AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quelques questions sur la magie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Synacdeth Erbat
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Âge : 21
Date d'inscription : 13/07/2017

MessageSujet: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 10:54

Bonjour à tous  

Je viens d'arriver, et j'aurais quelques questions à vous poser concernant la magie élémentaire avant de me lancer dans la rédaction de la présentation de mon personnage ^^

• La magie élémentaire permet-elle de créer un élément à partir de rien, ou faut-il qu'il soit présent autour du mage pour qu'il puisse agir dessus ? (ex : avec la terre, créer un caillou à partir de rien, ou utiliser du sable pour le façonner)

• La magie part-elle du mage, ou peut-elle agir plus loin ? ( ex: une boule de feu part de la main du mage qui doit ensuite la guider, ou peut-il immédiatement embraser un ennemi à une certaine distance de lui ?)

• Quelles sont les limites d'un élément seul ? (ex:  avec l'eau, peut-on faire de la vapeur ou est-ce que cela nécessite d'utiliser également le feu ?)

• Qu'est-ce qui est défini comme étant l'élément "eau" ? N'importe quel liquide (comme de l'huile) ou uniquement de l'eau H2O ?

• La magie de l'air permet-elle d'agir sur les sons ?

• La magie du feu permet-elle d'agir sur la température et/ou la lumière ?

Je pense que j'aurais d'autre questions quand je réfléchirai plus en détails au background de mon personnage, mais je vais m'arrêter là pour l'instant ^^ Désolé certaines réponses se trouve dans certains articles, j'avoue que je m'y perds un peu avec toute cette lecture  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Valsrik'Hrae Zezxyra
Drow
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Âge : 20
Date d'inscription : 04/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 412 - Taille : 1m86
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 12:11

Alors ! Y'a absolument aucun mal à venir directement demander ( même quand les réponses sont dans le BG, elles sont souvent plus simples à entendre venant d'un interlocuteur ). Du coup, passons aux choses sérieuses

   • La magie élémentaire peut créer un élément à partir de rien, reste que ce sera beaucoup plus éprouvant pour le mage que de puiser dans du déjà existant.

   • La magie agit là où l'a décidé le mage ( mais généralement à proximité de lui, il ne s'agit pas d'allumer des feux télécommandés par satellite ) mais encore une fois, et en particulier dans le cas de la magie élémentaire, puisque le mage utilise son propre corps comme catalyseur, il est parfois plus simple de faire naître la "perturbation" proche de soi pour l'éloigner ensuite. L'idée dans ce genre de situations, c'est de se demander "qu'est-ce qui a l'air moins fatigant ?" entre sculpter proche de soi et lancer ensuite ou directement sculpter à distance.

Dans le cas d'une boule de feu, sculpter et lancer est la solution économique.
Dans le cas d'un énorme bloc de granit, vaut mieux éviter d'avoir à le déplacer

   • Maîtriser un élément seul te permet d'influer dessus comme bon te semble. À partir de l'eau, tu peux obtenir de la glace ou de la vapeur et vice-versa sans jamais t'être penché sur les arcanes du feu. Au final, ce sont juste d'autres états de l'eau dictés par la vitesse des molécules. C'est lorsque l'on se trouvera face à des combinaisons plus complexes ( magma, roches hydroxylées, plasma etc ) que les doubles-maîtrises entreront véritablement en jeu.

   • L'eau est l'eau, donc le H2O. À la limite tu peux t'en servir pour guider des substances qui en ont une forte concentration ( tu peux te venger de ta vilaine petite soeur en lui envoyant son jus de fruit au visage par exemple ) mais en aucun cas l'hydromancie ne donne pouvoir sur des liquides non-aqueux comme de l'huile ou du métal fondu

   • Le son est une vibration de l'air. Sois créatif, sois précis, et le tour est joué Wink

   • La magie du feu est un drôle d'animal, parce que là où terre, eau et même air sont des composé "tangibles" , le feu est une réaction chimique, et du coup, trouver les limites de la magie associée revient à peu de choses près à trouver les limites de la réaction chimique.

Le principe pour un mage de feu, c'est de créer et d'entretenir une combustion, et pour ça, il faut libérer de la chaleur ; du coup, c'est tout à fait possible, avec assez de talent, de s'arrêter à la libération de chaleur, et de jouer sur la température... tant que tu ne te mets pas dans l'idée de refroidir quoi que ce soit. Quant à la lumière, le feu est une source de lumière, mais son influence s'arrête là. Il y a après tout toute une branche de magie destinée à ceux qui se décident à jouer avec les photons pour proprement manipuler la lumière.


Voilà voilà ! Si tu as d'autres questions n'hésite pas, on est là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1276
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 12:16

Bonjour toi! :D

Je viens en complément de Val :)

Alors :

  • La magie élémentaire utilise avant tout les éléments alentours (pour l'eau, la terre, l'air). Cependant la transmutation à partir de rien est possible. Elle est seulement BEAUCOUP plus fatigante puisque tu as toute une étape supplémentaire à exécuter avant de contrôler l'élément en question (sauf pour le feu ou c'est la norme) et l'objet créé disparait avec la fin du sort (donc dans un désert ça sert à rien pour boire par exemple)

  • tu peux manipuler une vague à distance ou embraser quelque chose, mais plus la zone d'effet est loin, plus le sort est complexe / couteux.

  • Les changements d'état d'un élément sont compris dans cet élément (vapeur et glace dans l'eau, sable et roche, dans la terre) mais les mages ont souvent leur facilités et leurs préférences (l'un sera excellent dans le passage d'un état à un autre, l'autre sera très bon pour les travaux de précisions, un autre encore sera spécialisé dans le fait de bouger de grosses masses d'un certain élément quitte à ne faire que des formes très rudimentaires )

  • L'eau c'est l'eau. Le jus de fruit OK, mais pas le sang, pas la sève (qui sont manipulables par la magie de la vie et pas de la magie élémentaire car sous l'influence du système vivant auquel ils appartiennent). C'est l'eau.

  • Oui la magie de l'air permet d'agir sur les sons mais tu n'auras jamais la précision d'un illusionniste à ce niveau là. Tu peux bloquer ou amplifier un son. Tu dois pouvoir en créer un mais imagine la précision que cela demande au niveau du rythme, de la fréquence, etc...

  • la lumière est une école de la magie de l'immatériel. la température fait partie de celle du feu (et d'une façon moindre l'eau également) (plus qu'une raction chimique, tu peux aussi voir la magie du feu comme l'augmentation de la température de tout et n'importe quoi)


Merci d'avoir débroussailler le débat Val :D

J'espère que ça répond à tes questions! :D
Et ne t'excuse pas, on sait que le BG est chaotique, on bosse dessus pour le rendre plus friendly en coulisse. Surtout n'hésite pas à faire appel à la communauté :)

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Synacdeth Erbat
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Âge : 21
Date d'inscription : 13/07/2017

MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 12:32

Merci beaucoup pour toutes ces réponses  

J'avoue que je m'étais posé la question pour le sang qui est presque entièrement composé d'eau... Mais du coup, si le sang et la sève sont exclusivement attachés à la magie de la vie, pourquoi le jus de fruit ne l'est pas également ? (question est peut être un peu bizarre, mais ça m'intrigue ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Valsrik'Hrae Zezxyra
Drow
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11
Âge : 20
Date d'inscription : 04/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 412 - Taille : 1m86
Niveau Magique : Maître.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 12:46

La sève et le sang sont métabolisés par des êtres vivants.

Le jus de fruit est totalement inerte... surtout lorsqu'il est déjà dans le gobelet de ta petite soeur

Sang et sève sont aussi mobilisables par les élémentalistes, mais à condition d'être inertes, donc seulement quand l'animal / la plante source sont morts.
Revenir en haut Aller en bas
Synacdeth Erbat
En attente de validation..
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Âge : 21
Date d'inscription : 13/07/2017

MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 13:49

D'accord, merci pour cette précision ^^
Je vais rédiger ma fiche, et je repasserais par là si j'ai d'autres questions :)
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1276
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 14:13

ça marche! au plaisir! :D

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shan Mhudad
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 16
Âge : 16
Date d'inscription : 21/02/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 31
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 13 Juil 2017 - 23:08

Valsrik'Hrae Zezxyra a écrit:
Sang et sève sont aussi mobilisables par les élémentalistes, mais à condition d'être inertes, donc seulement quand l'animal / la plante source sont morts.

Ça rend donc la chose difficile, car le sang coagule rapidement et la sève durcit. (J'apprend rien à personne en fait... lol)

Et pour le sirop d'érable ? :huhu:
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1276
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Ven 14 Juil 2017 - 0:30

si tu le dilue beaucoup ça doit pouvoir se faire

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Annibas Melpomène
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 26/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  41 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Mer 26 Juil 2017 - 20:19

Bonjour !

Je suis moi-même nouveau ici et j'aurais quelques questions au sujet de la magie. Je préfère les poser ici plutôt que d'ouvrir un nouveau sujet afin d'éviter la multiplication de sujet traitant de la même chose dans ce sous-forum, pardonnez-moi si je n'aurais pas dû !

Pour commencer, étant donné que rien n'est dit dessus, je présume qu'un pratiquant de la magie humain n'a pas de relation privilégié avec le temps (et qu'il vieillit donc comme tout à chacun, même s'il peut peut-être mieux vieillir de part des habitudes de vie scène nécessaires au maintient d'une bonne forme physique). Mais, dans ce cas, les meilleurs mage humains, disposant d'un temps bien limité pour apprendre, sont-ils donc considéré d'un niveau égale à un mage elfe lambda qui, lui, aurait pu étudier la magie des siècles durant ?

Existe-t-il une sorte de confédération de mage "légale" ou "officielle" dans le centre de la péninsule ? (Je me suis peut-être mal renseigné sur le sujet)

Dans le groupe de magie de l’immatériel, comment distinguer le domaine de la lumière de celui de l'ombre, étant donné que cette dernière est définie par l’absence de lumière ? La lumière étant une onde électromagnétique, la maîtrise de la magie liée à celle-ci peut elle prendre une force telle qu'elle chaufe et embrase ce qu'elle touche ?

Où sont les limites de l'illusion ? Les consensus scientifiques d'aujourd'hui s'accordent sur neuf sens, les cinq que nous connaissons tous ainsi que la douleur, l’équilibre, le sens de la chaleur et de la position relative de nos membres. Bien que je présume qu'il n'y ai de tel consensus dans cet univers, ces sens existent bel et bien, serait-il donc possible, grâce à l'illusion, de les affecter en donnant l'illusion à une personne qu'elle subit une douleur particulièrement vive alors qu'elle n'a aucun symptôme physique ou en lui faisant perdre l'équilibre, ou en lui donnant une sensation de froid glacial ?

Toujours dans la magie de l’immatériel, lorsque l'on parle de manipuler l'espace, parle-t-on bien d'une capacité à distordre l’espace environnant de sorte que, par exemple, un pas représente une centaine de mettre ou que l'est se confonde avec l'ouest ?

J'ai lu que la magie de l’immatériel permettait d'influer sur les émotions des gens, peut-elle insuffler le désespoir dans les cœur, provoquer l'amoure, la haine ou un sentiment indéfectible de loyauté ?

Serait-il possible de me donner des exemples de sort que l'on considère comme relativement simple à lancer, plutôt difficile, utilisable uniquement par des mages aguerri et lançable uniquement par des rituels à plusieurs ?

Merci en tout cas de prendre le temps de lire et de répondre à ces quelques questions !
Revenir en haut Aller en bas
Artiön Sinyàra
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 142
Âge : 20
Date d'inscription : 23/01/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  706 ans - Taille : 2m11
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Mer 26 Juil 2017 - 23:35


Annibas Melpomène a écrit:
Mais, dans ce cas, les meilleurs mage humains, disposant d'un temps bien limité pour apprendre, sont-ils donc considéré d'un niveau égale à un mage elfe lambda qui, lui, aurait pu étudier la magie des siècles durant ?

Alors en réalité, les meilleurs mages humains, malgré le temps plus limité, peuvent arriver à un niveau tout à fait similaire à celui des meilleurs mages elfes, à cela prêt que les faiblesses du corps liées à la vieillesse les empêcheront souvent d'accomplir ce que l'immortalité permet potentiellement aux elfes / drows de réaliser. Reste encore que le constat est surtout applicable aux mages de vraiment haut niveau.

Un humain relativement jeune ( disons ~25 - 30 ans ) peut être déjà arrivé à un très bon niveau de magie ( qu'on retrouverait chez les elfes aux alentours des 300-400 ans ).

Ensuite, il faut aussi prendre en compte le fait que l'humain apprends beaucoup plus vite, mais de manière "moins complète" qu'un elfe. C'est à dire que là où les hommes vont privilégier "l'apprendre à faire" et bâtir leur maîtrise là-dessus, les elfes s’attellent ( vu qu'ils en ont le temps ) à développer au maximum toute la théorie entourant le moindre de leur gestes.
Tu peux comparer ça à deux flûtistes ( tu en auras souvent des métaphores et autre comparaisons magie-musique alors habitue-toi ) dont l'un ( l'humain ) aurait appris sur le tas à en jouer alors que l'autre aurait étudié l'intégralité des phénomènes physiques permettant la production du son. Ils peuvent jouer les même morceaux, mais l'un et l'autre n'ont pas du tout le même niveau de compréhension de ce qu'ils font.


Annibas melpomène a écrit:
Existe-t-il une sorte de confédération de mage "légale" ou "officielle" dans le centre de la péninsule ?

Alors là, je dois bien t'avouer que je ne pose pas tellement les pieds en Péninsule alors je passe :calim:  =>

Annibas melpomène a écrit:
Dans le groupe de magie de l’immatériel, comment distinguer le domaine de la lumière de celui de l'ombre, étant donné que cette dernière est définie par l’absence de lumière ? La lumière étant une onde électromagnétique, la maîtrise de la magie liée à celle-ci peut elle prendre une force telle qu'elle chauffe et embrase ce qu'elle touche ?

La magie de lumière est malgré son appartenance au domaine de l'immatériel une forme de magie plutôt "physique". Donc effectivement elle permet de jouer avec les rayons lumineux, de les dévier, de les intensifier ( et donc oui, potentiellement de chauffer et d'embraser ce qu'ils touchent ).
La magie de l'ombre par contre est un peu plus... floue. Elle permet de créer de l'obscurité sans réellement chasser les rayons lumineux ( et du coup, de créer de l'ombre sans réduire la chaleur ambiante ), et elle permet de briser / peut être brisée par les sortilèges de magie de lumière ; mais surtout elle donne accès au "monde des ombres" qui est une espèce de plan d'existence parallèle permettant de se déplacer d'ombre en ombre ( en incluant celles que tu as créé si t'es assez bon ).



Annibas melpomène a écrit:
Où sont les limites de l'illusion ?

Dans l'absolu, il n'y en a pas. Comme le dit si bien le BG, le potentiel de la magie est illimité, c'est celui des magiciens qui l'est, et du coup, que l'on parle de vue, de goût, de douleur ou d'équilibre, c'est l'absence de le talent du mage qui fera les limites des salades qu'il peut faire avaler à ses victimes.
Reste à savoir qu'on est dans un medieval fantasy, et que du coup, les savoirs auxquels nos personnages ont accès sont bien loin de ceux auxquels nous on a accès, et du coup, il faut aussi penser à tout ça pour savoir ce que peuvent / ne peuvent pas faire les mages, qui dans une certaine mesure jouent sur des lois pseudo-physiques.



Annibas melpomène a écrit:
Toujours dans la magie de l’immatériel, lorsque l'on parle de manipuler l'espace, parle-t-on bien d'une capacité à distordre l’espace environnant de sorte que, par exemple, un pas représente une centaine de mettre ou que l'est se confonde avec l'ouest ?

Quand on parle de manipuler l'espace, on parle de manipuler les loi-même de la physique. Jouer avec la gravité, annuler les forces de frottement ou au contraire les exacerber, couper l'inertie d'un objet toussa toussa. Et pour le top du top du gratin, plier "la trame" de l'espace pour faire de deux points différents un seul et même endroit, et par conséquent avoir accès à une pseudo forme de téléportation.



Annibas Melpomène a écrit:
J'ai lu que la magie de l’immatériel permettait d'influer sur les émotions des gens, peut-elle insuffler le désespoir dans les cœur, provoquer l'amour, la haine ou un sentiment indéfectible de loyauté ?

En gros, la branche de l'esprit de la magie de l'immatériel permet de triturer le cerveau des gens et de le faire réagir à des situations factices. Là le mot clef est influence, pas contrôle. C'est au mage de se renseigner sur sa cible pour savoir quels stimulus lui permettront de la manipuler, mais en aucun cas tu ne pourras claquer des doigts et pousser quelqu'un à te haïr / t'aimer / t'être loyal. Le résultat final est hautement possible, seulement, il faut trouver la manière de faire.
Les grands mages de l'esprit sont par contre capables d'entrer "dans" la tête d'un autre et de l'affronter dans ce qui équivaudrait plus ou moins à un duel dans le monde des rêves, ce qui est par contre, selon la force mentale de la cible et les capacités du mage, potentiellement aussi dangereux pour l'un que pour l'autre.


Annibas Melpomène a écrit:
Serait-il possible de me donner des exemples de sort que l'on considère comme relativement simple à lancer, plutôt difficile, utilisable uniquement par des mages aguerri et lançable uniquement par des rituels à plusieurs ?

Honnêtement, je me serais lancé là-dedans, mais toute cette histoire est tellement subjective que mes exemples m'auraient certainement fait passer ( encore une fois ) pour le Cpt Obvious de service. Je ne peux que te conseiller de fouiller un peu à la recherche des RPs des mages de différents niveaux du forum histoire d'avoir une idée de ce que ça donne. Sinon, on fonctionne tous plus ou moins à l'à-peu-près en cherchant un équilibre entre temps de préparation / technique utilisée / style du mage / puissance du mage / conséquences sur l'utilisateur / effets sur la cible.

Par exemple, prenons Artiön, qui est un mage Médecin-de-Guerre ; il est capable d'user relativement rapidement de sorts puissants, mais mets énormément de stress sur son propre corps ce-faisant, et a par conséquent besoin d'une condition physique plus rigoureuse que des mages plus conventionnels ( donc des entraînements physiques réguliers, et surtout BEAUCOUP de repos après une utilisation intense de magie ) sinon il finirait par se tuer.

Prenons Valsrik maintenant, qui est un Mage de l'Immatériel jouant sur l'espace ; malgré l'éducation très militarisante du Puy d'Elda, il reste un académique, et du coup, il joue ses sorts beaucoup plus en finesse qu'Artiön. Il est aussi capable d'user d'incantations puissantes, mais mettra plus de temps à les incanter et y dépensera bien moins d'énergie que mon bon militaire d'elfe.

Wala Wala.
D'autres arriveront certainement derrière pour préciser tout ça
Et du coup, si tu as d'autres questions, n'hésite pas, on est là pour ça o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1276
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 11:49

Pour les mages en Péninsule, il y a le Collège de Langehack qui en regroupe quelques uns. Missède qui a fait officiellement appel à des élémentalistes pour passer l'hiver et il me semble qu'il y a une kabale quasi-officielle vers Soltariel (a voir si les suderons peuvent confirmé et donné plus de détails, sinon je gratterai dans les recoins sombres pour tenter de trouver l'info).

Dans le Nord, ils sont plus ou moins tous cramés et sont donc dans la clandestinité la plus totale à moins de se trouver un bienfaiteur qui les protègera quitte à risquer des représailles... Et encore. Dans les terres royales aussi les gens sont très méfiants à cause de la Catastrophe de l'Oeil Bleu mais traditionnellement les mages ne sont pas haïs.

L'Oeil Bleu : Globalement, là on rentre dans les rumeurs de responsabilité (est-ce que c'était voulu ou non, est-ce que c'était vraiment lui... ) mais dans les fait : un vieux mage (Nakor) chef de l'Arcanum, le groupe de mage au service du roi il y a quelques années, a effectué un rituel et la tour des mages attenante au palais de Diantra (la capitale de la Péninsule) à explosée en emportant le roi et ses descendants, plongeant la Péninsule dans des années de guerre civile. Du coup les mages sont généralement mal vus. L'hiver de cet année n'a rien arrangé (le plus froid depuis des centaines d'années) parce que sa rudesse a poussé le peuple de certaines régions a trouvé des coupables donc : les dieux et les mages.



Pour la magie de l'illusion, il y en a en fait deux sortes : soit tu manipule l'esprit d'une personne et tu peut toucher tous ses sens mais une fois que tu as passé ses barrières mentales, soit tu es mage de la lumière et tu peux faire des illusions visuelles que tout le monde voit sans intervention sur leur esprit mais qui n'ont ni son, ni odeur, ni consistance.




Manipuler l'espace est vraiment une magie complexe et le moindre sort te coutera cher (ainsi qu'un gros temps de préparation) donc ne t'attend pas à pouvoir l'utiliser en situation de stress globalement, a moins d'avoir des dizaines et des dizaines d'années d'expérience derrière toi.

Pour la manipulation des émotions, il y a aussi la compréhension du mage de l'émotion en question. Si tu n'a jamais été toi même dépressif, il y a peut de chance que ta compréhension de ce qui se passe dans la tête d'un dépressif soit suffisamment fine pour que tu puisse la rendre avec précision et rendre quelqu'un d'autre dépressif.

Et attention, la haine et l'amour peuvent être activées par magie mais ce ne sont pas des émotions (ici ça serait plus le désir et la colère par exemple), le travail est donc beaucoup plus complexe et de très haute volée.

De plus, comme l'a très bien expliqué Artion, agir sur l'esprit demande de passer les défenses mentales de la personne ce qui n'est pas facile. ça se joue sur la concentration, la volonté mais aussi la différence de construction d'esprit (par exemple, la différence de race, de langue, l'habitude de la magie, ou même a moindre niveaux d'éducation quand elles sont drastiquement différentes, parce que les deux personnes ne réfléchiront pas de la même façon) et ce n'est qu'une fois les défenses passées qu'on peut tenter de faire des choses.

A noté aussi que dans la magie de la vie, pour prendre le contrôle d'un être vivant ou le blessé par magie, il y a aussi un combat de volonté même si ce n'est pas exactement le même style.




J'ai pas vraiment d'exemple pour les sorts, mais comme base je vais essayer d'éclaircir un peu les critères que te donne Artion :

  • préparation : est-ce que tu as du temps ? est-ce que tu as un rituel construit ? Est-ce que tu est dans des conditions émotionnelles favorables ? est-ce que tu es dans un lieu connu dans lequel tu as l’habitude de pratiqué ?
  • le style de mage : est-ce que tu as l'habitude d'incanter à la va-vite ? En situation de stress ? Avec du bruit autour ? Est-ce que tu préfères te poser et faire un rituel longs pour avoir un résultat plus précis ? Est-ce que ton style habituel correspond à la situation en cours ?
  • style d'incantation : Est-ce que le mage doit bouger les bras ? tous le corps ? Prononcer des mots ? Avoir des objets ? Est- ce qu'il a encore conscience du monde qui l'entour (donc qu'il est facilement distrait) ou est-ce qu'il s'en coupe pour garantir sa concentration (donc il est facilement surpris).
  • la complexité de l'effet : Est-ce que ce que je veux faire est précis ? Est-ce que ce que je veux faire est sémantiquement compliqué ? Est-ce que ce que je veux faire demanderait beaucoup d'énergie à faire sans magie ? Est-ce que c'est rapide ? Est-ce que la cible à le temps de se débattre ? Est-ce qu'il peut y avoir contre coup si la cible ne se laisse pas faire ?

    Plus le sort est compliqué, plus la cible est loin, moins les conditions propre au mage sont favorables, plus l'incantation sera longue et le sort couteux en énergie.


    En espérant avoir été utile :)

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aymeric de Brochant
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 533
Âge : 28
Date d'inscription : 22/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 12:01

Halyalindë Yasairava a écrit:
Dans le Nord, ils sont plus ou moins tous cramés et sont donc dans la clandestinité la plus totale à moins de se trouver un bienfaiteur qui les protègera quitte à risquer des représailles... Et encore. Dans les terres royales aussi les gens sont très méfiants à cause de la Catastrophe de l'Oeil Bleu mais traditionnellement les mages ne sont pas haïs.

Nota Bene : si la populace ne voit pas d'un bon œil les mages, plusieurs seigneurs, dans le Nord, entretiennent des petites coteries de sorciers. Ce sont principalement les gros bonnets, les services de magiciens n'étant pas à la portée de tous, mais on peut trouver de temps en temps un ou plusieurs pratiquants au service d'un noble. Odelian a par exemple son "conseil des douze", au service du marquis. Sous les Séraphin, à Serramire, il y avait "l'Ordre des magiciens", qui, s'il n'a pas été conservé avec ce nom là par les successeurs du duc, a continué d'exister officieusement.

Une chose qui explique la méfiance de la populace envers la magie, dans le Nord, est qu'on associe souvent celle-ci aux rituels effectués dans les Wandres, la marche sauvage au Nord du Royaume, et à la nature païenne de ceux-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 230
Âge : 31
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  22 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 16:17

Tibéria est en train de travailler à essayer de réunir les mages de Soltariel. Officiellement, il y en a dans l'armée, mais c'est un vrai bordel. Les kabales ont du mal à s'entendre, du coup, chacun fait ses petites affaires de son côté. Elle c'est mise en tête de fonder une Académie où il y aura des mages œuvrant pour Soltariel, mais également des intellectuels versés dans différentes sphères de savoir (histoire, littérature, géographie, sciences... etc) Là, ils ne sont que deux (Tibéria et un pnj du nom de Christian qui sera éventuellement offert en prédef. Faut bien commencer à quelque part) mais j'espère que le mouvement prendra de l'ampleur éventuellement. Tibéria souhaiterait également donner un poste de conseiller à un mage (convoité par Christian). Évidemment, les choses peuvent changer en cour de jeu...
Revenir en haut Aller en bas
Annibas Melpomène
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 26/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  41 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 19:04

Merci pour toutes ces précisions ! Ça m'aide à me donner une idée d'un personnage que je ferais ! Mais j'ai d'autres questions !

Quelles sont les règles (si l'on peut dire ainsi...) des domaines de l’immatériel ? J'ai vu que dans l’élémentaire, il fallait se spécialiser dans un domaine puis,par la suite, se diversifier en restant tout de même plus proche d'un élément ressemblant au premier, qu'il fallait tout maîtriser dans la vie, mais dans le cas de immatériel, suis-t-on une approche très spécialisé ou pas ? Peut-on maîtriser très bien eux domaines en laissant les autres de coté ou faut-il, pour une bonne maîtrise, se spécialiser uniquement dans un domaine ?

Un focalisateurs doit-il être en rapport avec un rituel utilisé ? Doit-on effectuer un rituel avec le focalisateur du mage ou bien ce dernier n'a qu'à être présent pour aider à jeter un sort ? Et, dans le cas de sort à plusieurs, l’apprentissage du rituel utilisé nécessite-t-il que les rituels personnels des mages soient déjà proches voir même similaires ? Les rituels sont-ils aussi uniques que les focalisateurs, dans le sens où l'on ne peut pas en changer ? Peut-on lancer es sorts simples uniquement avec un focalisateur ?

Lorsque l'on a une sensibilité innée à la magie, si j'ai bien compris, l'on peut "voir" la magie à sa façon, non ? Dans ce cas là, peut-on reconnaître une personne pratiquant couramment la magie ou bien l'utilisant en ce moment même ? Peut-on développer une sensibilité à la magie par le travail sans en avoir une innée ?
Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 511
Âge : 22
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 19:56

ça dépend ce que tu appelles "1 domaine" mais oui, globalement il faut se spécialiser. Un mage de l'esprit ne comprendra rien à la magie de la lumière car elles sont fondamentalement différentes. Par contre un mage illusionniste de l'esprit peut aussi tenter de manipuler les émotions et pas seulement les sens, même si cela peut-être complexe.

Un focalisateur est, pour un mage, comme une extension de son corps, donc il doit tout le temps l'avoir sinon toute la puissance magique passe dans son corps et ça laisse des séquelles.
Les incantations et rituels personnels n'ont pas contre rien de "magique" en soit. Ce sont principalement des astuces, des symboles, des habitudes pour aider un mage à rester dans l'état propice au lancement et au contrôle d'un sort donc si plusieurs mages apprennent un rituel commun, même si leurs rituels personnels sont très différents, ils se serviront du même rituel commun pour pratiquer ensemble. Par contre, le fait que les mages aient une approche de la magie similaire peut grandement aider à la réussite du rituel.

Même pour les sorts simple, le focalisateur est indispensable et le temps d'incantation/rituel également (même si elle peut être très courte, regard le tableau de cette page pour te donner une idée.)


La sensibilité à la magie c'est un peu comme l'oreille musicale. T'as des gens qui en ont une bonne, d'autre qui ont carrément l'oreille absolue et d'autres qui ont autant le sens du rythme qu'une planche à clou. Mais ça se travaille. Les mages sont obligés de développer leur perception de la magie pour pouvoir lancer des sorts. Sans sentir la magie, ils ne peuvent pas utiliser la magie. De la même façon, avoir une sensibilité au départ ne fait pas de toi un bon mage. Un gamin impatient et inattentif n'apprendra jamais à jouer correctement du violon, même s'il a l'oreille absolue. Il ne saura même jamais qu'il a l'oreille absolue s'il n'apprend pas le solfège. C'est dans le même esprit que la plupart du temps, les gens ignorent complètement s'ils ont ou non une sensibilité à la magie avant de commencer leur apprentissage.

Même en étant sensible, tu ne peux pas reconnaitre une personne comme mage s'il ne pratique pas et même un sort, il faudrait que tu aies appris à reconnaitre la sensation associée à un lancement de sort.


ça répond à tes questions ?
Revenir en haut Aller en bas
Annibas Melpomène
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 26/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  41 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 20:34

Merci pour ces précisions ! Il ne reste que quelques petits points, notamment au sujet du focalisateur ! Le rituel personnel 'un mage doit-il utiliser celui-ci ? Par exemple, si le focalisateur d'un mage est une épées, son rituel personnel devra-t-il impliquer es mouvements de celle-ci ? Et si son focalisateur est une morceau de papier, devra-t-il lui faire faire des mouvements dans l'air ?

Quant au sujet des domaines, j'ai une dernière question. Dans le sujet dédié à la magie, l’immatériel a été séparé en illusion, lumière, ombre, manipulation de l'âme et mysticisme. Ici, si j'ai bien lu, la manipulation de l'âme se réfère à la manipulation de l'âme des morts, mais cette magie de l'âme est-elle celle que tu décris comme l'illusionniste de l'esprit ou celui-ci est, à l’instar de la manipulation spatiale, un "domaine" non écrit (dans le "en résumé" à la fin) ?

Si, dans la magie immatériel, je devais rassembler les "domaines" proches, pourrait-on voir des couples tels qu'illusion es sens/manipulation de l'esprit, lumière/ombre et... C'est à peu près tout je crois...

Enfin question plutôt d'ordre esthétique et secondaire, lorsqu'un mage s’attelle à une incantation plutôt longue, peut-on voir autour de lui des manifestations physiques au fur et à mesure que le sort prend forme ou la magie ne devient visible (le cas échéant) uniquement lorsque l'incantation est terminée ?
Revenir en haut Aller en bas
Artiön Sinyàra
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 142
Âge : 20
Date d'inscription : 23/01/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  706 ans - Taille : 2m11
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 21:09

Annibas Melpomène a écrit:
Merci pour ces précisions ! Il ne reste que quelques petits points, notamment au sujet du focalisateur ! Le rituel personnel 'un mage doit-il utiliser celui-ci ?

Non, pas du tout. Le focaliseur sert juste au mage à rediriger une partie de l'énergie mobilisée hors de son corps, donc ça peut bien être une bague ou une boucle d'oreille ou un caillou que le mage portera sur lui sans lui porter d'attention particulière. Même avec une épée en tant que focaliseur, le mage peut se contenter de l'avoir à la ceinture. Ensuite, tu me l'accorderas, faut bien avouer que quand tu as choisi une épée, t'as quand même envie de l'avoir en main pendant tes rituels... ne serait-ce que pour le spectacle

Annibas Melpomène a écrit:
mais cette magie de l'âme est-elle celle que tu décris comme l'illusionniste de l'esprit ou celui-ci est, à l’instar de la manipulation spatiale, un "domaine" non écrit

Cette magie de l'âme est un domaine à part. Elle est particulièrement développée chez les Drows où elle est la base d'une forme de nécromancie. Les praticiens Eldéens de cette branche de l'immatériel se sont fait professionnels de la liaison d'âmes errantes à de amas de chair à forme plus ou moins animales ou humanoïdes, dont ils se servent au combat sous le nom de "golems de chair". Sinon il y en a d'autres qui ont essayé de communiquer avec les morts ou de briser le voile entre le monde des morts et celui des vivants Neutral  Autant dire que les Sorciers des Âmes sont une belle bande de timbrés.

Annibas Melpomène a écrit:
Si, dans la magie immatériel, je devais rassembler les "domaines" proches, pourrait-on voir des couples tels qu'illusion es sens/manipulation de l'esprit, lumière/ombre et...

Je vais probablement répondre à côté parce que j'ai un peu de mal à te suivre sur cette question-là, mais bon, autant tenter :
- Si par voir des couples, tu entends une pratique "hybride" en tant que mage, c'est non. Les domaines de l'immatériel sont finalement aussi variés que leurs effets se ressemblent. C'est vrai, les mages d'ombres et de lumière peuvent obtenir à partir de leurs magies des résultats similaires, tout comme les mages de l'esprit et les illusionnistes, mais pour des résultats similaires les approches sont tout à fait différentes, et du coup, faire des recoupement devient impossible.

- Si par voir des couples, tu entends apposer des comparants par ressemblance ou opposition histoire de te faire une idée de ce à quoi touchent les domaines, et bien officieusement c'est faisable ; illusion des sens et manipulation de l'esprit se recoupent en beaucoup de points, et lumière et ombre en pratique s'opposent comme le feraient feu et eau, mais il ne faut pas oublier que ce ne sont que des "mémos" qui au final à cause d'à quel point toutes les approches sont différentes ne pèsent pas grand chose en jeu ( en dehors des sorts de lumière et d'ombre qui peuvent s'entrannuler, mais c'est vraiment une exception ).

Annibas Melpomène a écrit:
Enfin question plutôt d'ordre esthétique et secondaire, lorsqu'un mage s’attelle à une incantation plutôt longue, peut-on voir autour de lui des manifestations physiques au fur et à mesure que le sort prend forme ou la magie ne devient visible (le cas échéant) uniquement lorsque l'incantation est terminée ?

Alors là, et c'est notre faute :calim: les choses ne sont pas jouées de la même manière selon les personnes. Chez les elfes en tout cas, on a pris l'habitude lors de manipulation intense de magie de faire rayonner nos focaliseurs. C'est absolument inutile ( et c'est un tue-la-discrétion d'ailleurs ) mais c'est un peu notre signal de "Shit 'bout to go down" et pour le côté spectaculaire qu'on ( on ne va pas se mentir ) on apprécie bien de temps en temps chez les mages, c'est plutôt satisfaisant.

Sinon, lors d'incantations longues et intenses mobilisant beaucoup d'énergie, les "flux" seront déviés, l'énergie va se concentrer quelque part, et les mages en tout cas seront capables selon leur manière de les percevoir de "voir" la magie avant que le rituel ne soit terminé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Annibas Melpomène
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 22
Date d'inscription : 26/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  41 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 21:17

Eh bien, merci beaucoup pour votre aide à tous ! Je pense avoir suffisamment d'information pour me lancer dans la création d'un personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Artiön Sinyàra
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 142
Âge : 20
Date d'inscription : 23/01/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  706 ans - Taille : 2m11
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   Jeu 27 Juil 2017 - 21:20

De rien ! C'est notre boulot.
On prend la paie en fiches validées sinon. *tend une facture*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques questions sur la magie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques questions sur la magie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit examen et quelques questions à se poser, entre amis [WAYNE]
» Quelques questions avant de proposer un nouveau pj
» [magie,personnage,temps, loup, etc..]Quelque question.
» Quelques questions de règle -nouveau codex-
» Rohan quelques questions sur certaines unités.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: L'Agora :: Suggestions et Questions-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: