AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Correspondance Valblanc/Altenberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Correspondance Valblanc/Altenberg   Mar 18 Juil 2017 - 19:16

Correspondance privée

entre la baronne de Valblanc
Suzanna de Eberhard (ad interim)



et M. le baron d'Apreplaine
Niklaus d'Altenberg


Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Correspondance Valblanc/Altenberg   Mar 18 Juil 2017 - 19:30





Baronnie de Valblanc

Suzanna de Eberhard




Notre Dame sous Bois,
Julas de la 1ièreennéade de Karfias de la 10ème année du 11ème cycle,


Votre Honneur,

Les choses sont devenues bien complexes depuis ma dernière lettre. Nous avons besoin que vous nous trouviez environ huit tonnes supplémentaires de céréales. Les besoins que vous connaissez nécessitent une telle quantité pour ce début de mois seulement. J'ai eu une lettre alarmée de M. de Saint Amors ce matin même m'indiquant qu'il existait des irrégularités dans les affirmations de quantité présente dans le halles à blé principales de la ville.

La situation inquiète au plus haut point la petite bourgeoisie et les quelques nobles encore sur place et n'étant pas à la solde de nos anciens collègues. Il est clair que la situation inquiète dans des milieux de plus en plus larges et que le vent de la panique risque de gagner ces lieux si nous n'intervenons pas.

Les prêtresses de Nééra me donnent des informations moins filtrées mais qui semblent moins alarmantes. Dans tous les cas l'isolement des lieux et l'hiver de plus en plus rude inquiète en les murs. Qui pourraient leur en vouloir ? Je crains en revanche que si les quelques personnes servant encore de cadre finissent par s'exiler, il ne reste plus au final que les pauvres et la soldatesque. Dans ces conditions une Jacquerie est plus que probable.

Je crains également qu'un certain nombre de petits nobles et bourgeois s'imagine provoquer une telle révolte avant qu'elle n'éclate hors de leur contrôle. Beaucoup de ces gens sont nos amis ou nos anciens collègues. Nous pouvons certainement les raisonner ou au moins tenter la médiation.

Nous devons dans tous les cas nous rencontrer au plus vite pour discuter de la situation... Je ne sais trop à qui m'en remettre et je souhaiterais, Monsieur, votre avis auquel vous connaissez le crédit que je porte

J'en ai discuté avec Pierre et M. de Feinbach à Vallancourt, ils souhaitent venir en Apreplaine avec votre autorisation pour discuter des affaires courantes et de cette chose. Avons nous votre autorisation pour venir en deuxième énnéade de ce mois ?

Votre dévouée,

Suzanna de Eberhard

Revenir en haut Aller en bas
Niklaus d'Altenberg
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 456
Âge : 29
Date d'inscription : 20/03/2015

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Correspondance Valblanc/Altenberg   Mar 18 Juil 2017 - 19:32





Maison Altenberg

Monsieur Niklaus Anasis Termal D'Altenberg




Apreplaine,
Panahos de la 1ièreennéade de Karfias de la 10ème année du 11ème cycle,


Chère amie,

J’ai bien reçu votre message et je vous en remercie. Votre confiance m’honore également. J’ai également pu discuter avec l’intendant général de M. de Vallancourt.

Je comprends votre impatience liée aux difficultés que vous rencontrez dans la gestion du domaine dont vous êtes responsable. M. de Wenden m’a donné une fin de non-recevoir à mes demandes concernant l’intendance des terres royales. Je ne sais quoi répondre. A ce stade la chancellerie est notre seule interface, et visiblement elle ne m'apparait pas armée pour répondre à nos demandes. Je vais néanmoins insister.

Sinon nous devrons donc improviser encore une fois. J’accepte votre proposition, vous pouvez écrire aux autres pour leur dire de vous rejoindre chez moi à la fin de l’énnéade prochaine. Je vais voir si M. le chancelier peut être des nôtres.

Soyez prudente sur la route,

Votre dévoué,

Niklaus.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondance Valblanc/Altenberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance Valblanc/Altenberg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Terres royales :: Comté de Valblanc-
Sauter vers: