AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La recherche en magie en Anaëh, quels termes en sont nés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artiön Sinyàra
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Âge : 20
Date d'inscription : 23/01/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  706 ans - Taille : 2m11
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: La recherche en magie en Anaëh, quels termes en sont nés ?   Dim 23 Avr 2017 - 19:39

Au vu de la quantité d'entre nous peuple de l'Anaëh ayant touché de près ou de loin au sujet de la magie, et surtout d'ailleurs pour ceux d'entre nous qui y touchent de près, je me dis qu'il pourrait être intéressant ( pour ne pas dire presque nécessaire au final ) de s'accorder entre nous sur quelques grands termes généraux qu'utiliseraient les elfes lorsqu'ils parlent magie histoire d'être capable d'échanger sur le sujet.

Attention, je vous vois déjà arriver sur vos grands chevaux !

"Mais aucun mage n'a le même rapport à la magie !"

C'est vrai, tout comme personne n'a exactement la même définition de ce qui est "beau" , "laid" , "goûtu" ou "fade", mais chacun de ces mots a une définition précise que l'on peut ensuite s'approprier pour y appliquer notre interprétation.

"Mais ce qu'il faut savoir de la magie est déjà dans le BG de toute façon !"

Oui et non. Le BG magie donne les grandes lignes de la magie IRP. Il nous permet de savoir ce qu'il est plus ou moins possible d'en faire, ses conditions d'utilisation, et nous laisse plus ou moins entendre quelles pourraient être les contreparties s'il on venait à en briser les règles ; mais le BG magie reste très général ( et pour s'appliquer à tous il le doit ! ) là où les elfes ont passé plusieurs cycles à développer des théories autour de la magie.

Les elfes enseignent la magie, débattent de la magie, développent la pratique de la magie...
La magie en Anaëh ( et sûrement ailleurs sur Mira au passage ) est une véritable science, et en tant que science, même inexacte, elle se doit de posséder un vocabulaire associé, sinon :

- les recherches qui ont été effectuées ne sont plus compréhensibles que par ceux qui les ont conduites, et n'ont donc que peu de valeur.
- l'enseignement est impossible, puisqu'il n'existe pas de base sur laquelle communiquer des savoirs


Enfin, tout ça pour vous inviter à jeter des mots et des définitions à la volée, que l'on se décide lesquels on garde en tant que notions communes ou pas histoire d'aligner un peu nos longs discours pompeux de théoriciens !

~  ~  ~  ~  ~  ~  ~  ~

J'ouvre le bal avec des termes qui semblent déjà largement acceptés

Le(s) flux / L'éther / L'énergie magique : Utilisés pour parler de la source de pouvoir des mages, de la substance extérieure dans laquelle ils puisent afin de s'adonner à leur art.

Et un qui est de moi cette fois

La transmutation : Le passage de l'état de substance primaire ( éther / flux / whatever ) à la matière / au phénomène conjuré par le mage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1190
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La recherche en magie en Anaëh, quels termes en sont nés ?   Dim 23 Avr 2017 - 19:46

pour moi la transmutation c'est la transformation d'une matière en une autre. On peut aussi bien transmuter l'ether en feu que la terre en sable ou que l'énergie vitale en magie à mon sens :/

Si vous voulez vous amusez avec les termes techniques, parlez des Vaisseaux ça peut être marrant aussi Wink (vaisseau = corps / conduit )

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Neraën Yeldoreï
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 379
Âge : 25
Date d'inscription : 04/07/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  809 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: La recherche en magie en Anaëh, quels termes en sont nés ?   Mer 31 Mai 2017 - 18:19

Bon alors alors... parés pour un pavé spécial Enoriel ?^^

Tout cela est traîté dans le sujet Les secrets du Peninor Angol, entre Enoriel et Artiön.

La question initiale d'Enoriel (qui parle à un livre) a écrit:
"Toi tu me donnes du fil à retordre... Depuis quand la transmutation primale peut être due à une absence de conscience éthérée combinée à de la promiscuité systémique de la force magique ? A moins qu'il ne faille prendre la phrase dans l'autre sens... Ah ces oeuvres datant de près d'un cycle !"


Les explications de la maître a écrit:
"La conscience éthérée est juste le fait que l'esprit ait pleinement conscience de ce qu'il fait lorsque la magie est invoquée : il se connecte à la magie, s'identifie à elle, l'appelle, la laisse parcourir le corps, module l'énergie magique selon des signes, une représentation visuelle de la modulation ou autre. L'absence de conscience éthérée est donc le fait que si l'esprit a pleinement conscience qu'en tant que personne il lance un sort, il n'a plus conscience de tout le procédé amenant à ce que le sort puisse existé et surtout avoir l'efficacité demandée. Par exemple, un mage maitrisant parfaitement un sort et l'utilisant régulièrement va dans certains cas finir par obtenir une mémoire corporelle du mode opératoire associé au sort et donc n'aura plus besoin de la conscience éthérée pour produire l'effet souhaité. Plus régulièrement, et l'on remarque ce fait souvent chez les jeunes apprentis ainsi que ceux qui sont confrontés à la guerre ou à des situations extrêmes sur le plan moral, la peine, la volonté de protéger ses pairs et le besoin de réagir très rapidement sur le champ de bataille font qu'il peut y avoir une absence de conscience éthérée.

Pour ce qui est de la promiscuité systémique, il y a trois approches types du mage à la magie. La première, utilisée notamment par les enfants ou encore les mages confirmés élémentaires ou, parait-il, de la vie, est l'approche continuelle qui consiste à se servir de quelque chose de déjà existant comme un courant d'air pour le faire continuer, l'amplifier ou encore le dévier. La deuxième consiste au contraire de partir d'absolument rien et de créer uniquement par transmutation de l'énergie, tout comme les autres par la suite. Elle est la centripète, celle qui demande à amener de l'énergie à soi avant de la transmutter et d'en faire un sort. La troisième, kinesthésique, est lorsque l'on cherche au contraire à prendre l'énergie en soi ou dans la terre sous ses pieds pour ensuite l'expulser à l'extérieur après que le mode opératoire du sort soit terminé. Et dans toutes les autres approches magiques existantes se trouve l'approche systémique, beaucoup moins connue et utilisée car généralement instable ; ceux qui l'utilisent sont surtout ceux qui passent pour le dessin ou des combinaisons plus ou moins matérielles pour pouvoir lancer leur sort. Le principe est que les éléments essentiels à la transmutation et la réalisation du sort se combinent de sorte à créer un système, ou un... un engrenage voilà ! Il existe plusieurs combinaisons possibles, ayant des effets différents, mais une seule permet de lancer le sort avec le meilleur effet possible. Ce qui fait que cette approche peut s'avérer extrêmement complexe.

La promiscuité systémique est une partie de l'approche systémique : c'est lorsque deux parties d'une combinaison entrent en contact et forment une première transmutation. Ou, pour ainsi dire, c 'est lénergie employée et transformée dans le cadre d'un sort, mais incomplète par rapport au sort prévu. Ainsi, l'absence de conscience éthérée combinée à de la promiscuité systémique de la force magique peut être traduite comme étant l'intuition ou le mécanisme d'un mode opératoire incomplet d'un sort faisant appel à une puissance, j'imagine purement magique. Hé mais ce n'était pas en partie ce que m'a montré Artiön tout à l'heure ? Bon quoi qu'il en soit la transmutation primale est ce qui permet justement de poursuivre un mode opératoire et pas l'inverse, la transmutation primale, primaire ou première selon les mages et les cycles, étant simplement le changement pur et direct d'une énergie en autre chose. Et... Depuis quand êtes-vous là ?!"



Bon, en gros, voici tous les points/notions abordés :

La transmutation : (remonte petit topic, Artiön en parle juste au-dessus !)

La conscience éthérée : le fait que l'esprit ait pleinement conscience de ce qu'il fait lorsque la magie est invoquée : il se connecte à la magie, s'identifie à elle, l'appelle, la laisse parcourir le corps, module l'énergie magique selon des signes, une représentation visuelle de la modulation ou autre.

Donc l'absence de conscience éthérée : le fait que si l'esprit a pleinement conscience qu'en tant que personne il lance un sort, il n'a plus conscience de tout le procédé amenant à ce que le sort puisse exister et surtout avoir l'efficacité demandée. (en gros : l'esprit fait le sort ou autre mais de manière machinale, pas par réflexion propice à la naissance d'un sort)

Plusieurs approches types de la magie (les trois première faisant partie des plus connues) :

L'approche continuelle : consiste à se servir de quelque chose de déjà existant pour le faire continuer, l'amplifier ou encore le dévier.

L'approche centripète : consiste à partir d'absolument rien et de créer de l'énergie uniquement par transmutation. lle demande à amener de l'énergie à soi avant de la transmutter et d'en faire un sort.

L'approche kynesthésique : lorsque l'on cherche à prendre l'énergie en soi ou dans la terre sous ses pieds pour ensuite l'expulser à l'extérieur après que le mode opératoire du sort soit terminé.

L'approche systémique : généralement instable (donc utilisée mécaniquement par peu de personnes), cette approche a pour principe que les éléments essentiels à la transmutation et la réalisation du sort se combinent de sorte à créer un système/engrenage. Il existe plusieurs combinaisons possibles, ayant des effets différents, mais une seule permet de lancer le sort avec l'effet voulu. Ceux qui utilisent cette approche s'aident souvent de dessins ou autres afin d'avoir en tête tout l'engrenage.



La promiscuité systémique est une partie de l'approche systémique : c'est lorsque deux parties d'une combinaison entrent en contact et forment une première transmutation. Ou, pour ainsi dire, c'est lénergie employée et transformée dans le cadre d'un sort, mais incomplète par rapport au sort prévu.

La transmutation primale/primaire/première : c'est le changement pur et direct d'une énergie en autre chose.



Et pour finir, la réponse à la question initiale a écrit:
Ainsi, l'absence de conscience éthérée combinée à de la promiscuité systémique de la force magique peut être traduite comme étant l'intuition ou le mécanisme d'un mode opératoire incomplet d'un sort faisant appel à une puissance, j'imagine purement magique.



Voilà !^^
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Biblio
Biblio
avatar

Féminin
Nombre de messages : 449
Âge : 21
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: La recherche en magie en Anaëh, quels termes en sont nés ?   Mar 20 Juin 2017 - 14:02

Pour l’instant, voilà ce que ça donne. J'ai essayé de faire au plus direct, sans trop de répétitions mais c'est peut-être pas tout à fait au point non plus. Si d'autres veulent se rajouter, n'hésitez pas ! (Anorn ne parlant pas énormément théorie, il emploie peu de termes, voire pas du tout, qui pourraient être vides de sens pour certains, donc je n'ai rien rajouté, seulement compilé.)

Termes magiques répertoriés :


  • Le(s) flux / L’éther / L’énergie magique : Utilisé pour parler de la source de pouvoir des mages, de la substance extérieure dans laquelle ils puisent afin de s’adonner à leur art.
  • La transmutation : Le passage de l’état de substance primaire (éther / flux / etc) à la matière / au phénomène conjuré par le mage.
  • La transmutation primale / primaire / première : c'est le changement pur et direct d'une énergie en autre chose.
  • Vaisseaux : Corps, conduit par lequel passe l’énergie magique lors de la transmutation.
  • La conscience éthérée : fait que l'esprit ait pleinement conscience de ce qu'il fait lorsque la magie est invoquée.
  • L’absence de conscience éthérée : La personne a conscience qu’elle lance un sort, mais elle le fait de manière machinale, sans réelle réflexion sur les étapes.
  • La promiscuité systémique : C’est une partie de l’approche systémique, lorsque deux parties d'une combinaison entrent en contact et forment une première transmutation. C'est une partie de l’énergie employée et transformée dans le cadre d'un sort.


Les différentes approches de la magie :


  • Continuelle : Se servir de quelque chose de déjà existant pour le faire continuer, l’amplifier ou encore le dévier.
  • Centripète : Partir d’absolument rien et créer de l’énergie uniquement par transmutation. Cela demande d’amener de l’énergie à soi avant de la transmuter pour en faire un sort.
  • Kinesthésique : On chercher à prendre l’énergie en soi ou dans le sol directement sous ses pieds pour ensuite l’expulser à l’extérieur, une fois que le mode opératoire du sort est terminé.
  • Systémique : généralement instable (utilisée mécaniquement par peu de personnes), cette approche a pour principe que les éléments essentiels à la transmutation et à la réalisation du sort se combinent pour créer un système, un engrenage. Il existe plusieurs combinaisons possibles, ayant des effets différents, mais une seule permet de lancer le sort avec l'effet voulu. Ceux qui utilisent cette approche s'aident souvent de dessins ou autres afin d'avoir en tête tout l'engrenage.


_________________


Estiam Faerin : Bah j'ai très envie d'Anorn mais j'essaie d'être réaliste quand même

Aldartha & Arwain

#2F94A8
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La recherche en magie en Anaëh, quels termes en sont nés ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La recherche en magie en Anaëh, quels termes en sont nés ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bal de Noël] Un Noël sans magie... mais magique quand même!
» Pour un Conteur en recherche d'aide... (DK System)
» Intégrer le Groupe de Recherche
» Cours n°1 : Introduction à la Magie Noire
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: QG Cités elfiques / Noss-
Sauter vers: