Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Seigneuries morcelées | Du passé à l'avenir

Aller en bas 
AuteurMessage
Krish Al'Serat
Biblio
Biblio
avatar

Nombre de messages : 881
Âge : 28
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 002ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Seigneuries morcelées | Du passé à l'avenir   Jeu 14 Déc 2017 - 14:59


Printemps - 1ere ennéade de Barkios
10e année du XIe Cycle

Tirant un grand coup sur sa bouffarde, Eshk'Oroth recracha la fumée en un large cercle. Assis en tailleurs sur le sol de terre aride, gardant un œil alerte sur la monture qui buvait dans une rigole à quelques mètres de là, il profitait de quelques instants de repos bien mérités. Durant tout le mois, il était passé de seigneurie en seigneurie, reçu par ses anciens camarades, ces anciens sous-fifres et même parfois ses anciens supérieurs du IVe Ost comme un invité de marque. Ici il était non seulement un ancien frère d'arme, mais surtout un représentant d'une Princesse Marchande. Et après les coups bas de la Matrone de Sol'Dorn, il était très bien accueillit.

Ces nombreuses visites lui avait autant fait plaisir que donné à réfléchir. Des nombreux despotes, seule une minorité ne regrettaient pas leur choix et s'en sortaient à peu près bien. Une autre minorité était tellement affaiblit qu'ils n'étaient plus que l'ombre d'eux même. A côté d'eux, le Second de GriffArgent était une montagne de charisme et de puissance armée et armurée avec plus de soin que dans l'armée d'Elda. C'étaient ces derniers qui lui avaient mis le cerveau en ébullition. Lorsqu'il avait été recruté par l'Al'Serat, c'était un moindre mal pour lui, mais il n'avait jamais considérer cela comme un bienfait... Jusqu'à très récemment.  Après avoir vu l'état de tous ces anciens soldats, il s'estimait... heureux ? Bordel...

Il tira à nouveau une longue goulée de tabac.

Entraîné. Prêt à la guerre. Un travail ni ennuyeux ni très dangereux qui le tenait en alerte et le payait grassement... Ouais. Il avait eu de la chance. Ou du flaire.

Ce soir, il serait chez le dernier despote qu'il avait à voir. Un despote qui avait une importance toute particulière à ses yeux. Veldruk dans la même section que lui, ils avaient récupérer ces terre ensemble... Jusqu'à ce qu'il le laisse pour mort sur la route pour s'emparer de la totalité de leur butin. Un salop ambitieux de la pire espèce.

D'ailleurs il devait y retourner s'il voulait pas y arriver après la nuit...

Un nuage de poussière se leva dans la plaine sèche, marquant le passage d'un coursier à vive allure qui ne s'arrête, la robe empoissée de sueur, que devant une palissade de tronc taillés en pointe s'élevant à quelques mètres de haut derrière un faussé hérissé de pals. Un doux fumet de charogne s'élevait des corps qui y étaient encore plantés et des morceaux tranchés qui avaient été entreposés sur des piques le long du chemin pour attirer les vautours et éloigner les bandits. Alentour dans le paysage à l'herbe rase, plusieurs grottes ou amas rocheux s'élevaient, trop bien agencés pour être naturels. Des silhouettes bardées de cuir, armées de fourche longues et de fouets se promenaient à pieds entre les ombres de créatures reptiliennes apparaissant et disparaissant entre les rocs. Des Morgals... Eshk'Oroth reconnaissait bien là les projets astucieux de son ancien camarade. S'il avait suivit les plans qu'ils avaient tracés sur la comète quelques années auparavant, il devait y avoir un ou deux troupeaux d'herbivore non loin. Des cheptels qui permettaient autant de vendre viande, corne et toisons que de nourrir les montures de guerre qu'il vendait sûrement à des prix exorbitants.

Un sourire ironique sur les lèvres, il planta sa longue pipe au bord de ses lèvres en approchant des portes du petit bastion flanqué de gigantesques enclos.

« HALTE ! »

ça n'avait pas raté. Deux gros bras poussiéreux pointèrent le bous de leurs oreilles de chaque côté de l'entrée de la palissade. Si celui de droite marqua un temps d'arrêt en voyant l'armure et les armes du cavalier, l'autre ne réussissait pas à détourner le regard de son visage.

-Eshk'Oroth... T'es encore vivant, vieux fern ?

-Je le suis même plus que toi d'après ce que je vois. » Une mine crispée répondit au visage détaché du guerrier monté. « Je viens voir Jik'.
-Je doute qu'il ait envie de te voir.

Une bourse de cuir noir tomba aux pieds des deux gardes. Le moins suspicieux se baissa pour la ramasser tandis que l'arbalète de son camarade tenait toujours leur hôte en joug. Ses yeux s'arrondirent soudain. L'ombre de la peur passa sur le visage de l'autre drow.

« Je viens vous faire la même proposition qu'à tous les autres anciens du IVe. Jik' est le dernier despote que je n'ai pas vu. Mon patron a un accord à vous proposer.

-Et tu bosses pour qui maintenant ?
-Krish A'Serat. Princesse marchande de Thaar et épouse de Velkyn Xaran, Haut-Prêtre d'Uriz du Puy d'Elda. »

_________________

Les gentils copains qui font des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Seigneuries morcelées | Du passé à l'avenir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est fou comme on se raccroche au passé quand notre avenir est en jeu | Blood & Chronic
» Un passé & un avenir, tout ce joue ici. [Libre]
» Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours. [PV Nami]
» Loreena&Gideon ? L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ? [END]
» L'avenir est un long passé ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ITHRI'VAAN :: Sol'Dorn :: Seigneuries Morcelées-
Sauter vers: