Partagez
 

 La Grande Quête : Séjour à Külmazad

Aller en bas 
AuteurMessage
Thorgrel Gormisson
Ancien
Ancien
Thorgrel Gormisson

Nombre de messages : 2392
Âge : 28
Date d'inscription : 07/05/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  177
Niveau Magique : Avatar
La Grande Quête : Séjour à Külmazad Empty
MessageSujet: La Grande Quête : Séjour à Külmazad   La Grande Quête : Séjour à Külmazad I_icon_minitimeJeu 1 Mar 2018 - 13:21

Récit ce déroulant de la 5ème ennéade de Favrius de Printemps à la 9ème énnéade de Barkios de Printemps, an 10 du 11ème cycle.
Ville-Forge de Külmazad, Comté d'Arétria, Péninsule
Rp précédent : La Grande Quête : Bludgald, Vendetta naine en Alonna
Rp suivant : La Grande Quête : Fumisterie Thaari




Ils voyagèrent aussi vite que leur permettaient leur condition.
Darez Brave-Tempête servit de cocher à la carriole naine tout du long de la route. Ce dernier possédait l'expérience des routes, originaire de la région du Lörn, son clan était de ceux que l'on nommait de l'extérieur. Son affinité avec les bêtes fut d'un grand secoure, car il permit d'éviter aux chevaux volés dans le domaine viticole des Trois-Chais, les blessures liés à une cadence effrénée. Ils ne prirent pas beaucoup de repos, caracolant avec hâte et s'arrêtant à peine afin d'éviter aux montures de mourir d'épuisement.
Chahuter sans arrêt par l'état des routes, les nains ne tinrent pas grand discours entre eux. Thorgrel ne regrettait point son acte, au contraire, il trouva on ne peut plus gratifiant d'avoir pu laver l'insulte par le sang. Rancune fût vengé, devoir accomplit.
Si ses compagnons eurent quelque chose à confesser, ils n'en firent pas part, mais le Wyrmdrengi pouvait le sentir, certains d'entre eux n'étaient pas fier de leurs actes. Pis encore, ils le scrutaient d'une œillade sombre, comme s'ils regrettaient d'avoir agit, comme si remords et contrainte étaient maintenant un poid trop lourd à porter. Le Fils de Bolgrim était le premier concerné. Plus jeune que tout les autres, il n'avait jamais nourrit grand ressentiment envers les hommes, ses principaux ennemis ayant toujours étés les peaux-vertes et grises qui parcouraient les Hautes Terres du Zagazorn. Nuzzour Armevent quand à lui, possédait réflexion identique, c'était un nain vaillaint, mais plus adepte de la chasse aux pistars que du massacre d'être innocent. Mais Thorgrel se justifiait ainsi : L'existence étaient ainsi faites et on ne pouvait combler chacun de ses désirs les plus profonds en permanence.

A force de cravachage, bientôt se dessinèrent les contours des Pyks d'Ortheim et au loin, le Malelande qui s'étendait à leurs pieds. Ils pénétrèrent en Arétria alors que le jour déclinait puis atteignirent leurs buts au milieu de la nuit. Külmazad, la Ville-Forge, fameux repaire de malotrus et canailles. Des nains à l'honneur peu reluisant, des nains d'homminets, voleurs pour certains, traîtres pour d'autres, meurtrier à leur propre race pour les pires. Tout un regroupement de barbus que Thorgrel n'avait point envie de côtoyer. Mais sauce aux champignons sur le grognard, il existait un nain encore moins recommandable en ces lieux, l'Ancien Sourcil-d'Airain.
Sa réputation avait franchit les frontières des terres naines depuis des siècles maintenant. Ce dernier possédait une âme vénale, faite de laiton et aspirant à l'or plus que tout. C'était un odieux personnage ne connaissant pas le sens du mot empathie. Et c'est malheureusement vers lui, qu'ils durent se rendre en premier.

On les accueillis à Külmazad sans cérémonie et ils furent reçus le lendemain par l'ensemble des représentants de la Guilde du Creuset d'Acier. Thorgrel eut l'impression de passer sous les regards de juges peut attentionnés et peut concernés par le sort de l'expédition naine venu du Grand-Nord. Afin d'assurer leur sécurité en ces lieux de perdition, le Thane Poing-de-Fer dut lâcher à contrecœur le but de leur mission, les mots lui coûtèrent plus que de raison, car il eut l'impression de faire une grave erreur en ce livrant à ces nains qui posséderaient maintenant un pouvoir certain sur lui et les siens. L'entrevu se solda par marché passé. Les Külmiens protégeraient le secret de la présence des Lantais, mais ces derniers devraient faire acte de contribution pour la communauté jusqu'à qu'un moyen de transport suffisamment discret en direction du Sud soit disponible. Ainsi, des le lendemain, les Faucheurs furent séparés et assignés à diverses tâches.

Nuzzour Armevent et Darez Brave-Tempête rejoignirent les rangs des chasseurs de Külmazad, leurs compétences à l'arbalestre seraient mis à disposition des rapporteurs de viande. Ils furent logés aux abords de la ville, dans des huttes de peaux que les nains pouvaient démonter et remonter à loisir.
Brarud Doigt-de-Chêne et Nobrum Fier-Marteau furent mit au service des limailliers. Ils secondèrent ainsi les forgerons de la ville, pelletant jours après jours les scories provenus des creusets et récoltant au passage les moqueries des locaux.
Enfin, Skanuk Torse-Gris et Thorgrel quand à eux, passèrent sous terre. Ensemble, ils creusèrent la roche en compagnie des mineurs d'Ortheim. Un travail harassant, qu'ils réalisèrent en compagnie de nains peu recommandable. Il semblait que sous la surface du monde, l'Ancien Sourcil d'Airain avait décider de cacher la lie de son petit monde.

Malgré la peine, les brimades, les moqueries et les conditions de vie déplorable, les Faucheurs jamais ne se plaignirent. Thorgrel bouillait néanmoins intérieurement. Jours après jours, il pouvait ressentir le danger que le Dragon Noir faisait peser sur son peuple au delà des frontières. Toute sa rage se déversa dans les rocs qu'inlassablement il brisait sous sa pioche.
Petit réconfort, il retrouva un temps le sommeil, terrassé par la quinzaine d'heures de travaux quotidien.
Tout ce déroula plus ou moins calmement, malgré quelques échauffourés ponctuel. Mais c'est vers la fin du mois de Barkios, qu'un nouveau drame vint égratiner la troupe de Thorgrel.
Nuzzour trouva la mort.
Selon le récit de Darez, il fit une chute mortel pendant la traque d'un troupeau de biche. Mais le Brave-Tempête précisa qu'il n'avait pas était témoin de la scène, pis encore, il redoutait que l'acte soit délibéré.Selon ses dires toujours, Armevent avait été en conflit avec un dénommé Juthan Crâne-Ébène. Sa disparition jeta un nouveau froid sur le moral des nains du Zagazorn. Comme pour Kothon Heaume-Rouge, ils prélevèrent tous une tresse de sa barbe. Thorgrel manda en suite un entretient avec l'Ancien. Il quémanda un brasier mortuaire afin de pouvoir ramener les cendres du trépassé chez les siens. Le Chantreroux refusa, prétextant que l'acte aurait été mal comprit par les locaux qui eux, enterraient leurs morts. Ainsi Nuzzour trouva sa dernière demeure dans la fosse commune de Külmazad et cela n'eut pour effet qu'attiser encore plus la haine que portait les Lantais aux Külmiens.

A l'aube de l'été en approche, les Faucheurs n'en pouvaient plus de leur condition et vinrent s'en plaindre à Thorgrel pendant la nuit.

« Nous devons partir Guzandrakka et vite. Nous devons partir ou j'écraserai le front du prochain Külmien qui osera m'insulter. » grogna la Bête, nerveux.
« Ces nains sont les pire qui existe, que les Dieux m'en soient témoins, plus jamais je ne remettrai pieds et paluches en ces lieux. » tempêta Nobrum.
« J'en ai aperçu un manger sa propre merde. » déblatéra Darez, estomaqué.
« Nous devons partir Thorgrel, ou le sang coulera à nouveau. » renchérit Brarud
« Ou-da...» acquiesça le Wyrmdrengi. Tapotant une de ses bourses, une idée lui vint.
« J'irai voir l'Ancien à l'aube, nous partirons avant la fin de l'ennéade »
« Comment peux tu en être sûr ? » questionna Brarud.
« Je lui ferai une offre qu'il ne pourra pas refuser. Je doute même que c'était son plan et cela depuis notre arrivé dans la Ville-Forge. »
« Nous ne possédons pas assez d'or pour acheter cet enflure de viandard pervers. Ils nous tient par la peau du pieutard le bougre ! »
« Non en effet, il refusera l'or. Mais pas le sang de dragon. »

Et c'est ce qui arriva. Trois jours plus tard, les Faucheurs se rendirent au port de Lün, dissimulé dans des caisses de bois de chêne censé contenir des lingots d'acier nain en partance pour les Milles-Caves de Thaar. Pour une fiole de sang de dragonnet, Thorgrel avait racheté leur liberté.

Revenir en haut Aller en bas
 
La Grande Quête : Séjour à Külmazad
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jour de fête et petit nicolas
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» la plus grande fleur du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Comté d'Arétria-
Sauter vers: