AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De l'or en négoce!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nakor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1467
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: De l'or en négoce!   Dim 12 Mar 2017 - 20:13

Nakor devait se rendre en Ithri'Vaan, il avait passé une large commande de denrées alimentaires qui devait venir alimenter les réserves de sa guilde. Il était venu avec trois sorciers redoutables et totalement au service du Firmament. Un grand humain, Mathias, imberbe aux yeux bleus et à la crinière argentée dû à son âge légèrement avancée. Il était capable de manipuler les forces de la terre comme quasiment personne d'autre de son grade. Une arme redoutable à n'en pas douter. Un drow noir ébène Zarlak, mage psychique puissant et calme, un léger sourire apparaissant sur son visage lorsqu'il était aux côtés du Magistère Nakor. Enfin une femme magicienne humaine, Atala. Belle, élancée, jeune et prodigieuse manipulatrice de l'eau. Elle était un brin hargneuse et rechigné toujours à laissé Nakor seul tant elle estimait être sa gardienne personnelle. Une fois sur place, ils avancèrent jusqu'au marché, Nakor de front avec Mathias à sa gauche et Zarlak à sa droite. Atala préférait rester un brin en retrait derrière le vieux fou. Tout heureux de sa petite sortie avec certains membres importants de sa guilde, Nakor jetait des regards intéressés et curieux un peu partout sur les étals. Un joyeux vieux bonhomme en promenade qui s’approchait des oranges, des pièces de viandes puis leva les yeux au ciel pour savoir quelle heure il était.

"Zarlak, il sera bientôt l'heure d'aller récupérer notre commande, tu as toujours l'argent sur toi n'est-ce pas?
- Oui Magistère et croyez-moi, personne n'y touchera!
- Je n'en doute pas, je n'en doute pas."

Nakor allait ajouter quelque chose mais ne le fit pas. Il sentit soudain une présence étrange, vaporeuse, presque secrète, antique, évanescente et pourtant, malgré tout cela, bien là et familière presque. Aucun des trois mages ne sembla percevoir cette étrange sensation et le vieux fou ayant terminé sa phrase, personne ne le remarqua. Il observa alors bien plus attentivement les environs et décida d'arrêter sa marche

"Vous allez tous les trois, récupérer la commande et la ramener aux portes de la ville en bonne sécurité!
- Mais Maître, nous ne pouvons pas vous laisser seul, Mathias ira avec Zarlak et je resterai avec vous.
- Atala à raison Seigneur Nakor, la ville et le marché surtout, n'est pas un endroit sûr."

Nakor planta son bâton et observa ses acolytes. Un petit sourire sur les lèvres, plein de malice

"Croyez-vous que je fasse les choses sans raison? Si je vous ai amené ici avec moi, pour une mission aussi importante, ce n'est pas pour rien. Je veux voir comment vous vous en sortez sans moi.
- Mais ...
- Aucune objection! Atala, rassure toi, je ne crains rien. C'est vous, si lourdement chargés qui allaient être en insécurité. Je veux observer votre comportement pour pouvoir ensuite vous confier des tâches importantes pour la guilde. Vous fonctionnez très bien tous les trois quand je suis avec vous. Je veux voir ce que vous produisez sans moi. Aller! Dans une heure aux portes de la ville."

Puis Nakor n'attendit pas et partit dans une direction de son choix tournant le dos à ses compagnons. Zarlak esquissa un léger sourire avant d'inviter ses camarades à obéir aux ordres. Le Magistère du Firmament voulez surtout se débarrasser de ces petits gêneurs pour trouver la source de cette légère perturbation qu'il avait ressenti. Il tourna dans une ruelle, puis une autre et enfin arriva sur une place. Une personne était sur le palier d'une boutique d'antiquaire de luxe, elle semblait en sortir et regarder autour d'elle.

"Absolument aucun doute, c'est cette personne!"

Il se rapprocha alors, bâton claudiquant, et tout en diminuant la distance entre eux, il commença à se sentir presque mal à l'aise.

"Mais je ... est-ce possible que ... "

Il pointa alors du bâton, cette personne et ne put retenir un

"Vous! Est-ce seulement possible?"

Il avait devant lui la dragonnière Johann! D'où venait-elle? Que transportait-elle? Il ne comptait pas la lâcher et Johann savait très bien que le vieillard était la créature la plus collante au monde. Il fallait donc peut-être mieux lui donner un peu de temps pour qu'il obtienne un peu de ce qu'il voulait plutôt que d'essayer de fuir. Nakor allait vite voir comment cette dernière allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: De l'or en négoce!   Dim 12 Mar 2017 - 23:35


C'était le moment, l'époque de l'année ou elle devait briser son train-train quotidien de son isolation du monde pour se ravitailler dans les grandes villes afin d'obtenir ce qu'elle ne pouvait produire elle même. Réparer du matériel endommagé, remplacer ce qui ne pouvait l'être ou tout simplement s'offrir un tout petit peu de confort pendant quelques jours, un peu comme des vacances de cette vie sauvage. Après tout, elle pouvait se le permettre : elle en avait les moyens. Les quelques écailles d'or que sa compagne perdait et qui était renouvelée dans un cycle permanent une fois l'une d'entre elle endommagée par les éléments. C'était dommage de gaspiller ces ressources, surtout quand la matière était de l'or pur et son seul défaut étant sa "charge" en magie, la rendant difficilement manipulable pendant quelques temps.

Le problème étant l'utilisation, l'or brut n'était pas vraiment une monnaie utilisée couramment, ou alors souvent utilisée largement en dessous de sa valeur. Le seul moyen ? Passer par les voies "officielles" par les revendeurs habituels utilisant cette matière pour la création de bijoux de toutes sortes ou simplement pour la revente aux autorités. Ce moyen apportant une certaine discrétion aux fournisseurs en perdant une valeur modérée.

La vente du jour ne s'était pas vraiment passée comme prévu, le prix restant correct mais l'acheteur n'avait accepté de prendre qu'une petite quantité de la marchandise, mais pour un montant suffisant qui lui permettrait d'obtenir le minimum de ce dont elle avait besoin. Ce qui au final n'était pas vraiment un mal, limiter le volume visible de possessions était le meilleur moyen de ne pas se faire dépouiller !

M'enfin, la vie est pleine d'imprévue, comme l'on dit souvent, et la vente ne fut au final pas la seule chose d'imprévue dans cette maudite journée dans la civilisation. Et cet imprévu n'était au final que le plus grand malheur que cette terre pouvait porter : Ce vieux schnock complètement timbré de Nakor qui se mêlait toujours de ce qui ne le regardait absolument pas, et qui par la même occasion, vous collait à la peau comme une MST purulente sur les parties sensibles ! Et le pire dans tout cela ? C'était qu'il l'avait reconnue !

"Moi ? Non ce n'est pas possible, je ne vous ai jamais vu de ma vie, vous me confondez certainement avec quelqu'un d'autre." elle fit une courte pause. "Je vous souhaite bonne chance pour trouver ceux que vous cherchez vieil homme."

Jouer l'innocente ? C'était une très bonne technique, et c'était pacifique ! S'il l'agressait au moins elle pourrait appeler la garde pour s'en débarrasser ou tout du moins gagner un peu de temps. D'ailleurs elle reprit son chemin, dans la direction opposée d'ou venait le fou.


Dernière édition par Johann le Mer 3 Mai 2017 - 19:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nakor
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1467
Âge : 31
Date d'inscription : 28/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  628 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: De l'or en négoce!   Dim 26 Mar 2017 - 18:44

La réponse de la jeune femme amusa Nakor au plus haut point. Elle voulait se débarrasser de lui en l'ignorant ou en s'assurant qu'il ne puisse pas l'importuner sans attirer sur eux l'attention. Mais c'était sans compter sur l'esprit retord du vieux magicien, ses capacités de manigances et un fait notable : il été connu parmi le peuple drow, à sa différence. Il ne prit même pas la peine d'emboîter le pas de Johann et parla extrêmement bas. Suffisamment pour que les oreilles affinées de la dragonnière puissent entendre ce qu'il allait dire mais personne d'autre dans la zone.

"Je sais ce que vous transportez Johann et les oreilles drows pourraient très vite entendre ce que je suis en train de dire. Un ton plus haut, quelques mots prononcés par le Magistère du Firmament que je suis devenu et tout le monde ici s'intéressera non pas à moi, mais à vous! Je suis reconnu en Ithri'Vaan, ce que vous semblez négliger."

En effet, si les drows présents dans la zone entendaient parler de dragon, d'écailles de dragon d'or et que ces mots étaient prononcés par le maître de la grande guilde de magiciens qui se situait au sud-est de Naelis, guilde qui accueillait l'ancienne Prime Sorcière drow, de nombreux représentants de cette race et qui avait participé à la mise en déroute de plusieurs échauffourées, ils le prendraient tous au sérieux. Johann serait alors mise en difficulté. Nakor était peut-être détesté parce qu'il avait souvent combattu les drows, c'était en réalité le contraire. En tant que combattant puissant, il avait gagné une sorte de haine respectueuse chez ce peuple guerrier. La barbe blanche savait que Johann était une femme intelligente, elle n'avait aucune envie d'être prise en chasse par des drows avides de dragons et surtout, Nakor lui indiquait avoir ressenti ce qu'elle transportait. Il n'était pas si spécialement fier de devoir piéger la dragonnière pour pouvoir lui parlait mais il n'allait pas la lâcher comme ça. Il emboîta donc le pas de la jeune femme en espérant qu'elle accepte enfin d'échanger un peu avec lui. Il cherchait déjà à savoir comment elle allait, ce qu'elle avait vécu et il avait surtout rencontré voilà quelques temps un autre dragonnier. Il y avait donc une effervescence dans le monde de Miradelphia, encore invisible, mais qu'il ressentait. Il avait des questions à poser et entendait bien obtenir des bribes de réponses. Un brin amusé, il ajouta, à vive voix cette fois

"Mais si, enfin c'est moi! Ha, je sais ... la dernière fois que l'on s'est vu, je n'avais pas les mêmes chaussures, c'est vrai!"

Comme si on pouvait confondre un magicien tel que lui par la faute d'une paire de bottes de marche. Nakor ne put se retenir de glousser en attendant la réaction de la jeune femme à ses sorties.
Revenir en haut Aller en bas
Johann
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2086
Âge : 31
Date d'inscription : 11/08/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 27 (Favrius 979, 10ième cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: De l'or en négoce!   Mer 3 Mai 2017 - 20:52


Il y avait des choses qui ne changeaient pas. Ce vieux fou cherchait toujours à obtenir les choses par la force, quoi qu'il arrive... Que ce soit en imposant sa présence en abusant de ses pouvoir ou en faisant maintenant du chantage : il n'avait décidément aucune sorte d'honneur ou de savoir vivre ! Quand quelqu'un ne voulait pas et bien... Il ne voulait pas ! Ce n'était pas la peine d'insister pendant des siècles à mendier comme le ferait un clébard errant pour un os !
Ce vieillard avait également un don, un don naturel et très inutile ! Celui de l'énerver outre mesure sans rien avaoir besoin de faire de plus que de l'ouvrir ! Il l'avait déjà collé comme une sangsue affamée à plusieurs reprises et le voilà qu'il recommençait sans aucun remords !

Rester calme ? Oui bien entendu qu'elle devait rester calme ! Mais se faire menacer ainsi après des années à vivre en autharcie pour bénéficier d'une tranquillité parfaite et ne pas se retrouvée la cible d'une chasse perpétuelle après les derniers évènements, on ne pouvait pas vraiment appeler ça un appel au calme. Et qui connaissait encore son secret qui pouvait être encore en vie après tout ce qu'il s'était passé ? Et bien, peut-être une personne de moins si cette dernière continuait à ce rythme.

Elle se retourna vers le vieux fou, pour l'approcher au point qu'il pouvait maintenant sentir son souffle sur son visage. S'il pensait qu'elle n'oserait pas à s'attaquer à lui, et bien il se trompait forcément ! Et elle ne serait pas la seule à faire ainsi si la sécurité du "couple" était mise en danger.

"Le chantage est le seul moyen que vous avez pour forcer les gens à vous parler ? Vous vous sentez seul à ce point ?" Sa main s'était posée doucement sur la dague qu'elle dissimulait dans son épaisse couche de vêtements chaud. "Rassurez-vous, changer de paire de bottes n'empêchera pas de vous reconnaitre si vous souhaitez jouer à ce petit jeu avec nous."

Il n'y avait pas beaucoup de manières de régler les choses, il fallait juste les poser sur la table avec ce genre d'individu. Et si sa main posée sur son arme était discrète, il n'y avait pas beaucoup de doute quant à l'hésitation qu'elle aurait à lui planter dans l'estomac et l'éviscérer comme un poisson avant de prendre la fuite, ce qui était vraisemblablement plus discret que la magie qu'utilisait habituellement le vieillard qui ne savait ni faire dans la finesse et encore moins dans la discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'or en négoce!   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'or en négoce!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: