans le Médian ? Et vous pensez vraiment qu'un homme pareil, après ce qu'il a fait, est digne de confiance au point de laisser vos terres sans défense à sa merci pendant que vous rendez la justice d'un roi qui n'a pas été juste envers vous ?

J'ai envoyé aujourd'hui la missive à Olysséa. Si comme je le crois, ils ne donneront aucune réponse, vous serez régent d'Olysséa. Si comme je le crois, Etherna court à la guerre civile, cette baronnie ne passera pas l'hiver. Bon sang, regardez par vous-même ! Plus des trois quarts de leurs nobles sont hostiles envers le Berdevin ! Vous avez la possibilité en moins d'un mois de faire plus pour votre famille et pour ces terres qu'il n'en a jamais été fait en dix ans, et d'assurer à Etherna sa survie lors de l'hiver à venir. Sainte Berthilde a les moyens de se permettre cette mobilisation sans être impactée pour la guerre contre le Médian à venir. Je vous ai dis que je ramènerais Olysséa dans votre giron, et je le ferais. Je vous ai dis que je ramènerais Etherna dans votre giron, et nous en sommes proches. Laissez-moi donc faire, monseigneur. »

Charles avait planté ses yeux dans ceux de son descendant, défiant presque la nature pacifiste de Louis. Oh, le vieil homme était parfaitement au courant de ce qu'il demandait, et pour cela, Louis le haïrait probablement pendant un temps. Mais la vérité était que cela était nécessaire, non seulement pour Etherna, mais aussi pour voir une Sainte Berthilde restaurée, et de faire de Louis un élément incontournable du marquisat et du Nord, pour que ne pas lui confier le marquisat soit impossible.

Revenir en haut Aller en bas
Louis de Saint-Aimé
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 214
Âge : 28
Date d'inscription : 01/08/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un deuxième pas. | Louis   Mar 14 Mar 2017 - 14:18




Si tout son discours avait déplu au marquis par son ton, ainsi que par son fond, il n’en était pas moins parsemé de vérités. Des vérités qui faisaient mal, lorsqu’on avait un cœur aussi abondant que celui de Louis. Plus que le froid et la famine, les armes et la violence viendraient tôt, s’occuper d’abréger la misérable vie du petit peuple d’Étherna, et pourquoi ? Leurs Seigneurs se seront rebellés contre leur maître, car iceux étaient en quête de justice et de liberté. Une liberté qu’ils paieraient de leur vie, ainsi que de celle de leurs petite genses, si Louis n’accordait pas ici et maintenant son autorisation. Il avait au bout de la langue, une chance inestimable de dévier la destinée réservée aux traîtres Étherniens –car c’est ce qu’ils étaient tout de même- et de leur offrir une chance nouvelle de vivre une bonne vie de servitude, à titre de vassal de Sainte-Berthilde. Pour cela, Louis se devait d’investir toute sa confiance en son aïeul, car icelui s’investiguerait d’une tâche encore plus lourde qu’elle était à la base. Il se devait de vaincre, non seulement de gagner, mais aussi de s’assurer que l’intégrité de son armée soit préservée pour la guerre qu’ils se devaient de mener à la fonte des neiges. Et bien que Charles se montrait fort confiant, Louis quant à lui, faisait preuve d’un certain pessimiste avoisinant le réalisme des choses : l’hiver s’annonçait rude et long, froid et venteux.

Louis se redressa de sur son assise pour se mesurer à Charles qui vraisemblablement, avait laissé ses émotions embraser son caractère. Il le laissa pourtant défendre sa demande en gardant vaillamment ses yeux plantés dans les siens, relevant le défi. Le vieillard avait sans doute l’expérience dans la peau, mais sa fougue renouvelée par la chance qui s’offrait au Berthildois, pourrait s’avérer devenir toxine pour icelui. Il se devait de la gérer convenablement, surtout lorsqu’il désirait faire entendre son point à celui qui avait le pouvoir de la lui accorder.

Louis marqua une pause forte sentie lorsqu’il termina son plaidoyer, réfléchissant à l’ensemble des points soulevés. Enfin, il se prononça sans animosité, mais avec fermeté.


« Si nous en sommes là … Alors nous irons pleinement. Sachez que si je le fais, d’abord et avant tout, ce sont car ces Seigneurs Étherniens se sont soulevés contre leur suzerain sans prendre en considération que d’innocentes personnes le paieront de leur vie. Quant à restaurer Sainte-Berthilde, n’allez pas sous-entendre que sa prospérité ne me tient point à cœur ; vous seriez dans le faux si c’était le cas! Seulement, je me vois la voir grandir seulement dans ce que nous réserve le printemps, face au Médian. Maintenant, si vous m’assurez, sur votre honneur, que vous saurez mener à terme ce litige avec Odélian ET que vous saurez également prévenir notre armée d’en souffrir trop pesamment, alors je vous donne ma bénédiction.

Je vous confère le pouvoir de parler en mon nom et de gérer comme il se doit le mouvement des troupes afin d’éradiquer toute menace en territoire Éthernien, jusqu’à ce que celle-ci soit considérée comme l’un de nos vassal officiel. En contrepartie, je me veux informé quotidiennement de tous avancements à ce sujet et vous confierai pour ce faire, un homme qui fera les allées et les venues pour accomplir cette tâche. »
Louis s’était montré certes concilient, mais le tranchant de voix laissait sous-entendre que Charles était mis à l’épreuve et qu’il serait lourdement pénalisé s’il venait à fauter. Louis s’asseyait et quêta de la main en vélin ainsi que son matériel d’écriture.

« Je vous ferai parvenir l’avis officiel dès qu’il sera terminé. Pour l’heure, je vous donne congé. » Dit-il de manière nonchalante, les yeux déjà posés sur son prochain labeur qu’était la rédaction de sa permission officielle.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un deuxième pas. | Louis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un deuxième pas. | Louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le verdict. Le deuxième tour à quand?
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Mirlande Manigat prend position pour Madame Michelle Duvivier Pierre-Louis
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Marquisat de Sainte Berthilde-
Sauter vers: