Partagez | 
 

 Kurt "Roublard" Vondörff [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurt Vondörff
Humain
avatar

Nombre de messages : 7
Âge : 117
Date d'inscription : 10/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  40 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Kurt "Roublard" Vondörff [Terminé]   Ven 10 Aoû 2018 - 13:05

Identité
       
Nom/Prénom : Kurt "Roublard" Vondörff
       Âge/Date de naissance : 40 ans
       Sexe : Mâle
       Race : Humain
       Faction : Péninsule
       Alignement : chaotique neutre
       Liens notables : Cosimo Tête Pelée, capitaine des chauffeurs de pâturons

       Particularité : Rusé et stratège


       Métier : Sergent de la Compagnie des chauffeurs de Pâturons
       Classe d'arme : Corps à corps
       


       Possessions & Equipements :
     
Kurt dispose de la panoplie du bon mercenaire. C'est à dire peu de choses. Les possessions matérielles étant assez limitées lorsqu'on passe sa vie à arpenter les routes. Néanmoins, au fil des années, il put remplir son petit coffre personnel de bibelots n'ayant de la valeur qu'à ses yeux. Du genre, un godet pour la boisson, où d'autres ustensiles tout autant nécessaires. Bien sûr, il dispose d'une bien belle cuirasse qu'il astique le plus souvent possible afin qu'elle ait toujours l'air neuve. Il possède également des petits couteaux, une dague, une flamberge, un épieu et depuis peu, une arbalète. Autre possession significative: la Flèche. Petit ronçon qui fait pâle figure à côté des grands destriers des nobles. Mais le petit cheval lui est fidèle et n'obéit d'ailleurs qu'à lui seul.
       Apparence :

Il est beau ! Du moins, c'est ce qu'il pense. Car en réalité, de nombreuses années de débauche lui ont forgé les traits. Du coup, il cache les traces par une surprenante moustache qui nécessiterait probablement une bonne taille. Mais elle fait sa fierté et le distingue également des autres compaings. Pour sûr aussi, il n'est pas gros, ni sculpté dans la roche. Marcher quotidiennement lui permet d'entretenir une certaine forme physique, mais les quelques jours passés dans les villes où villages, le stabilisent dans sa courbe de grosseur. Tout ça pour dire qu'il est comme 9O% des badauds se foutant de leur corps.
       

  • Taille :1m77
           
  • Couleur des yeux :Noir
           


       Personnalité :
       
D'un naturel assez violent, du fait de son enfance particulière, Kurt est aussi un bon vivant aimant les plaisirs de la chair féminine et de la vie. Il n'a guère de scrupule à prendre des vies, mais ne le fait jamais par pur plaisir. Cela lui est même arrivé de s'éviter de telles basses œuvres en désobéissant aux ordres. Toujours est-il, que la plupart du temps, Kurt est loyal. Son entrée dans la compagnie des Chauffeurs de pâturons l'aurait d'ailleurs canalisé et rendu moins con au point d'être considéré comme un élément assez mature et confiant. D'où le respect que lui témoignent les gars de son escouade, et plus généralement ceux de la Compagnie. C'est aussi pour ça qu'on le surnomme Roublard. Rusé qu'il est, Kurt sait mener sa barque tranquillement jusqu'à frapper sournoisement là où le coup peut être le plus douloureux.

Une ombre se rajoute également au tableau de ses nombreux défauts: l'alcoolisme.
       

       


       



       
Histoire
       
Faut quand même avouer que des fois, certains sont pas gâtés par la vie. Comme si les dieux, après une nuit de beuverie, s'étaient tous attardés sur un pauvre chiard sorti de l'antre de sa mère. Et là, ils se seraient bidonnés en disant tous de concert « Toi, gamin, tu vas morfler ». C'est un peu ce qui aurait pu arriver à la naissance du petit Kurt. Car une fois sortie à l'air libre, le bambin fut déjà confronté à l’âpreté d'une vie mal engoncée. Son père, si on peut le nommer ainsi, était éleveur de porc tout près d'un petit village d'Oesgard. Ce village , du nom d'Ultrecht, abritait forcément aussi une taverne dans laquelle les bons gaillards s'en allaient se la coller et dompter de la ribaude. Tout ça pour dire que Kurt fut le résultat d'un coup à la va-vite entre le porcher et une putain trop alcoolisée pour se rendre compte que le p'tit père avait bien fini de se vider en elle.

Elle se nommait Alberta. Quand on voyait sa gueule, c'était à se demander si elle n'avait pas été prédestinée à devenir putain dès sa naissance. Des seins gros comme des choux. Une bonne gueule de poissonnière. Et une voix normalement assez grave pour apprivoiser n'importe quel gus trop entreprenant. Bref, Alberta sans le vouloir, fut aussi grosse et pleine qu'une truie prête à éjecter de la future cochonaille. Et une bonne nuit d'hiver, le petit Kurt apparut sur une tablée dégueulasse recouverte de bière et de graisse. Vous l'aurez compris, en plein milieu de la taverne, la grosse Alberta sorti son chiard qui baigna déjà dans la saleté. D'un coup de dague, l'un des gars attablés lui coupa le cordon et le petit Kurt put ainsi être confronté aux premières joies d'une enfance faite de violence et... de rien d'autre.

Il ne sut jamais qui était son père. Pour en rire, Alberta lui jetait à la gueule que tous les gars d'Ultrecht l'étaient. Fort de ces multiples paternités, le petit Kurt découvrit les vices et talents de chacun. Herbert était un sacré buveur, il lui apprit à descendre la gougoutte dès ses sept ans. Mernarht, lui, il pouvait se vider les bourses une dizaine de fois par jour. Alors, le gars lui fit part de ses conseils et Kurt se vida à son tour dès ses treize ans avec l'une des puterelles de sa mère. Après, ce fut au tour de Gerard. Lui son talent, c'était de foutre des gnons à ceux qui l'emmerdaient. Nombreux étaient les gars à la taverne qui avaient un jour où l'autre reçu les poings de Gerard. Il lui apprit que la meilleure défense était l'attaque. Un peu saoul, lorsqu'il avait seize ans, Kurt tua son premier gaillard venu chercher des noises à sa mère.

Après s'être fait recouvert la gueule du sang de sa victime, Kurt fut emmené devant le seigneur du coin pour être jugé. C'est que le gars qui venait de perdre la vie était l'un des ouailles du sire d'Ultrecht. Pas bon, pas bon. Ce jour là, Kurt crut la fin toute proche. Mais au lieu de l'enguirlander, le vieux sire ne fit que le sermonner et lui proposa de rejoindre sa garde de Valeureux. Valeureux, c'était le nom qu'ils se donnaient. En réalité, ils empestaient la gnôle et la mort et s'accoutraient comme des clochards. Voyant là une alternative à la mort, Kurt accepta et rentra dans la prestigieuse compagnie. Il y gagna de nouveaux pères qui lui apprirent les rudiments d'un homme d'arme. Loin des idéaux ordonnés par la chevalerie, on lui apprit comment violer sans se faire mal et sans faire de bruit ; comment tuer sans risquer de l'être ; ou même comment élaborer des stratégies permettant de limiter l'effort tout en optimisant les chances de réussite. En quelques années seulement, Kurt devint une grande figure des Valeureux. A la mort du vieux sire, le fiston le nomma même à la tête du groupe de canailles et le petit père put ainsi commencer à se faire une réputation.

Durant le Voile, lorsque tout le monde commença à chier dans ses braies, Kurt et ses gars en profitèrent pour jouer des poings et des coudes afin de semer plus de zizanie sur le territoire déjà bien bordélique. C'est que la Sgarde, après ça, devint encor un plus gros foutoir qu'à l'habitude lorsque le p'ti père Goar s'en prit au gros Norman. Ultrecht manqua de finir cramé à plusieurs reprises. Mais allez savoir pourquoi, les deux zigotos ne cherchèrent jamais à franchir le pas, jugeant que le village était trop insignifiant pour représenter une menace. Faut dire qu'Ultrecht avait rejoint les inepties du Goar. Avec sa perte, le village manqua une fois de plus d'être rasé. Heureusement alors que l'entourage du gamin-seigneur, avait misé sur les deux tableaux. De fait, les chevaliers avaient combattu pour Goar, tandis que les Valeureux avaient aidé, en cachette, les troupes de Norman.  

Le nouveau sire d'Ultrecht, Hanz, n'avait clairement pas la gouaille de son paternel. Un peu soumis, car trop longtemps dans les miches de sa mère, il ne fut point difficile pour Kurt de gagner en assurance jusqu'à oser s'imposer de temps en temps pour profiter du gamin. Hanz grandit néanmoins  et s'affirma de plus en plus. Au fil du temps, Kurt perdit de sa superbe et écopa de sales missions durant les conflits qui survinrent en sgarde. Il passa ainsi le plus clair de son temps à patauger dans la boue où à battre les campagnes plutôt qu'à profiter de son petit village douillé. Comprenant qu'on le mettait à l'écart, Kurt envisagea même de reprendre les valeureux à son compte personnel pour y déloger les serpents d'Ultrecht.

Une énième guerre frappa l'Oesgard. Cette fois, les hommes ne se tapaient plus sur la gueule entre eux. Un autre ennemi était venu s'immiscer dans leurs affaires. On les nommait les Puysards (parce qu'ils venaient du Puy)

En revenant à Ultrecht (parce qu'ils n'avaient plus de nouvelles depuis un bon bout de temps), lui et les Valeureux n'y trouvèrent qu'un village fantôme. En son sein, ils virent de nombreuses traces de sang et de dégâts. Même la taverne était vidée de ses soiffards. Improbable. C'était à se demander comment la guerre avait pu passer par là sans qu'ils ne soient mis au courant. Désormais esseulés et un peu hébétés de se retrouver ainsi privé de bagarre et de gloire, ils n'eurent plus d'autres choix que de regagner les ost menés par le marquis de Serramire. N'ayant aucun seigneur à leur tête pour les diriger, ils furent vite associés aux mercenaires garnissant les effectifs de l'armée.

C'est d'ailleurs en cette occasion qu'il y rencontra un drôle de loustic nommé Tête-pelée. Le gars, caporal d'une troupe de joyeux larrons aussi nombreuse que la sienne, lui proposa de les rejoindre. Kurt accepta non sans mal. Car il fallait dire que la vie dans l'ost n'était point aisée pour une petite compagnie. Quand bien même les bouches étaient moins nombreuses à nourrir parce qu'ils n'étaient qu'une dizaine, il fallait ruser quotidiennement pour ne pas crever la dalle. Un de ses valeureux avait d'ailleurs été planté un coup dans la bedaine après avoir trop perdu aux dés pour de la bouffe. Faute d'argent, on l'avait trucidé.

Les Valeureux rejoignirent ainsi les chauffeurs de pâturons et la compagnie, un peu plus grosse, s'en alla battre la campagne. Drôle à savoir ; c'est lors de la bataille en face des remparts de Nebelheim qu'il recroisa la route de tous les villageois d'Ultrecht. Ces derniers étaient devenus pour l'occasion des cadavres ambulants qui au lieu de bouffer les pissenlits par la racine, tenaient des armes dans leurs mains afin de tuer et bouffer les âmes encore en vie (comme eux). Cela lui fit un certain choc de voir sa grosse mère les tripes à l'air. Non sans une certaine amertume, il lui ôta la vie, pensant faire un bon geste. A ses autres pères, il les priva de leurs têtes. Gerard, l'éternel chercheur de noises de son vivant, fut le plus dur à abattre. Même en étant un vieux mort-vivant privé de tête, son cadavre continua encore à lui frapper les guibolles. Kurt dut ainsi se résigner à lui ôter les jambes et les bras pour l'arrêter. Et puis, il y croisa également de nouveau le petit Hanz puant maintenant la mort avec deux trous béants au lieu des yeux. Celui-là bouffa vite le sol avant de se retrouver haché en mille morceaux.

La bataille de Nebelheim se termina de manière victorieuse lorsque les grands sires piétinèrent les morts avec leurs canassons. Ils fauchèrent les derniers comme l'on fauche des blés durant la moisson. De là, les compaings poussèrent des hourras de victoire tandis que Kurt venait d'en finir une bonne fois pour toute avec son passé. Dès lors, un nouvel horizon s'était profilé. Il continuerait d'accompagner les chauffeurs sur tous les fronts, peu importe les raisons bonnes où mauvaises. Il vivrait des guerres et d'autres horreurs. En plus, la compagnie payait convenablement et lui assurerait un train de vie suffisant.

Lui et les Valeureux, formèrent une escouade de la compagnie. Il en était le sergent. Fort de leur expérience en cavalerie du temps des longues promenades passées au service du sire d'Ultrecht, ils devinrent peu à peu les cavaliers émérites des chauffeurs et reçurent assez souvent des missions dans leurs cordes. Reconnaissance, raids éclairs, pillages, etc... Ils ne manquèrent jamais de s’exécuter avec brio, mais non sans éviter les casses. De fait, la plupart des Valeureux de la première heure disparurent au fil des batailles. Seul Manfred survécut avec lui-même. Donc si l'on compte bien, ils n'étaient plus que deux. Deux à devoir prendre sous leur aile des nouveaux venus provenant de multiples horizons tels que des nobliaux en rupture de ban où d'autres gredins sachant cavaler sans tomber au premier obstacle. Du fait de son esprit rusé et stratège, les compaings ne tardèrent à le nommer « Roublard ». Pour cette raison, on l'entend plus souvent se faire appeler ainsi plutôt que par son vrai prénom. Adonc, Roublard est désormais devenu une vieille figure des chauffeurs ayant gagné le respect et même une certaine reconnaissance de la part du capitaine.

Plus récemment, la compagnie fut amenée à alimenter l'ost royal durant la campagne du Médian. Ce ne fut certainement pas une partie de plaisir, vue tout le grabuge auquel a été confronté la compagnie, mais celle-ci gagna ses lettres de noblesse au près des autres nobles. De manière significative, la bataille de Valdrant aida à forger la légende des compaings, ce qui leur permirent de mener une nouvelle campagne riche en promesse de butin. Cette dernière les emmena à l'extrême sud de la péninsule, dans le comté d'Ydril. Là-bas aussi, les chauffeurs menèrent à bien moult missions plus où moins glorieuses. Plus "moins" d'ailleurs.
       
HRP:
 


Dernière édition par Kurt Vondörff le Dim 12 Aoû 2018 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victoria di Maldi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 603
Âge : 27
Date d'inscription : 26/06/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Kurt "Roublard" Vondörff [Terminé]   Dim 12 Aoû 2018 - 16:41

Kurt Vondörff a écrit:
Alors, le gars lui fit part de ses conseils et Kurt se vida à son tour dès ses treize printemps avec l'une des puterelles de sa mère.

Ce qui lui fait alors 26 ans. Oublions pas qu'il faut deux ans pour connaître les quatre saisons Wink

Change moi juste ce détail et ce sera tout bon.

_________________
code couleur: #993366
Victoria di Maldi
La passion détruite se transforme en passion de détruire
Thème musical

Connais-tu le goût d'une langue enflammée, Invité?
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr/t18930-la-baronnie-de-sybrondil
Kurt Vondörff
Humain
avatar

Nombre de messages : 7
Âge : 117
Date d'inscription : 10/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  40 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Kurt "Roublard" Vondörff [Terminé]   Dim 12 Aoû 2018 - 16:59

Remplacé par 13 années
Revenir en haut Aller en bas
Victoria di Maldi
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 603
Âge : 27
Date d'inscription : 26/06/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
MessageSujet: Re: Kurt "Roublard" Vondörff [Terminé]   Dim 12 Aoû 2018 - 17:10



Tu connais le chemin que trop bien, j'imagine Wink
Code:
[Métier] : Sergent de la Compagnie des chauffeurs de Pâturons

[Sexe] : Mâle

[Classe d'arme] : Corps à corps

[Alignement] : chaotique neutre

Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Journal de bord ~ Pour archiver tes liens de RP qui content l'histoire de ton personnage {Vivement conseillé}.
Et enfin, si tu as des question, n'hésite surtout pas à demander l'aide d'un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.

_________________
code couleur: #993366
Victoria di Maldi
La passion détruite se transforme en passion de détruire
Thème musical

Connais-tu le goût d'une langue enflammée, Invité?
Revenir en haut Aller en bas
http://miradelphia.forumpro.fr/t18930-la-baronnie-de-sybrondil
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurt "Roublard" Vondörff [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurt "Roublard" Vondörff [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurt Wagner / Diablo {Terminée}
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» ROUBLARD mâle, caniche/croisé fox de 5 ans (54) Moineville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Humains-
Sauter vers: