Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

 

 Le vrai médian à la rescousse

Aller en bas 
AuteurMessage
Renaud d'Erac
Humain
Renaud d'Erac

Nombre de messages : 578
Âge : 42
Date d'inscription : 31/12/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Le vrai médian à la rescousse Empty
MessageSujet: Le vrai médian à la rescousse   Le vrai médian à la rescousse I_icon_minitimeMar 10 Avr 2018 - 10:33


10e année du XIe Cycle, 9ème jour de la 2ème ennéade de Verimios


La campagne du médian était terminée, et l'ost avait poussé jusqu'à Diantra. Toutefois, Renaud n'avait pas laissé son armée inoccupée, loin de la. C'est qu'il avait eut vent comme tout le monde de ce qu'il se passait à Ydril, et comme le Duc désirait avoir tous les atouts de son côté, il n'avait pas hésité un seul instant, ni même demandé si d'autres désiraient se joindre à sa troupe. Le lendemain de leur entrée dans Diantra, un détachement de cinq cents hommes partait déjà en direction de Soltariel, afin d'appuyer le chancelier au nom du Roy. Il fallait dire que personne ne savait qui serait l'homme, ou la femme, qui dirigerait la péninsule demain, et que le plus proche de Bohémond en ce moment était justement le chancelier.

L'homme était nordique, et donc peut être, Renaud l'espérait, plus enclin à respecter une parole donnée. Le Duc avait encore en travers de la gorge celle de Cléophas, lui promettant de lui rendre ses terres, et qui, à peine le dos tourné, s'était accaparé le serment de Hautval à son profit, et à l'encontre de toutes les règles de la féodalité. Renaud espérait bien, en bon royaliste, venir aider son Roy, et en même temps, démontrer son attachement à un serment. Hier, c'est au Roy qu'il avait donné le sien, il était donc normal, maintenant que son armée était détachée de la campagne du médian, qu'il redirige des troupes pour aider au sud. Une autre idée germait également dans sa tête.

En cette fin de deuxième ennéade, l'armée eracienne faisait donc son entrée sur les terres de Soltariel. Un éclaireur était partit à la recherche de Roderik, qui se trouvait la selon les renseignements du Duc, afin de l'aviser de l'arriver des troupes d'Erac.
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Le vrai médian à la rescousse Empty
MessageSujet: Re: Le vrai médian à la rescousse   Le vrai médian à la rescousse I_icon_minitimeMer 11 Avr 2018 - 11:09


« Et celle-là, Seigneur, où la met-on ?
- Comme les autres, à la cave. »


Les bras croisés, Roderik observait les porteurs retirer une lourde statue de son socle. A la cour, plus d'un amateur d'art avait protesté, mais Roderik s'était montré inflexible : il en avait assez de voir à chaque angle de couloir les représentations en pierre d'hommes et de femmes nus. « Les sculpteurs n'ont qu'à apprendre à leur sculpter des slibards », avait rétorqué Roderik, « ici c'est un palais, pas un bordel. »

Outre ce détail cosmétique, Roderik s'était gardé de trop bouleverser les habitudes de la cour. Depuis le conseil qui avait vu prononcer la mise sous tutelle du duché en attendant le procès de leurs Altesses, Roderik s'improvisait en nouveau maître des lieux. Un état de fait qui faisait grincer des dents de toutes parts ; beaucoup s'étaient attendus à ce que le duché soit gouverné par un conseil de nobles soltaris, non par des agents royaux. Mais confier un tel pouvoir aux vassaux de Tibéria, ceux-là mêmes qui avaient manoeuvré pour qu'on lui fasse un procès, eut été acter l'arrêt de mort de la duchesse. Roderik s'était montré clair : tant que le procès n'aurait pas lieu, c'est la couronne qui garantirait l'équilibre entre les différentes factions.

« Pas celui-ci, dit Roderik à un valet qui portait un tableau.
- Que dois-je en faire ?
- Celui-là, vous pouvez le mettre dans ma chambre. »


Le tableau représentait, au premier plan d'une décoration champêtre, une belle jeune femme blonde et plantureuse au sourire enjôleur, nue comme au jour de sa naissance. Roderik trouvait qu'elle ressemblait à Maélyne de Lourmel. Elle avait son teint laiteux, et ces mêmes tétons rose pâle dont il gardait le souvenir intact. Et il ne faisait aucun doute que si la femme du tableau avait été réelle, sa conversation aussi devait être intéressante.

Sur ces entrefaites, un héraut avisa Roderik de l'arrivée d'un émissaire du duc d'Erac. Roderik ne s'en étonna guère ; les éclaireurs avaient rapporté quelques jours plus tôt l'approche d'un demi-millier d'hommes sous l'étendard eraçon. Il accueillit l'hôte en haut des marches du palais ducal, le sourire jusqu'aux oreilles :

« Soyez le bienvenu, Messire, je suis fort aise d'avoir des nouvelles de votre maître. Je suis Roderik, de la maison de Wenden, Grand Chancelier du Royaume. Ce sera grande joie d'évoquer avec vous l'homme qui rendit à Erac sa fierté et son honneur. Il héla ses serviteurs : Que l'on nous apporte à boire et à manger, et des tonneaux de bière pour les gens d'Erac ! »
Revenir en haut Aller en bas
Renaud d'Erac
Humain
Renaud d'Erac

Nombre de messages : 578
Âge : 42
Date d'inscription : 31/12/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Le vrai médian à la rescousse Empty
MessageSujet: Re: Le vrai médian à la rescousse   Le vrai médian à la rescousse I_icon_minitimeLun 16 Avr 2018 - 15:12

Robert:
 



Robert d'Orfe, le Sénéchal d'Erac, commandait la troupe qui était venue prêter main forte au chancelier, et au Sud par la même occasion. L'ost se mit en devoir de monter le camp autour de la cité lorsqu'il fut arrivé devant la cité de Soltariel, c'est que cinq cents hommes ne pouvaient pas pénétrer les lieux sans que ça soit le foutoir. Ce fut donc accompagné d'une vingtaine d'hommes, pour l'apparat, et la forme, qu'il se rendit au palais, sous couvert de la bannière d'Erac, portant les deux tours, le serpent, et l'aigle en son sein. La quarantaine bien entamée, il gardait tout de même la prestance de sa lignée, et de son rang. Il fut reçu par le chancelier en personne, Robert espérait qu'il apprécierait la venue de troupes supplémentaires, et le signe de bienveillance de Renaud, même si c'était intéressé. Il s'inclina devant le représentant du Roy

"Messire Chancelier, la joie sera partagée, Erac à retrouvé un dirigeant digne de ce nom, puisse Néera le préserver. Le Duc m'envoie vous soutenir dans votre effort de guerre, il m'a chargé de vous remettre ceci."

Robert tendit un parchemin au Chancelier, celui-ci portant le sceau du Duc d'Erac

"La campagne du median est terminée, il regrette de ne pas avoir pu envoyer de troupes plus tôt, et il espère que ce n'est pas trop tard pour aider notre bon Roy, et son plus fidèle serviteur. Les noms des héros de la bataille d'Amblère, dont vous faites partit, sont connus de tous, ce sera un honneur de combattre à vos côtés. Mais en attendant la bataille, je serais honoré de vous conter ce qu'il s'est passé, surtout accompagné d'une bonne bière"

En ouvrant le parchemin, Roderik put y lire ces mots




A Roderik de Wenden, Grand Chancelier du royaume de sa Majesté Bohémond Ier

Messire,

Lorsque Diantra et Erac étaient côte à côte, le Royaume était grand et puissant. Depuis peu, ce n'est plus le cas, et la péninsule se délite, sa splendeur ternie par les trahisons, et les rebellions. Ayant constaté cet état de fait, et bien qu'amputé de mes terres de jurés, j'espère que ma modeste contribution envers sa Majesté, saura marquer le début d'une nouvelle ère de prospérité, de paix, et de tranquillité pour notre bon Roy. Que par ce geste, ma loyauté sans faille soit prise en exemple par les autres pairs et nobles du Royaume.

Je place sous votre commandement mon Sénéchal, Robert d'Orfe, ainsi que la troupe qui l'accompagne, les sachant entre de bonnes mains, pour la bonne cause.

Puisse Néera vous aider dans votre quête de justice


Renaud d'Erac, Duc d'Erac et Seigneur du Lyron


Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Le vrai médian à la rescousse Empty
MessageSujet: Re: Le vrai médian à la rescousse   Le vrai médian à la rescousse I_icon_minitimeJeu 19 Avr 2018 - 11:45


« Loués soient tous les Eraçons ! » s'exclama Roderik en s'emparant de la missive, qu'il ouvrit et parcourut hâtivement devant le sénéchal d'Orfe. « Royaume grand et puissant, blablabla, splendeur ternie par les trahisons et les rébellions, etcetera etcetera, modeste contribution » - tu parles Charles ! - « nouvelle ère de prospérité, paix, tranquillité », bisous et amour en somme. Il replia le parchemin et leva vers le sénéchal d'Orfe un regard plein d'allégresse. « Excellent, Messire, excellent ! C'est là une bien bonne nouvelle que vous m'apportez là. Mais venez donc ! Ne restons pas ici par une telle chaleur. »

Il entraîna son invité à travers les corridors, le fit grimper deux escaliers malgré la chaleur étouffante qui régnait à l'intérieur du palais. Ils émergèrent finalement dans une loggia richement chargée de décorations florales et d'une végétation dense, qui pourvoyait le lieu d'une ombre bienvenue sans rien masquer de son panorama sur la cité ducale. Il y avait là quelques fauteuils, et une table déjà garnie d'assiettes de biscuits et de pichets de vin - le sénéchal d'Orfe préférait, selon ses dires, la bière, mais Roderik n'avait pas prévu cela lorsqu'il avait donné ses instructions avant l'arrivée des Eraçons. Il faut croire que les seigneurs du vrai Médian ont dû apprendre à se contenter de peu, isolés qu'ils étaient ces dernières années.

Il laissa son invité prendre place à sa guise, tandis que lui-même s'avançait au bord de la loggia et, contemplant l'horizon, rêvait à cette fameuse guerre du Médian où s'étaient illustrés des hommes comme d'Orfe, pendant que lui-même se perdait dans les méandres du temps.

« Mangez et buvez à loisir, Messire, et quand vous vous sentirez prêt, je serais heureux de connaître les dernières nouvelles du Médian. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le vrai médian à la rescousse Empty
MessageSujet: Re: Le vrai médian à la rescousse   Le vrai médian à la rescousse I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vrai médian à la rescousse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Soltariel :: Duché de Soltariel-
Sauter vers: