Partagez
 

 Montrer patte blanche | Noss

Aller en bas 
AuteurMessage
Faelwen
Elfe
Faelwen

Nombre de messages : 58
Âge : 29
Date d'inscription : 10/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  325 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeSam 26 Jan 2019 - 18:49

<< Suite de ce RP.

A quelques jours de marches de Wyslena, Favrius de l'an 16:XI

Pareils à des esprits, les Fanuë vous guident. Revenant parfois sur d'anciennes pistes où demeurent les traces de votre dernier passage, en empruntant parfois de nouveau... Ton titre te désigne comme Guide des tiens et pourtant, bien souvent, il te semble n'avoir qu'à interpréter les signes que l'Anaëh, les souvenirs de la Noss et les marques des éclaireurs t'envoient pour avancer et décider, en un éternel cycle où tu ne fais qu'écouter et transmettre. Cela n'est jamais aussi simple.

Devant toi, l'un des cervidés t'observe. Sans un mot, tu reconnais les torsades des cornes de la Joueuse et la salue de la tête. Près d'elle, sur une jeune pousse, tu reconnais de-même une marque qui te raconte : chemin tranquille, trace de Noss, pas de rencontre. Oui, votre voyage se veut paisible, alors que les jeunes doivent s'esbaudir de voir la nature renaître en ce printemps, dans une flambée de vie. Tu devines que les adultes, quelque part derrière-toi, doivent retenir les plus curieux, leur signalant les usages des plantes dont les couleurs les attirent, si elles seront douces sous leur langue ou y feront naître le feu. Pareils souvenirs, tu as en as, y jouant tour à tour le rôle de la curieuse où de celle qui retient.

La Joueuse caracole soudain sous tes yeux et, dans un bond élégant, disparaît entre les troncs, ramenant ton attention sur le chemin à suivre. Tes pas sont ceux de la Noss, tu ne peux les égarer par l'errance de ton esprit. Les oreilles frémissant de droite et de gauche, tu la suis, arc et flèches à l'épaule, devine plus loin entre les grands piliers végétaux d'autres silhouettes blanches. Tes pieds ne font entendre qu'un murmure quand ils s'appuient, un infime instant, sur la mousse d'un tronc retournant à la terre, se mêlant à tes oreilles aux murmures indistincts de la Symphonie. Sans que tu te l'expliques, un frémissement te parcourt.

A présent, tu peux la distinguer : devant-toi, la semi obscurité qui règne dans le bois laisse place à une ouverture de clarté. Plissant un instant les yeux, tu observes d'entre les fourrés. Un grand arbre s'est effondré, emmenant à demi certains de ses semblables. Ainsi, le géant se penche, éternellement attiré par le giron de la Mère, retenu par de plus jeunes qui s'y refusent encore. Leur lutte donne naissance à une éclaircie dans la voute frémissante qui les surplombe. Dans ce creux de lumière, les Fanuë se repaissent, tranquillement. Un instant, tu en cherches un qui se serait couché. Où sont les éclaireurs ?

"Sommes-nous bientôt arrivés ?"

Tous tes muscles se tendent et tu fais volt-face... Pour tomber nez-à-nez avec le doux regard de ton aîné. Un infime frémissement agite tes muscles, trahissant ta surprise, alors que l'Ancien louche distraitement sur la pointe de flèche qui lui picote le nez. Abaissant ton arc, la Chef que tu es ne parvient, pendant un instant, qu'à le dévisager avec un regard impassible, bouillant intérieurement. Il y semble parfaitement imperméable, alors que son regard se porte au delà de ton épaule... En un lieu que tu devines hors de ta portée. La vague de colère qui te traverse glisse sur la coquille de l'habitude. Cela te faisait presque peur de constater de quoi il était encore capable, alors qu'il montrait parfois la capacité de concentration d'un enfant. A la garde de qui a-t-il échappé ?

"Cela fait longtemps que nous ne l'avions pas entendu... soupire-t-il.
- Einior*, pourquoi n'es-tu pas avec les nôtres ? souffles-tu d'une voix calme.
- Ce n'est pas la musique que nos aïeux devaient entendre... Je me demande à quoi elle ressemblait alors.
- Adar*... appelles-tu doucement.
- Hén*, depuis quand fais-tu attendre nos guides ? te sermonne-t-il soudain gentiment. Ne veux-tu pas aller danser avec la Joueuse ? Viens !"

Le grand elfe se redresse avec la fluidité d'une feuille offerte au vent, alors que tous tes sens se hérissent en le voyant s'avancer à découvert, sans réfléchir. Une nouvelle fois, il t'a prise au dépourvu. La musique... Indécise, tu réalises alors la présence des notes subtiles qui se sont mêlées à la Symphonie, sans que tu n'y prennes garde au fil de tes pas. Le Linoïn. Nous nous rapprochons. Une appréhension se love, timide, dans ton ventre. En faisant fi, tu te relèves et va à ton tour vers la lumière, guettant les ombres qui cernent ton ainé et les Fanué. Aucun ne s'est couché.


Dernière édition par Faelwen le Ven 1 Fév 2019 - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alcariël
Elfe
Alcariël

Nombre de messages : 40
Âge : 25
Date d'inscription : 13/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  845 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeMer 30 Jan 2019 - 19:50


Comme souvent depuis que le Linoïn avait été abandonné par les nôtres, le clan se déplaçait lentement à travers l’Anaëh, à la recherche du prochain endroit que les Fanuë éliraient comme un lieu propice à une installation temporaire. C’était un cycle qui avait été intégré à nos vies depuis tellement longtemps que ce n’était plus une contrainte, seulement un état. L’harmonie régnait, ceux qui devaient transporter de lourdes charges s’associaient avec ceux en qui ils avaient complète confiance et les discussions étaient monnaie courante. Des enfants dont la force n’était pas encore assez développée et qui profitaient de l’attention détournée de leurs parents se baladaient autour de la procession alors que quelques adultes surveillaient que personne ne soit perdu en route.

J’avais la désagréable impression de ne pas appartenir à cette harmonie. Mes forces et faiblesses voulaient que je sois en amont des Iarin’Dath, mais la réalité était qu’un des adultes m’avait demandé de l’aider sur une tâche frustrante. Certainement de manière innocente, mais aussi blessante pour quelqu’un qui n’acceptait pas son nouveau statut. La symphonie m’envoyait les mêmes signaux qu’elle l’avait toujours fait, seulement, ce n’était plus à moi de les écouter, et des bribes filtraient à travers les perturbations créées par un clan en marche comme pour me hanter. L’exercice social n’était clairement pas quelque chose que je maitrisai et je ne répondais que par des phrases courtes lorsque quelqu’un daignait m’adresser la parole. Il n’y avait qu’Ungwë pour me soutirer plus de mots, et peut-être parce que c’était un de ses rôles, j’acceptai de ne pas rendre les choses plus compliquées qu’elles ne l’étaient déjà.

Le clan ne marqua une pause que quelques longues minutes après que je me rende compte de cette mélodie qui s’était ajoutée à celle de l’Anaëh. C’était elle, celle qui avait causé mon erreur, celle que j’avais eu tant de mal à quitter une fois que j’avais décidé de m’en éloigner et de rentrer. Je n’y étais pas plus réceptive, je pensai. Mais elle m’était plus familière qu’aucun autour de moi et j’espérai être la première à me rendre compte de sa présence. Après l’exemple que j’avais été, et cette punition exceptionnelle, je me doutais que la pause n’était pas que due à cette immersion dans la zone d’influence de l’ancienne forêt perdue. Les paroles se propagèrent à travers la Noss et je compris que les Fanuë ne s’étaient pas arrêtés comme ils le faisaient habituellement. Au début, mon petit groupe ne bougea pas, la charge que nous transportions était assez lourde pour que nous n’ayons pas envie de la poser simplement pour la soulever à nouveau. Seulement, quand il fut clair qu’il fallait résoudre un problème avant de reprendre la marche, certains abaissèrent la charge, et je fus la dernière à comprendre le signal des autres, engendrant un déséquilibre de poids qui me fit lâcher ma prise.

Le bruit sourd du chargement qui tombait sur le sol fit tourner les têtes, mais personne ne me regarda de travers, ils restaient plus intrigués par ce qui se passait au devant de nous. Je fus la première à me diriger dans la direction vers laquelle tous regardaient, navigant entre les Iarin’Dath comme je l’aurais fait au milieu de petits arbres, et lorsque les Fanuë immobiles furent visible je m’arrêtai. Je pouvais observer la scène sans en perdre une miette, et une petite incompréhension fusa lorsque je fus confrontée à la présence de son père à côté de Faelwen. Je n’osai me rapprocher plus avant car on me réprimanderait comme on le faisait lorsqu’un enfant était trop curieux, et que ce serait une nouvelle blessure dont je n’avais besoin. Certains m’avaient suivi, et je fus bientôt entourée des miens, à distance respectueuse de notre guide.
Revenir en haut Aller en bas
Iurnîn
Elfe
Iurnîn

Nombre de messages : 42
Âge : 22
Date d'inscription : 24/07/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 120 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeJeu 31 Jan 2019 - 0:09


C’est fou. Ça va faire presque trois ans maintenant, et pas possible de l’oublier. C’est que j’aurais aimé que l’idée de ne l’avoir partagé qu’avec Rithil me réconforte un peu, mais difficile d’être réconforté par quoi que ce soit quand l’image insupportable d’un enfant qui pleure vous gâche vos nuits. *Sigh* Au moins, dans ce cauchemar j’aurai gagné un tatouage, et une longue quête dont je risque de ne pas voir le bout avant d’être en âge d’être considéré adulte par le reste du clan et ça à condition que j’en voie le bout un jour parce que voyager seul à travers l’Anaëh ce n’est pas la meilleure manière d’augmenter ses chances de survie. *Ahhh* Inspire Iurnîn, inspire ! Bah dis-donc, c’est que c’était fatigant rien que de la penser celle-là. Faudrait peut-être que je dorme un peu plus. À ce rythme-là je meurs d’épuisement avant d’avoir récolté la moitié des champignons qu’il me faut…

C’est ça les arbres, riez toujours. C’est simple de se moquer d’un bipède quand on n’a rien d’autre à faire que de rester debout pendant des Cycles durant pour prospérer. Il y en a ici qui se tuent à tenter de travailler pour vous je vous signale ! Ça mérite un peu de respect quand même non ? Ça vous amuse peut-être d’imaginer le petit Iurnîn terminer en engrais, mais si vous y aviez réfléchi ne serait-ce qu’une seconde vous vous seriez rendu compte que le petit Iurnîn, c’est l’héritier de la  trrrrès convoitée position de Shaman des Mirtil’Di, et que sans le Petit Iurnîn pour maintenir en vie les savoirs passé au sein du Clan depuis les temps des Ardan’olmir, ce sont autant de plaies tant physiques que spirituelles dont les remèdes se perdront. Que feront les Mirtil’Di sans Shaman ? Haha ! Ils seront perdus je vous le dis ! Ils sombreront dans de sombres émois ! De leurs larmes salées ils souilleront leurs Eaux ! Et ainsi ! La perte des remèdes des Shaman entraînera celle des Eaux guérisseuses !

- Ha ! C’est qu’on n’ose plus se moquer maintenant ! Alors ! enfin, ça n’arrange pas non plus mon affaire Mais sinon, si vous avez un plan champignons je suis preneur. Mon remède personnel ne se fera pas tout seul.

Et pour le coup, il aurait été plus pratique que ce soit le cas, parce que vous ne m’aidez pas aujourd’hui les gars. ‘Fin vous êtes un peu plus causants habituellement les verts. C’est quoi exactement le souci aujourd’hui ? Vous allez pas me dire que l’Aduram vous embête jusqu’ici quand même ?

- Oh ! si mon nez ne me trompe pas, ça sent la souche fraîche ! Vous êtes géniaux !

Tiens bon le chapeau ! Une souche nous attend ! Pas de temps à perdre, faut absolument que je sois le premier sur place. Pas question que je me fasse piquer ma récolte par les Fanüe, les insectes, les oiseaux, les Kerkands, les… bon, évitons de continuer cette liste et continuons de courir c’est meilleur pour le mor… al. C’est que j’en connais qui ont dû se la faire en entier. La liste.

- Ahem… veuillez me pardonner, vous pouvez continuer de regarder intensément vers le lointain, je viens juste chercher des champignons sur l’arbre cassé.

Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, les champignons les plus intéressants, ils ne sont pas à la cassure, ils sont tout en haut ! Là où les creux de l’écorce ont accumulé de l’eau ! Puis bon… c’est tant mieux, plus haut je grimpe, plus loin je serai de ceux-là.

_________________
Halyalindë : Écoute, je suis contente de te rencontrer... Mais tu n'es pas là par sympathie je me trompe ?



Montrer patte blanche | Noss Signa_10
Revenir en haut Aller en bas
Ungwë
Elfe
Ungwë

Nombre de messages : 58
Âge : 476
Date d'inscription : 11/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 140
Niveau Magique : Apprenti.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeVen 1 Fév 2019 - 0:43


Je marche auprès des nôtres, et pourtant je n'entends pas leurs voix. Seulement le son de leurs pieds martelant le sol, écrasant la mousse, faisant trembler les racines. Seulement les animaux fuyants qui font frémir les tiges et flotter les feuilles. Et la Symphonie, de toute part. J'aime ces moments de pleine concentration, portée par les murmures de l'Anaëh qui répond à mes demandes délicates.

Mes yeux luisant d'un vert émeraude perçoivent à peine assez le reste du monde pour que j'avance sans bousculer les autres, mais en amont de la procession, il y a moins de risque. J'ai l'habitude. Cela fait plusieurs dizaines d'années maintenant que j'aide mon mentor à nous frayer un passage. Mon affinité avec la nature, mon corps et ma concentration se sont renforcés au fil du temps. Imperceptiblement, sans que les membre de notre clan n'y prêtent une véritable attention, le ronces s'écartent, les racines s'enfoncent pour que nul ne se prenne les pieds dedans, les jeunes pousses s'allongent avant d'être brisés par un pied maladroit. Sur notre chemin, les racines les plus massives glissent sous terre pour pousser légèrement les jeunes arbres ou laisser le passage qu'elles obstruent. Ainsi nous nous déplaçons en groupe bien plus rapidement que les autres voyageurs de l'Anaëh. Il en est ainsi depuis aussi loin que remonte notre mémoire.

Quand soudain, j'entends des murmures lointains et incompréhensibles. Je frisonne. Mon mentor frisonne. Je n'ai même pas besoin de tourner la tête pour en être sûre. Expirant doucement, je revient à moi, laissant la magie tissée en collaboration avec Lorna retomber doucement sur ses seules épaules. Le Linoïn... Il était différent. Je ne savais trop pourquoi, mais c'était une certitude. Ce vieux rêve me reviens en tête... Je regarde un moment mon professeur qui semble presque aussi surprise que moi. Puis je cherche quelque chose entre les arbres sans trop savoir quoi.

- Ne t'en approche pas. " me glisse-t-elle en venant vers moi. " Tu as encore des choses apprendre avant de tenter quelque chose comme ça. " Elle a l'air inhabituellement soucieuse... Mais ce n'est pas à cause d'Alcariël, nous en avons déjà parler. Quelque chose d'autre se tapit là derrière. J’acquiesce sans arrière pensée. J'ai assez confiance en elle pour la croire sur parole même sans être convaincue par ses motivations. A vrai dire, le trouble que je lis dans ses yeux me rend nettement plus curieuse que les murmures insensés qui me viennent de sud lointain.

" Fleurpageons, amis. Fleurpageons les rhododendroves ! "

Les murmures semblent glousser de leur propre incompréhension. Disant la même chose, plusieurs voix se superposent. l'une amusée, l'autre en colère, la troisième à la limite de l'hystérie.

- Ungwë... " murmure Lorna en posant sa main sur mon épaule.
- Pardon. Oui. " Je m'ébroue, prenant soudain conscience que je regardais obstinément dans la direction du Linoïn.

Cette fois, je remercie les Ëalas de ne pas avoir donné à tous une perception de la Symphonie aussi fine que la mienne et celle de Lorna... Et l'espace d'un instant, je crois comprendre pourquoi elle avait dit très simplement qu'il n'était pas encore temps pour elle de s'aventurer dans le Linoïn, mais cette soudaine prise de conscience m'échappe tout aussi vite, ne laissant qu'une légère frustration sur son passage. Un coup d’œil derrière nous et je reviens vers le visage de mon mentor, prête à user éhontément du droit d'être encore son apprentie.

- Je peux te laisser mener un peu la marche ? "
L'un de ses rares sourires me répond avec un hochement de tête.
- Va. "

Pas même une recommandation sur le fait de ne pas se perdre ou de prendre Tuo avec moi. Elle me connait assez pour savoir que je ne forcerai pas inutilement la chance. Aussitôt, j'attrape une besace et mes sandales quittent le sentier que nous traçons et mon sari aux couleurs criardes disparait entre les arbres sans savoir qu'une poignée de minute plus tard, toute la file allait s’arrêter.

Moi, je cours, et bon sang ce que ça fait du bien ! Mon cœur rate un battement lorsque je passe à deux doigts d'accrocher à une ronce le grand pan de tissus dans lequel je suis enroulé. Par mesure de sureté, je m'arrête pour le retirer et l'enrouler, bien serrée en une sorte de harnais qui passe autour de mes épaule, dans mon dos et autour de ma taille pour l'avoir près du corps sans gêner mes mouvements. En brassière et pantalon de cuir, ma crinière bouclée flottant librement autour de mon visage, je profite du silence et des chants de notre sœur aînée. Je souris au corneille sans vraiment vérifier les essences alentours que je pourrais ramasser.

Entre les arbres, un éclaireur me fait signe. Lorsqu'il s'aperçoit que c'est moi, il se détend et me laisse vaquer, dépassant même le premier périmètre de surveillance. Au détour d'un bosquet, plusieurs branches basses et quelques lianes me permettent de me hisser le long des énormes troncs de la région. Franchement, grimper dans le nord est plus facile que sur ces murs de sève ! Mais les chants sont tellement différents...

Une fois dans les branches, j'aperçois un peu plus haut à quelques dizaines de mètre, un gros ni d'argile partiellement décroché d'une fourche de branches. Mon périple commence ainsi, m'approchant précautionneusement pour récolter les morceaux du nid de frelon archers à l'abandon. Puis, un peu plus loin sur ma droite, la différence de luminosité indique une trouée. Un arbre semble reposer sur les quelques jeunes qui ne plient pas sous son poids. Il y a quelque chose d'étrange à son sommet. ça vaut le coup d'aller voir !

Doucement, aussi précautionneusement que possible, je passe d'arbre en arbre pour m'approcher de ce nouveau point d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Faelwen
Elfe
Faelwen

Nombre de messages : 58
Âge : 29
Date d'inscription : 10/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  325 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeVen 1 Fév 2019 - 16:07


"Mais fait-donc, fait-donc ! Ah, les champignons... Qui s'ouvre comme un nénuphar ou retombe comme la feuille sous le poids de la rosée ? Lequel est-ce, qui laisse un goût du miel en bouche, et l'autre qui te retourne le ventre pendant deux jours..." s'amuse le vieil elfe.

Toi qui t'es écarquillée les yeux de surprise en découvrant un Noss juché là-haut, tu t'es empressée de rejoindre ton aîné, présageant qu'il ne faut d'autant pas plus le laisser seul pour agir. Grand bien t'as fait, car tout à son enthousiasme, il s'avance, comme pour rejoindre l'inconnu... Mais ta main sur son épaule l'en empêche. Il baisse vers toi ses mires à la douceur éternelle, teintée d'une curiosité toute enfantine. Dans ton dos, il te semble percevoir les frémissements qui annoncent l'arrivée des vôtres. Les Fanuë, autour de vous, se nourrissent sans grande inquiétude, observant la scène avec l'impassibilité des bêtes faces aux prises de têtes elfiques.

"Attends, einior*... Tu le retiens patiemment, tout en adressant un mouvement de tête aux premiers Noss qui arrivent. Nous faisons halte, le temps que nos guides le jugeront bon."

Du coin de l'oeil, tu devines des sourires qui fleurissent, tandis que d'autres observent avec curiosité l'inconnu juché là-haut, sur la souche en devenir. Entre les faciès familiers, tu remarques celui d'Alcariël. Comme il est étrange de l'y voir... Et plus particulier parmi les autres, non pas devant, à trouver le chemin. C'est bien. Cependant, cela te fait te questionner. Que les éclaireurs n'aient rien indiqué signifie que l'étranger doit leur être passé entre les doigts... A moins qu'ils ne soient aux prises avec les siens ? Dans un soucis de clarté, tu gardes le contact avec ton aîné tout en t'avançant, l'arc à l'épaule.

"Salutations, cueilleur de champignons. dis-tu sans le moindre amusement à ces mots. Nous sommes les Iarin'Dath, la mémoire sans terre qui erre au fil des saisons. Je me nomme Faelwen. Les tiens demeurent-ils dans les environs ?"

Tes mires observent l'inconnu, tout en guettant le moindre mouvement dans les ombres alentours. Le calme des Fanuë se veut rassurant, mais la surprise te met néanmoins sur tes gardes. Les relations des Iarin'Dath avec les autres Noss sont bien souvent cordiales, et cela se justifient par votre besoin de voyager, et le respect que vous avez toujours montré à l'égard de ceux qui tolèrent votre passage. Ta main sur ton arc se raffermie quelque peu quand il te semble percevoir une silhouette dans les frondaisons, mais le contre-jour te gêne pour en discerner plus. Tu prends garde à ta respiration, la faisant plus ample pour te détendre, alors que tes oreilles frémissent au son des branches qui ploient.
Revenir en haut Aller en bas
Iurnîn
Elfe
Iurnîn

Nombre de messages : 42
Âge : 22
Date d'inscription : 24/07/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 120 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeSam 2 Fév 2019 - 19:19


Par toute l’orchestration du Concert de Liltalaima ! Si on m’avait dit plus tôt qu’on trouvait autant de ces amanites de ce côté de la forêt, j’y aurais accouru beaucoup plus vite ! Enfin, peut-être pas, parce qu’au final, sachant ça ou pas, je serais probablement resté auprès de Rithil pour mon enseignement. Au final, heureusement que je ne le savais pas en fait. Autant ne pas multiplier les raisons de s’écarter de mon devoir. C’est que c’est impossible que je rate ma préparation avec des ressources pareilles. Qui c’est qui va hybrider le plus beau champignon de cette forêt ? C’est moi ! Qui c’est ? C’est m…

- Oh ? il faut définitivement que je retravaille ma concentration moi. C’est que ça pourrait être un Phish Oura la prochaine fois Iurnîn ! Et non, pas dans les environs. Enfin, ça dépend de ce que vous appelez les environs. Mon clan est d’Ardamir. À quelques dizaines de lieues d’ici.

Est-ce que c’est elle la Chef ? Non ça ne peut pas être elle la Chef. Elle est beaucoup trop crispée pour être la Chef… mais en même temps qui d’autre qu’un Chef de clan pour faire ce genre de présentations pompeuses ? Enfin quelle importance au final ? Cheffe ou pas elle a tout l’air du genre de personne à attendre qu’on lui rende les politesses alors… Oh non… oh zut… Est-ce que je viens de rouler des yeux là ? Dites-moi que je n’ai pas roulé des yeux s’il vous plaît. Ce n’est plus le moment pour ça Iurnîn ! Tu n’as plus 115 ans ! Tu en as bientôt 120, comporte-toi en adulte m’enfin !

- Je n’en ai pas pour bien longtemps, je suis là pour récolter les essences qu’il me faut pour mes derniers pas en tant qu’apprenti Shaman. et commencer mon apprentissage en tant que Shaman à part entière J’imagine que de votre côté votre présence ici a quelque chose à voir avec cette histoire de mémoire. Enfin, pas que je veuille faire intrusion dans vos affaires, mais je dois bien avouer que je ne m’entendais pas à croiser de clan entier si près de… de… enfin… vous savez quoi.

C’est que c’est rare de trouver des gens qui acceptent de supporter les babillages insensés des arbres de ce côté de la forêt. Encore qu’ici au moins, ils débloquent un peu, mais ils ne sont pas violents. Pas vrai mon grand ? Ah… l’Aduram. Quel gâchis. J’espère qu’une fois à terre, ta vieille souche laissera derrière elle toutes les belles histoires qu’elle a dû connaître. Même ici. Quoique… tu sais quoi ? Je vais t’aider à t’en rappeler. Je te dois bien ça.

*Snif* Allez Iurnîn, une toute petite bouffée devrait suffire. Et après… c’est comme disait l’Ardamiri. Il suffit de le guider dans ses derniers instants comme on guide une personne. La nature fera le reste.


_________________
Halyalindë : Écoute, je suis contente de te rencontrer... Mais tu n'es pas là par sympathie je me trompe ?



Montrer patte blanche | Noss Signa_10
Revenir en haut Aller en bas
Ungwë
Elfe
Ungwë

Nombre de messages : 58
Âge : 476
Date d'inscription : 11/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 140
Niveau Magique : Apprenti.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeDim 3 Fév 2019 - 12:05


Je ne suis plus qu'à quelques pas, cachée par le tronc massif d'un hêtre. Mes sandales aux semelles souples dans la main droite, cela fait déjà quelques instants que j'ai aperçu l'inconnu, légèrement en contre-bas. La voix de notre chef m'indique aussi que je ne crains rien. Les mots "Shaman" et "Mémoire" me font dresser l'oreille au sens le plus littérale. Piquée au vif, je glisse le long de la branche de plus en plus fine, à demi allongée le long de l'écorce. L'image d'un gros écureuil frétillant du nez devant une noix inhabituelle me traverse l'esprit. Oh et Zut ! Tant que je peux encore profiter de ce genre de liberté, il faut bien que j'en profite !

Je m'apprête à sauter sur le tronc à moitié déraciné au côté de l'étranger lorsque je vois les champignons qui sont piqués un peu partout... Difficile de savoir si l'arbre supportera nos deux poids. J'opte donc plutôt pour me pencher dans le vide, histoire de me faire voir.

- Alors tu voyages se... " une main sur la gorge je tousse et remonte plus vite qu'un singe aspergé d'eau froide. Quelque chose ! Je n'ai pas rêvé ! Quelque chose s'est soulevée de son chapeau. Ne pas paniquer ! Ne pas paniquer. rampant à demi en arrière, je garde une main sur la bouche et m'obligea à reprendre une respiration normale pour tenter d'identifier les fonges qui dévorent son couvre-chef, la boule au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Faelwen
Elfe
Faelwen

Nombre de messages : 58
Âge : 29
Date d'inscription : 10/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  325 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeLun 4 Fév 2019 - 0:57


Malgré toi, tes oreilles frémissent d'agacement face aux babillages de l'inconnu. A ces manières, tu reconnais en lui un enfant, ce qui te déconcerte quelque peu. Ne connait-il donc pas les usages ? Donner le nom du clan que vous devrez saluer, pour commencer. Que fait-il avec son chapeau... ? De surprise, tes yeux s'écarquillent quelque peu quand tu reconnais la voix et la silhouette d'Ungwë, là-haut, dans les frondaisons. Que la Mère ait pitié de toi... Sous tes doigts, Barhador s'est fait tranquille, pensif à regarder le jeune noss. Soudainement, il arbore un grand sourire.

"Tatouage et capillarité ! Serait-ce un Mirtil'Di que nous avons là ? Je n'avais point souvenir qu'il y en eut adepte des champignons... !" s'exclame-t-il avec ravissement.

Il te regarde sans comprendre quand tes doigts se crispent. Telle une enfant, tu as envie de faire la moue, de te faire ainsi couper l'herbe sous le pied alors que tu essayes de saluer et d'être saluée comme il se doit... Ou est-ce moins important que tu le crois ? Les questions se bousculent, que tu scellent, et lève vers le noss un regard ferme. Adar*, tu ne m'aides pas toujours...

"Notre existence n'est que mémoire, hén*. souffles-tu avec un mince sourire. Sers les tiens au mieux, apprenti. A notre dernier passage, nous pûmes côtoyer les tiens sans heurts. Sommes-nous toujours les bienvenus ?"

Un infime instant, ton regard se porte au delà du jeune ornedhel bavard, vers cette forme familière dont tu ne comprends pas la présence là-haut. Qu'est-ce qui l'y a attiré ? A-t-elle vu quelque chose ? Entendre des enfants se faire doucement ramener en arrière t'amène l'idée qu'elle s'est simplement permise de prendre ses aises. Tes mires se font un temps ardentes d'agacement, il te semble même croiser son regard. Si cela t'était possible, par la grâce du murmure des enfants végétaux de la Mère, tu lui souflerais : Revient. Maintenant. Malheureusement, tu ne peux qu'espérer qu'elle le lise dans tes yeux, dans ta tension... Avant de revenir te concentrer sur Iurnîn et ton aîné.
Revenir en haut Aller en bas
Iurnîn
Elfe
Iurnîn

Nombre de messages : 42
Âge : 22
Date d'inscription : 24/07/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 120 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeMar 5 Fév 2019 - 11:45


*Huh ?* Pourquoi elle est est partie elle ? J’ai rien fait de particulier pourtant. C’est qu’ils sont vraiment tous bizarres les gens de ce clan en fait. Mais bon, à vrai dire, avec une Chef pareil, ce ne serait pas bien étonnant, à moins que… Aha ! Bien sûr ! Ça doit être lui le chef. Un visage avenant, capable de reconnaître mon appartenance à l’une des Noss les plus connues et reconnues dans ce coin de forêt sans que j’aie à faire d’introduction pompeuse, et puis… on sent qu’il a du vécu !  ( Rithil m’a toujours dit qu’il valait mieux dire ça que de dire de quelqu’un qu’il a l’air vieux, allez savoir pourquoi. )

- C’est ça ! Mais tu sais, chez nous, champignons, fruits, fleurs, feuilles, morceaux d’écorces, légumes, racines, os, mues de lézard… tant qu’on peut en faire une décoction qui serve à quelque chose tout est bon à prendre ! C’est bien pour ça qu’on est les meilleurs guérisseurs d’Anaëh ! Et les champignons, c’est juste mon péché mignon à moi.

Et c’est qu’il faudrait croire que l’aura des Mirtil’Di est vraiment puissante, parce que rien qu’entendre le nom du clan aura suffi à dérider un peu la peut-être-chef-mais-définitivement-destinée-à-avoir-des-plis-sur-le-front. Oh zut ! C’était quoi son nom déjà ! Maurquimellë, Liltalaima, Elenmàr aidez-moi ! Si jamais ça ne me reviens pas je sens que je risque de me retrouver avec une flèche entre les deux yeux, et quitte à être venu jusqu’ici je refuse de mourir autrement que déchiqueté par une bestiole sortie d’Aduram… ou non, oubliez, je préférerais juste ne pas mourir du tout.

- Le Sanctuaire des Mirtil’Di est toujours ouvert à qui aura besoin de nos mains, sentez-vous toujours libres de nous rendre visite, heri allez les arbres, aidez-moi un peu. Non… non… s’il vous plaît… non c’est pas le moment de fleurpager là ! Felwean.

Ha ! Dans le mille. Je crois. J’espère. Ce ne sera pas grâce à vous. Enfin. Sceptre haut, descendons plutôt. Qu’est-ce que c’est beau la magie. Qu’est-ce que c’est agréable. Est-ce que c’est classe de descendre d’un arbre à moitié arraché en faisant des salto de branches en branches comme les chasseurs ? Bon c’est vrai que c’est assez classe… Mais ce n’est pas aussi classe que de descendre en faisant un salto jusqu’aux filaments mycéliens qu’on a soi-même tendu pour pouvoir glisser jusqu’au sol ! Et certes c’est plus rapide, mais quoi qu’on en dise, toutes les occasions sont bonnes pour s’exercer… surtout quand on a besoin de s’exercer ne serait-ce que pour survivre à sa propre magie.

Flûte Iurnîn, à te parler tout seul comme ça le regard dans le vide tu vas leur faire croire que tu débloques complètement ! Faut que tu fasses quelque ch… je sais !

- Ohé ! ah, elle est toujours là ! C’est toi qui fais les plantes fleurpager ?

_________________
Halyalindë : Écoute, je suis contente de te rencontrer... Mais tu n'es pas là par sympathie je me trompe ?



Montrer patte blanche | Noss Signa_10
Revenir en haut Aller en bas
Ungwë
Elfe
Ungwë

Nombre de messages : 58
Âge : 476
Date d'inscription : 11/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 140
Niveau Magique : Apprenti.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeMar 5 Fév 2019 - 23:49


Toujours accroupie sur ma branche, les doigts raidis autour de l'écorce, je ne suis pas certaine de ce qu'il vient de se produire... Et pas certaine de me sentir bien... Si je ne me trompe pas, ce sont des Visions du Sorcier qu'il a sur son chapeau... Théoriquement, je sais à quoi ils servent, mais Lorna dit qu'une puissance obtenue au prix de sa clairvoyance est l'assurance d'un grand malheur. Nous n'en utilisons pas... Et je n'ai jamais vu quelqu'un l'utiliser. A quoi dois-je être attentive ? Quels symptômes ?

Tandis que les questions fusent dans mon esprit, une voix m'accapare, plusieurs mètres en dessous de mois. Sans même réellement réfléchir, je réponds d'instinct.

- C'est le Linoïn. " Et mes yeux se posent sur le jeune homme. Je dois savoir." Il porte quelque chose sur son chapeau, Chef. Et sur ses vêtements. Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce que j'ai respiré ? "

Ils brillent tout deux de milliers de petites lumières, aussi vives que les veinules de sève qui courent tout autour de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Faelwen
Elfe
Faelwen

Nombre de messages : 58
Âge : 29
Date d'inscription : 10/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  325 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 3:24


Ton adar* acquiesce avec bonhomie aux propos du cueilleur de champignon, en total décalage avec ton indécision. D'un coup d'oeil, tu observes autour de toi, sans voir un Fanuë s'éloigner, observant les tiens qui attendent, tout comme toi... Si ce n'est qu'ils n'ont pas à faire la conversation avec le jeune Iurnîn. Te ressaisissant, tu reviens à lui, et connais le soulagement d'avoir enfin une réponse claire et cohérente... Au détail près qu'il écorche ton nom. Cela n'a guère d'importance face à cette idée libératrice : votre route se poursuivra sans accrocs, à condition qu'Ungwë revienne saine et sauve de son escapade. Plissant les yeux devant sa réaction, tu tentes de percevoir ce qui la met ainsi en émoi... Mais Barhador, qui t'échappe, te prend de cours.

"Fascinant... Sont-ce vraiment des filaments de clathre ombreux ? Est-ce toi qui les as ainsi fait pousser ? Très pratique... fait-il en s'avançant, mi marmonnant, mi s'exclamant à l'adresse du jeune elfe.
- Je te remercie pour ces paroles, Iurnîn, ainsi que les tiens." ajoutes-tu précipitement.

Une nouvelle fois tu le rattrapes et le retiens, au détail près que tu te décides à le pousser doucement vers l'un des tiens, redoutant la prochaine action surprenante de vivacité de ton aîné. Le regard peiné et confus qu'il t'adresse te heurte, une fois confié à des mains familières qui le ramènent doucement. Il te faudra aller le voir... Plus tard. Tout d'abord, tu te préoccupes du sort de ta cadette. Pourtant, quand tu fais volt-face, un mouvement attire ton attention et te soulage d'un poids. Oui, votre route va pouvoir se poursuivre en toute tranquillité. Les Fanuë reprennent tranquillement leur marche, quittant la lumière de la clairière.

"Ungwë... Tu appelles doucement. Il s'agit de psychotrope, ne t'attarde pas là-haut, veux-tu ? Nos guides ont repris leur marche."
Revenir en haut Aller en bas
Iurnîn
Elfe
Iurnîn

Nombre de messages : 42
Âge : 22
Date d'inscription : 24/07/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 120 ans
Niveau Magique : Apprenti.
Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitimeMar 19 Fév 2019 - 23:34


Elle est mignonne la petite, mais c’est qu’elle est un peu dramatique dis-donc. Quelques spores de Vision perdues au vent n’ont jamais fait de mal à personne. Du moins je crois. Enfin… si c’était le cas, les zones où ils sont en forte concentration seraient vachement vides de vie. Et que je sache la vie continuait tranquillement son cours autour même en été en période de sporulation intensive. Quoique… peut-être qu’elle fait des allergies ! Si elle fait des allergies là c’est autre chose. Déjà que ce sont des spores toxiques…

- De rien. C’est notre rôle après tout.mais pour le coup si tu veux bien que je parle à quelqu’un d’autre maintenant… C’est ça exactement ! enfin un connaisseur, tout de même ! Et oui, c’est moi qui les ai fait pousser et qui m’en occupe. J’en ai besoin pour me servir de la magie.

Et là il se dirait certainement que je dois être un mage plutôt médiocre pour me retrouver incapable de me concentrer sans l’aide du clathre ombreux, et j’aurais presque envie de lui dire que c’est vrai ! Mais le problème c’est que ce n’est pas vrai ! Du moins, c’est vrai que c’est plutôt triste comme rituel quand même, et je dois bien avouer que je m’en serais bien passé parce que parfois, le contrecoup du clathre… mais je ne suis pas mauvais mage ! Il paraît que je suis plutôt bon même. Une fois mis en condition et à la porte de l’overdose. Que les autres mages essaient de se mettre dans les mêmes conditions que moi pour comparer tiens ! Je suis sûr qu’avec la même quantité de champignon dans le nez que moi, le reste des mages n’est pas aussi sensible.

- Mais ahem… Ungwë… en espérant que je n’écorche pas son nom à celle-là ne fait pas d’allergies j’espère. Si elle ne fait pas d’allergies ça ne devrait pas lui poser problème. Au pire quelques vertiges pendant une ou deux minutes.

Il est temps que j’arrive à la préparer cette culture hybride. Avec un peu de chance, avoir de quoi neutraliser les effets du clathre m’évitera d’être regardé de travers à tout bout de champs. Mais en attendant il faudrait espéré que du côté de la petite ça se passe bien.

- Ça va toi ?

_________________
Halyalindë : Écoute, je suis contente de te rencontrer... Mais tu n'es pas là par sympathie je me trompe ?



Montrer patte blanche | Noss Signa_10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Montrer patte blanche | Noss Empty
MessageSujet: Re: Montrer patte blanche | Noss   Montrer patte blanche | Noss I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Montrer patte blanche | Noss
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' arrivé de patte de jaguar [ 2ème partie ]
» PINUP X CANICHE FEMELLE 10 ANS LA PATTE DE L'ESPOIR
» catty, patte de velours
» Patte de Chocolat ♥
» Un grand mal de patte (pv Nuage Tigré et Feuille de Glace)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ANAËH :: Terres d'Ardamir-
Sauter vers: