Partagez | 
 

 Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Ven 13 Juil 2018 - 15:14



~ Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson ~


9ième jour de la 1ière ennéade de Karfias ~ été
11e année du XIe Cycle



Yenaël ne s’était pas spécialement lié d’amitié avec les autres voyageurs. Voilà maintenant plusieurs jours qu’ils avaient entamé leur périple à travers le sud de la Péninsule et pourtant le jeune homme était resté assez distant avec les autres. Il faut dire que ces derniers mois il avait pris l’habitude de vivre seul entre les auberges de Diantra et les bibliothèques. Malheureusement, ici il n’avait plus rien à lire et pas non plus grand-chose à faire. Il devait garder le convoi, le garder de quoi … C’était une bien bonne question.

Le jeune mage avait pu continuer ses exercices magiques lorsqu’il était sur la terre ferme. Mais maintenant qu’ils avaient embarqué en direction de Naélis, c’était une autre paire de manches. Le capitaine lui avait formellement interdit la pratique de la magie à bord du navire. Même s’il comprenait les risques, Yenaël était tout de même assez expérimenté pour ne pas faire n’importe quoi et mettre en danger la vie de tous les occupants de l’Eulalie. Alors, le soir, il allait à la poupe du navire pour faire quelques tours de passe-passe. Il avait passé ces deux dernières années à perfectionner son utilisation du feu et sa transformation en feu liquide. Raisonnablement, il s’était dit que le feu était tout de même un peu trop risqué pour l’Eulalie. Alors, il s’était rabattu sur l’un des éléments qu’il avait eu le plus de mal à maîtriser : l’eau.

Alors que le silence régnait à bord, un jeune homme caché dans l’ombre d'un navire voguant à travers l’Olienne jouait avec de l’eau. Bulles, vagues … Nombreux étaient les effets qu’il arrivait à reproduire. Dans la pénombre, une lueur bleue sombre se reflettait sur les planches du bateau. Cette lueur émanait davantage de la bague fétiche du magicien s'était teinté d'un bleu vif plutôt que des créations du mage elle-même.  Au bout de plusieurs essais, il parvint à donner une forme amusante à l’une de ses créations. On aurait dit un poisson translucide qui flottait dans les airs. A regarder de loin, l’apparence lisse de l’eau lui donnait un aspect quasiment parfait. Le spectacle était d’autant plus sympathique que l’animal aquatique laissait transparaitre à travers lui le reflet des étoiles renvoyé par le ciel. Alors que le jeune mage était concentré et occupé à faire virevolter l’animal de sa création au-dessus de sa tête, il fut surpris par un bruit qui venait de derrière lui. Un craquement. Il fit volte-face. Rien. Mais le poisson aquatique, devant le manque d’attention de son créateur, venait de s’écraser avec fracas sur les planches du pont du navire. Les éclaboussures trempèrent les jambes de Yenaël. C’était la fin du spectacle.

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Dim 15 Juil 2018 - 13:25


Ils avaient à peine embarqué qu'elle avait retrouvé les sensations de ses précédents voyages. Comme souvent dans ce genre de cas, elle eut une pensée pour les hommes qui avaient quittés sa vie. Spécifiquement Enrico qui appréciait tant la mer. Ils auraient pu avoir au moins ça au commun si ça avait tourné autrement.

Ses cheveux tressés ébouriffés par la brise et le Livre caché dans sa veste d'homme, Cécilie avait retardé au maximum le moment d'aller s'enfermer dans sa cabine pour la nuit. Le son des mouvements perpétuels de la mer était le chant le plus apaisant qu'elle connaissait. Appuyée sur le bastingage du gaillard avant, elle luttait contre l'abattement d'avoir du laisser son fils aux soin de Gaël et Colombe. Elle ne pouvait pas risquer de l'emmener dans un tel voyage alors qu'il était encore si jeune, si fragile... Mais c'était une telle déchirure qu'elle en avait physiquement mal par moment. Heureusement, les chants et les rituels du Livre étaient parfaitement adaptés.

Soudain, elle se redressa. Les mélodies de la Trame lui parvenaient en permanence, mais une nouvelle composition, plus forte, se formait avec difficulté quelque part derrière elle. Portant son attention vers les Mélodies, soulevant le voile qui la séparait des arcanes, elle navigua à l'oreille, remontant vers la poupe d'un pas tâtonnant pour ne tomber ni à cause de la houle, ni des escaliers, ni des cordages. Une mélodie paisible, harmonisée avec volonté. Une mélodie de mage en pleine action. Elle savait que les amis de Lyarra en étaient mais ils avaient reçu l'ordre de ne pas s'en servir tant qu'ils seraient au contact des péninsulaire. Et... Cela ne ressemblait pas à la musique safranée qu'ils dégageaient.

La curiosité était quelque chose qui l'avait souvent poussé plus loin qu'elle ne l'aurait du. Pendant quelques temps, la vie lui paraissait si insipide qu'elle en avait même perdu cette part aventureuse d'elle-même. Il était bon de savoir que toutes ces petites choses pouvaient revenir un jour ou l'autre.

Après quelques instants de bataille et de disharmonies, la ligne qu'elle écoutait pris un tour plus fluide, une véritable forme. Quelque chose de léger et doux quoi qu'encore un peu hésitant. Un acte de belle magie née de la créativité et de l'envie sans aucune motivation particulière. Elle sourit. Son pied heurta un paquet de corde. Elle bascula vers l'avant, se rattrapa à la dernière minute, faisant deux pas lourds qui claquèrent sur le pont de bois.

La mélodie cessa brusquement, ponctué par le bruit bien réel d'un seau d'eau qui se déverse sur le sol. La musicienne sentit quelques fines heurter ses bottes et ses genoux à travers le pantalon de toile et et réfréna un léger éclat de rire.

- Pardon. Je ne voulais pas vous surprendre. J'ai... " L'habitude de ne pas s'étendre sur ses capacité magique bloqua sa langue. Habituellement, dire qu'elle avait entendu qu'il pratiquait aurait non seulement prêté à confusion mais lui aurait potentiellement valu une malédiction, un crachat ou dans le pire des cas nordiens une tentative d'assassinat. Mais elle était face à un mage. " Vous pratiquiez ? C'était... de la magie élémentaire non ? Pardonnez cette question mais... a qui ai-je l'honneur ? "
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Lun 16 Juil 2018 - 11:19



Yenaël fut rapidement rassuré. La personne qui l’avait surpris ne semblait pas très hostile à la pratique de l’art. Heureusement, une personne mal intentionnée aurait facilement pu faire mettre le jeune mage à l’arrêt pour avoir pratiqué alors que cela lui avait été formellement interdit à bord du navire. D’autant plus que la grande majorité des occupants de l’Eulalie étaient des Péninsulaires et que c’était loin d’être les gens les plus ouverts à la magie. La personne qui l’avait surpris était une jeune femme, elle semblait hésitante mais assez curieuse de ce que faisait le jeune mage quelques secondes auparavant. Peut-être était-elle également pratiquante de l’art ?

- Oui, c’était de la magie élémentaire, madame.

La jeune femme ne semblait pas être une aventurière et il ne semblait pas à Yenaël l’avoir croisée depuis le début de l’expédition. Il faut dire que la tenue qu’elle portait était plutôt masculine et devait certainement avoir pour but de la faire passer inaperçue en cette douce soirée d’été.

- Je m’appelle Yenaël, puis-je vous retourner la question ?

Le jeune homme s’inclina légèrement, par bienséance. Ce n’est que lorsqu’il se redressa tout en inspectant un peu plus précisément son interlocutrice qu’il se rendit compte d’un petit détail. Son regard … Se pourrait-il que ce soit celle qui l’avait poussé, malgré elle, à s’engager dans cette aventure ? Elle semblait bien différente de quand il l’avait vu quelques jours plus tôt à Sainte-Deina. Mais il faut dire que l’on ne s’habille pas de la même manière pour parader en ville que pour prendre la mer. Ne souhaitant surtout pas mettre la jeune femme mal à l’aise, le jeune homme prit rapidement la parole.

- C’était de l’hydromancie pour être plus précis. C’est loin d’être ma spécialité mais j’ai pensé que c’était la magie élémentaire la moins dangereuse qui puisse être pratiquée à bord de ce navire. Et puisque je ne façonne pas souvent l’eau d’ordinaire … J’ai une importante marge de progression !

Yenaël sourit. Il savait qu’elle ne le verrait pas. Peu importe. Il semblerait que les facultés de perception de la dame soient bien au-delà de ce qu’elle aurait simplement pu voir avec ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Mar 17 Juil 2018 - 1:01


- K... Cécilie. " répondit-elle simplement après un instant d'hésitation. C'était sûrement la première fois de sa vie qu'elle se présentait de façon si informelle. L'adrénaline la fit sourire tandis que sa main retrouvait le bastingage qui l'avait mené droit vers le paquet de cordes.

Entendant les froissements des vêtements du jeune homme, elle effectua une courte révérence à la missèdoise et contourna les corde pour s'appuyer à demi sur la rampe et faire face au jeune homme, les yeux posés sur l'horizon. S'il ne l'avait pas tout de suite reconnue, il y avait fort à parier qu'il le ferait d'ici peu. Durant la première partie de leur expédition, elle avait tout le temps eu Maël dans les bras, cela n'aidaient sans doute pas à prêter une attention particulière à son visage. Anthoine et Renard auraient fait une jaunisse en la sachant seule sur le pont avec un mage inconnu, mais ils ne savaient pas aussi bien qu'elle à quelle point sa mentalité avait changée depuis son départ pour le Nord une poignée d'année plus tôt. Ils ne pouvaient que deviner ce qu'elle les laissait voir.

- Mieux vaut éviter les flammes, oui. Et puis ça avait l'air un peu hésitant, mais c'était tout de même joli. " sourit à son tour la jeune femme, forte de l'autodérision qu'elle avait sentie dans la voix de son comparse. " Ou avez-vous appris ? ... Si ce n'est pas indiscret. " Elle mourrait d'envie de savoir, mais encore une fois, l'étiquette était si encrée en elle qu'elle avait du mal à s'en défaire, même en pleine mer.
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Mar 17 Juil 2018 - 11:49



« Cécilie ». C’était donc elle. Yenaël ne changerait pas son attitude, cela aurait été contraire à toutes les valeurs qu’il prônait. Ne s’attardant davantage sur l’identité de la jeune femme qu’il avait désormais clairement identifiée, le jeune mage se posa la question de la manière dont elle avait pu percevoir sa magie. Elle parlait d’hésitation … Il savait que les personnes qui se voyaient privées de l’un de leurs sens primaires voyaient leurs autres sens se développer mais tout de même. Se pourrait-il qu’elle soit réellement initiée à la magie ?

Yenaël avait souvent entendu avant de venir en Péninsule que ce n’était pas une région du monde ou l’art était bien vu. Etant passé par le Nord et le Médian avant d’en rallier la capitale, il avait pu constater cet état de fait par lui-même. Les péninsulaires étaient obtus concernant ce qu’ils ne comprenaient pas et, étrangement, on aurait dit que la noblesse ne faisait rien pour changer leur perception des choses. Le jeune mage avait finalement fini par accepter, après un an de vie en Péninsule, le fait que son art devait rester secret et ne pas être évoqué auprès du plus grand nombre.

Cette jeune femme était issue de la noblesse langecine. Yenaël avait cru entendre des noms tels que « Beaurivages » ou « Missède » lorsqu’il avait essayé de se renseigner sur la commanditaire de l’expédition. Ces lieux ne lui parlaient guère mais il semblait évident que les gens originaires du sud de la Péninsule étaient davantage ouverts d’esprit que les autres. Si elle était pratiquante de l’art, Yenaël n’avait aucun moyen de connaître le niveau de la jeune femme. Il se contenta donc de répondre simplement à ses questions afin de l’inviter à s’ouvrir davantage à lui.

- J’ai appris en estrévent. J’ai été adopté, il y a de nombreuses années … D’abord j’ai vécu dans une auberge de passage avant d’être repéré par un vieux mage errant qui passait par là. Il m’a pris sous son aile afin de me transmettre son savoir.

Le jeune homme eut une pensée légèrement nostalgique envers cette époque. Ce périple d’apprentissage s’était achevé seulement il y a deux ans et pourtant tout lui paraissait si loin déjà aujourd’hui.

- La théorie de mon maître était que la magie élémentaire est un ensemble. Que les éléments se façonnent, se fusionnent et au final peuvent donner un résultat bien plus intéressant si ils sont combinés ou transformés. Il m’a donc appris à maitriser les quatre éléments principaux que sont le feu, la terre, le vent et … l’eau. Bon, comme tu as pu le constater, l’eau c’est pas encore vraiment ça !

Yenaël parlait librement, d’un ton enjoué. On lui avait appris la politesse mais on ne lui avait jamais appris les codes pour s’exprimer à une personne issue de la noblesse. S’il savait être poli et respectueux, le jeune homme ne restait qu’un estréventin bien trop loin de sa culture natale.


Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Mar 17 Juil 2018 - 15:05


Elle rit à voix basse aux récits de l'étranger. Grandir en Estrévent devait être tellement différent de ce qu'elle avait vécue. Tellement plus libres, plus vrai. Il y avait peut-être un peu du mythe du "bon sauvage" dans l'esprit de la jeune femme mais elle n'avait jamais rencontré plus fourbe et assoiffés de sang que les nobles de sa patrie, alors même qu'ils devaient être des modèles de vertu pour le peuple. L'estrévent lui rappelait des souvenir bien différent d'un avenir qu'elle avait laissé filé entre ses doigts comme le sable du désert.

- L'Estrévent... ça doit être magnifique. "

Son timbre avait quelque chose d'extrêmement nostalgique, presque mélancolique, mais elle parvint à se ressaisir.

- Vous y arriverez vite. Ne dit-on pas que le premier sort est toujours le plus difficile ? " le consola-t-elle a demi. " En tout cas vous et votre maître avez une théorie intéressante. J'ai surtout rencontré des élémentalistes spécialisés. Des hydromanciens et des petromanciens. Quelques pyromanciens qui ont sauvé de nombreuse vies l'hiver dernier. Mais aucun ne contrôlait plus d'un voir deux éléments. Cela doit demandé une grande... souplesse mentale ? " interrogea-t-elle, incertaine du terme " pour plier des forces à ce point différentes les unes des autres. "

La guilde des maçons d'Ethin avait été d'une grande aide contre les inondations et sans leur magie, des pans entiers de la capitale régionale et des champs alentours ne s'en seraient pas remis. Grâce à eux, elle avait put assisté à l’inauguration des égouts avant de partir et les rues de Missède n'avaient jamais été aussi salubres. De même pour les mages qui avaient déblayé la neige, éviter les infiltration de glace dans la pierre, maintenu la chaleurs dans les hospices et les temples pour effectuer des économies de bois. De toute la péninsule, et malgré quelques tentatives d'assassinat, les Missèdois étaient surement les autochtones les plus favorables à la magie. Elle avait prévu de permettre aux mages de s'expatrier à Naélis avant la guerre, mais près de la moitié étaient restés et Département Magie accolé au Collège de Langehack et à la Bibliothèque de Missède avait survécu.

- Vous suivez le convois pour rentrer chez vous ? ... enfin dans votre pays ? "
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Jeu 19 Juil 2018 - 8:38



Yenaël observa les gestes et mimiques de la jeune femme. On aurait dit qu’elle parlait de l’estrévent avec regrets. Mais la question que se posait le jeune mage était sur la forme que pouvait prendre les souvenir d’une personne qui ne voit pas. Car la plupart des gens ont en tête des images lorsqu’ils se remémorent quelque chose mais comment font les gens atteints de cécité ?

N’osant poser sa question car il la jugeait trop indiscrète, le jeune homme se contenta d’attendre que la jeune noble reprenne la parole. Sa question sur la maîtrise des éléments intrigua Yenaël. Des initiés à la magie lui avaient déjà posé ce genre de question et il n’avait jamais trop su quoi répondre.

- En fait … J’ai toujours appris la magie ainsi. J’avais naturellement une facilité pour la pyromancie mais c’est à peu près tout. Mon maître m’a rapidement forcé à ouvrir mon esprit à d’autres manières de voir les choses, d’autres manières de concevoir les éléments. Finalement, les quatre éléments primaires en magie élémentaire offrent tellement de possibilité. J’arrive déjà plus ou moins à combiner le feu et la terre. Pour le reste, j’ai bien de quoi faire …

Lorsqu’il parlait de magie, Yenaêl n’était jamais très à l’aise et il n’osait pas affirmer les choses de manière catégorique. En effet, il n’avait fréquenté que trop peu le monde des magiciens et il constatait souvent que la vision des choses qu’on lui avait inculqué était bien différente du sens commun chez les élémentalistes. Mais après tout, c’était Cécilie qui avait ouvert le débat.

- Je suis heureux de voir enfin quelqu’un qui vient de la Péninsule et qui n’est pas hostile à la magie. Vous semblez avoir une bonne opinion des mages de votre pays. Les hommes auraient tellement d’avantages à tirer d’une bonne entente avec les mages…

La mine du jeune homme s’assombrit un instant. Pendant de nombreux mois, il avait eu l’impression qu’il trouverait bien une cour qui voudrait l’accueillir en Péninsule. Mais malheureusement, ce n’était pas le cas. Il s’était rapidement retrouvé seul et exclu d’une société bien trop austère à son gout.

- Je suis le convoi car … Je n’ai pas trouvé ce que je voulais en Péninsule. Je pensais que la ville de l’Arcanum serait un lieu propice pour faire des rencontres intéressantes et ça n’a pas été le cas. De plus, la situation politique est bien trop compliquée pour moi en Péninsule. Je pensais que ce serait facile de trouver un noble qui veuille bien de moi à sa cour. Mais … Ce monde n’est pas le mien. Je n’ai trouvé personne à qui accorder ma confiance.

Jusqu’alors c’était Cécilie qui avait posé les questions. Le jeune homme ne voulait pas incommoder la commanditaire de cette expédition. Mais il avait lui aussi ses curiosités et il ne résista pas à l’envie de poser une question.

- Et vous, Cécilie ? Vous venez découvrir un nouveau pays ? Le monde vers lequel nous voguons est tellement différent de celui d’où vous venez …

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Jeu 19 Juil 2018 - 12:28


En effet, il n'avait pas une opinion commune au sujet de la magie, mais Cécilie appréciait la façon dont il la développait. Elle lui demanderait sans aucun doute d'en reparler dans les jours à venir mais l'heure n'était pas aux cours théoriques, fussent-ils passionnant.

- Les possibilité doivent être infinies. Je me demande si un tel résonnement serait applicable à d'autres Voies que celle de la magie élémentaire. "
se demanda-t-elle pensivement.

En revanche, les quelques mots qu'il prononça pour décrire la Péninsule la touchèrent droit au cœur. Son sourire devint moins sincère et elle se détourna légèrement. Elle ne répondit pas tout de suite. Après tout que pouvait-elle dire ? Ce qu'il disait était bien trop vrai... Et le plus difficile était l'idée qu'elle en faisait partie.

Conscient ou non de ce qu'il avait déclencher, il l'interrogea à son tour.

- J'aime à penser que pour quelqu'un comme moi, chaque lieu et chaque rencontre  représente un nouveau monde. " Elle essayait de retrouver du cœur au ventre en se forçant à sourire. " Découvrir certains aspects de mon pays a déjà été un choc et j'ai vécu quelque temps à la croisé de ces deux régions, sur l'Archipel de Nelen. Alors je n'ai pas vraiment d’appréhension pour l'Estrévent. " elle se tourna vers l'océan, s'appuyant des deux bras sur le bastingage sans que son équilibre ne semble menacé. " Si les choses avaient été autres et que mon fils avait été avec moi, j'aurai même eu hâte d'arriver... Enfin... Vous savez, je ne peux que trouver dommage que la Péninsule n'ait pas su retenir votre cœur mais je peux le comprendre aisément. A Missède, cela fait maintenant plus d'un an que nous accueillons officiellement les mages de tout bord. Notre Bibliothèque a même ouvert un secteur spécialisé pour les aider à se rencontrer et à se former. Mais c'est un risque que bien peu de nobles prennent ou en tout cas, pas ouvertement. La destruction de la lignée royale par l'Arcanum est encore vive dans les esprits et les seigneurs sont devenus craintifs. Cela étant dit, je ne les excuse pas. Même entre natifs, la franchise, l'honneur et la confiance ne sont que bien trop rarement de mise, même au sein d'une même famille. Chez moi, les non dits sont nécessaire à la survie, mais ils finiront par tous nous enterrer. " Elle soupira et rejeta sa natte rousse derrière son épaule.

Les craquements irréguliers de la longue galéasse ponctuaient le flux et le reflux des vagues contre la coque. A la barre et aux rames, des équipes réduites évitaient le plus gros de la dérive.

- Pardonnez-moi. Mes paroles étaient quelque peu sombre... A vrai dire, nous ne partons pas simplement pour le plaisir de commercer ou de rencontrer d'étranges coutumes. Nous allons à Naélis pour rencontrer le mages du Firmament. Nous avons appris que certains Souffles de notre pays pourraient être empêchés d'entrer au Royaume de Tyra par un phénomène étrange qu'aucun de nos mages ne comprend. Alors s'il est vrai que la musique tombe du ciel en Ithri'Vaan comme l'eau en Péninsule, ce ne sera qu'un bienvenu agrément. " Elle se tourna de nouveau vers lui, un peu rassérénée malgré la gravité de ses mots. " Vous voyez, vous aviez encore plus raison que vous ne le pensiez en disant que nous devrions rétablir de bonnes relations avec les mages. "
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Jeu 19 Juil 2018 - 16:24




La remarque de Cécilie sur les autres types de magie attira l’attention de Yenaël. Si elle en venait d’elle-même à parler de cela c’était certainement qu’elle pratiquait un autre art que celui de la magie élémentaire. Le jeune mage avait toujours du mal à croire qu’une noble péninsulaire pouvait s’intéresser aux arcanes. Mais elle semblait tellement différente…

Yenaël vit qu’il avait heurté la jeune femme avec ses paroles sur la Péninsule et les mœurs de ses habitants. Le changement d’attitude était très léger et difficilement perceptible mais assez pour que le jeune estréventin s’en rende compte. Alors que la comtesse s’était tournée vers l’océan, il choisit de se rapprocher d’elle. Non seulement pour mieux l’entendre mais surtout pour rendre leur conversation un peu moins formelle.

- J’aurais aussi apprécié visiter Nelen. L’idée de vivre sur une île loin des soucis du continent m’intéresse … Mais j’imagine que ces gens-là ont aussi leur lot de problèmes. J’ai entendu dire que Nelen est une terre très sauvage, est-ce vrai ? On doit y voir des espèces qui n’existent nulle part ailleurs !

Le jeune homme s'était accoudé au bastingage aux cotés de Cécilie, le regard perdu au loin dans l'océan, rêveur. Il était passionné par la nature depuis toujours. Il aimait bien les animaux et le calme des grandes forêts. Ayant vu Thaar et Diantra, il était maintenant fixé sur le fait que la vie en ville n’était vraiment pas pour lui.

Missède … A entendre parler Cécilie ce lieu était un endroit fort accueillant. En même temps, la comtesse n’allait pas dire du mal de son propre fief. Mais tout de même, elle semblait engagée dans la démocratisation de la magie et ce n’était pas rien pour quelqu’un de son rang.

- Si j’avais su qu’un tel pays existait, je m’y serai rendu sans sourciller ! Je n’avais entendu le nom de Missède que quelques fois avant ces derniers jours. Pour moi, Missède était un point sur la carte à l’ouest du pays langecin !

Yenaël se mit à rire comme pour détendre l’atmosphère. Volontairement, il avait laissé Cécilie s’exprimer en ce qui concernait la Péninsule et ses habitants. Voyant que le sujet l’attristait, il avait préféré ne pas trop insister afin de ne pas trop tourmenter la jeune femme.

Les paroles qui suivirent se révélèrent fort intéressante. Le convoi était donc en route pour le Firmament. Enfin, pour rencontrer les mages du Firmament. C’était une aubaine pour Yenaël ! Lui qui n’avait pas trouvé avec qui discuter de magie à Diantra, a Naélis il serait enfin servi ! Dire qu’il allait presque revenir à son point de départ pour trouver ce qu’il voulait.  Ce qu’elle raconta par la suite fit parcourir un frisson dans le dos du jeune mage. Quel drôle de phénomène …

- La magie a ses mystères que les hommes ignorent … J’espère que nous, enfin vous, trouverez une réponse auprès des mages du Firmament. Ils sont très renommés ! Mais, puis-je me permettre de vous demander quelles ont été les manifestations de ces Souffles tourmentés ?

Même s’il était mage, Yenaël était loin d’être expert sur le sujet de la vie et de la mort. Bien au contraire, il n’y connaissait pas grand-chose. En fait, il se demandait même si un homme sur terre pouvait être capable de changer les règles imposées par Tyra.  

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Ven 20 Juil 2018 - 15:17


- C'est vrai. Il y en a de très étranges. " rit la jeune femme en repensant à ce qu'elle avait connu durant son séjour. " Certains animaux à fourrure qui chantaient comme des oiseau et ne pouvaient évoluer que dans les arbres. D'autres d'une sauvagerie sans nom qu'on entendait crier depuis le port plus fort que n'importe quelle meute de loup ! " Si elle avait put touché un tentapatte une fois, toute la faune était très loin d'être aussi douce et craintive d'un petit marsupial.

- Et n'ayez aucun regret. Missède restera un point sur une carte. " confirma-t-elle à mi chemin entre le soulagement et une profonde lassitude. " Nous avons protéger les terres du roi pendant les guerres civiles. Nous les avons rendues à la couronne et au culte de la DameDieu. Nous en avons protéger les trésors et les savoirs anciens. Mais on nous a pris et jeté au visage jusqu'au dernier des fiefs que nous avions conquis et labourés ces dix dernières années. Feu mon mari et moi avons stabilisé le Comté, éviter une guerre civile, creusé des égouts, monter des digues, bâti des temples, éviter une famine aussi bien sur nos terres que dans la capitale et reconstruit Diantra en collaborant avec les rares alliés non belliqueux que nous avions. Mais je suis une femme et je ne peux tenir la barre à moi seule. Le régent à rendu son verdict et je doute que les miens n'acceptent de rendre les terres qu'ils ont tirées de l'Aduram à la sueur de leur front et protégées en versant de leur sang. " Elle voyait déjà venir les massacres. Avant de partir, elle avait tenté de désamorcer la colère qui grondait, mais a trop traiter le sud et le médian comme des ennemis, le nord s'exposait à une nouvelle scission... Enfin... Elle ne le disait pas haut et clair mais quelque chose en elle ne pensait pas revoir les rives de la Péninsule, pourtant elle n'en éprouvait nulle tristesse, même en ce qui concernait Maël. Parlait de toute cela avec une certaine lassitude agacée sans en faire un drame. " Je parie que d'ici la fin de l'année, le duché sera de nouveau en proie au chaos, les mages réduits à des objets de pouvoirs et le tout sous la coupe d'un étranger. J'espère seulement que mon départ pourra calmer les rancunes des hommes de guerres. Je suis la dernière représentante d'un rassemblement de félons qui ont eu l'audace de se battre pour ce qu'ils pensaient être juste et l'Histoire est écrite par les vainqueurs. Alors j'essaie de faire ce qu'il faut avant la fin et je prie la DameDieu pour que mon fils et mon frère soient en sureté. " Elle sembla se rendre compte de son monologue et se reprit " Pardonnez-moi. Vous n'êtes certes pas là pour écouter une politicarde rétive se lamenter sur son sort. "

Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas laissé aller ainsi... Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas parler à autre chose qu'un noble péninsulaire aux dents longues en dehors de Grayle qui était bien trop fragile et pieu pour qu'elle se sente le droit d'être entièrement honnête. Revenant sur le sujet du Firmament, elle hocha vigoureusement la tête.

- La magie a ses mystères que les hommes ignorent … J’espère que nous, enfin vous, trouverez une réponse auprès des mages du Firmament. Ils sont très renommés !
- Ils en ont la réputation en effet.
- Mais, puis-je me permettre de vous demander quelles ont été les manifestations de ces Souffles tourmentés ?
- Dame Kastelord, la femme avec laquelle nous voyageons, est une Très Sainte Élue de la DameDieu. C'est en rendant grâce à certains défunts qu'elle s'est rendu compte qu'ils étaient toujours attachés à cette terre. Nous avons demandé confirmation à la Haute Prêtresse de Tyra et nos crainte se sont confirmées, il y a plusieurs perturbations d'ordre mystique durant le dernier hiver. Nul ne semble en connaitre exactement les répercutions mais certains disent avoir aperçu des fantômes et des prêtres ont put contacter des Souffle devant être à la garde de Tyra. " Elle fit le signe de coupe avant d'ajouter. " Je ne vous ai même pas demandé si vous étiez croyant... "
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Mer 25 Juil 2018 - 11:52




Découvrir la nature avec ses autres sens que sa vue. En voilà une drôle d’expérience en perspective.  Les cris devaient permettre d’imaginer le gabarit des différents animaux. Et leur odeur … Enfin bref. Yenaël écouta et regarda attentivement Cécilie. Le sujet de la politique semblait fortement la passionner. Elle semblait tellement passionnée qu’elle arrivait à être exaspérée par sa propre passion. Le jeune homme ne pouvait pas trop rebondir. S’il connaissait plus ou moins la géographie péninsulaire, il ne connaissait absolument rien à la politique locale. Et de ce que tous les gens qu’il avait croisé en disaient, c’était un sacré merdier.

On aurait dit que Cécilie fuyait … Qu’elle abandonnait une vie dans laquelle elle n’avait pas pu mener à bien certains de ses projets. Qu’elle se résignait à accepter son sort. Yenaël ne voulait pas vexer la jeune femme ni s’embarquer dans une conversation qu’il ne saurait maîtriser. Ainsi, il fit en sorte de paraitre sympathique sans pour autant trop s’avancer.

- Vous avez donc des raisons d’être fière de ce que vous avez accompli. Qui serait mieux placé que vous-même pour savoir ce que vous avez fait ? N’importe qui pourra s’opposer à vous, du moment que vous êtes sûre de ce que vous dites, vos paroles auront plus de poids que celles de vos opposants. Après tout, n’est-ce pas un peu de cette manière qu’on impose aux gens une manière de penser ?

Le jeune mage sourit. Il ne voulait pas paraitre ni hautain ni niais. L’idée était simplement de redonner un peu d’aplomb à la Comtesse.

- Vous n’avez pas à vous excuser. Je ne vous ai jamais interdit d’exprimer ce que vous ressentiez de telle ou telle situation. Je suis plutôt quelqu’un qui s’affranchit des codes, vous savez …

Yenaël fut ravi que la jeune femme rebondisse sur sa question à propos des raisons de la mission. Dès qu’il s’agissait de forces occultes et de mystères, il était en première ligne. Bon, il faut avouer qu’il préférait lorsque la magie était pratiquée par des mages que par des religieux mais … Pourquoi pas ?

- Je suis croyant, peut-être pas de manière aussi assidue que la plupart des gens, mais tout de même. Je n’étais pas encore éveillé à la magie lors de l’apparition du Voile. Mais qui d’autre que des entités supérieures auraient pu disposer d’un tel pouvoir ? J’espère que d’autres manifestations surnaturelles de ce type surviendront avant ma mort. Cela peut paraître très égoïste lorsque l’on sait le malheur qu’a pu causer le Voile dans de nombreuses familles à travers tout le continent. Mais j’aimerais voir ça de mes yeux maintenant que je suis éveillé à l’Art. J’imagine que l’on peut interpréter ça comme une sorte de curiosité intellectuelle …

Le jeune arcaniste espérait ne pas choquer la rouquine avec ses propos. Il savait que parfois ce qu’il disait pouvait sembler un peu cru. Mais après tout, elle était elle aussi éveillée à la magie, elle devait donc aussi avoir ses questions autour de l’Art. D’autant plus si son domaine de prédilection était les magies immatérielles.

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Jeu 26 Juil 2018 - 0:47


- Je suis plutôt quelqu’un qui s’affranchit des codes, vous savez …
- Alors nous devrions bien nous entendre.

Les réflexions du jeune homme, bien qu'elles lui paraissent fort éloignées de la réalité de la péninsule, lui avaient mis plus de baume au cœur qu'il aurait été acceptable de le dire. Le simple fait qu'il existe encore dans le monde des personnes à la fois assez éduquer pour avoir une réflexion sur le monde et la nature de la magie et assez bienveillant pour garder ce genre de discours était une nouveauté en soi.

- D'autres Voiles... "
Diantre ! Quelle perspective ! Elle n'avait jamais envisager une telle chose. Mais si le Voile était réellement aussi terrifiant que tous le disaient, alors peut-être... " Peut-être que les manifestations que nous avons détecté sont une autre forme de ces miracles. Après tout, si cela touche à la Mort elle-même... " Elle fronça les sourcils sous le poids de sa propre réflexions, chiffonnant son visage avec un sérieux presque enfantin. Puis elle secoua la tête, riant presque. " Théoriquement, cela ne me parait pas si farfelu, mais très honnêtement, les seules choses qui m'ont marqué durant le Voile sont les dévotions quotidiennes des gens de la citadelle. Je n'ai jamais entendu autant de personnes prier en même temps. Mis à part ça, je dois admettre que la peur de vivre à jamais dans le noir à cause d'une éclipse m'est assez étrangère. " Elle n'était pas plus croyante à cause du Voile qu'elle l'était à cause de ses yeux. Peut-être était-ce pour cela qu'elle avait tendance à trouver le bon côté de leurs capricieuses divinités ?

- Croyant ou non, je pense que nous aurons besoin de toute notre ingéniosité dans cette affaire. Si vous voulez vous frotter aux mystères vers lesquels nous courrons, n'hésitez pas à me poser toutes les questions qui vous semblent nécessaire. Je serais ravis de disposer d'un esprit supplémentaire pour comprendre de quoi il en retourne. Je ne m'attendais pas à ce que quelqu'un de votre trempe se joigne à nous par hasard, cela dit..." termina-t-elle avec curiosité en laissant flotter une once de doute quant aux réelles motivations du jeune mage et aux raisons de sa présence à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Jeu 26 Juil 2018 - 16:01



Yenaël savait pertinemment que la manière dont il venait de s’exprimer concernant la magie était rarement comprise ou acceptée par les autres humains. Il avait le souvenir que l’une des seules personnes avec qui il avait pu parler librement depuis la fin de son apprentissage était une jeune elfe qu’ils avaient croisés avec Zaahrian à la frontière de l’Anaëh. Depuis que le jeune mage était arrivé en Péninsule, il se gardait bien de parler de magie en public. C’était d’ailleurs l’une des raisons majeures qui l’avaient poussé à partir.

Il écouta Cécilie parler. Elle semblait elle-même très intriguée par ce phénomène autour de la mort qu’avait remarqué la Haute Prêtresse de Néera. Le jeune mage avait là une opportunité très claire d’en apprendre davantage sur les capacités magiques de son interlocutrice.

- Si je puis me permettre, avez-vous ressenti quelque chose de particulier en rapport avec ces évènements anormaux … ?

L’espace d’une seconde, Yenaël senti une légère vague de chaleur le saisir, il devait être en train de rougir. Il se dit qu’il était plutôt content que la comtesse ne puisse pas constater de ses yeux un tel signe de timidité. A moins qu’elle ne puisse le ressentir avec ses facultés … Il tâcha de se reprendre rapidement.

- Je veux dire … J’ai cru comprendre que vous pratiquiez vous aussi la magie mais je ne sais pas quel est votre domaine de prédilection ?


Le jeune mage ne voulait pas être trop intrusif avec ses questions. Mais en même temps, Cécilie semblait plutôt encline à aller plus loin dans la conversation. Elle adressa même un compliment à Yenaël tout en tentant d’en savoir plus sur sa présence dans cette expédition. Elle lui prêtait bien des mystérieuses intentions alors que le jeune homme ne savait finalement pas plus que ça ce qu’il faisait ici.

- Je vous remercie pour votre invitation et je note bien que vous êtes disponible pour répondre à mes questions. Je suis peut-être un esprit de plus éveillé aux arcanes mais je reste cependant un simple élémentaliste. Je pense qu’un mage connaissant les forces immatérielles ou alors un adepte de le Vie et de la Mort serait mieux placé que moi pour vous aider dans cette quête. Mais c’est un immense plaisir pour moi d’être mis à contribution !

Le jeune homme sourit. Il avait de l’entrain dans la voix. Une telle aventure représentait ce qu’il cherchait depuis maintenant plusieurs mois.

- Quoiqu’il en soit je peux vous accompagner jusqu’au bout de votre quête. J’ai beaucoup à apprendre et je pense que je peux toujours avoir mon utilité pour vous et vos camarades. Comme je vous l’ai déjà plus ou moins dit, je n’avais pas de but précis en rejoignant ce convoi, peut-être êtes-vous en train de m’en donner un …

Le jeune mage se garderait bien de dévoiler que c’était une mystérieuse intuition qui l’avait poussé à aller vers Cécilie lors de leur première pseudo-rencontre à Sainte-Deina. Il ne voulait en aucun cas inquiéter la jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Jeu 26 Juil 2018 - 19:35


- Ressentir quelque chose ? " Elle s'apprêtait à nier en bloque, arguant qu'elle n'était ni une mystique, ni une prêtresse mais à quoi bon ? Il n'était même pas péninsulaire et leurs pouvoirs leurs seraient surement utile avant la fin. Si en plus de Jena et de son chevalier, elle pouvait trouver quelques compagnons loyaux, ce n'était pas plus mal. Et comme il posait la question dans une conversation déjà bien engagée... " Ce n'est pas de notoriété publique mais oui, je pratique un peu de magie de l'esprit... Je ne sais pas trop comment l'expliquer exactement. Je n'ai pas l'habitude d'en parler. Mais en tout cas non, je ne ressens rien moi-même. Je n'ai jamais essayer. S'aventurer dans le domaine du Souffle... ce serait comme franchir une limite dangereuse. Mais je crois en Jena et la peur des prêtres que nous avons vu n'était pas un mensonge."

L'entrain qu'elle entendait était contagieux. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas croisé quelqu'un d'aussi simple et lumineux. Comparé aux mines torturés, aux sous entendus et aux côtés sombres des péninsulaires, c'était rafraichissant.

- Et bien je suis ravie de vous l'entendre dire. " sourit-elle lorsqu'il émit l'idée de rester plus que simplement pour le passage en Naélis. Une bourrasque rabattit soudain un pan de sa chevelure lâchement tressée sur son visage. Elle s'en défit précipitamment, peu habituée à ce genre de désagrément.
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Ven 27 Juil 2018 - 10:03



« Ce n’est pas de notoriété publique ». Là où la Comtesse avait été différente jusqu’alors elle retournait rapidement vers ses codes péninsulaires. Comme si elle pouvait avoir une quelconque raison de se méfier de Yenaël. Le jeune homme n’aimait pas les sociétés où tout le monde craignait tout le monde. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il n’avait apprécié ni la vie thaarie, ni la vie diantraise.

- Je ne remets la parole de personne en cause, Cécilie. Je cherchais simplement à en savoir un peu plus sur votre manière de percevoir la magie et les flux arcaniques. Je trouve ça tellement passionnant de savoir qu’il y autant de manière de concevoir les choses que d’individus qui pratiquent l’art …

Le jeune homme avait pris une attitude légèrement rêveuse en disant cette phrase. Soudain, il sentit arriver un vent perpendiculaire à l’orientation que prenait l’Eulalie. La bourrasque eut pour effet de déclencher une vague latérale qui vint se fracasser contre la coque du navire et provoquer des éclaboussures sur le pont. Cette même bourrasque avait légèrement ébranlé et décoiffé Cécilie. Aussi, Yenaël s’inquiéta pour elle. Il paraissait évident qu’elle n’était pas censée être ici, d’autant plus à une heure pareille.

- Vous devriez peut-être vous mettre à l’abri. La météo n’est pas toujours clémente en mer et elle peut changer rapidement. Voudriez-vous que je vous raccompagne à l’abri ? Je peux également vous laisser seule, je ne voudrai surtout pas vous causer le moindre ennui.

Le jeune mage s’était rapproché de Cécilie tout en disant cela. Si elle en exprimait le besoin, il pourrait lui prendre le bras afin de la raccompagner. Quoiqu’il en soit, il était content d’avoir pu partager avec elle son souhait de continuer l’aventure aux cotés de la petite troupe une fois débarqué à Naélis.

Revenir en haut Aller en bas
Cécilie de Missède
Humain
avatar

Nombre de messages : 733
Âge : 64
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Sam 28 Juil 2018 - 13:07


- Les quelques mages que j'ai rencontré venaient de kabbales péninsulaires. Leurs visions des choses étaient souvent proche, mais l'Estrévent doit être fantastique pour cela, oui. Vous avez déjà rencontré d'autre pratiquants de l'immatériel ? "

Il devait y avoir une telle quantité de mage là-bas. Il y en avait sans doute dans toutes les professions et toutes les classes sociales. Vraiment, l'Ithri'Vaan devait être un beau pays dont le seul défaut serait probablement l'insupportable chaleur que tous les marchands de Chiard décrivaient. Mais pousser ses interrogations et ses rêveries plus loin ne fut pas vraiment possible. Les éléments se rappelèrent soudain à leur bon souvenir et une fois qu'elle eut fini de cracher ses propres cheveux ses joues étaient devenues rouges de honte.

- C'est gentil mais si j'avais peur d'un peu de vent, nous serions assez mal engagés pour la suite du voyage. " sourit-elle en s'efforçant de garder contenance. Elle n'avait pas vraiment de problème d'équilibre sur les navires une fois les premières heures passées. Elle s'y déplaçait même plus facilement que dans bien des manoirs car ils étaient de taille restreinte et que les marins avaient la bonne idée de laisser toujours pleins de choses auxquelles on pouvait s'accrocher en cas de besoin. " Si vous êtes fatigué, je ne vous retiens pas. Mais sinon je serai curieuse d'en apprendre plus sur votre patrie. Je me doute qu'elle n'est pas l'antre de perdition que vantent les néerites de chez moi, mais j'ai tout de même des questions. "

Est-ce vrai que d'étranges bêtes circulent dans les rue ? Que toutes les races s'y mêlent ? Est-ce vrai que les puissants ne jurent que pas la magie ? Que la plupart des cités n'ont pas d'armée ? Que l'immoralité la plus totale est la norme ? Que les hommes peuvent épouser plusieurs femmes ? Les questions n'étaient pas vraiment ce qui manquaient dans l'esprit de la jeune femme et si elle les ravalait souvent, la curiosité était sans conteste un défaut tout autant qu'une qualité.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yenaël
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 219
Âge : 23
Date d'inscription : 17/05/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  23
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   Mer 1 Aoû 2018 - 11:57



Yenaël avait toujours pensé que la Péninsule, bien que fermée à la magie possédait des assemblées de mages qui pouvaient échanger et partager sur leurs découvertes. « L’arcanum », il avait tellement entendu ce nom avant de venir à Diantra qu’il s’en était fait tout un monde. Mais une fois de plus, les propos de Cécilie venaient confirmer ce qu’il avait découvert en Péninsule. Les péninsulaires sont fermés à la magie et les mages y sont rares. Ou alors bien cachés …

- C’est fort dommage que la magie ne soit pas plus partagée en Péninsule. J’aurais pensé qu’à la cour d’un noble il était facile pour un mage de se faire une place, surtout dans le sud de votre pays. Mais vu que vous me parlez de cabales, je pense que les gens qui pratiquent la magie sont davantage en marge de la société …

Le jeune homme était pensif. Il était d’un naturel assez calme et obéissant et il n’avait jamais spécialement ressenti le besoin d’entrer en conflit avec la société dans laquelle il évoluait. Même s’il n’était pas d’accord avec certaines choses, il s’en accommodait. La question sur les autres pratiquants de l’immatériel qu’aurait pu rencontrer Yenaël lui fit se remémorer son passage en terre elfique.

- J’ai déjà rencontré des pratiquants de l’immatériel. A vrai dire, je ne comprends pas vraiment cette branche de l’art. La personne que j’avais rencontrée pouvant se mouvoir à travers les ombres. Je trouve les forces immatérielles trop … insaisissables à mon gout. Autant j’arrive à me figurer quelles forces manipule un adepte de la vie ou de la mort, autant en ce qui concerne les forces invisibles …

Le jeune mage ne voulait pas paraitre ignare mais il préférait être honnête. Après tout, lorsqu’il avait commencé à apprendre la magie, son maître lui avait clairement expliqué que même les plus grands archimages étaient spécialisés. C’était ainsi que les individus pouvaient justement développer un art précis, travaillé et efficace.

Cécilie déclina l’invitation de Yenaël à la raccompagner. Il ne voulait pas que la jeune femme ait le moindre souci à se trouver sur le pont avec un simple membre de cette expédition. Mais si c’était son choix de rester discuter avec lui …

- Je suis disposé à répondre à vos questions, Cécilie. J’ai passé mon enfance et mon adolescence à entendre parler de la Péninsule sans arriver à l’imaginer correctement alors je pense pouvoir imaginer dans quel tourment vous vous trouvez.

Le jeune homme sourit. En fait, il était ravi de pouvoir discuter ainsi avec une femme aussi éclairée et sympathique que la comtesse de Missède. Il avait eu tellement peu d’occasions lorsqu’il était en Péninsule d’avoir des conversations aussi intéressantes. Il avait fallu attendre que Yenaël quitte le continent pour vivre cela, un comble.

- Je n’ai pas la prétention de connaître tout l’estrévent dans le moindre détail, mais j’ai le mérite d’avoir grandi dans une auberge prêt de Thaar ainsi que d’avoir pas mal sillonné les routes du nord et de l’ouest du pays alors … J’ai pu voir pas mal de choses. Pour répondre à votre question, la luxure existe bel et bien en estrévent. Mais ayant perdu mes parents dès le plus jeune âge, je ne faisais pas partie du monde qui accède à ce genre de choses. J’ai eu une vie simple et … Assez vertueuse ?

« Enfin ça dépend des points de vue », mais cela le jeune homme le garda pour lui. Toujours est-il que Zaahrian avait déjà raconté à Yenaël dans quelle débauche vivaient certains richissimes marchands de Thaar et … Quelle horreur.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un poisson sur l'Eulalie [PV Cécilie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» | CK006 | Du poisson...
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ?
» Cassolette de poisson
» Eulalie de Merval [Baronne de Merval]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OCÉANS :: Océans :: Mer Olienne-
Sauter vers: