Partagez | 
 

 Comment ça va ? Drôle de question... [Anorn/Mac]

Aller en bas 
AuteurMessage
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
avatar

Nombre de messages : 230
Âge : 31
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 146 ans (863)
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Comment ça va ? Drôle de question... [Anorn/Mac]   Lun 4 Juin 2018 - 20:14

<< RP précédent : Le retour à la lumière


Début de la huitième ennéade de Verimios
An 10 du XIème cycle


Le cri suraiguë et persistant d'un oiseau près de la fenêtre ouverte fit froncer les yeux de la jeune endormie. Si tout un chacun aurait trouvé cela agréable, ce n'était pas son cas. Là d'où elle venait, il n'y avait pas d'oiseaux. Pas dans les profondeurs du Puy et encore moins dans celles de sa cellule. Ce bruit était strident à son oreille et ne pouvait que la tirer de son sommeil, aussi profond était-il.

-Doucement. Ne bouge pas. Prononça une voix près d'elle.

Mac fronça les sourcils de plus belle et ouvrit les yeux tout en se tournant vers celui qui venait de lui parler. Elle ne vit rien à par des formes floues teintées de lumière et de couleurs. Plissant les yeux, elle chercha à améliorer la nettement de sa vision. Une silhouette se mit en mouvement et s'approcha pour se pencher au-dessus d'elle.

-Ta blessure est assez vilaine. Il vaut mieux que tu restes aussi immobile que possible si tu ne veux pas avoir trop mal.

Mais qui était cet homme ?! Elle ne reconnaissait pas sa voix et il en savait apparemment bien peu sur elle.
Ciryië cligna plusieurs fois des yeux. Elle distinguait un peu mieux les contours mais ce n'était pas encore ça... Elle pouvait au moins identifier l'emplacement de ses yeux comme des tâches sombres au milieu de son visage mais c'était à peu près tout.

-Je suis l'Arpenteur Tinnduil. Je veille sur toi depuis que l'on t'a ramené en ville.
-Qui êtes-vous ?

L'elfe se redressa, interloqué par la question à laquelle il venait pourtant de répondre. Il était partagé entre plusieurs hypothèses pour expliquer sa réaction. Elle ne l'avait peut-être pas entendu. Après tout, elle avait si vite perdu connaissance en revenant de sa mission que personne ne savait vraiment ce qui lui était arrivé. Elle était donc peut-être sourde. A moins qu'elle ne soit tout simplement désorientée... Elle ne se souvenait peut-être plus de ses dernières actions et ne comprenait donc pas où elle était et comment elle était arrivée là.
C'est alors qu'il réalisa les recommandations qui lui avaient été faites et qu'il avait suivi sans même faire attention. La petite elfe ne parlait pas leur langue et ils échangeaient en Olyian. Si elle ne comprenait pas les mots de son propre peuple, peut-être ne comprenait-elle pas plus sa culture.

-Je suis un prêtre. Je sers Kÿria et mon rôle est de veillé à ce que tu te remettes au mieux.

-Où je suis ?
-Tu ne reconnais pas ta chambre ?

Mac observa les alentours, clignant à nouveau des yeux à plusieurs reprises. Elle commençait à percevoir des meubles, à deviner une porte... Au vu de la disposition de la pièce et du mobilier, elle pouvait effectivement être chez sa mère.
Tandis qu'elle reprenait ses repères, Tinnduil tâcha que lui faire un rapide état de la situation.

-Tu as dormi depuis le début de la soirée d'hier jusqu'à ce matin. Il va bientôt être midi. Et, pour être franc, je m'attendais à ce que tu dormes plus longtemps encore.
-Je ne dors pas beaucoup.
-C'est ce que l'on m'a dit mais je n'imaginais pas que ce fut à ce point. Tu as une grande entaille sur la poitrine, tu sais comment tu t'es fait ça ?

La petite elfe se tourna à nouveau vers le prêtre. Elle commençait à voir les limites de sa chevelure sur son front et ses tempes et à distinguer son nez et ses lèvres. Elle le fixa tandis qu'elle rassemblait ses souvenirs.

-Une ombre m'a frappée.
-Une ombre ?... Comment ?
-Une ombre peut en toucher une autre.

Tinnduil resta un moment interdit. On ne lui avait que très brièvement expliqué la situation. En fait, on lui en avait dit juste assez pour lui permettre de veiller sur la petite elfe et la soigner. Mais la notion d'une ombre capable de faire autant de dégâts à une vivante le rendait perplexe... Cependant, il semblait difficile de communiquer avec Ciryië, d'autant plus qu'elle se réveillait à peine et devait encore être fatiguée.

-Hm ! Bien... Tu dois avoir faim. Je vais aller te chercher quelque chose et prévenir ta mère que tu es réveillée.

L'Arpenteur joignit alors le geste à la parole et se leva pour prendre la direction de la sortie. Mac le suivit du regard jusqu'à ce que la porte se referme sur lui. Maliss et Olorin ne tardèrent pas à la rejoindre avant que Tinnduil ne reparaisse à son tour, un bol fumant dans les mains. Quelle ne fut pas alors sa surprise de trouver sa patiente assise dans son lit.

-Je croyais t'avoir dit de ne pas bouger pour ne pas te faire mal.

Mac pencha la tête sur le côté, le dévisageant sans comprendre. Le prêtre la regarda alors plus attentivement. Il ne décela aucun stigmate de douleur sur son visage. En fait, depuis le début de leur conversation, elle s'était montrée parfaitement inexpressive...

-Tu ne souffres donc pas dans cette position ?!
-Elle n'a pas la même notion de la souffrance que nous, mon Frère. Intervint Olorin.

Tinnduil se tourna vers le jeune garde et fronça les sourcils à son tour. Cette jeune fille était décidément bien étrange... Et pas uniquement du fait de la magie qu'elle manipulait.

-Bon... Fais au moins en sorte de ne pas élargir ta plaie. Elle doit rester aussi immobile que possible pour le moment.
-Je sais. Se contenta-t-elle de répondre sous le regard de plus en plus intrigué et suspicieux du prêtre.

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)



Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anorn
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 636
Âge : 22
Date d'inscription : 18/06/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  1201 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Comment ça va ? Drôle de question... [Anorn/Mac]   Dim 8 Juil 2018 - 22:48


Fin de la huitième ennéade de Verimios,
De la dixième année du onzième cycle.

Avant de repartir à la capitale, il se devait de constater l’état dans lequel Macabre se trouvait. Il savait qu’elle avait été blessée mais cela s’arrêtait là. On avait déjà dû lui dire combien ce qu’elle avait fait avait été dangereux et ce n’était pas pour cela qu’il voulait la voir. Seulement pour l’aider ou au mieux s’assurer qu’elle allait bien. Une fois leur entrevue passée, il retournerait à Alëandir, des extraits copiés d’ouvrages qui pourraient servir à Aldartha dans ses bagages. Il ne fallait pas oublier qu’il était officiellement ici pour cela. Anorn se rendit à l’adresse qu’on lui avait donné et laissa ses gardes à l’entrée quand on lui ouvrit la porte. On le guida vers la chambre de la jeune elfe. Deuxième fois qu’il venait la voir dans ses appartements. Deuxième fois qu’il s’enquerrait sincèrement de sa santé. C’était exceptionnel. Hormis pour les membres de sa famille ou les amis de très longues date, et autant dire qu’ils étaient peu, il n’avait jamais fait cela pour personne. Ce qui dénotait une certaine affection pour elle. A cause son éducation, elle ne faisait pas semblant. Elle n’était pas désespérément en recherche d’affection non plus, sans parler d’approbation. Elle vivait les choses simplement comme elles étaient, sans se lamenter sur son sort.

 - Mes salutations Macabre. J’ai eu ouïe dire que tu t’étais blessée et que des soins t’avaient été procurés. Tu veux bien m’expliquer tout cela ?

Il savait qu’elle avait été blessé par une ombre, selon ses dires. En sortant Krish du plan des ombres, elle s’était mise dans une bien mauvaise position. Il avait fallu ou il faudrait qu’elle explique tout ceci, qu’elle le justifie. Il espérait que son passé, non connu de tous, ne remettrait pas sa légitimité en question. Alors même qu’elle répondait à sa question, il s’ouvrait au flux pour faire un rapide état des lieux. Il l’en informa rapidement et constata que sa blessure n’était pas fermée, uniquement stabilisée. Pourquoi ? Parce qu’il avait annoncé son passage peut-être. Parce qu’on n’avait pas eu le temps ou encore parce qu’on voulait s’en servir pour avoir des informations. De tout cela, il n’en savait rien. Il espérait que la jeune elfe aie plus de réponses que lui.

_________________

Estiam Faerin : Bah j'ai très envie d'Anorn mais j'essaie d'être réaliste quand même
Folie : Non, Anorn est sexy

Aldartha & Arwain


#2F94A8
orangered
salmon
Revenir en haut Aller en bas
 
Comment ça va ? Drôle de question... [Anorn/Mac]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anima l'ombre d'omega.
» [QUESTION]Comment mettre un livre d'or en php?[réglé]
» Comment formuler votre question/suggestion/problème
» (Question) Comment apprendre des attaques à Queulorior ??
» Comment éclore un oeuf + question sur les pensions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ANAËH :: Terres d'Ardamir :: Ardamir (Cité)-
Sauter vers: