Partagez
 

 Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arnoul de Stern
Humain
Arnoul de Stern

Nombre de messages : 105
Âge : 23
Date d'inscription : 19/02/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  84 ans
Niveau Magique :
Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] Empty
MessageSujet: Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]   Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] I_icon_minitimeJeu 12 Avr 2018 - 7:44

An 10 du XIème Cycle,
Première ennéade de Verimios,
Arétria-la-ville


Arnoul était fatigué de tous ces voyages. A son âge, il devrait rester bien à l’abri en son donjon sous d’épaisses couches de couverture, à attendre que Tyra daigne poser son regard glacé sur sa maigre carcasse, et rafle son âme pour qu’elle plonge enfin dans les abysses dessous l’océan. Malheureusement, le voici condamné à errer encore quelques temps sur ces foutues terres glaises et collantes sur lesquelles il avait tant de fois livré bataille. Il ne comptait plus le nombre de charges à contrevent, le nombre d’épées défouraillées, ni le nombre de coups qui avaient roidi son bras alors que le soleil n’était pas encore couché sur ces plaines abreuvées de sang… Revoir ces paysages calmes et sinistres à la fois, le tout embarqué dans une carriole qui brinquebalait de tous côtés, était-ce un pied-de-nez fait à la vie de guerrier qu’il avait menée ?

Son humeur noir s’éclaircit néanmoins en arrivant en la ville du comte. Arétria-la-ville avait beau être une cité très moche comparée à d’autres lieux de pouvoir du royaume, elle n’était pas dénuée de charme, encore plus pour un enfant du pays. Les Arétans s’y sentaient chez eux et c’est tout ce qui comptait.

« Dépêche-toi, cocher. Ha ! Jeunesse ! Trop de temps que vous gâchez... »

Le Vieux Bouc se massa les sinus, essayant de se calmer et de se rendre plus aimable. Toute cette histoire était un véritable calvaire pour son corps de vieillard. La roussette n’avait décidément aucune pitié. Tant mieux, se disait Arnoul. Lui non plus n’en aurait donc pas.

Ils arrivèrent sur la place devant le donjon des comtes arétans. Un endroit qu’il avait maintes fois traversé, et qu’il s’apprêtait encore une fois à visiter de ses jambes traîtres. Sortant du coche, accompagné de deux béhémoths caparaçonnés comme des cataphractes nisétiens, Arnoul marcha vers les tours du donjon. En général, c’était au vassal d’accourir chez le suzerain lorsqu’il avait besoin de lui. Ici, le contraire s’opérait : Arnoul de Stern s’enquérait de son chevalier Walther Hohenburg, et s’était juré d’aller le chercher dans la maison qu’il occupait en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Walther Hohenburg
Humain
Walther Hohenburg

Nombre de messages : 139
Âge : 105
Date d'inscription : 09/01/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 32 Ans
Niveau Magique :
Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] Empty
MessageSujet: Re: Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]   Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] I_icon_minitimeMar 24 Avr 2018 - 14:37


L'oisiveté n'était point un terme arétan. On lui préférait d'autres expressions bien moins jouasses reflétant le quotidien des gens de ce comté. Lui non plus n'avait eu droit à la paresse. Arétria-la-ville ne cessait jamais de regorges de labeurs toujours divers et variés. Car en ces temps de guerre, les hommes partis avaient laissé leur lot de besognes à toutes celles et ceux restés. Il y eut néanmoins un peu de bonheur dans leur labeur, puisque le temps leur fut bien clément. Il était rare de voir le comté sous de beaux jours. D'habitude, la boue recouvrait inexorablement les terres du pays. Là pour une fois, cette dernière avait séché. Du moins, à l'endroit où il se tenait.

Lui et le jeune Meinhard s'entraînaient non loin du grand bourg. Ils étaient au bord d'un petit ruisseau, laissant paraître les joies et les promesses d'une bonne saison estivale. Son écuyer avait bien grandi. Le jeune garçon qu'il avait connu durant la campagne d'Oesgard était désormais un jeune homme. Sa force, quant à elle, était devenue de plus en plus grande. C'était d'ailleurs dans ce genre d'occasion qu'il s'en rendait compte. Petit Meinhard lui rendait coup pour coup, sans s'économiser. Pour lui faire comprendre que la force n'était point le seul atout d'un bon combattant, il fit combattre au bord de l'eau et l'y jeta sans regret à l'aide d'un croche-patte. Le sgardien plongea la tête la première et fit éclater sa colère au moment-même où il reprit l'air.

– Vous avez triché, messire Walther !

Le chevalier laissa reposer son épée sur le sol et tendit sa main pour faire sortir le jeune homme.

– Méfie toi justement de ceux qui trichent. Ils ne perdront jamais une occasion de te faire ravaler ton honneur.

Un cavalier déboula aussitôt dans leur champ de vision. Celui-ci, un homme du guet, s'en vint à leur rencontre d'un pas bien trop pressé pour ne faire qu'annoncer les détails du dîner.

– Messire, le seigneur de Stern est là, il vous demande !

Arnoul... Cela faisait bien longtemps qu'il ne l'avait plus revu. Pour que le vieil homme vienne en personne afin de le trouver ne présageait qu'une sombre affaire. Où alors était-ce pour le mener une bonne fois pour toute dans les bras de sa petite fille. Elle et lui n'avait eu que des échanges écrits depuis son départ d'Ernal. Il avait été conclu qu'ils se marieraient une fois la guerre terminée. D'après les dernières nouvelles reçues d'Aliénor, celle-ci était justement en train de se conclure.

Une fois son écuyer remit sur la terre ferme, ils prirent leurs montures afin de suivre l'homme du guet. En entrant dans la cité, il en conclut que la vie suivait son cours et que les badauds ne s'étaient pas arrêtés de vivre depuis l'entrée du vieux bouc. Au moins ça de gagné ! Sa bonne surprise déchanta néanmoins bien vite lorsqu'il vit le sternois dans la cour du castel, sur le point de perdre les nerfs. A peine arrivé, Walther bondit de cheval avant d'aller s'agenouiller devant son seigneur.

– Messire Arnoul, je ne m'attendais pas à vous voir. Pardonnez-moi cette attente.

Le chevalier d'Ernal se releva doucement afin de mesurer la température. Aux vues du faciès du vieil homme, il en déduit que sa venue ne pouvait être que le signe annonciateur d'une tempête en approche.

– Que se passe-t-il ?
hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arnoul de Stern
Humain
Arnoul de Stern

Nombre de messages : 105
Âge : 23
Date d'inscription : 19/02/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  84 ans
Niveau Magique :
Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] Empty
MessageSujet: Re: Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]   Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] I_icon_minitimeVen 27 Avr 2018 - 8:13

Arnoul fit volte-face en voyant arriver le chevalier d’Ernal. Il aurait pu le fustiger d’un regard de mépris, ou l’engueuler comme le dernier des malpropres, mais toute promesse de colère le quitta lorsqu’il s’agenouilla devant lui. Peu de chevaliers en faisaient autant, et cela déstabilisa un peu le vieil homme. Il reprit néanmoins vite contenance, retrouvant cette hargne purement sternoise, ainsi que le feu dévorant ses tripes. Il frappa de sa canne le parvis de la cour et déclara vivement :

« Ce qu’il se passe ? Ha ! Mais je pensais que vous étiez proche confident de la gardienne Aliénor ! »

Il gronda, posant sa seconde main sur la poignée boisée de sa canne. Il avait les yeux directement plongés dans ceux de Walther.

« Il y a quatre jours, j’ai reçu une nouvelle des plus amères venue du sud. Aliénor se torcherait le cul de mon accord avec elle pour aller batifoler avec n’importe qui ! »

En l’occurrence, et il le savait, ce fameux n’importe qui n’était autre que le régent de Sainte-Berthilde, mais Arnoul se fichait royalement de qui s’était éprise la gourgandine. Le plus important était qu’elle avait manqué à sa parole, et roulait dans la boue le nom des Stern. Il montra la lettre légèrement chiffonnée, l’agitant comme un fanion.

« Votre protégée s’est jouée de moi et de mon petit-fils. Elle se rit des seigneurs et des hommes d’Arétria ! »

Il jeta le vélin par terre, son regard toujours planté dans celui de Walther Hohenburg. Il déclara froidement :

« Walther, dites-moi la vérité. Etiez-vous au courant ? Aliénor vous a-t-elle parlé de tout ceci ? Le saviez-vous même avant qu’elle ne le fasse ? »

La colère guidait peut-être les mots d’Arnoul, néanmoins, il s’agissait ici d’une colère légitime. Celle d’un vieillard abusé par quelque sorcière maléficente…
Revenir en haut Aller en bas
Walther Hohenburg
Humain
Walther Hohenburg

Nombre de messages : 139
Âge : 105
Date d'inscription : 09/01/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 32 Ans
Niveau Magique :
Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] Empty
MessageSujet: Re: Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]   Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] I_icon_minitimeSam 28 Avr 2018 - 11:12

C'est un vieux bouc en proie à la colère qu'il vit devant lui. Il eut presque la sensation que le vieil homme allait lui en coller une pour le punir de quelques mauvais forfaits. Surpris par tant de véhémence, il comprit pourtant bien assez vite que la personne visée n'était point lui, mais la dame de Wenden : Aliénor. Il tomba de haut à l'évocation de toutes les accusations la visant. Bien que le sternois n'ait été le plus réputé pour sa sagesse et son sang froid, il ne l'avait jamais vu dans un tel état. Par dessus cela, le vélin envoyé par son petit fils Arnaud, ne manqua pas d'enfoncer le couteau un peu plus dans la plaie déjà bien ouverte. En passant par dessus les immondes fautes faisant preuve de l’illettrisme de son seul héritier encore en vie, il dut reconnaître que la situation était désormais plus que grave.

En aucun cas, Aliénor lui avait mentionné ses escapades avec d'autres hommes. Leurs échanges étaient restés larges sans jamais rentrer dans les détails. Sa stupéfaction joua ainsi en sa faveur avant même qu'il n'ait eu besoin de nier.

Sur ma vie, seigneur, j'ignorais tout de ces agissements...

S'il s'avérait que la dame de Wenden ait commis tant de forfaits, sa place de régente serait plus que jamais remise en cause. Stern était furieux, et s'il avait raison, sa colère ne présagerait rien de bon pour l'avenir. Le cul entre deux chaises, Walther ne sut que faire.

Qu'escomptez-vous faire, messire ? J'ai appris que le Comte Roderik était revenu d'entre les morts. Ne pourrions-nous guère lui écrire afin d'éviter de lever les armes ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnoul de Stern
Humain
Arnoul de Stern

Nombre de messages : 105
Âge : 23
Date d'inscription : 19/02/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  84 ans
Niveau Magique :
Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] Empty
MessageSujet: Re: Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]   Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] I_icon_minitimeMar 1 Mai 2018 - 9:46

Walther Hohenburg n’était pas un menteur. Son visage parlait pour lui, sa surprise dévoilait la vérité. Arnoul en fut soulagé, car la trahison du dernier fils d’Einhard lui aurait été aussi douloureuse qu’une dague enfoncée dans le palpitant. Il pouvait sentir le malaise suinter des pores du jeune homme, et il savait bien ce qui le tourmentait tant : depuis qu’Aliénor avait été élue pour garder le comté, Walther n’avait eu de cesse de l’aider, de jouer les chevaliers servants. A présent, il y avait visiblement un choix à faire.

La stupéfaction changea de visage lorsque Walther parla de Roderik. Le Vieux Bouc avait jusqu’alors pensé qu’il s’agissait d’une rumeur grossière comme il en courait plein la Malelande. Lui-même serait déjà mort sept fois depuis la fin de l’hiver, si l’on en croyait la roture locale. Mais que cela provienne de la bouche d’un homme comme ce noble chevalier donnait une toute autre tournure à ce fameux bruit de couloir… Arnoul posa ses yeux perplexes sur cet homme, comme s’il avait encore du mal à croire cette histoire, ce qui était le cas.

« J’ai ouï la nouvelle, mais comprenez mon scepticisme. Je ne m’attache pas aux rumeurs lancées par les sœurs éplorées ou la populace en mal de ragots. Là n’est pas le problème cependant. Vous savez ce que je compte faire ? »

Il releva légèrement son chef, posant ses deux mains sur le pommeau de sa canne et dit :

« Roderik ou pas Roderik, je vais poser un ultimatum à Aliénor. Si elle ne se marie pas à Arnaud d’ici son retour incontinent du Sud, je l’écarterai de son neveu. »

Sa voix se refroidit un peu plus.

« Elle apprendra de ses erreurs, ou elle le payera. »

Gothor de Welm, derrière le vieillard, lança un grognement d’approbation. Arnoul ne voulait pas priver Aliénor de son héritage, mais la priver de son accès au pouvoir. En cas de refus quant au mariage, elle serait alors déposée et cantonnée dans son château de Wenden, régnant sur les terres de son défunt frère. Le seigneur de Stern fit un pas vers Walther, ses mirettes braquées sur les siennes.

« J’ai réuni un parti de seigneurs qui seront prêts à marcher sur le donjon si Aliénor refuse mon offre. Nulle violence ne sera faite aux gens du logis, et surtout pas au comte-enfant, pour lequel nous nous sommes battus. Pour entrer sans heurt, cependant, il n’y a qu’un seul moyen. »

Il pointa Walther de sa canne, celle-ci lui arrivant au niveau du ventre.

« Vous. Vous nous ouvrirez les portes, et avec l’aide de la milice sous vos ordres, nous prendrons le contrôle du château. Nous rédigerons une charte pour élire un conseil de régence, et la Dame de Wenden sera renvoyée sur ses propres terres. Mon plan n’a vocation qu’à lui faire accepter le mariage, je n’aimerais pas en arriver jusque-là. Mais si elle monte encore sur ses grands chevaux, je n’hésiterai pas. Et vous ? A qui va donc votre loyauté, ser Walther ? »

Le ton se voulait sans appel, sans demi-mesure. Un choix brut, cornélien mais obligatoire. Arnoul jouait carte sur table, et dévoilait ici sa main. A voir à présent si Walther serait l’as dans sa quinte, ou la mauvaise carte qui ferait tout s’effondrer…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] Empty
MessageSujet: Re: Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]   Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Faits hauts et Faits longs [Walther Hohenburg]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce ne sont pas des adieux, juste de longs "au revoir".
» Transition et S6 : faits, fées et effets
» Lord Sheamus dit des choses et les faits, Lord Sheamus met aussi en garde Randy Orton et Chris Jericho
» Demande d'agrément
» Hauts en tache [Les rôles]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Marquisat de Sainte Berthilde :: Comté d'Arétria-
Sauter vers: