Partagez | 
 

 culte du Chaos

Aller en bas 
AuteurMessage
Sapientia
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 851
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: culte du Chaos   Mar 26 Déc 2017 - 2:57


Le culte du Chaos




Symbole du culte du Chaos (version stylisée)

Histoire

L'origine du culte du Chaos s'est perdue dans les mémoires, et pour la plupart des mortels il a de tout temps existé. Basé dans la cité d'Abyssea, au plus profond des marais de Faelia, ce culte vénérant le sixième Dieu que nie le dogme Pentien est une source inépuisable de légendes. Les bardes ont maintes fois chanté la férocité de ses adeptes, la cruauté de ses prêtres ou la vie dépravée de ses dirigeants. Comme dans toute légende, il y avait à la base une forte dose de vérité et les bordels d'Abyssea se trouvaient aussi renommés que ses salles de tortures.

Mais à la fin du Xème cycle, tout s'écroula brutalement. Les dirigeants du culte disparurent sans laisser de trace et Abyssea sombra dans l'anarchie. La plupart des fidèles périrent ou disparurent et pendant plus d'une décennie personne n'entendit parler d'eux, seule une ultime poignée de fanatiques continuant à vivre dans les ruines croulantes de la cité en espérant la voir un jour renaître de ses cendres. C'est ce qui arriva finalement en l'an 10 du XIème cycle. Selon les chaotiques d'Abyssea, leur Dieu se réincarna sur Miradelphia et revint à eux, vivant désormais dans le château où les plus hauts gradés du culte peuvent lui parler.

Folie mystique ou réalité ? Dans tous les cas, le culte s'éveilla brutalement de son assoupissement et de nouveau des prêtres arpentèrent les routes en prêchant la bonne parole pour rallier de nouveaux convertis.



Symboles

  • Symbole : une flamme ténébreuse
  • Couleur : le noir
  • Magie associée : immatériel


Épiclèse

  • Le Chaos
  • L'Entropie
  • Le Mouvement Éternel
  • La Source de l'Evolution


Iconographie

Contrairement à la plupart des autres divinités, le Chaos est rarement personnifié sous une apparence charnelle. Lorsque cela arrive, il prend généralement la forme d'un drow au corps puissant et à la chevelure ivoire, ne portant qu'un pagne pour couvrir sa nudité et affublé d'un masque d'or pour cacher son visage. Toutefois, la plupart des iconographes du culte préfèrent utiliser la flamme sombre lorsqu'il leur faut représenter leur Dieu.



Une des rares représentations charnelles du Chaos (origine : la cité d'Uldal’Rhilz). On notera la teinte noire des cheveux, indiquant que cette représentation était probablement utilisée par une communauté à majorité humaine et non pas drow


Valeurs et Dogme

Le Chaos n'est fondamentalement ni maléfique ni bénéfique, il représente la force du mouvement qui agite et fait évoluer chaque société animale. Le dogme du Chaos est basé sur un triptyque que chaque adepte connait et répète régulièrement.

"Ma foi avant toute chose"
Le Chaos est un Dieu jaloux qui exige de ses adeptes une totale dévotion envers lui. Un bon chaotique ne laissera nulle entrave sociétale ou familiale aller à l'encontre d'un ordre direct des prêtres. Ce pilier parait parfois en contradiction avec les deux autres mais il reste considéré comme prioritaire.

"Les forts dictent leur destin"
Version moderne de la loi de la jungle, le Chaos ne reconnait aucune autre raison que celle du plus fort. Qu'il s'agisse d'utiliser la force physique ou la contrainte morale, le dogme prône à ses adeptes de se saisir de toutes les opportunités qu'ils souhaitent... à leurs risques et périls en cas d'échec.

"Rien n'est jamais figé"
L'évolution se place au coeur du dogme du culte du Chaos qui admire la nouveauté et la capacité à remettre en cause les acquis. A l'inverse, figer une loi dans le marbre ou mettre en oeuvre un pouvoir héréditaire constitue à leurs yeux la pire hérésie imaginable car cela empêche la société d'évoluer.


Cérémonie de l'intronisation

Lorsqu'un fidèle est jugé par les prêtres digne d'intégrer le culte en tant qu'adepte, il est mené dans le temple le plus proche pour une cérémonie à laquelle doivent assister tous les autres chaotiques présents à proximité. Cette cérémonie varie dans les formes en fonction du prêtre ou du hiérarque qui l'organise, toutefois un élément y reste central : la marque du Chaos. Le futur adepte doit voir graver sur sa chair la flamme noire servant de symbole au culte. Il est recommandé d'effectuer cette marque par une brulure au fer rouge afin de montrer sa dévotion envers le Dieu, toutefois des exceptions existent pour les personnes de tendance douillette mais que le culte souhaite intégrer. Dans de tels cas, la flamme est simplement tatouée.


Magie

Il n'existe pas de magie "spécifique" au Chaos telle qu'elle exista au Xème cycle du temps de l'Oracle et de la Voix mais qui fut perdue lors de leur chute. Toutefois, les hiérarques du Chaos sont chargés d'édifier puis d'entretenir des autels sur lesquels ils invoquent par le biais d'un cristal magique la flamme noire du culte, un puissant sortilège des ombres conçu par leur Dieu lui-même.

Cette flamme d'ombre qui ressemble à une véritable flamme, ne serait-ce sa couleur ténébreuse et l'absence de combustible, joue un double rôle. Il s'agit au premier abord d'un symbole du culte qui permet de sanctifier l'autel sur lequel elle est située et c'est ainsi que la plupart des fidèles la considèrent. Mais sa seconde nature, bien moins connue, est de lier mentalement le fidèle en prière devant la flamme jusqu'à un cercle de rituel situé à Abyssea.

Ce lien mental est ténu et assez peu de fidèles en ressentent l'existence. Quelques uns, plus réceptifs à la magie que leurs congénères, peuvent toutefois grâce à à ce biais ressentir des expériences mystiques comme des visions oniriques ou des échos de voix difficilement compréhensibles. Seuls des mages de l'immatériel disposant d'un temps d'analyse suffisant pourraient comprendre l'existence du lien mental menant jusqu'au cercle de rituel. Dans quel but ? Cela, seuls les hiérarques pourraient y répondre.


Ce que savent les hiérarques :
 


Prières et vie religieuse

Aucune règle stricte ne concerne les prières, autre que celle de vénérer le Chaos aussi régulièrement que possible dans un temple dûment sanctifié et de lui dédier tout acte dont le fidèle se sent fier. Chacun est libre de vivre sa foi au quotidien comme bon lui semble tant qu'il respecte le triptyque sacré du dogme et les consignes du prêtre dont dépend sa communauté. Cela amène une absence d’uniformisation et il arrive que des adeptes changent de communauté pour y trouver des habitudes plus conformes à leurs attentes.


Clergé & hiérarchie

Difficile d'imaginer une hiérarchie structurée au sein d'un culte du Chaos. Pourtant elle y existe, bien que restant assez simpliste et parfois fluctuante.

Like a Star @ heaven Les fidèles
Sous ce terme sont regroupés tous ceux vénérant le Chaos mais n'ayant pas reçu la cérémonie d'intronisation. Ne prônant nulle supériorité raciale, le Chaos accepte dans ses rangs aussi bien des drows ou des humains que des elfes et des nains. Toutefois, de par son implantation géographique, les drows et les humains représentent la majeure partie des fidèles.

Like a Star @ heaven Les adeptes
Ayant été intronisés, les adeptes sont considérés comme le premier échelon de la hiérarchie du culte et à ce titre devant être respectés par les fidèles sans pour autant bénéficier d'une quelconque autorité morale à leur encontre. Une lutte féroce existe entre les adeptes pour gagner les bonnes faveurs des prêtres dans l'espoir un jour d'intégrer leurs rangs.

Like a Star @ heaven Les prêtres
Les prêtres constituent l'ossature du culte. Il s'agit d'adeptes ayant été initiés aux subtilités du dogme par les hiérarques et devant assurer le bon fonctionnement des communautés de fidèles. A l'abri des querelles ouvertes entre adeptes et disposant d'une forte autonomie lorsqu'ils se trouvent loin d'Abyssea, les prêtres bénéficient aussi d'une vie confortable de par leur gestion des deniers du culte.

Like a Star @ heaven Les hiérarques
Aussi rares que vénérés, les hiérarques sont les premiers serviteurs du Chaos, ceux informés de ses desseins les plus secrets. Seuls capables de créer ou d'entretenir les flammes sacrées sur les autels, ils vouent leur existence et consacrent chaque parcelle de leur magie à cette tâche. Les hiérarques disposent d'une autorité absolue parmi le culte car ils sont considérés comme portant la volonté divine.
(Précision : la maîtrise de la magie des ombres est une prérequis pour devenir hiérarque)



Communautés

Like a Star @ heaven Abyssea
La capitale du Chaos constitue la principale communauté du culte. Plusieurs centaines de fidèles ou d'adeptes y vivent, ainsi qu'un nombre conséquent d'esclaves destinés à fournir la main d'oeuvre nécessaire. Si les quartiers extérieurs de la cité sont toujours en ruine et grignotés peu à peu par le marais, le château et ses alentours ont retrouvé leur état d'avant le Voile.

Like a Star @ heaven En Ithri'Vaan
Principal territoire visé par le Chaos pour y attirer de nouveaux fidèles, l'Ithri'Vaan regroupe la plupart des communautés du Chaos en dehors d'Abyssea. Ces communautés sont constituées comme autant de petites cellules totalement indépendantes les unes des autres et fondues parmi la population. Sous l'autorité d'un prêtre, ces communautés regroupent rarement plus de quelques dizaines de fidèles et n'apparaissent au grand jour qu'une fois assurées de disposer d'une réelle influence.


Relation avec les autres cultes

Les chaotiques ne nient pas l'existence des divinités que vénèrent les autres cultes car selon eux, chaque dieu ou déesse est l'incarnation d'une force fondamentale de l'univers et de ce fait nécessaire au maintien de l'équilibre. Pour autant, aucun autre culte ne reconnait l'existence du Chaos qu'ils voient comme une secte anarchiste.

Assez étonnamment, les prêtres du culte méprisent au plus haut point Arcam malgré une tendance au désordre qui aurait pu les lier. Cette détestation vient du plaisir que prend Arcam au chaos sans y rechercher un but d'évolution. Peut-être aussi faut-il y voir la crainte que des fidèles ne préfèrent rendre leurs hommages au culte bien établi du Menteur qui présente plusieurs similitudes avec le leur ?



Relation avec les pouvoirs politiques

De par leur dogme, le culte du Chaos est généralement mal considéré par les élites en place qui y voient une menace pour leurs privilèges. Ne représentant pas une menace suffisante, il est le plus souvent ignoré mais des exécutions d'adeptes ayant créés des troubles lors de prêches publics ont déjà eu lieu en plusieurs endroits. Ce danger explique le caractère souvent secret du culte en dehors d'Abyssea.


© Miradelphia
Créé par Haldren
Revenir en haut Aller en bas
 
culte du Chaos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Mercenaires du chaos vs gamines
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Ork vs chaos khorne
» Chaos Nova, Double bash...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Où tout commence :: Créer son personnage :: Factions :: Peuples Libres-
Sauter vers: