AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enoriel
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/01/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  704 ans
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   Mer 31 Mai 2017 - 12:23


Troisième ennéade de Karfias,
Palais d'Alëandir.



*Bonjour ! Non... ça commençait mal... Heru Anornedellon... Oui voilà c'était mieux ça ! Hum ! Alors... Heru Anornedellon, Régent d'Alëandir... ça fait pompeux ça. Bref, je verrai sur place... ce n'était pas comme si je n'avais pas déjà eu à me présenter, non ? Donc ! Heru Anornedellon, je me permets de venir vous voir parce que j'ai une question à vous poser. Euh... J'aimerais avoir une autorisation que je n'ai pu avoir jusqu'alors du fait des différents événements plus ou moins tragiques qui se sont déroulés ces derniers mois - ou années ?! - et qui malheureusement ne m'ont pas permise de pouvoir profiter d'une découverte certainement exceptionnelle alors que cela fait des années que je fais des recherches sur la façon dont nos ancêtres pouvaient percevoir la magie ! Maintenant que vous êtes le régent, et qu'avec l'hiver normalement les conflits se calment, est-ce que vous pourriez... s'il-vous-plaît ?*

Je m'imaginais essayer de sourire, avec énormément de gêne, puis je soupirais réellement face à cet essai de discussion. C'était nul. Vraiment nul. Comment pourrais-je obtenir une quelconque autorisation avec de tels mots, une telle crainte de l'autre ? Je ne m'étais même pas présentée ! D'ailleurs il vaudrait mieux que je ne me présente pas... Le régent était un archimage et il devait très certainement avoir beaucoup entendu parler de mon père à l'époque où il vivait encore... Beliandar Valiendal. Alors voir la dénommée Enoriel Valiendal venir pour lui demander une autorisation presque militaire et se rendre compte qu'elle n'était qu'une ombre... Que je n'étais que le "fantôme de l'Académie", comme on avait fini par me surnommer. Une elfe qui ne faisait pas de bruit, ne se faisait pas voir, passait son temps dans les bibliothèques et salles d'entraînement lorsqu'elle n'était pas en voyage et, enfin, semblait ne pas être là alors qu'elle se trouvait juste devant la personne avec qui elle aimerait parler... mais était trop timide pour oser l'apostropher. Cela faisait tellement une mauvaise image de l'elfe que j'étais... pourtant je valais mieux que ça, non ?

Assise contre le rebord intérieur de la fenêtre à regarder l'hiver s'installer de plus en plus dans la cité, j'en oubliais presque le fait que j'étais déjà au sein du palais à attendre que le régent accepte de m'accorder quelques minutes de son temps, ou dans un mode de pensée plus terre à terre que ce soit à mon tour de présenter mes doléances. Le pauvre devait avoir du mal avec deux bébés sur les bras en plus de toutes ses responsabilités... Une pensée qui ne m'arrachait même pas un sourire, la mélancolie se lisant encore plus sur mon visage qu'auparavant depuis que j'étais allée à Lanthaloran avec Artiön. Presque recroquevillée sur moi-même, je me faisais comme à mon habitude toute petite, tentant inconsciemment d'être invisible aux yeux des autres. Je n'étais qu'une fine poupée habillée de la robe bleu clair que m'avait offerte Fineldor il y a quelques mois, un peu trop grande pour mon corps, et aux longs cheveux blonds ondulés retombant sur une cape bleu nuit. En ce jour mon focaliseur, une petite pierre bleue reposant sur un socle doré, était porté en collier autour de mon cou encore pâle suite à la série de maladies que j'avais contractées ces dernières ennéades (oui, je sais, les Elfes ne sont pas censées tomber malades, même lorsqu'elles se retrouvent avec leurs énervantes "règles"...). Et mes yeux noisette se fixaient dans le néant, me faisant même oublier les sons qui m'entouraient... ainsi que le fait que je n'étais pas la dernière à vouloir voir le pauvre régent.

"Heri... Heri ? Hum !
- Euh... oui ?"


L'elfe me regarda avec un sourire sympathique, s'amusant certainement du fait que je pouvais être si tête dans les nuages. Il me fit signe de la main qu'un autre elfe m'attendait au pas de la porte, la mine soit blasée, soit énervée. C'était à mon tour... et je ne savais toujours pas comment amener la chose... si seulement j'allais parler correctement, ne pas l'ennuyer, être autre chose que juste une ombre... Oh, puisse Kÿria garder juste un oeil sur moi ! Bon... allez ma grande ! C'est parti, tu y vas, tu présentes juste ton problème et tu attends la réponse, c'est tout ! Je remerciais d'un signe de tête le gentil elfe qui m'avait tiré de mes pensées et me dirigeais timidement vers la porte où, derrière, se trouvait Anornedellon. Déjà mes doigts s'entortillaient, alors que selon les us et coutumes on me présentait. Je m'avançais, m'inclinais en signe de respect tout comme de salutation, et attendis qu'il m'invite à m'exprimer.


Dernière édition par Enoriel le Mar 12 Sep 2017 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 498
Âge : 21
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   Mar 18 Juil 2017 - 19:47

Nouveau jour de doléances, nouvelles demandes et suivi des précédentes. Il y avait quelques affaires qui lui demandaient plus de travail, plus d’investissement et plus d’échanges que d’autres. C’étaient celles qui passaient en premier, souvent, parce qu’elles nécessitaient du temps. Après venaient les nouvelles demandes, qu’on essayait de classer de la plus compliquée à la plus simple. Mais les trois elfes qui s’en occupaient n’arrivaient pas toujours à trier correctement, il fallait dire que certaines demandes étaient très vagues, pouvaient paraître plus simples ou plus compliquées qu’elles ne l’étaient en vérité. Toujours était-il qu’il recevait les personnes dans l’ordre qu’ils avaient attribué aux demandes. Assis sur le Trône Blanc, vêtu d’une robe assez simple blanche et d’un manteau d’hiver bordeau, il venait de terminer une discussion avec un commerçant quant à l’approvisionnement de la Cité en céréales. On lui annonça la personne suivante, un peu après pour lui laisser le temps de respirer, et une elfe du nom d’Enoriel Valiendal entra. Il se souvenait d’un Valiendal, mais ce n’était pas une femme. Un parent, sans doute, peut-être son père. Beliandar s’il se souvenait bien. Mais elle ne lui disait rien. Il fallait dire qu’il ne fréquentait plus l’Académie depuis un certain temps et elle semblait somme toute trop jeune pour qu’il ait pu la croiser.

- Enoriel Valiendal, permettez-moi de vous saluer avant toute chose. Votre nom ne m’est pas étranger, ai-je connu un certain Beliandar Valiendal ? Je n’arrive pas à remettre un visage sur ce nom, éclairez-moi.

Il connaissait beaucoup de noms, il avait rencontré énormément de personnes au cours de sa vie. S’il se rappelait assez bien des noms, il avait du mal à resituer certains visages, surtout ceux qu’il n’avait vu que quelques fois. Mais s’il avait bien horreur d’une chose, c’était de se rappeler d’un nom sans réussir à l’associer à quoi que ce soit. Quand il aurait enfin levé le voile sur ce mystère, ils pourraient commencer réellement leur entrevue.

- Dites moi, qu’est-ce qui vous amène ici ? Parlez sans crainte, je ne foudroierai pas sur place.

Il avait senti chez elle une hésitation de chaque instant, les mots sortaient difficilement de sa bouche et elle ne cessait de triturer tantôt sa robe, tantôt ses doigts. Il espérait, à cet instant, qu’elle n’allait pas traîner en longueur et tourner autour du pot de peur de sa réaction. Il savait qu’il pouvait impressionner beaucoup de monde depuis longtemps, mais il le remarquait bien plus depuis qu’il était devenu régent.

_________________


Estiam Faerin : Bah j'ai très envie d'Anorn mais j'essaie d'être réaliste quand même

Aldartha & Arwain

#2F94A8
Revenir en haut Aller en bas
Enoriel
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/01/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  704 ans
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   Mer 26 Juil 2017 - 18:52

"Enoriel Valiendal, permettez-moi de vous saluer avant toute chose. Votre nom ne m’est pas étranger, ai-je connu un certain Beliandar Valiendal ? Je n’arrive pas à remettre un visage sur ce nom, éclairez-moi."

Et voilà... toujours ce nom revenait... Ne pouvait-on pas retenir mon propre nom au lieu de celui de mon père ?! Même si pour une fois mon interlocuteur ne voyait pas directement qui était mon paternel juste avec son nom, ce qui me changeait, j'allais tout de même devoir spécifier qu'il était archimage et donc me glisser à nouveau sous son ombre. J'aurais pu nonobster cette qualification particulière, mais c'était ne pas rendre les honneurs à l'elfe qu'il était. Je répondis donc au régent, yeux baissés, la voix plus faible que je ne l'aurais souhaité.

"Il est possible que vous ayez connu mon père, Beliandar. Il était un archimage de l'immatériel au sein de l'Académie mais est tombé sur le champ de bataille.
Cela sembla suffire au régent puisqu'il passa à la raison de ma présence.
- Dites moi, qu’est-ce qui vous amène ici ? Parlez sans crainte, je ne foudroierai pas sur place."


Ah... la voici cette fameuse question... Je mordis ma lèvre inférieure tout en torturant nerveusement mes doigts, ce qui ne me changeait aucunement de d'habitude. Bon... allez... faut que je me lance ! Je pris une profonde inspiration, relevais la tête et me mis à parler, un peu trop vite malheureusement, pour présenter pourquoi je me trouvais devant ce grand personnage qu'était l'elfe me faisant face.

"Heru Anornedellon, je me suis permise de demander un peu de votre temps pour vous demander une autorisation. Voilà plusieurs siècles que je fais des recherches magiques et historiques, et j'ai entendu dire il y a plusieurs mois voire années qu'il avait été trouvé au front ainsi qu'au lac Uraal d'anciens obélisques pourvus de magie. J'ai... hum... N'ayant plus de protecteur à l'époque, je n'ai pu avoir l'autorisation de m'en approcher... puisque les mages de l'armée royale s'en occupent... je... Serait-il possible que je puisse profiter de l'hiver pour faire des recherches sur ces merveilles du passé ? S'il-vous-plaît ?"

Au fur et à mesure que la demande venait, je m'étais faite de plus en plus timide, me recroquevillant limite sur moi-même, disparaissant au fur et à mesure de la salle... enfin essayant, du moins. D'un point de vue extérieur, je pense qu'on aurait pu me comparer à une enfant demandant si elle pouvait avoir une gourmandise... mais en version adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 498
Âge : 21
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   Dim 30 Juil 2017 - 18:56

Archimage immatériel tombé au combat. Un elfe dont beaucoup devaient se rappeler. Son nom était bien resté dans l’esprit d’Anorn mais ils n’avaient pas du se côtoyer assez pour qu’il se souvienne de plus. A vrai dire, peu importait qui était son père, la seule chose qui l’ennuyait était de ne pas réussir à se rappeler. Une fois les informations en main, il saurait se concentrer pleinement sur la demande qu’on lui ferait. Et de ce qu’elle lui dit pour commencer, ce fut qu’elle requérait une autorisation. Beaucoup venaient lui demander des autorisations et beaucoup n’avaient pas lieu d’être. Il n’était pas maître de tout et à vrai dire il n’était là que pour guider au mieux son peuple sans réellement avoir le pouvoir de lui ordonner, officiellement du moins. Il découvrit à la suite qu’il faisait face à une elfe théoricienne. Adepte de recherches, avide de savoir, elle ne s’arrêterait pas tant qu’elle n’en saurait pas suffisamment. Mais ce genre de personne n’en savait jamais suffisamment, ils avaient toujours autre chose de plus grand, de plus improbable, de plus impénétrable à découvrir ou à élucider. Les énigmes, la compréhension du monde qui les entoure, les lois qui régissaient leur environnement, tout cela était une source infinie de questionnements et de réponses qui n’en étaient pas.

Venait ensuite la partie intéressante, la véritable raison de sa présence. Elle lui disait avoir entendu parler d’obélisques magiques à ce qui était jusqu’à dernièrement le front et au bord du lac d’Uraal. Son souci était visiblement les mages de l’armée royale qui travaillaient déjà dessus. Ce qu’il ne comprenait pas, c’était pourquoi il était si important qu’elle aille là-bas si d’autres étaient déjà sur le coup, l’armée qui plus est.

- Dites moi Heri Enoriel, pourquoi est-ce nécessaire que vous vous y rendiez ? Les mages de l’armée travaillent déjà dessus et je pense qu’ils sont assez qualifiés pour se passer de votre aide, du peu que je connais de vous. Mais détrompez moi s’il y a lieu, parce que je dois avouer que je ne comprends pas vraiment tous les enjeux de votre demande. Pour qu’elle me parvienne, il doit y en avoir un certain nombre.

Il avait du mal à saisir pourquoi elle se tenait devant lui aujourd’hui. Si on lui avait refusé l’accès une fois et qu’elle avait tout de même tenu à l’obtenir, il devait s’agir d’un peu plus que de la simple curiosité. Et si ce n’était que ça, elle ne verrait aucun inconvénient à ce qu’il le lui refuse une seconde fois.

_________________


Estiam Faerin : Bah j'ai très envie d'Anorn mais j'essaie d'être réaliste quand même

Aldartha & Arwain

#2F94A8
Revenir en haut Aller en bas
Enoriel
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/01/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  704 ans
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   Mer 16 Aoû 2017 - 8:46

"Dites moi Heri Enoriel, pourquoi est-ce nécessaire que vous vous y rendiez ? Les mages de l’armée travaillent déjà dessus et je pense qu’ils sont assez qualifiés pour se passer de votre aide, du peu que je connais de vous. Mais détrompez moi s’il y a lieu, parce que je dois avouer que je ne comprends pas vraiment tous les enjeux de votre demande. Pour qu’elle me parvienne, il doit y en avoir un certain nombre."

Les enjeux ? Quels enjeux ? Y avait-il seulement des enjeux ? Oui ! Bien sûr qu'il y en avait ! Cela pouvait paraître complètement idiot, complètement décalé même, inutile ou impensable selon certains, mais c'était là un élément peut-être plus important de notre histoire qui pouvait valider ou invalider ma théorie sur l'évolution de la sensibilité magique voire des flux magiques eux-mêmes ! Comment pouvais-je seulement ne pas essayer d'aller jusqu'au bout de mes recherches, après des siècles ? Et puis mince ! Ce sont des mages de guerre, pas des historiens, s'ils savent évaluer le potentiel magique de ce genre de choses, je parie qu'ils n'en verront pas toutes les subtilités. Mais comment le dire, maintenant ? Comment ne pas dégrader mes collègues sans le vouloir ? Tout en faisant une moue timide - encore - je passais des talons aux pointes de pieds et inversement, les mains dans le dos. Il me fallut un temps pour réussir à parler de façon continue et assez audible pour le pauvre régent que j'embêtais plus qu'autre chose.

"Bien sûr que mes confrères mages sont compétents. Je suppose qu'ils ne feraient pas partie de l'armée royale sinon. Mais ce sont des mages de guerre et je suis historienne, que ce soit pour l'Histoire de notre peuple ou pour l'Histoire de la magie. Nous n'avons pas les mêmes spécialités ni la même manière de voir les choses et bien que je ne sois pas mage de l'immatériel, mes recherches de ces derniers siècles pourraient aider à mieux comprendre à quoi nous avons affaire et, peut-être, comment l'utiliser. J'ai eu la chance de pouvoir faire partie de groupes d'études quant à des artefacts plus ou moins anciens et j'ai étudié de nombreux documents - enfin tout est relatif - sur d'anciennes pratiques magiques que nous ne sommes plus forcément capables de reproduire. Recherches qui m'ont d'ailleurs amenée à penser que notre lien avec les flux magiques change au fil des cycles. Enfin pour répondre plus directement à votre question, les enjeux concernant le fait que je m'ajouterais aux chercheurs seraient à la fois historiques et magiques. Si je peux aider à comprendre à quoi correspondent ces artefacts, comment s'articule la magie en et autour d'eux, ce pourrait amener à la fois à comprendre une partie de notre propre Histoire, à la fois de pouvoir faire un pas sur l'utilisation que nous faisons des flux magiques en plus de valider ou invalider mon hypothèse. Cela pourrait même servir contre les Drows, d'une manière ou d'une autre."

Plus je développais ma demande, plus j'essayais de me mettre en avant quant à mes compétences - ce qui n'était pas un exercice simple pour moi - plus le régent pouvait remarquer que je gagnais en assurance. De plus, il pouvait voir cette flamme dans mes yeux, cet espoir d'enfin arriver au bout de quelque chose. Malheureusement, il y avait beaucoup de "si". N'ayant pas pu voir l'objet et ne pouvant promettre les lunes, je ne pouvais malheureusement rester qu'à des supposition pour pouvoir rester réaliste. Aussi ajoutais-je, humblement, presque comme une supplique de la part d'une maître mage ayant conscience que sa demande avait de quoi être une nouvelle fois refusée par manque d'éléments sûrs concernant l'avenir.

"Je demande juste à pouvoir faire partie de l'équipe de recherches, ne serait-ce qu'une ennéade. Je pense sincèrement pouvoir aider, j'en suis même sûre, mais si jamais je me trompe et qu'au bout du temps que vous aurez fixé je n'ai rien apporté, alors je me retirerai du projet."

Je baissais la tête, désirant à nouveau me faire aussi petite qu'un mulot perdu au milieu des arbres millénaires. Triturant mes doigts, j'attendais la réponse de notre guide...
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 498
Âge : 21
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   Lun 11 Sep 2017 - 15:07

Elle lui exposa, cette fois sans bégayer, sans être impressionnée à outrance, la raison pour laquelle elle voulait s’y rendre en personne. Elle lui expliqua qu’elle était historienne et que ses nombreuses recherches l’avaient menée jusqu’à ces obélisques. Elle lui disait que si elle arrivait à comprendre comment évoluait la sensibilité magique des elfes au fil des cycles ce pourrait être à leur avantage durant le prochain affrontement avec les drows. Et finalement, elle demandait juste. Quand elle baissa la tête, encore, il en déduisit qu’elle avait fini. Il laissa un instant le silence s’installer. L’envoyer là-bas, la faire intégrer une expédition de mages militaires, était une idée qui demandait rapide réflexion. Elle n’était pas de l’armée, n’avait rien d’une guerrière et il l’imaginait assez reculer voire fuir devant le danger. Si le corps d’expédition se retrouvait dans une mauvaise situation, n’aggraverait-elle pas les choses ? Ne serait-elle pas un trop gros poids pour eux ?

- Sur le principe, je ne vois aucune raison de vous interdire cette expédition. Il me semble que vous avez un réel projet, qui pourra nous être utile à tous s’il aboutit. En revanche, sur la pratique, je me pose quelques questions. Si nous avons envoyé des mages de l’armée sur place c’est bel et bien parce qu’il existe un certain risque. Le lac d’Uraal est un endroit où on risque fortement de rencontrer des sombres, qui ne seront pas de simples civils. Ces mages sont préparés à cette éventualité et sauront réagir face à une rencontre de ce genre. Sans vouloir vous offenser, je sais que vous n’êtes absolument pas préparée à cela et que vous risquez, dans cette éventualité, d’être au mieux un poids pour l’expédition.

En revanche, ce que vous pouvez faire pour remédier à cela, serait une sorte de stage rapide, peut-être. Quelques ennéades à vous former à réagir au mieux dans une situation de ce genre, au sein de l’équipe dans laquelle vous voulez vous greffer. C’est ce que nous préconisons aux théoriciens qui veulent partir dans des zones sensibles. Nous avons des elfes ici mêmes qui pourront vous apporter la théorie essentielle. Qu’en pensez-vous ?


C’était sans doute le mieux qu’il pouvait faire pour elle. Parce qu’il ne mettrait pas en danger l’expédition de mages déjà sur place pour un morceau d’Histoire. Si Enoriel devait faire ce trajet sous peu, elle devrait lui prouver qu’elle ne serait pas un élément perturbateur si jamais ils venaient à se trouver dans une situation délicate. Alors seulement, il lui signerait une autorisation et enverrait une missive.

_________________


Estiam Faerin : Bah j'ai très envie d'Anorn mais j'essaie d'être réaliste quand même

Aldartha & Arwain

#2F94A8
Revenir en haut Aller en bas
Enoriel
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 18/01/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  704 ans
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   Mar 12 Sep 2017 - 20:07

Mes oreilles s'agrandissaient en entendant la réponse du régent, alors que ma tête avait tendance à vouloir rentrer toujours plus dans mes épaules. Je savais que les drows qui viendraient par le lac, s'il y en avait, ne seraient pas de simples civiles mais des soldats bien entraînés... et des fous capables de violer des corps en les réanimant avec de la nécromancie. Je me disais qu'au vu de ce qu'énonçait Anornedellon, mon entreprise ne pourrait pas aboutir : je n'étais qu'une théoricienne, pas une mage de guerre... je serais donc un boulet qui risquerait de causer la mort de mon équipe si nous venions à être attaqués. Parce que je serais incapable de répliquer convenablement, certes. Mais également parce que j'aurais trop peur de perdre le contrôle de moi-même... comme il y a trois cents ans.

"En revanche, ce que vous pouvez faire pour remédier à cela, serait une sorte de stage rapide, peut-être. Quelques ennéades à vous former à réagir au mieux dans une situation de ce genre, au sein de l’équipe dans laquelle vous voulez vous greffer. C’est ce que nous préconisons aux théoriciens qui veulent partir dans des zones sensibles. Nous avons des elfes ici mêmes qui pourront vous apporter la théorie essentielle. Qu’en pensez-vous ?"

Echec et mat. Je relevais la tête, mes grands yeux bleus dardés sur ceux de mon interlocuteur. Je n'en revenais pas : j'allais pouvoir y aller ! J'allais enfin voir la chance de ma vie de mes propres yeux, pouvoir comprendre si ma théorie était la bonne et si oui, comment je enfin... nous, en tant que mages, pourrions l'utiliser pour être encore plus efficaces dans nos techniques magiques ! Peut-être même cela apporterait-il des réponses à certaines incompréhensions, j'en rêvais, mais je ne me leurais pas sur le fait que ça me prendrait peut-être encore plusieurs centaines d'années. Quoi qu'il en soit... Malgré la peur que pouvait m'insuffler l'idée de suivre un stage en tant que mage de guerre - c'était vite dit ! - et celle d'être au plus proche du danger, j'avais des étoiles plein les yeux ! Anornedellon dut attendre un petit moment avant que je ne réalise que j'avais à répondre à sa question...

"Merci ! Euh... ce n'était pas votre question... Je suivrai volontiers cette formation et je ferai en sorte de ne pas être un fardeau pour les mages de guerre. Enfin l'espère. Je... Merci infiniment pour votre accord, Heru Anornedellon ! Je ferai en sorte de ne pas vous décevoir."

Le coeur gonflé de bonheur, c'était avec conviction que j'avais prononcé mes propos. La timidité me reprenant, j'accordais un sourire heureux mais quelque peu effacé au régent. Cette aventure faisait un grand bond en avant... et je ferai tout pour que ce bond ne soit pas vain !


{FIN}
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une demande particulière de la part d'un... fantôme académique {Terminé}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Arrivée fort attendue ~ une demande particulière.[Viktor. Kathleen. Aelalia]
» Demande particulière, retrouver un mannequin/célébrité..
» Demande particulière pour les partenariats
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir :: Le Trône Blanc-
Sauter vers: