AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une question de point de vue | Valère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Une question de point de vue | Valère   Jeu 27 Avr 2017 - 2:11


2e jour de la 7e ennéade de Verimios
9e année du XIe Cycle
.

Alors que les derniers rayons du soleil disparaissaient au delà des murs du palais, une jeune femme à la peau de centre et aux yeux rouges marchait d'un pas rapide le long du couloir. Ses cheveux aussi blancs que la tunique qu'elle portait flattaient les contours langoureux d'une silhouette inhabituellement rondelette pour une drow. Son bras droit était orné d'une dentelle d'argent depuis l'épaule et se resserrait autour du coude pour se terminer par un moignon de métal ouvragé là où aurait du tomber son poignet. Un pied articulé du même métal, encore plus finement réalisé au point d'en paraître réellement animé, apparaissait de temps à autre sous le voile de sa longue tenue sans provoquer le moindre cliquetis disgracieux ou que la moindre claudication ne cadence sa marche souple.

Au détour d'un couloir des étages inférieurs, elle s'arrêta face à une porte bien précise pour y frapper trois coups. Lorsque le jeune humain vint lui ouvrir, elle lui sourit, amicale.

«  Bonsoir ! Je m'appelle Jiph'kah. Ma chambre est juste à droite. J'ai entendu la Maîtresse dire que tu logerais ici désormais, alors je suis venue voir. »
expliqua-t-elle avec un sourire radieux.
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Jeu 27 Avr 2017 - 12:23

Le soleil se couchait, le froid régnait de plus en plus. Depuis ce jour j'étais devenu quelqu'un d'autre. Lucile, Matias me le reprochaient. Ils me disaient plus froid, l'esprit ailleurs... Pourtant je travaillais toujours aussi bien aux écuries.
Hassas était parfaitement remis. Et Tril était toujours aussi indomptable. D'ailleurs je me disais que jamais je ne pourrais parvenir à le faire. Machinalement, je regagnai ma chambre. En chemin, certains me disaient que j'allais bientôt tomber. Que le collier à mon cou ne pouvait point s'accommoder du luxe...
-" Vous êtes jaloux." Me défendais-je à chaque fois en sachant toutefois qu'ils avaient raison. J'étais juste incapable de lutter, alors je me cachais avec ce genre d'arguments futiles qui faisaient naître sur les mines des autres de la pitié pour mon sort.

Jusqu'à présent, hormis cette chambre, rien n'avait changé. Mon travail, tout. Je rentrais donc dans ma nouvelle demeure. Je soupirai en sentant le parfum doux de la pièce. Cela changeait du dortoir. Jamais je n'avais vu tel endroit, et je ne me remettais toujours pas de la chance d'être là. Fils de la chance, m'avait dit la Maîtresse. Cette idée que j'éloignais de mon esprit commençait petit à petit à se solidifier dans mon crâne comme une vérité absolue.
Je m'allongeai sur le lit, et fermai les yeux. Et toujours, j'entendais la mélopée que me récitait la Drow Millénaire dans une langue qui m'était inconnue. Je l'entendais en boucle, sans cesse, parfois au point que devais m'arroser le visage pour essayer de l'oublier.

Puis, je me posai toujours cette question: Qui était Griffe-Argent ? J'avais compris, hélas, que je voyais ma fortune qu'en cherchant à lui plaire. Mais cela devenait de plus en plus violent. Je serrai le drap contre mon coeur, en ne voulant pas céder au fait qu'il s'agissait d'une puissance sacré que je devais vénérer, et on frappa à la porte. Trois coups.

D'un pas rapide, curieux, j'ouvrai la porte à une personne que je n'avais jamais vu encore. Je remarquai l'ouvrage sur son bras, et sa main manquante. Je répondai à son sourire amical par un plus timide qui cherchait à deviner ce qu'elle désirait. En effet il était rare de recevoir de la visite.
Elle se présenta, déclarant qu'elle logeait dans la chambre à côté. Je portai mon regard sur la porte puis reportai mon attention sur elle.

C'était une drow ? Etait-elle aussi une esclave, sans doute, puisqu'elle portait une tunique blanche.
-" Bonsoir, enchanté Jph'kah. En effet, je vis dans cette chambre depuis peu. Je me nomme Valère." Répondis-je en me grattant l'arrière du crâne. J'étais intrigué par ses blessures, mais je n'osai pas encore lui en parler.
-" Tu peux entrer si tu le souhaites." Proposais-je en laissant le passage. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais j'avais l'impression qu'elle allait pouvoir me renseigner. Elle devait être dans cette partie de la demeure depuis un certain temps.
-" Pourquoi sommes-nous logés dans cet endroit au lieu d'être dans les dortoirs ?" Demandais-je...

Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Ven 28 Avr 2017 - 1:21

Derrière la porte apparu un jeune humain au lourd collier de ronce. Comparé à celui-ci, le fin ras-de-cou que portait l'elfe, la boucle formant comme un pendentif, tenait de la parure plus que du symbole de servitude. Elle sourit de plus belle face à ses grands yeux noirs.

« Jiph'Kah. » répéta-t-elle alors qu'il écorchait son prénom « Valère, hein. Je ne me ferais jamais à ces noms de l'Ouest. »

Elle passa sa main noire le long de son membre de métal comme d'autres l'auraient passeur sur leur nuque. Quelques pas et elle entrait dans la chambre spacieuse, restant debout pour ne pas s'imposer à son hôte. Sa dernière question déclencha un léger rire terminé par un reniflement sonore.

«  Ha ! Tu n'as pas besoin de trouver des manières détournées de me poser des questions tu sais. Je suis responsable de la garde robe de la Maîtresse. Et toi ? »

Posant son regard dans celui du jeune homme, elle leva un sourcil surpris.

«  Attends... Tu veux dire que tu ne sais pas pourquoi tu es là ? Elle ne t'a pas donner de travail ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Ven 28 Avr 2017 - 11:56

-"Excuse-moi..." Demandais-je en me rendant compte que j'avais plus ou moins écorné son nom. J'en étais confus. Il fallait là encore que je m'y fasse, car jamais je n'avais croisé des gens d'ailleurs. Du moins jusqu'à mon arrivée à Thaar. Son sourire me rassurait, et j'en fis de même car elle avait le sentiment réciproque vis à vis de mon propre nom.
-" Jiph'Kah... Enchanté." Dis-je alors en lui ouvrant le passage comme pour refaire la scène de la présentation.

En scrutant un peu, je posai ma main sur mon collier de ronce qui recouvrait pratiquement tout mon cou et dont l'anneau en avant donnait la réelle impression d'être l'ornement d'une bête. Celui que portait mon interlocutrice était léger, fin, et l'anneau paraissait plus être un bijou. Je ne pouvais me consoler qu'en pensant qu'au moins, sur le mien l'oeuvre fut fait avec soin.

Je l'observai toujours alors qu'elle caressait son bras de métal. Toujours intimidé, je la laissai entrer. Elle se mit à rire à ma question. Elle n'était pas friande des détours me dis-je en écoutant sa réponse claire. Ainsi elle avait la charge de la garde robe de la Maîtresse.
Refermant la porte derrière moi, je lui désignai un fauteuil raffiné d'une couleur bordeaux.
-" Tu peux t'asseoir si tu le souhaites."

Rapidement, et je répondis d'abord de la tête à sa surprise. En effet, pour l'instant je n'avais point de fonction hormis celle qui me fut donné à mon arrivée.
-" Non, je ne l'ai plus revu depuis qu'elle m'a offert cette chambre. J'attends toujours. En attendant je suis en charge de sa monture, de celui de la capitaine, et des écuries. Une tâche qu'on me donna à mon arrivée." Répondis-je en m'asseyant sur mon lit.

-" Si je suis ici, dans cette zone de la demeure dans cette chambre. Cela signifie-t-il que je suis devenu un esclave personnel de notre Maîtresse ?" Questionnais-je suite à une banale déduction. Elle était ma voisine, et avait en charge la garde rode de Griffe-Argent. Cette hypothèse m'angoissait mais la présence de Jiph'Kah me permettait de ne pas trop ruminer pour l'instant.
-" Que penses-tu d'elle ?" Terminais-je avec un brin de curiosité... Je voulais savoir si elle avait le même sentiment que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Lun 1 Mai 2017 - 2:00

Les réponses de l'humain illuminèrent le visage d'encre d'une expression surprise dénué de toute arrière pensée.

" Oh je vois... tu ne sais même pas ça. Remarque ça arrive de temps à autres."
sourit-elle avant qu'il ne lui pose sa dernière et fatidique question.

" Ce que je pense d'elle? De la Maîtresse du veux dire? Et bien tu n'y va pas par quatre chemins toi." Elle passa sa main dans ses cheveux, les repoussant vers l'arrière de son crâne en riant, quelque peu gênée.

Elle en profita également pour s'asseoir confortablement sur le fauteuil, les plis de sa tunique blanches révélant le bas d'un pantalon de cuir blanc, un pied nu et un pied métallique d'une finesse aussi grande que son réalisme.

" Normalement on me demande au moins depuis combien de temps je suis là... Et soyons fou : quel est mon plat préféré. Enfin... "

Elle appuya ses bras sur ses genoux, sans lâché l'humain des yeux, semblant hésiter à aborder un sujet important.

" Mais puisque tu es nouveau... Tu cherches à te rassurer c'est ça hein? "
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Lun 1 Mai 2017 - 12:16

Elle esquissa un sourire en apprenant que je ne savais rien encore de mon rôle ici. Le fait de savoir que cela pouvait arriver me rassura un peu.
-" Oui de la Maîtresse." Murmurais-je pour confirmer sa pensée. En effet je souhaitais connaître son sentiment. Avait-elle gravé sur son âme la même chose que moi. Ressentait-elle ce respect, cette allégeance naturelle tout en la haïssant plus que tout !

Son rire gêné m'intriguait, je devinais qu'elle avait du mal à en parler à s'exprimer. Elle s'installa sur le fauteuil, et je remarquai un pied métallique. Le mystère autour de mon interlocutrice grandissait autant qu'il s'épaississait dans mon esprit.
L'éclaircir serait mon objectif suivant.
Je l'écoutais avec un sourire amical réciter les diverses questions qu'on lui posait habituellement. Je restai debout, face à elle, une main dans le dos, l'autre s'amusait avec les pointes de mon collier de ronce. Sans doute avec une certaine envie pour celui qu'elle portait et qui était plus léger que le mien.

L'hésitation que je lisais en elle se confirmait dans le regard qu'elle me portait avant de me demander si par là j'essayai de me rassurer.
Comment le nier ? L'inconnu me faisait peur, et le métal qui ornait le corps de l'esclave au fin collier n'était guère un antidote contre le poison qui envahissait mes réflexions.
-" Effectivement... Je souffre de ne pas savoir." Débutais-je dans un ton solennel comme si je cherchai à la convaincre de m'aider.
-" Ressens-tu de l'admiration pour elle, voir plus ? " Terminais-je d'un air qui disait clairement que c'était mon cas. Pour autant je ne voulais pas avouer que cela allait jusqu'à y voir une idole sacrée.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Lun 1 Mai 2017 - 13:50

" De l'admiration ?" Renonçant visiblement à esquiver la question, quoi que toujours un peu gênée, un sourire d'une grande sensibilité naquit sur son visage. Quelque chose d'heureux et paisible. sa main valide remontant par réflexe sur son bras d'argent en suivant les arabesques qui l'ornaient.

" C'est pas vraiment le mot. Je pourrais dire reconnaissance mais ce n'est pas cela non plus... "

Elle leva de nouveau les yeux vers l'humain, le visage resplendissant.

" Elle m'a donné une nouvelle vie. "

Elle rit.

" Je ne peux pas te dire que la Maîtresse ne représente aucun danger. Elle ne pardonne pas la désobéissance et déteste l'échec. Et elle est imprévisible, je l'avoue. Ses jeux ont parfois quelque chose de cruel mais elle ne puni jamais sans raison... Et quand on regarde en arrière, les épreuves aux quelles elle nous soumet sont source d'une grande force. Elle est... Je ne sais pas... De toute façon, même si je voulais la comprendre je ne pourrais pas. C'est un être millénaire après tout. La seule chose que je peux te promettre c'est que si tu es là, c'est qu'elle a vu quelque chose de spécial en toi. "

Elle s'arrêta un instant pour parcourir la chambre des yeux. elle était simple. aucune marque d’arrangement personnel. Comme si son occupant hésitait à prendre ses aises...

" Et puis cela ne t'aidera pas forcément à être moins angoissé, mais moi, je ne pourrais jamais assez la remercier. Elle m'a offert une vie, un corps, un but et une infinité de possibilités. Elle m'a donner le courage et la volonté d'aller de l'avant. ça a été très dur... Et je ne t'aurai surement pas dit cela il y a quelques années. ça va te paraitre stupide, mais quand je prie Uriz pour ma réussite, j'ai toujours une pensée pour celle qui a révélé ma vrai force. "

Sur sa dernière phrase, elle avait agrippé plus fermement son membre de métal.

"Enfin... Bref! Je suis heureuse d'être là où je suis, si ça peu t'aider de le savoir."
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Lun 1 Mai 2017 - 18:17

Elle ne savait exprimer son sentiment. Comme moi, pensais-je. Alors je l'écoutais en répétant quelques fois ce qu'elle disait.
Une nouvelle vie ? Comme moi je ne pouvais le nier. Que serais-je devenu sans elle ? Mes yeux suivirent sa main valide caressant l'ornement métallique de son autre bras.
Je me retrouvais dans cette expression de nouvelle vie.
Puis, elle parlait d'un aspect qui m'était inconnu, du moins pour l'instant. Des jeux ? Cruels ? Mes doigts continuaient de s'amuser avec mon collier de ronces un peu plus énergiquement. Serait-ce à cause de ces fameux jeux qu'elle se trouvait dans cet état.
Toutefois, quand elle vantait le côté millénaire de la Maîtresse j'avais l'impression qu'elle ressentait la même chose que moi. Je fronçais les sourcils comme pour réfléchir, ou du moins pour me donner le courage de le faire pour ne pas me laisser submerger par ce que je ressentais.

Malgré ses hésitations, elle me laissait clairement entendre qu'elle se sentait bien ici, et que la Maîtresse l'avait aidé à être plus forte. Pourrais-je m'épanouir de la sorte ? Impossible à dire pourtant je commençai à y croire.
Quelque chose de spécial en moi ? Je voulais bien le savoir. En effet, hormis mon talent de palefrenier qu'elle utilisait déjà j'étais incapable de le dire.
-" Que veux-tu dire quand tu dis qu'elle t'as donné une vie et un corps ? " Demandais-je en constatant que je pouvais bien me voir dans ses paroles.
-" Ainsi, tu te sens inférieure à elle ? Tu sens que ta vie dépend de sa simple volonté, et qu'elle seule peut venir à ton aide ?" Clamais-je avec une certaine ferveur pour lui signifier que dans mon âme vivait cette sensation... Peut-être n'étais-je pas en train de perdre la tête comme je le pensais.

Elle renforçait cette idée en me disant que dans ses prières elle pensait à elle.
Mon interlocutrice était heureuse. Le temps avait-il fait cet effet ? Je restai méfiant, un peu, je me sentais déjà moins seul.
-" Il ne me reste plus qu'à attendre afin de savoir ce qu'elle a pu voir de si spécial en moi." Murmurais-je avec impatience. Oui j'étais impatient de savoir maintenant.

Je baissai ma tête ensuite.
-" Que t'est-il arrivée pour avoir ce genre d'ornement au bras et au pied ?" Questionnais-je sans vouloir l'embêter sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mar 2 Mai 2017 - 8:41

Jiph'Kah n'aurait pas pu dire si cet humain était fou ou s'il cherchait seulement à trouver sa place dans ce décorum. En tout cas, des gens là depuis si peu de temps, aux quels il n'était rien arrivé et qui éprouvaient ouvertement une telle ferveur... Ce n'était pas banal.

" Je ne sais pas si c'est la seul à pouvoir venir à mon aide. Mais c'est la seule qui a fait en sorte que moi, je m'aide. " sourit-elle comme pour tempérer la déclaration de l'humain sans se rendre compte de la profondeur de sa déclaration.

Puis le nouveau passa à un sujet bien plus commun avant qu'elle n'ai pu lui retourner la pareille avec ses questions.

" Je me suis faite écrasée par une charrette il y a vingt ans. J'étais l'assistante de Léol, un tailleur connu à Geresh. Ce jour là j'ai perdu mon bras et ma jambe. Comme je ne pouvais plus subvenir à mes besoins, mon patron m'a vendu comme esclave pour éponger les frais médicaux. J'ai été revendue plusieurs fois pour une bouchée de pain jusqu'à ce que je me retrouve dans la rue a faire la manche à des endroits stratégique pour écouter ce qui se passait alentours. C'est là que j'ai rencontré la Maîtresse pour la première fois. Elle s'est arrêté, elle m'a juste regardé... Il y avait quelque chose de fort dans ses yeux." Ses yeux voilés par le souvenir, elle retrouvait les détails de cette première scène, laissant planer un silence fugace avant de reprendre en plantant son regard resplendissant de vitalité dans les yeux de l'humain. " Aujourd'hui je ne sais toujours pas ce qu'il s'est passé mais quelques jours plus tard, j’atterrissais ici. Disons que la Maîtresse à des méthodes bien à elle, mais lorsque j'ai enfin troué ce que je voulais faire, ce que je désirais, elle m'a offert un bras et une jambe. J'en ai même une pour courir. Et aussi un atelier rien qu'à moi et un assistant maintenant. Le reste, c'est à moi de le faire. D'ailleurs je suis en train de perfectionné une machine qui m'aidera à maintenir le tissus pendant que je couds. "

Elle parlait avec entrain et générosité, heureuse de partager cette histoire et vivant en accord avec elle. Elle avait sans nul doute l'habitude qu'on lui pose la question, car tout en parlant, elle avait remonter sa tunique et le pantalon qui  trônait dessous jusqu'au genou intacte de sa jambe blessée. La prothèse métallique enserrait sa jambe jusqu'en haut du mollet.
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mar 2 Mai 2017 - 20:28

Apparemment, l'être millénaire était parvenu à redonner confiance à mon interlocutrice. Je m'interrogeai alors sur la méfiance que je pouvais avoir vis à vis de la Maîtresse. J'étais jeune, et mon éducation fut plus ou moins bancal, et j'ignorais encore beaucoup de choses pour avoir une réflexion correct.
Connaître mes limites était une force, pensais-je, mais en cet instant, j'y voyais plus un immense problème. Jiph'Kah me raconta ensuite la cause de ses lourdes blessures. J'étais plutôt soulagé d'apprendre qu'elles ne furent pas causées par les fameux jeux de la Maîtresse...
Son discours me toucha.
En l'écoutant j'y voyais quelques similitudes, la force dans le regard de la Maîtresse. Le mystère de la première rencontre. Je m'en souvenais bien, et je ne comprenais toujours pas.

Je faisais des moues de compréhensions, son histoire était différente de la mienne, mais possédait le même fond. Sauf que maintenant, moi, je ne savais pas ce qu'elle avait pu voir en moi.
-" Tu dis qu'elle a vu quelque chose de spécial en moi. Dans ce cas, elle a vu une étincelle chez toi aussi ? " Demandais-je en ajoutant dans le ton de ma voix le fait qu'elle puisse me dire qu'elle était ce don.

En tout cas tout était bien fait, la drow millénaire avait fait accompli un sacré travail pour la remettre sur pied. L'esclave au fin collier avait remonté sa tunique pour me montrer clairement le métal.
Je marchai autour du fauteuil. Laissant planer un silence doux. J'étais en pleine réflexion.
Que dire de plus ?
Je devais me dire que ses palabres avaient une réelles ressemblance avec moi, mais pourtant je n'arrivais pas à déceler chez elle, ce que moi je pouvais ressentir concernant Griffe-Argent.
-" Elle a fait un très beau travail. " Dis-je en m'arrêtant devant l'elfe.

Un travail qui m'impressionnait totalement. Je me demandais comment elle avait fait pour inventer une telle chose. J'en tremblais même.
Qui était-elle ?
-" Je te remercie pour tes mots. Même si l'incertitude règne encore. Crois-tu qu'elle me rendra fort ? Est-ce vrai qu'elle serait capable de révéler mon talent ? Le regard dont tu parles, j'ai connu le même avant qu'elle prenne ma liberté." Des interrogations simples mais précises.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Ven 5 Mai 2017 - 9:43

"Merci" répondit-elle en souriant lorsqu'il complimenta ses prothèses de métal. Mais la dernière question la laissa pensive.

" Je sais pas vraiment ce que tu attends d'elle et j'en sais encore moins de ses capacités alors je peux pas vraiment te répondre... " s'excusa-t-elle. " Je sais même pas ce qu'elle a vu en moi à cette époque. Certains de ses esclaves ne sont que des sans-visages, même parmi ceux qui s'occupent de ses appartements. Moi, elle ne m'a pas rendue forte. Elle m'a donner des moyens suffisants pour que je puisse devenir ce que je veux. Je m'occupe de confectionner toutes ses tenues et de celles de quelques unes de ses connaissances, ça me suffis! "
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Ven 5 Mai 2017 - 18:37

Le mystère restait entier. Je devais me rendre à l'évidence, Jiph'Kah ne ressentait pas la même chose que mon coeur. Ou plutôt si, sauf que chez moi, ce sentiment était plus fort, plus intense... Mais pourquoi ? Ne cessais-je de me dire. Pourquoi alors que je la haïssais ?
Je soupirai, avec la mine dépressive. Et puis je devais attendre. Quoi ? Aucune idée. De plus mon interlocutrice ne pouvais pas m'aider.

Elle, elle était juste heureuse d'avoir eu la possibilité de faire ce qu'elle aimait. La Maîtresse lui avait donné confiance.
-" Ainsi, toi non plus tu ne savais pas ce qu'elle avait vu en toi. Ca nous fait un point commun." Dis-je en ricanant un peu.
Les bras croisés, je ne savais pas quoi penser. Toutefois j'étais flatté par ma présence dans cette partie de la demeure de Griffe-Argent.

-" Je fais ce que je veux pourtant. Je m'occupais et je m'occupe encore des chevaux. Cela m'intrigue. Pourquoi suis-je ici ? Dans cet appartement." Questionnais-je dans le vide, car mon interlocutrice n'avait pas la réponse. Je devais être patient. Il ne me restait rien d'autre à faire.
-" Tu as une sacré responsabilité. Et je suis certain que ton talent doit faire de toi l'une des meilleurs dans ton métier. Tu es ici depuis combien de temps ? " Dis-je avec un sourire amical en attrapant la chaise de la coiffeuse pour m'installer en face de l'esclave au fin collier.

La tension que j'avais peut-être installée s'estompa.
-" Ton collier est remarquable. On dirait vraiment un bijou." Soufflais-je pour lancer une conversation.
-" Et désolé si je t'ai embêté avec mes questions. Le temps répondra à mes questions."
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mar 9 Mai 2017 - 12:26

Elle sourit.
" Je suis là depuis une dizaine d'année je dirais. Et toi? tu travail au palais depuis longtemps? "

Elle se cala un peu plus dans le fauteuil.

" Merci. Mais tu ne devrais pas le regarder comme ça, il n'est pas plus facile à porter que le tien. "

D'une main, elle tira très fortement sur l'anneau de son collier. Le bijou ne se leva que de  quelques millimètres, montrant une peau rougie par la pression que la lourde parure lui infligeait à longueur de journée. Le bijou ne bougeait jamais... Et ce n'était qu'à cause de son poids. Elle le replaça précautionneusement avec un froncement de nez qui prouvait que ce n'était pas particulièrement agréable.

" Et tu ne m'embête pas, à la base je voulais savoir si tu aimais les oranges confites, Em'kesh m'en a garder quelques cartiers. Si tu es libre, viens donc aux cuisines avec moi, je ferais les présentations. "
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mer 10 Mai 2017 - 12:08

Une dizaine d'années ? Moi je n'avais plus vraiment conscience du temps. Je savais que cela faisait sans doute moins d'un an. En observant ma soeur d'infortune je me disais que pour elle cette notion devait être fort différente.
-" Je ne saurais te le dire exactement. Mais moins d'un an c'est certain. Tu sais, j'ai eu du mal à accepter tout ça... Alors je ne prêtais plus vraiment d'importance à ce sujet là. Je me suis retrouvé ici avant que la Maîtresse ne fasse son grand voyage." Dis-je avec une certaine pointe de honte. Mais j'étais de mieux en mieux, alors j'espérai pouvoir reprendre un peu plus les choses en main.

C'est ensuite qu'elle répondit à ma remarque sur son collier. Avec ses doigts elle tira sur l'anneau. Je remarquai sur les traits de son visage qu'elle forçait réellement, et tout cela pour le bouger à peine.
Mais cela était suffisant pour que j'aperçoive sa peau meurtrie. Par instinct ma main se posa sur mon lourd collier de ronce. J'imaginai que ma peau derrière devait être identique.
Toutefois il était évident que la parure la faisait souffrir.

Un rictus sur son visage était l'expression même de la gêne que lui occasionnait le fait de le remettre en place. Je ressentais un peu de peine pour elle. Son collier était beau, mais toute cette beauté n'était qu'une ironie.
-" Je ne voulais pas t'infliger cette souffrance..." Lui soufflais-je avec empathie.
-" Tu as raison, le mien à l'air plus douloureux, mais finalement il n'en est rien... Ma peau doit être aussi rouge." Poursuivis-je en essayant de bouger mon cou de métal.

Comment pouvais-je refuser son offre ?
-" J'adore... Et puis cela me permettrait de m'intégrer un peu plus dans cette partie de la demeure." Clamais-je en invitant mon interlocutrice à ouvrir le passage en lui ouvrant la porte.
En chemin, un air maussade gagna mon visage.
-" Je suis désolé pour ma remarque sur ton collier... C'est qu'il avait l'air vraiment si beau. Et si léger..." Je m'en voulais vraiment.
-" Je suis curieux de savoir quel talent je possède pour me retrouver avec vous...Ici dans ce quartier." Demandais-je dans le vide...
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mar 16 Mai 2017 - 14:35

"Ne t'en fait pas, voyons. C'est mon collier et j'en suis fière. " rit-elle en voyant la façon dont il revenait sans cesse sur le sujet. " Alors là... Tu es sûrement la seule personne à le savoir."

Ils progressaient tout deux le long des couloirs des étages inférieurs, la drow estropiée suivant sans problème et sans boiter le rythme du bien portant. La quasi totalité des êtres qu'ils croisaient étaient des drows ou présentaient les caractéristiques physiques d'un sang drow fort malgré un métissage proche, surtout les gardes. Jiph'Kah ne semblait pas les voir, saluant une ou deux connaissances de la tête sans ralentir. Elle avait lancé une conversation légère sur le temps actuel et les petites habitudes du Palais avant de s'enquérir des hobbis de son compagnon. Elle parlait avec une telle légèreté, une telle candeur, que nul n'aurait dit qu'elle était l'esclave de qui que ce soit.

Elle riait à voix basse en racontant une anecdote concernant la création rocambolesque d'une des robes de leur Maîtresse lorsqu'à l'angle d'un passage, elle s'écarta brusquement du centre du couloir pour se plier en deux, un genou au sol, tête baissée.

Le visage de celle qui venait de tourner dans leur corridor n'était ni plus ni moins que celui de leur Maîtresse en personne. Ses yeux rouges ne prêtèrent pas le moindre intérêt à l'être qui s'était recroquevillé près du mur pour la laisser passer. Elle passa presque sans les voir, visiblement perdue dans ses pensées.

Un pas. Deux pas. Son pantalon de cuir noir, sa superposition de tuniques aux couleurs flambantes, le drapé de ses longes cheveux blanc les dépassèrent. Pourtant Jiph'Kah ne fit pas un mouvement pour se redresser.

Et bien lui en prit.

Cinq pas plus loin, les pieds nus de l'elfe noire s'immobilisèrent un court instant.

" Suis moi, Valère. "

Elle ne s'arrêta pas plus longtemps, reprenant sa marche, certaine d'être obéie.Elle ne s'arrêta qu'une fois dans ses appartements. Elle avait laissé la double porte ouverte pour que son hôte puisse l'y suivre sans se poser de question.

Contrairement à ce que certains auraient pu à attendre de la grandiloquente propriétaire des lieux, la salle était de taille tout a fait ordinaire. Deux brasero embaumaient l'atmosphère d'une chaleur suffisamment agréable pour pouvoir porter des vêtements d'été. En son centre, une table basse croulant sous les papiers était encadrée de coussins de toute formes et de toutes couleurs en plus d'un divan un peu plus construit, mais croulant lui aussi sous  les soieries et les oreillers de plume. Quelques meubles étaient poussés contre les murs finement travaillés et habillés de tentures à la mode eldéenne, laissant une place libre de taille honorable donnant un côté presque dépouillé à la pièce. D'un côté, une double porte était entre-ouverte sur une pièce de taille similaire dont on ne voyait qu'une petite partie d'un lit couvert de fourrures et de satin rouge. Sur les deux murs restant, des alcôves étaient creusées, leur contenu cachés par des rideaux de toutes sortes, allant du brocard à la mousseline en passant par de longues tresses de perles nacrées.

Trois jeunes drows, deux femmes et un hommes, s'activaient dans la pièce lorsqu'ils y pénétrèrent.

" Sortez. " ordonna Krish d'une voix égale en prenant au passage une pipe à eau sur l'un des meuble pour la poser sur un coin libre de la table basse. Après un coup d'oeil à deux ou trois planches sur lesquelles s'étendaient de complexes schémas, elle les rassembla pour les pousser sur le côté. Puis elle délassa deux de ses tuniques qu'elle jeta sur le divan avant de s'y asseoir en s'étirant.

Ses mains se posèrent à nouveau sur la pipe à eau qu'elle commença à vérifier, chaque geste montrant l'habitude qu'elle en avait.

" Toi. " Lança-t-elle soudain " Va me chercher les charbons. Ils sont dans le placard là-bas. " Se faisant, elle donna un coup de menton vers une pièce du mobilier semblant composé à part égale de bois et de métal.

" Tu sais, je t'avais presque oublié. Comment se passent tes premiers jours ici bas? "
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mar 16 Mai 2017 - 18:42

Elle riait encore quand j'exprimais la honte que je ressentais en l'obligeant à s'infliger des souffrances avec son fin collier.
Et d'un geste de la tête je confirmai ce qu'elle me disait quant au sujet de ma présence ici. Bref, mon horizon restait toujours aussi flou. Mais au moins, j'allais pouvoir manger un peu. Mon interlocutrice étrangement, et sans doute involontairement, me transmettait sa tranquillité, une certaine de joie de vivre. Comme si elle soufflait sur des braises pour ranimer mon âme.

En chemin, je remarquai que nous ne croisions pas d'humains. On m'avait dit que dans les étages inférieurs se trouvaient surtout des drows, mais à ce point je ne l'imaginais pas. Suis-je le seul humain par ici ? me demandais-je en écoutant Jiph'Kah me raconter des histoires intéressantes. Sa passion pour la couture ressemblait à tout point à ma passion pour mon travail. Toutefois, elle était parvenue à se détacher de sa condition. Je pensais y être moi même parvenu, mais finalement ce n'était pas le cas, même si j'assumais une certaine folie.

Je répondais de temps en temps par des mots simples, en faisant un parallèle avec mon rôle aux écuries, je venais même à lui parler de ma mésaventure et le fait que je fus victime d'un complot par simple jalousie. Je l'écoutais me raconter ses habitudes en me disant que je pourrais sans doute me servir de ses conseils et m'en inspirer. Je saluai les gens comme elle, avec une légère pointe d'intrigue en ne croisant toujours pas d'humain.
Je souriais quand elle se mit à rire doucement. Soudain, un peu plus loin, nous entendions des sons sourds et brefs, comme si des gens tombaient au sol.
Nous comprîmes rapidement, lorsqu'une silhouette s'engouffra dans le corridor que nous empruntions. Je sentais la main de Jiph'Kah griffer mon bras pour me diriger sur le côté, contre le mur, là, nous nous mîmes à genoux, les yeux en direction du sol. La Maîtresse était là ! Marchant en voyant ses propriétés s'écarter et plantant leurs genoux par terre. L'être millénaire passa devant nous en se moquant bien de notre présence. Immobile, nous attendions qu'elle tourne. Au lieu de cela, elle m'ordonna de la suivre. Des yeux gros je regardais Jiph'Kah qui d'un geste de la tête me fit signe de ne pas la faire attendre. Que c'était surement le moment que j'attendais.

N'attendant plus je me relevai, et d'une marche soutenue pour ne pas perdre de terrain, je suivais les pas de la Maîtresse avec le regard, naturellement, bas, en me posant des questions sur ce qui m'attendait. J'avais toujours cette sensation dans le coeur, cette étincelle qui me faisait respecter bien au-delà de ce collier cet être millénaire.
Je traversai une double porte qui donnait sur les appartements de la forgeronne. Je fus un peu surpris de voir un lieu bien moins impressionnant que je ne pouvais l'imaginer. Néanmoins, ce furent des considérations que je ne faisais pas travailler trop longtemps dans ma tête.

Tout y était luxueux, et fait avec soin. La Maîtresse congédia trois personnes. Toujours pas d'humains. Je suivais du regard leur départ. Mon regard fuyait toujours la silhouette de Griffe-Argent. Au bruit, je compris qu'elle venait de s'asseoir sur le divan juste en face de moi.
Je m'exécutais sans rien dire quand elle désira que je lui rapporte le charbon. Alors je pris la direction du meuble, et apportai une boite déjà ouverte.
En revenant vers elle, elle déclara m'avoir presque oublié, et me demanda comment se passaient mes premiers jours dans ce quartier de la demeure.

-" Je m'habitue au confort de ma chambre, je n'avais jamais connu un tel privilège." Répondis-je en déposant la boite sur la table devant le divan.
-" Hormis cela, je m'occupe des écuries avec la plus grande attention. Le cheval de la capitaine est parfaitement rétabli, et le votre est toujours aussi compliqué à maîtriser." Poursuivis-je.
-" Sinon, je n'ai rien à dire de plus Maîtresse. Je fais de mon mieux pour m'intégrer à ce quartier." Ajoutais-je avant de baisser encore plus la tête en posant deux questions d'une voix un peu plus basse.
-" Suis-je le seul humain par ici ? Et pourquoi m'avoir installé là, si ma tâche est toujours la même ?"

Je savais, et j'avais bien compris que j'étais dans le quartier des esclaves personnels de la Maîtresse. Et en me rappelant des mots de Wydrin, je ne savais pas si je devais être rassuré malgré le confort, et le sentiment de bien être qui m'était accordé, ainsi qu'une existence plus douce que dans les dortoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mer 17 Mai 2017 - 0:00

Elle prit le temps d'allumer l'engin, puis tira une longue bouffée de fumée, l'exhalant avec un soupire de satisfaction.

" Ce sont ces petits plaisirs stupides qui m'ont le plus manqué pendant ma grossesse..." souffla-t-elle avec les dernières fleurs de fumée. " Ne te gêne pas si tu en as envie."  lança-t-elle à l'humain en raccrochant l'embout à son support avant de délasser son avant-dernière tunique pour ne plus porter qu'une ample chemise de satin noir sans manche

Elle se cala confortablement sur le sofa, les jambes allongées, le dos dans l'angle du dossier. Elle attrapa de nouveau l'embout de sa pipe et en prit une seconde bouffée, la fumée ressortant peu à peu par ses narines alors qu'elle portait son regard sur le jeune homme aux cheveux noirs.

" Tu n'es pas le seul humain de pure race, mais tu es le plus jeune je pense. Il y a un délicieux musicien qui doit approché du siècle. les autres sont à mon service depuis au moins dix ans. L'un d'eux  s'occupe de ma chambre. Personne n'a le droit d'y entrer sans que lui ou Wik ne soit présent. Rassuré ? " sourit-elle, comme toujours amusée par l'attitude de ce petit être en devenir.

Elle le regarda un moment, attendant sa réponse, avant de tapoter de sa main libre la pile de coussin la plus proche de sa position.

" Viens t'asseoir. "

Encore une fois, elle attendit en silence qu'il trouve une place confortable avant de reprendre.

" De quel droit me questionnes-tu sur mes motivations ? "
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mer 17 Mai 2017 - 16:14

Les mains dans le dos, j'attendais, j'entendais aussi le son de ses gestes en train d'utiliser son appareil. Rapidement, je pouvais sentir l'amer sensation de la fumée. Des cercles se dessinaient... La drow me proposa de l'utiliser.
Une main tremblante, j'attrapai l'embout pour me servir... Laissant ensuite de mes lèvres s'échapper des ronds qui grandissaient avant de se déformer et de s'éteindre. Je me redressai ensuite en me laissant enivrer par ce goût, comme si je voulais brûler ma cervelle et lui ôter la raison.

La Maîtresse s'installa ensuite sur le divan en s'y allongeant presque. Immobile, je me laissais simplement bercer par le bruit et l'odeur de la fumée. J'attendais des réponses. Les aurais-je ? Je n'en savais rien, mais j'étais plus d'avis que je serais surpris. J'étais incapable de deviner ce qui pouvait m'attendre.
Je l'écoutais alors me conter que je n'étais pas le seul humain ici.
J'esquissai un petit sourire quand elle acheva par me demander si j'étais soulagé de l'apprendre. Il fallait dire que cela m'avait intrigué.

-" On peut dire ça." Répondis-je à voix basse comme si je voulais me parler à moi-même mais en ayant l'intention d'être écouté. Elle tapota d'une main sur une pile de coussins se trouvant à côté du divin, au coin de la table basse.
Mon regard se posa sur la pile de coussins lorsqu'elle me demanda de m'y asseoir. Avec langueur, le pas feutré je pris place, en trouvant un équilibre afin d'être dans le meilleur confort possible. J'arrangeai un peu ma tunique blanche au niveau des bras, puis des genoux, et je pensais un instant à Jiph'Kah quand la Maîtresse me posa une question, ou plutôt un reproche. L'esclave au fin collier que j'avais vu m'avait touché, j'étais certain qu'elle n'aurait jamais oser faire ce que je venais de faire... Et que son bonheur, peut-être le puisait-elle là-dedans ?
Mes doigts serraient ma toge au niveau des genoux.
-" Je n'aurais pas dû Maîtresse. Pardonnez-moi ! " Dis-je en levant mes mains pour caresser mon cou de ronces.
Enfin je restais silencieux, afin de ne pas commettre d'erreurs... C'était le chemin le rapide pour en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Mer 17 Mai 2017 - 22:55

Elle regarda le jeune homme un moment, sa poitrine se gonflant avec régularité, profitant de l'atmosphère qui commençait à embaumer l'agrume, le tabacs et quelques autres herbes dont elle coupait son mélange. Qu'avait-elle bien put trouvé à ce jeune coq... ?

Elle se leva sans un mot, tenant toujours faiblement sur ses longues jambes, pour aller jusqu'à la porte. Elle glissa quelques mots en langue sombre à l'un des gardes qui hocha la tête avant de partir. Puis elle revint au centre de la pièce, les mains sur les hanches. Un long sifflement passa entre ses lèvres. Une modulation rugueuse faisant vaguement penser à un miaulement grave retenti derrière la porte de sa chambre. Elle s'éloigna aussi sec dans la direction, lançant un simple : "Vient."

Elle ne prit pas la peine d'ouvrir le battant, se glissant simplement par l'ouverture pour s'asseoir sur ses talons deux pas plus loin. Sur une commode, une passe de plaque et de griffes faisant la taille d'un énorme chat était roulée en boule. Sa tête féline gracieuse et mignonne comme celle d'un chat de salon se relevait en baillant alors que la drow grattait la créature au niveau des oreilles, juste entre de plaques protectrices. Son regard se fit soudain plus aiguë et plus attentif en croisant celui de l'intrus mais elle ne rechigna pourtant pas aux caresses.

" Elle s'appelle Kiba." sourit la drow. " On me l'a offerte pour mes milles ans. "

Krish retira brusquement sa main pour la porter à ses lèvres.

Une goutte de sang perlait sur son majeur. Les petites dents n'étaient pas seulement pointues mais également acérées. La drow donna une petite tape sur le museau du félin et s'éloigna d'un pas malgré l'étrange miaulement de la créature.

" Elle ne sait pas encore mesurer sa force... " sourit sa maîtresse, une certaine tendresse dans la voix devant la petite teigne qu'elle avait pourtant bien amadouée depuis quelques ennéades. Mais elle se tourna plus sérieusement vers son hôte. " Comment la trouves-tu ? "
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Jeu 18 Mai 2017 - 16:07

Le silence s'installa. Dans ma tête je cogitai toujours. Comment pouvais-je trouver un peu de calme ? J'essayais de trouver dans les mots de Jiph'Kah un repère. Evidemment c'était plus facile à dire qu'à faire. Le tabac parfumait de plus en plus la pièce, donnant une atmosphère légère à la scène. Qu'allait-elle me dire ? Je voulais qu'elle mette fin à ma torture mentale et me dise pourquoi elle me transféra dans ce quartier.

Elle se leva, mon regard ne bougeait pas, à peine pus-je furtivement remarquer qu'elle avait encore du mal à tenir debout. Je me disais que son accouchement ne s'était pas bien passé. Encore une fois je l'entendais parler dans une langue qui m'était totalement étrangère. Elle venait de s'adresser à un garde se trouvant derrière la porte.

Soudainement, un bruit curieux raisonna. Une sorte de miaulement venait de sortir derrière un battant. Je fronçai les sourcils quand elle me demanda de venir. Je me levai lentement et suivi les pas de la Maîtresse. Elle s'assit au sol devant une commode. Je restais là, pas très loin, en observant ce qu'elle faisait, ou plutôt en regardant le meuble...
Une sorte de chat ? Voilà ce qu'il y avait là et qui venait de "miauler". Je fus fasciné pour essayer de comprendre.
Lorsque son regard se posa sur le miens je sentais que l'animal me voyait d'un mauvais oeil. L'être Millénaire m'expliqua que ce fut un cadeau d'anniversaire.
-" Jolie prénom... Et des beaux yeux..." Dis-je avant de constater que l'animal avait blessé légèrement la Maîtresse. Une goutte de sang coulait

-" Elle ne vous a pas fait trop mal ? " Lui demandais-je presque instinctivement.

Encore une fois la créature poussa un étrange miaulement. Je profitais de la prise de parole que me donnait la Maîtresse pour demander simplement.
-" Qu'elle est cette espèce ? Un félin ? Hormis son agressivité je trouve cet animal charmant... " Répondis-je en scrutant l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Ven 19 Mai 2017 - 1:31

" C'est une Gedalë. Un félin à pointe si tu préfères. " expliqua-t-elle sans empressement. " Les plaques de ces créatures se teinte tout au long de leur vie en fonction de leurs prédispositions et de leur régime alimentaire. J'ai hésité à lui donner une alimentation stricte pour magnifier sa couleur, qu'elle soit unie et rutilante... mais les reflets qu'elle prendra naturellement seront plus beau que toutes les teintes unies que je pourrais choisir pour elle. Elles seront uniques et personne ne pourra les reproduire."

Le lourd félin sauta souplement de la commode, dévoilant sa taille plus proche de celle lynx que d'un chat finalement, et trottina vers le salon pour se lover sous un brasero. Krish avait suivit ses mouvements avec un petit sourire permanent. Cette présence lui était tellement agréable... Puis elle se retourna vers l'humain, sans perdre son sourire.

" Un peu comme toi. "

Elle s'assit au bout de l'immense lit recouvert de fourrure et de satin avec soulagement. Son endurance n'était vraiment plus au sommet de sa gloire.

" Je te l'ai déjà dis je crois, c'est à toi d'agir. Je ne me concentre que sur les matériaux qui ont de la valeur. Sans volonté ni désir propre, tu as moins de valeur que cette charmante Kiba."

Elle allait ajouter quelque chose lorsqu'un chuintement se fit entendre dans l'antichambre. Elle demanda à l'humain d'ouvrir les battants de la porte pour qu'elle puisse voir ce qui se déroulait de l'autre côté... Et découvrit la silhouette hautaine de Wik. De son passage à tabac, il ne gardait qu'un maintient un peu vouté et un visage en piètre état. Une lèvre éclatée, une pommette violacée malgré sa peau sombre, un oeil légèrement enflé et une coupure sur la mâchoire. Pourtant il gardait l'expression neutre et distante qui le caractérisait. Sur ses bras reposait un plateau d'argent, pliant presque sous le poids de deux plats et d'une carafe fumante.

" Pose ça sur la table." lança-t-elle avant d'en revenir à son premier hôte. " Ton esprit à l'air de fourmiller de questions, alors je te propose un jeu. Une question pour une question. Une réponse pour une réponse. C'est toi qui commence."
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Ven 19 Mai 2017 - 17:26

Une Gedalë ? C'était la première fois que j'entendais cela, et par conséquent la première fois que je voyais une telle créature. Au moins, j'apprenais quelque chose. J'observais l'animal pendant que la Maîtresse me raconter les projets à l'endroit de l'animal. J'assimilais tout, en me disant que ça pourrait me servir à l'avenir. Et puis, j'avais toujours dans l'âme cette passion pour les animaux.

L'animal sauta de la commode, et passa devant moi rapidement. Du regard je suivais sa course... La Maîtresse indiqua subtilement pour finir que j'étais un peu comme cet animal. Encore un mystère. Pensez-t-elle faire de moi quelqu'un ou quelque chose selon le point de vu d'unique ?
Kiba prit place près d'un brasero à la recherche de chaleur.

L'être millénaire de son côté s'installa sur le bord de son lit. Dans mon chagrin, et depuis que je dormais dans la chambre de ce quartier, j'assimilai petit à petit le fait que j'étais sa propriété, et ma discussion avec Jiph'Kah m'aida encore plus dans ce sens. Avant mon coeur brûlait de colère, maintenant ce feu s'était éteint... Au fil où je ressassai les mots de la Maîtresse lors de mon arrivée dans cette zone.

Les mains dans le dos, je l'écoutai parler de ses desseins, du fait qu'elle portait attention aux matériaux de qualités, de valeurs. Elle parlait de moi. J'en étais certain.
Et que maintenant tout dépendait de ma volonté, que sans cela elle ne pourrait rien, et voyait en moi un être avec moins de valeur que l'animal qui dormait proche de la source de chaleur.
Soudain un bruit coupa Griffe Argent.

J'ouvris alors les battants comme elle venait de me le demander. La surprise gagna ma figure en voyant Wik. Il était sacrément amoché. L'oeuvre de la Maîtresse à cause de son mauvais jugement à son sujet. J'avais un peu honte même si au fond, je m'en moquais bien là.
Notre Maîtresse lui ordonna de poser le plateau qu'il avait en main sur la table. Puis elle s'adressa en moi. Comme toujours, j'étais effrayé de voir qu'elle savait lire dans ma cervelle. Elle me proposa un petit amusement simple. Une question pour une réponse, et réciproquement.
Elle me fit l'honneur de me céder la parole en premier.

Par quoi devais-je commencer ? Je ne le savais pas. Alors j'optais pour le plus simple.
-" Pourquoi m'avoir installé dans ce quartier de votre demeure Maîtresse ? " Demandais-je pour commencer. Même si j'avais l'intuition qu'elle m'avait plus ou moins répondu...
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Lun 22 Mai 2017 - 21:09

" Parce que je suis curieuse de voir ce que tu vas devenir. " sourit-elle.

Elle se laissa tomber sur le dos sur son lit, épuisée.

" Voyons voir... Dit moi... souhaiterais-tu pouvoir sortir du Palais? "
Revenir en haut Aller en bas
Valère
Humain
avatar

Nombre de messages : 74
Âge : 27
Date d'inscription : 24/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  19 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Lun 22 Mai 2017 - 22:31

Curieuse de savoir ce que vais devenir ? Je me répétais sa réponse de nombreuse fois. Rien n'était clair. Mais cela se rapprochait de ce qu'elle disait sur le fait que tout dépendait de moi, de ce que j'allais faire. Ainsi elle même n'était même pas certaine de savoir ce qu'elle allait faire avec ma personne.
Les bras le long de mon corps je pensais, puis elle me posait sa question.
Je poussai un soupir, car la réponse n'était pas évidente. Bien sûr au premier abord je pouvais répondre positivement.

Toutefois en y réfléchissant bien, la question méritait réflexion. Sortir, mais pourquoi faire ? Puis j'avais aussi un instant un souffle d'orgueil, je me souvenais de Lucile, du fait qu'elle était respecté dehors, sauf par mon ancien employeur. Un accident isolé.
Je regardais alors ma tenue, puis je bougeais la tête pour sentir le collier freiné quelques mouvements.
Sans cela, je n'avais aucune chance de survivre à l'extérieur. Avec, qui s'approcherait de moi ?!

-" Ce n'est pas un rêve, mais j'aimerai bien. Je ne suis pas très fort, mais je sais qu'avec ce collier et cette tunique blanche, je ne craindrai rien." Dis-je avec un certain air de joie, une ironie dont je pris conscience après ma réponse. C'était à moi maintenant. Quelle question poser ?
Je restais un instant en silence, alors que l'être millénaire s'était allongée sur le lit.
-" Pourquoi vois-je en vous, Maîtresse, un être sacré ? " Demandais-je soudainement, peut-être pourrait-elle résoudre cette sensation qui m'habitait curieusement et contre lequel je luttais même si lentement je perdais le combat. Surtout depuis ma discussion avec l'esclave au fin collier.
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 509
Âge : 27
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 000ans (né en 9 du 10ème cycle)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   Jeu 25 Mai 2017 - 22:27

La réponse du jeune homme était déprimante d'objectivité... Pas d'avidité, pas de passion, pas d'envie... A c'était pas un rêve, ça non... Heureusement il avait encore une chance d'être plus intéressant grâce à ses questions.

Elle poussa un léger soupire en passant ses mains sous sa tête... Et se releva aussi sec sur les coudes en  entendant la questions suivante.

" Moi ? "

Surprise, elle l'était rarement. Mais là... C'était surement une première à ce point là. D'habitude quand on finissait par la vénéré c'était après une certaine dose d'investissement et de rappelle à l'ordre. Elle ne dictait pas aux gens comment vivre, elle n'avait donc jamais eu de secte ou de groupuscule étrange voué à son nom et à son art. Elle ne cherchait pas des chiens, elle façonnait des tigres. Tigres qui une fois les crocs bien aiguisés lui devaient au moins un service ou deux. Mais ça... Comme ça... De but en blanc... Juste... Parce qu'elle était elle?

L'elfe noire vrilla son regard dans celui de l'esclave humain.

" Un être sacré...? "
murmura-t-elle du bout des lèvres en le sondant de plus en plus intensément.

Qu'est-ce que tu entends par sacré ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une question de point de vue | Valère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une question de point de vue | Valère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [CI004] Une question de point de vue
» - Question de point de vue - PV
» question de point de vue (libre)
» L'Art est une question de point de vue ~
» {Fiche de Liens} ♛ Le Bien et le Mal n'est qu'une question de Point de Vue ♛

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Ithri'Vaan ~ CENTRE :: Principautés de Thaar :: Thaar (Cité)-
Sauter vers: