Partagez
 

 Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi

Aller en bas 
AuteurMessage
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeJeu 10 Jan 2019 - 22:42

Isaure de Valblanc

Calimehtarus 30 Barkios de l’An 11:XI, tandis que le soleil se couche, dans le palais royal.

Isaure venait tout juste d’avoir seize ans et, parce qu’elle était la nièce de qui gouvernait à Valblanc et la cousine de qui devait hériter de cette charge, on l’avait récemment présentée à la cour du roi afin de la faire connaître. Sa mère, qui avait emménagé avec elle dans la capitale, n’avait jamais fait mystère de sa volonté d’en faire une dame de compagnie et quand on avait tiré trois jours plus tôt la gardienne de Tyra de sa geôle pour l’installer dans des appartements plus appropriés à son rang, le conseil avait cru opportun de la satisfaire.

Isaure, bien sûr, aurait apprécié qu’on lui demandât son avis, avant de l’obliger à prendre soin de… Elle ne savait pas vraiment comment la qualifier, en réalité. Sa seule certitude, c’était que la sorcière lui faisait peur. Isaure n’avait certes pas eu à passer plus qu’une paire d’heures avec elle chaque jour — pas encore —, mais c’était bien assez pour que ses étranges manières lui eussent glacé le sang. Ça et sa maigreur et ses cicatrices et son moignon et ses yeux morts.

La jeune noble savait que « son heure » arrivait ; le soleil désertait lentement le ciel et on attendait d’elle qu’elle se tînt devant la porte de la gardienne quand la nuit tombait. Ce soir pourtant, elle ne s’en sentait pas le courage. Alors elle tournait en rond dans l’aile du palais qui donnait à ses appartements en se rongeant les ongles.

Elle avait envie de se pelotonner derrière un rideau et pour fondre en larmes.

Aussi, quand elle aperçut Melkhart di Maldi, elle sauta sur l’occasion… et sur le chevalier par la même. Elle avait déjà eu la chance de rencontrer le jeune homme à deux reprises depuis son arrivée à Diantra, mais elle doutait qu’il se souvînt d’elle. Chaque fois, elle était perdue dans un groupe de femmes plus mûres et plus belles qu’elle.

« Mon seigneur, l’alpagua-t-elle pourtant avec une agitation que seule sa peur pouvait expliquer, mon seigneur, par pitié, j’ai besoin de votre aide. » Elle ne se demandait même pas ce qui pouvait bien amener le Sybrond ici ; il n’avait normalement rien à y faire. Elle croisa son regard et cligna plusieurs fois des yeux, se rendant soudainement compte de la familiarité avec laquelle elle l’avait approchée ; elle se sentit piquer un fard et recula d’un pas. « Pardonnez mon insolence, souffla-t-elle en ne sachant plus où se mettre, mais elle est à la mesure de ma détresse. Quand je vous ai vu, je me suis dit que vous pourriez peut-être m’assister… Je dois tenir compagnie à… » Elle chercha comment appeler la gardienne, hésita, puis opta pour une formule respectueuse, mais pleine de neutralité : « À ma dame Noblegriffon. C’est un grand honneur, mais mon seigneur, à vous je dois l’avouer… Elle m’impressionne et j’ai si peur. Aussi, mon seigneur, en vous voyant, j’ai tout de suite pensé… Vous pourriez m’accompagner ? Ma dame Noblegriffon est aveugle, sous peu que mon seigneur se montre assez discret, elle n’en saurait rien, mais vous pourriez… m’encourager ? »

Elle se rendit compte qu’elle avait parlé d’une traite et que malgré ses hésitations, elle n’avait pas repris une fois sa respiration ; elle rattrapa son retard d’une grande goulée qui accentua encore un peu son teint écarlate.

Puis elle attendit.


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 16 Jan 2019 - 18:53


La jeune fille n'aurait pu mieux tomber. Nul n'ignorait que Melkhart n'avait jamais rien refusé d'une jeune pucelle ; les yeux pétillants et un rictus au coin des lèvres, le jeune chevalier contempla la drôlesse, s'amusant sans méchanceté de son émoi. Sans être d'une beauté extraordinaire, la dame de compagnie n'était pas vilaine ; c'était le genre de fille qui restait invisible à la Cour, noyée dans un flot de nobles dames bien apprêtées et parfumées, mais en cet instant précis, il n'y avait qu'elle. La donzelle était un peu jeune mais demeurait une femme faite, et son rang dans la petite aristocratie diantraise n'en faisait pas une intouchable. Alors, la belle avait peur de la méchante sorcière ? Un preux chevalier comme Melkhart se ferait un devoir de l'en protéger.

Mais, comme le disent les marins, ce n'est pas à la murène que l'on apprend à faire des grimaces, et Melkhart n'était pas né du dernier typhon. Allons donc ! Une dame de compagnie, les joues roses comme une fleur de printemps, qui l'invitait dans une chambre en toute discrétion et à l'insu de la maîtresse des lieux, et ce dans le but de « l'encourager » ? Il fallait être aussi aveugle que la Noblegriffon pour ne pas déceler l'intention cachée, et Melkhart se faisait une idée très précise de la nature des encouragements attendus par l'adolescente.

« Je ne suis pas un seigneur, noble damoiselle », rappela-t-il de prime abord. Il avait beau avoir eu pour frère un duc et un prince, et pour sœur une comtesse, il ne se défaussait jamais de sa simplicité coutumière. Il savait fort bien qu'en l'occurrence, l'appellation de "seigneur" n'était qu'une marque de respect et non un titre ; mais il n'avait pu s'empêcher de profiter de ce prétexte pour déstabiliser un peu plus la petite. Son sourire s'élargit et, lorsqu'il jugea qu'il l'avait suffisamment mise au supplice, Melkhart reprit : « je crois savoir que, si la Noblegriffon est aveugle, elle n'est point sourde... comment pourrais-je donc vous encourager sans faire usage de la parole ? »

Melkhart avait bien son idée.
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeLun 28 Jan 2019 - 22:37

Isaure de Valblanc

Des réponses du vilain Melkhart, la jeune Isaure ne comprit pas grand-chose ; à tout le moins, elle fit le choix — conscient ou non, elle ne le saurait sans doute jamais — de ne pas en saisir les sens cachés. Son émoi était en tout le cas bien réel ; le Sybrond, c’était son heur, restait à ses yeux le meilleur soutien qu’elle pût espérer pour affronter la Noblegriffon.

« Mon seign… commença-t-elle avant d’avaler ses mots en rougissant. Votre présence suffira, sire. Vous serez astreint au silence, c’est un fait, mais vos mains sauront bien dire ce que vos lèvres ne pourront. »

L’improbable invitation que représentait sa dernière phrase la rattrapa avec un temps de retard et les paroles et le sourire de Melkhart prirent une tout autre dimension. Ses joues la brûlaient et elle balbutia quelques mots incompréhensibles à tous sinon Arcam.

« Ce que je veux dire, sire, c’est que vous voir à mes côtés suffira à apaiser mes craintes, » énonça-t-elle en parvenant à recouvrer un tant soit peu de contenance. Cela peinerait peut-être le chevalier, mais c’était moins sa prestance à lui que sa maladresse à elle qui l’avait désarçonnée. « Ma dame Noblegriffon a besoin de moi une petite heure à tout le plus. Souvent moins, même, mais vous n’aurez pas à rester si longtemps. Juste un peu, au début. »

Et le Maldi de continuer à la toiser avec son grand sourire qui lui donnait l’impression qu’il la cuisinait à petit feu. Elle s’était déjà bien assez ridiculisée à son goût, pourtant, et il lui prenait l’envie de s’enfuir devant lui aussi.


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 6 Fév 2019 - 0:39


Après tout, pourquoi pas ? Sous ses airs de rosière, la damoiselle était peut-être vraiment terrifiée. Et puis, ce serait un comble que Melkhart refuse d'aider une fillette en détresse. D'autant qu'elle ne lui demandait pas grand chose ; accompagner Isaure dans la tanière de la Noblegriffon, ce n'était pas comme s'il fallait la protéger d'un dragon.
Du moins, il pensait que non.

Le sourire de Melkhart se fit bienveillant, presque fraternel. Cette candeur, cette innocence, ça lui rappelait sa sœur Julietta, qu'il adorait.

« Bien ! Je vais t'accompagner. Tu n'as qu'à me guider à ses appartements, je resterais collé à toi. » Réalisant le côté ambigü de cette expression, il s'empressa de préciser : « enfin, je t'emboîterai... euh, le pas. Hmm, bref. Allons-y. »

Il se laissa guider par la jeune fille, tout en pestant contre ces maudits sous-entendus qui réussissaient toujours à pervertir les moments les plus chastes. Par chance, il doutait fort que Katalina Noblegriffon puisse lui inspirer des idées lubriques.
Et si cela se produisait, il serait alors temps de s'inquiéter.
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 9:45

Isaure de Valblanc

Isaure sentit une bonne partie de la tension qui lui nouait les épaules se relâcher lorsque Melkhart accepta enfin de l’accompagner. Elle ne put retenir cependant un rire encore empreint de nervosité quand il voulut dissiper le moindre doute sur la formulation qu’il avait choisi pour donner son accord.

« Merci, sire, souffla-t-elle avec sincérité. Je vous libérerai au plus vite. » Mais non point vous laisserai m’oublier, se promit-elle par-devers elle. Les Cinq lui en étaient témoins — et la DameDieu devant les quatre autres —, elle ne l’avait pas approché dans le but de s’en faire connaître. Pour autant, rassurée par sa présence, elle ne pouvait s’empêcher de penser au coup d’après, quand la Noblegriffon ne serait plus là pour la tourmenter ; elle ne doutait pas qu’il était bon pour elle d’être l’amie du Sybrond à la cour et si leur aventure se passait sans encombre — ainsi qu’elle l’espérait — alors il ne faisait aucun doute qu’ils en sortiraient unis par quelques liens de camaraderies.

Elle le guida en silence jusque devant les appartements de la gardienne, puis posa son index sur ses lèvres, les doigts de son autre main sur la clenche de la porte. Son geste, pour inutile qu’il fût en vérité, la rasséréna. Elle lui sourit, avec une candeur teintée de peur, inspira profondément et ouvrit la pièce en grand. Il y faisait sombre déjà, à cause et de l’heure tardive et des lourds rideaux qui obstruaient ses fenêtres.

« Je suis là, ma Dame, » énonça-t-elle en tendant le cou pour tenter de discerner la Serramiroise.

Elle ne reçut aucune réponse, ce qui ne manqua pas de la surprendre. Katalina Noblegriffon n’était pas du genre à l’ignorer. Fronçant les sourcils, elle se saisit du bougeoir qu’elle avait posé la veille sur une petite table à l’entrée, puis alla l’allumer avec l’un des chandeliers dans le couloir. Tendant le bras droit devant elle, elle fit signe à Melkhart de la suivre avec sa main libre et s’approcha de l’impressionnant lit à baldaquin qui trônait au fond de la chambre… seulement pour le trouver vide.

« Je ne comprends pas… souffla Isaure avec inquiétude en se tournant vers Melkhart. Elle devrait déjà être là. »

Et la demoiselle de ne rien savoir de ce qui pouvait se passer dans la tête du Suderon en cet instant. Elle craignait qu’il doutât à nouveau de la sincérité de ses émois et qu’il revînt vers son idée première.


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 13:55


Melkhart voulait bien faire. Il était resté parfaitement silencieux, conformément à la demande de la jeune fille, et avait pénétré à pas de loup la tanière de la Noblegriffon. Comme Isaure, il s'étonna de trouver la vaste chambre déserte ; il plissa les yeux, cherchant à deviner, dans les coins sombres, les indices d'une présence. Lorsqu'il fut certain qu'ils étaient seuls, il tourna la tête vers l'adolescente, pour la toiser d'un regard soupçonneux. Elle avait l'air terriblement gênée. Il y avait de quoi.

« Bon », dit-il, rompant le silence, « je ne te juge pas, tu sais. A ton âge, je me doute que ce genre de choses doit te démanger, mais ce serait mal. Tu mérites un gentil garçon, et la Noblegriffon n'apprécierait pas que nous nous vautrions sur son plumard. Je dois refuser, mais rassure-toi : ce sera notre secret. »

Il lui adressa un sourire ponctué d'un clin d'œil, espérant qu'elle s'en remettrait. Ce n'était pas facile de briser des cœurs, mais il savait qu'il avait fait ce qu'il fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 14:30

Isaure de Valblanc

« Mais, non ! protesta Isaure avec indignation. Ce n’est pas du tout de cela qu’il s’agit ! »

Elle ne pouvait plus dire ce qui l’accablait le plus. L’idée qu’elle dût servir la Noblegriffon, qu’elle ne sût pas quand elle débarquerait, ou que son allié se méprenait sur les raisons qui l’avaient poussée à l’aborder. Elle avait envie de mourir de honte et trouva naturel de blâmer la gardienne, qui décidément la tourmentait tant par sa présence que son absence.

« Je jure sur ma vie, sire, que mes intentions n’étaient pas malhonnêtes. » Que Melkhart le suggérât aussi franchement lui coupait le souffle plus sûrement qu’un vilain coup porté à l’abdomen. « Je vous conjure de… »

Sa voix mourut d’elle-même, quand celle d’un homme tonna fort dans le couloir jouxtant les appartements. Oubliant un instant sa honte et ses malheurs, la jeune pucelle tendit l’oreille et vit bien vite ses craintes se confirmer : on se disputait fort, mais on s’approchait surtout. Heureusement pour les deux complices, la troupe encore anonyme sembla s’arrêter juste à côté de la porte. Isaure ne réfléchit pas plus et souffla la flamme de sa bougie.

« Vous êtes complètement folle ! s’égosilla un homme que Melkhart pourrait peut-être reconnaître comme étant un membre du conseil royal.

Vous devriez mesurer vos paroles quand vous vous adressez à l’Instrument de la Voilée, fit remarquer avec fermeté le prêtre de Tyra qui accompagnait la dame Noblegriffon lorsqu’on l’avait présentée à Isaure.

Votre Instrument veut décider de la mort d’un noble du royaume !

Je demande quand il serait dans mon bon droit de prendre, intervint la gardienne avec une voix glaciale, mais que vos excellences ne se méprennent pas une seconde de plus sur mes intentions : les crimes d’Altiom d’Ydril recevront leurs justes châtiments, de ma main… ou de la Sienne. »

Et Isaure de chercher à distinguer, dans la pénombre, la silhouette de Melkhart, en espérant que lui au moins saurait comment réagir.


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 15:43


Isaure démentait, mais Melkhart savait comment étaient les jeunes filles à cet âge. Il n'eut pas le temps de s'interroger sur sa sincérité ; des voix dans le couloir le firent sursauter, et son cœur se mit à battre à toute allure dans sa poitrine. Par la barbe de Nakor ! Si l'on me surprend ici, je suis dans de sales draps. Il scruta la porte, s'attendant à tout moment à la voir s'ouvrir. De l'autre côté, la discussion s'éternisait, lui accordant un bref sursis, mais toute retraite était coupée. Devait-il se tenir immobile et silencieux ? Cela aurait pu tromper la Noblegriffon, aveugle, mais elle n'était apparemment pas seule. Melkhart tendit l'oreille, cherchant à discerner qui parlait. Les propos qu'il entendit firent courir un frisson le long de son échine, et il réalisa qu'il espionnait bien malgré lui de sombres secrets mêlant la politique du royaume à celle du culte de Tyra. Cette histoire pouvait lui coûter fort cher.

Il avisa Isaure, l'air inquiet, et voyait bien qu'elle n'était pas plus sereine que lui, loin s'en fallait. Que faire ? Il n'y avait nul secours à attendre de l'adolescente, c'était à lui de les sortir de ce mauvais pas. Devait-il se cacher ? Ce serait encore pire si on venait à le débusquer. Dire la vérité ? C'était placer Isaure en mauvaise posture.

Lorsque la poignée de la porte se mit à tourner, Melkhart n'hésita plus et improvisa le seul plan qui lui vint à l'esprit. Il se jeta littéralement sur Isaure, murmura un bref « jouez le jeu », et s'empara de sa bouche, collant ses lèvres aux siennes pour imposer à la jeune fille un baiser tiède et sans saveur.
Cela vaudrait toujours mieux que d'être pris à espionner de hauts dignitaires.
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 16:23

Isaure de Valblanc

« Jouer le jeu ? » répéta Isaure sans comprendre de quoi il en retournait… Avant de subir l’agression silencieuse du Sybrond. Incapable de seulement penser à ce qu’il était en train de faire — ou sans pouvoir décortiquer ses raisons — elle chercha à placer ses bras entre eux, comme pour dresser un rempart entre elle et son premier baiser. Elle ne lutta guère, pourtant, mais ce n’était pas tant, car Melkhart n’allait pas beaucoup plus loin que poser ses lèvres sur les siennes que parce qu’elle n’avait aucune idée de comment, concrètement, se sortir de tous ces mauvais pas dans lesquels elle s’était fourrée.

Il se trouva que, pour aventureuse et désespérée que fût l’action de Melkhart, les choses ne se passèrent pas exactement comme il l’avait imaginé. Plutôt que de s’engouffrer tout de suite dans les appartements privés, Katalina et son interlocuteur restèrent quelques — longues — secondes supplémentaires sur le pas de la porte. Apparemment, il faisait assez sombre dans l’antre de la Noblegriffon pour que la pénombre dissimulât assez Melkhart et Isaure aux yeux distraits du prêtre.

« Vous êtes allée trop loin, se plaignit ce dernier en dardant un regard courroucé vers la gardienne. Ce n’est pas en menaçant ainsi le conseil que vous allez réussir à accomplir quoi que ce soit.

Je le devais, répondit la Serramiroise avec un détachement qui tranchait avec le ton qu’elle avait employé quelques instants plus tôt. Ils doivent savoir que ce n’est pas moi qui réclame l’Ydriliote.

Je dois retourner leur parler, s’entêta l’homme en se tournant dans la direction qu’avait prise le conseiller en colère. Nous ne pouvons pas courrir le risque de les laisser se mettre en tête de vous chasser de Diantra. » Il jeta subrepticement un coup d’œil à la gardienne. « Je pensais que la jeune Valblanc serait déjà là à vous attendre, mais il apparaît qu’elle est en retard.

Va faire ce que tu estimes nécessaire, » l’enjoignit-elle seulement.

Elle utilisa l’extrémité de son bâton pour localiser l’entrée de la porte, puis s’engouffra dans la pénombre de ses appartements sans rien ajouter de plus ; son interlocuteur malheureux soupira, puis referma derrière elle les lourds battants qui emprisonnèrent Isaure et son complice avec la gardienne. Plusieurs longues secondes passèrent, puis la Noblegriffon mit fin au silence qui régnait dans la pièce.

« Qu’avez-vous entendu, tous les deux ? »

Peut-être Melkhart comprendrait, après cet épisode, ce qui terrorisait autant Isaure.


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 17:04


La présence de la Gardienne, seule avec eux dans la pièce obscure, vous faisait froid dans le dos. Lorsqu'elle brisa le silence de sa voix éraillée, Melkhart fut à deux doigts de se faire dessus.

Il avait lâché Isaure, conscient que son stratagème un brin hardi ne les mènerait pas bien loin. Il avait cru qu'il pourrait s'en sortir en jouant l'amoureux transi surpris à bécoter la petite servante. Mais à présent qu'il faisait face à la Noblegriffon, il lui semblait fort inapproprié de mentir à la Voix d'une déesse, a fortiori cette déesse-là. Dans la pénombre, sa silhouette décharnée évoquait une espèce de grand corbeau sinistre. Elle était aveugle, disait-on ; elle semblait pourtant les distinguer sans aucune peine, bien mieux qu'eux ne la voyaient. C'était comme si elle pouvait sonder leur âme.

« J'ai entendu un certain nombre de choses, reconnut-il d'une voix un peu bégayante. Bien malgré moi, je le jure. Des choses qui ne me regardent en rien. Je sais que ma présence ici n'a pas lieu d'être, mais je vous prie de croire que je n'avais pas de mauvaises intentions. »

Il tourna la tête vers Isaure. Elle semblait terrifiée, à deux doigts de défaillir. Quand bien même elle était entièrement responsable, Melkhart se sentit touché par sa détresse, et, afin de lui porter secours, se permit malgré tout s'arranger un peu la réalité :

« Votre suivante n'est pas à blâmer, tout est de ma faute. Il se trouve que je l'ai suivie ici car elle hante mes pensées depuis quelques jours, et qu'il fallait que je lui avoue mes sentiments. Je vous confesse mon erreur et vous prie de me pardonner. »
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeSam 16 Fév 2019 - 17:26

Isaure de Valblanc

Le cœur d’Isaure battait la chamade et l’adolescente fut heureuse d’entendre Melkhart prendre le premier la parole. Elle savait cependant qu’il lui fallait parler — et vite — à son tour pour expliquer les raisons de la présence du Suderon. La vérité n’est-elle pas, pour une fois, plus à même de me tirer de ce mauvais pas que tous les mensonges que je pourrais inventer ? La Noblegriffon pourrait se vexer de découvrir sa dame de compagnie effrayée à l’idée d’être à ses côtés, mais quel mal cela pourrait-il bien faire à Isaure ? Elle ne voudra plus de moi à son service, sans doute… songea-t-elle confusément avant de se remémorer les propos que la Serramiroise avait tenus quelques instants plus tôt. Ou bien réclamera-t-elle ma vie, à moi aussi ? Ce fut cette idée là qui manqua la faire chavirer et, tandis qu’elle chancelait, Melkhart la prit en pitié en vola — une nouvelle fois — à son secoure.

« Tu n’as rien entendu que j’ai envie de taire, affirma-t-elle avec calme, mais la régence cherchera peut-être à faire de tout cela un secret. »

Elle ne dit rien de plus, mais même aux oreilles encore naïves des choses du monde d’Isaure, cette précision sonnait comme un avertissement. Elle coula un regard vers le Maldi, mais l’obscurité de la pièce l’empêchait de distinguer vraiment ses traits. Elle doutait cependant que la subtilité lui eût échappé.

« Quant à la raison de ta présence ici, Arcam seul peut juger des fautes qui entachent ton acte… et te pardonner ou te condamner, le cas échéant. » Elle marqua une pause, puis reprit. « Cela, bien sûr, si tes intentions se limitaient à une confession. T’a-t-il forcé à quoi que ce soit ? »

Cette question lui était adressée, comprit Isaure avec un peu de retard. Ses yeux s’agrandirent sous l’effet de la surprise et, quand bien même cela l’obligeait à mentir au sujet de leur malheureux baiser, elle assura la gardienne que le chevalier n’avait rien fait qu’elle n’eut consenti d’abord. « Jamais, ma dame. En réalité, il n’a guère eu le temps de rien, car vous êtes arrivée trop vite. » Elle se tut et commença à se tordre les doigts, espérant que ses dires satisfissent la Noblegriffon, mais le silence fut trop lourd pour elle. « Il fait sombre, ma dame. Puis-je allumer quelques bougies pour éclairer votre chambre ?

Si tu le dois, répondit Katalina avec un discret sourire dans le creux de la voix. Je n’en ai pour ma part pas franchement le besoin. »

Et Isaure de s’exécuter, le bougeoir toujours dans la main. Pendant qu’elle rejoignait une seconde fois le chandelier du couloir, la Serramiroise se remit en mouvement, se dirigeant avec lenteur des fauteuils installés un peu plus loin.

« Puisque tu es là, approche et dis-moi ton nom, » ordonna-t-elle à Melkhart, sans que rien dans son ton ou ses manières ne le rendît évident. Et pendant qu’Isaure s’affairait à enflammer, une à une, les mèches des bougies qu’elle trouvait, Katalina s’assit péniblement en poussant un profond soupir. Aidé par la lumière blafarde résultant de l’action de la prétendue élue de son cœur, Melkhart pouvait désormais bien mieux distinguer son interlocutrice : ses cheveux noirs comme les ailes d’une corneille et plus longs qu’elle n’était grande et sa manche gauche nouée là où elle aurait dû être son coude et l’épais bandeau qui lui barrait la moitié du visage et cachait ses yeux morts et sa maigreur qui donnait l’impression qu’elle flottait dans la robe qu’elle portait.

« Si, comme je crois le deviner, tu viens du Sud, alors tu dois connaître Altiom d’Ydril. Au moins de réputation. »


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMar 19 Fév 2019 - 13:22


La Noblegriffon ne semblait pas leur tenir rigueur de leur intrusion, mais Melkhart ne s'en sentait qu'à moitié rassuré ; il ne s'imaginait pas s'en tirer à si bon compte. En dépit d'un certain bon sens, il avait du mal à croire que les dignitaires du royaume et leurs secrets soient plus redoutables que cette silhouette décharnée à la voix cassée ; si ses paroles n'étaient nullement hostiles, il croyait deviner, derrière ce timbre de voix d'outre-tombe qui lui faisait froid dans le dos, une menace sourde, pleine de dangers que son esprit mortel ne pouvait concevoir. Ce sentiment fut pire encore lorsque les traits de la Noblegriffon se dessinèrent dans la lumière blafarde des bougies. Elle était affreuse, laide, repoussante, et même cette laideur avait quelque chose d'invraisemblable qui échappait à l'entendement. Ou était-ce la semi-pénombre qui, aidée de l'imagination de Melkhart, accentuait le trait ?

Melkhart aurait voulu partir. Pourtant, il en était incapable. Il devinait que s'il prenait la fuite, elle saurait le retrouver, sans même avoir besoin de faire parler la pauvre Isaure. Ce sentiment lui parut confirmé lorsque, à peine après lui avoir demandé de se présenter, elle évoqua le nom d'Altiom d'Ydril.

Melkhart fronça les sourcils, interloqué. En quoi le nom de ce renégat intéressait-il le clergé de la Voilée ? Il réalisa que c'était cela le sujet de la discussion qu'il avait entendue malgré lui, sans qu'il y ait alors prêté véritablement attention. Mais ça ne répondait pas à ses interrogations, et il craignait d'en savoir déjà beaucoup trop pour son propre bien - alors même qu'il ne savait pratiquement rien, et qu'il y comprenait encore moins.

« Je le connais en effet, Madame. Altiom d'Ydril est un ennemi de ma famille. Il fut l'ennemi de mon frère comme de ma sœur. Mon... nom est Melkhart, de la maison des Maldi. »

Il s'était ainsi présenté, mais il se garda bien d'approcher. A présent qu'elle connaissait son nom, qu'en ferait-elle ? S'était-il damné pour toujours ? Il déglutit péniblement et sonda le visage aveugle de la Noblegriffon, comprenant fort bien maintenant pourquoi Isaure ne supportait pas de l'affronter seule. Il lui semblait que, derrière le bandeau qui couvrait ses yeux morts, l'Aveugle l'observait.

Un frisson parcourut son échine, et il se ressaisit. Peut-être était-il temps de prendre congé...
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeSam 23 Fév 2019 - 16:40

Katalina Noblegriffon

« Maldi, répète la Noblegriffon en faisant rouler le nom de l’illustre famille suderonne comme elle l’eut fait avec un bonbon de miel. Oui, je me souviens des Maldi. »

Elle se souvenait de Maciste ; et de l’avoir aimé et haï, méprisé et admiré, jalousé et plaint, prit en pitié et déconsidéré. L’homme avait marqué son époque. Elle se laissa emporter par les réminiscences de ceux qui, partis déjà, l’avaient côtoyé alors. Sa respiration ralentit subtilement, sa tête pencha légèrement sur la droite et elle murmura quelque chose d’inaudible ; pour Melkhart, ce devait être comme si elle tendait l’oreille et répondait à un discours qu’elle seule pouvait entendre.

« Les bougies sont allumées, ma dame, » intervint timidement Isaure en venant se placer à la droite du Suderon. Elle lui coula un regard en coin, qui hurlait silencieusement ce qu’elle pensait tout bas : Ne vous l’avais-je point dit, sire ? N’est-elle point terrifiante ? Bien sûr, de cet échange muet, Katalina ne devina rien. La voix d’Isaure l’avait seulement sortie de sa torpeur et elle souriait tristement désormais, tandis qu’elle faisait à nouveau le constat de son piètre état. Son interminable et houleuse conversation avec le conseil royal l’avait épuisée, mais elle savait qu’elle ne trouverait pas le sommeil avant longtemps.

Elle avait posé son bâton sur ses genoux et le caressait distraitement du bout de ses doigts. Après toutes ces années, sa surface froide était devenue son dernier refuge.

« Isaure ? appela-t-elle après un énième moment de flottement.

Je suis toujours là, ma dame, répondit la jouvencelle.

Melkhart et toi devez avoir faim, dit-elle avec lenteur. Tu devrais aller en cuisine et leur demander de vous préparer un encas. » Elle marqua une légère pause, avant d’ajouter : « Ils ne te le refuseront pas si jamais ils se persuadent que c’est pour moi. »

Isaure se fendit d’une révérence, avant de couler un nouveau regard — désolé, cette fois-ci — vers Melkhart. Elle n’aurait jamais pensé qu’il devrait rester seul avec la gardienne par sa faute. « Vous avez raison, ma dame, il est effectivement l’heure idéale pour une collation. Sire di Maldi, continua-t-elle en se tournant vers son prétendu amoureux. M’accompagneriez-vous ? »

Et Katalina d’intervenir, sans laisser le temps au chevalier de saisir l’opportunité que lui tendait l’adolescente de lui fausser compagnie. « Non, objecta-t-elle avec fermeté. Il restera avec moi. »

La jeune noble pâlit, mais n’osa pas protester et, après une nouvelle révérence, entama sa sortie en évitant soigneusement — et honteusement — de croiser le regard du malheureux Suderon.

« J’avais oublié combien il est fatigant d’être crainte, » confia-t-elle à Melkhart quand ils furent seuls. Elle se redressa un peu sur sa chaise, avant d’ajouter : « Me crois-tu, si j’affirme que vous n’avez rien à redouter de moi ? »


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeSam 23 Fév 2019 - 18:33


La question, si incongrue soit-elle, révélait que la Noblegriffon était bien consciente de la terreur qu'elle inspirait. En même temps, pensa Melkhart, pour ne pas s'en rendre compte il faudrait qu'elle soit... aveugle ? Il s'arracha à l'absurdité de ses réflexions pour mûrir sa réponse. Devait-il la craindre ? Le seul fait qu'il se posât la question était signe que oui ; après tout, ils n'étaient que tous les deux dans cette pièce, elle vieille et infirme, lui jeune et fort ; mais elle porte en elle quelque chose de plus puissant et de plus terrible que la mort.

« Je ne vous crains pas », mentit-il en essayant de se donner une contenance. « La jeune Isaure est impressionnable ; moi pas. »

Il n'en menait pas large, certes, et un frisson de terreur avait parcouru tout son corps lorsque la Noblegriffon avait refusé qu'il parte avec Isaure, avec cette impression désagréable d'être le veau choisi pour l'abattoir. Mais il n'en demeurait pas moins un homme, et même un guerrier, avec sa fierté, qui refusait d'avouer à haute voix qu'une vieille femme aveugle à qui il manquait un bras pouvait lui faire peur.

« Vous prononcez le nom de ma famille comme si vous aviez connu les miens », releva-t-il. « Est-ce le cas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeDim 24 Fév 2019 - 22:14

Katalina Noblegriffon

« Elle l’est, convint Katalina sans esquisser de sourire cette fois. Elle craint ce qu’elle ne comprend pas et laisse son imagination combler les trous béants de son ignorance. »

D’un nouveau mouvement aussi subtil que le précédent, elle tourna légèrement la tête sur sa gauche, mais ses lèvres demeurèrent closes tandis qu’une énième souvenance effaçait pour quelques secondes les réalités qui l’entouraient. Quand elle parvint à s’extirper de ce miasme mémoriel, elle agrippa fermement le manche de son bâton et son bras trembla sous l’effort. Sous sa paume, elle sentait sans peine les entrelacs et les glyphes qui résumaient sa vie à Rive. « Je suis Meavh, » souffla-t-elle si faiblement que Melkhart avait bien peu de chance de saisir le sens de sa plainte. Elle n’était pas la grand-mère d’Isaure, qui avait nourri pour sa petite-fille un amour sans concession avant que Tyra ne la rappelât auprès d’elle, mais la femme que le talmeor avait choisi d’épouser pour se rapprocher des dieux.

La question du Suderon dissipa pour un temps les brumes de sa confusion et elle inspira profondément en se rendant compte qu’elle avait retenu trop longtemps sa respiration. Elle était un peu plus forte chaque jour qui passait depuis son départ d’Ys, mais demeurait si faible qu’elle ne comprenait pas que les courants d’air qui balayaient parfois les couloirs du palais royal ne la brisassent pas.

« Je ne les ai jamais rencontrés, » répondit-elle après un peu de retard. Pour le benjamin des Maldi, cette conversation devait être particulièrement étrange, car il lui était évident si tant était qu’il prêtât un peu d’intention à son interlocutrice qu’une bonne part de ce qu’elle vivait — ou subissait ? — lui échappait. Elle ne lui laissa cependant pas le temps de s’appesantir plus avant sur ces mystères en reprenant : « Je me souviens seulement… et je n’oublie pas. Peux-tu imaginer, Melkhart, une vie où l’oubli n’a plus sa place ? Ou chaque décision, chaque erreur, chaque faute est un tourment qui jamais ne s’efface et qui toujours revient te hanter ? »

Elle s’ébroua. Ce n’était pas là des choses qu’elle devait dire ; plus depuis qu’elle s’était présentée en gardienne et qu’en gardienne on recevait ses paroles. Sa faiblesse était déjà un aveu de trop, pour qu’elle s’offrît le luxe d’en dévoiler d’autres ; Melkhart ne recueillerait donc plus de confessions au sujet de sa mémoire et du fardeau qu’elle charriait. À la place, elle voulut faire virer la discussion vers les rivages qui l’intéressaient vraiment.

« D’Altiom l’Ydrilote aussi, je me souviens… Sa jeunesse. Ses exploits. Ses errances. Ses lâchetés. Ses bontés. » Elle inspira à nouveau, essoufflée par sa litanie. « Parle-moi de lui, ordonna-t-elle sans se soucier que son discours décousu ne fît de sens qu’à elle. Puisque toi aussi, tu te souviens. »

Et dans sa bouche, ces trois mois claironnaient une mélodie bien étrange.


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeDim 3 Mar 2019 - 0:02


La rhétorique de la Noblegriffon quant à la mémoire et l'oubli était trop sibylline pour que Melkhart en saisisse le sens ; il demeura circonspect et bien incapable d'y répondre. Elle trouva pourtant un écho inattendu dans son esprit, lui rappelant combien sa crainte de commettre des erreurs lui avait toujours fait fuir ses responsabilités.

Comme un mauvais rêve, le nom d'Altiom d'Ydril revint une nouvelle fois dans la conversation. C'était à croire que la Noblegriffon voulait absolument mêler Melkhart à une affaire dont il se serait volontiers tenu à l'écart, lui qui ne tenait surtout pas à s'attirer l'ire du conseil royal.
Il répondit pourtant - que pouvait-il faire d'autre ?

« Que pourrais-je vous dire sur Altiom d'Ydril, Madame ? » demanda-t-il, et puis, il réalisa qu'après tout, il en avait, des choses à dire : « je ne l'ai rencontré qu'à quelques reprises lorsqu'il était encore l'Archonte d'Ydril. Un excentrique s'il en est. Je savais que mon frère Maciste oeuvrait à le défaire de sa charge, car nous voulions rendre le pouvoir comtal à notre jeune cousin Alastein. Altiom savait bien ce que cela voulait dire pour lui ; il avait un attachement très particulier pour l'Ydril, et je crois qu'il considérait sa lignée plus légitime que celle des Systolie. Pourtant, il nous traitait en amis, plaisantait avec moi comme il le faisait toujours avec tout le monde. Je ne sais pas s'il serait parti de son plein gré ; il n'a guère eu le temps de se décider, puisqu'il a fini embastillé à Diantra, à force de se montrer trop proche des ennemis du roi. A l'époque, j'étais convaincu qu'il était plus bête que félon, et qu'il ne devait son sort qu'à son manque de jugeote dans le choix de ses fréquentations. Parce qu'il m'était sympathique. Mais la suite, tout le monde la connaît : quand des années plus tard, il a débarqué sur les rivages ydrilotes, bardé de fer et aux commandes d'une armée d'Estréventins, il n'a plus guère laissé place au doute. »

Il vint à l'esprit de Melkhart que son questionnement sur la félonie d'Altiom n'était peut-être pas ce qui intéressait la Noblegriffon. A vrai dire, l'intérêt de la Gardienne de Tyra pour l'ancien Archonte d'Ydril lui échappait ; le sort d'Altiom n'était-il pas le problème du conseil royal ? Quel lien y avait-il entre cet homme et la Déesse des Morts ?

« Mais quel intérêt Altiom d'Ydril a-t-il à vos y... en quoi Altiom d'Ydril vous intéresse tant, Madame ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mémoire
Admin
Admin
Mémoire

Nombre de messages : 4002
Âge : 29
Date d'inscription : 09/03/2009

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 36 ans (né en 972)
Niveau Magique : Spécial.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeSam 16 Mar 2019 - 10:06

Katalina Noblegriffon

« Je me souviens de tout cela, maintenant, » acquiesça la gardienne tandis que des réminiscences du récit de Melkhart affluaient et qu’elle revivait les événements qu’il décrivait par le prisme de ceux qui n’étaient plus là pour les conter. Il lui était toujours plus facile de se remémorer quand on l’y aidait par des anecdotes et des détails ; ce que d’aucuns pouvaient comprendre, au demeurant.

Le Sybrond l’interrogea ensuite sur ses motivations et sa première réponse fut d’esquisser un pauvre sourire et de secouer tristement la tête. « Il ne m’intéresse nullement. Il est un homme comme j’en ai rencontré des centaines, comme je me souviens de milliers. Il a passé sa vie à confondre son honneur et sa grandeur, à forger son idéal pour qu’elle épouse la forme de ses désirs, à courir après son devoir pour fuir ses responsabilités. » Elle marqua une longue pause, assaillie encore par dix et dix souvenirs qui venaient soutenir ou contredire ses dires. Elle finit par les disperser en esquissant un soupir fatigué. « Pour avoir bafoué les dons des Dieux et insulté Celle que je sers, il disparaîtra pourtant avant la fin de ce mois. C’est là son châtiment : son Souffle ne lui survivra pas. » Elle s’arrêta une nouvelle fois, mais le temps d’une respiration seulement, avant de reprendre. « Le mien est d’être sa chute. »


_________________
« Qui est-elle ?
— Elle est la main qui me porte et me pousse et me broie. »
— Aislinn et Mémoire

Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi 1538088223-association-elle

Autre personnage : Azza
Crédit avatar : exellero

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Melkhart di Maldi
Humain
Melkhart di Maldi

Nombre de messages : 111
Âge : 28
Date d'inscription : 24/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 24 ans, 29 ans en l'an 17:XI
Niveau Magique : Non-Initié.
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitimeMer 20 Mar 2019 - 10:05


Melkhart se surprit à éprouver de la pitié pour Altiom d'Ydril. S'il tenait l'ancien archonte pour un paria selon les lois des Hommes, il ignorait qu'il s'était également attiré l'ire des dieux - de l'un des dieux, à tout le moins. Le flegme avec lequel la Noblegriffon évoqua le sombre destin qui l'attendait, et le rôle qu'elle devrait y jouer, donna des sueurs froides au jeune chevalier sybrond. Il remua les lèvres comme pour parler, mais sa gorge ne produisit pas le moindre son ; aurait-il voulu plaider la cause de son ennemi déchu qu'il n'aurait su comment s'y prendre, et il ne voulait pas courir le risque de s'attirer à son tour les foudres de la Voilée. La miséricorde avait ses limites.

La porte s'ouvrit brusquement, et Melkhart sursauta comme si c'était la mort en personne qui faisait irruption dans la pièce - mais c'était impossible, puisqu'elle était déjà là à lui parler. Le visage d'Isaure se dessina à la lueur des bougies, rassurant aussitôt le Sybrond. Elle portait un plateau chargé de pain et de fromage, qu'elle voulut proposer à Melkhart, mais ce dernier aurait été bien incapable d'avaler quoi que ce soit - en plus, il ne tenait pas à foutre des miettes partout dans la chambre de la Gardienne. Qui plus est, songer à manger alors qu'ils venaient de causer de la condamnation d'un homme à un sort pire que la mort lui donna la nausée.

« Je devrais vous laisser maintenant, marmonna-t-il dans sa barbe en cherchant un prétexte. Je, je dois... »

Vomir ? Il n'acheva pas sa phrase, mais ça n'aurait pas totalement été un mensonge. Il fit mine de prendre congé, s'attendant à ce que la Gardienne le rappelle et lui ordonne de rester, mais, à son étonnement, elle n'en fit rien. La démarche gauche, il gagna timidement la porte et sortit, laissant à Isaure le doux privilège d'être à son tour seule en compagnie de la Noblegriffon.

Il lui fallut quitter les couloirs du château et retrouver l'air libre pour que s'estompe sa nausée. Avant que le vent, chargé des relents viciés de la populeuse capitale, ne la lui ramène illico.

L'étrange entrevue de Melkhart avec la Gardienne de Tyra ne cessa de hanter ses pensées dans les jours qui suivirent. Des secrets qu'il avait appris, il jugea bon de n'en rien révéler à personne, pas même - surtout pas, d'ailleurs - à ses comparses Certor et Waël, qui avaient la langue trop bien pendue. Il hésita à écrire à sa sœur Victoria, mais le risque que sa missive soit interceptée était trop grand ; et puis, que ferait-elle de cette information ? Altiom d'Ydril était hors d'état de nuire, et pour l'heure cela suffisait à tout le monde. Le jeu n'en valait pas la chandelle. C'est que le Sybrond ne tenait pas à se mettre à dos le conseil de régence ; faute de quoi, à force d'avoir la langue trop bien pendue, c'est son propre cou qui pourrait bien se retrouver cravaté de chanvre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi Empty
MessageSujet: Re: Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi   Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maudits – En marge des tumultes | Melkhart di Maldi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Artefacts maudits
» ♔ LES ROIS MAUDITS : le contexte.
» Les rôles
» [Réflexion] Porygon2, un Pokémon maudit : pourquoi?
» Les Maudits (préparation - part 1) [Event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Diantra :: Palais Royal-
Sauter vers: