Partagez | 
 

 Sortie bucolique entre gentilshommes [Edouard - Philippe]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lothaire de Ronceroc
Hôte
Hôte
avatar

Nombre de messages : 30
Âge : 959
Date d'inscription : 10/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Sortie bucolique entre gentilshommes [Edouard - Philippe]   Jeu 19 Avr 2018 - 7:23

Début de la troisième ennéade de Verimios,
An 10 du XIème Cycle,
Diantra

« Robard, aidez-moi nom d’un chien ! »

Lothaire avait beaucoup de mal à monter sur son cheval à cause de sa main, c’était peu dire. Ha, il était beau le tombeur de barbacane, à mander assistance pour poser son derche sur le dos de son destrier. D’autant que Fureur n’était pas du genre à laisser s’approcher n’importe qui de sa belle robe bai. Le sire Robard s’en rendit compte plusieurs fois à ses dépens, lâchant moult jurons quand la carne tournait sa tête pour venir le mordre à l’épaule. Le chevalier roncerois jeta un regard tout aussi mauvais à l’animal, et s’empressa de faire monter son suzerain sur son dos.

Le seigneur castellois se rendait en le Grand-Prieuré d’Edelys afin d’y faire voir sa main gauche de plus près par quelque prêtre néérite, et il serait accompagné pour cela de son lige Robard et des six autres « braves de Chrystabel », les fameux survivants de la prise de la barbacane. Il en avait informé Louis assez tôt dans la journée d’hier, afin que celui-ci ne puisse s’inquiéter de son départ. Le commandement de ses hommes avait été laissé au jeune mais débrouillard Abélard de Censvay, dont les éperons étaient aussi neufs qu’ils étaient mérités.

Autour de Lothaire, à présent en selle, les sept braves attendaient les ordres de leur seigneur dans un silence religieux. Depuis cette fameuse équipée qui leur avait valu tous les lauriers, ils étaient presque inséparables, mangeant et buvant ensemble. A défaut de Foucart, son si vieux mais si fidèle serviteur désormais trépassé, Lothaire pouvait dès lors compter sur sept nouveaux compagnons qui formeraient son officieuse garde personnelle. Sept hommes avec qui il avait décroché la victoire. Qui de mieux que ces héros pour l’accompagner ?

Il intima l’ordre à ses chevaliers de faire avancer leurs montures jusqu’aux portes de la ville, desquelles ils partiraient pour Edelys, à quelques encablures de la Cité des Hommes. On racontait que les Missédois s’étaient tant chiés dessus en entendant les tambours nordiens qu’ils avaient abandonné sans bataille aucune ces terres acquises avec malévolence par un jeune comte en mal de guerre. Qu’importe en réalité : peut-être Lothaire aurait fait pareil, mais pas sans le soutien ni de la Ligue, ni du Sud, ni du Nord, comme l’avait ainsi fait Langehack…
Revenir en haut Aller en bas
Edouard d'Anzème
Humain
avatar

Nombre de messages : 15
Âge : 28
Date d'inscription : 12/03/2018

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  37 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sortie bucolique entre gentilshommes [Edouard - Philippe]   Lun 23 Avr 2018 - 16:10



Édouard trouvait maintenant la moindre occasion pour s’éloigner de Diantra. La ville lui était maintenant insupportable. Entre le bruit et les odeurs le seigneur d’Anzème était plus que pressé de partir. Certes il restait quelques monuments à regarder, mais bien vite cela ne fût pas suffisant pour occuper le seigneur. C’est pourquoi lorsque il apprit le départ de son cousin pour Edelys, afin de s’y faire soigner, Édouard sauta sur l’occasion. Ne négligeant pas ses responsabilités il donna quelques instructions aux hommes qui était sous sa responsabilité, fît un état précis des stocks et obtint l’autorisation de s’absenter.  Bien entendu Edelys n’était pas très loin son absence ne durerai guerre plus de deux jours ce qui avait faciliter les préparatifs.

Édouard s’entendait  bien mieux avec Lothaire qu’avec son autre cousin le seigneur de Kelbourg. Chose plutôt aisé au vu du caractère de Thibault. C’est pourquoi il lui était agréable de chevaucher auprès de Lothaire et cela même s'il se voyait peu souvent. Édouard éprouvait un grand respect pour son cousin, respect qui n’a fait que grandir après la prise de la barbacane. Édouard éprouva une tristesse des plus sincère après avoir appris que son cousin avait perdu sa main lors de cet exploit.

Édouard se vêtît d’une tenue confortable mais néanmoins voyante. Il portait de belles bottes auquel était attaché ses éperons dorés et le reste de la tenue était rouge et vert. Le seigneur d’Anzème parti rejoindre son cousin accompagné de 4 hommes. Son écuyer, deux chevaliers de la compagnie de l’Argonne qui venait de sa seigneurie ainsi que le porte étendard de la compagnie avec qui Édouard avait sympathisé. Les cavaliers partirent intercepter Lothaire au niveau des portes de la ville. En voyant l’avance prise par Lothaire, Édouard lança sa monture au galop  ce qui fît se retourner quelques tête chez les hommes accompagnant Lothaire. Prenant les devants Édouard interpella son cousin


Mon cousin! J’ai entendu parler de votre voyage! Souhaitez vous être accompagné? Je me ferai une joie d’être des votre lors de votre périple! Et puis une ville prise sans combats et reprise sans combat mérite assurément le détour pour savoir ce qui répugne tant les défenseurs!
Revenir en haut Aller en bas
Lothaire de Ronceroc
Hôte
Hôte
avatar

Nombre de messages : 30
Âge : 959
Date d'inscription : 10/10/2017

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : 29 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sortie bucolique entre gentilshommes [Edouard - Philippe]   Ven 27 Avr 2018 - 7:16

A peine Lothaire et ses braves passaient-ils la Porte Sainte-Eusébia, donnant sur la chaussée de Langehack, qu’un cavalier hardi les hélait déjà depuis l’arrière. Le seigneur de Casteldulac fit s’arrêter son cheval, bientôt imité par toute sa suite, et tourna tête et bride en direction de cet homme qu’il reconnut instantanément : Edouard d’Anzème. Il s’agissait d’un cousin éloigné du côté de sa mère, et qui semblait avoir hérité la taille d’un ancêtre inconnu. Observant le sire sous toutes les coutures, il n’eut aucune peine à évaluer l’ostentation de ses vêtements, ni son sourire sincère quand il parvint à sa hauteur. Lothaire, lui, avait moins l’habitude de sourire ces derniers temps, et même en des temps s’y accordant, il était fort rare qu’il en étire un véritable. C’est avec effort qu’il dessina un rictus sur son visage légèrement étiré par le manque de sommeil, et rétorqua :

« Edouard ! Bien sûr, je serai honoré que vous m’accompagniez jusqu’à Edelys. Il me tarde également d’aller vérifier si les seuls gardiens de cette place ne sont autres que les gargouilles d’une cathédrale. »

Le groupe se réunit donc sur le chemin pavé, se mélangeant et s’acoquinant. Les chevaliers avaient une forte propension à l’étalage de leurs exploits, qu’il convenait d’écouter avec attention afin de pouvoir répliquer par ses propres tours de force. Chacun se lustrait les manches pour les faire briller devant tous, sous un soleil presque estival qui lâchait ses rais sur une terre autrefois troublée, comme pour en chasser l’acrimonie suintant du sol.
Lothaire se tourna légèrement vers Edouard.

« Il est triste que nous n’ayons pu avoir de véritable conversation avant ce jourd’hui. Il paraît que vous avez fait des merveilles avec la Compagnie d’Argonne. Le Berthildois peut compter sur ses seigneurs pour tenir la dragée haute aux renégats. »

Le chevalier Robard, qui se tenait à côté de Lothaire, releva l’outre qui pendait au côté de son destrier pour en défaire le bouchon. Il prit dès lors quelques gorgées de son liquide, qui se révéla être du vin lorsqu’une goutte purpurine suinta de l’une des commissures des lèvres de Robard. Après un soupir d’aise fort sonore, il s’essuya le bec et tendit son réservoir aux deux seigneurs. Lothaire déclina poliment, souhaitant attendre le midi pour en boire la moindre goutte. Les yeux du chevalier glissèrent donc sur le seigneur d’Anzème, vers lequel était toujours tendu le récipient et son contenu alcoolisé.
Revenir en haut Aller en bas
Edouard d'Anzème
Humain
avatar

Nombre de messages : 15
Âge : 28
Date d'inscription : 12/03/2018

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  37 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Sortie bucolique entre gentilshommes [Edouard - Philippe]   Mer 2 Mai 2018 - 18:14




Édouard faillit accepté le vin qui lui était proposé. Mais il se ravisa en pensant que le vin n’était sûrement pas de première qualité. Amateur de bonne boisson le seigneur d’Anzéme n’en détestai que plus la picrate. Fort heureusement le refus de Lothaire lui permettait de refuser sans offenser qui que ce soit.

Merci bien mon brave! Mais mon palais ne ressent pas encore le besoin d’être humecté!

Édouard se se tourna ensuite vers son cousin pour répondre à l’aimable compliment qui lui avait été fait. Bien que Lothaire semblait avoir souffert de la guerre, sa compagnie restait bien plus agréable que celle de son autre cousin: Thibault de Kelbourg.

Hélas la guerre ne nous a que trop accaparé! Mais maintenant que la calme revient nous pourrions en profiter pour se voir plus souvent, vous serez toujours le bienvenu à Anzéme.

Et vous voila bien flatteur mon cousin! Mais il est vrai que la compagnie de l’Argonne n’a jamais faillit à sa réputation. Mais votre exploit lors du siège Chrystabel est bien plus spectaculaire! Je gage qu’on en parlera quelques années! Et je m’y engage même! Je passerai commande d’une chanson de geste et croyez moi tout le nord sera au courant de votre courage. Vous serez un exemple pour tous et le héros de toutes ces dames! Je vous laisse imaginer lequel des deux points et le plus important.


Le seigneur d’Anzéme rit alors franchement en espérant que Lothaire ferai de même, après tout le pauvre homme ne semblait guère avoir le moral depuis la perte de sa main. Par ailleurs Édouard était quelque peu inquiet.Il était peut être de mauvais augure de que son cousin aille si tard à Edelys. La blessure empirait elle? Édouard finit même par se demander si l’odeur de fromage venait bien d’un des sacs que transportait son écuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sortie bucolique entre gentilshommes [Edouard - Philippe]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sortie bucolique entre gentilshommes [Edouard - Philippe]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: PÉNINSULE :: Diantra-
Sauter vers: