AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Froissart] Lancement de la phase 2 ! - Jérôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilde de Clairssac
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Âge : 28
Date d'inscription : 07/09/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: [Froissart] Lancement de la phase 2 ! - Jérôme   Ven 9 Juin 2017 - 13:22


Mathilde était de ce genre de femme têtue qui se lance tête baissée sans attendre le temps de pousser plus avant la réflexion.
Pour elle cela faisait  bien trop d’ennéade qu’elle attendait le moment de se mettre en route. Elle avait perdu de précieux jours où la météo lui aurait été bien plus favorable pour entreprendre un tel voyage. Mais à présent que son intendant et ses serviteurs la priaient d’attendre le printemps prochain, elle s'obstinait à vouloir partir le plus tôt possible. Qu’il pleuve ou qu’il neige, elle comptait bien quitter Hiviène pour Froissart le jour même.
Son bagage était prêt depuis des jours, elle n’avait pas prévu de se charger inutilement. Quelques vêtements de rechange, de l’argent bien caché au fond des besaces, son arc et des provisions.
Le trajet jusque chez Jérôme durerait plusieurs jours et ils n’avaient pas prévu de dormir à la belle étoile… l’hiver était bien trop froid, cela rallongerait son voyage mais elle préférait dormir au chaud et au sec.
Les jours défilèrent et enfin elle vit les remparts du château de Froissart. Elle n’y était venue qu’une seule fois et les souvenirs qu’elle en gardait n’étaient pas les meilleurs. A cette époque elle faisait régulièrement des cauchemars lui rappelant l’agression qu’elle avait subie en compagnie du Seigneur Roland. Elle y avait rencontré une femme étonnante, une guerrière qui lui avait promis de l’entraîner aux armes. Où était-elle maintenant ?

Dès qu’elle eut franchis les portes, elle fit savoir qu’elle venait rendre visite à son frère. Pour ne pas refaire la même erreur que  quelques jours plus tôt avec Guillaume, elle se fit conduire dans une chambre – celle qu’elle avait utilisée lors de sa précédente visite – et elle fit un brin de toilette.
Le dernier bout de voyage s’était déroulé sous un grand ciel bleu, mais la pluie de la veille avait crotté ses vêtements et le vent glacial avait défait ses cheveux.
Elle prit le temps de se changer avant de se rendre dans le petit salon qu’elle connaissait si bien.

Elle avait hâte de revoir son aîné autant qu’elle redoutait leur entretien. La dernière fois qu’elle l’avait vu, à Hiviène, leur échange n’avait pas été très cordial. Elle regrettait la façon qu’elle avait eu de le traiter ce jour-là même si elle n’était pas prête à changer d’avis concernant le sujet de leur discorde. Mais elle n’était pas là pour revenir sur leur dispute, bien au contraire. Cela semblait bien loin à présent, elle voulait juste retrouver Jérôme, l’embrasser, se rassurer à son contact et profiter des quelques jours qu’elle passerait à Froissart en attendant l’arrivée de son chevalier.
A cette pensée elle sentit ses joues s’enflammaient et un sourire étirer ses lèvres. Son cœur battait si fort dans sa poitrine qu’elle se demandait si quelqu’un d’autre aurait pu l’entendre.
Elle avait tellement hâte de prendre la route… et elle espérait tant que Jérôme ne tenterait pas de la retenir. Elle aurait détesté devoir se fâcher une nouvelle fois avec lui…

La porte s’ouvrit et Jérôme fit son entrée. Aussitôt la jeune Clairssac se précipita vers lui et l’embrassa sur les deux joues. Son sourire était sincère et ses yeux pétillaient de gaieté, c’était une chose qui ne devait pas échapper à Jérôme. Il avait tant l’habitude de voir sa sœur éteinte, déprimée et froide. Cette image devait largement contraster avec le dernier souvenir qu’il gardait d’elle.
Peut-être était-ce parce que quelques minutes plus tôt elle pensait à Tancrède…


« - Jérôme ! Comme je suis contente de te voir ! Comment vas-tu ? Et Aline ? »[/i] Sans laisser le temps à son frère de répondre, Mathilde enchaîna. On aurait presque cru que les trois dernières années ne s’étaient pas écoulées, qu’elle était redevenue la jeune fille insouciante qu’elle était alors. [/i] « - Je sais, je sais… j’aurais pu te prévenir de ma visite ! Mais cela n’aurait plus rien eu d’une surprise. Et j’avais trop de choses à faire et à préparer pour avoir le temps d’écrire. Je sais que tu dois être occupé mais je venais te voir pour te parler de quelque chose d’important…. Enfin d’une chose importante pour moi. As-tu quelques minutes à m’accorder ou souhaites-tu que nous nous retrouvions plus tard ? »
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jérôme de Clairssac
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1101
Âge : 39
Date d'inscription : 10/01/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 26
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: [Froissart] Lancement de la phase 2 ! - Jérôme   Mer 14 Juin 2017 - 7:18

Jérôme était dans son bureau, à lire tout une série de parchemins sur les derniers rapports de Froissart. Le désœuvrement après être passé de Baron d'Etherna et régent d'Oësgard à simple Seigneur était effarant. Bien qu'ayant beaucoup de choses à faire, après avoir subit tout le poids des responsabilités d'une baronnie rendait le travail d'une seigneurie ridicule. Toujours suzerain de plusieurs autres places fortes, il avait tout de même de quoi s'occuper. Cela lui laissait beaucoup plus de temps qu'auparavant et il le mettait à profit pour être avec Aline et s'entrainer encore d'avantage. son maraige était heureux et Aline lui avait pardonné son abdication, bien qu'elle le lui reproche encore. Toutefois, il n'avait toujours pas consommé, la Dame ayant bien du mal à surmonter son traumatisme lors de son rapt. Déjà très habile et réputé au maniement des armes, Jérôme était devenu un vrai monstre de combat. Les modifications de l'ost de la part du Marquis faisaient Jérôme ne dirigeait plus aucune troupe, ne commandant plus aux soldats, toutefois, il mettait un point d'honneur à s'entrainer avec eux, s'étant fait apprécié par sa bienveillance même si ce n'était pas lui qui les gérait.

Lorsqu'on lui annonça que sa soeur était arrivée, il fut très surpris, puis inquiet, se demandant si un malheur n'était pas arrivé. Un courrier s'était il perdu ou était il mort avec le froid et la neige qui avait recouvert le marquisat ? c'était fort possible. Surtout que les informations qui venaient d'Etherna n'étaient pas bonne du tout. Jérôme aurait voulu intervenir mais on lui avait fait savoir que sa présence n'était pas requise, et qu'elle serait même malvenue. Reclus donc à Froissart, il vivait dans l'angoisse et, il fallait bien l'avouer, un brin d'amertume. Au moins l'on ne pourrait plus lui reprocher d'actes belliqueux, et son nom n'était plus sur nombre de bouches, voir presque oublié, si ce n'était le cas. Il n'avait pas non plus oublié leur dernière rencontre à Hiviène et tous les reproches qu'elle lui avait fait ce jour la. Aujourd'hui, il avait de la peine en pensant qu'elle avait sans doute eu raison et que son égoïsme n'avait pas du tout rendu service à sa famille, loin de la. C'était aussi l'une des raisons qui l'avait fait prendre ses distances, ayant ressentit l'accusation de sa soeur comme s'il asphyxiait son frère et sa soeur. Conscient aussi de ses choix, encore plus suite à sa rencontre avec son suzerain, et des sacrifices qu'il avait demandé à Guillaume, il avait choisit de s'isoler.

C'est donc avec une boule au ventre qu'il se rendit dans le salon ou sa soeur était déjà. Un bon feu de cheminé ronflait dans l'âtre afin de lutter contre le froid, fauteuils, chaises, tables, tout était réunit. Mathilde serait sans doute étonné en voyant la tenue de son ainé. Le Seigneur de Froissard ressemblait plus à un combattant qu'à un Seigneur désormais, ayant troqué les tuniques contre le cuir, bien qu'ayant une épaisse couche pour repousser le froid et une lourde peau d'ours qui trainait au sol. Un véritable Seigneur du nord, toujours prêt à sortir l'épée qu'il ceignait à son côté, et à défendre sa vie et son château.

lorsqu'il ouvrit la porte, une furie se jeta à son cou et l'embrassa. Jérôme ne réagit pas, véritablement surprit par l'entrée en matière de Mathilde. Celle-ci l'embrassa et n'attendit pas pour parler. Un brin hésitant, l'ainé des Clairssac ne savait pas trop comment prendre ce qu'il se passait. Déjà il admira la benjamine, rayonnante comme il ne l'avait pas vu depuis fort longtemps. Sa beauté était digne d'une chanson et le pétillement de ses yeux reflétait la blondeur de sa chevelure sur laquelle reflétait les flammes du feu de cheminée.

Sauf si elle était trop impatiente de raconter le motif de sa venue, ce qu'elle semblait être, elle ne manquerait pas de souligner l'air ahurit de son frère qui se demandait bien ce qu'il se passait. Etant donné la joie qui émanait de Mathilde, Jérôme décida de laisser de côté leur dernière rencontre et de la laisser profiter de cet état qui ne durait pas toujours. Il lui fit un premier sourire, un brin timide. son ton resta neutre au départ, un peu sur la défensive tout de même avant de se radoucir sur la fin

"Sois le bienvenue à Froissard, Mathilde, je suis content de te voir en bonne santé. Pour une surprise, c'en est une en effet, te rend tu compte du danger de voyager par les temps qui courent ? encore plus avec l'hiver rude qui nous assaille ? Que nous vaut ta joie ?

Quand à Aline, elle va bien, tu la verras ce soir, au diner, du moins si tu es toujours des nôtres ? Et tu sais que j'ai toujours du temps pour la famille, et toi en particulier. Qui a t il donc de si important pour que tu te déplace jusque Froissard pour m'en parler en personne."
Revenir en haut Aller en bas
Mathilde de Clairssac
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 412
Âge : 28
Date d'inscription : 07/09/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: [Froissart] Lancement de la phase 2 ! - Jérôme   Jeu 15 Juin 2017 - 10:05


La réaction de Jérôme n’avait rien de surprenant, il est vrai que leur dernier échange n’avait pas été des plus agréables et que même s’ils s’étaient quittés en bons termes, les mots qui avaient été échangé ce jour-là, avaient creusé un fossé entre les deux Clairssac. Mais Mathilde n’était pas du genre revanchard. Elle avait dit à Jérôme ce qu’elle avait pensé de sa conduite, maintenant l’affaire était close et elle ne comptait pas y revenir dessus à moins qu’il n’aborde le sujet. Mais à voir son étonnement, Mathilde se doutait que son frère ne commettrait pas l’erreur de revenir là-dessus.
Cependant la jeune femme fut légèrement refroidit par le ton et la distance qu’imposait Jérôme entre eux. Elle ne fit aucun commentaire, mais son large sourire s’effaça un peu. Lorsqu’il la questionna sur sa joie, elle se sentit légèrement piquée…. Et elle cherchait encore à savoir si elle devait prendre mal cette remarque lorsqu’il continua… Toujours sur sa lancée maladroite. Elle ne se sentait pas particulièrement bienvenue mais après tout elle méritait peut-être ce comportement de la part de son aîné, elle n’avait pas été tendre non plus à Hiviène.


« - Je … euh… effectivement l’hiver est rude mais j’aime être sur les routes qu’importent le temps tu le sais bien. Et puis je savais que je trouverai chez toi un feu auprès duquel je pourrai me réchauffer. Merci de m’accueillir chez toi Jérôme, je serai heureuse de revoir Aline tout à l’heure. »

Finalement, elle avait pensé qu’aborder le sujet de son voyage avec Jérôme serait plus facile qu’avec Guillaume, et au vu des paroles échangées avec son second frère elle s’était même persuadée que ça se passerait mieux avec son aîné, mais maintenant qu’elle se tenait en face de lui, elle perdait subitement tous ces moyens.
Face à Guillaume elle avait su se tenir droite, la tête haute, déterminée et calme…Mais là, la nervosité lui faisait entortiller ses doigts devant ses jupes et elle avait du mal à soutenir son regard. Poussant un soupir, elle fit un signe à Jérôme pour lui indiquer les fauteuils. Ils seraient mieux installés plutôt que plantés debout comme des piquets.


« - Je ne sais pas comment… Comment aborder le sujet…. » Un petit rire nerveux lui échappa alors qu’elle s’installait sur le fauteuil près de Jérôme et qu’elle relevait les yeux vers lui. « - Je pensais que ce serait plus simple avec toi … mais en fait pas du tout. Humm … Alors voilà, je pars dans quelques jours pour Thaar. Je sais déjà ce que tu vas me dire… » Elle avait levé la main pour stopper toute intervention de Jérôme. Il fallait qu’elle aille au bout de son explication sans quoi elle n’était pas sûre de pouvoir le faire. Sa pensée dériva légèrement vers Tancrède et aussitôt elle se sentit plus courageuse. « - Je sais que ce n’est pas le meilleur moment, qu’Etherna est au bord de la guerre, que les gens d’Hiviène ont besoin de moi, que l’hiver rend la route dangereuse, que je devrais me tenir prête à épouser l’homme à qui m’a promis Guillaume et ne pas retarder ses tractations… Mais je dois faire ce voyage… J’en ai vraiment besoin. Sinon je ne pourrais pas… Je n’arrive pas à vivre sans lui Jérôme. Je n’y arrive pas.

La jeune femme n’avait pas besoin de préciser de qui elle parlait. Dès l’instant où elle l’avait évoqué ses yeux se remplirent de larmes et elle détourna le regard, fatiguée de montrer sa faiblesse à ses frères. Ces dernières ennéades elle avait tout fait pour qu’ils pensent qu’elle allait bien, qu’elle était pleinement heureuse à Hiviène … mais c’était seulement pour les rassurer et les laisser savourer pleinement leurs bonheurs sans qu’ils s’inquiètent pour elle.

« - J’ai essayé… d’oublier, de m’occuper les mains et l’esprit… mais c’est trop dur à supporter. A Thaar… j’ai rencontré une femme surprenante… Elle m’avait accueilli chez elle les premiers temps. Elle disait recevoir les messages des Dieux et elle fabriquait toute sorte de gri-gri qu’elle vendait au marché. Quand je lui ai fait mes adieux … Elle m’a dit … Elle m’a dit qu’un jour nous nous reverrions parce qu’elle me guérirait. »

C’était la première fois que Mathilde confiait ce souvenir à quelqu’un. Bruma était déjà une vieille femme lorsqu’elle avait quitté Thaar et elle avait reçu une lettre d’elle à la fin de l’été.

« - Elle m’a dit que je souffrirai bientôt d’un mal épouvantable et qu’elle pourrait m’aider à le chasser si je revenais la voir… Je sais maintenant de quoi elle parlait... Je… Jérôme, je ne te demande pas de me croire… je ne te demande rien du tout… Je dois seulement y aller… sinon je … »

Elle laissa sa phrase en suspens. Pouvait-elle lui dire clairement qu’elle souhaitait rejoindre son fils ? Non mais elle savait qu’il comprendrait ses mots et sa souffrance. Jérôme avait toujours su lire en elle.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Jérôme de Clairssac
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1101
Âge : 39
Date d'inscription : 10/01/2012

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 26
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: [Froissart] Lancement de la phase 2 ! - Jérôme   Jeu 15 Juin 2017 - 15:23

Jérôme avait gardé en travers de la gorge les mots de Mathilde à Hiviène, surtout ceux ou elle lui expliquait que Guillaume et elle n'étaient pas ses esclaves. Il avait toujours eu l'impression de tout faire pour sa famille, outre le mariage imposé à son frère et qui, même si c'était Maélyne, était un poids pour lui. Non pas un poids en raison de son choix mais surtout sur le fait d'avoir obligé son cadet à faire quelque chose à laquelle il ne s'était pas astreint lui même. Bien que n'ayant pas consommé son mariage, il était heureux avec Aline maintenant qu'elle lui avait pardonné. Le ballades qu'ils faisaient étaient un moment privilégié entre eux deux et il ne savait pas si Guillaume et Maélyne s'étaient rapprochées en apprenant à se connaitre. Suite à sa conversation avec Mathilde à Hiviène, Jérôme s'était rendu compte qu'il devait asphyxier sa fratrie et cela l'avait profondément blessé, surtout contre lui. Bien que ne revenant pas dessus si la benjamine n'en parlait pas, le fossé avait été creusé et il y avait un effort à faire pour le combler. Qui ferait l'effort ? à moins que les deux ne le fasse, toujours est il que cela n'empêchait pas Jérôme d'aimer sa soeur et son frère plus que tout, outre Aline. L'ainé avait été maladroit, c'était indéniable, et Mathilde s'en était bien rendu compte lorsque son sourire s'effaça. Sans doute avait il été froid alors qu'il était clair qu'il était content de voir sa soeur, encore plus dans cet état d'esprit. Le bonheur de ceux qu'on aime est toujours une chose à chérir. Il sourit, un peu figé, plus par maladresse que par intention de paraitre distant. Le ton était identique à la fin, plus léger et agréable. Il s'essaya à l'humour

"Il est indéniable que tu aime être sur les routes, une vrai aventurière qui n'a rien de la femme au foyer. Le feu et une tenue au cas ou seront toujours disponible chez moi pour toi, comme ma porte ne te sera jamais fermée, tu le sais"

Un petit rire accompagna pour détendre l'atmosphère. La voir s'entortiller les doigts devant sa robe et baisser les yeux l'inquiéta, qu'est ce qu'elle avait donc encore pu faire ? ou que voulait elle lui demander et qui avait besoin de son autorisation ? Il regardait Mathilde avec intensité, son regard bleu azur cherchant les failles dans ses expressions. Il s'assit à sa demande, un brin amusé qu'elle le commande chez lui. La benjamine s'embrouilla alors qu'elle essayait de lui expliquer la raison de sa présence, l'empêchant de réagir ou de la couper. L'instant semblait solennel. La plus grande surprise ne manqua pas de s'afficher sur le visage de Jérôme lorsqu'il apprit que Guillaume semblait vouloir imposer un mariage d’intérêt à Mathilde. Jérôme ne s'y était jamais résolu pour sa soeur, encore moins après la perte terrible qu'elle avait subit. Elle n'avait d'ailleurs pas fait son deuil comme elle expliquait son désir de partir à Thaar.
Jérôme ne la coupa pas, conscient que ce ne serait pas forcément une bonne chose et qu'elle ne finirait peut être pas sa phrase. L'inquiétude en entendant la suite le prit et il ne dissimula pas non plus sa réaction.

Un silence s'ensuivit, Jérôme étant partagé entre plusieurs sentiments, du soulagement à l'inquiétude. Puis il réagit, il approcha son fauteuil de celui de sa soeur et il déposa la paume de sa main droite sur la joue gauche de Mathilde. Son ton était paternel et d'une douceur surprenant par rapport à ses premiers mots

"Je n'ai pas d'enfant, aussi les mots que je vais dire te sembleront peut être malvenu. Je ne peux imaginer la souffrance que la perte d'un enfant peut engendrer mais je sais que l'épreuve est l'une des plus terrible. Aucun parent ne devrait survivre à son enfant. Je comprends donc ton besoin de mettre de la distance avec les lieux qui te rappellent Kiel. Et pour tout te dire, cela me soulage que tu t'éloigne d'Etherna avec ce qu'il s'y passe actuellement. De toute façon, une femme non instruite dans le maniement des armes et ne prenant pas la tête de ses soldats, ne manquera pas sur un champ de bataille, si guerre il y a. J'ai pleine confiance en Hector, il saura prendre les décisions qui s'imposent et suivre la ligne directrice que tu lui a donné."

Il caressait la joue de s soeur de son pouce tout en la regardant avec tout l'amour qu'un frère pouvait porter à sa soeur

"C'est l'hiver et il est rude, je sais que tout ce que je dirais ne t'empêcheront pas de partir de toute façon. Je te demande de faire très attention et je mettrais des hommes à ta disposition si tu le souhaite? Mais de toute façon, ils t'escorteront au moins jusqu'à ce que tu quitte mes terres au minimum, c'est non négociable. Par contre, je te prie de te méfier, il y a énormément de charlatans et je serais déçu et attristé d'entendre que tu t'es faites abusée dans ton malheur. Tu pourras signifier à ta...bienfaitrice...qu'elle s'attirera mon courroux et que je la traquerais jusqu'au royaume de Tyra si elle te fait du mal."

Mathilde ne devait pas s'attendre à ce que Jérôme soit de son côté sur ce coup la.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Froissart] Lancement de la phase 2 ! - Jérôme   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Froissart] Lancement de la phase 2 ! - Jérôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saut temporel - Phase libre du 18 mars 2045
» Présentation d'Eclipse Phase
» Un dernier Eclipse Phase pour la route
» Phase de poules
» Présentation - Ichigo Kurosaki [Terminé || Phase de Relecture]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Marquisat de Serramire :: Marquisat de Serramire-
Sauter vers: