Partagez
 

 Récit à travers les brumes du temps

Aller en bas 
AuteurMessage
Nehril
Sang-mêlé
Nehril

Nombre de messages : 277
Âge : 125
Date d'inscription : 08/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  246 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Récit à travers les brumes du temps Empty
MessageSujet: Récit à travers les brumes du temps   Récit à travers les brumes du temps I_icon_minitimeSam 11 Aoû 2018 - 10:58

Récit à travers les brumes du temps 820cb811

Récit à travers les brumes du temps
Un journal maculé de terre reposait le long des arbres millénaires à quelques lieues d'Ardamir, non loin de la dépouille d'un homme dont le visage ravagé par les rides s'était éteint avec un paisible sourire. Son dos reposait à l'ombre d'un tronc élancé, avachi contre le bois rugueux, la tête contre sa poitrine. Sa main étreignait toujours les vestiges de son arme brisée, et ses cheveux presque intégralement blancs laissés entrevoir son âge avancé. Les débris de sa lame fendue jonchaient le sol autour de lui, disparaissant sous des touffes d'herbes verdâtres.
Un jeune elfe qui errait librement dans les bois, ses cheveux blonds flottants nonchalamment sur son visage pâle, repéra le corps de l'homme. Il fit quelques pas dans sa direction, et légèrement incertain, il se saisit du journal avec une crainte respectueuse.
Les pages craquèrent sous ses doigts fins, et il laissa courir ses paumes sur la surface parcheminée, comme pour s’imprégner de l'histoire qu'elles renfermaient. Avec un air humble, il rejoignit l'être vénérable qui restait inerte et s'assit face à lui. Il ouvrit alors les mémoires, prêt à recueillir les derniers instants de la vie de cet homme dont il ignorait tout.


Récit à travers les brumes du temps Journa16


Chapitre 1 : Plus vive est la lumière, plus l'ombre est intense

"Qu'importe si le monde brûle, il brûle déjà ! Et de ses cendres il renaîtra encore plus souillé, plus difforme qu'il ne l'est déjà."

Récit à travers les brumes du temps Joshua17


J'ai écumé une partie du monde. J'ai assisté à des massacres et j'en ai perpétré certains. Le vent furieux qui attise dans mon cœur les flammes de la rancœur ne faiblit pas. Je n'ai nul endroit où aller. Nulle cause pour laquelle me battre. À chaque regard en arrière pour jauger le chemin parcouru, seuls des cadavres aux yeux vitreux me fixent dans l'océan d'obscurité qui m'entoure.
Je tâtonne. Je hurle de rage. Est-ce ainsi ? Vais-je finir consumé par la haine ?


An 11 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'été, seconde ennéade, Calimehtarus : : Le prix de l'or
À l’issue d'une mission que me confia un vieil homme nommé Rioran, je fus amené à mettre les pieds à Nelen, cité insulaire aux charmes ineffables. C'est alors que ce maudit vieillard m'adressa une lettre de recommandation en guise et lieu de paiement.
Caressant l'idée d'abandonner son corps sans vie dans une ruelle sombre, j'empochais toutefois sa lettre avant de la porter à la cité de Thaar, la ville aux mille vices, afin de l'apporter à une princesse marchande au tempérament d'acier...


An 11 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'été, troisième ennéades, Arkuisa : Chronique d'une rencontre inattendue
La vie est une chose bien étrange. Elle se contrefout des convenances, des mœurs et des désirs de chacun. Son caractère imprévisible vient un jour ou l'autre nous fouetter violemment le visage, afin de nous rappeler que nous ne sommes que les spectateurs de notre propre existence.
C'est ainsi que le destin m'avait poussé dans les bras de Maralina Irohivah, princesse-marchande d'Uldal'Rhiz, avec qui j'avais démêlé une sordide affaire au sein même de la cité de Thaar. Cette relation étant profitable à la fois pour mon ego, que me conférait le statut de mercenaire au service d'une semi-elfe sublime, ainsi que pour ma bourse qui grossissait à vue d’œil, je décidais de l'accompagner à Naélis. Hélas à peine fussions-nous débarqués que j'encaissais un nouveau revers du destin...


An 11 du Cycle 11 Mois de Karfïas, deuxième mois d'été, cinquième ennéade, Tariho : Meurtre mystérieux à Thaar
Les cloches sonnent et résonnent avec force dans les rues de Thaar où s’amassent une foule devant les gravats d'une maison incendiée. Après avoir pourchassé et éliminé les assassins qui avaient attenté à la vie de Maralina à Naélis, je me rendais à Thaar pour enquêter sur une famille dont le nom familier me renvoyait des siècles dans mon passé...

An 11 du Cycle 11 Mois de Karfïas, deuxième mois d'été, sixième ennéade, Kÿrianos : Le Cœur de l'Aduram | Les frontaliers du Sud-Est
Mes pas me menèrent à la ville de Naélis, cité côtière aux relents salés, où j'étais chargé d'escorter un marchand concupiscent contre la modique somme de vingt couronnes. Ma bourse désespérément vide faisant écho aux cris plaintifs de mon estomac, j'acceptais ce travail. Tout se déroulait plutôt bien, mais c'était sans compter l'étrange rencontre que je fis en plein cœur de l'arène...

An 11 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'été, sixième énnéade, Julas : Le Cœur de l'Aduram | Plongeon vers l'enfer
Il arrive que le passé resurgisse devant nous. Que de vieilles craintes, profondément enfouies derrière le voile de l'oubli ne viennent nous tourmenter à nouveau.
Mon séjour à Naélis fut soldé par la rencontre avec un elfe réunissant un groupe afin de purifier l'Aduram, la forêt maudite. Je fus aussitôt tenté de prendre sa tête à défaut de rejoindre son groupe, car cette dernière valait une jolie somme. Cependant ce dernier avait rouvert d'anciennes cicatrices que je pensais refermé à jamais. Ma voie, mon but, tout ceci fut remis en question. Sauver l'Aduram c'était pardonner au peuple qui m'avait rejeté, c'était le désir de recevoir sa reconnaissance, chose qui m'avait toujours été privée. Mais était-ce vraiment ce que je souhaitais ?
Qu'importe. Les dangers de l'Aduram m'attendaient et ils s'avéraient être plus meurtriers que mes piètres réflexions... 


An 11 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'été, sixième énnéade, Elenwënas :  Le Cœur de l'Aduram | Le premier obstacle
Notre groupe progressait à travers les pins grisâtres de la forêt maudite, à l’affût de la menace qui semblait nous observer silencieusement dans l'ombre. Notre groupe semblait désuni, désorganisé, incapable de faire front commun face aux dangers de l'Aduram. Comment vaincre alors que nous étions déjà vaincus ?

An 11 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'été, septième énnéade, Julas : Le Cœur de l'Aduram | Confiance est le Maître-Mot
Un arbre de glace se dresse désormais au cœur de l'Aduram, fruit de notre lutte face à une créature aussi puissante qu'ancienne. Cet affrontement a resserré les liens entre notre groupe et c'est le cœur plus léger que je chemine en leur compagnie. Mais voilà que surgit un nouvel obstacle, prenant cette fois-ci l’apparence d'un jeune enfant : l'Aduram n'en avait pas fini avec nous.

An 11 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'été, neuvième énnéade, Calimehtarus : Le Cœur de l'Aduram | L'Affrontement Final
Un nouveau Gardien tombe à nos pieds, mais notre tâche n'est toujours pas accomplie. Les yeux globuleux de l'enfant me pourchassent dans mes songes. Le sang qui s'écoule sur son visage me hante. Je reste toutefois concentré car la forêt nous vomit désormais son ultime menace : les éléments se déchaînent autour de nous et une masse grouillante tente de nous annihiler. Sous nos yeux se dévoile toute l'horreur de la naissance de l'Aduram.


Chapitre 2 : Des ténèbres jaillit l'espoir

"La colère vrombit dans mon être : sourde, véhémente, tempétueuse. Que me restera-t-il une fois débarrassé d'elle ?"

Récit à travers les brumes du temps Mateus10

La haine déchire mon âme. Elle dévore mes entrailles, tel un brasier ardent dont les flammes engloutissent tout sur leur passage. L'Œil Décharné devient mon objectif, mon obsession. Suis-je devenu fou ? Ma colère aurait-elle prit le pas sur ma raison ?


An 11 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, deuxième ennéade, Elenwënas : A l'aid... Ah non, c'est déjà fini
À Thaar, les rues bourdonnantes d'activités se vident à la nuit tombée. Commerces et échoppes ferment leurs portes et les honnêtes citoyens quittent les venelles silencieuses en quête de bières ou de femmes au sein des tavernes foisonnantes. Après un contrat long et éprouvant, j'étais en quête d'une auberge dans laquelle je pourrais prendre quelques heures de sommeil avant de quitter la ville. Parcourant les longues rues sinueuses de Thaar, je tombais alors sur un mystérieux gladiateur qui se battit à mes côtés face à des bandits qui me tendaient une embuscade dans l'ombre...

An 11 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, quatrième ennéade, Panahos : Les loisirs de Naelis
Ceralyn Soryngar. La jeune fille avait retrouvé ma trace depuis Thaar et impossible de m'en défaire depuis lors. Me pourchassant avec l’opiniâtreté d'une femme persuadée que son mari court la gueuse, cette dernière s'accrochait à mes basques avec l'énergie du désespoir. Qui suis-je pour prendre soin d'une telle fillette ? Ma route est pavée de cadavres et elle n'offre nulle place pour une jeune rebelle. Alors que je cherchais un endroit où me reposer, le destin m'amena à partager ma table avec des Oesgardiens atypiques et d'une jeune prestidigitatrice au talent remarquable...

An 11 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne :
Celui qui va mourir vous salut!
Rien de tel que l'arôme aigre d'une bière frelatée pour faire des rencontres dans une taverne dénuée de charme. Tenu par un aubergiste aussi morne et désespérant que son établissement, c'est avec une emphase inhabituelle que je décidais de me rincer le gosier et de ripailler jusqu'à la biture. Mes compagnons de table, un semi-elfe dépressif et un assassin sarcastique ne sauraient rendre cette soirée plus inoubliable...

An 11 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, cinquième ennéade : Les chaleurs de Thaar
La liberté est un principe que j'affectionne particulièrement. Être indépendant, ne pas accorder sa confiance à autrui par crainte que ces liens ne se transforment en entraves. Combien se croient libre alors qu'ils ne sont que les prisonniers amers de leurs relations ? Cependant, les choses prennent souvent une tournure imprévisible, et c'est sous la forme d'une enfant rebelle et d'une bourse vide qu'elle se manifesta. Me repaissant de ma liberté retrouvée depuis peu, je dus néanmoins la troquer pour retourner au service de Maralina Irohivrah qui payait mes services rubis sur l'ongle. Alors que je rencontrais à nouveau ma bienfaitrice, à sa table, mon regard croisa celui d'Oesgardiens familier...

An 11 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, cinquième ennéade, Arcamenel : Les rencontres forgent une destiné
La princesse marchande m'ayant convié à une entretenue privée afin de me tenir informé des récents événements survenus en mon absence, je décidais de ramener avec moi Ceralyn afin de lui présenter...

An 11 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, septième ennéade : Les joies de la chasse
Chargé par la princesse marchande de guider une compagnie d'hommes à travers le désert du Zurthan, je fus accompagné dans ma tâche par l'elfe Ulric. Notre tâche était d'escorter les Oesgardiens dans leur partie de chasse...

An 11 du Cycle 11 Mois de Barkios, second mois d'automne, huitième ennéade, Calimehtarus : Le chant des lames
Ma lame est poisseuse du sang de l'Œil : mon père est ici je le sens. J’exulte de rage. Rien ne pourra m'arrêter. L'heure est venue de faire chanter nos lames.  


Chapitre 3 : Les années d'amertumes

"Qu'est-ce qu'une vie sans but ? Quel est le sens d'une flamme sans ténèbres ?"

Récit à travers les brumes du temps Witche10

L'Œil n'est plus, mais mon père subsiste. Et avec lui les derniers lambeaux de l'organisation. Notre affrontement l'a laissé estropié, trop faible pour constituer une réelle menace. Il vivra, et avec lui son sentiment d'échec perdurera. Le vide étreint désormais mon cœur et avec lui commence mes années d'amertumes.


An 13 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, première ennéade : Les Grands Jeux de Thaar | Les inscriptions
À défaut de savoir que faire de mon temps, j'ai perfectionné mon art. Il m'a toujours semblé que l'épée à la main, tout me paraissait plus aisé. Mon esprit se vide et mes doutes s'apaisent. N'ayant plus aucun but si ce n'est celui de me morfondre au fond d'un bouge miteux, je décidais de participer aux grands jeux de Thaar, persuadé qu'il en résulterait quelque chose. Je parvins à être parrainé par Ryth'ten Cormryld, un personnage étrange aux manières tout aussi curieuses. Les inscriptions commencent, et c'est l'occasion idéale pour observer mes concurrents.

An 13 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, première ennéade : Les Grands jeux de Thaar | La grande mêlée
Le grande mêlée débute, et avec elle, son concert de cri qui me vrille les tympans. C'est l'occasion de montrer ce dont nous sommes capable. De fracasser du crâne et de briser des membres. Et pas nécessairement dans cet ordre là. Je me contrefiche d'échouer. Je souhaite juste retrouver la sensation que j'éprouvais naguère. Celle d'être en vie.

An 13 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois d'automne, troisième ennéade, Calimehtarus : Les Grands jeux de Thaar | La troisième épreuve des madriers
L'aide inopiné de Sauveur et de son frère me sauva la mise durant la grande mêlée. Retrouver le jeune gladiateur sur le sable chaud après tant d'années était une curieuse coïncidence. Étonnement je pus compter sur sa lame ainsi que sur celle de Courtois. Mais à présent vint l'épreuve des madriers : une épreuve issue de l'esprit d'un fou décérébré souhaitant relancer l'activité des charpentiers. Je ne compte pas jouer l'amuseur du public. Je ne souhaite ni ses louanges, ni ses encouragements. Je désire ardemment autre chose : l'or.

An 14 du Cycle 11 Mois de Favriüs, premier mois du printemps, quatrième ennéade, Arkuisa : Les Grands jeux de Thaar | La cinquième Horde des morts
Je ne pensais pas parvenir aussi loin. Les épreuves s’enchaînent et je parviens à les franchir, certaines par chance, d'autres grâce à au tranchant de ma lame. Je dois désormais affronter la Horde des morts, une vague de cadavres ambulants en compagnie de quatre compagnons. Nos lames suffiront-elles à abattre ces monstres ?

An 14 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'hiver, seconde ennéade, Panahos : Ne vous croyez ni grand ni petit !
Auprès de l'âtre flamboyant d'une taverne glaciale, mes yeux croisent ceux d'une demi-drow. Sa présence ne passe pas inaperçue et elle est vite prise pour cible par des mercenaires peu scrupuleux. Dois-je lui porter assistance malgré le fait qu'elle semble tout à fait apte à se débarrasser seule de ces gêneurs ?

An 14 du Cycle 11 Mois de Karfias, deuxième mois d'hiver, seconde ennéade, Panahos : Cette somme fera l'affaire. Non elle fera pas l'affaire !
Suite à notre entrevue plutôt musclée, j’ai décidé de mener la demi-drow Miriel à m’accompagner pour une mission. La jeune femme a un besoin urgent d’argent et malgré son tempérament glacial, j’éprouve une certaine satisfaction à l’aider. Il faudrait que je me remette en question. L’altruisme a toujours été un comportement que je méprise.

An 14 du Cycle 11 Mois de Verimios, premier mois d'été, seconde ennéade, Julas : [ Aux alentours de Diantra ] Ta mère a toujours raison
Ces derniers mois à me morfondre dans une taverne miteuse de Thaar m'ont rendu passablement aigri. Complètement désœuvré, je ne savais que faire de mon temps, et le passer au service d'autres afin de gagner ma pitance ne me paraissait guère plus attrayant. Par un matin chaud de ce mois d'été, la jeune Ceralyn me remit sur le droit chemin, m'exhortant à faire route à Diantra où m'attendait un nouveau travail  qu'elle m'avait dégoté. Sur le chemin, j'entendis les pleurs d'un enfant résonner par-dessus le fracas de l'eau. Qui pouvait-il bien être ?

An 15 du Cycle 11 Mois de Karfias, second mois d'été, première ennéade, Kÿrianos : Le vrai salut se trouve au fond de ta chope ! Et elle est vide !
Encore une soirée passée dans une taverne miteuse. Être sans le sou n'est pas une sinécure. J'ai toujours eu de l'aversion envers les individus désœuvrés, et voilà que je me mets moi aussi à perdre mon temps et mon argent pour de l'alcool frelaté. Fort heureusement, une nouvelle rencontre m'attendait entre les murs crasseux de l'auberge des Noctambules...

An 16 du Cycle 11 Mois de Karfias, second mois d'hiver, première ennéade, Panahos : Là où les jeunes cœurs s’abiment
J'ai repris la route avec Ceralyn. J'ai du mal à concevoir que la fillette qui me suivait il y a de cela des années est devenu cette jeune femme. Son caractère infantile et ses manières ingénues ne me facilitent pas la tâche. À sa demande, j'ai commencé à l'initier à la Voie de l’Épée. Après m'être assuré qu'elle ne se blesserait pas une fois munit d'une arme, j'ai fait route vers Thaar où certains de mes contacts m'ont confié l'adresse d'un forgeron tout à fait talentueux.


Chapitre 4 : La recherche d'un but

"Qu'importe où mon regard se pose, je ne vois nulle lumière pour éclairer ma route."

Récit à travers les brumes du temps Wander10

Les dernières années ont lourdement pesé sur ma conscience. Désormais, je m'efforce de trouver un sens à ma vie. Ces mots me paraissent empreints d'une naïveté infantile. Mais n'est-ce pas ce à quoi nous aspirons tous ?


An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, deuxième ennéade, Calimehtarus : La prime justice | Etape 1 : Signer un contrat
Je songe souvent au fait que ma vie ne se résume qu'à une succession de simples contrats, valablement exécutés ou non. Cette sinistre routine m'afflige, mais bien souvent, l'habitude prend le pas sur l'envie. À ce jour, l'argent que je glane n'est plus destiné à mon simple usage, la jeune Ceralyn m'ayant rejoint dans mes vagabondages. Je ne sais pas si c'est une bonne chose ou non, mais sa présence m'est devenu réconfortante. Aujourd'hui encore l'on me propose un autre contrat. Avec une prime particulièrement satisfaisante à la clé et qui pourrait m'offrir l'opportunité de mettre un terme à ma vie de mercenaire. Mais pour ce faire, je dois tout d'abord rencontrer mon mystérieux employeur.

An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, deuxième ennéade, Panahos : La prime justice | Etape 2 : Former une équipe
Notre équipe est formée mais avant de partir chasser les Deelzenil, notre employeuse Sirène a insisté pour que nous apprenions à nous connaitre les uns des autres. Et rien de mieux pour faire connaissance qu'un affrontement dans les règles de l'art. Je vais devoir montrer à cette dernière mes quelques compétences, ainsi qu'au mystérieux dragonnier qui a également souhaité rejoindre l'expédition.

An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, deuxième ennéade, Tariho : Bas les masques
Je fus convié à un entretien privé par Sirène qui semble avoir entraperçut les stigmates de mon passé douloureux. Entre les murs de ses appartements, nos cœurs furent plus aptes à se libérer des secrets qu'ils refermaient.

An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, troisième ennéade, Kÿrianos : La prime justice | Etape 3 : Passer à l'attaque
Nos préparations sont enfin terminées et nous sommes désormais prêts à prendre d'assaut le manoir où se terrent les Delzeenil. Mais comme bien souvent, les choses ne tournèrent pas comme prévu...

An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, troisième ennéade, Arkuisa : Je croyais avoir été claire...
Une parole inconsidérée m'a amené à une nouvelle rencontre privée avec Sirène. La rage d'avoir manqué à intercepté les Delzeenil semble avoir fait douter de moi la chasseuse de mage. Il est temps pour nous deux de s'expliquer...

An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, troisième ennéade, Oglicos : La prime justice | Etape 5 : Retenter sa chance
Les Delzeenil se sont retranché dans un cimeterre lugubre où les morts semblent jaillir de leur sépulture. Légende, le nécromancien associé à la fratrie, semble particulièrement redoutable.
Fort heureusement, notre groupe s'en trouvait à nouveau renforcé par une demi-drow répondant au nom de la Grise. L'heure de la bataille finale avait sonné. Espérons seulement que ce cimetière ne soit pas notre tombeau...


An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, troisième ennéade, Oglicos : La prime justice | Etape 6 : Après l'effort, l'alcool vient en renfort !
Ainsi donc un nouveau contrat s’achève. J’ai cette fois-ci pu établir quelques liens avec les mercenaires qui m’accompagnaient sur cette mission. L’argent glané aidant mon humeur à s’éclaircir, je choisis de les suivre alors qu’ils souhaitaient fêter notre succès dans une taverne du coin.

An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, septième ennéade, Kÿrianos : Les Mares Noires | Il court il court...
L’on m’interroge souvent sur ce qui me motive à mener cette vie. Serait-ce l’argent ? La promesse d’un lendemain meilleur ? Ou bien la volonté de pouvoir trouver une relation authentique avec un individu de passage ? La vérité est que je ne le sais guère moi-même. Je caresse seulement l’espoir que les voyages m’apportent le peu de chaleur à même de réchauffer mon corps glacial.
Ici encore je décide à nouveau de travailler pour autrui. Une somme importante pour une mission qui paraît simple. Toutefois je sens une anguille sous roche. Je dois infiltrer Sol'Dorn pour y récupérer un jeune garçon. Accompagné d’une passeuse pour me guider dans ces égouts nauséabonds, je présentais encore une fois que tout n’allait pas tarder à déraper.

An 17 du Cycle 11 Mois de Karfias, premier mois d'été, septième ennéade, Arkuisa : Les Mares Noires | L'Orgueil des ignorants
Je suis parvenu à gagner la cité de Thaar sans encombre. Notre voyage fut plutôt paisible, même si je crus dans un premier avoir été suivi. Lyad, le garçon qui m’accompagne, est un jeune homme étrange. J’essaye de ne pas trop m’intéresser à sa personne, mes contrats m’ayant souvent amené à éliminer les personnes que je devais escorter, mais sa naïveté m’intrigue. Une fois dans la cité, je me dois de trouver un agent qui devrait être chargé de me diriger vers la prochaine étape. J’étais loin de me douter que seul un drow mortellement blessé m’y attendait.

An 17 du Cycle 11 Mois de Favrius, premier mois d'automne, première ennéade, Oglicos : Les Mares Noires | Silencieux comme des ombres
Nous pénétrons à nouveau dans Sol'Dorn. Maudits égouts ! Je pressens la fin de ma mission ainsi que la paye conséquente qui me sera attribuée. Malgré tout, quelque chose me dérange. Comme un moustique agaçant voltant autour de mes oreilles, mais que mes yeux peinent à distinguer.
Je ne peux m’empêcher de penser que quelque chose ne tourne pas rond, et les cadavres gisant dans les rues de la ville vinrent rapidement me donner raison…


Dernière édition par Nehril le Jeu 31 Oct 2019 - 10:34, édité 55 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nehril
Sang-mêlé
Nehril

Nombre de messages : 277
Âge : 125
Date d'inscription : 08/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  246 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Récit à travers les brumes du temps Empty
MessageSujet: Re: Récit à travers les brumes du temps   Récit à travers les brumes du temps I_icon_minitimeLun 26 Nov 2018 - 20:23

L’Œil Décharné

Récit à travers les brumes du temps Oeil_d11


"L’Œil observe, l'Œil frémit, mais jamais ne se ferme."

Tu masques ton regard avec le voile de l’ignorance. Tu vis dans un monde dont tu ne perçois pas les desseins, les ramifications. Tu te perds dans les affres des passions futiles, dans les méandres insondables de tes instincts primaires.
L'Œil a des projets pour toi. Ainsi que pour le monde.

????

« L’Œil n'est pas un groupe, mais un concept. Tu ne peux anéantir ce que tu t'acharnes à ignorer. »

Chef charismatique d'un groupe mystérieux, j'ai longtemps poursuivi une ombre à défaut d'un homme. Je n'ai guère appris de chose sur lui, si ce n'est que son apparente passivité n'est qu'une façade. Sa voix caverneuse laisse supposer un homme d'âge mûr, et ses aisances d'élocutions démontrent une éducation relativement poussée.
Quelles sont ses motivations ? Quel est son rôle dans le meurtre des Soryngar ? Tant de questions dont je comptais arracher les réponses de ma lame.




Naevyn Faël

« Tu pourchasses un songe, mon fils. Il est temps de te réveiller ou de prendre conscience de ta propre vulnérabilité. »

L'homme qui m'a octroyé la vie afin que je puisse mettre un terme à la sienne. Naevyn m'a abandonné dès mon plus jeune âge à son frère Maerin. Ce dernier ne me parlât guère de lui, mais je parvins néanmoins à récupérer des brides d'informations sur l'homme qu'était mon père.
Magicien arrogant, hautain et froid, c'était un homme détestable qui affichait continuellement un air supérieur, persuadé de détenir la vérité ultime. Qui plus est sa nature malfaisante, il était un lâche qui avait abandonné les siens durant les guerres elfico-drows de 700 avant de se réfugier dans les bras de ma mère. Il fait désormais parti de l'Œil Décharné où il officie avec la ferveur d'un golem servile.




Dernière édition par Nehril le Lun 18 Mar 2019 - 18:21, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nehril
Sang-mêlé
Nehril

Nombre de messages : 277
Âge : 125
Date d'inscription : 08/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  246 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Récit à travers les brumes du temps Empty
MessageSujet: Re: Récit à travers les brumes du temps   Récit à travers les brumes du temps I_icon_minitimeLun 26 Nov 2018 - 20:51

Contacts et relations

Récit à travers les brumes du temps Woo-ch10


"L'expérience m'a appris que voyager seul dispose d'attraits inestimables, mais face à un danger imprévisible il est bon d'avoir d'autres lames sur lesquelles compter."



Récit à travers les brumes du temps Signat16


Maralina Irohivrah

« Mon cher, puis-je vous rappeler que vous parlez à une Irohivrah. Vous ne me surpasserez jamais. »

Belle. Talentueuse. Effrontée.
Tel est la princesse marchande d'Uldal'Rhiz. Je me suis mis à son service dès mon arrivée à Thaar. Nos premiers échanges furent houleux et elle manqua de me tuer à deux reprises. Mais pouvais-je véritablement lui en vouloir ? J'avais pour habitude de garder trop de choses pour moi, et en rédigeant ces lignes je ne peux retenir le mince sourire qui étire mes lèvres.
Après avoir éliminé les Serpents sans couronne et voyagé quelque peu avec la demi-elfe, nos relations se sont améliorés. Ayant toujours eu du mal à accorder ma confiance à autrui, je parvins néanmoins à témoigner du respect pour sa force de caractère et son intelligence insolente.





Dante Corvac

« C’est la deuxième fois que tu pars travailler gratis. Pas étonnant que tu n'aies pas fait fortune vieux. »

S'il est bien une personne mystérieuse qu'il m'est arrivé de rencontrer, ce fut probablement Dante. Mercenaire sarcastique aux yeux étranges, je rencontrais l'homme pour la première fois à Naelis avant de partir en Aduram en sa compagnie. Nos caractères étant sensiblement différents, nous ne tardâmes pas à nous voler dans les plumes.
Plus tard je le rencontrais à nouveau et je parvins à voir au-delà de son apparente facette de mercenaire froid et acerbe. Nous fûmes heureusement bien aidés par une forte quantité de bière, mais mon opinion à son égard changea. Dante était un brave homme et nous n'avions pas fini de nous croiser...






Récit à travers les brumes du temps Signat17



Ceralyn Soryngar

« Nehl, Nehl, dis, tu m'apprendras à me servir d'une épée comme toi ? Comment ça quand j'apprendrais à la boucler ?! »

Dernière représentante de ma famille maternelle, j'ai recueilli la jeune Soryngar après le massacre de sa famille par l'Œil Décharné. Contre toute attente cette dernière m'a suivi, voyant peut être en moi le père qui lui a été enlevé. J'ai longtemps songé à m'en débarrasser, mais le spectre d'une foutue vieille naine vient me troubler à cette pensée.



Dernière édition par Nehril le Mar 22 Oct 2019 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nehril
Sang-mêlé
Nehril

Nombre de messages : 277
Âge : 125
Date d'inscription : 08/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  246 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Récit à travers les brumes du temps Empty
MessageSujet: Re: Récit à travers les brumes du temps   Récit à travers les brumes du temps I_icon_minitimeMar 7 Mai 2019 - 23:51

Récit à travers les brumes du temps Signat18
Récit à travers les brumes du temps 54449910


Bienvenu à toi cher lecteur avide, friand de contes et de fresques décrivant les glorieux faits du passé ! Voici notre éclatante croisade face à l'infâme dragon vert !  Je suis Alen de Broissieux, nous partîmes fier, fort, impavide, et par la Damedieu, nous vaincrons cet odieux reptile !





La Croisade des Benjamins | Les Portes des Wandres

La Croisade des Benjamins | Les Premières Épreuves des Wandres

La Croisade des Benjamins | Le Baptême de Feu
Revenir en haut Aller en bas
Nehril
Sang-mêlé
Nehril

Nombre de messages : 277
Âge : 125
Date d'inscription : 08/08/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  246 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Récit à travers les brumes du temps Empty
MessageSujet: Re: Récit à travers les brumes du temps   Récit à travers les brumes du temps I_icon_minitimeMar 22 Oct 2019 - 10:46

Récit à travers les brumes du temps Signat10
Récit à travers les brumes du temps 9d9d5310


J’écris ses lignes à la lueur chancelante d’un feu de camp. J’ai décidé de rejoindre l’expédition visant à en apprendre davantage sur les raisons du silence de Fort Norkan. Mon père y avait été envoyé, il a de cela des ennéades, et depuis lors, je demeure sans nouvelles de lui. Je suis accompagné dans mon expédition d’une magicienne croisée en route, Aldara, envers laquelle j’éprouve une vive affection. Nous partons le lendemain aux premières lueurs du jour. Je prie pour que notre voyage se déroule sans encombre, mais au fond de moi, je pressens les dangers qui nous attendent.






Fort Norkan ne répond plus | Un silence inquiétant

Fort Norkan ne répond plus | Un nid à moustiques
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Récit à travers les brumes du temps Empty
MessageSujet: Re: Récit à travers les brumes du temps   Récit à travers les brumes du temps I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit à travers les brumes du temps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Where is my mind ( Finn Avery )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Journal de bord-
Sauter vers: