AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Loi des Six [Glenn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Haldren Baenfere
Drow
avatar

Nombre de messages : 866
Âge : 118
Date d'inscription : 19/12/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1035 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: La Loi des Six [Glenn]   Lun 8 Jan 2018 - 9:25

Mois de Barkios, 4ème énnéade de Barkios, an 10 du XIème cycle
pnj : Zëenost Val'Ulroa, demi-drow


Naelis, cité de plus de dix mille âmes nichée entre l'instable Péninsule et les exotiques terres d'Ithri'Vaan ! Le petit royaume indépendant constituait une enclave souvent menacée, parfois conquise, mais jamais détruite. Quelques années plus tôt, un ost drow avait menacé son existence avant qu'une coalition regroupant les forces de Naelis, d'Alonna, d'Ydril et des protectorats elfes ne mettent les Sombres en déroute. Mais Naelis ne constituait pas seulement un carrefour commercial d'importance majeure : durant le Voile, on murmurait qu'Arcamenel en personne en avait foulé le sol devenu depuis un haut lieu de pèlerinage pour les adeptes du Menteur.

Zëenost Val'Ulroa, prêtre du Chaos et demi-frère batard d'un Grand Prêtre de Tesso disparut une décennie auparavant, regardait d'un œil courroucé le grand temple d'Arcam tout en marmonnant des malédictions à voix basse. De sang-mêlé, ses origines drows n'apparaissaient guère et il pouvait aisément passer pour un humain, ce qui avait constitué un frein à son élévation au Puy d'Elda mais devenait ce jour un atout pour l'accomplissement de sa mission. Le souvenir de la bataille de Ruven restait vif et mieux valait pour un drow de sang-pur éviter de trop se faire remarquer en ces lieux, de crainte de générer insultes et rejet.

Ayant trouvé un tonneau pouvant lui servir d'estrade, le prédicateur grimpa agilement et étendit haut les bras dans une attitude mystique propre à impressionner les foules. Avant son départ d'Abyssea, les hiérarques lui avaient inculqué l'art et la manière de manipuler les manants auxquels il aurait affaire, et il lui tardait de mettre son apprentissage à l'épreuve du feu.


Frères et sœurs, écoutez-moi !

Toujours commencer par une interpellation créant un lien direct entre l'orateur et son public.

Le vent de la guerre souffle sur Miradelphia ! De la Péninsule divisée aux entrailles terrifiantes de l'Elda, des fauteurs de troubles s'agitent dans l'ombre afin de créer des conflits entre les peuples, des conflits lors desquels vos enfants ou vos petits-enfants devront donner leur vie ! A l'Ouest, un royaume divisé et toujours près à viser avec avidité vos avantages commerciaux ! Au Nord, des forêts impénétrables où nul d'entre vous n'est autorisé à entrer sous peine de mort ! A l'Est, des osts puissants prêts à venger leur défaite de Ruven ! Naelis se trouve plus isolée et en danger que jamais ! Vous êtes plus en danger que jamais ! Mais cela est-il inéluctable ?

Les prêcheurs du Chaos disposaient de toutes une gamme de discours pré-appris, Zëenost appréciant particulièrement celui sur les dangers de la guerre qui devait en outre trouver une résonance facile dans une cité ayant connu tant de conflits.

Non, non mes amis, cela n'est pas inéluctable ! J'ai fais un rêve, oui ! J'ai rêvé d'un monde où les royaumes cessent de déchirer pour favoriser les profiteurs de guerre, où les peuples vivent enfin libres et heureux sous l’œil bienveillant des Dieux ! Ne vous soumettez pas au joug d'une élite impérialiste et militariste dont le seul objectif est d'étendre son territoire ! Que vaut au tavernier l'acquisition de nouvelles terres ? Que vaut au tanneur l'extension d'une frontière ? Les seigneurs de ce monde sont-ils trop aveugles ou trop avides de gloire pour refuser la paix ? Sont-ils trop imbus d'eux-mêmes pour refuser l'ordre naturel des Six ?

Hop, un petit coup par le travers pour introduire un nouveau Dieu dans le panthéon pentien en vigueur à Naelis. Pour un premier discours, mieux valait ne pas trop s'y étendre et laisser la rumeur faire son oeuvre.

Je vous le dis, frères et sœurs, refusez le joug de ceux qui rêvent de vous saisir à la gorge dans leur poigne de fer ! Ils ne veulent que faire perdurer un ordre établi où les puissants se partagent le pouvoir de génération en génération sans laisser aux miséreux l'opportunité de démontrer leur valeur ! Il n'est de maître que celui que vous acceptez, pas celui qui n'a eu d'autres efforts que de naître entre les bonnes cuisses. Mais rien n'est immuable, et vous pouvez briser les chaines de votre servitude si vous acceptez pleinement la loi des Six. J'ai dis !

Sautant à bas de son tonneau, Zëenost se glissa dans la foule, invitant les curieux qui l'interrogeaient sur "le Sixième" à venir écouter ses prochains prêches. Il savait que son discours n'avait été constitué que de généralités, de simples germes sur lesquelles il lui faudrait veiller durant les prochaines ennéades afin qu'elles puissent pousser. Un théologien accomplit pouvait assez aisément démolir la doctrine du Chaos dans une joute oratoire, toutefois les hiérarques d'Abyssea ne recherchaient pas cette confrontation. Que les autres cultes parlent aux élites dans de belles doctrines incompréhensibles, eux s'adresseraient au petit peuple en jouant sur ses peurs et ses envies.


Dernière édition par Haldren Baenfere le Dim 14 Jan 2018 - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Glenn Hereon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 522
Âge : 22
Date d'inscription : 09/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33 ans (974 du cycle 10)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Loi des Six [Glenn]   Dim 14 Jan 2018 - 11:30


Se tenant en bas des marches du grand temple d’Arcamenel, Glenn Hereon contemplait ce sanctuaire dont il avait œuvré à la construction. Avec ses quatre colonnes de marbre et son large dôme, c'était un bel édifice qui n’avait rien à envier à ses semblables. Il s’agissait de l’unique temple dédié au barde que comptait le continent de Miradelphia. En effet, le dieu trompeur jouissait d’une mauvaise réputation en péninsule si bien que les autres cultes ont toujours empêchés son implantation dans des lieux fixes. Ni temple, ni sanctuaire, sauf dans la cité de Naelis. Car lors du voile, c’est ici que la divinité fit son apparition. Elle intima alors à ses adeptes de construire le plus grand temple qui soit, ici, parmi les parias, les escrocs et les sang-mêlées. Quand Glenn s’empara de la cité, il comprit tout de suite qu’il avait besoin du culte d’Arcam pour appuyer sa légitimité et gagner le soutien des habitants. Le nouveau Roi s’engagea alors activement dans la construction du temple, bien plus par politique que par piété, ce qui lui valut néanmoins le soutien du haut prêtre et de l’ensemble des adeptes. Et dire qu’il est le seul ici à pouvoir m’en dire plus sur cette marque. J’étais décidément bien inspiré quand j’ai décidé de soutenir les travaux de ce temple.

- Votre Majesté, soyez le bienvenue en la demeure d’Arcam.

- Merci, haut-prêtre. Je n’ai guère l’occasion de me rendre au quartier du voile et c’est toujours avec un grand enthousiasme que je gravis ses marches pour vous rencontrer.

- Venez, ne nous attardons pas à l’extérieur. »


Tandis qu’il avançait sur le palier suivit de son escorte de chevaliers, Glenn capta un bruit qui attira son attention. Plus qu’un simple bruit, il s’agissait plutôt d’une complainte, d’un discours. Le Roi de Naelis se retourna et put en identifier l’auteur. De l’autre côté de la place, un homme avait pris position sur un tonneau et s’adressait à la foule. Si la plupart des gens continuèrent leur chemin sans prêter attention, au prêcheur, certains s’étaient arrêtés pour écouter. Ce groupe d’élève attentif grandissait au fur et à mesure tant la place était fréquenté. Glenn Hereon, curieux, faisait partie de ce groupe là. Qui est cet homme, qui l’a envoyé ? J’ai comme une impression de déjà vue…

- Dites moi haut prêtre, même si cet homme ne l’a que brièvement mentionné, j’ai bien cru entendre « la loi des six ». Qu’est-ce que cela signifie ?

- Le Chaos. Cela fait longtemps que je n'ai entendu telle diatribe… Cela signifie que le chaos est de retour en Ithri’Vaan, votre majesté. Je vous conseille d’agir bien prudemment avec ces gens là, ils sont capables de tout. »


Le prêcheur était déjà partie, s’engouffrant dans une ruelle obscure et échappant ainsi à la vue du Roi et de ses chevaliers. L’ombre du chaos était revenue sur l’Itrhi’Vaan. En l’absence de lumière, qui pourrait se dresser face à elle ? J’ai connu autrefois deux camps qui s’affrontaient. L’un portait le nom des chaotiques et avait pour forteresse la cité maudite d’Abysséa et l’autre portait le nom de communauté de la lumière, ou armée des divins. Chassant ces idées de son esprit, Glenn se concentra sur le sujet qui l’avait amené au temple, sa marque maudite.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1131
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: La Loi des Six [Glenn]   Sam 20 Jan 2018 - 14:12

Les pupilles du Haut-Prêtre dansaient frénétiquement, de gauche à droite, en chasse du moindre mouvement, en chasse de la moindre information visuelle, faisant complet paradoxe d’avec le calme de sa posture et de son discours. Ce ne serait ni la première, ni la dernière des contradictions définissant la personnalité de celui s’étant fait un nom en tant que le plus proche du Conteur de Songes parmi ses Chanteurs. Un prêtre d’Arcam est un amant, un prêtre d’Arcam est un artiste, un prêtre d’Arcam est un passionné, dont les sens sont à l’affût de toutes les formes de beauté offertes par Le Fripon. Le Chaos… était-il l’une de ces formes de beautés ? Son sombre voile valait-il la peine d’être enfilé par quiconque ? Des rouges de rage, d’ambitieux jaunes, une verte jalousie, une mélancolie d’indigo, la noirceur d’une conspiration... le Chaos portait avec lui de bien nombreuses teintes et plus encore de nuances. Des nuances empruntés à l’un, à l’autre et à sa propre personne passée pour peindre une toile nouvelle, que le Haut-Prêtre en digne connaisseur, même familier du nom d’Abysséa peinait à véritablement reconnaître. Quoi qu’il en soit, si c’était une beauté, c’en restait une que l’on encadrait de volutes de sang, et certainement ne manquerait-elle pas d’appauvrir l’estampe Naelisienne de quelques couleurs vitales pour parfaire son propre portrait.

- Mais si votre surprise devant de tels discours est plus grande encore que la mienne, j’ose imaginer que ce n’est pas la peur de voir l’intégrité des Cinq bafouée en vos contrées qui motive votre présence en ces lieux. Les yeux pétillants du Haut-Prêtre détaillèrent un à un, et avec une effrayante précision, les contours des visages des chevaliers ayant pris la suite du Roi Et en cela, j’entends votre présence à tous.

La main du Chanteur s’égara dans les airs, comme redessinant les quelques contre-courbes du temple, alors qu’il reprenait son chemin vers l’intérieur, invitant par la même occasion ses invités à le suivre. Oh qu’il aurait préféré s’entretenir avec Sa Majesté et Sa Majesté seule, mais même ici malheureusement, ce n’était pas lui qui dictait les règles.

- Je me laisse toutefois entendre que comme à l’accoutumée, ce ne sont malheureusement pas des affaires d’amusements qui vous ont conduit dans la demeure du Barde. Il se tourne vers le Roi, souriant N’est-ce pas ?

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Glenn Hereon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 522
Âge : 22
Date d'inscription : 09/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33 ans (974 du cycle 10)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Loi des Six [Glenn]   Dim 4 Fév 2018 - 11:47

Glenn attendit d’être suffisamment loin de l’entrée du temple pour répondre au haut-prêtre, de sorte à ce que les nombreux adeptes qui déambulaient entre les colonnes ne puissent l’entendre :

- C’est une affaire de la plus haute importance, il faut que je vous voie seul. »

En effet, le Roi de Naelis n’avait pas pour habitude de se rendre au temple pour un autre domaine que la politique ou la gestion de la cité. Cela faisait de lui un monarque tout à fait sérieux dans sa fonction, ou bien trop ennuyeux selon le point de vue. La piété et la foi du Roi envers les cinq était très discutable… De plus, s’il s’était, pendant une certaine période de sa vie, adonné à la luxure et à la débauche, l’amour qu’il portait envers Glinaina avait su combler cette partie de lui même. Toutes ses raisons faisaient que Glenn n’était pas un habitué de la demeure du Barde et n’avait aucune raison de le devenir. Le haut prêtre le guida vers une salle situé sur le côté du temple. Il y en avait une dizaine d’autres dans tout le bâtiment et Glenn ignorait leur fonction, en ayant simplement une petite idée… Les chevaliers qui l’escortaient restèrent en faction devant la porte de la salle, laissant ainsi le Roi et le haut prêtre dans l’intimité la plus totale.

- Il faut que je vous montre quelque chose, mais d’abord, aidez-moi à enlever cette armure. Non seulement le haut suffira. »

Quelque peu décontenancé par la situation, le haut prêtre s’exécuta néanmoins. Au bout de plusieurs minutes, il parvint à bout de l’épaisse armure de mithril et put la poser dans un coin. Glenn enleva alors les couches restantes jusqu’à dévoiler son torse nue et musclé. Bizarrement, ce dernier n’était que peu velu, contrairement à ce qu’aurait pu laisser suggérer la pilosité de sa barbe. Il se tourna alors pour tourner le dos au haut prêtre.

- Que pouvez-vous me dire sur ceci ? »

Comme marquée à l’intérieur de sa chair, au niveau du bas de son dos, cinq symboles. Aussi grosse la paume de deux mains, la marque des dieux aurait pu paraître comme une très belle œuvre artistique, si on omettait son apposition divine et les dires d’Altiom. La malédiction, ma punition pour avoir quitté le royaume des morts.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1131
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: La Loi des Six [Glenn]   Dim 4 Fév 2018 - 17:00

- Dans ce cas veuillez bien me suivre le Haut-Prêtre déclare un sourire mutin au visage Il vaut mieux un endroit où les murs ont des yeux plutôt que des oreilles.

Loin des oreilles des disciples d’Arcam et des âmes venues se recueillir, il était une salle dans ce temple dont les murs sont couverts d’un millier d’yeux. Un millier d’yeux peints par ceux qui en ont franchis les murs. Un millier d’yeux reconnaissables à qui en connaît les propriétaires. Ainsi l’on savait en tous temps quel patient y avait été ausculté, et qui y avait officié, sans plus d’autre information. Ainsi le mystère de ce qu’avaient pu voir les yeux nourrissait les bouches, et les rumeurs et les histoires allaient bon train, les prêtres bouillaient d’imagination, faisaient de leurs spéculations des théâtres et des tableaux, des hymnes parfois abstraits, et le Premier Menteur s’enjaillait de ce que ses séides fassent œuvre abstraite de la vie.

De ses fidèles pinceaux armé, l’artiste commençait à tracer les volutes faisant le contour des deux derniers yeux à s’être ouverts dans le cloître, quand une demande pour le moins particulière l’interrompit dans sa tâche. Etait-il véritablement bon dans ces situations d’immortaliser le rendez-vous dans les pupilles, fussent-elles les vôtres ? Qui sait ? Mais cette fois, par sens du jeu, le peintre refermerait les paupières de ses dessins, pour ne tracer que quelques lignes de cils, avant de venir maladroitement s’affairer à libérer un homme d’un outil qu’il ne connaissait que de vue.
Et c’est qu’il était plus conséquent encore que ne l’aurait imaginé le médecin, le poids du harnachement. Des doigts pourtant agiles allant de maladresse en maladresse, les premières dizaines de secondes virent l’aide de l’Arcamenite entraver le travail de son Roi plutôt que le soutenir, jusqu’à ce que la physique des choses lui soit comprise… de plus d’une manière.
La danse frénétique des iris du Haut-Prêtre repris dès lors que le torse de son patient ne se trouva plus recouvert que de tissus en laissant imaginer la forme. C’est à ce moment que commençait le plus intéressant des jeux, celui qui mettrait à l’œuvre ses connaissances de l’anatomie humaine. Chaque couche en disparaissant donnerait-elle raison à ses conjectures ou les contredirait-elles ? Quel serait le dessin des cicatrices venues déconstruire l’immaculé portrait qu’il se faisait d’une peau dont il ne connaissait pas les marques ? Quelles capitales raisons autres que le désir de plaire pouvaient pousser un homme à se dévêtir ?

La malédiction le pouvait.

- Que puis-je dire… Et bien que Votre Majesté sache m’en excuser la familiarité, mais je ne pense pas trop m’avancer en disant qu’il s’agit là d’une bâtisse de belle facture. Déstabilisant, et ce volontairement le Haut-Prêtre se laissa aller à redessiner du bout des doigts la musculature de son Roi, se saisissant à l’occasion à pleine main d’un pectoral, d’une épaule ou du bas d’un flanc Et je dois le dire, une intéressante silhouette tristement étouffée par ce qu’il lui reste d’habit de guerre. La poigne du peintre se resserre, ses ongles se plantant en quelques zones sensibles, inspirant un frisson dans le dos du guerrier. Gênant, et totalement irrévérencieux. Irrévérencieux, et impersonnel au point d’en être déshumanisant. Aucune sensualité dans les gestes du haut-Prêtre, le corps de son patient ne devenant à cette occasion qu’un canevas À moins que vous ne vous intéressiez qu’à ceci.

Empoignant plusieurs de ses pinceaux à la fois, l’artiste trace dans le vide des traits et des traits de teintes éthérées dont les filaments s’assemblent en une parfaite toile arcanique reprenant avec la plus grande des précisions le dessin du torse de celui qui avait tenu à le dévoiler, à cela près que des dessins de la marque maudite, seul restait celui traçant le symbole d’Arcam.

- Vous qui portez son sceau, Majesté sous le regard du Haut-Prêtre, le symbole rongeait lentement la peau du répliqua de torse jusqu’à entièrement la recouvrir Que savez-vous du Premier Barde ? Un grand coup de pinceau final, et au torse flottant il poussait un crâne, un visage, des bras et des jambes, une représentation du corps nu du Nordien, qui s’il on oubliait les marquages d’encre qui la tapissaient se trouvait d’une effrayante véracité. Que savez-vous d’Arcam ?

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Glenn Hereon
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 522
Âge : 22
Date d'inscription : 09/10/2009

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 33 ans (974 du cycle 10)
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: La Loi des Six [Glenn]   Dim 11 Fév 2018 - 14:34


- Ce que j’en sais ? Je sais qu’il s’en est pris à Nééra et a été contraint de s’exiler sur une île pour cela. Néanmoins, il s’est échappé durant le voile et est apparu ici. Sinon je sais qu’il est le défenseur des artistes, des opprimés et des exilés. Mais aussi un dieu plein de malice… »

C’était un résumé des plus grossiers, mais que pouvait-il dire de plus ? Tout ce qu’il savait des dieux lui venait de discussions, conversations d’un soir ou d’une après midi, souvent à base de bière. Sa mère priait Nééra. Elle priait la déesse chaque jour mais Glenn n’y avait jamais participé. Il y a cinq dieux, six même à en croire certains. Pourtant nous les prions séparément, comme si il fallait en choisir un ?

- Mais bien qu’il y ait son symbole, ce n’est pas là l’œuvre d’Arcam. Tari en est la responsable, elle m’a marquée pour avoir quitté son royaume. Altiom d’Ydril, celui qui m’a permis de m’échapper, a été marqué lui aussi. Mais plus violemment ! Des symboles ont commencés à disparaître et il est frappé d’étranges maux. »

Glenn expliqua les détails de son retour parmi les vivants. Le rituel zurthan, les morts qu’il avait du affronter ainsi que l’apparition de Tari. Il raconta également le songe qu’avait fait Altiom, où les villes de Naelis, Aléandir, Diantra, Kirgan et Nisétis lui étaient apparus. Certainement qu’il ne s’attendait pas à ça. Maintenant j’ai hâte de voir si tu me sers vraiment à quelque chose, haut prêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Nombre de messages : 1131
Âge : 817
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: La Loi des Six [Glenn]   Lun 19 Fév 2018 - 19:46


Chaque mot un testament de la rage de vivre qui l’animait, chaque phrase prononcée dans l’idée qu’elle pourrait lui être salvatrice. Il était en bien mauvaise posture le Roi de Naélis. Son ami et lui s’étaient attaqués aux Dieux, et ce faisant, avaient mordu dans bien plus qu’ils ne pouvaient mâcher. Mais qu’à cela ne tienne, il fallait digérer le morceau tout rond à présent, en espérant que les prières suffisent à ce que les estomacs ne flanchent pas.
Le rictus du Haut-Prêtre se fendait de plus en plus large au fur et à mesure qu’avançait l’histoire, et à grands coups de pinceau voilà qu’il s’amusait à faire de l’illusion couverte de la gigantesque marque d’Arcamenel pour tous habits le personnage d’un piètre jeu de mime, jouant des charades censées suivre les potentielles réactions qu’auraient pu avoir le Roi au cours de ses aventures… jusqu’à ce que d’une dernière arabesque, portant point final aux jeux de miroirs en même temps que Glenn achevait son discours, le jouet du peintre ne se retrouve dévoré par le Voile de la Dame Aux Morts.

Un dieu plein de malice… répéta-t-il comme si ce fut la seule chose qu’il retint de la diatribe Le mot n’est pas exactement très élogieux. D’agiles tours de pinceaux et de passe-passe plongèrent la pièce dans une obscurité totale, dans laquelle ne semblait plus exister, tel un phare au milieu du brouillard, que le guerrier Si les tours et les détours sont attribués au Dieu des artistes, c’est qu’il est sur ce monde le premier maître des pensées libres. Deux Lunes évanescentes, des étoiles filantes, un soleil qui n’éclaire pas, des fantômes aux visages familiers, des chevaux ou les hanches de demoiselles, un millier et demi d’images sans grande logique les unes avec les autres emplirent le vide de l’exigu univers Le premier à exciter l’imagination, celui dont le toucher a fait de nous les créatures… des créateurs à notre tour ! Malin aux yeux de ceux qui n’ont pas d’œil pour l’art, menteur à l’oreille de ceux qui n’ont pas le goût des histoires, ceux qui n’ont pas su faire fructifier dans leur esprit ses cadeaux sauront au moins se contenter d’eux sous leur forme la plus... viscérale ! Des rouges et des roses, des carmins et des magentas, l’odeur de la sueur et du musc, les parfums fleuris des essences, le frisson de la dentelle caressant la peau, le contact des mains, le contact de lèvres, et le souffle chaud d’un autre être à l’oreille, voilà que d’une traite tous les sens du Nordien s’éveillaient C’est parce qu’il a fait de nos amants des œuvres d’art vivantes que nos passions se déchaînent ainsi. L’Amour spirituel, comme les passions charnelles sont autant de présents du Premier Barde. Et soudainement, c’est le néant à nouveau, que seule ne brise plus que la voix du Maître de ces Lieux Mais vous, votre Majesté, si vous ne savez pas qui est l’amant, que savez-vous de ce qu’il vous a laissé ?

Pour la suite:
 

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Loi des Six [Glenn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Loi des Six [Glenn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous cherchez un homme ? [Glenn]
» Cinéma : The Glenn Miller story.
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» 01. I get bored, so ... Hello ! [ft Glenn McAllistaire]
» Les attentats capillaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ITHRI'VAAN :: Royaume de Naelis :: Naelis-
Sauter vers: