Partagez
 

 Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)

Aller en bas 
AuteurMessage
Grayle Gardair
Humain
Grayle Gardair

Nombre de messages : 208
Âge : 28
Date d'inscription : 04/06/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 22 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) Empty
MessageSujet: Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)   Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) I_icon_minitimeLun 19 Nov 2018 - 21:22

Demain, je le fais.

Grayle se l'était répété exactement 247 fois l'espace des trois derniers jours. C'était bon. Il devait partir. Se séparer du groupe. Après qu'ils se soient enfoncés dans le désert Zurthan, chaque pas les rapprochaient autant des piliers que du Puy. Mais désormais, chaque minute l'éloignait de son but, et l'emmenait tout droit vers ce lieu plein de magie. Et plein de dangers. Il n'était qu'un paysan avec une faux. Il ne serait d'aucune utilité aux mages tout comme aux guerriers expérimentés de la troupe de messire Kurt.

Il devait partir. Il n'avait pas osé. Il y a un gouffre, un monde, un univers entre s'imaginer avancer seul dans le désert et le faire réellement. Mais Grayle... avait trouvé un certain confort routinier dans cette aventure en groupe. Vivre et interagir (ou non) chaque jour avec ces gens lui avaient rappelé sa vie d'avant. Et aussi qu'elle était disparue pour de bon.

Et qu'il devait aller au Puy.

Chaque jour, Grayle s'était imprégné du désert. Son odeur. Son sol. Son rythme. Le paysan qui avait passé sa courte vie à travailler la terre, à patauger dans la boue et caliner le bétail, avait un instinct pour ces choses là. Le soleil avait déjà bruni sa peau et éclairci ses cheveux. La chaleur tapante, monstrueuse, l'avait fait légèrement mincir, même s'il restait encore large d'épaule.

Aujourd'hui, il allait le faire.

Non, il le faisait. C'était le moment. Maintenant ou jamais. Il avait hésité à partir de nuit, anonymement. C'était dans son caractère. Mais non. Il fallait se forcer parfois. Un peu. Décider de ne pas partir ignoré de tous.

Il avait tout. Il avait une boussole. Une carte. De la nourriture, qu'il préparait depuis maintenant des semaines, en prenant une petite partie pour sa réserve. Et de l'eau. Plusieurs litres, qu'il avait rempli lui-même à la dernière Oasis.

Maintenant.

Grayle, qui marchait en tête du groupe aujourd'hui, aux côtés du guide, s'arrêta d'un coup. Il n'y avait rien de particulier à l'horizon qui justifiait un quelconque arrêt. Il se retourna légèrement. La lame de sa faux, utilisée comme bâton de marche, renvoyait doucement les rayons du soleil. Son grand manteau blanc flottait doucement au vent comme un étendard, se détachant dans un ciel d'un bleu éclatant.

Il avait fier allure, droit et décidé, alors qu'il couvait d'un regard presque paternel le reste du groupe, composé intégralement de personnes plus âgées que lui, dont certaines le regardait d'un air curieux.

On sentait ce genre de chose. Instinctivement, les êtres vivant savent quand un événement important a, ou va avoir lieu. Ils écoutent avant même que leurs congénères ne parlent. Pour la première fois de sa vie, Grayle avait capté l'attention de quelqu'un.

- Je crois qu'il est l'heure pour moi de partir de mon côté désormais ! dit-il en s'adressant à tout le monde et à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Admin
Admin
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 239
Âge : 29
Date d'inscription : 03/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  260 ans
Niveau Magique : Maître.
Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) Empty
MessageSujet: Re: Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)   Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) I_icon_minitimeLun 19 Nov 2018 - 23:51

Juchée sur son âne, observant l'umgi au torse gonflé de fierté d'avoir déclamé le texte qu'il devait répéter dans sa tête depuis des jours, la vieille dawi revisita un certain adage à sa manière : c'toujours les plus couillons qui partent les premiers.

C'est qu'elle avait tenté d'y comprendre quelque chose, depuis le temps qu'elle avait saisi, au détour d'une conversation, que le môme à la faux voulait se rendre au Puy. Quelle folie ! s'était-elle dit, avant de questionner l'intéressé, autour du feu comme sur la route. Aucunes de ses réponses n'avaient trouvé grâce à ses yeux de fouine, d'autant qu'il lui semblait que Grayle n'avait jamais complètement joué franc jeu quant à ses motivations. Mais quelles qu'elles soient, la dawi ne voyait pas ce qui pouvait justifier un tel projet. Décidément, elgi comme umgi, Grimeldha finissait toujours par constater qu'ils avaient bel et bien un pet au casque. Enfin, si qu'ses Ancêtres étaient du même bois, c'est qu'y a moyen qu'y survive, puisqu'y ont réussi à vivre assez longtemps pour avoir des mômes jusqu'à lui. J'espère. C'r'ait dommage qu'les bons gars d'viennent sucidaires.

Talonnant son humble monture, la dawi fit s'avançer l'animal jusqu'à Grayle. Se dévissant un brin la nuque, elle observa son visage basané par les jours passés sous le Soleil, son large front de bélier et ses yeux gris, métallics aurait-elle dit, si elle n'y avait pas vu celle lueur entêtée qu'elle avait déjà repéré à chacune des questions auxquelles il avait répondu de manière détournée. Oh, et son menton désespéramment glabre. Un môme longues-jambes sans barbe, qu'va droit dans la gueule du bearog... Par les Ancêtres...

"Donne ta main. fit-elle simplement, s'impatientant brusquement. Donne ta pogne 'vant qu'je me fâche, garçon ! Sitôt qu'il se fut exécuté, la naine y plaqua la sienne, ridée et rugueuse. Là où tu vas, ça d'vrait t'servir."

Dans la large main du paysan, Grimeldha laissa une pierre, lissée pendant une éternité dans le lit d'un ruisseau, dont la douceur n'était interrompue que par la netteté de runes naines, finement gravées. La runiste avait commencé à préparer un stock pour les épreuves à venir.

"Tu m'le ranges de suite. Maintenant. Pas contre ta peau ! D'abord pour pas l'perdre, ça s'trouve pas sous une souche, pis pour pas gâcher sa magie. Plaque-le cont' toi : ça t'revigo'ra et t'soignera tes plaies. Plus tu l'laisses longtemps, mieux c'est... Et plus la magie s'épuise. N'empêche, j'suppose qu't'sais déjà qu'le meilleur moyen d'pas t'faire ouvrir c'est d'pas y aller, vrai ? Grimeldha soupira, faute de voir la moindre raison se glisser dans ses mirettes déterminées. T'es pas un mauvais bougre, garçon. T'fais pas égorger pour rien..."

_________________
Grimeldha : #ff6633
Rimbur : #663333
Melga : #cc9999
Bruloth : #996600


Souvenirs souvenirs:
 
Revenir en haut Aller en bas
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 1031
Âge : 124
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) Empty
MessageSujet: Re: Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)   Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) I_icon_minitimeMer 12 Déc 2018 - 23:33

Le soleil irradiait d’une chaleur difficilement soutenable tant le désert aride, que les voyageurs ayant osé le braver. À un tel affront, c’est ainsi que le désert Zurthan répondait, en plus des nuits bien fraîches, parfois trop froides. Il était traître et pourtant ne s’en cachait pas. Mais en rien, il n’avait écorné la détermination des aventuriers. Si tous n’avaient pas les mêmes buts, ils avançaient et continueraient encore peu importe la destination et le chemin restant à parcourir.
Le jeune fermier, qui malgré lui était devenu un véritable vagabond, une âme nomade sans terres d’attaches, avait aujourd’hui pris les devants. Il ne suivait plus, il avançait. La daedhel avait eu dans l’idée que l’heure tant appréhendée était enfin arrivée.
Il tourna brusquement les talons. Sans une once d’hésitation, sans un tressaillement dans la voix, la nouvelle tomba. Le silence se fit, on l’écoutait et on le regardait. Si certains l’avait oublié ou ne savait rien de son dessein, l’annonce avait de quoi être surprenante.

T’sisra talonna sa monture. Le jeune s’était fait homme aujourd’hui, si loin de chez lui et sans repères ses habituels. Une telle décision pouvait aussi bien changer radicalement une vie que la sceller. Il en fallait du courage. Et il en avait.
Un fin sourire s’étira sur le visage de la daedhel, dont le cheval avançait au pas en direction de Grayle. Elle se pencha vers l’avant, appuyée sur le garrot de l’animal, observant Grayle de pied en cap.

- Enfin, le moment est venu. Votre décision est respectable, je vous souhaite bien du courage pour la suite. Bien que vous sembliez en avoir assez. Déclara-t-elle en hochant la tête, son regard plongé dans le sien.

La nécromancienne marqua une pause et lui tendit une main amicale.

- La proposition que je vous ai faite est et sera toujours valable Grayle. Affirma-t-elle dans un franc sourire. Peu importe le nombre d’ennéades, de mois ou d’années que votre tâche vous demandera. C’est votre porte de sortie, et je tiendrai ma parole.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Cécilie de Missède
Humain
Cécilie de Missède

Nombre de messages : 1082
Âge : 65
Date d'inscription : 01/03/2015

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 21ans - 1m59
Niveau Magique : Arcaniste.
Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) Empty
MessageSujet: Re: Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)   Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) I_icon_minitimeVen 14 Déc 2018 - 3:28


Elle avait espéré qu'il renonce. Au lieu de ça, il s'était entêté.

Le fou.

Cécilie se redressa sous le soleil qui l’assommait depuis des jours et imposa simplement à sa monture un écart pour s'éloigner de la voix de Grayle. Elle ne lui dirait pas adieux. Elle ne lui souhaiterait pas non plus bonne chance. Cette décision qu'il prenait aujourd'hui marquait ni plus ni moins que sa mort.

Elle sentit la mélodie déterminée qui flottait autour de lui. Encore un qui préférait s'entêter dans sa stupide voie plutôt d'ouvrir les yeux.

Peut-être qu'elle le regretterait, mais elle musela son cœur. Ce n'était pas le moment d'avoir des remords pour avoir conduit Grayle si loin de chez lui. Et ce n'était pas non plus le moment de se laisser avoir par la tristesse ou la colère.

Malgré tout, alors que la caravane s'éloignait du jeune homme et que sa Mélodie déterminée s'amenuisait avec la distance, elle se glissa jusqu'à son esprit pour partager une unique impression en guise d'au-revoir. L'un de ses propre souvenir. Elle ne lui communiqua pas sous forme de son ou d'image, mais d'émotion. Quelque chose dont ils avaient parlé et qu'il n'aurait jamais le temps de connaître étant donné sa destination. Elle lui offrit l'Amour.

Ce sentiment entier qu'avait éprouvé la jeune femme empathique et bienveillante qu'elle avait été. Ce sentiment qui lui avait fait perdre la tête au point d'être capable de renier jusqu'à son honneur et qui lui aurait permis de vivre sans respirer, sans manger et sans boire pour les siècles à venir. L'origine de tant d'histoires et de chansons.  Elle le lui offrit tel qu'il était à l'époque où son âme-sœur l'avait demandée en mariage, avant les drames et les deuils. Chaleureux et rayonnant. Le sentiment qui lui avait redonner courage et offert le plus grand réconfort.

Cela ne dura qu'une poignée d'instants que Grayle put graver dans sa mémoire. Puis, elle se concentra a nouveau sur les limites de son propre corps, le laissant disparaitre au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Grayle Gardair
Humain
Grayle Gardair

Nombre de messages : 208
Âge : 28
Date d'inscription : 04/06/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 22 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) Empty
MessageSujet: Re: Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)   Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) I_icon_minitimeMar 25 Déc 2018 - 14:22

Quel homme chanceux il est.

D'avoir encore avec lui des gens aussi attentionnés.

Grimeldha Long-Nez. La première naine qu'il avait rencontré. Et probablement, certainement, la dernière. La race naine n'aurait pu rêver meilleure représentante. Petite, et aussi têtue, bornée, forte, courageuse, et sage qu'il aurait pu s'y attendre. Une âme pleine de savoir et de pouvoir, qui n'avait pas oublié de vivre. Pendant tout le long de leur voyage, elle lui avait rappelé sa grand-mère, la vieille Farrow. Elle lui manquait.

Il regarda la pierre que la naine avait déposé dans sa main. Elle était douce et glissante, sa tiédeur froide contre la peau brûlante de Grayle. Ecoutant les instructions de la vieille dawi, il glissa la pierre dans son sac. Il lui offrit un franc sourire.

- Vous allez me manquer Grimeldha. Je ne gâcherais pas votre cadeau.

Il était désolé de ne rien avoir à lui offrir en échange.

- Je reviendrais prendre de vos nouvelles une fois que ce sera terminé. Ne vous inquiétez plus pour moi. Vous avez fait beaucoup.

Il regarda le reste du groupe.

- Eux auront plus besoin de votre attention. Mon histoire s'arrête ici.

Un dernier au revoir, avant qu'une autre personne ne vint le rejoindre. T'sisra Do'ath. Une demi-drow nécromancienne, bien plus fréquentable que cette description ne le laissait penser. Elle aussi, première et seule représentante de son espèce que Grayle n'avait connu.

Quel homme chanceux il est.

Il serra la main de la drow. C'était étrange. Quand bien même elle était plus âgée, plus forte, meilleure en tous points que lui, sa main était petite et semblait fragile en comparaison de la puissante poigne du jeune homme. Il garda le contact plus longtemps qu'il n'était socialement acceptable, avant de la libérer. L'une lui offrait de quoi aller jusqu'à destination. L'autre, de quoi en sortir.

- Je ne vous oublierai pas T'sisra Do'ath. Ne mourrez pas s'il vous plaît.

Un autre sourire et des yeux humides.

- Il vous reste encore beaucoup à vivre.

Personne d'autre ne vint.

Alors, il s'en alla. D'un pas ferme et leste, il traça son chemin sur le sable. Tous pouvaient voir son allure. Elle était puissante, et incomparablement plus rapide que durant son séjour avec eux. Comme si, libérez de ses inquiétudes pour eux, le paysan pouvait enfin laisser libre cours à sa force et à son énergie. Il s’enfonçait lourdement dans le sable sans pour autant ralentir, laissant derrière lui de longs et épais sillons, comme une charrue.

Il leur fit un grand signe de la main, et s'inclina dans un profond salut. Grayle tira sa révérence, et disparu derrière une colline.

L'écho de ses pas fut remplacé par celui de son coeur, perceptible uniquement par l'aveugle qui avait ouvert son coeur pour atteindre l'esprit de Grayle.

Elle pouvait y lire la terreur sourde du lapin voyant l'aigle sombrer vers lui. Du condamné à mort s'avancant vers l'échafaud, du marin voyant son navire déchiré par une tempête. Du fils sentant la faux de son père s'enfoncer dans son ventre. Au moment où elle toucha son esprit, une douce note de flute lui répondit en écho, alors que les ténèbres de l'esprit de Grayle se dissipaient petit à petit. Sans le savoir, il lui répondit.

Bien plus tard, elle pouvait encore se souvenir de cette mélodieuse et presque imperceptible musique, celle du Courage.

Avant de mourir, Grayle aurait pu connaître l'amour.

Quel homme chanceux il était.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) Empty
MessageSujet: Re: Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)   Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vent l'emportera (libre - participants de l'event Souffle Prisonnier)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]
» Hentaï
» Hentaï RP
» shiia est libre
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ITHRI'VAAN :: Les Terres Sauvages :: Désert Zurthan-
Sauter vers: