Partagez | 
 

 Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Krish Al'Serat
Drow
avatar

Nombre de messages : 798
Âge : 28
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 002ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]   Lun 18 Sep 2017 - 22:39


" En effet. " répondit simplement la forgeronne avec le plus grand détachement. Qui aurait put douter qu'elle ne fasse pas mieux que ce forgeron de seconde zone ? Elle voulait bien être arrangeante et polie envers les pièces d'exception auxquelles elle n'avait pas participer mais tout de même, il y avait des limites à ce qu'elle pouvait imaginer comme déchéance personnelle. Elle tira un coin de papier de ses affaires pour griffonner les dernières informations qu'il venait de lui donner et tourna simplement la tête vers ce qu'elle pouvait encore apercevoir de Zephyr, silencieuse.

" Quand tu ne pourras plus supporter ma présence, vire moi. Autrement je risque de rester ici un bon moment. " rit-elle à demi. " ça me rappelle mon départ d'Elda... " A cette époque ou le monde était tellement simple et que les dieux faisaient leurs affaires dans leur coin et qu'elle forgeait dans des villes à la con pour se mettre quelque chose sous la dent et continuer ses voyages. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas voyagé seule... Enfin mis à part pour l'affaire de Ti'Ten. Ses lettre se faisaient rare d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arthur
Titre du rang
Titre du rang
avatar

Nombre de messages : 1539
Âge : 29
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 44 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.

MessageSujet: Re: Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]   Mar 19 Sep 2017 - 6:18

« Je ne crois pas qu'il soit utile de vous virer. » répondit-il sur un même ton, avant de jeter un œil dans la direction où se trouvait le dragon et vers laquelle regardait la drow. « Il va partir. Il chassait lorsque je l'ai retrouvé et il semble vouloir y retourner. » Le dragon cessa de décrire ses cercles pour survoler à nouveau une dernière fois les ruines où ils se trouvaient, ayant perçu ce qu'il considérait une autorisation de la part du chevalier, poussa un dernier cri pour les saluer, et s'en alla vers l'est.

« Comment une eldéenne est-elle devenue une des plus importantes figures de Thaar ? » Même si il ne saisissait pas l'ensemble des nuances entre les deux termes, il savait qu'il existait une différence entre les drows qui vivaient au Puy et ceux qui vivaient dans cette région, nommés doeben, mais il ignorait comment quelques siècles avaient suffit... A moins que même là-bas, au Puy, étouffé par la normalité ambiante vive déjà ces autres aux penchants plus ouverts et tolérants à l'égard des autres peuples. Le peu de temps passé dans la région, précédemment, lui avait fait comprendre que cette menace venue de l'est, dépeinte comme des monstres dans les histoires et les croyances péninsulaires, était bien plus complexe que ne le paraissaient les seules apparitions guerrières des dernières années.

Puisqu'elle semblait tendre la perche, c'était une occasion d'essayer de comprendre celle qui pouvait tout aussi bien lui apporter beaucoup mais également lui nuire énormément tant qu'ils n'étaient pas capable de mettre à mal les volontés malveillantes.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Krish Al'Serat
Drow
avatar

Nombre de messages : 798
Âge : 28
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 002ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]   Mar 19 Sep 2017 - 23:03


Le cri de la somptueuse créature vibra dans l'air. Krish prit une profonde inspiration comme pour avoir pleinement conscience de l'instant, et continua à fixer le ciel à l'endroit exacte ou Zephyr avait échappé à son regard. Pas étonnant que ses ancêtres aient voulu prouver leur supériorité en tuant des dragons. Ils avaient quelque chose de majestueux et de libre qu'elle appréciait tout particulièrement.

La brise vint flatter sa joue, se faufilant sur sa nuque en bousculant ses cheveux, mais au-delà de ses envolées épiques, l'humain semblait également empreint d'une certaine curiosité à son égard. Cela changeait des réserves qu'il avait pu avoir dans un premier temps. Laissant ses jambes gainées glissées sur le sol terreux et froid, elle se tourna de manière a pouvoir entretenir une conversation sans avoir à se contorsionner. " Quand une eldénne est désignée par son roi pour faire partie du Conseil dirigeant un ville à l'influence montante et ne pas la laisser aux seules mains d'étrangers, il arrive qu'elle tente d'obéir malgré le temps et les difficultés... Ou il arrive qu'elle décide que la mission de son monarque prend fin à la mort de ce dernier. " Quelques gestes nonchalants accompagnaient son récit. " Ou bien peut-être est-elle là depuis le début. Peut-être que la première pierre du comptoir de forgeron qu'était Thaar à l'origine a été posée par nulle autre main que la sienne. Peut-être qu'elle en a profité pour planter ses racines bien plus profondément que certains ne l'imaginent, attendant le jour où le volcan s'éveillerait pour mettre d'un revers de main l'Ithri'Vaan aux pieds d'Elda ? A moins qu'elle ait juste couché avec les bonnes personnes au bon moment et qu'elle ne vive sur des acquis depuis bien longtemps effrités. " Elle haussa les épaules avec un sourire chafouin " Les rumeurs sont toujours d'un compliqué, tu ne trouves pas ? "
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arthur
Titre du rang
Titre du rang
avatar

Nombre de messages : 1539
Âge : 29
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 44 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.

MessageSujet: Re: Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]   Mer 20 Sep 2017 - 7:37

« Tout dépend l'effet recherché, elles sèment le doute pour qui cherche la vérité ou deviennent la botte de foin dans laquelle la dissimuler, mais toutes reposent sur un fond de vérité ou un but, rien ne naît jamais du néant. » Il avait si longtemps eut à jouer et à traiter des rumeurs, autrefois. Il avait espéré une réponse franche, il ne pouvait finalement faire que des déductions. « En cela, elles ne sont pas si compliqués. »

Alors, que pouvait donc bien raconter cette eldéenne ? Il voyait une chose dans cette manœuvre, mais même si il tombait juste, l'admettrait-elle ? Se vexerait-elle au vu de la personnalité et de ce qu'elle implique ? Non, du moins, il doutait qu'elle affiche quoique ce soit de cette nature.

« Je vais m'essayer à une version de l'histoire, je suis probablement rouillé et je dois me fier qu'à ce que vous me dites, mais jouons. » Bon, il laissait traîner quelques miettes de son passé, mais quelle importance ? L'homme qu'il fut n'est plus, savoir ce qu'il était autrefois ne permettrait de comprendre celui qu'il est aujourd'hui. « Je crois que vous êtes une perfectionniste, que ce soit dans vos travaux et projets ou bien dans les manœuvres auxquelles vous vous prêtez, vous souhaitez non seulement réussir, mais la perfection est l'objectif, pas simplement la réussite. Certains s'en contenteraient, peut-être pas vous.
On peut réaliser des armes et d'autres objets et atteindre la perfection, telle qu'on la voit ou l'imagine, car ce qu'on manipule, on en maîtrise chaque aspect. Mais la vie... Elle subit autant notre influence que celles des autres, d'innombrables autres dont on ne peut pas contrôler chaque aspect, encore moins durant la jeunesse, où l'on subit plus qu'on ne dirige. »


Il ne racontait aucune histoire, mais il essayait de peindre une toile de fond, ce qu'il déduisait ou supposait.

« Ainsi peut-être qu'une eldéenne doit sa place en partie à la chance, la chance d'avoir été désigné par un roi, quand bien même elle aurait ou considérerait en avoir l'entier mérite, la chance qu'il finisse par mourir et que son successeur, peu intéressé ou ignorant sa mission, ne se tourne vers d'autres objectifs, si bien qu'elle finisse par estimer devoir ou pouvoir faire ce qu'elle faisait pour elle-même et non plus pour ses encombrants supérieurs. Peut-être a t-elle été là, forte heureusement, au bon endroit, au bon moment, pour disposer ses pions sans trouver beaucoup de résistance, exploitant sa longévité autant que le désintéressement de ceux qui auraient pu lui nuire à l'époque, pour tisser son réseau en même temps que se faisaient les fondations de la cité. 
Alors peut-être qu'une eldéenne, si fière de ce qu'elle peut réaliser par elle-même, de la perfection qu'elle considère pouvoir atteindre de ses propres mains, préfère parler de son passé en le voilant, jouant de rumeurs et d'hypothèses parce qu'au fond, ce qui fait les origines de son pouvoir aujourd'hui rôdé et bien bâti, ce sont de chanceuses opportunités offertes par les autres, non de son propre chef, ce qui représente quelques imperfections dans ce qui paraît comme du grand art. »
Il reprenait volontairement la manière dont elle avait parlé de l'équipement de vol précédemment.

« Mais peut-être est-ce tout autrement, peut-être, probablement même, ne suis-je qu'un idiot trop rouillé pour me lancer dans ce genre de partie. » dit-il, amusé, en guise de conclusion. Il ne pensait pas totalement être dans l'erreur, et cela ne changeait pas vraiment la vision qu'il avait du personnage. Aucun puissant ne l'est du début à la fin de sa vie, qu'importe la capacité qu'il acquiert à influencer la trajectoire que poursuit le monde, ils sont, au début, les pantins des puissants qui les précèdent.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Krish Al'Serat
Drow
avatar

Nombre de messages : 798
Âge : 28
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 002ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]   Jeu 21 Sep 2017 - 18:16


Les rumeurs ne sortaient jamais du néant ? Foutaise que cela. Il y avait en ville des gens dont c'était même le métier de les faire surgir du néant, de les élever, de les pomponner et de les tuer. Dans un si grand jeu d'ombre que l'Itrhi'Vaan, il était quelque peu risqué d'arriver en croyant pouvoir discerner le vrai du faux, mais cela avait toujours un côté naïvement rafraichissant. Elle l'écouta donc avec attention et amusement. Une version de plus d'une histoire qu'elle avait presque autant conté qu'entendu. Depuis six siècles il y en avait eu de nombreuses, celle-ci n'était pas la plus extravagante.

Elle ne s'était jamais vue comme perfectionniste cela dit. Mais bon, à bien y réfléchir, si préférer révéler la quintessence des êtres et des objets autour d'elle, au risque de les briser, plutôt que de les abâtardir d'une volonté médiocre était considéré comme du perfectionnisme, alors oui. Soit. Elle devait plaider coupable. L'Art de la Forge l'âme était ainsi fait qu'elle ne s’embarrassait pas de demies mesures grossières. La ou le bas blessait, cependant, c'était bien plus sur la limitation supposée des faits de l'eldéenne et l'horreur qu'elle en tirait. Appartenir au Conseil, c'était marché sur une corde raide que d'autres secouaient frénétiquement, il n'y avait jamais rien d'aussi absolu que la perfection... Mais plus que cela, il aurait fallu qu'il assiste à ces dits conseils et qu'il vive quelques siècles de plus pour pouvoir comprendre la place qu'elle y occupait réellement : celle de l'ennui. Mais comment en vouloir à un humain de ne pas pouvoir s'extirper de sa condition ? Même lorsque cet humains vivais depuis quelques mois avec un dragon dans la caboche.

Voilà peut-être le fin mot d'une autre histoire qui intéressait bien plus Krish que le conte qui l'entourait : Si les dragons avaient choisis les Nisetiens, un mélange d'humains et d'elfes trop faibles pour suivre Elda, c'était tout simplement car ils avaient besoin d'hôtes à la constitution faible pour ne pas risquer d'être trop dénaturé par le lien qui s’opérait entre eux.

Alors elle se laissa aller a imaginé ce que sa vie aurait été si le roi l'avait collée à Thaar. Souriant au souvenir d'un autre souverain mort peu avant qu'elle ne quitte le Puy pour la première fois. Le dernier qu'elle avait respecté... et même honoré d'une certaine façon. Maaaaah. Ce n'était que vieille balivernes dépourvues de sens. " Tu n'es pas si rouillé que ça. " répondit-elle à l'humain. L'histoire était jolie. " Quant à savoir si tu es un idiot, je ne te connais pas depuis assez longtemps pour pouvoir le certifier. "
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arthur
Titre du rang
Titre du rang
avatar

Nombre de messages : 1539
Âge : 29
Date d'inscription : 30/05/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 44 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.

MessageSujet: Re: Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]   Dim 22 Oct 2017 - 15:07

Etait-il rouillé ou simplement complètement désintéressé par ce jeu d'ombre ? Des réactions, il en déduit qu'il s'était très certainement trompé dès le départ, ce qui tronquait la suite, mais c'était finalement sans importance.
Il avait changé de vie, il s'était éloigné de cela, préférant éviter la naissance des rumeurs plutôt que de jouer avec ces dernières. Aujourd'hui, il n'avait pas pu exiger de Zéphyr qu'il agisse avec prudence avec plusieurs jours en mer, pas plus qu'il n'avait pu éviter ce personnage influent de la cité pour obtenir sa traversée... Il lui fallait espérer qu'elle soit aussi silencieuse que ce qu'elle prétendait, jusqu'au jour où ils cesseraient de se cacher.

Zéphyr éloigné, et le jour avançant à mesure que la conversation déclinait, Arthur décida qu'il était plus que temps de se remettre en mouvement. Il y avait encore à faire... Trouver un toit, explorer et réfléchir au programme des prochains jours, qu'ils devaient rendre aussi court que possible, malgré le repos qu'exigeait son corps.

« Bon, je crois que je vais imiter Zéphyr et prendre mes marques dans la région... Il me reste des choses à faire avant la nuit pour mon séjour. Jusqu'à notre prochaine rencontre, portez-vous bien, Maîtresse Forgeronne. »

Il la salua aimablement, rassemblant ses quelques affaires et quitta les ruines sur sa monture, un dernier geste de la main marquant son départ.
Si elle tenait effectivement sa langue, il était possible qu'ils se revoient à l'avenir dans des conditions favorables, qui lui permettrait par ailleurs de peut-être récupérer un équipement nécessaire pour monter le dragon quand il serait mature... Sinon, il trouverait un autre moyen, ici ou ailleurs, d'obtenir le soutien et de bénéficier du savoir-faire de quelques artisans.

Mais ça n'était pas à l'ordre du jour... D'abord le repos, ensuite ils réfléchiraient au moyen d'atteindre sa destination suivante.

Nous allons devoir faire bande à part un temps, Monarth... Les marins parleront... Tu vas devoir être prudent.

Combien de temps ?

Le moins possible, nous ne sommes plus faits pour vivre dans une cité, mais les circonstances nous oblige.

Alors ne perds pas de temps, fais ce que tu as à faire, nous attendrons.


Oui, c'est bien ce qu'il ferait, et il ne mettrait pas à l'épreuve la patience de ses deux compagnons... Ni la sienne d'ailleurs. Un dragon n'est pas fait pour rester entre quatre murs à étouffer dans des rues étroites depuis lesquelles on ne peut voir le ciel, il ne s'épanouit et ne vit que dans les étendues sauvages où l'horizon s'étend à l'infini.

Il s'obligerait à redevenir un homme le temps qu'il faut.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Vent d'Ouest souffle sur Thaar. [Krish][Terminé]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Le vent d'Asgard souffle sur Juneau
» Pourquoi? Parce que. [Enne & Krish] [terminé]
» La dread au vent je me présente ici maintenant . ( Terminé )
» Loren Lannister - Roi de l'Ouest et Seigneur du Roc [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Thaar :: Les Soieries (Haute-Ville)-
Sauter vers: