AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'esprit à esprit | Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 511
Âge : 22
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: D'esprit à esprit | Solo   Lun 1 Mai 2017 - 12:53

<< Sur le tas Second mariage, Première alliance >>


courant Verimios an 9 du XIe Cycle
Palais de Missède

L'ennui était certain. Un ennui doublé par l'attente du mariage qui allait venir. Finalement, la foire n'avait pu avoir lieu, le gel et la neige recouvrant tout de son épais mentaux. Même le nombre de convive était inhabituellement bas, la plupart de ceux n'ayant pas obligation d'être présent préférant décliner pour ne pas se risquer sur les routes par un tel temps. Même si le mariage n'avait lieu que trois jours plus tard, Cécilie n'apparaissait plus que rarement hors de ses appartements depuis déjà plusieurs jours.

Plus la cérémonie approchait, plus son calme et sa douceur étaient remplacés par une vigueur à la limite de l'hyperactivité. Dans l'ombre de ses appartements, elle passait la totalité de ses journées à peaufiner ses pouvoirs. La violence avec laquelle elle creusait de plus en plus dans les domaines magiques depuis Amblère était déjà digne des élèves les plus appliqués, mais depuis une ou deux ennéades, cela confinait à de la démence. Tel était son exutoire à la plus grande honte et la plus grande douleur de sa vie.

A bout de souffle, sa chemise et sa robe collées à sa peau engluée de sueur, Cécilie tomba brusquement à genoux.

« Demoiselle ! »


Aussitôt une présence se fit près d'elle. Elle savait que c'était bien son maître de magie qui venait de s'agenouiller près d'elle, mais cela ne l'empêcha pas de le repousser repousser avec un rugissement d'agacement.

« Nous arrêtons pour aujourd'hui.
- Hors de question !
- Vous allez finir par vous faire du mal.
- Non. C'est vous qui me sous-estimez. Ce n'est pas parce que je ne suis pas dans une logique de domination que je n'y arrive pas. Je sais que je ne suis pas loin de réussir à passer. »

Un soupire lui répondit d'abord. Prenant le bras de son élève, le maître se redressa, l’entraînant avec lui.

« Je refuse. Reposez-vous. »

Elle savait à quel point il était contre. Comme tout le monde. Comme a chaque fois qu'elle émettait le moindre désir. Mais elle était sur le point de réussir. Elle avait déjà réussi à naviguer dans la mémoire de quelqu'un et s'était fabuleux. Alors que tout le monde la pensait dépourvu de pouvoir et d''avenir, elle pouvait désormais lire les émotions. Elle maîtrisait la peur des esprit dans lesquels elle pouvait entrer. Elle maîtrisait la douleur. Elle maîtrisait la tristesse. Bientôt elle maîtrisait les Désirs.

La main de la jeune mage se referma comme une serre sur le bras de son mentor.

« J'ai dit. Pas. Question. »


Une inspiration suffi. Le voile qui la séparait si peu des vibrations magiques s'évapora comme de la fumée. La musique était plus forte, plus intense, elle vibrait dans sa poitrine et dans son front. Le contact sous ses doigts lui semblait neuf. Une révolution. L'accès à une puissance insoupçonnée... Alors la différence de distance était à ce point importante ?!

Les premières notes d'une mélodie lancinante passèrent ses lèvres. Son maître lâcha son bras comme s'il avait pu être brûlé. Elle le retint par le poignet, tenant bon malgré ses gestes saccadés. La mélodie devenait de plus en plus insidieuse alors que la volonté de la jeune femme glissait dans l'esprit de son mentor. Sentant les résistances, contournant les mur, glissant entre les fortifications comme de l'eau entre les interstices de chaque pierre.

Quelques pensées fugaces. La surprise. L'inquiétude. La colère. La concentration. L'affection. Le doute. Elle y était. Elle sentait les accords s'écraser sur sa peau. Les émotions qu'ils véhiculaient frapper son cœur. Elle modula son chant, avança la main pour heurter une corde.

Un son cristallin vint interféré avec le concerto qui l'entourait. Sa respiration changea. Son bras s'immobilisa.. Sa main se posa sur l'épaule de la jeune femme.

Un rejet violent chassa soudain Cécilie de cette conscience étrangère. Une douleur mentale inconnue jusqu'alors, quelque chose qui lui rappelait ce jour ou elle avait sombré dans le coma pour une erreur de concentration. Une peur panique la saisit en sentant sa conscience prise d'assaut à son tour. Elle n’entendit plus que les émotions principales qui s'échappaient de l'esprit de sa cible... Jusqu'à ne plus rien entendre du tout de sa part. Une volonté écrasante rampait vers son propre esprit sans même tenter de se cacher. Elle résista. Elle résista tant qu'elle pu. Jusqu'à ce que son esprit cri grâce et que son corps se mette à trembler pour de bon. Combien de temps ? Elle aurait été incapable de le dire, mais lorsqu'elle sentit qu'elle n'arrivait plus à contenir cette avancée étrangère, lorsqu'elle sentit qu'il pouvait s'infiltrer peu à peu, toute pression disparue. Son mentor la repoussa physiquement sans ménagement, se défaisant sans peine de sa main.

Elle retomba à genoux. Lui était debout. Leurs respirations accélérées pour seuls autres bruits que le ronflement du feu dans l'âtre, ils gardèrent le silence un moment. Cécilie, les main sur les tempes, tentait de faire cesser ses tremblement et de juguler la peur qu'elle avait ressentie.

« Ne refaites jamais ça. » Souffla son maître, une colère froide transparaissant dans sa voix. « Entrer dans l'esprit de quelqu'un d'autre n'est pas un acte anodin. Ses émotions, ses souvenirs, ses pensées. Vous pouvez avoir accès à tout. Une conscience résiste toujours et lorsque la personne est consciente de votre présence c'est encore pire. Chercher à entrer dans l'esprit de quelqu'un qui ne vous a pas invité à le faire, sans raison valable et pour transformer les composants les plus intimes d'une personne est la façon la plus méprisable de prendre la dignité de quelqu'un. Vous savez peut-être influer sur les émotions et les sentiments mais cela ne veut pas dire que vous avez le droit de le faire. Votre façon de vous représenter la magie et votre affinité avec les sons vous donne une façon inhabituellement furtive d'approcher les esprits. C'est une force remarquable. Mais seule une morale exemplaire peut vous éviter d'utiliser ces capacités pour le mal. J'ai accepté de vous enseigner cet art parce que je pensais que vous l'aviez. Je ne tolérerai pas une seconde erreur sur ce terrain là. »

Sans un mot de plus, il quitta la pièce.

Un sourire morne étira les lèvres de la jeune femme. Elle avait senti la fierté qu'il ressentait à son sujet. Il l'avait peut-être repoussé sans difficulté, mais elle avait la vitesse et la discrétion nécessaire pour l'avoir atteins avant qu'il ne puisse réagir...
Revenir en haut Aller en bas
 
D'esprit à esprit | Solo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «Lendemains nauséeux et esprit vaseux, le bonheur des héroïnomanes.» [PV : Ralph]
» CHEVALIERS DE L'ESPRIT
» La Monade : ou comment se torturer l'esprit avec Leibniz
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» « Timide ne veut pas dire simple d'esprit. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Langehack :: Comté de Missède-
Sauter vers: