AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un pont trop près [Thithi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lothaire de Ronceroc
Humain
avatar

Nombre de messages : 9
Âge : 959
Date d'inscription : 10/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Un pont trop près [Thithi]   Jeu 2 Nov 2017 - 11:53


Lothaire était légèrement déçu. Velteroc était beaucoup moins charmant que dans ses souvenirs, et ce, à cause d’un pauvre hère rongé par l’ambition. En réalité, ce n’était pas tant l’ambition qui l’avait desservi, mais plutôt ses mauvaises décisions. Car si le Velterien n’avait donné une si belle occasion à l’Eraçon de se cabrer tous fers en l’air, au jour de ce fameux concile raté, qui donc pouvait clamer que ce ne serait pas face à la Reine Alcyne que la Péninsule se trouverait confrontée ce jourd’hui ?

Nimmio de Velteroc était un personnage fascinant. Si proche de la victoire, il n’avait pourtant été retenu que pour sa déchéance plus retentissante encore. Son coup raté, sa Ligue dissolue, ses terres ravagées… Tout avait éclipsé la brillante et rapide campagne qui l’avait vu anéantir l’armée royale en une nuit seulement. De son combat contre une créature des eaux profondes ne subsistait plus qu’un vague bruit, ainsi que la tête de son adversaire, perdue dans un hall de bois quelque part au sud des Wandres. Les Hommes n’étaient pas tendres avec les perdants. Et ce même lorsque ceux-ci pouvaient prétendre à bien plus de victoires en amont, que de défaites en aval.

« Nous serons uniquement reconnus pour nos derniers actes, Foucart. »

Le sergent d’arme tourna sa vieille tête vers son suzerain.

« Pardon, messire ? »

Lothaire se rendit compte qu’il s’était perdu dans ses réflexions. Il sourit.

« Rien. Tâche juste de mourir l’épée à la main. »

Le seigneur de Casteldulac chevauchait en direction du pont détruit avec quelques de ses hommes. Il avait entendu dire que son cousin, Thibaud de Kelbourg, était parti là-bas de bon matin. Lothaire n’avait plus revu cet homme depuis des lustres. Peut-être était-il alors encore jeune puçard ? Quoi qu’il en soit, il se souvenait tout de même de certains détails, difficiles à oublier.

Il arriva en vue d’un petit village bien trop calme pour que cela soit naturel. L’aura du Kelbourgeois devait planer dans l’air comme une effluve de fosse commune, forçant la roture à clore les bouches de sa marmaille, ou les cacher dans un trou de terre. En cherchant bien dans les alentours, il repéra très vite son cousin et ses hommes, non loin de la rive. D’un léger coup d’étrier, il remit Gentiane au trot, suivi de près par Foucart et trois chevaliers. Il réduisit l’allure pour se rendre au pas auprès du chef de l’avant-garde berthildoise, qui avait sans doute déjà entendu le bruit des sabots sur le sol herbeux. Lothaire leva une main en signe de salut, se rapprochant encore. Il fit un signe de tête à Thibaud, et tendit son bras pour qu’il puisse le serrer à la manière des guerriers.

« Cela doit faire des lustres, cousin. Pourtant, en tant d’années, force est de constater que vous n’avez pas perdu la main. »

Il faisait référence aux têtes ornant l’entrée de Beltrod, au calme régnant dans la cité, chaque homme enchaîné par la peur et l’effroi. Certaines personnes naissaient avec des dons, des jouets que leur donnaient les dieux. Sans doute Othar avait-il laissé tombé l’un de ses pieux favoris dans le frêle berceau du seigneur de Kelbourg...
Revenir en haut Aller en bas
Thibaud de Kelbourg
Humain
avatar

Nombre de messages : 426
Âge : 57
Date d'inscription : 07/09/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  38 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un pont trop près [Thithi]   Jeu 2 Nov 2017 - 21:48



Le boucher de Kelbourg se tenait au bord de l'eau. Autrefois, un pont rattachait le nord et le sud. Beltrod étant le poumon économique même du velterien grâce à sa position fluviale et à sa place dans les terres agricoles de l'ouest, le pont maintenant disparu s'était trouvé sur l'un des principaux axes routiers du comté. Permettant ainsi d'être un carrefour de choix entre le nord et le sud du royaume, l'on pouvait dire que les prédecesseurs du manchot avaient mit les moyens pour faire de cet édifice une monumentale prouesse architecturale pouvant faire passer moult badauds, marchands et hommes d'armes.

Sur ce dernier point reposait la raison de cette destruction. Seul un idiot aurait pu l'ignorer. Alors plusieurs questions subsistaient encore en dehors des raisons stratégiques. Comment cet édifice solidement bâti avait pu s'envoler de la sorte sans que les beltrodiens durement questionné n'en soient au courant ? Cela n'avait pas été faute d'interrogatoires sous la torture. Personne n'avait rien vu, ni ne savait comment l'on avait procédé pour atteindre un tel niveau de réussite...

Une voix vint perturber son moment de réfléxion. Une voix connue et familière qui plus est. A peine eut-il le temps d'en apercevoir le détenteur qu'il fut aggripé par le bras pour une accolade amicale. Que ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit ainsi son cousin Lothaire entouré d'une bonne escorte. De Ronceroc était un cousin du côté paternel. Fils d'une tante vendue pour alliance à l'un des seigneurs de Casteldulac, son engeance n'avait point souvent l'unanimité dans l'Argonnois. De fait, si cet homme avait du sang en commun, il n'en restait pas moins un chiard des Adhémar.

-Et ce n'est que le début, souffla-t-il en inspectant le sire de Ronceroc de long en large. J'ai appris pour votre seigneur. Cet homme est mort comme il aura vécu.

Il se retourna de nouveau pour regarder le pont fantôme.

-Comme une merde.

Risquait-il d'attiser les foudres de Ronceroc ? Peu importe, l'homme connaissait son point de vue sur la question depuis la fin du dernier concile. Ce pleutre de Valérian ne le manquerait pas.



Revenir en haut Aller en bas
Lothaire de Ronceroc
Humain
avatar

Nombre de messages : 9
Âge : 959
Date d'inscription : 10/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un pont trop près [Thithi]   Ven 10 Nov 2017 - 9:35

Les chevaliers accompagnant Lothaire échangèrent des regards surpris. Sans doute n’avaient-ils jamais entendu d’homme parler avec franchise et rudesse. Coincés dans leurs romans chevaleresques, ils ne pouvaient concevoir qu’un confrère, seigneur de son état, puisse ainsi souiller le nom de leur comparse de jadis. Lothaire, quant à lui, n’esquissa qu’un léger sourire diplomate. La phrase le mettait légèrement dans l’embarras, car personne ici ne savait ce que lui savait. Il se contenta de hausser les épaules, et de se montrer commode.

« Je ne peux vous contredire pour le premier point. Néanmoins, je ne saurais prétendre moi-même qu’une charge de kerkand fut une mort de merde, cousin. Je l'ai vu fort grand et fort agile. »

Sire Jean le Noir gronda d’approbation aux mots de Lothaire, et ce dernier n’en sourit que davantage. Car il suffisait d’occulter la vie ennuyeuse et insipide de Valérian par sa mort héroïque pour diluer son propre discours aux oreilles de tous les chevaliers castellois présents. Thibaud, sans doute, n’était pas de la même trempe, cela dit. Et tant mieux. Il ne manquerait plus qu’un paon aux idées de chevalier puceau dans la Trouée d’Enguerrand !

Lothaire mena son cheval au côté de son lointain parent, observant lui-même la destruction opérée de main de maître. Sans doute un sorcier au service de l’albinos et de sa femme.

« Problème fâcheux. Mais je suppose que vous avez une solution ? La science de la guerre est loin de vous être inconnue. »
Revenir en haut Aller en bas
Thibaud de Kelbourg
Humain
avatar

Nombre de messages : 426
Âge : 57
Date d'inscription : 07/09/2016

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  38 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Un pont trop près [Thithi]   Dim 12 Nov 2017 - 20:25



Adonc l'histoire de la mort d'Adhémar était vraie. Fauché par un Kerkand en pleine chasse dans un des bois castellois d'habitude calme. Seule victime de la monstrueuse créature tandis que ses compagnons en avaient réchappé. Le Ronceroc s'en était tiré la part belle depuis cet effroyable épisode. Bien que l'on disait le sire de Saint-Cyril en proie au mécontentement, son lointain cousin dirigeait désormais la seigneurie et ne s'était déjà point privé d'astiquer le jonc du Saint-Aimé pour se faire apprécier. En avait-il quelque chose à cirer ? La seule mort d'Adhémar avait suffit à lui faire esquisser un sourire. Qu'importe le reste tant que son cousin avait un tant soit peu de jugeote et de savoir-faire.

Ce n'est qu'en évoquant de nouveau le problème lui faisant face que Thibaud retomba sur terre et jeta un regard songeur du côté de l'homme.

-Chaque problème a sa solution, vous le savez tout autant que moi, lâcha-t-il avec fatalisme. Mais certaines solutions peuvent s'avérer plus mortelles et dangereuses que d'autres. Pour ce problème-là, je crains que nous n'ayons guère une multitude de choix.

Les solutions étaient connues. Louis en avait eu quelques-unes plus tôt dans la journée et le choix du trajet avait été décidé. En tant que l'un des principaux seigneurs du berthildois, Lothaire de Ronceroc était désormais en droit d'en apprendre un peu plus.

-Les velteriens ont détruits ces ponts pour une bonne raison, commença-t-il en expliquant la chose comme un problème d'arithmétique. La plus évidente est devant nous ; aucuns de nos hommes ne pourront passer ici sans que l'on ne puisse s'épargner une perte de temps et d'argent à la reconstruction. Alors nous devrons admettre que les velteriens ont repris l'initiative en nous obligeant à manœuvrer comme eux le souhaitent.

Thibaud cracha un mollard dans le Mélian.

-Si vos hommes pensent que cette campagne sera une promenade de santé, rassurez-les, ils auront leur lot de frayeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pont trop près [Thithi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pont trop près [Thithi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pont trop loin
» Trop près de moi... (PV Sojuro)[terminé]
» Quand ont s'approche trop près ... Ont tombe. [Decem]
» Les hommes sont comme les débris de verre, au loin ils brillent et de trop près ils blessent.
» Sous le pont qui, lui, ne s'écroulera jamais [PV Hans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Royaume de la Péninsule ~ SUD OUEST :: Duché du Médian :: Duché du Médian-
Sauter vers: