AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre amicale [PV Sarina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franco di Celini
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Âge : 22
Date d'inscription : 22/11/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Une rencontre amicale [PV Sarina]   Jeu 11 Mai 2017 - 9:28


~ Seul celui qui a emprunté la route connait la profondeur des trous ~

Verimios, 6ième jour de la 2ième ennéade,
An 9 du 11ième cycle

Franco et sa troupe étaient sur le voyage retour de Merval. Après sa rencontre avec Roderik de Wenden, le nouveau chancelier, le duc de Soltariel était galvanisé. Non pas que tout ce que lui avait dit le nordien l’enchantait, mais il avait toujours plus de projets en tête. Comme il l’avait déjà exprimé clairement auprès de sa femme ainsi qu’auprès de nombre de ses conseillers, le premier objectif de Franco en tant que duc était de rendre de sa superbe à Soltariel. Parlait-il d’embellir la ville ? Non, absolument pas ! Son objectif était d’améliorer et de consolider les relations économiques de Soltariel afin de faire de la ville une réelle plaque tournante économique dans le sud. Il avait ses projets pour commercer avec Ydril, avec Langehack, Sybrondil également mais … Qu’en était-il d’Ysari ?

La baronnie d’Ysari, fidèle vassale de Soltariel et terres luxuriante de végétation était un réel grenier pour tout le sud de la péninsule. Les champs y étaient ensoleillés l’été et bien arrosés au printemps. Bref, c’était un acteur économique important du duché. Franco devait donc s’y rendre au plus tôt afin de discuter avec la baronne, Sarina de Feoda, de leur avenir en commun. Il avait eu vent de la grossesse de la jeune femme et il espérait qu’elle serait en mesure de le recevoir. Après une réflexion assez soudaine, le duc décida de ne pas rentrer immédiatement à Soltariel mais de pousser un peu plus le voyage jusqu’à Ysari.

La route fut longue mais agréable. L’hiver avait beau battre son plein, les températures étaient plutôt douces et la météo assez clémente. La troupe de Franco parvint jusqu’à la ville d’Ysari en à peine une ennéade depuis Merval. Sans plus attendre, le duc se présenta à la porte de la ville.

- Je suis Franco di Celini, duc de Soltariel, je demande à être annoncé auprès de la baronne et je requiers une audience auprès d’elle.


Franco allait descendre de son cheval quand il se rendit compte que le ton qu’il avait utilisé était vraiment officiel. Si la baronne était enceinte, il ne voulait surtout pas la brusquer ou la déranger alors qu’elle n’était pas prête à le recevoir. Aussi, Franco se pencha vers l’un des deux gardes postés à la porte afin d’ajouter quelques détails.

- Ne pressez pas son honneur Sarina, si elle n’est point prête à me recevoir je peux consentir à être conduit dans une auberge en ville afin d’attendre qu’elle soit disponible.

Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 143
Âge : 26
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Une rencontre amicale [PV Sarina]   Jeu 11 Mai 2017 - 12:36

Serviteur : votre honneur le duc de Soltariel, Franco di Celini demande une audience avec vous. Que dois-je lui dire ?

Sarina : Préparez l'une des chambres du second étage, je vais le rejoindre sous peu au salon du second étage, mon mari inspecte probablement les infrastructures militaires avec le connétable, il devrait être ici d'ici ce soir. assurez-vous de recevoir le duc en lui offrant une collation chaude s'il le désire.

Serviteur : Très bien madame la baronne, j'y vais de ce pas vous si m'excusez.

Dit-il en faisant ce que la baronne ordonna pour son visiteur impromptu néanmoins suzerain désormais. Je me demandais ce qui motive sa présence en mes terres, il devait être à Merval au dernière nouvelle normalement mais, sa visite me prend de court en comptant ma grossesse, je n'ai pas pu félicité son union avec la duchesse lorsque nous avons précipités notre départ. Le coté positif de la situation me permet d'y remédier au palais des Paons. Loin de l'agitation qu'à connu le sol soltaar quelques mois auparavant, ils semblent entre de bonnes mains car je n'entends plus d'écho sur un mouvement de revolte ou autres en ce genre depuis son ascension à la tête duché. Le royaume se pacifie durant l'hiver pour un moment, espérons assez longtemps pour la paix de l'esprit. Je ne me suis pas penchée à propos de nos relations actuelles, leurs marchands continuent de faire du commerce avec ceux d'Ysari. Est-ce qu'il envisage d'encourager la coopération entre les dirigeants suderons ? Il l'avait mentionné au cours de la réunions au palais ducal. D'ailleurs, j'ai pensé à ses intentons d'unifier les vassaux par la coopération, et sans doute son séjour mervalois rentrait dans cet démarche, un homme voulant améliorer la communication et la stabilité du pouvoir.

Je lui reconnais un certain mérite d'entreprendre un objectif honorable. Néanmoins, il faudra une implication constante vers ce but, peut-être a t-il les épaules requises pour porter la responsabilité ? De ma propre observation,  il pouvait vraisemblablement affronter la difficulté en ayant la confiance du peuple et la noblesse, un excellent point en ce qui me concerne. Je le rejoins où le noble m'attendait en démontrant une attitude sereine, je lui fais un sourire accueillant lorsque je m'assois au sein du canapé opposé.

- Je vous souhaite  la bienvenue son altesse Franco di Celini, j'ai cru comprendre que vous étiez à Merval dernièrement, que me vaux le motif de votre visite inattendue ? Je félicite également votre union à la duchesse un peu tard, cela dit vous deviez l'entendre en mon nom et celui du baron.

- Je peux entendre la raison de la venue malgré ma condition, si je peux répondre à l'une de vos demandes faites le. Vous avez une chambre mise à disposition selon la durée du séjour envisagé, vous êtes mon invité.

Dis-j'en entamant le début de la discussion aimablement, je regardais le noble assit à mes cotés. J'instaure un climat propice au dialogue qui permettrait de faire la connaissance de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Franco di Celini
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Âge : 22
Date d'inscription : 22/11/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une rencontre amicale [PV Sarina]   Lun 22 Mai 2017 - 9:37



Rapidement, Franco fut conduit à l’intérieur du palais d’Ysari. Il était déjà venu de nombreuses fois sur ces terres pour faire affaires. Il connaissait donc bien la ville mais n’avait jamais eu l’occasion jusqu’à présent de visiter le palais. La baronnie d’Ysari était un endroit pour le moins magnifique. En fait, de ce qu’il connaissait de la Péninsule, c’était certainement la région la plus calme et la plus apaisante qui soit. La ville d’Ysari donnait sur la Mer Olienne ce qui lui donnait un aspect de cité calme et protégée de l’hiver par les doux courants marins du sud. Si un jour Franco arrivait à l’âge de se retirer des affaires politiques, ce serait certainement en ces lieux qu’il viendrait couler ces beaux jours.

Le duc de Soltariel fut ravi de constater qu’il était accueilli de manière plutôt amicale par les gardes et leur réaction fut immédiate. Moins d’une heure après s’être présenté aux portes de la ville, il était assis dans un magnifique salon du palais. Aussi, Sarina de Feoda se présenta à lui sans le faire attendre. La baronne était réactive et cette célérité prouvait de sa volonté de vouloir entretenir de bonnes relations avec Soltariel. Sans avoir à le regarder plus que quelqu’un d’autre, Franco constata aisément que la grossesse de Sarina était déjà bien avancée. Que Nééra la protège afin qu’elle puisse mettre au monde un brave petit garçon ou une merveilleuse petite fille.

- Votre honneur, je vous remercie pour cet accueil chaleureux, ici à Ysari. J’ai pu constater que votre baronnie est toujours aussi agréable à traverser. Vous régnez sur des terres somptueuses, Sarina.


La baronne félicita Franco pour son mariage encore récent avec Tibéria et elle l’invita à prendre la parole sur la raison de sa venue. Voyant que Sarina était une personne proche des protocoles et très polie, il ferait en sorte d’être tout aussi respectueux envers elle.

- Je vous remercie, notre union a été célébrée sobrement au palais de Soltariel. Mais c’est également à mon tour de vous féliciter, votre honneur. Je peux constater que vous attendez l’une des plus belles surprises qu’il est donné d’avoir pour une mère. Je prierai Nééra pour que votre grossesse arrive à son terme dans les meilleures conditions !

Franco savait pertinemment que l’enfant de Sarina était le fils d’un homme qui n’avait plus de nom aujourd’hui. Sysiphe, autrefois Anoszia, aujourd’hui sans nom, était le baron d’Ysari. Le duc de Soltariel avait fait en sorte que ce nom « Anoszia » ne puisse pas être associé à la couronne ducale de Soltariel. Cependant, il ne connaissait pas spécialement le baron d’Ysari et n’avait pas tellement de griefs à son encontre. L’homme ayant été déchu de son nom de naissance n’avait pas cherché à protester ou à se révolter d’une quelconque manière. Aussi, le duc de Soltariel laisserait Sarina tranquille à ce sujet tant que elle et son mari ne chercheraient pas à remuer le passé. Le Soltaar avait besoin de calme et de stabilité, il ne servait à rien de créer de nouveaux remous politiques. Sans plus attendre, Franco en vint au fait et présenta à la baronne la raison de sa venue.

- Votre honneur, je me suis permis de requérir une audience auprès de vous car la couronne ducale de Soltariel est en train de mener de grands projets. Ysari est une alliée fidèle et importante de Soltariel, aussi nous aimerions que vous vous associiez à nous dans cette entreprise. J’en viens donc aux faits, nous travaillons actuellement à la sécurisation des routes terrestres et maritimes du duché. Le but étant de faire du sud de la péninsule l’endroit le plus sûr pour les marchands du monde entier. J’imagine qu’en étant à la tête d’une ville aussi prospère qu’Ysari, vous n’êtes pas sans savoir que le commerce est important pour permettre le développement de nos villes.

Franco s’arrêta un instant pour poser ses idées. Il essayait d’être souriant, il voulait que la baronne comprenne et trouve son projet intéressant. Le but étant qu’elle choisisse d’y participer et non pas que la couronne ducale le lui impose.

- Sarina, la route d’Or qui va d’Ydril à Langehack n’est plus en aussi bon état qu’hier. Nous sommes en train de travailler à sa sécurisation pour éloigner les bandits ainsi qu’à sa rénovation. Nous vous serions infiniment reconnaissants si vous acceptiez de sécuriser la portion de cette route qui passe sur vos terres. De plus, je crois savoir que cette route passe par votre fief de naissance, la ville de Feoda. Nous apprécierions grandement votre aide.

Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 143
Âge : 26
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Une rencontre amicale [PV Sarina]   Dim 4 Juin 2017 - 2:14

- Je vais accéder à votre demande en vous permettant de bénéficier de deux troupes pour la sécurisation des voies marchandes, notamment celle de la route d'or. Permettez moi de faire la connaissance de l'homme qui oeuvre pour garantir la prospérité économique du duché ainsi que sa stabilité. D'ailleurs vous faites-vous à ses lourdes responsabilités ? Vous entamez un projet ambitieux que j'espère portera ses fruits en temps voulu.

- Je veux vous parler de mon mari par la même occasion, je crois nécessaire de dissoudre toute appréhension me comprenez-vous ? Il s'implique à la diligence du territoire qu'il veut prospère, c'est désormais un seigneur ysarain qui malgré la déchéance traversée avance au lieu de reculer. Nous sommes ici deux individus consciencieux de nos dévoirs respectifs, mais durant la durée du séjour envisagé vous êtes mon convive. Nous pourrons peut-être nouer un début d'amitié lors de cette entrevue qu'en dites-vous ?

Dis-j'en me montrant amicale envers mon suzerain d'un ton aimable, il me paraissait sensé de faire un premier geste.

je ne connaissais pas assez le nouveau duc pour me constituer une opinion appropriée, il arrivait comme un cadeau inattendu en saison froide mais, sa venue me semblait guère mauvaise lorsqu'il a répondu à ma question par une demande de soutien concernant la sécurisation des voies commerciales terrestres et maritimes... Est-ce que je pouvais lui accorder le bénéfice du doute ? Si on me place du point de vue suzerain et vassal, il est juste de soutenir un homme voulant prendre des décisions mûrement réfléchies. L'expression faciale du visage comme ses attitudes renvoient probablement un homme froid, maitrisant ses émotions à sa rencontre, il devait être maitre de soi s'il souhaitait affronter les situations délicates en tant que duc. Maintenant, sa femme la duchesse l'avait mentionné au cours de la réunion des vassaux leurs intentions d'unifier le sud, leurs vassaux vers un travail de coopération et communication. Une implication de longue haleine fastidieuse mais pas impossible. S'il faut lui prêter main-forte dans l'intérêt de mon peuple et la baronnie, je le ferais selon la teneur des choses.

- Je suis à l'écoute d'autres propositions en mesure d'être aborder dans la limite du raisonnable, si tenter vous vous sentez enclin en ce moment. Je vous remercie des compliments au nom du peuple ysarain et le mien. D'ailleurs, vous avez remédier à certain souci je cru apprendre par les quelques nouvelles entendues.

Continues-je en gardant une ouverture d'esprit quand à tout projet bénéfique pour le royaume soltaar.


Revenir en haut Aller en bas
Franco di Celini
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Âge : 22
Date d'inscription : 22/11/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  34 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Une rencontre amicale [PV Sarina]   Ven 16 Juin 2017 - 8:43


Franco fut soulagé lorsqu’il entendit les paroles de Sarina à propos de la route d’Or. La jeune femme, en bonne suderonne, était prête à aider le duc de Soltariel dans son entreprise qui visait à améliorer la santé économique du duché. Ravi, Franco fit en sorte d’être le plus souriant possible. Il saurait se souvenir que, en ce jour, Ysari et sa baronne avaient été de fidèles alliés de Soltariel.

- Je ne saurais assez vous remercier pour la confiance que vous me témoignez, Sarina. A propos de mes responsabilités … Vous êtes vous-même la baronne et vous avez déjà nombre de choses importantes à gérer au quotidien. Si l’on veut que nos terres soient prospères et que nos sujets soient heures, le tâche est rude au quotidien. Je m’y fais progressivement, même si cela me fait bien rire aujourd’hui quand j’entends certaines personnes dire que les nobles sont des fainéants nés avec une cuiller d’argent dans la bouche.

La baronne d’Ysari aborda ensuite le sujet de son mari. Franco sentait dans la voix de la jeune femme que c’était un sujet important pour elle. Franco savait pertinemment que le mari de la baronne était un descendant de la lignée déchue Anoszia. Même si le duc avait pu détester la personne d’Arichis, il ne connaissait pas Sysiphe. Et après la concession que venait de lui faire Sarina, il allait avoir du mal à lui refuser une simple autorisation à continuer à exercer son pouvoir.

- Soyez sans crainte, votre honneur. Vous avez prouvé, aujourd’hui une fois de plus, qu’Ysari est la plus fidèle alliée de Soltariel. Si vous m’assurez que votre mari fait tout ce qui est en son pouvoir pour œuvrer à la bonne santé des terres ysarines … Alors je ne peux que l’encourager. Je ne connais pas Sysiphe personnellement, mais il me semble être un homme qui a fait la part des choses. Le chapitre Anoszia est clos, en ce qui me concerne, je vous assure donc que Soltariel ne fera jamais rien pour tenter de destituer votre mari.


Franco sourit une fois de plus, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Cependant, c’était la règle en affaires. Si une des deux parties faisait une concession, l’autre partie devait savoir à son tour se montrer plus encline à la négociation. Le duc était heureux de parvenir à discuter aussi simplement avec la baronne. Il était important qu’il le lui fasse savoir.

- Je serais heureux d’être votre ami, Sarina. C’est pourquoi j’accepte volontiers de rester quelques jours en votre compagnie, ici à Ysari. Si jamais vous avez besoin de mes conseils pendant mon séjour, c’est avec grand plaisir que je tâcherai de vous aider. De plus, mon séjour me permettra de rencontrer votre mari et de l’informer de ma décision le concernant. Il n’a pas, lui non plus, à vivre dans la crainte permanente de se voir déchoir de ses titres.

Sarina continua en montrant qu’elle était ouverte à la conversation. C’était une femme charmante et très bien éduquée, Franco avait de la chance d’avoir une pareille personne comme vassale.

- Il est de mon devoir de vous informer des autres projets entrepris par le duché, votre honneur. A la demande de Cléophas d’Angleroy, nous sommes actuellement en train de construire des navires afin de rétablir la puissance de la flotte royale. Le travail est long et fastidieux mais nos charpentiers dans le port de Boniverdi sont réputés pour leur efficacité et leur savoir-faire !

Cette information était comme un cadeau que Franco offrait à Sarina. Il n’avait absolument rien à cacher à la jeune femme, qui plus est maintenant qu’il savait qu’elle était très ouverte au fait d’entretenir de bonnes relations avec Soltariel et avec lui-même, le duc.

Revenir en haut Aller en bas
Sarina de Feoda
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 143
Âge : 26
Date d'inscription : 24/06/2013

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 19 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: Une rencontre amicale [PV Sarina]   Mar 18 Juil 2017 - 0:12

- Je suppose que nous pouvons devenir bon amis en ces circonstances en vous montrant franc envers moi car vous êtes un homme,  je pense qu'il y a plus sous le masque du dirigeant. Nous disons beaucoup sur votre compte mais je veux vous connaitre mieux, mieux nous nous entendrons,  mieux nos echanges seront productif qu'en pensez-vous?

- Je suis ravie d'entendre la bonne marche de vos projets qui œuvre dans le seul intérêt de la prospérité des relations entre vos vassaux ainsi le duché lui-même malgré le degré d'implication dont vous, faites preuves.  Vous savez que ça prendra le temps necessaire mais je vous soutiens à travers cette objectif.  En tant qu'ami je vous suggère d'être un mari pour votre femme qui a traversé beaucoup et un dirigeant envers vos gens,  je vous croire capable d'être un duc en mesure de peut-être se distinguer de vos prédesseceurs.

Dis-j'en montrant de la, sympathie envers le duc semblablement disposé à tisser une entente amicale,  il devrait sourire davantage pensais-je

Nous devons commencer par construire les fondaments de toutes relations en faisant la connaissance de l'autre,  à travers nos diverses conversations selon leurs natures.  Il s'avère parfois difficile d'aborder un sujet notamment quand la vie politique et privée s'entremêlent,  nous ne choisissons pas le genre de lendemain,  ni prémédite quels événements vont bouscouler le quotidien... Sa visite me permettra d'acquérir un meilleur point de vue sur son propos car j'ai pris l'habitude d'outrepasser les apparences,  on le disait un homme froid et stoïque parce qu'il ne savait probablement pas exprimer ses émotions,  peut-être était-il un introverti ?  Etant un individu d'expérience il souhaitait diriger ses terres de la façon adéquate supposais-je,  je ne le blamais pas d'assurer ses prises de décision au côté de la duchesse.  Sauront-ils capable de faire front ensemble? Je veux envisager qu'en considérant la maturité du duc et la détermination de Tiberia, j'ose croire que peu importe la difficulté.

Le couple à la volonté nécessaire en vue de l'importance de leur position, moi-même je me, consacre un moment de qualité pour me détendre avant de reprendre mon rôle. Actuellement, c'est plutôt mon mari qui ne tenait pas à me stresser, j'appréciais sa solicitude envers moi, ça signifiait beaucoup en sachant son tempérament. Il n'exprime pas nécessairement un discours néanmoins, ses actes reflètent ce qu'il ressent et désir d'apporter une stabilité du pouvoir ainsi que vivre avec sa famille. Je me demandais quel type de père saurait-il? D'après ma perception du mari sans doute attentif et protecteur, pourquoi protecteur ? J'en ai le pressentiment dû à ses valeurs de chevalier. Quoiqu'il possède un attrait politique et militaire qui sert celui-ci dans le traitement d'affaires liées.

- Dites moi davantage à votre propos car j'entends divers retours en ce qui vous concerne,  comment ça se passe en sol soltaar? Mes propres terres requiert mon attention comme vous le comprenez,  nous faisons aux mieux lorsqu'on a nos responsabilités. Se consacrer du temps à soi est un moyen d'évasion ne serait-ce quelques heures déjà.

Dis-j'en poursuivant le déroulement de la conversation ainsi que mieux découvrir mon convive au palais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre amicale [PV Sarina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre amicale [PV Sarina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cordiales salutations et frappe amicale d'un Troll (18 points de dégats....)
» Avenir de l'amicale des Rôlistes de Miramas
» Rendez vous galant ou retrouvaille amicale ? [ PV Kaito ]
» Des retrouvailles amicale?? (Tarod et Tori)
» Rétro Taco Show 2011.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché de Soltariel :: Baronnie d'Ysari-
Sauter vers: