Le Deal du moment : -29%
Griffoir Lion pour chat
Voir le deal
9.99 €

 

 Faire tomber les masques [Rod]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeJeu 12 Avr 2018 - 1:43


Tibéria fut surprise par la manière dont le chancelier prit ses aises rapidement dans le palais en faisant enlever les œuvres qu’il jugeait vulgaires. Un monde sans art est un monde sans saveur et sans intérêt. La jeune femme avait grandi dans une famille qui valorisait beaucoup les arts créatifs. Il fallait mettre les pieds à Beronia pour le comprendre. Tibéria se souvenait de soirées où artistes et poètes récitaient leurs derniers écrits devant un public attentif. Elle voyait encore très clairement le peintre engagé par sa mère entouré de son armée d’apprentis couvrir les murs de la salle de bal d’une fresque aux couleurs vives. Si les corps dévêtus pouvaient choquer les âmes les plus pudiques, Tibéria y voyait là une ode à la beauté et à la vie. Ça l’attristait de voir ces œuvres enlevées de leur socle et cachées derrière des portes closes alors qu’elle avait payé de son propre argent les artistes. Au moins, il n’avait pas eu le culot de réclamer la chambre ducale.

Pendant que Rodérik préparait la guerre et affirmait un peu plus sur son emprise, Tibéria n’était pas restée sans rien faire. Discrète, elle avait quand même pris certaines dispositions. L’épée des ducs fut placée en lieu sûr. Il y avait trop d’étrangers dans ce château et il était hors de question qu’on profite de l’agitation pour la dérober. Le fameux collier des duchesses était aussi hors de la portée des mains avides. Ces objets étaient cachés avec l’intention de les rendre si le jugement devait s’avérer défavorable pour Tibéria. En outre, elle préparait sa défense. La jeune femme avait tout le temps du monde pour le faire et, extraordinairement, on ne lui accordait plus autant d’intérêt. Laissée à elle-même, Tibéria pouvait mettre la touche finale à son plan lancé quelques ennéades plus tôt. Elle n’avait pas prévu le procès, mais le choc de la nouvelle passée, elle comprit rapidement que ce procès représentait une occasion en or pour éliminer les dernières poches de résistances. Ceux qui étaient contre elle allaient nécessairement signer la charte. C’était donc les personnes qu’elle devait cibler. Oh, ils demandaient la protection de la couronne, mais ça ne l’empêchait pas de leur mettre sous le nez leurs propres bêtises. Tibéria allait se faire un plaisir dévoiler tout ce qu’elle savait, toute l’information qu’elle avait emmagasinée depuis le début. Évidemment, la possibilité qu’elle puisse tout perdre dans le processus était très réelle, mais ça ne serait pas sans en écorcher plusieurs au passage. Elle rassembla donc ses lettres, rapports et autres documents du genre minutieusement datés ainsi que les noms des témoins au cas où il faudrait les entendre. Elle envoya des agents collecter les dernières bribes d’informations et lança une mission pour retrouver Franco et éclaircir les accusations portées contre lui. S’il y avait une faille dans les accusations, elle allait la trouver. Franco était certainement coupable d’avoir fuit, mais que s’était-il réellement passé là-bas? Il y avait beaucoup à faire et Tibéria ne voulait rien laisser au hasard, mais avant le départ des troupes, elle devait absolument s’entretenir avec le chancelier.

Que ce soit par manque de temps ou d’intérêt, ils n’avaient pas eu l’occasion de parler depuis l’annonce de la mise sous tutelle. Ce n’était sans doute pas une mauvaise chose, car Tibéria n’aurait peut-être pas fait preuve de beaucoup de tact. Ces quelques jours à tempérer et à réfléchir lui avaient donc permis de mieux préparer ce qu’elle avait à lui annoncer. Elle voulait faire cela sans témoin, car ça pouvait mal tourner. Au pire il allait balayer ses propos d’un geste de la main, au mieux il allait peut-être l’écouter. Elle rassembla donc les preuves qu’elle avait, par mesure de sécurité elle en avait écrit une copie, et se dirigea vers les appartements réclamés par le chancelier. La soirée était bien avancée, mais il ne devait pas encore dormir. Elle cogna trois coups à la porte. « C’est moi, je dois vous parler. Êtes-vous seul? »
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeJeu 12 Avr 2018 - 10:39


Depuis son retour à Soltariel et les événements qui avaient suivi, Roderik avait demandé à se faire attribuer les quartiers de l'ancienne Chancellerie, du temps où le palais ducal abritait la cour royale en exil. L'endroit ne payait pas de mine et n'avait pas le cachet d'une suite ducale, ce qui tombait bien : Roderik n'était pas duc. Il s'était tout bonnement retrouvé dans l'ancienne chambre de Cléophas ; ainsi, là où l'ancien Chancelier avait séjourné pendant près d'un an s'installait provisoirement son successeur. En prenant possession des lieux, Roderik avait eu une pensée pour son mentor et ami. Depuis que Cléophas s'en était allé, il marchait dans le noir.

Trois coups résonnèrent à la nuit tombée, tirant le Chancelier de la lecture d'un parchemin. Et lorsqu'il entendit s'élever la voix de la duchesse et qu'elle lui demanda s'il était seul, il songea qu'il devrait vraiment repenser sa sécurité ; la visite impromptue de la comtesse de Sybrondil l'autre soir en était la preuve. Un assassin n'aurait aucun mal à se faufiler jusqu'à lui, et Roderik se demandait s'il ne devrait pas se sentir vexé de ce qu'aucun n'ait encore essayé.

« Vous pouvez entrer, Altesse. Ces murs sont les vôtres », crut-il bon de rappeler, au cas où elle s'imaginerait que lui l'avait oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeJeu 12 Avr 2018 - 14:40

Tibéria fixa le chancelier en haussa un sourcil dubitatif. « Vraiment ? Alors pourquoi vous appliquez-vous avec autant de zèle à refaire la décoration du palais ? » Elle n’en dit pas plus et entra à l’intérieur de la chambre. Ce n’était pas des appartements couramment utilisés, trop dénudés aux goûts des suderons, mais comme Roderik les avait choisis lui-même, elle comprenait un peu mieux sa détermination à faire disparaître les sculptures et tableaux ostentatoires. Le chancelier se plaisait dans la simplicité. Ce n’était pas mauvais en soi, mais Tibéria trouvait cela profondément ennuyeux. « J’ai de l’information à vous transmettre. À vous de voir ce que vous ferez avec. Après tout, vous avez prononcé la tutelle et la tenue d’un procès. Je considère ne plus avoir grand-chose à perdre maintenant. Toutefois, avant de rentrer dans le vif du sujet, avez-vous eu l’occasion de vous entretenir avec ma cousine ? »
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 10:59


La sécheresse dans le ton de Tibéria indiqua à Roderik qu'elle lui en voulait, mais cela, il s'en doutait déjà. C'était compréhensible. Il l'avait mise à l'écart et écouté une bande de simples vavasseurs alors qu'elle aurait pu attendre du soutien de sa part ; leurs précédents tête-à-tête avaient dû inciter Tibéria à croire que le Chancelier serait disposé à la soutenir davantage.

« Je suis énormément sollicité, Votre Altesse, et il se trouve que je suis un homme et que la vue des corps nus me déconcentre », s'excusa-t-il. Il ne fit pas grand cas du tableau représentant une superbe femme blonde qui ornait sa chambre, et se contenta d'aller à l'essentiel. « Asseyez-vous, madame, ne restez pas debout dans votre état. Je vous écoute. Nous parlerons de votre cousine après ; j'ai l'habitude d'évoquer en priorité les sujets d'importance, et en dernier lieu les choses frivoles. »
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 13:19


« Avec la guerre qui se prépare, la décoration devrait être le dernier de vos soucis. Vous ne devriez même pas y porter attention. Donc soit vous n’êtes vraiment pas habitué à voir une femme nue, soit la situation n’est pas si critique qu’elle vous laisse le temps de vous perdre dans vos pensées. Quoi qu’il en soit, ne soyez pas étonné si tout revient à sa place dès que vous serez parti. Je ne peux peut-être pas prendre de décisions politiques, mais j’ai encore le droit de diriger la maisonnée. Vous ferez ce que vous voulez lorsqu’on en aura chassé, pas avant. » Tibéria n’attendit pas l’invitation pour s’asseoir dans un fauteuil, ses documents toujours gardés contre elle. Elle n’était pas ici pour se prendre la tête avec le chancelier. Elle pensait pouvoir lui faire face sans trop s’emporter, mais son tempérament émotif la trahissait.

« Frivolité? Je ne crois pas que ce soit le cas, mais c’est votre problème maintenant, non? On m’a dit que vous aviez diminué le nombre de gardes dédié à sa surveillance? Il me semblait, selon le jugement rendu par le défunt Cléophas d’Angleroy, que tous ceux qui s’acoquineraient avec un membre du clan Anoszia s’exposaient à des représailles de la part de la couronne. Elle devrait avoir un procès, mais je suppose que ce n’est pas un assez gros poisson pour vous et que vous préférez concentrer vos énergies sur moi. Visiblement, la justice ne s’applique pas de la même façon pour tout le monde, mais bon, c’est votre décision et les conséquences seront sur vous. » Sur ces belles paroles, elle tendit les documents à Roderik. « Mais ce n’est pas pour ça que je suis ici. Je veux plutôt vous mettre en garde. Je vous transmets l’information et vous en ferez ce que vous voulez. Méfiez-vous des Sybrons et de leurs intentions. J’ai les preuves ici de leurs contacts avec Ydril bien après le début des hostilités, et ce malgré mes ordres. Qu’on ne veuille pas m’écouter, ce n’est pas une nouveauté, mais comme vous vous apprêtez à prendre les armes avec eux, vous aimeriez peut-être en apprendre un peu plus sur leurs possibles intentions. » Elle lui adressa son plus charmant sourire, celui qui signifiait : bienvenu dans ce repère de vipères. « Après la fin du blocus, des bateaux sybronds ont été aperçus entrant dans le port d’Ydril, leurs cales pleines de marchandises. Cela va totalement à l’encontre des ordres que j’ai donnés. Naturellement, il n’y a plus de blocus, donc les bateaux sont libres de circuler, mais que Sybrondil ait décidé d’y envoyer des navires? En période de guerre, cela peut être vu comme un appui de la part de la comtesse. Après tout, Aléandra Di Systolie est parente avec Victoria di Maldi, cette dernière cherche peut-être à protéger un membre de sa famille… Il y aurait aussi eu au moins une rencontre en personne entre les deux comtesses. » Elle présenta un compte rendu d’un espion déployé à Ydril. «  À la troisième ennéade de Barkiòs, j’ai reçu à Soltariel des représentants de Naélis et Ydril afin de négocier. Les négociations n’ont pas été comme prévues. Tout le monde a fini enfermé et, le soir même, j’envoyais des agents en Ydril afin de causer des troubles. Le but était de soulever la population. Les résultats ont été mitigés et au moins un de ces agents a été tué, mais d’autres sont encore sur place. Au début de la quatrième ennéade, la comtesse d’Ydril aurait été aperçue quittant la capitale avec une très petite escorte en direction d’un petit village du nom d’Arbès, à la frontière entre Ydril et Ysari. Naturellement, un tel déplacement fait avec autant de discrétion a attiré l’attention de mes espions qui ont ordre de les surveiller. Aléandra a été rejoint par un groupe de voyageur tout aussi discret. Victoria di Maldi a été reconnue parmi eux. L’espion n’a pas pu s’approcher assez près pour entendre leur conversation, trop risqué, mais j’ai bel et bien un témoin qui peut certifier de cette rencontre. »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 14:50


Roderik resta debout tandis qu'elle s'asseyait. Il la laissa lui porter ses reproches sans broncher - ne disait-elle qu'elle n'était pas là pour ça, même si elle en parlait quand même ? Les bras croisés, il attendit qu'elle en vienne au fait. Les révélations, naturellement, retinrent davantage son attention. Roderik nota que la duchesse, qui paraissait ne pas y toucher, s'appuyait sur un dense réseau d'espions ; il garderait cela à l'esprit, et saurait que, parmi les milliers de paires d'yeux qui le guettaient dans les couloirs, ceux de Tibéria le surveillaient certainement de très près.
Mais enfin, il n'était pas question de Tibéria.

« Le double-jeu de Sybrondil  ne me surprend pas », confessa Roderik. « La comtesse jouera sur les deux tableaux aussi longtemps qu'elle se demandera sur quel cheval il lui faut miser. Je sais aussi bien que vous ce qu'elle convoite : votre trône, Madame. Et je n'entends point le lui donner. Pour autant, elle est tenue de nous fournir ce à quoi son serment l'oblige, et ses armées suivront les nôtres. Si nous... lorsque nous gagnerons cette guerre, elle feindra d'avoir toujours été parfaitement loyale, bien évidemment. » Il haussa les épaules. « Mais rassurez-vous : je sais à quoi m'en tenir. Le soir même du conseil, je l'ai surprise à fureter dans ma chambre, alors que je prenais mon bain. Et pardonnez-moi de choquer les oreilles de la noble dame que vous êtes, mais le regard concupiscent qu'elle avait lorsqu'elle est tombée nez à nez avec moi, se croyant protégée par notre solitude, trahissait son inclination au péché. Elle espérait probablement retirer quelque avantage en se montrant entreprenante avec moi, mais elle se trompait lourdement, croyez-le bien. »

La duchesse pouvait être rassurée d'apprendre qu'aucune alliance sordide n'existait entre le Chancelier et sa rivale. Pour autant, il devinait que son malaise restait parfaitement intact.

« Je vous remercie pour ces informations, Madame. Mais, de grâce, ménagez-vous. Savez-vous quand arriverez-vous au terme de... eh bien, de ce, voyez ? » Du regard, il désigna le ventre arrondi de la duchesse, ne sachant comment formuler cela de façon élégante.
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeDim 15 Avr 2018 - 17:12


« Son serment l’oblige, mais elle est surtout là parce que vous êtes là et non pas par ce que je lui ai demandé. Je suis pas mal certaine que si la couronne ne s’était pas intéressée à Ydril, elle serait confortablement restée chez elle, attendant que Soltariel soit suffisamment affaiblie pour se manifester. Saviez-vous que le sénéchal d’Ysari est également un cousin de la comtesse? Zuane di Maldi. Cette famille a des ramifications partout... »

Elle était contente de voir que le chancelier ne se laissait pas berner par les sourires de la comtesse. Il lui avait dit lui-même lors d’un précédent entretien : valait mieux se préparer au pire. C’est pourquoi Tibéria lui partageait ses informations pour qu’il puisse agir en conséquence. Dans l’immédiat, il était impossible de faire quoi que ce soit sans risquer un soulèvement, mais il y avait quand des précautions qui pouvaient être prises et Tibéria prévoyait présenter cette même information devant le tribunal au moment de son jugement, ça et bien d’autres choses. « Quoique vous décidiez, prenez garde. Testez sa fidélité et envoyez ses hommes au front. Évitez, à tout prix, que vos hommes et les soltarii se retrouvent entre les armées d’Ydril et les Sybron. Je ne m’y connais pas beaucoup en tactique militaire, mais se retrouver entre deux feux, ça ne me semble pas être une bonne idée. Savez-vous si elle a signé la charte? Si elle ne l’a pas fait, c’est qu’elle refuse le jugement. Si elle l’a fait, on sera au moins fixé sur ce qu’elle veut. Après tout, d’autres feront le sale boulot à sa place. » Elle secoua la tête négativement. « Il y a quelque temps, j’ai entrepris d’assainir Soltariel. Le sud souffre d’une horrible réputation. J’ai voulu réunir autour de moi des gens fiables et partageant des idéaux sinon semblables aux miens, au moins capable de faire preuve d’ouverture d’esprit et être prêt à dialoguer. Par conséquent, j’ai accordé des faveurs et des postes à certains alors que j’ai coupé dans d’autres. J’ai ébranlé des familles puissantes, parfois au profit de maison de moindres importances, mais qui ont fait preuve d’une fidélité sans faille à travers le temps. Apparemment, j’ai touché une corde sensible! Je ne pensais pas me rendre jusque là. Je n’imaginais pas être confronté à un procès au bout duquel je risque de tout perdre, mais c’est là l’occasion parfaite. Je vais me tenir devant mes pairs, et transmettre toute l’information que j’ai accumulée depuis mes débuts et aucun des signataires de cette charte ne pourra me contredire. Si jamais je devais perdre, au moins j’aurais fait tout ce que j’ai pu pour rendre Soltariel meilleure et ça prouvera que la corruption est plus profonde encore qu'on peut l'imaginer. Donc non, je ne vais pas m’arrêter maintenant. J’ai même plus de temps pour mener à bien le reste de mon projet, merci à vous. »

Elle baisa ensuite les yeux vers son ventre. « Au plus tard la première ennéade de Karfias. Il faudra donc faire vite… Parfois, l’expression “donner la vie” prend un sens littéral. » Tibéria sourit doucement. « Ne me regardez pas ainsi, je suis en paix avec cette éventualité. »
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMar 24 Avr 2018 - 11:12


Roderik sourit. Les Maldi empoisonnaient le cœur et l'esprit de la duchesse ; cette peur presque religieuse qu'ils lui inspiraient allait finir par la tuer. Il contourna le fauteuil dans-lequel Tibéria se tenait assise, et lorsqu'elle termina de parler, posa les mains sur ses frêles épaules. Des deux pouces, il exerça une légère pression sur la nuque de la duchesse.

« Vous êtes tendue, Tibéria », observa-t-il. « Beaucoup trop tendue. Ce n'est pas bon ; vous devriez vous détendre. » Et il commença à lui masser les épaules, le plus naturellement du monde, sans se soucier de savoir si cette proximité inconvenante dérangeait ou non la jeune femme. Le silence se fit tandis qu'il continuait de dénouer les muscles de Tibéria, puis il vint lui murmurer à l'oreille, sa joue presque collée à la sienne : « vous ai-je déjà parlé de Blanche d'Ancenis ? Une femme déchue, adorée par les uns, haïe par les autres. Chez elle, il n'y a guère que sa beauté qui ne suscite aucun débat. Elle a payé les actes de son mauvais époux, dont elle était pourtant victime elle aussi. Un jour, elle m'a confié qu'elle regrettait de ne pas être libre. Libre d'aimer un homme qui ne la délaisserait pas et ne jetterait pas l'opprobre sur elle. Une femme remarquable. Vous me faites penser à elle. Un peu. » La pression de ses doigts sur la peau de Tibéria se raffermit. « J'aurais voulu l'aider, mais je ne le pouvais pas. Je n'en ai eu ni le pouvoir, ni les moyens. Mais peut-être pourrais-je vous aider vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMer 25 Avr 2018 - 1:18


Le chancelier ne dit rien, juste un sourire apparut sur son visage. Y avait-il matière à sourire? Tibéria fronça les sourcils lorsque Roderik délaissa son fauteuil et se glissa derrière elle, deux mains venant se poser sur ses épaules, deux mains larges, chaudes et calleuses d’un homme qui s’est souvent battu. Immédiatement, Tibéria se sentit incroyablement petite, vulnérable et voulut aussitôt fuir cette soudaine proximité, mais la pression sur sa nuque l’arrêta dans son geste. « Ne le seriez-vous pas à ma place? » Rétorqua-t-elle, la voix à peine plus élevée qu’un murmure. Elle savait qu’elle devait arrêter, mais elle ne pouvait pas, pas avec tant à perdre. Pourtant, les mains du chancelier travaillant les muscles de ses épaules et de sa nuque, la jeune femme s’affaissa un peu sur elle-même. La peur et l’inquiétude ne la laissaient pas, mais elle se permettait un bref moment pour souffler.

Elle connaissait cette Blanche. Elle en avait entendu parler et peut-être l’avait elle déjà vu, jadis, avant que les choses ne tournent mal. Tibéria savait aussi comment ça s’était terminé pour elle. « Elle a tout perdu et laissé ses filles derrière elle. Est-ce cela qui m’attend? Abandonner mes sœurs et tous ceux que j’aime pour expier les actes d’un homme égoïste et irresponsable qui n’aura jamais le moindre mot d’excuse pour ce qui me fait subir? » Tibéria porta une main à son front, sentant la migraine venir tel un roulement de tambour. « Et comment comptez-vous m’aider? Vous avez pratiquement donné raison à ces hommes en acceptant la tenue d’un procès. Vous avez peut-être jeté les prémices d’un éventuel bain de sang sur Soltariel! Vous vouliez peut-être me préserver d’une certaine façon, mais en réalité, vous m’avez donné plus de temps pour penser et craindre ce qui est à venir… Donc, si vous avez une idée, c’est peut-être le moment de la partager. »
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMer 25 Avr 2018 - 10:36


Une dernière pression des pouces sur la nuque de Tibéria, et Roderik laissa glisser ses doigts le long de ses fines épaules. Sa main droite descendit se poser sur le bras de la duchesse, effleurant l'un de ses seins au passage.  « En acceptant ce procès, Madame, je vous ai évité le pire. J'ai donné un os à ronger à ces butors afin qu'ils nous lâchent la bride quelque temps, rien de plus. Sans quoi il aurait pu être difficile d'éviter le bain de sang. Je vous ai fait prendre un risque, oui ; mais un risque pour en chasser un autre. » Sa main vint chercher le menton de la duchesse, et il l'obligea à tourner la tête, de sorte que leurs visages se trouvent pratiquement face à face et ses lèvres à quelques centimètres des siennes. « Mon idée est simple, Tibéria ; dites que vous saviez tout. » Il sourit une nouvelle fois, puis il se leva, remettant un peu de distance entre eux ; et, tout en faisant les cent pas dans la pièce, il poursuivit : « les pairs vous reprocheront moins d'avoir fermé les yeux pour soutenir votre époux que votre aveuglement. Une femme qui respecte le serment de loyauté du mariage vaut mieux qu'une ingénue qui ne sait rien. En fait, il vous suffit de charger Celini. Et puisque vous saviez, ce ne seront plus des suspicions qui pèseront contre lui, mais des faits avérés. Donnez aux pairs ce qu'ils veulent, Tibéria : un coupable. Vos dénégations ne les émouvront guère, alors que vos aveux seront de l'or. Que leur importe de s'en prendre à vous, tant qu'ils peuvent entériner la culpabilité de Celini ? Vous pouvez même tirer parti de son absence ; vous direz que c'est vous qui l'avez contraint à l'exil, car vous désapprouviez ses méthodes. »
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMer 25 Avr 2018 - 19:04


Il était près, beaucoup trop près, et le malaise grandissait chez Tibéria, dont les sentiments étaient toujours ambigus envers le chancelier. Quelques jours plus tôt, elle lui aurait volontiers arraché la tête, mais il pouvait aussi être celui qui lui éviterait le pire. Seul le temps confirmera ou non si sa première impression était la bonne. « Vous ne faites que repousser l’inévitable. Ce n’est pas sans raison qu’ils ont demandé à se mettre sous la protection de la couronne. Ces gens se sont littéralement mis la tête sur le billot. Au moment où l’on se parle, les camps se forment. Ceux qui sont de mon côté, ceux qui n’y sont pas et ceux qui tenteront de rester neutres. Les Soltarii sont rancuniers, ceux qui ne prennent pas parti seront des lâches et ceux qui sont dans le mauvais camp deviennent des cibles à abattre, d’un côté comme de l’autre. Quand les familles se montent les unes contre les autres, ça peut durer sur des générations. Là, leur attention est portée sur autre chose : la guerre en Ydril. Lorsqu’elle sera terminée… Oh, ils ne se sauteront pas à la gorge immédiatement, mais ça va arriver. » Tibéria ne se faisait guère d’illusion sur ce qui allait se passer. Même si elle arrivait à garder son titre, le camp gagnant n’hésiterait pas un seul instant à se lancer dans une vendetta pour punir les traitres et les agitateurs. Roderik n’était pas familier avec les façons de faire du sud. Elle ne pouvait pas le lui reprocher, mais il devait avoir conscience de ce qui risquait d’arriver.

Dans l’immédiat, il avait au moins une idée sur la façon dont elle devait affronter le procès. Tibéria se redressa dans son fauteuil, les sourcils froncés. Dire qu’elle savait tout ? Vraiment ? L’idée n’était pas bête, mais restait risquée. D’un autre côté, vu la situation, soit elle s’en sortait, soit elle tombait, peu importe ce qu’elle décidait. « Ça peut fonctionner… ou pas. Le problème c’est que je ne sais effectivement rien de ses agissements. Il avait ses propres soutiens, ses gens à son service. Si je devais résumer en une phrase ce qu’il attendait de moi, ce serait : sois belle et tais-toi. Au début de la grossesse, j’ai été malade pendant près d’un mois. J’ai été à Beronia, laissant le champ libre à Franco, bien malgré moi. Qu’est-ce qu’il a pu faire pendant mon absence ? Je ne sais pas, mais je sais qu’il n’a pas fait ce que j’attendais de lui : préparer la riposte à Ydril. » Elle le regarda dans les yeux. « En disant que je l’ai exilé, n'est-ce pas une façon de dire que j’ai voulu briser ce serment? Une part de moi veut dire la vérité et que je ne savais rien au risque de passer pour une idiote aveuglée par son désir de vouloir avoir une famille. Une part de moi veut le voir couler et payer pour ses gestes. Puis il y a une part plus importante encore qui veut simplement la paix, pour moi et pour tout le monde. Il y a tant de projets, tant de choses que je voulais faire pour Soltariel et pour le royaume… » Elle resta silencieuse pendant un moment. « Très bien… faisons cela. Je veux simplement que vous me promettiez que vous prendrez soin de mes sœurs… au cas où. Elles ont notre tante, mais elle ne sera pas là éternellement. Juste vous assurer qu’elles soient bien et heureuses. »
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeVen 27 Avr 2018 - 11:09


« Madame », déclara-t-il en s'arrêtant au milieu de la pièce, « je ne demande pas mieux que de protéger vos sœurs et de vous protéger vous. Il se peut toutefois que mon propre temps soit compté. Maintenant que le roi est restauré dans la plupart de ses possessions, mon autorité temporaire pourrait bientôt être remise en cause. Dans quelques ennéades, les Grands décideront de qui régentera ce royaume pour les dix prochaines années. Quel que soit le Régent désigné, mes attributions de Grand Chancelier cesseront de prévaloir. Les Cinq eux-mêmes ne sauraient prédire ce qui se passera alors. »

Il croisa les bras, le regard fataliste. Il plaignait vraiment Tibéria ; ses rêves de paix et de bonheur pour le duché comme pour le royaume ne faisaient qu'illustrer sa faiblesse. Elle était trop honnête et surtout trop sincère pour naviguer entre les courants contestataires des courtisans qui gravitaient autour d'elle. Pourtant, elle s'accrochait à cette autorité qu'on lui contestait, envers et contre tout. Même enceinte jusqu'au cou, les problèmes du duché continuaient de la hanter, occultant presque son enfant à naître. Roderik voulut y voir du courage, mais il était certain que les détracteurs de Tibéria nommeraient cela autrement.

« Je vous crois sincère dans votre démarche de loyauté à l'égard de votre roi. Vous péchez par manque de réussite et par votre propension à épouser de mauvais hommes. Si le jugement des pairs vous acquitte, soyez certaine qu'il vous sera demandé de vous marier de nouveau - une fois dissoute votre union avec Celini, naturellement. J'ose espérer que le prochain possédera ce qui a manqué aux deux premiers. Mais peut-être vous enfermera-t-on plutôt dans un couvent, après vous avoir contrainte à l'abdication. Pour l'exemple. Ou par vengeance ou intérêt, que sais-je. Je ne le souhaite aucunement, bien entendu, mais nous ne maîtrisons pas le futur. Votre meilleure chance est d'espérer que soit appelé à la Régence un homme droit et juste, et bienveillant à votre égard. Mais qui pourrait bien être cet homme providentiel, ce chevalier de vertu ? »

Il porta la main à son menton, et leva les yeux vers le plafond, comme s'il y cherchait la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeVen 27 Avr 2018 - 17:55


Ainsi, l’homme qui souhaite l’aider pourrait ne plus être en moyen de le faire bientôt. Ça n’avançait pas tellement sa cause, alors pourquoi était-il ici ? Sans doute pour répondre à son devoir tout en cherchant, par la même occasion, à prouver quelque chose. Roderik de Wenden avait disparu et tous l’avaient cru mort jusqu’à ce qu’il revienne parmi nous mystérieusement. Ça soulevait des questions, surtout que certains remettaient en question les agissements du défunt Cléophas d’Angleroy, auquel Roderik était très proche.« Peut-on espérer que les grands vassaux pourront se mettre d’accord ? Nous sommes tellement près d’un royaume unifié… »

Peut-être qu’elle n’était tout simplement pas faite pour cela. Comme tout un chacun, elle avait ses forces et ses faiblesses. Plusieurs l’avaient mise en garde contre cela, mais elle n’avait pas écouté, croyant plutôt voir son honnêteté et sa compassion comme une force. Voilà, ça ne fonctionnait pas. En tout cas, c’est ce que l’on voulait lui faire croire. Après tout, avant que cette guerre n’éclate, les choses n’allaient pas mal, au contraire. L’économie florissante lui avait même permis d’entreprendre des travaux d’envergures. Tibéria n’était pas responsable des malheurs de Soltariel et elle comptait bien se défendre bec et ongle jusqu’à son dernier souffle pour se faire entendre. « Une chose que les gens ont tendance à oublier, surtout ceux qui ont signé la charte, les choses n’allaient pas mal avant que le conflit à Ydril n’éclate. Au contraire, le duché était stable et l’économie fleurissante. On a ouvert des routes commerciales, les marchands n’ont jamais autant roulé sur l’or. Au moment où l’on se parle, on remet la flotte royale en état. Ce n’est pas le nord, ce n’est pas les terres royales, c’est Soltariel qui met la main à tâche avec nos ressources et notre main d’œuvre. Le financement vient majoritairement du trésor Anoszia qui nous a été laissé à notre disposition par Cléophas d’Angleroy, mais ce que personne ne sait, je vous l’annonce en exclusivité, c’est que Franco et moi avons aussi tiré de notre propre fortune pour financer la construction d’un nouveau bateau amiral à la fine pointe de la technologie navale, ce que personne n’a demandé, mais on pouvait se le permettre en plus de fournir du soutien à Diantra en nourriture et en main d’œuvre. Donc non, je n’accumule pas les échecs, j’ai plutôt tendance à épouser des hommes faibles et facilement corrompus par le pouvoir. » Finalement, il y avait peut-être un peu de hargne en Tibéria. Généreuse, honnête et empathique, sans aucun doute, mais il y avait une limite à prendre sur ses épaules toutes responsabilités du monde. « Avant que j’accepte d’épouser qui que ce soit, faudra me passer sur le corps. Je commence déjà à me faire une belle réputation bien malgré moi, j’ai assez donné ! » Puis elle s’arrêta brusquement, elle venait d’avoir une idée. Son regard glissa sur Roderik des pieds à la tête comme un éleveur évaluant les qualités d’un cheval qu’il s’apprête à acheter. « Vous, vous pourriez m’épouser. » Lâcha-t-elle platement. Il n’était pas l’homme le plus séduisant à avoir croisé sa route, mais il n’était pas repoussant et il lui apportait son soutien. Certaines unions avaient commencé avec bien moins que cela. « Vous êtes un homme ambitieux, je suis certaine que vous n’avez pas envie de voir votre autorité s’effriter. C’est pour cela que vous êtes ici. Votre devoir vous y contraint, mais je suis pas mal certaine que vous cherchez à prouver quelque chose. Si vous remportez cette guerre, votre autorité sérieusement malmenée par votre absence reprendra un sérieux coup de jeunesse, vous ouvrant peut-être les portes de la régence, si c’est cela votre souhait. » Elle haussa les épaules. « Vous pouvez refuser, mais pensez-y un instant… Duc de Soltariel, l’une des terres les plus riches du royaume. Cette guerre est aussi l’occasion de trouver des appuis au sein même des Soltarii qui sont frileux à l’idée de voir un étranger prendre le titre, mais ça pourrait fonctionner. Naturellement, cette offre ne tiendra pas si je suis destituée… mais tant qu’à devoir absolument épouser quelqu’un, je vais me tourner vers celui qui m’a montré une once de respect, je n’en demande pas plus… »Puis, il fallait l’admettre, il y avait quand même une faible possibilité qu’on lui laisse le pouvoir si un homme comme Roderik restait à ses côté. Elle ne demandait pas de l’amour ou même de l’affection, elle voulait juste quelqu’un avec elle, quelqu’un avec une tête sur les épaules, un sens de l’honneur et qui lui montrera un peu de respect.
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeLun 30 Avr 2018 - 9:00


L'audace de la duchesse surprit le Chancelier ; il ne s'attendait pas à cela. Il avait espéré qu'elle l'aiderait à accomplir ses projets et n'en attendait pas plus d'elle, mais de toute évidence, Tibéria était prête à offrir plus. Beaucoup plus. Elle se promettait elle-même, corps et duché, pourvu que Roderik l'aidât à conserver son trône et triompher de ses ennemis. Elle ne tentait même pas de le séduire, elle se contentait d'exposer placidement les faits et les raisons qui d'après elle incitaient à une telle alliance. Au fond, ce n'était guère étonnant : après deux mariages ratés, un troisième ne serait qu'une formalité, et il y avait bien longtemps qu'elle avait dû remiser le mythe du parfait amour au placard. Elle ne voyait plus le mariage que comme ce qu'il était : un arrangement. Un contrat.

Roderik balança, indécis. Ce serait mentir que d'affirmer que l'idée ne lui avait jamais traversé l'esprit, mais il n'avait pas imaginé que Tibéria en prendrait l'initiative. Que nos entreprises soient couronnées de succès, et demain, si DameDieu le veut, je serais comte d'Arétria, duc de Soltariel et Régent du Royaume. Cette perspective lui donna le vertige autant qu'elle le gonfla d'orgueil. Mais l'Histoire regorgeait d'exemples d'hommes qui s'étaient élevés trop haut trop vite, et dont la chute, vertigineuse, avait été aussi rapide.

« C'est une offre que je ne saurais négliger », reconnut-il. « Mais un projet, je gage, dangereux pour nous deux à l'heure qu'il est. Tant que vous n'êtes pas blanchie, on m'accuserait de vouloir favoriser un verdict en votre faveur. Et si je briguais la Régence, m'annoncer devant les pairs comme votre fiancé me priverait à coup sûr du vote des Nordiens. » Il secoua la tête. « Traitons les problèmes dans l'ordre, Madame, et si nos projets aboutissent, nous aurons bien le temps de considérer la nature de notre alliance. »

Il tira une chaise dans un coin de la pièce, la traîna sur le plancher jusqu'en face du fauteuil où Tibéria se tenait assise, et s'y installa cavalièrement, les mains sur le haut du dossier tourné vers elle. Il la considéra un moment ; son ventre arrondi ne rappelait que trop qu'elle portait le fruit de la semence d'un autre, la fatigue tirait les traits d'un visage qui avait été avenant, et les amples vêtements qu'elle devait porter la rendaient plus que quelconque. Mais dans un mois ou deux, qui sait ? Elle redeviendrait désirable, et si tel n'était pas le cas, il pourrait toujours trouver son plaisir ailleurs.

« Si vous pouvez avoir besoin de mon aide, moi, j'ai besoin de votre vote, Tibéria. Un document authentique attestant que vous me jugez digne d'accéder à la Régence. Car le duché a beau être sous tutelle royale, vous demeurez la duchesse et ma légitimité à agir et parler en votre nom devant les pairs serait par trop bancale. Aussi bancale que ce dossier », ajouta-t-il en faisant bouger le dossier branlant de la chaise. « Nous devrons le garder secret jusqu'au jour où je pourrais le produire devant les pairs. En fait, il serait sage que tout signe de bonne entente entre nous demeure caché. Houspillez-moi en public, montrez combien ma présence et mon contrôle sur ce palais vous horripilent, montrez combien cette tutelle royale vous paraît scandaleuse. » Il sourit, repensant à l'épisode des statues ; pour Tibéria, les prétextes ne manqueraient pas pour se plaindre de lui. « Gagner l'adhésion des pairs du royaume est un jeu d'équilibriste, Tibéria. Qui est le plus en mesure de gagner à l'heure actuelle ? Aymeric de Brochant a pour lui l'armée royale, des campagnes victorieuses et n'a jamais failli dans ses obligations vassaliques ; mais les pairs ne le choisiront pas parce qu'ils craindront sa puissance. Ses voisins nordiens ont déjà tout lieu de s'inquiéter du prestige qu'il a accumulé ces dernières années, Odélian en tête. Gaston d'Odélian, lui, est en froid avec Sainte-Berthilde et Brochant ne lui donnerait jamais un tel pouvoir ; le jeune Saint-Aimé, lui, a bien trop les yeux rivés sur le titre de marquis pour envisager une retraite à Diantra. Les trois hommes forts du nord vont se contrer les uns les autres. Reste Erac, Langehack et Soltariel. Renaud d'Erac cherchera à faire oublier que son frère aîné a tenté de briguer la couronne ; il n'aura pas d'autre ambition que de restaurer sa suzeraineté sur le Médian et élira quiconque l'appuiera en ce sens. Quant à Linaëlle de Lancrais, ce n'est qu'une gamine. La Voilée ne saurait dire pour qui pencheront ses tuteurs, mais baste ! je vais tenter la partie. Parce qu'ils seront incapables de se mettre d'accord au profit de l'un d'entre eux, les pairs désigneront un Régent dont ils ne se méfieront pas, qui ne leur tiendra pas trop la bride, qui ne représentera pas de menace sérieuse, tout en restant crédible. J'ai la prétention de croire en mes chances. »
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMar 1 Mai 2018 - 1:42


« Dangereux? Je dirais plutôt que c’est de la folie. Le fait est : les Soltarii n’aiment pas les étrangers. Arichis pourrait témoigner de son expérience avec les Vrai Soltarii, un groupe de perturbateurs dont Franco était le chef. Ils ne veulent aucun étranger au pouvoir à Soltariel. Ils ne pouvaient accepter un ydrilote, que dire d’un nordien. Toutefois, la situation au sud est peut-être sur le point de radicalement changer. Le royaume sera bientôt réunifié après des années de conflits. Avec la tendance récurrente des Suderons à faire qu’à leur tête et la terrible réputation que nous avons, je ne serais pas surprise que le Nord profite de la situation pour placer un pion sur l’échiquier. Loin de moi l’idée de vous comparer à un pion, mais vous comprenez certainement ce que je veux dire. Néanmoins, vous avez raison en disant que la route avant de se rendre jusque là est encore longue et, à plusieurs étapes, elle pourrait bifurquer dans un tout autre sens. » En gros, ils étaient loin, très très loin de pouvoir même envisager l’idée d’une pareille union. Déjà, elle devait gagner ce procès, ce qui n’était pas chose faite, mais elle préférait étudier toutes les options et s’y préparer en conséquence.

« Je dois avouer que j’ai un peu de mal à vous suivre là. Vous voulez que je vous fasse des scènes et clame à qui veut l’entendre que cette régence est scandaleuse, mais en même temps, vous voulez que je signe un bout de papier attestant que vous êtes apte à prendre la régence? Les autres ne risquent-ils pas de trouver cela bizarre? Honnêtement, si vous parvenez à mettre d’accord les vassaux de Soltariel ainsi que les Soltarii eux-mêmes à vous suivre à la guerre, vous avez ce qu’il faut pour être bien plus que Régent. » Tibéria était sérieuse et ne cherchait pas à le flatter. Vu les divergences d’opinions actuelles, si Rodérik parvenait à garder le navire à flot et à gagner cette guerre, il méritait tout le respect de la jeune femme. « Demain je vais faire remettre en place les statues et les œuvres que vous trouvez si scandaleuses. Vous n’aurez qu’à venir me retrouver pendant que je supervise les opérations. Si vous voulez une scène, je vais vous en faire une… » L’ombre d’un sourire apparu sur son visage, chassant pendant un bref instant l’inquiétude qui semblait ne jamais quitter son regard.

« C’est amusant quand on y pense, mais ces hommes ont réussi à se mettre d’accord sur une guerre à mener. Ils ont combattu côte à côte et remporté de brillantes victoires. Là, ces mêmes hommes vont se retrouver autour d’une table pour discuter et ils risquent fort bien d’être incapables de s’entendre. À mon avis, cela va se jouer entre Aymeric de Brochant et vous, exactement pour les raisons que vous venez d’énumérer. Aymeric a gagné leur respect sur le champ de bataille, c’est un homme d’action capable de rallier ses hommes à une cause commune. Vous n’êtes pas étranger aux champs de bataille, mais vous êtes aussi un homme de lettres. Pour autant que je puisse en juger, vous êtes fort différent l’un de l’autre. C’est de savoir quel genre d’homme nous voulons pour Régent. » Honnêtement, plus Tibéria y pensait, plus Aymeric paraissait avoir le plus de chance d’être régent, justement parce qu’il était un héros de guerre et qu’il venait de réunifier le royaume. Toutefois, Roderik était devant elle et il lui tendait la main. Si elle pouvait l’aider d’une façon ou d’une autre en retour, elle le fera. « Si vous voulez vraiment être régent, il vous faudra prouver que vous êtes capable de vous tenir devant ceux qui menacent l’intégrité de la couronne. Nous ne pouvons supporter les gens qui ont une allégeance défaillante et centré uniquement sur leur propres intérêts. Comme je viens de vous le dire, gagnez contre Ydril sans que le duché n’éclate en morceau et vous aurez vos chances. Si gagner l’adhésion des pairs est un jeu d’équilibriste, s’attirer la sympathie des suderons quand on est un nordien c’est comme tenter de traverser une fosse remplie de fauves affamer sans se faire dévorer...»
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMer 2 Mai 2018 - 6:02


Roderik resserra nerveusement les lèvres, un brin déçu ; il avait le sentiment que Tibéria n'avait pas bien saisi la stratégie qu'il avait en tête. Peut-être s'était-il mal expliqué ? Non, c'était autre chose. Tibéria avait parfaitement saisi le jeu qu'il entendait mener, mais elle ne le suivrait pas tête baissée ; elle voulait des garanties. Elle voulait qu'il l'aide avant de lui donner ce qu'il demandait ; seulement, Roderik ne pouvait attendre. Il prit ombrage de ce manque de confiance flagrant de la duchesse ; il était bien normal de se défier de tout le monde dans la position qui était la sienne, mais tout de même ! Je suis le gentil, moi, aurait-il voulu lui rappeler.

« Le fait est, Madame, que le Régent sera désigné bien avant que la guerre d'Ydril ne soit parvenue à son terme », prévint-il. « Et que je ne saurais capitaliser sur la gloire d'une campagne réussie pour l'emporter face à Brochant. Il a pour lui la victoire sur l'un des plus dangereux rebelles que la péninsule ait connu de mémoire d'homme ; mon éventuelle réussite dans le sud ne me donnerait pas l'avantage. A ce petit jeu, il est le fort, je suis le faible ; et c'est une chance, car je ne crois pas que les pairs aient envie d'un Régent fort. Ils veulent un homme qui ne s'immiscera pas dans leurs affaires et qui leur laissera les mains libres dans leurs domaines. » Le bras gauche accoudé au dossier de la chaise, il se mit à tapoter celle-ci machinalement de l'autre main. « Je vous laisse le loisir d'y réfléchir, naturellement. Et, si cela peut vous rassurer, je ne crois pas que votre approbation écrite puisse être perçue comme un signe d'alliance entre nous ; vous ne ferez qu'appuyer un homme parmi d'autres. Cela n'équivaut pas à une démonstration de connivence. De toute façon, le jour venu, les « autres » l'interpréteront comme ils le voudront, mais cela n'aura plus guère d'importance, car ils auront déjà tous mûrement pensé leur propre décision. La marmite aura eu le temps de bouillir, il ne restera plus qu'à voir ce qu'il en sort. »
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMer 2 Mai 2018 - 12:59

Oh, Tibéria testait le chancelier. Elle le voyait réagir à ses propos, lèvres pincées, une once de frustration dans le regard... Ou de la déception ? Il n’était pas dupe, évidemment qu’elle voulait des garanties, or, dans la situation actuelle, Tibéria se demandait si le chancelier n’avait pas sapé ses propres chances en mettant le duché sous tutelle. Certains voulaient lui faire un procès, remettant en doute sa capacité à gouverner. On ne lui avait pas retiré ses privilèges, mais dans l’immédiat, elle n’avait plus d’autorité. Allait-on l’écouter si elle se prononçait ? « Roderik, la question est : ai-je encore une parole ? En mettant le duché sous tutelle, vous avez plus ou moins donnez raison à ceux qui me remettent en doute. Ai-je donc le pouvoir de me prononcer maintenant à savoir qui est le plus apte à devenir régent ? Vous avez fait cela pour m’épargner, selon vos propres mots, mais vous vous êtes peut-être aussi grandement nui, affaiblissant une voix qui pourrait être de votre côté. » Elle le regarda dans les yeux, surveillant de près sa réaction. « Je ne suis pas idiote, contrairement à ce que l’on peut dire. Je vois ce qui se passe très clairement. C’est un jeu de pouvoir et chacun veut sa part. Ceux qui veulent leur part du gâteau vont se manifester, car je n’ai plus l’autorité pour les arrêter. Il n’y a plus de serment qui tient, c’est du chacun pour soi. » Elle marqua une pause, regrettant déjà ce qu’elle s’apprêtait à dire. « Et si on ne laissait pas le temps à la marmite de bouillir ? Et si… Et si vous usiez de toute l’autorité de chancelier que vous avez, pour tous les faire venir ici à Soltariel ? Ils se réunissent présentement pour distribuer les postes, oblitérant totalement ce qui se passe présentement au sud. À quel point sont-ils au courant de la situation ? Ils veulent tellement que le royaume soit unifié que si vous faite part de vos craintes de voir le duché éclater à cause de vassaux un peu trop ambitieux en plus de la menace de l’Ithri’Vaan qui pourrait clairement être que les prémisses de quelque chose de plus gros… Ils peuvent très bien venir et mettre leur nez où il ne faut pas. Donc tous ceux qui voulaient tellement ce procès vont peut-être se rendre compte que c’était peut-être mieux que le nord reste en dehors des affaires du sud… Justement, ils veulent quelqu’un qui leur laissera de la bride… Ça sonne comme une idée terrible, mais qu’ai-je à perdre ? Vous êtes seul, facile à mettre dans un coin, mais qu’est-ce que ça sera si tout le monde est là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMer 2 Mai 2018 - 13:29

Les sourcils froncés, Roderik éprouvait une certaine difficulté à suivre le cheminement de la pensée de la duchesse. Il devina entre deux mots qu'elle n'entendait pas lui donner si facilement ce qu'il demandait, et il en fut attristé ; il aimait tant quand les choses étaient simples. La suite n'était qu'une tentative désespérée de Tibéria de se tirer d'affaire en tentant une opération aussi aléatoire qu'irréalisable. Que le Concile se tienne à Soltariel ? Impossible. Ce devait être à Diantra ; les pairs n'accepteraient jamais qu'il ait lieu ailleurs. Roderik hocha négativement la tête d'un air contrit, se fendant d'un sourire compatissant :

« Je ne saurais forcer la main des pairs pour que le Concile se tienne ici, Madame. Ils ne comprendraient pas, et je ne crois pas que cela soit une bonne idée. Je ne peux pas vous forcer à signer le document que je vous demande ; je regrette votre atermoiement, mais je peux le comprendre. Y avait-il autre chose dont vous souhaitiez me parler ? »

Son regard passa de Tibéria à la porte, avant de revenir vers Tibéria. Il ne pouvait pas la blâmer de se méfier de lui comme elle se méfiait de tout le monde. Elle s'était trop exposée, avait trop fait confiance jusqu'à présent et en payait le prix ; pourtant, il lui avait offert son aide. Ne pouvait-elle pas simplement la saisir ? Il repensa à Blanche d'Ancenis, qui, par fierté, avait refusé toutes les mains qui lui étaient tendues jusqu'à se retrouver sans alternative. Il aurait aimé qu'au moins une femme ne connaisse pas le malheur après avoir croisé sa route.
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeJeu 3 Mai 2018 - 0:48


Tibéria soupira. Non, ce n’était pas ce qu’elle voulait dire. Évidemment que le concile allait se passer à Diantra; c’est la capitale du royaume! C’était un tas de ruine vidée de la moitié de ses habitants, mais la capitale quand même. « Non! » Coupa-t-elle sans cacher son énervement cette fois. « Le concile aura lieu à Diantra, c’est une évidence. D’ailleurs, j’espère qu’on pensera à au moins me remercier pour le travaille de nettoyage et de construction qui a été fait là-bas! Je pensais plutôt forcer les grands vassaux à s’intéresser à ce qui se passe au sud. Oui, ça va repousser le concile, mais je crois qu’ils ont tout intérêt à venir ici, car si l’affaire fait trop de bruit, ça pourrait donner des idées à certains, surtout après la très longue guerre qui vient de se terminer… Vous ne croyez pas? » Il est vrai que ça pourrait causer un précédent. L’histoire regorgeait de nobles renversés par la force, mais ceux ayant été jugé en procès se faisaient un peu plus rare. En usant de la voie légale, tous ceux qui souhaitaient dénoncer les abus de pouvoir de leur seigneur sans avoir nécessairement une force armée pourraient le faire et personne ne serait à l’abri d’une telle procédure. Elle soupira encore. « Non, j’étais simplement venu ici pour vous mettre en garde, mais visiblement, ça vous fait ni chaud ni froid. Je vais vous faire ce document. Vous aurez peut-être plus de chance que moi. Si ça se retourne contre moi... » Elle fit un geste de la main signifiant qu’elle s’en moquait, mais son regard disait le contraire. «Je n’ai aucune idée de comment je vais formuler ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeJeu 3 Mai 2018 - 8:45


« Forcer les grands vassaux ? » s'étonna Roderik. « Vous voulez dire, forcer les hommes qui ont mené la reconquête et vaincu Velteroc ? Personne ne les forcera à quoi que ce soit ; ils ne se plieront pas à ma volonté sous prétexte qu'un homme du sud m'a nommé Grand Chancelier. S'ils doivent suivre un homme, ce sera celui qu'ils auront choisi ; et tant que ce n'est pas fait, et si ce choix ne se porte pas sur moi, je serais bien incapable de les contraindre, Madame. Vous me prêtez plus de pouvoir que je n'en ai. » Il posa les coudes sur le haut du dossier et enfouit quelques instants sa tête entre ses mains, ses longs cheveux bruns voilant entièrement son visage tandis qu'il réfléchissait. « Que le Concile ait lieu avant ou maintenant, gardez à l'esprit que ce seront les Grands qui vous jugeront, non vos vassaux ; par nature, je ne crois pas qu'ils seront enclins à vous condamner, car comme vous le dites, il serait malavisé de donner des idées à certains. » Il ne pouvait en jurer, néanmoins. Aucun duc ou marquis n'avait envie de se voir contesté à son tour par ses propres vassaux, mais pour autant, Tibéria n'était pas à l'abri de la vindicte des Nordiens qui, pour une raison ou pour une autre, pourraient saisir cette occasion inespérée de mettre à bas la plus vieille dynastie ducale du sud. « Un procès est incertain, Tibéria », reprit-il en relevant la tête, « mais préférable à une rébellion qui vous éclaterait en pleine figure alors même que vous êtes déjà en guerre. Si le verdict vous est favorable, vos vassaux seront obligés de le respecter, sauf à passer pour des rebelles et à être traités comme tels. Je persiste à croire que ce n'est pas la manière la plus risquée, mais au contraire la plus à même de vous assurer de conserver votre trône. »

Il ne voyait que trop la détresse dans le regard de Tibéria ; elle cherchait la solution miracle, le coup du sort qui résoudrait subitement tous ses problèmes. Roderik ne lui proposait rien d'autre que de laisser les choses suivre leur cours, car il n'y avait tout simplement rien d'autre à faire : la meilleure chance de Tibéria était de compter sur les atouts dont elle disposait déjà.
Evidemment, il ne pouvait lui promettre que tout ce merdier aboutirait à une issue favorable.

« Pour la formulation, ne vous tracassez pas. Quelque chose de très concis suffira, du genre : "Par la présente, moi, Tibéria de la maison de Soltari-Beronti, duchesse de Soltariel et pair du royaume", et là vous ajouterez ce qui vous plaira dans la titulature, "agissant libre de corps et d'esprit", ça c'est pour dire que vous ne le faites pas sous la contrainte, "déclare délibérer en faveur de Roderik de la maison de Wenden, comte d'Arétria, seigneur de Wenden et Grand Chancelier du Royaume, pour l'élévation d'icelui à la dignité de Régent du Royaume." Et ensuite vous signerez, daterez, puis vous apposerez votre sceau au document pour l'authentifier. »
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeVen 4 Mai 2018 - 0:43


Oui, la solution miracle… À situation désespérée, mesure désespérée. Tibéria n’avait plus le luxe des bonnes idées; il ne lui restait que les mauvaises et les improbables. Même si une mauvaise idée en apparence pouvait aboutir à un revirement inattendu, elle n’avait plus les idées assez claires ni même la volonté nécessaire pour y croire. Elle voulait que ça se termine maintenant. Même Roderik semblait découragé. Peut-être comprenait-il enfin qu’il ne devrait pas miser sur elle. « Je veux juste que ça finisse. Tant pis pour le procès, qu’il se fasse et qu’on en reparle plus. Là, j’ai juste trop de temps pour penser, pour réfléchir et imaginer tout ce qui pourrait mal se passer. Une fois passé, je pourrai dormir. Donc oui, j’espérais peut-être pouvoir les faire venir ici juste pour en finir! »

Elle n’en pouvait plus d’être assise. Tibéria se leva et commença à marcher même si son corps protestait. « Bien, je vais écrire ça. C’est simple et efficace… pas de fioriture. » Tibéria se tordait les mains, signe que le stress la submergeait. Elle resta silencieuse pendant un moment. « Je suis… fatiguée. » Dit-elle enfin d’une voix hachurée. « Et je suis morte de peur… et de honte. Vous m’avez dit de ne pas monter mes faiblesses, mais là... » Elle serra les poings. « Je ne peux pas parler à mes sœurs… et celle que je voyais comme ma confiante m’a poignardé dans le dos. Je suis seule, complètement et absolument seule. J’essaie de me convaincre que ça va s’arranger, mais l’idée me vient que je pourrais être la dernière… Je ne veux pas qu’on se souvienne de moi comme d’un échec... » Elle était venue mettre en garde Roderik contre le double jeu de Victoria et voilà qu’elle était en train de se désagréger devant lui, emportée par la peur, la honte, mais surtout la profonde solitude qui l’oppressait.
Revenir en haut Aller en bas
Roderik de Wenden
Ancien
Ancien
Roderik de Wenden

Nombre de messages : 1133
Âge : 29
Date d'inscription : 25/12/2014

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  27 ans (né en 982)
Niveau Magique : Non-Initié.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeMar 8 Mai 2018 - 22:22

Le mutisme soudain de la duchesse inquiéta Roderik. Et si elle perdait les eaux maintenant, ou si, pire, l'enfant venait à lui déchirer les entrailles tout de suite ? L'Arétan n'avait jamais assisté à une naissance, il ignorait à quelle vitesse cela pouvait se produire. On disait que c'était sanglant, horrible à voir, et il n'avait vraiment pas envie de rester là ; mais la duchesse était dans sa chambre !

Il s'avéra finalement que Tibéria traversait un nouveau souffle de désespoir, lequel lui avait ôté les mots de la bouche. Là, elle perdit toute contenance et s'abandonna à ses peurs, au bord de la crise de nerfs et des larmes. Attendri, Roderik n'en fut pas moins gêné. Il était gêné, parce qu'il ne savait comment réconforter une femme de son rang qui affrontait la cruauté des jeux de pouvoir.

« Ne laissez pas le désespoir gagner contre vous, Tibéria », conseilla gravement Roderik. « Je sais combien les enjeux sont importants pour vous, mais vous n'avez d'autre choix que d'attendre votre épreuve, et cette épreuve n'est pas encore venue. Vous n'avez pas envie de vous reposer, je le sais ; pourtant vous le devez. Vous le devez autant pour votre enfant à naître que pour vous-même, car si vous affrontez votre jugement épuisée et diminuée, vous n'aurez pas la force de convaincre. Reposez-vous, Tibéria. Si ce n'est pour vous, faites-le pour tous ceux qui ont intérêt à vous voir rester dans la partie. Refaites vos forces et, le jour venu, vous vous battrez - et vous gagnerez. »
Revenir en haut Aller en bas
Tibéria de Soltariel
Humain
Tibéria de Soltariel

Nombre de messages : 613
Âge : 33
Date d'inscription : 02/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitimeJeu 10 Mai 2018 - 23:18


« Je hais cette enfant! » Déclara-t-elle avec de la fureur dans les yeux. « Je le déteste pour tout ce qu’il est, tout ce qu’il représente et tout ce qu’il m’empêche de faire. Je ne peux rien faire sauf attendre! Attendre pendant que d’autres décident de ce qui va m’arriver! Ils sont tous en train de comploter dans leur coin et je dois attendre. Ça me tue! Peut-être que ça serait mieux comme ça, quand on y pense. Laisser cette terre se déchirer jusqu’à ce qu’il reste un seul homme debout : voici le nouveau duc! J’en fais la promesse devant vous : si je réussis à passer au travers de cette épreuve, les canaux de Soltariel vont tourner au rouge du sang de ceux qui auront osé douter de moi. » Elle frémissait de rage. Passant de la tristesse à la colère, Tibéria peinait à maîtriser ses émotions. La fatigue faisait un poids énorme sur ses épaules. Elle regarda Roderik dans les yeux pendant un instant, puis souffla. « Vous aurez votre lettre. Sur ce, je vais vous laisser... » Elle n’attendit pas de réponse de sa part et quitta la chambre d’un pas rapide.

À son réveille, Roderik trouvera sur la table de chevet la lettre qu’elle avait accepté de signer, celle qui confirmait son vote pour le rôle de régent. Elle l’avait sans doute écrit le soir même malgré les recommandations du chancelier de se reposer.

Arkuisa, deuxième ennéade de Vérimios
10eme année du 11ème cycle

Par la présente, moi, Tibéria de la maison Soltari-Beronti, duchesse de Soltariel et pair du royaume, agissant libre de corps et d’esprit, déclare délibérer en faveur de Roderik de la maison de Wenden, comte d’Arétria, seigneur de Wenden et Grand Chancelier du Royaume, pour l’élévation d’icelui à la dignité de Régent du Royaume.

Tibéria Soltari-Beronti
Duchesse de Soltariel

Faire tomber les masques [Rod] 821313SoltariiBerontii


Un peu plus tard dans la journée, toutes les œuvres retirées par le chancelier retrouvèrent leur emplacement, la jeune femme supervisant elle-même l’opération non sans lancer des regards assassins à tout ceux qui seraient tenter de l’arrêter. Tant que Tibéria sera duchesse, elles ne bougeront plus de là. Après, ils pourront bien se les enfoncer dans le derrière si cela leur chante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Faire tomber les masques [Rod] Empty
MessageSujet: Re: Faire tomber les masques [Rod]   Faire tomber les masques [Rod] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Faire tomber les masques [Rod]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Duché de Soltariel :: Duché de Soltariel-
Sauter vers: