Partagez | 
 

 Loethwil vous salue bien | libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Krish Al'Serat
Drow
avatar

Nombre de messages : 798
Âge : 28
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 002ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Loethwil vous salue bien | libre   Lun 13 Aoû 2018 - 23:25


fin de l'été - 7e ennéade de Karfias 11:XI
Quelque part dans les frondaisons de l'Annon tout près d'un camp de frontalier citadins


Ils avaient remonté le fleuve aussi lion que possible avant d'atteindre l'Aduram et autant qu'ils pouvaient en juger, ils ne devaient pas être loin des périmètres sensible de la guerre qui avait opposée les elfes et les drows ces dernières années. Le Capitaine Tirnoeil se léchait les lèvres en regardant ses gars tirer le chariot couvert à travers la forêt de plus en plus dense. Elle en avait de bonne cette cliente... Trouver des elfes et leur remettre le chargement. S'ils n'étaient pas aussi grassement payés, ils se seraient fait la malle depuis longtemps et sans demander son reste, bougre de con qu'il était.

- Allez ! Du nerf ! " Lança le bosco en tirant un gringalet qu'ils avaient recruté à la va vite pour compléter leur équipage à Sol'Dorn.

Bordel mais comment faire ? Qu'est-ce qu'il en savait de comment on trouve des elfes ?! Il avait une gueule de salade peut-être ?! Mimer la fleur ? Trop simple. Le bruit du lapin en détresse ? Il allait pas aller loin... Bon sang. Douze gaillards avec un putain de chariot ça doit pas passer inaperçu, surtout des gaillards qui glairent comme ceux là en gueulant des injures contre les essieux qui se bloquent dans les ronces. Bon... Dans le doute...

- Youhouuuuuu ! Y a des elfes dans le coin ?! "


Son regard se posa sur trois de ses hommes qui l'observaient, interloqués. Le plus âgé, un gabier qui bossait pour lui depuis près de trois ans, fut le seul a oser l'ouvrir.

- Vous faites quoi, chef...?
- Ferme ta gueule et tire ce foutu chariot. "

Attention : les gars parlent en Oliyan


Dernière édition par Krish Al'Serat le Mar 14 Aoû 2018 - 9:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lœthwil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 731
Âge : 21
Date d'inscription : 20/10/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  966 ans
Niveau Magique : Archimage.
MessageSujet: Re: Loethwil vous salue bien | libre   Mar 14 Aoû 2018 - 0:27


Les feintes mélodies lui parvenant au cœur lui étaient d’un réconfort sans nom. Le sacrifice n’avait pas été vain. Les vies de ceux qui gisaient sous les ruines de Yutar, entre les racines des nouveau-nés n’étaient pas perdues. Bientôt cette part de la forêt retrouverait aussi de sa superbe, là où elle avait été écorchée le tissu végétal se refermerait, et les Chants traverseraient l’Annon comme ils traversaient l’Anaëh au premier jour.


Seulement, l’optimisme de Ringeth à lui seul ne suffirait pas à garantir que le temps joue en sa faveur. Lorsque bientôt se compte au rythme d’espèces pouvant vivre plus vieilles encore que les plus vénérables de son peuple, l’espoir avait vite fait de disparaître avant que les prophéties ne s’accomplissent. Il n’était pas raisonnable de demander aux végétalistes de dédier leur vie et leur énergie à la croissance des pousses de Yutar. Il n’était pas raisonnable non plus d’espérer que les quelques trente du Saïr’Ilu puissent à eux seuls se porter garants de la protection d’une aussi grande superficie.

Au Nord, Amdir et ses dix s’occupaient de conter l’histoire dans sa vérité, de partager le peu de science que le façonneur avait pu tirer d’événements les ayant plongé dans un tragique bonheur, d’inclure ceux qui venaient, de leur apprendre, d’apprendre d’eux, de remettre en question ce qui avait été fait et ce qu’il faudrait faire, le tout dans le but que quelques-uns des curieux restent, et que les clans se réapproprient lentement l’Annon pour laquelle ils s’étaient battus.
Et les clans se réappropriaient l’Annon. Mais lentement était un euphémisme.

À l’Ouest, Rhewil et ses dix veillaient, rapides comme le sable du désert et intransigeants comme la roche des montagnes. Derrière eux les tracés des sentiers humains et Eldéens disparaissaient, dévorés par les magies combinées de la terre et de la vie. L’authenticité de l’extrême Ouest d’Anaëh renaissait, et ils l’espéraient, se prouverait un obstacle assez puissant à un inévitable retour de bâton. Les Drows ne restaient jamais calmes assez longtemps.

Ce sont les onze de l’Est qui échangeaient à propos de rêves et de souhaits avec l’hydromancienne. Ce sont les onzes de l’Est qui encore une fois, partaient à la rencontre des Citadins toujours campés à ce qui n’était plus une frontière, dans l’espoir qu’ils entendent raison, et qu’ils acceptent de se déplacer, de prendre un risque, pour la forêt reconquise, pour la vie qui s’y réinstallait, pour que le Sang des Noss n’ait pas été versé en vain. Pour que le sang d’Elda n’ait pas été versé en vain.

- En hauteur, tous, et en position !

La voix légèrement rauque et intransigeante de Ringeth à peine échappée d’entre ses lèvres, que les dix prirent position en un cercle imparfait dans les branches, dont elle était le centre. Les yeux de l’hydromancienne se fermèrent un instant, et ce n’est qu’après qu’une étincelle de magie n’ait traversé les étranges marques à la surface de sa peau qu’elle ne repris la marche. À peine plus près d’eux que ne devraient l’être les Citadins se trouvaient des intrus. Des intrus que Ringeth n’avait aucune envie ni de confronter, ni d’affronter. Ce sont les Citadins autant que les pataudes silhouettes qu’elle distinguait au loin qu’elle voulait observer.

Quelle serait la réaction des guerriers Taledhels ?

Devraient-ils intervenir ?

Etais-ce là une nouvelle occasion d’enraciner la force des Pierres là où elle ne devrait plus se concentrer ?

_________________
Anorn : J'aimerais pas me la prendre je crois

Ce n'est encore qu'un début:
 
Revenir en haut Aller en bas
Krish Al'Serat
Drow
avatar

Nombre de messages : 798
Âge : 28
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 002ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Loethwil vous salue bien | libre   Mar 11 Sep 2018 - 0:01


On dit souvent qu'une fois sur les terres des elfes, ce sont eux qui vous trouvent. Ce jour là, la caravane bringuebalante aurait bien aimé que ce soit vrai. Braillant et craquant, ce ne fut que lorsque les branchages accrochèrent l'épais drap qui enveloppait la charrette trois bonnes heures plus tard que le convoie s'immobilisa un instant.

Les yeux qui les épiaient dans les branchages eurent tout le loisir de voir quel funeste besogne les humains venaient achever.

La chute du drap avait entrainé avec lui un pan de tissus plus petit, découvrant le bras, les cheveux blanc et le visage cireux d'un elfe si pâle que son linceul paraissait terne. L'un des hommes le renveloppa convenablement et le positionna sur la pile de cette dizaine de rouleaux de tissus blanc.

Cette dizaine de corps sans vie qui avaient été traités avec égare. Leurs visages étaient paisibles, mais ils présentaient encore les stigmates des brûlures et des lacérations infligées par leur bourreau dans le secret de leurs vêtements de mort. En tout, ils étaient 14 mais seul l'un des suaire était brodé d'or et d'argent. Plus grand et plus large que les autres, l'elfe allongé à l'intérieur devait être une force de la nature. C'était en effet le cas. Une force de la nature nommé Halandarin et portant encore sur le côté de la tête la rose de pierre qui avait transpercé son crâne de part en part.

Son nom, comme ceux des 13 autres morts, était gravé sur deux tablettes de pierres soigneusement préparées par des scribes elfes de Thaar. En dessous de la liste que les humains avaient pour mission de remettre aux premiers elfes croisés, figuraient seulement quelques mots.

" La Princesse Krish Al'Serat et le Conseil de Thaar présentent leurs condoléances à l'Anaëh pour ces 14 disparus, morts à Thaar des mains de Loethwil, ressortissant des Noss d'Anaëh venu assassiné le Toer Tamindal Halandarin.

L'assassin sera traqué où qu'il se cache. "
Revenir en haut Aller en bas
Fenris Nöldorion
Elfe
avatar

Nombre de messages : 359
Âge : 31
Date d'inscription : 12/01/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  212 ans (797)
Niveau Magique : Apprenti.
MessageSujet: Re: Loethwil vous salue bien | libre   Mar 11 Sep 2018 - 20:00


Ils ne les voyaient pas mais pouvaient-ils vraiment dire que leurs hôtes involontaires ne les surveillaient pas ? Taledhels comme Noss auraient été bien incompétents s'ils n'avaient pas été capables de dénicher ce petit groupe si bien avancés sur leurs terres. D'autant plus avec un tel chargement. Il n'était guère aisé de pénétrer en Anaëh avec une charette car aucune route ne reliait l'extérieur d'Anëh aux voies internes. Et personne ne voulait que cela change.

A l'image de leurs frères des bois, les soldats citadins s'étaient positionnés en arc de cercle autour de leurs visiteurs, à l'abri des regards mais sur la terre ferme. Mais eux n'avaient pas pour vocation de demeurer caché. Ils attendaient un signe. Un ordre venant de celui que l'on avait chargé d'aller à la rencontre des intrus.
Pourquoi ne pas les tuer tout de suite ? A cause de la nature de leur chargement... Apporter des corps aussi loin dans leurs terres, cela n'avait rien d'anodin. Ils ne pouvaient pas tirer à vue, il leur fallait d'abord des réponses. Et qui de mieux pour les obtenir que quelqu'un qui avait (quoi que brièvement) côtoyé des humains et qui maîtrisait parfaitement leur langue ?

Un homme apparut entre les arbres. Les mains dans le dos, il se trouvait pile sur leur passage, comme s'il les attendait depuis longtemps. L'homme était grand, de bonne carrure pour un elfe, les cheveux blancs et plutôt courts. Une épée sur le côté représentait sa seule arme visible. Sa posture était aussi digne que pacifique. Il dégageait de son expression une sérénité qui lui était propre. Ses traits semblaient jeunes et pourtant si sages... Un contraste étonnant. A cette distance, il était impossible de distinguer la couleur des yeux vairons du nouveau venu.

-Vous vous donnez beaucoup de peine pour transporter un bien étrange chargement. Peut-on savoir qui sont ces gens ? Leur demanda-t-il avec un accent marqué par quelques tonalités elfiques.

Pour toute réponse, on lui montra l'inscription sur la cariole. De nombreuses légendes devaient circulées parmi les mortels sur les capacités physiques des elfes mais le Telsorn aurait été bien incapable de lire quoi que ce soit d'aussi loin. Et hors de question pour lui de se retrouver seul au beau milieu de ces étrangers car même son escorte ne pourrait l'aider s'ils tentaient quoi que ce soit à son encontre.

-Reculez à dix pas derrière la charette. Je vous prie de croire que je ne suis pas venu seul. Ajouta-t-il afin de couper court à toute hésitation.

Lorsque le groupe lui eut obéi, il s'avança lentement en gardant les hommes en vue. Il s'arrêta à un pas des plaques de pierre et lu les inscriptions en elfique. Le regard du jeune Telsorn devint progressivement bien plus sérieux. L'assassinat du Toer Tamindal était une accusation qu'il ne fallait pas prendre à la légère. Elle restait encore à prouver, ainsi que les raisons qui avaient poussé à commettre ce crime et le motif de la présence d'Halandarin Las'Danir à Yutar...
Et puis, il ne put s'empêcher d'avoir une rapide pensée pour Macabre et sa mère... Vivant à Ardamir, tout comme elle, il avait appris qu'elle avait retrouvé son identité et donc son lien de parenté avec le forgeron.
Une main vint caresser son nom du bout des doigts ainsi que le nombre de victimes. Finalement, Fenris releva les yeux vers les visiteurs et s'adressa à eux sur un ton bien plus grave.

-Nous allons prendre soin des nôtres. Quant à vous, je vous invite à retourner sur vos pas.

Il leva alors le bras et donna un ordre d'un simple signe de la main. Quelques soldats, archers et guerriers, sortirent alors d'entre les buissons pour apparaître aux yeux des Humains.

-Ils vont vous raccompagner. Veuillez remercier la Princesse Marchande pour nous avoir rendus nos morts.

Ce serait peut-être plus que ce qu'elle espérait obtenir de par son geste. La gratitude des elfes ne lui était pas garantie, surtout envers une autorité qui n'était pas reconnue en ces terres et plus encore pour une femme portant un nom drow. Mais il aurait au moins eu la politesse de lui adresser un mot.

-Mais dites-lui bien que nous nous chargeons de la suite.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Krish Al'Serat
Drow
avatar

Nombre de messages : 798
Âge : 28
Date d'inscription : 27/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 1 002ans
Niveau Magique : Non-Initié.
MessageSujet: Re: Loethwil vous salue bien | libre   Jeu 13 Sep 2018 - 16:54


- Ouais M'sieur. On lui dira ! " gueula le chef de bande en se penchant avec une sorte de déférences bourrue à la fois amusé et craintive. Les hommes derrières lui s'éloignaient déjà à reculons. " Mais on fait que transmettre, hein. On doit aussi vous dire qu'il y une prime sur la tête de l'assassin dans toutes les terres à l'ouest d'Aduram. Ce malade à détruit la plus grande place de thaar, un palais, et un bout des docks. On vous a ramenez que les gars qui venaient de chez vous, mais on en a des pelletés à la maison. Triste histoire. Y a pleins de gus qui ont perdu beaucoup et qui ont juré sa mort alors c'est pas comme si on pouvait les arrêter un par un. "
- Cap'taine. L'avis de recherche... " lui souffla le bosco sans quitter des yeux la pointe que braquait sur lui le plus proche des archers.
- A oui! " L'homme poussiéreux fouilla à l'intérieur de sa veste en gros cuir pour en tirer un morceau de vélin épais sur lequel figurait en grand un portrait au fusain de Loethwil, suivit d'un texte en Olyian. " C'est l'avis qu'a été distribué partout au Sud. Y a toute une ville comme témoins. " Il allait s'approcher pour donner le bout de papier mais s'immobilisa sous la réaction immédiate des guerriers sylvains. " J'vais vous l'poser là, hein ? " Un rire de gorge des plus tendu ponctua sa phrase. " Sur ce... On va vous laisser, hein ? C'est une... Une bien belle forêt que vous avez là. "


Onzième année du XIe Cycle
En cette 4e ennéade de Karfias
Service juridique des Prévôts du Conseil de Thaar

Avis à toutes les Principautés, à tous les alliés, à toutes les personnes de bonne volonté,

Un criminel dangereux est parvenu à échappé au guet de Thaar et a été vu pour la dernière fois se dirigeant au nord par la côte.

Le Conseil de Thaar autorise la traque du criminel Lœthwil sur l'ensemble des Principautés. La présentation de son corps mort ou vif au Joyau de Thaar sera récompensé de 10 000 souverains.

Toute information rapportée aux prévôts sera dument récompensé.



Signalement

  • Nom : Lœthwil
  • Ethnie : Elfe d'Anaëh
  • Physique : plus de 2m10 - très musclé
  • Cheveux : clairs
  • Peau : halée
  • Autre : Il est probablement encore blessé et possiblement tatoué

Attention : Cet homme est un très puissant mage élémentaliste. Il a été vu contrôler les 4 éléments et leurs variantes tout en bougeant à grande vitesse. Il est armé et dangereux. Il est capable d'invoquer des créatures élémentaires et de combiner les éléments avec son propre corps. Son temps d'incantation est quasi inexistant. Son focalisateur n'est pas connu.


Croquis joint au signalement




Chefs d'accusations principaux

  • Enlèvement et séquestration de notables Thaaris
  • Torture physique et psychologique
  • Destruction massive de biens publiques et privés (Marché Libre et quartier côtier)
  • Incendie criminel
  • Meurtre de sang froid sur la personne d'un diplomate d'Anaëh
  • Homicide de masse

Pour consulter la liste exhaustive des chefs d'accusation et les compte rendu d'enquête, contacter les Prévôts du Conseil.


Somme exacte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loethwil vous salue bien | libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loethwil vous salue bien | libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Panda Roux vous salue !
» Connaissez-vous bien les films Disney... Test...
» Votre perso ? Descrivez-le ! Vous etes bien avec lui ?
» (N°9) Allô Houston, vous me recevez ? [Libre] {Alejo & Vinny first}
» Gentes dames et seigneurs je vous salue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ANAËH :: Annon-
Sauter vers: