AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Dim 8 Oct 2017 - 21:09




Il me semble parfois que je n’ai rien pu faire que caché. — Et de fait, en mandant au chambrier de faire monter la tablette sur laquelle je forme ces mots, j’ai pu sentir combien j’avais agi sous prétexte quand, comme il repartait me chercher une carafe de vin poivrée, plutôt que de l’en démentir j’ai affiché une expression qui censément disait « tu me connais si bien »… Par cette omission, je suis désormais averti — et combien désagréablement — de ce que cette entreprise — écrire — a de honteux pour moi. J’ai fait fermer les portes pour la sieste ; mon frère est loin, mes privés ne monteront que pour le couchée : j’ai pour moi les heures mortes de la journée.

C’est la belle voix du trouvère de l’ancienne cour qui la première se rappelle à mon souvenir. Le soir, après les caroles ou mes sœurs m’enlevaient, il entonnait — nous assis à la ronde, mère attablée entre deux bougies — une de ces antiques romances qui évaguent leur laisses assonancées sur le va et vient des vièles, des rebecs. Je ne lui reproche pas, le pauvre homme, après toutes ces années, d’avoir attaché plus de prix à ses propres compositions qu’à celles léguées par la tradition, — mais seulement de nous l’avoir laissé par trop sentir. C’était toujours une rime à dessein mâchée, ici une solennité d’opérette, là une confusion bouffonne. Il y a, comme dans la création, une échelle de gradations morales dans le rendu : son blasement me l’a rendu odieux. Du reste, je ne garde rien ou presque des compositions de son cru ; elles étaient d’époque, comme on dit, c’est-à-dire qu’elles magnifiaient l’expérience quotidienne du moindre commensal d’une maison de peu de moyens, ce qu’était assurément la maison de mon oncle ; — les parchemins ont brûlés dans l’incendie du vieux donjon, et, sinon mère peut-être — qui l’invitait dans le gynécée de tissage seulement quand le seigneur était parti — celles et ceux qui les ont goûtés ne sont plus de ce monde... Mais lui est plus mort qu’eux encore, si cela est possible, — plus mort d’avoir parlé.

Je songe que ce trouvère dont le nom m’est perdu, je ne l’ai jamais vu à son œuvre, plume en main, ce qui est dommage ; ce petit théâtre intime m’en eût appris davantage sur ce que c’est d’écrire que tout le reste. — Je relis ces quelques lignes qui sont tout le produit d’une heure perdue (une résille de soleil couchant grimpe sur mon bras depuis la forêt qui cache la mer, et j’imagine un pèlerin contemplant mon profil perdu courbé dans l’ébrasement du vitrail) je les relis, dis-je, avec un contentement non feint : je ne m’y reconnais pas ; s’il y a unité de ton, ce ton n’est pas le mien. — Au reste, ce phénomène ne m’est pas étranger, tant il est vrai que je ne me reconnais pas davantage dans la voix de commande qui s’impose à moi chaque fois que se fait sentir l’aiguillon de ce que mon professeur de rhétorique qualifiait plaisamment d’instant de vertu, et qui est l’opportunité à saisir ; non que cette voix soit par elle-même très extraordinaire : je suis ce qu’on appelle un orateur besogneux, et mes amis n’ont pas besoin de connaître les noms des grands morts de l’antiquité pour deviner que mes effets sont d’emprunts. Cela dit, je ne voudrais en aucun cas faire bon marché des enseignements que cet homme — un chanoine lettré de nos cousins — c’était après ma première enfance, quand j’étais page à la cour d’Outremont — m’a inculqué dans ses leçons ; et, si la greffe n’a pas pris ou alors qu’à moitié, je n’y vois la raison que dans la débilité du principe organique qui, bien davantage que tel ou tel masque qu’il m’est donné aujourd’hui de porter, est ce que je me connais de plus individuel, et qui chez moi s’est toujours distingué par une singulière incapacité à s’approprier des matériaux nouveaux.

Je m’égare. Je veux dire très exactement ceci : que, s’il est loisible au grand homme d’incarner en lui les exemples que lui fournissent les histoires et les chansons, et que ce faisant il parvienne à donner le change sur sa propre valeur à tous ceux qui l’acclament et le suivent, — alors pourquoi ne serait-il pas aussi possible, à moi qui écris ces phrases, d’y faire entendre une voix qui n’est pas la mienne, mais qui peut le devenir ; qu’en persévérant dans cette pratique je ne puisse créer en moi, pour moi, cette voix qui perpétuellement est à venir. Peut-être… J’entend le bruit, à droite, c'est à dire du dortoir des chevaliers, de pas brusqués qui descendent le colimaçon : ce sera bientôt la réunion dans la salle avant le souper : j’ai à peine le temps pour gratter l’encre de ce palimpseste.



J’aime de la Rochepont quelques reflets le matin sur les passages guéables au nord, l’écho frais et naïf de la rivière prise dans l’ensellement des collines du sud quand on passe par le pont cintré ; j’aime les vallons à demi-noyés de résurgences et d’étangs qui se creusent tout à coup dans l’amoncellement des Pyks d’Ortheim, sous les lambeaux des hêtraies ; — j’aime, surprise la nuit au retour de la route de Lün, l’apparition fantomatique de ses tours de calcaire sur la butte de grès sombre. Pour autant, je n’aime guère la Rochepont, — ou alors je l’aime comme on aime un très vieux et très effacé parent, sur la foi de quelques souvenirs préservés et si peu agissant qu’on pourrait bien les dessiner. Ces murs trop chichement habités, à peine innervés par le souvenir, me frôlent comme une robe trop ample ; il me semble que le souvenir des années passées ici avec des morts — mes sœurs, mon oncle, d’autres encore — eût du les infuser pour moi d’une plus grande résonance affective. Ma sécheresse à cet égard me désole, me prévient contre moi-même.

Jadis, avant les premiers défrichements, il n’y avait sur ces hauteurs que le repaire et le guet d’une compagnie toujours changeante de mal nés et d’exilés qui rançonnaient au guéage les flux que drainait déjà le port de Lün. Les ducs de Serramire, en affermissant leur prise sur la marche Arétane, firent établir sur le site un château et un pont à péage ; plus tard, le fief tomba en quenouille, et fut octroyé en apanage à mon bisaïeul puîné.

Sous Théodoric et son fils mon oncle Anseric, une cour batailleuse a enflé ici jusqu’à trouver à se déverser dans la succession du comté ; mais il me faut dire ici que ces années, je les ai passées du côté des femmes. Endeuillée par un veuvage précoce, ma mère, qui n’avait pu lutter contre les prétentions de ses beaux-frères de Ganches, avait trouvé refuge chez mon grand-père trop heureux de recouvrer sa dot. Mes sœurs, mon frère et moi, nous avons grandi entre les cliquètements des hautes lices, dans les chambres à l'arrière du manoir qui servent maintenant de remises. L’étroitesse de nos perspectives ne nous chagrinait pas alors, et, je pense, ma mère non plus. Aujourd’hui mes sœurs sont entrées dans la tombe ; ma mère attend à la porte : on me rapporte que deux fois par jour elle va célébrer le culte avec les frères du monastère d’Albreuil, puis rentre se coucher dans son hôtel au-dehors de l’enceinte, avec les mendiants et les autres femmes.

Ma chance fut qu’au moment de ma tournée – qui est le moyen institué de se décharger des garçons sans hoiries, — comme je partais à petit nombre quêter un bon parti et, à défaut de cela, une belle mort — ce tour d’esprit en dit long sur mes dispositions d’alors, — mon oncle tomba en butte à une vilaine affaire d’adultère qui le força d’exiler un certain nombre d’hommes de sa suite ; ceux-ci se trouvèrent bien de moi ou de mon beau nom, je ne sais, et mon conroi s’en trouva augmenté.

Je prêtai mon bras à quelques guerres privées ; il ne fut jamais dit que le courage me manquât ; mon oncle devenu comte me rappela à sa cour.

La défaite d’Anseric aux mains du régent, en révélant la précarité de notre assise sur le pays Arétan, eût tout l’effet pour ma famille d’un coup de pied dans un tas de fânes : mes sœurs enlevées après des épousailles précipitées avec des capitaines aux dents longues, mon frère appareillant au petit bonheur pour le sud, ma mère se retirant du monde, et moi qui rassemblai les débris de nos gens dans une retraite à la Rochepont, par les bois et les gués gelés de l’hiver. J’ai su, à force de menées diverses dont certaines s’apparentent au pillage, assujettir ces hommes, vraiment de sac et de corde, par des liens serrés à ma personne et à ma terre ; mais un je ne sais quoi dans la qualité des rires et des sourires m’avertit toujours de ce qu’il y a de changé dans ces halls morfondus.



Nom : Etienne Mortemer, sire de la Rochepont
Age : Vingt-neuf ans.
Taille : moyenne
Sexe : Homme
Race : Humain
Faction : Péninsule
Alignement : Neutre
Métier : Sire de la Rochepont
Classe d’arme : Corps à corps

Possessions : La Rochepont et la jouissance des moulins, péages, taxes, privilèges et autres monnaies afférentes. — Des droits pas encore exercés sur la châtellenie de Ganches ; d’autres jamais exercés sur le comté d’Arétria et le duché de Serramire. — Un frère cadet, remuant à souhait. — Une solide coterie de chevaliers et varlets d’armes, fidèles aussi longtemps qu’ils sont nourris et vêtus… Pas d’épouse.

Physique : De mon reflet sur le miroir je me souviens du front haut et droit, remué de bosses qui ne sont pas seulement celles des bulles sur le cuivre étamé ; des cheveux roux coupé mi-long ; des yeux trop grands, des lèvres trop fines, toujours fendillées ; du menton volontaire, rasé quand c’est possible ; des grands méplats, enfin, pareils à des déserts, croissant de l’orbite à la mâchoire. A tout prendre, un air passablement décavé, qui me plaît assez.

Personnalité : Je me suis toujours connu un surcroît de conscience de soi, desséchante au possible, qui me fait douloureusement sentir ce qu’il y a de joué, de feint, dans mon dehors et mon dedans, me sépare aussitôt de ce que je fais comme de l’acte d’un autre. C’est une maladie, un dérèglement de la mémoire, laquelle tend pour moi constamment à envahir l’instant présent, avec les conséquences que l’on sait : la brusquerie dans le geste, ou encore je ne sais quoi de gauche et d’artificiel ; en tout cas une absence à peu près totale de désinvolture, de fortuna.




Dernière édition par Étienne Mortemer le Mer 18 Oct 2017 - 17:55, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 9 Oct 2017 - 9:55

C'est fini :)
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 9 Oct 2017 - 15:06


Bonjour,

Sacrée plume. Il serait sympa de nous dire quels persos tu as déjà jouer ici, cher ancien revenu parmi nous. :)

Avant de te corriger je te demanderai d'expliciter ton arbre généalogique et tous les liens notables qu'il te permet.

Je te demanderai aussi d'expliciter ton histoire sous une version simple pour vérification de tous les points importants (mort, naissance, changement de cour, gain de titre, adoubement etc...)

Dans ta narration, il serait aussi intéressant d'expliciter le fait que la religion en vigueur n'est pas chrétienne mais pentienne, donc polythéiste.

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 9 Oct 2017 - 15:46

Je te remercie d'avoir répondu aussi vite.

Pour ce qui est de son sang, je parle sous contrôle d'Anseric de la Rochepont, et me réfère à sa fiche. (http://miradelphia.forumpro.fr/t12903-anseric-de-la-rochepont-comte-d-aretria?highlight=anseric+de+la+rochepont). J'ai imaginé qu'Etienne soit le fils de la soeur de ce dernier et du seigneur de Dorour, une autre châtellenie de Serramire, mais spolié par ses oncles et cousins quand celui-ci (le père) décéda peu de temps après sa naissance. Pour le reste, mes ascendances seraient celles d'Anseric, avec du Viorel et du Séraphin.

J'ai remplacé le terme "messe" par un autre moins connoté.

Naissance à Dorour, troisième de la fratrie entre les soeurs et le frère ; exil, avant la deuxième année, à la Rochepont ; envoyé comme page à Outremont vers sa onzième année ; retour à la seizième , et presque aussitôt départ en tournée de bachelier ; arrivée à la cour d'Arétria à la dix-huitième : adoubement : vie à la cour de son oncle ; participation à la guerre pour la succession de Sainte-Berthilde ; mort d'Anseric, soulèvement des villes Arétanes, et succession à la châtellenie de la Rochepont comme son héritier.
Revenir en haut Aller en bas
Aymeric de Brochant
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 565
Âge : 28
Date d'inscription : 22/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 9 Oct 2017 - 17:11

Je me permets d'intervenir à titre de parrain, pour apporter quelques contributions d'ordre contextuelles :

- Concernant la maison de la Rochepont :

Pas de soucis pour qu'Anseric ait eu une sœur. Pour rappel, comme l'a dit Étienne, Anseric était le fils de Théodéric de la Rochepont, lui-même d'ascendance séraphine, et de Jehanne de Viorel (la sœur du premier comte d'Arétria, Raphaël de Viorel).

- Concernant la maison de Dorour :

Ici il faudra veiller à ce que ton histoire s'intègre dans celle de la maison de Dorour, dont le dernier joueur était Roland ; tu en trouveras la fiche ici : lien. Roland, au moment de sa création, avait 26 ans et est le fils ainé du précédent seigneur, Edouard de Dorour. On lui connait une sœur, Emma. Si besoin de précisions, le joueur de Roland est encore présent sur le forum, c'est Arthur.
Revenir en haut Aller en bas
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 9 Oct 2017 - 18:05

C'est parfait alors. Par contre Dorour pour moi c'était surtout un nom qui sonnait bien : Ganches fera aussi bien l'affaire sans l'inconvénient d'empiéter sur une chasse gardée.
Revenir en haut Aller en bas
Halyalindë Yasairava
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Âge : 90
Date d'inscription : 17/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  477ans (né en 531) - taille : 1m98
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Jeu 12 Oct 2017 - 23:28

Bonsoir,

Étant donné que tu sembles très bien intégré dans le les lignées déjà en jeu, il faudrait que tu nous formalises un arbre généalogique précis pour que les différentes parties en présence puissent savoir exactement quelles sont tes prétentions et tes droits sur chaque endroit cité. Cela sera nécessaire pour éviter des querelles HRP dans la suite de ton jeu.

Il faudra aussi en parler à l'actuelle joueuse d'Aliénor de Weden qui a récupérer Arétria parce qu'il n'y avait aucun prétendant de sang valide in Game.

_________________
couleur: #9999ff
Mériale de Beaurivages - Dame Louve - Maîtresse des forges

Cadeau d'un gentil membre:
 

MdO2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Ven 13 Oct 2017 - 18:40

Pour être précis, je vais citer la fiche d'Anseric ce qui m'évitera de la paraphraser.

"L'aïeul d'Anseric était frère de feue Taye de Serramire. Bien qu'usuellement, on héritait de père en fils, les aléas de la politique firent autrement ; sa sœur ainé, se mariant à son cousin, Lyon, devint duchesse, et l'animal duc. De ce riche pays qu'était Serramire, Eudes (c'était son nom) n'obtint qu'une maigre chastelainerie, que son duc de père lui bailla chichement, en apanage. Ces terres, Rochepont de leur nom, n'avaient rien de particulier, mais les posséder grisa l'aïeul d'Anseric ; il désirait étendre son territoire, en somme. Sa chastelainerie plutôt réduite le frustrait quelque peu, et il prévoyait de grands desseins pour son fils, Théodéric.

Son appartenance à la famille ducale, en ce époque où la lignée Séraphin n'était point déchue, était en quelque sorte un "argument de vente". Cet argument fit mouche du côté de la lignée des Viorel, en Artéria. Le comte de l'époque, futur grand père maternel d'Anseric, voyait en la personne de Théodéric un homme à faire rentrer dans son giron ; il lui maria sa fille ainée, Jehanne de Viorel, pourvue d'une riche dot, afin que le noble de Serramire se féode à Artéria.

Conçu avec entrain trois nuit après les noces, le gosse n'eut pas la vie facile ; à défaut d'un gentil pépé, s'amusant à faire sauter ses petits enfants sur ses genoux, Anseric eut un aïeul terriblement sec, et intransigeant. Prodiguant une éducation rustaude fort dure, certes plus évoluée que le simple fait de battre sa progéniture à tour de bras, le grand père imposa un régime composé d'un style de vie on ne peut plus spartiate, d'entrainements brutaux, ainsi que de cours de stratégie, et de scolastique fortement orientée guerrière. "


Alors, comme Anseric qui est le fils aîné de Théodéric de la Rochepont et de Jehanne de Viorel, ma mère est leur fille deuxième née. Elle épouse le seigneur de Ganches, qui meurt jeune, mais pas avant avoir conçu quatre enfants, dont il reste deux : Etienne et un frère cadet.

Sinon je ne pense pas qu'il faille considérer Etienne comme un "prétendant de sang valide", puisque sa famille a été déchue et chassée après la défaite d'Anseric. J'ai retrouvé la fiche de Wenceslas de Karlsburg lien, qui explique sa rébellion contre le comte et son ralliement à Aetius pour faire confirmer son usurpation. Donc, qu'Etienne ait vivoté ces années dans son château ne vient pas pour autant frapper d'incohérence la succession ultérieure en Arétria.

En espérant que ces réponses te conviennent!
Revenir en haut Aller en bas
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 16 Oct 2017 - 6:40

Coucou ^^

Du nouveau?
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor de Wenden
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 54
Âge : 29
Date d'inscription : 05/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 16 Oct 2017 - 12:42

Bonjour,

Tout d'abord bienvenue (ou rebienvenue plutôt) à Etienne.

J'ai été en effet informée ce matin par Etienne de sa démarche de venir jouer avec ce personnage en arétan. Suite à quoi j'ai également informé Roderik qui malgré son absence, a toujours la possibilité de revenir avec Roderik, afin d'avoir son avis également sur la question.

J'attends du coup sa réponse avant de moi-même me prononcer sur la question.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://the-girl-on-fire.forumactif.org
Aymeric de Brochant
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 565
Âge : 28
Date d'inscription : 22/02/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 16 Oct 2017 - 17:13

Ciao Alienor! Etienne ne joue pas un personnage aretan à proprement parler. Il a du sang aretan par sa mère (qui elle même ne l'a que de sa mère), mais sinon est d'origine serramiroise (son père est de ganches, en Serramire), et le fief qu'il tient, La Rochepont, est en Serramire (à la frontière d'Aretria, vers Lun, mais côté serramirois).

En ce qui me concerne, c'est tout bon pour qu'il s'y installe d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Aliénor de Wenden
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 54
Âge : 29
Date d'inscription : 05/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Lun 16 Oct 2017 - 17:17

Ciao Aym,
Oui je l'ai bien saisi mais le souci qui risque de se poser est justement au sujet de cette filiation arétane que tu évoques. D'où la question à Roderik.

Edit : Dans la logique dans laquelle j'ai échangé hier auprès d'Halya sur les difficultés concernant la filiation arétane avec Anseric, ancien Comte arétan déchu (si je ne me trompe pas) pour la filiation suivante et actuelle, je pense parler tout de même dans l'intérêt mutuel en demandant expressément à ce que soit acté par la fiche, qu'Anséric ait officiellement renoncé pour lui ainsi que sa descendance à leur droit sur Arétria. Anseric ayant été déchu, la mention ne devrait pas être difficile à ajouter vu le talent d'Etienne pour tourner ses propos. D'autant que je cite :

Etienne a écrit:
Sinon je ne pense pas qu'il faille considérer Etienne comme un "prétendant de sang valide", puisque sa famille a été déchue et chassée après la défaite d'Anseric. J'ai retrouvé la fiche de Wenceslas de Karlsburg lien, qui explique sa rébellion contre le comte et son ralliement à Aetius pour faire confirmer son usurpation. Donc, qu'Etienne ait vivoté ces années dans son château ne vient pas pour autant frapper d'incohérence la succession ultérieure en Arétria.

Je ne pense pas que ça devrait poser de problème. Toujours est-il que je l'ai informé en amont sur la Cb de ces difficultés et de la possibilité pour lui, d'écourter sans doute son attente en ajoutant une telle mention. Sa réaction que voici ne me fait que craindre la possibilité que j'évoquais :

Etienne a écrit:
[16:02:55 17/10/2017] Aliénor de Wenden : comme dit, j'attends Roderik
[16:03:32 17/10/2017] Aliénor de Wenden : après si tu disais dans ta filiation que ton ancêtre avait renoncé à ses prétentions sur le Comté pour lui et sa descendance dans ta fiche, c'est sûr que les questions ne se poseraient plus ^^
[16:03:57 17/10/2017] Aliénor de Wenden : et du côté arétan, tu pourrais être validé dès ce soir
[16:04:07 17/10/2017] Étienne Mortemer : Mais il a été déchu
[16:04:17 17/10/2017] Aliénor de Wenden : mais tel quel déjà pour moi ça ne passe pas mais pour Rod ça passera encore moins
[16:04:32 17/10/2017] Aliénor de Wenden : ça n'empêche que le lien de sang perdure et n'empêche pas un descendant de prétendre
[16:04:55 17/10/2017] Aliénor de Wenden : hors comme évoqué précédemment, on vient de stabiliser politiquement la zone irp, ce serait dommage de la déstabiliser
[16:04:58 17/10/2017] Aliénor de Wenden : de nouveau
[16:05:32 17/10/2017] Aliénor de Wenden : sans cela, faudra attendre l'intervention de Rod
[16:07:16 17/10/2017] T'sisra Do'ath : .
[16:08:41 17/10/2017] Étienne Mortemer : Si je voulais etre comte j'aurais juste pris une terre vide tu sais
[16:09:04 17/10/2017] Étienne Mortemer : La avec mon château meme si je prétendais j'arriverai à rien
[16:09:41 17/10/2017] Étienne Mortemer : Mais c'est vrai que l'idée me plait de jouer in personnage déclassé, aigri
[16:11:34 17/10/2017] Sourcil d'Airain : .
[16:13:08 17/10/2017] Aliénor de Wenden : après comme tu l'as dit et répété, tu n'as aucune prétention sur Arétria donc autant l'acté ainsi sur ta fiche comme je te l'ai indiqué comme ça on n'en parle plus
[16:13:24 17/10/2017] Aliénor de Wenden : coucou Tib ! :D
[16:13:39 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : Juste un petit coucou en passant pendant ma pause
[16:13:49 17/10/2017] Étienne Mortemer : Parce que c'est du chantage
[16:13:52 17/10/2017] Sourcil d'Airain : Yo Tib
[16:14:04 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : Ça va les gens?
[16:14:22 17/10/2017] Aliénor de Wenden : bah non de toute façon c'est exactement ce que je vais mettre en demande sur ta fiche si je n'ai pas de réponse de Rod aujourd'hui
[16:14:31 17/10/2017] Aliénor de Wenden : je suis juste fairplay et je te préviens tout simplement
[16:14:35 17/10/2017] Aliénor de Wenden : Wink
[16:15:03 17/10/2017] Aliénor de Wenden : et comme tu dis et répète que t'as pas de prétention sur le Comté, ça ne posera sans doute aucun souci j'imagine
[16:15:08 17/10/2017] Aliénor de Wenden : ^^
[16:15:15 17/10/2017] Étienne Mortemer : C'est pas très fair-play de refuser une fiche sous prétexte qu'elle pourrait déranger dans le jeu
[16:15:37 17/10/2017] T'sisra Do'ath : TIBERIA
[16:15:42 17/10/2017] T'sisra Do'ath : C'EST LA GUERRE
[16:16:23 17/10/2017] Aliénor de Wenden : donc t'as des prétentions sur Arétria en vérité
[16:16:27 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : Arrête, c'est tellement la joie dans mon coeur d'Avoir a géré des gens qui essait de voir qui fait pipi le plus loin
[16:16:29 17/10/2017] Aliénor de Wenden : c'est noté
[16:16:42 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : Je respire la joie, le bonheur et l'allégresse (no)
[16:16:43 17/10/2017] Étienne Mortemer : Je sais pas ce que tu entends pas prentention
[16:16:44 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : XD
[16:16:50 17/10/2017] Aliénor de Wenden : Tib > La forme et toi
[16:16:51 17/10/2017] Aliénor de Wenden : ?
[16:16:59 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : Razz ca ira mdr
[16:17:10 17/10/2017] Aliénor de Wenden : J'ai lu ta fiche, tu sais assez manier le langage pour le savoir Wink pas besoin de te faire de dessin ^^
[16:17:40 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : Bon, je file. Je repasse ce midi pour ceux que ça intéresse mdr
[16:17:41 17/10/2017] Tibéria de Soltariel : a plus
[16:18:09 17/10/2017] Étienne Mortemer : non mais c'est juste que les prétentions sont dans son sang si tu veux, ca ne veut pas dire qu'il y intention (et encore moins possibilité)
[16:18:51 17/10/2017] Étienne Mortemer : Mais ce que tu me demandes, je n'ai aucun moyen de l'intégrer dans le rp
[16:19:09 17/10/2017] Étienne Mortemer : Pourquoi il renierait son oncle?
[16:20:14 17/10/2017] Étienne Mortemer : Alors apres c'est essayer de sonder mes intentions de jeux, qui forcément te paraissent agressive parce que je n'aime pas la manière de procéder

D'où la raison pour laquelle je fais dès maintenant la démarche de demander cette mention de la renonciation d'Anseric pour lui et sa descendance de leurs droits sur Arétria. Comme ça nous jouerons ainsi tous en bonne intelligence, Etienne aura largement de quoi s'amuser à Serramire et nous à Arétria. Tout le monde est content. Pour explication car visiblement ce n'était pas très clair en Cb pour Etienne : si actuellement tu n'as pas l'intention de faire valoir ces droits de sang que tu évoque bien sur Arétria (et en soit, je veux bien le croire), rien ne me dit qu'il ne changera pas d'avis plus tard. Or force est de constater que Mira connaît en ce moment assez de dramas pour ouvrir la porte à un autre éventuel. Epargnons-nous donc cela très facilement et simplement ^^

Au passage, je tiens à préciser que contrairement aux apparences, si j'attendais l'avis de Rod (sans toutefois grandement douter qu'il ne rejoigne pas mon avis sur la question) ce n'est pas parce que j'aurais des doutes sur la question mais c'est parce que déjà moi-même en l'état, la fiche me pose problème comme vous le voyez et que je ne considère pas malgré son absence que je joue toute seule.

Voili voilou :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://the-girl-on-fire.forumactif.org
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Mar 17 Oct 2017 - 19:32

Anseric étant mort au combat, il n'est pas possible de lui faire renoncer à ses droits comme tu dis (du reste on voit mal pourquoi il l'aurait fait.). Sa lignée a par contre été déchue après lui.

Je ne vois pas quoi dire d'autre en vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Mar 17 Oct 2017 - 20:38

qu'entends-tu par déchue ?
En jeu, quel impact cela a-t-il ?

Sinon la demande d'Aliénor est légitime. Étant donné que ton personnage s'ajoute à une lignée de sang qui n'existait plus vraiment en jeu et que le royaume est loin d'être stable pour partir sur une situation d'égalité de chance entre Aliénor et toi, il est nécessaires que ta lignée soit officiellement contestée, non seulement de fait (il n'y avait plus de membres aptes à prendre la suite donc le fief est passé en d'autres mains) mais également de façon volontaire (renoncement aux droits pour la lignée ou déclaration officielle de la non viabilité des droits du sang de la part des vassaux et du nouveau seigneur )

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Mar 17 Oct 2017 - 21:02

J'entends par déchue que, pour s'être rebellé à la fois contre l'autorité du roi en la personne du régent d'Aetius, et contre celle de la marquise de Sainte Berthilde Arsinoé, Anseric a subi à son tour la rébellion de Wenceslas de Karlsburg, – lequel Wenceslas a été confirmé au titre comtal suite à la mort d’Anseric non pas par droit de succession – il n’en avait aucun – mais parce que en tant que doublement félon, Anseric, et avec lui sa parenté, avait perdu tous droits sur le comté aux yeux du marquisat et de la royauté. Ensuite, que je sache, la succession est restée à ce jour celle des Karlsburg : mais l’important est de remarquer que l’existence ou non de mon personnage pendant cette période n’y change rien, puisque le lignage même des comtes d’Arétria a changé : telle était la volonté de la marquise et des principaux vassaux.

Ma source est encore et toujours la fiche de Wenceslas de Karlsburg.

J'espère que ça vous convient, tant il me tarde de me lancer. Et je ne peux m'empêcher de remarquer au passage que, si mon intention était véritablement, comme tu dis, de m'embarquer dans une guerre de succession à "égalité de chance", j'aurais pu mieux faire que Ganches (que je n'ai même pas) et la Rochepont. Aussi que, à traiter les nouveaux venus non pas comme des partenaires de jeu potentiels mais comme des loups dans la bergerie, on risque de leur faire pousser les crocs (c'est une boutade.)


Dernière édition par Étienne Mortemer le Mar 17 Oct 2017 - 21:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
avatar

Masculin
Nombre de messages : 845
Âge : 27
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Mar 17 Oct 2017 - 21:07

Je me permets d'intervenir puisqu'on me cite, pas longtemps, simplement pour formuler une simple petite question :

Pourquoi rendre compliqué tout de suite ce qui ne l'est pas encore ?

Bon, derrière cette question très large qui ne veut rien dire et qui à elle seule pourrait faire l'objet d'un débat passionné entre deux mecs férus de philosophie, tard dans la nuit après avoir descendu quelques verres, le vrai message que j'ai envie de vous dire, c'est : arrêtez d'avoir peur.

Depuis que je joue ici, je vois des joueurs qui ont peur qu'il arrive des choses à leur personnage.
Peur de devoir faire face à des rivaux ; peur de voir le jeu des autres venir modifier les projets qu'ils avaient mûri dans leur coin.

Pourquoi faire du RP, si on ne prend pas le risque de se heurter au jeu des autres ?

Depuis l'époque où j'ai commencé à jouer Wenceslas, puis Roderik ensuite, Arétria n'a pas intéressé grand-monde. Ça ne m'aurait pourtant pas déplu de voir venir un rival, histoire de pimenter un peu mon jeu. Il y aurait pu y avoir du grabuge ; c'est du RP. Roderik aurait très bien pu y perdre ses soutiens et son titre ; c'est du RP. Tout l'intérêt du RP, c'est de jouer toutes les situations, bonnes ou mauvaises ; et mon expérience de rôliste m'a souvent fait aimer les mauvaises. Un personnage n'est jamais plus inspirant, plus captivant, que lorsqu'il souffre.

A aucun moment je n'ai jamais prit l'initiative d'aller demander à un joueur de modifier sa fiche parce que je m'estimais menacé par le personnage qui était en préparation. Mais j'ai vu cela se passer un nombre de fois incalculable.

Donc j'en profite pour te répondre maintenant, Aliénor, la venue d'Etienne ne pose aucun problème à mes yeux.
Premièrement parce que ce n'est plus moi que ça regarde : je suis absent, et si je devais revenir un jour, je serais bien forcé de tenir compte de ce qui a été fait en mon absence. Deuxièmement parce que le fait de voir un cousin issu de la vieille lignée fait partie des difficultés auxquelles les Karlsburg-Wenden pouvaient légitimement s'attendre.

De toute façon, les choses sont très simples : la lignée d'Anseric est déchue aux yeux de ceux qui ont condamné sa rébellion ; pour autant, la rébellion d'Anseric contre Sainte-Berthilde n'était pas si impopulaire en Arétria, même après la guerre. La vieille inimitié entre les arétans et leurs vassaux berthildois a de quoi nourrir le côté nostalgique de ceux qui ont connu Anseric. Roderik lui-même n'y était pas indifférent, même si, paradoxalement, il s'est trouvé une vocation royaliste.
La majorité des arétans soutiennent la nouvelle famille comtale parce qu'il est toujours plus simple de suivre le pouvoir en place, quelle que soit la légitimité. La légitimité, du reste, ça s'interprète.

Dans ces conditions, au nom de quoi la famille d'Etienne renierait-elle quoi que ce soit ? Si elle s'était trouvé en Arétria, ça aurait pu paraître plausible qu'on les force à acter noir sur blanc cette renonciation (et encore, ça aurait été contraint). Mais le fief de la Rochepont est en Serramire ; qui, là-bas, irait les forcer à baisser leur pantalon ?

Revenir en haut Aller en bas
Aliénor de Wenden
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 54
Âge : 29
Date d'inscription : 05/07/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23 ans
Niveau Magique :
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Mer 18 Oct 2017 - 7:38

Coucou,

Merci beaucoup Rod pour ton intervention qui était attendue de parts et d'autres. Comme je le disais et comme je n'ai qu'une parole, je rallierai ton point de vue puisque c'est de base ton BG. Du coup plus rien ne s'oppose à la validation en l'état la fiche d'Etienne puisqu'elle ne pose pas de souci à Rod et advienne que pourra pour moi.

Salutations

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://the-girl-on-fire.forumactif.org
Étienne Mortemer
Humain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 9
Âge : 103
Date d'inscription : 06/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Mer 18 Oct 2017 - 18:21

Merci à vous deux.

Je suis donc près à recevoir l'onction chrismale.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1106
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   Mer 18 Oct 2017 - 22:12


Et bien Félicitation ! Bon retour chez toi !

Code:
[Métier] : Sire de la Rochepont

[Sexe] : Masculin

[Classe d'arme] : Corps à corps

[Alignement] : Neutre

Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Journal de bord ~ Pour archiver tes liens de RP qui content l'histoire de ton personnage {Vivement conseillé}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Étienne Mortemer, sire de la Rochepont   

Revenir en haut Aller en bas
 
• Étienne Mortemer, sire de la Rochepont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» Où l'on reçoit des nouvelles de sa cousine. [Anseric de Rochepont]
» Pour un sursaut de la presse haïtienne
» Les déboires de la diplomatie haïtienne
» La faune haïtienne compte-t-elle des singes? You bet...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Bibliothèque :: Tabularium :: Humains-
Sauter vers: