Partagez | 
 

 Le clan [Edouard PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Thibaud de Kelbourg
Humain
avatar

Nombre de messages : 555
Âge : 57
Date d'inscription : 07/09/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  38 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Le clan [Edouard PV]   Lun 9 Avr 2018 - 11:23



Deuxième ennéade de Vérimios, an X du XIe cycle

Il n'en démordait pas, Diantra sentait encore et toujours la merde. Peu importe que l'on aille dans les beaux où les pauvres quartiers, il s'agissait toujours de ce petit relent qui vous prenez aux narines pour vous filer la gerbe à chaque pas. C'était là le triste quotidien des nordiens depuis leur arrivée à Diantra. Les grands seigneurs avaient élu résidence dans ce qu'il restait du palais royal. Pour les autres, il avait fallu se contenter de ce que l'on avait pu trouver d'encore potable. Adonc, les capitaines berthildois s'étaient réuni dans l'un des plus grands hôtels particuliers ayant appartenu à une ancienne et puissante famille aujourd'hui éteinte. Le confort n'avait sûrement rien à envier aux chambrées royales, et l'on pouvait tout de même se satisfaire de ne point être logé à la même enseigne que les autres hommes de troupe restés à l'extérieur de la ville dans le campement de la coalition. Sans demander l'avis des autres, Thibaud s'était accaparé une bien belle et douillette chambre, possédant une vue sur les toits de la cité. Avec la chaleur estivale, l'on ne pouvait s'octroyer le luxe de laisser les fenêtres fermées. Jour et nuit, l'odeur pestilentielle venait le persécuter. Même dans ses rêves, il en arrivait à s'imaginer se noyer dans une montagne de merde et de déchets. Dans son malheur, il eut néanmoins la satisfaction de trouver de l'herbe à fumer chez un marchand d'estrevent. Le basané lui avait fait un prix si alléchant que son bâtard d'écuyer était revenu avec lui les bras pleins d'herbe.

Dès lors, le connétable en avait profité pour quérir un repos fichtrement bien mérité. Louis ne l'avait plus mandé depuis des jours, la victoire était totale et ses hommes semblaient avoir compris qu'il ne souhaitait plus être dérangé. L'odeur, elle, venait encore assombrir le tableau, certes. Mais une fois allongé sur son divan, il se laissait enfin aller à quelques aspirations sur sa pipe prise dans les appartements du gouverneur de Beltrod. Les divagations s'ensuivaient peu de temps après. Quelqu'un vint pourtant interrompre son petit moment de détente lorsqu'on frappa brusquement sur la porte de ses appartements. Il reconnut là non sans mal le martellement habituel de son bâtard d'écuyer Hector. Ce dernier, s'il avait gagné en force et en courage durant la campagne, l'intelligence semblait encore lui faire défaut.

Dehors Hector ! Ne me dérangez pas !

C'est votre cousin, mon seigneur, le sire d'Anzème.

Raaah, foutu Anzème ! Quelle folie lui prenait de vouloir le rencontrer ? Ne s'étaient-ils pas assez côtoyés durant toute la campagne ? Et puis ce cousin... maudit soit-il avec son air de petit premier donnant l'impression de surplomber perpétuellement la plèbe. Il était de toute évidence plus instruit, cultivé et lettré qu'il ne le serait jamais. D'avoir le même sang ne les empêchait pas d'être diamétralement opposés sur à peu près tous les sujets imaginables, sauf peut-être celui de la tradition familiale.

Qu'il entre alors ! Lança-t-il à la face de son bâtard.

Ce n'est qu'en voyant son cousin entrer qu'il réalisa l'état de ses appartements. L'on eut dit qu'un bon millier d'ivrognes venaient de passer une soirée bien arrosée dans un endroit exiguë. Lui-même, sentait encore tellement bon la crasse que l'on ne sut dire qui de lui où de la ville sentait le plus mauvais finalement. Conscient que cela pouvait gêner d'éventuels invités, il n'en avait cure.

Salutations cousin, dit-il en lui serrant le bras. Que me vaut le plaisir ?

Que son parent ne se trompe pas; ses politesses n'en étaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Edouard d'Anzème
Humain
avatar

Nombre de messages : 16
Âge : 28
Date d'inscription : 12/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  37 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le clan [Edouard PV]   Mer 11 Avr 2018 - 10:23



Diantra, la capitale du royaume des hommes, plus grande cité la péninsule, orgueil du royaume, n’était plus que l’ombre d’elle même. Partout de la crasse, partout de la pauvreté, peu d’ordre, un chaos qui profitait aux vauriens en tout genre et autres individus peu recommandable. Cette cité que Édouard avait grand plaisir à voir n’était en fait que déception. Ici nul met raffiné, ni discussion plaisante, ni grands hommes: juste la la déchéance d’une ville. Oh bien sur rien inéluctable , mais encore faudrait il une autorité puissante pour rétablir l’ordre dans cette vile devenu fange. Après quelques jours passé ici le seigneur d’Anzéme n’avait qu’une idée en tête: partir. Mais faisant parti de la compagnie de l’Argonne il se devait de suivre l’armée jusqu’au bout. Mais si celle ci n’allait pas combattre, Édouard avait d’autres projets pour se changer les idées. Les hommes aussi étaient dans l’oisiveté la plus complète, hormis les quelques taches quotidienne qui incombe à un soldat, rien n’était prévu pour occuper les hommes de l’Ost.

Edouard ruminait ces pensées dans sa chambre. Chambre plutôt spacieuse par ailleurs qui le changeait des tentes de la campagne militaire. N’ayant pas grands choses sur lui la chambre d’Edouard était sobrement décoré, on pouvait juste y voir son armure, son pavois et quelques armes. Si on faisait intention quelques malles étaient aussi présente. Petit vice Édouard on pouvait voir sur une des malles une petite cruche de vin. Cela faisait un moment que Édouard souhaitait parler à son cousin, Thibault de Kelbourg. Mais ce dernier semblait le plus souvenant occupé à s’enivrer qu’a sortir de sa chambré. N’y tenant plus Edouard fît appeler son écuyer.


Mon garçon amène moi mes bottes et prépare mon chaperon azur . Je me dois d’aller voir mon cousin.


Entre le seigneur de Kelbourg et d’Anzéme il était de notoriété que les relations n’étaient pas des plus amicales. Même si il ne se détestait pas franchement les deux hommes évitaient de se croiser. Mais en tant que vassal cela était parfois inévitable .Le seigneur de Kelbourg était aux yeux Édouard un être brutal, inutilement cruel soumis à d’innombrables vices. Cependant c’était aussi un formidable meneur d’homme et un commandant hors pair.

Fort heureusement la chambre de Thibault n’était pas très loin, Édouard n’aurait pas longtemps à supporter cette horrible chaleur. Il croisa justes quelques gardes qu’il salua avant de se retrouver devant Hector, le bâtard du sir de Kelbourg.


Tiens Hector, fait prévenir ton père que je souhaite le voir séant. J’ai grand besoin de lui parler.

En voyant les yeux du bâtard s’arrondir Édouard commençait déjà à regretter cette entrevue. Manifestement Hector hésitait entre déranger son père et refuser l’entré à un noble ,de la famille qui plus est. Enfin le bâtard se décida à frapper à la porte de son père devant les yeux ennuyé du seigneur d’Anzéme. Enfin Édouard fût ,d’un signe de tête d’Hector , invité à entrer dans la pièce.

Ô dieux quel horreur! Édouard faillit reculer, l’odeur était insupportable, la chambre était probablement plus crasseuse que Diantra tout entier. Edouard réussi aussi à reconnaître l’odeur d’un nouveau vice de son cousin: les herbes. Bien vite Édouard regretta son entré dans la pièce, mais il lui fallait parler. Il répondit donc avec un sourire sans joie aux salutations de son cousin

Salutation Seigneur. Le plaisir est partagé soyez en sur. Je constate que vous profitez des joies offertes par notre charmantes capitale. Quoique j’aurai préfère une rencontre dans un lieu sain, Edelys par exemple, ou même Christabel.

J’ai quelques affaires pressantes dont je dois vous faire part. Devant la ville se trouve nos hommes qui n’ont que peu de chose à faire. Nous savons tout deux ce que peut provoquer l’oisiveté chez les soldats. Nous devons trouver quelques choses pour les occuper, non seulement les entraînements mais aussi des occupations, plus distrayantes. Des concours de luttes , de tir ou encore des tournois peuvent être rapidement organisé si besoin est. Inutile de se retrouver avec des accidents en tout genre sur les bras.

Et si il n’y a pas ennemis à combattre , pourquoi ne pas en trouver dans les bas fonds de cette ville?cette ville grouille de maraud en tout genre depuis sa chute, si les honnêtes gens doivent revenir il faut bien rétablir l’ordre. Cela peu occuper quelques peu les hommes, et nous pouvons demander rétribution pour cela au échevins ou même à la couronne

Bref je vous laisse en décider mon seigneur, mais nous devons occuper nos hommes à autres choses que boire.

Revenir en haut Aller en bas
Thibaud de Kelbourg
Humain
avatar

Nombre de messages : 555
Âge : 57
Date d'inscription : 07/09/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  38 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le clan [Edouard PV]   Sam 14 Avr 2018 - 10:01



Il fut certain qu'en entendant les dires de son cousin, sa joie sombra bien vite. Non pas parce qu'on venait de lui annoncer ce qu'il advenait à chaque fin de guerre, mais bien parce qu'on venait de le ramener à la dure réalité tandis qu'il divaguait encore. Il lui fallut bien une bonne dose d'eau sur la gueule pour le réveiller. Après s'être vidé chaque narine dans la bassine, puis s'être passé un peu d'eau souillée sur les dents, il revint à son parent qui l'attendait encore. Le faire miroiter était dans ses habitudes. De fait, Edouard n'y verrait là qu'une fâcheuse habitude qu'il prenait lorsqu'il commençait à réfléchir à une solution. Généralement, les solutions qui en ressortaient, n'étaient jamais particulièrement appréciées.

Edouard... Edouard... très cher cousin, lança-t-il avant d'enfiler de nouvelles chausses un peu plus propres. N'est-ce donc pas le propre des hommes de vouloir profiter de la vie après avoir traversé tant d'épreuves ?

Il les avait contraint à une discipline de fer depuis le départ de Kelbourg, et même longtemps avant avec ses propres hommes. Ils avaient affronté les affres de Beltrod, l'embuscade de Valdrant, l'altitude de Rochenoire et enfin l'attente de Chrystabel. Les voir ainsi céder à quelques exactions n'était donc point extraordinaire, et franchement répréhensible. Mais il vit en son cousin le soucis de vouloir maintenir une bonne image de leurs personnes. Et aussi de leur passage par la même occasion. C'était cela qui le titillait chez lui. Toujours cette recherche de la perfection, quitte à le faire passer lui pour une bête enragée et sauvage. Il y avait du vrai pourtant dans cela. Mais leur vision du monde était bien trop différente pour que l'un où l'autre avoue ses torts.

– Depuis le temps que les diantrais s'en prennent plein la gueule, quelques coups de plus ne devraient pas leur faire de mal, reprit-il. Mais j'entends dans vos paroles, cousin, que l'on ne peut se réduire à ignorer de telles emmerdes. Ce pourquoi, je vous charge de mander à nos capitaines d'organiser des tournois afin de les distraire. Nous parviendrons peut-être à calmer leurs ardeurs.... Et si les gageures persistent, emmenez-moi les réfractaires. J'en ferais des agneaux.

L'on avait beau être qu'aux petites matines, Thibaud se fit couler un fond de bière qu'il lui restait dans un tonneau ramené du nord. Le liquide avait une drôle de couleur. L'odeur, n'en parlons pas. Et le goût... Même lui grimaça avant d'avaler.

– Une autre idée me vient, cousin. Que diriez-vous d'aller voir du pays en allant visiter les domaines royaux ? Non loin d'ici existe une terre aux pâturages bucoliques et champêtres. Il y fait bon vivre paraît-il. Nous pourrions dès lors désengorger les abords de la ville pour y emmener en promenade quelque hommes voulant se dégourdir les pattes. Si l'idée vous plaît, je vous propose de mener la troupe vous même !
Revenir en haut Aller en bas
Edouard d'Anzème
Humain
avatar

Nombre de messages : 16
Âge : 28
Date d'inscription : 12/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  37 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le clan [Edouard PV]   Dim 15 Avr 2018 - 15:56



Le comportement de son cousin déplut quelques peu au seigneur d’Anzéme. Cette manière de faire sa toilette et de prendre du mauvais alcool dés le matin...Thibaud passait assurément aux yeux de son cousin pour un sauvage. Quand Le seigneur de Kelbourg commença à justifier le comportement des soldats Édouard était persuadé que sa cause ne serait pas entendu. Certes la guerre était terrible mais fallait il pour autant l’utiliser comme excuse pour justifier le comportement des soldats? Diantra était une terre amie, et la guerre dans le médian était terminée. Certes les derniers événements avait fait perdre beaucoup de prestige à la ville et à ses habitants, mais pourtant... Pourtant l’honneur exigeait de ne pas s’en prendre à ces gens, et de respecter ces terres qui appartenait au roi tout autant que Sainte-Berthilde. Et puis le nord venait en libérateur et non en tant que vulgaire pillard.

Inutile de préciser qu’Édouard fût surpris de la réponse de son cousin. Ainsi il souhaitait réellement rétablir l’ordre?  Ne perdant pas le nord, en bon Berthildois, Édouard pensa déjà aux divers épreuves à proposer aux soldats, et plus important encore à comment gérer les paris et vendre de l’alcool à l’armé. En effet, c’était une bonne occasion de rentrer à Anzéme avec un pécule supplémentaire. Et une deuxième nouvelle vint s’ajouter: une chevauché! Édouard espéra intérieurement qu’il ne s’agissait pas d’une excuse pour piller. Mais découvrir de nouvelles contrés était toujours une bonne chose.


Et bien seigneur je suis ravi de l’entendre. Je vais au plus vite organisé les festivités pour la troupe. Quelques bon combats organisés les occuperont grandement. Et il y en aura pour tout les gouts je vous le garanti. Aussi bien pour les nobles que pour les roturiers.

Quand à l’excursion c’est ma foi une idée plus que généreuse.  J’accepte volontiers votre offre et découvrons donc cette belle terre dont vous parler. Mais comment ce nomme cette terre et pensez vous que nous y trouverons du gibier? Chasser ferai grand bien, et je ne vous parler pas de la viande fraîche qui pourra ravir le palet des participants.
Revenir en haut Aller en bas
Thibaud de Kelbourg
Humain
avatar

Nombre de messages : 555
Âge : 57
Date d'inscription : 07/09/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  38 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le clan [Edouard PV]   Sam 28 Avr 2018 - 10:31



Il eut un sourire jovial lorsque son parent mentionna l'idée d'une chasse. Ce n'était guère sur ce point qu'il avait imaginé faire son excursion sur les terres royales, certes. A moins que ?! Parlaient-ils du même gibier ? Edouard semblait éprouver la plus grande joie rien qu'à l'idée de s'en mettre plein le gosier. Tandis que lui... le gibier qu'il avait imaginé n'était clairement pas mangeable. Comprenant la mésentente, Thibaud décida de garder le silence afin de réserver une potentielle surprise pour la fin. Car provoquer son cousin était un passe-temps somme toute agréable, pour sûr. Il n'avait qu'à acquiescer à ses demandes et le tour était joué.

Pour sûr nous en trouverons à foison ! Je gage que l'Apreplaine soit d'ailleurs la contrée la plus adaptée pour y chasser. Cela nous fera le plus grand bien avant que le Concile n'ait lieu, avoua-t-il. L'idée même de partir de ce tas de fumier m'enjaille déjà, car je ne sais pas pour vous, mais cette ville finira par me tuer si j'y reste trop longtemps.

Il lui était rare de converser avec Edouard. Même avant le départ pour la guerre, les deux parents étaient restés éloignés et ne se connaissaient, au final, que très peu. Les Anzème, famille de sa mère, avaient été des soutiens infaillibles depuis leur union. Ne pas connaître ce vassal de sang était comme ignorer l'existence de tous ses bâtards éparpillés dans les quatre coins du Berthildois. Hector en était un parfait exemple. Il l'avait jugé, au premier regard, comme un parfait crétin dénué de bon sens. Alors qu'en réalité, Hector était effectivement un crétin, mais un crétin loyal et serviable. En serait-il de même pour Edouard ? Il était peut-être temps de le découvrir.

Laissez-moi le temps de me faire une beauté et allons marcher, cousin. Nous avons à parler.

Enfiler sa tenue le fit passer pour un asticot se tortillant dans tous les sens. L'image du seigneur de guerre impitoyable était bien loin. Edouard ne manquerait probablement pas de s'en amuser. Son image était pourtant bien la dernière chose qui le préoccupait. D'autres choses, bien plus importantes, méritaient que l'on se donne jusqu'à en cracher ses tripes. L'apparence... il laissait ça pour les suderons. Une fois arrivés dehors, les deux sires purent entreprendre leur escapade en empruntant les ruelles pavées de Diantra. Il n'était pas question de faire la cité de long en large. Il leur aurait fallu trois bonnes journées. Chaque quartiers devaient faire la taille d'une bonne et grande cité de province. C'est dire qu'avec la dizaine, l'on en aurait jusqu'à la Saint-Crépin.

Après des échanges de quelques banalités sur leurs proches restés dans le Berthildois, ils arrivèrent aux abords de la cité haute. Défendue par une grande enceinte fortifiée parsemée de tourelles et autres points défensifs. Thibaud réalisa à quel point Diantra constituait un joyaux de merde. La défendre était probablement tout autant impossible que la prendre d'assaut. Chrystabel à côté, n'avait été qu'un vulgaire caillou à surmonter.

Une fois sur la place, sur laquelle des centaines de badauds déambulaient pour faire le marché. Une forte odeur pestilentielle gagna leurs narines.

Je ne m'y ferais jamais, c'est certain...

Il cracha au sol pour expulser toute la saleté qui s'était accumulée dans son gosier.

Que pensez-vous de tout ça, Edouard ? S'enquit-il aussitôt en pointant du doigt le Grand-Palais à moitié cramé. Que pensez-vous de ce Concile qui va avoir lieu ? La paix semble être sur toutes les lèvres alors que l'avenir reste incertain. Qu'adviendra-t-il de nous si tout est fini et que l'on rentre chez nous. Avez-vous des projets d'avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Edouard d'Anzème
Humain
avatar

Nombre de messages : 16
Âge : 28
Date d'inscription : 12/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  37 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Le clan [Edouard PV]   Sam 12 Mai 2018 - 13:06



L’Apreplaine? N’est ce pas la les terres qui sont sous l’autorité d’Altemberg? J’espere ne pas avoir à croiser cette anguille! Mais ses occupations l’ont sûrement éloigné de la chasse et il doit nous rester de nombreux gibier à traquer! Je vais faire mander des lances et une arbalètes à cheval! J’espere que nous croiserons un sanglier, nous ferions alors bonne ripaille.

Édouard attendit patiemment que son seigneur finisse de s’habiller. Il fût bien difficile pour lui de cacher son amusement de voir ainsi Thibault se tortiller dans ses vêtements. Cette petite joie lui permit quelque peu d’oublier la saleté de son suzerain. Ainsi se faire une beauté se résumé à enfiler une chemise de la manière la plus ridicule qui soit? Certes la noblesse ne pouvait se résumer à l’apparence, mais un noble ne pouvait tout de même pas ressembler à un banal roturier....

Le seigneur d’Anzéme suivit ensuite son seigneur dans les rues de Diantra, il put la encore constater la situation déplorable de la ville. Il fût alors bien heureux de sortir de cette triste cité, même si il la compagnie de son cousin n’était probablement pas la plus agréable du monde. Cependant il ne put que constater quelques signes laissant présager un meilleur avenir. Des marchands étaient présent et les étals commençaient à se faire de plus en plus nombreux. Il n’y avait plus qu’a espérer que le futur dirigeant puisse faire sortir Diantra de sa torpeur et lui rendre sa place dans la péninsule. Mais l’odeur, bon sang...


Cette odeur est insoutenable en effet... Je me demande si cette odeur est l’apanage de toute les grandes villes...

Édouard plissa les yeux en voyant la crachat de Thibault, Cet expression de dégoût laissa bien vite la place à une expression de surprise. Thibault daignait lui demander son avis sur les grandes questions du moment? Et plus incroyable encore, semblait s’interesser à ses projets personnels?

Je pense que toutes les questions importantes sont plus ou moins déjà réglé. Chacun en fonction de ses forces va obtenir ce qu’il souhaite. La paix semble à porté de mains et personne ne semble vouloir repartir en guerre. En bref je n’attends pas grand chose de ce concile. Même si je suis bien heureux de voir le Nord prendre ça place qui est la sienne dans les affaires de la péninsule. Voila bien trop longtemps que les suderons conduisent le royaume des hommes dans des troubles toujours plus grand.

Quand à moi, je souhaite m’occuper au mieux de mes terres, et qui sait peut être aurai je l’occasion de participer plus activement à la vie économique de notre marquisat.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le clan [Edouard PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le clan [Edouard PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier Baptême... |Tout le Clan|
» Nouveau super pack de clan !
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» Daniel Edouard, boxe ayisyen, chanpyon WBA pwa mwayen latin/ameriken
» NTW3 Clan Wars League

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PÉNINSULE :: Diantra-
Sauter vers: