AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bhâla Marche-Tempête, la Crapahuteuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bhâla Marche-Tempête
Nain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Âge : 24
Date d'inscription : 07/08/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  66 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Bhâla Marche-Tempête, la Crapahuteuse   Jeu 10 Aoû 2017 - 19:11

Identité

Bhâla Marche-Tempête

Âge/Date de naissance : 66 ans (née en l’an 943 un Calimehtarus de Brakios)
Sexe : Demoiselle
Race : Dawi
Faction : Clan nomade des Marche-Tempête en Zagazorn
Alignement : Loyal Bon
Particularités :
....Lorsqu'elle se bat pour l'honneur de son Clan, Bhâla arbore des peintures de guerre traditionnelles bleutées sur le visage. Autant dire qu'elle s'assure que celles-ci soient visibles tous les jours. La naine est curieuse de nature et cela se sent. Elle n’hésite pas a se mettre potentiellement en danger pour satisfaire sa soif de savoir. Sa vie dans les plaines et sa connaissance du ciel nocturne lui permettent de s’orienter par tout temps de jour comme de nuit. Bhâla est dotée d'une oreille peu commune qui lui permet d’apprécier à leurs justes valeurs les chants et hymnes nains. Elle connaît la recette des Colle-Barbes, l’un des “secrets culinaires” de son clan.
Métier : Crapahuteuse, Mercenaire & Naine-de-main
Classe d'arme : Corps-à-corps : Thorn (Lance ; arme principale) ; Elfenben et Ibenholt (Haches simples ; secondaires)


Possessions & Équipements :

....Bhâla n’a, pour l’instant, que peu de possessions. Dans un grand sac de voyage sont regroupés tous les instruments nécessaires à la vie au grand air. Il contient également une grande corde, deux outres (l’une de bière et l’autre d’eau), des feuilles de papier huilé pour la conservation et un onguent cicatrisant préparé par la Chaman de son Clan. En plus de sa tenue habituelle, elle possède une tenue de rechange, quasiment identique à ses vêtements de voyage, ainsi qu’une robe en lin de belle facture brodée de motifs nains, cadeau de sa mère. Pour tout ornement, elle possède de petits anneaux à cheveux en argent et des liens de cuir. Dans sa bourse sonnent une trentaine d’écus.
....Comme tout nain qui se respecte Bhâla est armée (et dangereuse). Son arme de prédilection, également emblème de son Clan, est la lance. Cette arme qu’elle nomme affectueusement Thorn, possède une lame plate à double tranchant. La garde ouvragée permet de défaire la lame de la hampe afin de l’aiguiser ou de la reforger. Des lanières de cuir sur la hampe permettent une bonne prise et un lourd talon métallique lui donne un équilibre parfait. Dans les cas où elle ne peut utiliser Thorn, Bhâla peut compter sur Elfenben et Ibenholt deux haches simples. Armes jumelles au tranchant unique, elles sont moins ouvragées mais néanmoins résistantes et mortelles. Fonctionnelles, Bhâla s’en sert également pour découper du bois ou de la viande.


Trophées actuels :

- Une défense de sanglier, dont la base a été percée afin d'y passer un lien de cuir.



Apparence :

  • Taille : 1m47 ¾
  • Couleur des yeux : Bleu orage

....Bhâla est assez grande pour une naine, sans pour autant exploser les standards. Ce qui est moins courant c’est son tour de taille jugé petit pour une naine. Certains diront que c'est à force de manger trop de choses qui ne sont pas de la viande, d'autres vous dirons que ses muscles secs ont été forgés par les longues marches et la vie rude dans les plaines. Cela lui donne une meilleure mobilité et plus d’agilité avec pour principal “défaut” de se voir servir une double ration aux repas du soir car “il va bien falloir que tu prennes du gras ma fille, ou tu vas finir par casser comme une brindille !”
Malgré les commentaires de ses congénères, Bhâla fait preuve d’une bonne résistance physique, habituée aux efforts de longue durée comme les traques aux sangliers.
....Ses cheveux blonds sont nattés avec des liens de cuir aux couleurs de son clan et ornés de fins anneaux d’argent gravés de runes. Elle arbore fièrement les peintures de guerre de son Clan, assorties à ses yeux bleux. Pour le reste, le physique de Bhâla est assez passe-partout. Sa peau n’est pas spécialement marquée par les combats, mais elle pense déjà au tatouage qu’elle choisira pour marquer la fin de sa période de Crapahutage.
....Elle est vêtue de vêtements de voyage pratiques et confortables en lin, laines et peaux. Un plastron de cuir gravé et des jambières également en cuir complètent sa tenue. Une fibule en argent ferme une cape de laine épaisse bordée de fourrures.


Personnalité :

....Plutôt bonne vivante et chaleureuse au premier contact, Bhâla peut sembler un peu bourrue aux personnes les plus délicates. Sa vie nomade a forgé son ouverture d'esprit, il en découle une aisance certaine à lier connaissance. Ainsi, Bhâla est facile à aborder et aborde les gens facilement. Elle est franche, presque trop honnête lorsqu'elle discute. Elle exprime la majorité du temps ce qu’elle pense. Elle apprécie les bavardages de taverne mais sa curiosité la pousse souvent à en savoir plus sur son interlocuteur et son histoire. Son parlé est naturel et sans détours, elle manie les mots justes pour exprimer sa pensée directement.
....Lorsqu’elle est embarrassée, elle a tendance à s’appuyer sur Thorn ou à jouer avec l’une de ses nattes. Quand elle s’énerve, Bhâla se met inconsciemment en garde, positionnant sa lance (plus ou moins clairement, selon son degré d'énervement) entre elle et son interlocuteur. D’ailleurs, si vous lui parlez de ses armes, elle vous racontera les yeux brillants que tous les matins, peu importe le lieu et le climat, elle les vérifie, les nettoie et les affute si nécessaire.
....Si vous continuez votre conversation avec elle, vous en apprendrez également un peu plus sur ses goûts. Comme tout nain elle apprécie la bonne chaire : la bière, la viande et les Colle-Barbes. Les marches au travers des plaines lui ont aussi donné le goût de quelques plantes et racines dont elle aime agrémenter ses repas. En vous liant avec elle, vous découvrirez qu'elle est fidèle et loyale d’abord à son Clan et à ses propres valeurs, mais aussi à ses compagnons. Son sens de l’humour est capable de défriser un mouton et définitivement elle aime la bonne bière. Avide comme la moyenne des nains, elle affectionne tout ce qui brille et qui a de la valeur. Bhâla est curieuse, sûrement trop pour son propre bien. Elle n'hésite pas à se mettre dans des positions parfois délicates afin de satisfaire sa soif de savoir. Une partie de ses réactions, dans des situations dangereuses notamment, peut sembler désinvolte à cause d’un léger excès de confiance en elle et en ses capacités. L'honneur, si cher aux nains, et la valeur de la parole peuvent la faire paraître intransigeante sur certains sujets voire inflexible.
....Son plus grand rêve est d'accomplir un haut-fait qui rendrait l’ensemble de son Clan (Ancêtres compris) célèbre et fier d’elle et qui lui assurerait le passage dans les Dernières Salles. À plus court terme, Bhâla désire explorer de vieilles cités naines où ont vécu ses ancêtres. Elle aimerait également découvrir quelque chose d'inédit à ramener à son Clan à la fin de son Crapahutage. Sa plus grande peur est d'amener le déshonneur et la ruine sur son Clan et dans une moindre mesure sur elle. Lors des événements du Voile, elle a vu périr des membres de son Clan alors qu'ils défendaient la Maison contre des fanatiques. Certaines nuits, les plus sombres, leur souvenir la hante. Ainsi, perdre un compagnon lui serait intolérable.


Capacités magiques :

....Non-initiée, pour l’instant. Si l’occasion se présente, il est possible que Bhâla cherche à en savoir plus sur la magie des nains (sans pour autant abandonner sa lance), voir découvrir les théories des magies humaine et elfique.





Histoire

    Le Clan Marche-Tempête, histoire et traditions :

....Le Clan des Marche-Tempête est un clan semi-nomade des Plaines du Brissalion. Du printemps au milieu de l’automne, le clan parcourt les plaines. Ces trappeurs vivent du commerce de leur chasse (peaux, viandes, cuirs…) qu’ils échangent contre d’autres denrées et produits.
Lorsque de la saison froide arrive, les nains vont habiter dans une grande loge (appelée la Maison de Thorgrim ou simplement Maison) près du Gué de l’Olyia. Cette vaste construction comporte plusieurs étages et de nombreux sous-sols. Elle permet d’héberger l’ensemble du Clan et les bêtes, sans que personne ne s’y sente à l’étroit. L’élevage n’a pas une grande part dans la vie du clan, mais existe tout de même. Des grands boucs sont ainsi utilisés afin de fournir du lait et porter les paquetages du Clan. Bien que commerçante par la force des choses, la culture des Marche-Tempête est restée beaucoup plus martiale que agricultrice. Le fondateur du Clan était un mercenaire et, encore aujourd’hui, il est fréquent qu’une partie des protecteurs du Clan louent leurs services contre quelques souverains.

....Historiquement, Thorgrim Marche-Tempête, fondateur du Clan a gagné son nom en traversant une tempête gigantesque qui ravageait les plaines pour sauver un jeune nain qu’un bouc, rendu fou par le déchaînement des éléments, avait emporté au cœur de l’orage.
Thorgrim a creusé lui-même les fondations et posé la première pierre de la loge près de l’Olyia pour en faire la Maison de son Clan.

....Leur devise “Après la traque, la Tempête“ fait référence au style de vie du Clan. Ils sont trappeurs et nomades pendant les beaux jours et quand vient la saison froide, même si ils sont encore capables de traverser les pires tempêtes, les nains préfèrent une vie plus sédentaire dans le confort de leur loge.

....La vie au sein du Clan n’est ni aisée ni difficile. Les tout jeunes dawis restent, avec leur mère, à la Maison jusqu’à leurs quatre ans. Ensuite, ils suivent le reste des Marche-Tempête dans les plaines. Les knublstubis apprennent auprès de leurs parents, mais aussi des sages du Clan, les coutumes, les traditions et tous les savoirs nécessaires de cet âge. Ainsi, à leurs 16 ans, les jeunes nains savent déjà chevaucher un bouc, s’orienter dans les plaines, écrire, compter… Le Kumenouth est l’occasion d’une soirée de réjouissances, durant laquelle le nouveau gnutrommi annonce au Clan à quel métier il se destine.

....L’une des traditions propre au Clan des Marche-Tempête est l’étape du Crapahutage. Avant la fin de leur apprentissage les nains doivent non seulement faire leurs preuves à l'extérieur du clan mais aussi éprouver et diversifier leurs connaissances. Pour une durée de 4 ans, ils parcourent ainsi le monde à la recherche de savoirs, de techniques nouvelles, de fortunes et surtout de gloire. Crapahuteur (ou Crapahuteuse) est donc un titre honorifique du Clan, désignant un Marche-Tempête lors de sa phase d’apprentissage hors du clan.
Leur départ est sujet (comme beaucoup d’évènements nains) à une fête, et le retour des Crapahuteurs à une plus grande encore. Pour ces quatre ans, ils prennent le nom de Marche-Tempête, tant pour apporter que gloire et honneur au Clan que pour attirer la bienveillance des Anciens qui les observent depuis les Derniers Halls. Quand il revient, le nain alors âgé de 70 ans, conte ses prouesses devant le Clan au complet. En conséquence, le Thane et le Thryng décident de lui accorder le rang d’Altrommi. Ce dernier peut alors se choisir un surnom, reflet de ses prouesses et ambitions.

....C’est d’ailleurs grâce à cette épreuve initiatique que le Clan a découvert les Colle-Barbes, ces petites confiseries molles et sphériques. Elles sont dérivées d’une friandise du sud de la Péninsule dont la recette a été adaptée par le nain Grihly à son retour de Crapahutage. Elles sont confectionnées à partir de pétales de fleurs et d’un extrait de racines de Blanche des Plaines. Elles sont encore meilleures quand elles sont grillées au feu de bois au bout d’un pic, mais gare au nain imprudent qui en ferait tomber dans sa barbe...

....Une autre particularité du Clan est leurs peintures de guerres. Les protecteurs du Clan les arborent lorsqu’ils se battent, comme autant de symboles des combats passés dont ils sont sortis victorieux. D'un bleu unique, cette peinture est obtenue par un mélange savant d'herbes, de cendres, de bières et de sang. Il est préparé par la Chaman du Clan, qui le conserve dans de petits pots gravés de runes. Cet onguent a une texture épaisse quasiment solide. Un pot de cette peinture se garde plusieurs saisons et dégage toujours une odeur forte d’alcool et de plantes.

....Les évènements récents ont eu un impact important sur le Clan, comme sur tous les autres dawis du Zagazorn. Pendant le Voile et juste après, ils se sont repliés dans leur loge, vivant en quasi-autarcie et se méfiant des autres clans en combattant d'autres parfois. Depuis la Réunification, les relations se sont détendues entre les clans, et les Marche-Tempête ont repris leur vie semi-nomade. Ils ont répondu à l’appel et participé à l’Athinkalan et ont marché aux côtés du Grand-Roi lors de la reconquête d’Almis. De ces batailles, Bhâla n’eut que les récits, étant restée à la Maison avec les plus jeunes.



    Souvenirs, une enfance dans les plaines :

....De sa toute petite enfance Bhâla ne retient que des sentiments diffus, des réminiscences. La sensation contrastée de la peau douce de sa mère et de la rugosité d’une robe en laine, l’odeur d’une tarte chaude, le goût d’un verre de lait de chèvre sont autant d'impressions qui laissent à la naine le souvenir d’une enfance heureuse. Ses premières chevauchées de bouc avec son père, lorsqu’elle eut l’âge de s’aventurer dans le vaste Brissalion, sont des images d’un passé qu’elle chérit.
Bien avant le Kumenouth, Bhâla avait choisi sa voie, trop honnête pour être commerçante et trop téméraire pour l’élevage, elle préférait de loin les armes. Le style de maniement de la lance propre à son Clan la fascinait. Dès ses 12 ans elle se cachait, ou tout du moins le croyait-elle, et imitait les guerriers lors de leurs entrainements répétant inlassablement avec son bâton les exercices.



    La Crapahuteuse, le début de l’aventure :

9e année du XIe Cycle, Mois de Barkios, deuxième mois d’automne (soit, il y a trois mois)

....Bhâla s’éveille doucement dans les Plaines du Brissalion qui l’ont vu naître. L’inoubliable soirée de la veille marque un tournant dans sa vie. En ouvrant les yeux, elle remarque que le Clan est déjà parti, sans aucun bruit, la laissant seule face au vaste monde. Elle se souvient quand elle était enfant de l’excitation de ce “jeu”, lorsqu’il fallait lever le camp sans réveiller les Crapahuteurs de l’année. Et maintenant, c’était son tour de vivre loin du Clan. Mais cette année, elle serait seule à voyager.

....La fête avait été pour ainsi dire magique. Un grand feu de joie avait été dressé dans la plaine. Autour, des bancs avaient été installés sur lesquels les nains de son Clan se passaient plats, rôtis et boissons avec enthousiasme. Les fûts en perce étaient nombreux et quelques bouteilles de vin de miel passaient de main en main. Des Colle-Barbes circulaient en quantité dans de grands bols en bois portés par les plus jeunes. Les conversations allaient bon train et la bonne humeur était au rendez-vous.
Pendant la veillée, alors que la Chaman contait des histoires aux plus jeunes, tous les nains vinrent, les uns après les autres, saluer Bhâla. Après les histoires, alors que le silence se faisait, le Thane, Harok Marche-Tempête, s’était levé d’un air grave et avait pris la parole :

...." Bhâla, fille de Melni et de Zhar, pendant les quatre prochaines années, pour la gloire et l’honneur du Clan, tu vas parcourir le vaste monde afin d’éprouver ta valeur et tes savoirs. Puissent Mogar et nos Ancêtres veiller sur toi et guider tes pas. Porte haut notre nom que tous sachent d’où tu viens et où tu vas. Chemine sans peur et honore ton Clan. Bonne promenade, Bhâla Marche-Tempête ! "

....À la fin de sa tirade, les nains hurlèrent leur approbation avec joie. La Crapahuteuse pouvait commencer son chemin.



    La Traque, le premier sanglier :

....Cela faisait deux nuits et trois jours qu'elle pistait ce sanglier. Un jeune mâle, dans les 2 ans, qu'elle avait réussi à séparer de sa harde. Ils étaient suffisamment éloignés pour qu’elle soit sûre de ne pas se retrouver face au reste de la troupe et au mâle dominant. Seule, la traque avait été plus compliquée et surtout plus fatigante. Elle devait maintenir un rythme constant pour obliger la bête à aller dans la direction qu'elle souhaitait, toujours plus loin de ses congénères. Enfin, elle avait réussi à acculer la bête dans un dévers un peu plus profond que les autres. Elle était fourbue, mais il lui fallait finir ce qu'elle avait entrepris.
....La seconde partie de la chasse commençait : le combat à mort. Elle se mit en posture défensive face à l'animal. Sa lance, qu’elle tenait à deux mains, se dressait tel un rempart entre elle et les défenses recourbées de son adversaire. Il fit le premier pas de cette fatale danse, en fonçant directement sur la naine. Celle-ci esquiva sans mal sur la droite. Elle profita du mouvement pour donner un premier coup de lame sur le flan du sanglier. Malheureusement, les poils de l'animal étaient épais et le coup peu ajusté ne put que l’érafler. Le monstre balança sa tête et ses dangereuses défenses en direction de l'attaquante, mais cette dernière était déjà hors de portée.
....De nouveau face à son adversaire, Bhâla attendit l'attaque suivante en garde basse, la lame de sa lance orientée vers le sol. À peine quelques secondes plus tard, le sanglier reprenait sa charge. Au dernier instant, la naine leva sa lance en un mouvement oblique, blessant le sanglier à l'une de ses pattes. Cependant, elle ne put esquiver totalement l'assaut de son adversaire et une défense entailla son bras. Faisant fi de la douleur, elle vrilla et, dans le mouvement, réussi à planter Thorn dans l'épaule de la bête. Du sang coulait des blessures du sanglier ce qui le rendait plus hargneux encore. Bhâla n'attendit pas une troisième charge et lança l'assaut elle-même. Courant droit vers le monstre, elle bondit soudain et projeta sa lance droit vers le crâne de l'animal. Dans un bruit d’os, Thorn s'enfonça dans le sanglier. La bête était vaincue.
....Sans se préoccuper de sa blessure, Bhâla rendit hommage à la créature qui était morte pour qu'elle-même survive.
....Après avoir pansé son bras, elle s'attela au dépeçage du sanglier. La peau n'était pas de très bonne qualité aussi décida-t-elle de ne pas s'en encombrer. À l'aide de ses haches et d'un couteau elle détailla la viande. Elle ferait cuire les quartiers ensuite, faisant d'excellentes rations de voyage. Les garda les abats nobles (cœur, foie…) pour son prochain repas, ayant besoin de reprendre des forces. Elle enterra le reste des viscères plus loin afin de ne pas attirer les charognards. Enfin elle préleva les meilleurs os de la dépouille, les défenses et les dents. Une fois nettoyés, elle pourrait les revendre à un apothicaire à un bon prix. Comme trophée de cette première chasse solitaire, Bhâla décida de garder une défense inférieure de la bête. Après l'avoir nettoyée et percée, elle y fit passer un lien de cuir et en orna l’une de ses nattes.



    Et maintenant, marche vers la découverte :

....Depuis le début de son Crapahutage, Bhâla a flâné dans les plaines, évitant la plupart du temps la compagnie des autres voyageurs et profitant de la liberté d'être seule à décider de sa route. Elle a fait plusieurs chasses en solitaires, si bien qu'elle a plusieurs belles peaux de lapins, de jolies plumes et les défenses et os de son premier sanglier. Il fait maintenant froid dans les plaines et elle se dirige vers Lante. Cela fait presque deux décennies qu'elle n'a pas visité la cité. Avant le Voile, son Clan chassait plutôt dans les contreforts des montagnes à l'est de Thanor. Elle a hâte de voir comment la cité naine à évoluée. Ainsi, comme première étape de son Crapahutage, elle a décidé de visiter Lante de fond en comble et d'en découvrir les secrets, ou tout du moins, la meilleure taverne.






Blanche des Plaines:
 






HRP:
 


Dernière édition par Bhâla Marche-Tempête le Sam 12 Aoû 2017 - 21:35, édité 1 fois (Raison : voir post suivant ;))
Revenir en haut Aller en bas
Bhâla Marche-Tempête
Nain
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Âge : 24
Date d'inscription : 07/08/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  66 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Bhâla Marche-Tempête, la Crapahuteuse   Sam 12 Aoû 2017 - 21:39

Modifications faites :

  • Rajout d'un paragraphe sur le déroulement de l'enfance dans le Clan
  • Modification des croyances du Clan
  • Rajout d'un paragraphe sur l'enfance de Bhâla
Revenir en haut Aller en bas
Thorgrel Poing-de-Fer
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1617
Âge : 25
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  169
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Bhâla Marche-Tempête, la Crapahuteuse   Dim 13 Aoû 2017 - 10:36

Parfait pour les ajouts, c'était ce qu'il me manquait ! Fiche vraiment très sympathique sur le fond et mention particulière pour l'épreuve spécifique lié au clan !

Bienvenue dans les rangs Bhâla !


Code:
[Métier] :  Crapahuteuse, Mercenaire & Naine-de-main

[Sexe] : Femelle

[Classe d'arme] : Corps à corps

[Alignement] : Loyal Bon


Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Journal de bord ~ Pour archiver tes liens de RP qui content l'histoire de ton personnage {Vivement conseillé}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bhâla Marche-Tempête, la Crapahuteuse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bhâla Marche-Tempête, la Crapahuteuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'integration d'Haiti au marche de la CARICOM
» Haiti en marche - Haitiens, partout fuir la misere!
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Haiti en Marche: Haiti et neo-liberalisme
» Haiti en Marche - Présidentielles 2010: sont-ce les premières escarmouches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Nains-
Sauter vers: