Partagez
 

 [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)

Aller en bas 
AuteurMessage
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 907
Âge : 119
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeMar 5 Fév 2019 - 0:53


À la croisée des chemins.


Sur le chemin du retour, qui fut beaucoup plus rapide en tsis, tous les nains que Balir avait croisés entendirent parler du clan Long-Nez. Tous sans exception. Il leur avait fait part de sa volonté à entrer en contact avec ce clan, et plus particulièrement sa recherche concernant une certaine Grimeldha. À défaut, toute autre personnalité du clan ou proche du clan, ferait aussi l'affaire. Cependant, rencontrer la principale intéressée serait bienvenu.
Ainsi, le père et la fille s’étaient séparés, tous deux s’étant fixés pour point de rendez-vous la croisée des chemins bordant la Virnée. L’ancien était passé directement par la route de Kirgan, il avait propagé la rumeur encore et encore. Il avait aussi envoyé un corbeau pour Thanor, à l’adresse Dhomrumli.
Le message était clair : Il l’informa tout d’abord qu’ils avaient réussi leur entreprise, sans mentionner plus de détails de peur que le message ne se perde, ainsi que ce dernier se devait de garder le secret pour l’heure. Et, évidemment, il lui avait demandé de se renseigner autour de lui et de faire grand bruit concernant le clan Long-Nez, sans oublier de faire passer le message jusqu’à Lante.
Dhomrumli envoya donc son propre corbeau à son cousin lantais, qui à son tour fit passer le message : « Balir Bock-d’Acier attendait Grimeldha Long-Nez, ou un représentant de son clan, à la croisée des chemins bordant la Virnée. »


Printemps, Julas, neuvième ennéade de Barkios, an quatorze, onzième cycle.

Balir avait passé la journée assis sur une souche, à regarder les caravanes marchandes et les voyageurs passer, dans un sens comme dans l’autre. À chaque fois que quelqu’un s’attardait sur lui, il avait l’espoir que ça soit pour lui annoncer une bonne nouvelle. Malheureusement, il semblait que la moitié du Zagazorn eût vent de la rumeur, et bon nombre de ses congénères le raillaient sur leur passage, car bien, trop à son goût, de barbes savaient désormais qui était l'ancien dawi assis sur la souche, patientant tranquillement au croisement. Évidemment, il avait rabroué quelques moqueurs. Car après tout, même du haut de ses deux siècles et demi, et de son mètre quarante, le bougre était encore bâti comme un bœuf. Il avait battu l'acier plus d'un siècle après tout.

- J’y suis peut-être allé un peu fort. Grommela-t-il en tirant un énorme sandwich au jambon de son sac à dos. Quoique n’ayant pas vu un seul Long-Nez se pointer…

Il croqua dans son déjeuner, savourant ce repas digne des dieux, puisque n’étant pas à base lapin. De ces bestioles aux longues oreilles, il n’en pouvait plus. Il en avait trop mangé pendant des ennéades entières. Son régime actuel oscillait donc entre le sanglier et… Le sanglier. Avec quelques légumes et fruit au passage.

- Ah... Soupira-t-il en se redressant pour marcher un peu et se dégourdir les jambes tout en bâfrant son repas. J'espère que ça va bien se passer.

Il épousseta sa longue barbe, qui lui tombait jusqu'à la taille, oscillant entre le blond et le blanc, recoiffa sa crinière vers l'arrière, puis retourna asseoir son postérieur sur sa souche. Le coude posé sur le genou, la tête soutenue par sa main, il se laissa aller à un dernier soupir.


Dernière édition par T'sisra Do'ath le Mer 6 Fév 2019 - 2:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Nain
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 189
Âge : 29
Date d'inscription : 04/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  257 ans
Niveau Magique : Maître.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeMar 5 Fév 2019 - 8:18


En ce radieux jour de printemps, Grimeldha Long-Nez était d'une humeur toute particulière. Très orageuse, à vrai dire. Au rythme du pas lourd de Rurk, la chariote de la runiste avançait à bon train sur la route, au milieu des montagnes, suivi tranquillement par Tork et son jeune passager. Ce dernier, fort ému de revoir ces Grandes Soeurs qui encadraient leur chemin, avait rapidement déchanté quand, au moment de partager son enthousiasmes avec sa mentor, il l'avait découverte aussi grommelante que la veille. Si ce n'est plus. C'est qu'un étrange cirque se jouait depuis plusieurs jours et ce, au dépend de la tranquillité d'esprit de la Langktrommi.

"S'rez-ti pas Long-Nez, qu'ton nom ?
- Par Mogar, c'long nez qu'vous avez ! Connaîtriiez-pas une Long-Nez des fois ? Grimeldha ?
- Y a un gars qu'recherche Grimeldha Long-Nez... Quoi, c'vous !?"


Les interpellations s'étaient enchaînées à une vitesse absurde, tous les nains du Zagazorn semblant brusquement ne plus avoir que le nom Long-Nez à la bouche. Si, dans un premier temps, la vieille dawi s'en était montré curieuse, bien vite ce manège lui avait couru sur l'enclume. Certains s'étaient même vu renvoyer leurs mauvaises manières par une torgnole bien sentie. Et c'était sans parler de son idiot d'apprenti qui lui avait demandé deux jours plus tôt s'il n'y avait pas une chance que ce soit son p'pa qui le recherche, pour le ramener dans la brasserie familiale.

Grimeldha avait réagi au quart de tour, l'encourageant à récupérer son barda et à s'en retourner avec Tork à Lantes si l'idée lui plaisait tant, avant d'aller s'enfermer dans sa chariote. A sa grande surprise, le jeune nain avait toqué un peu plus tard à sa porte, des bouillons de viande fumant en main. Dans un silence grognon, les deux nains avaient mangé dans l'espace obtus, la vieille dawi ignorant les coups d'oeil inquiet de son apprenti. Puis, une leçon d'olyian dispensée avec un certain enthousiaste avait succédé au repas. Une leçon dédiée aux insultes et autres expressions fleuries. Pas de runes pour le petit ce soir-là, mais la contre-partie semblait lui avoir suffi.

A présent qu'ils approchaient de la croisée des chemins bordant la Virnée, la vieille naine ne cessait plus de s'interroger quant aux motivations du mystérieux nain qui la cherchait... Ainsi que ce qu'il allait se prendre dans le nez. Qu'est-ce c'est qu'ces manières ? Pouvait pas envoyer un corbeau !? Ca s'fait pas d'bazarder l'nom d'une vieille dawi 'travers tout l'Zagazorn pour un rien ! J't'en f'rais piffer, moi, du long nez ! Bruloth, lui, se tenait avec précaution en retrait. Il avait appris à éviter le tonnerre plutôt qu'à s'y offrir, dans ces moments-là.

Ainsi, quand l'orage tonna dans les mires de la vieille dawi à la vue du nain qui attendait sur sa branche, Bruloth se tint coi alors qu'elle bondissait de sa chariote sans égard aucun pour Rurk et s'approchait avec empressement, un doigt accusateur levé vers l'inconnu. Elle allait lui rappeler le sens du respect, à ce... !

Cependant, toute velléité s'évanouit quand, à quelques mètres, son regard rencontra le sien. La marteau de Mogar eut pu lui écraser la cervelle en cet instant précis qu'elle n'eut pas réagi. Ses membres se firent incroyablement lourds, sa respiration s'arrêta, son cœur menaça d'exploser. Par les Ancêtres ! Comment ... !? Que ... !? Devant Grimeldha se tenait le plus magnifique nain qu'elle ait jamais vu, à la barbe resplendissante d'une vénérable clarté, à la charpente digne des chansons qu'entonnaient les Ancêtres dans les Derniers Halls. Le corps tout entier de la dawi entonna une ode à sa prestance, alors que sa forge retrouvait son activité avec bel entrain dans sa poitrine, la laissant toute fébrile d'émotion, la joue rosie, la larme à l’œil, les mains revenues dans son giron incertain, triturant le bout d'une tresse grise. Revenu d'entre les morts, Fímbor Main d'Or la regardait de son regard unique et vibrant d'une assurance cycléenne, la faisant se sentir plus jeune de deux bons siècles.

Quelques mètres derrière, le jeune Bruloth regardait la scène avec stupeur, la mâchoire tombante, les rênes d'un des deux béliers dans chaque mains - avec un bon mètre de distance respectueuse pour Rurk - car, pour la première fois depuis bien longtemps, Grimeldha Long-Nez demeurait sans voix.
Revenir en haut Aller en bas
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 907
Âge : 119
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeMar 5 Fév 2019 - 15:21

Printemps, Julas, neuvième ennéade de Barkios, an quatorze, onzième cycle.


L’ancien observait la roulotte se dessiner dans le paysage. Il avait tout d'abord cru à une caravane marchande de plus, cependant qu’elle ralentissait, le dawi s’était dressé sur ses deux jambes. Se pouvait-il qu’enfin un Long-Nez se soit présenté au rendez-vous ? Peut-être même deux ? Puisqu’il lui sembla distinguer deux personnes à l’avant du transport.
Et il la vit sauter de sa chariotte. La naine potelée avançait vers lui d’un pas plus sûr que celui d’un guerrier en première ligne. Il allait la saluer quand il la vit s’arrêter un bref instant pour n’avancer qu’alors très lentement, un petit pas après l’autre, triturant l’une de ses tresses avec fébrilité. Balir se lissa la barbe dans la précipitation. Il se demandait comment, à son âge, il pouvait encore susciter autant d’intérêt chez de si belles naines ?

L’ancien approcha lentement de la dawi.

- Grimeldha Long-Nez, est-ce bien vous ? Demanda-t-il pas si sûr de lui, se forçant à ne regarder cette beauté que dans les yeux.

Non, il n’était pas certain de ce qu’il avançait. Mais cette naine collait à la description que sa fille lui en avait faite. Une petite naine tassée par les siècles, mais bien plus forte et énergique qu’on ne pourrait le penser à première vue, sans compter ces tresses grises et ce nez... Quel nez ! Un roc, un pic du Septentrion !

- Je suis Balir. Balir Bock-D’Acier. Déclara l'ancien en se fendant de son sourire le plus avenant.


Dernière édition par T'sisra Do'ath le Mer 6 Fév 2019 - 2:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Nain
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 189
Âge : 29
Date d'inscription : 04/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  257 ans
Niveau Magique : Maître.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeMar 5 Fév 2019 - 21:55


Et alors que le Bock-D’Acier souriait, l'air halluciné et charmé de la dawi devint livide. D'abord, elle avait vu le merveilleux souvenir de son Fímbor - Tudieu ! Où qu't'as disparu ?! Croyais plus t'revoir... ! Plus te... Ho ! - qui l'avait laissé tremblante d'une émotion ravivée, avant qu'il ne prononce son nom. Un nom. Un autre que le sien. Tu... Et peu à peu, les traits burinés si familiers, aimés et manqués de son compagnon disparu s'étaient métamorphosés en un faciès qui lui était parfaitement inconnu. La vieille dawi s'en ficha une claque retentissante sur la joue, sous le regard complètement perdu de Bruloth.

"Je... Grima... ? T'va bien ?" s'enquit-il.

Le claquement d'une autre beigne retentit. Sauf que, cette fois, ce fut l'étranger qui se la prit en pleine poire. Perdant ses airs de de naine charmée et prenant ceux d'une vieille aigrie et rageuse, Grimeldha le transperça d'un regard enragé, les mains sur les hanches, toutes les rides de son visage semblant vouloir se fondre en un point de tension, juste entre ses yeux, au sommet de son long nez. C'est qu'elle y avait cru ! Bon sang, il était là, vivant, souriant, en chair et en os, après une dizaine d'années sans nouvelles, sans espoir, et là... ! De joie, son cœur ne tambourinait plus que de la fureur d'avoir ainsi été spolié.

"Qu'est-ce c'est qu'ces fourb'ries !? Tu clames mon nom travers tout l'Zagazorn qui m'houspille ensuite d'partout pour qu'vienne ici, et pour quoi !? M'faire voire mon Fímbor, pis l'faire disparaître p'voir ta méchante face !? Qu'est-ce t'as essayé d'faire ?! QU'EST-CE C'EST DONC QU'CA !?" s'emportait-elle sans retenue.

Et la vieille dawi de vitupérer, n'y comprenant goutte, ne pouvant accepté pareille tromperie. Pas après tout ce chemin, pas cela en plus, pas son Fímbor ! Derrière elle, la jeune nain qui n'avait qu'un duvet au menton pâlit en entendant le nom et jeta vers son aînée un regard complètement perdu. Malheureusement, dos à lui, elle ne pouvait le voir... Et qui sait si elle était en état d'en tenir compte ?
Revenir en haut Aller en bas
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 907
Âge : 119
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeMer 6 Fév 2019 - 2:37

Printemps, Julas, neuvième ennéade de Barkios, an quatorze, onzième cycle.


La surprenante torgnole, et pas vraiment méritée, qu’il essuya révélait le pot au rose. La vieille bique n’y voyait plus clair et perdait la boule, tant et si bien qu’elle n’y voyait plus à dix coudées et que son esprit lui jouait des tours. Aussi, le nain bomba le torse et ne lui en tint pas rigueur. Après tout, lui aussi connaissait bien et subissait les affres et dégâts du temps.

- M’dame Long-Nez, j’sais pas ce qui vous arrive... Mais j’crois bien qu’il y a p’tit truc qui a cloché là. Fit-il en croisant les bras, un air plus circonspect que secoué sur son visage taillé au burin. Vous devriez respirer lentement...

Il croisa le regard du jeune blanc bec, toujours perché sur la selle de son bélier. Un regard qui n’annonçait rien de bon, et lourd d'inquiétude autant que d'incertitude. Si ce p’tiot, qui était sans doute un proche de la vioque, ne comprenait plus rien à rien… C’est que la Long-Nez déraillait complètement.

- Et j’suis bien désolé d’avoir retourné la moitié du pays pour vous r'trouver, mais c’est que ma fille et moi, on n’savait pas comment vous mettre la main d’ssus. Alors… On a fait comme on a pu. Vous m’en voyez désolé, encore une fois, si ça vous offusque à si haut point, s’excusa l’ancien en secouant la tête avant de baisser d’un ton, mais T’sisra et moi-même, on a retrouvé la cité perdue d’Molgrunn. Et comme elle n'a confiance qu’en vous pour ça, c'était soit vous retrouver, soit rien du tout.

Le mot était lâché. Un pavé dans la mare, qui se révélait aussi être une tentative de désamorcer ce volcan à tresses, de quoi lui couper la chique et la porter sur un autre sujet.

- Alors… Je sais bien que ça peut paraître… Dingue. Pourtant, c’est bien vrai. Et on a des preuves ! Si vous permettez que j’vous invite au campement… Conclut-il en écartant légèrement les bras. Ce serait avec plaisir que j'vous indiquerai le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Nain
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 189
Âge : 29
Date d'inscription : 04/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  257 ans
Niveau Magique : Maître.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeJeu 7 Fév 2019 - 2:17


Cette fois, la vieille Long-Nez comme le jeune virent leur mâchoire tomber face aux propos du nain, Grimeldha descendant de son char de rage infernale en un instant, trop surprise pour pouvoir aligner deux invectives supplémentaires.

"La cité d'Molgrunn !? s'exclama le nanillon.
- C'd'toi qu'elle connais l'khazalide !? s’estomaqua l'ancienne. Elle... Elle est ici !? C'te fichue... Oh ! La runiste se tourna brusquement vers son apprenti. Bruloth Long-Nez ! Jure sur tes Ancêtres Long-Nez et Barbe-Mousse qu'jamais tu caus'ras de T'sisra Do'ath à quiconque, sans mon autorisation ! JURE."

Tork cessa brusquement de ruminer, tandis que Bruloth se crispait sur sa scelle, clignant des paupières précipitamment face au redouté froncement des antiques arcades sourcilières glabres. Il déglutit, hésitant, ne sachant trop quoi penser. La curiosité, cependant, l'emporta... Avec l'aide de son respect envers la vieille naine, aussi étrange son comportement soit-il depuis qu'il la connaissait.

"J'jure sur mes Ancêtres d'pas causer de T'sisra Do'ath à quiconque sans qu'tu m'y autorises. finit-il par dire, dans l'expectative.
- Bien. se détendit brusquement Grimeldha avant de revenir à Balir. Qu'm'importe les couillons qu'm'on gavée d'mon prop' nom en route, si y a la noiraude au bout du ch'min ! Guide-nous donc, Bock-D'acier. Caus'ra d'vot' histoire une fois qu'la verra. La vieille s'empressa de rejoindre sa chariote et de bondir sur le siège conducteur, quoiqu'en disent ses vieilles articulations. Eh donc, t'viens ?"

Quelques centaines de mètres pendus et rocheux plus loin...

"Hmmmm, Grima' ? fit Bruloth, tranquillement juché sur un Tork au sabot sûr et placide.
- J'ai vu, pisse-lait. grommela la vieille, devant le passage particulièrement ardue que sa chariote brinquebalante ne passerait certainement pas. Alors, j'aime ni l'idée d'laisser m'chariote là 'vec Rurk, ni... Elle se racla la gorge en jetant un coup d'oeil au jeune nain, qui étudiait les environs, avant d'ajouter, plus bas. ...Ni c'te jeune barbe en arrière. Moyen qu'ta fillotte nous r'joigne ici ? Elle avisa les environs, les aléas de la pierre et des arbres montagneux leur offrant une bonne protection, à l'écart de la route et du passage de tout être civilisé. Moyen qu'on s'serre dans ma chariotte. Serré, mais moyen... Pis j'ai d'la bonne herbe à pipe."

Cette dernière proposition fut accompagnée d'un clin d'oeil malicieux à l'attention de Balir. C'est qu'elle le lui devait bien, après sa "petite" torgnole.
Revenir en haut Aller en bas
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 907
Âge : 119
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeJeu 7 Fév 2019 - 17:41

Printemps, Julas, neuvième ennéade de Barkios, an quatorze, onzième cycle.


Balir s’était étonné lui-même de l’effet de sa révélation, la vieille barbe n’aurait pu espérer mieux. Il avait à peine eu le temps de confirmer que c’était bien lui qui avait appris le khazalide à la daedhel, que l’ancienne s’en était déjà tournée vers son apprenti pour lui faire jurer de garder le secret. Ne pouvant pas être plus comblé que cela, tous trois se mirent en chemin pour le campement.

Et la noiraude avait choisi de s’établir loin de la route, loin des voyageurs et loin des patrouilles. Aussi, il leur avait fallu emprunter un sentier dans les sous-bois, qui rapidement n’en n’avait plus été un. Les arbres et le terrain cahoteux éprouvaient la chariote, tant et si bien qu’ils durent s’arrêter peu avant l'arrivée au campement. Ah ça… Sa fille savait se planquer. Trop bien pour que même ses amis ne puissent la rejoindre.

Ayant accepté la proposition de Grimeldha, plus attiré par l’herbe à pipe qu’autre chose, Balir s’enfonça plus loin encore dans cette forêt perchée à flanc de montagne et au sol traître, laissant derrière lui les deux runistes. Presque une demie heure plus tard, il réapparut au détour d’un arbre, suivit de près par une « longues-jambes » à la peau gris pâle et à la crinière noir de jais.

- Nous voilà ! Prévint Balir qui attendait de voir la réaction de l'apprenti.

T’sisra salua Rurk d’un signe de main, un sourire en coin sur le visage. Le bélier avait une nouvelle corne, plus belle encore que l’ancienne. Et elle lui donnait la prestance dont faisaient preuve ces anciens combattants exhibant leurs antiques blessures.

- Rurk ! C’est une magnifique corne que tu as là. Lança la noirelfe avant de poser les yeux sur l’ancienne et son apprenti. Grimeldha ! Si vous saviez comme je suis heureuse de vous revoir après tout ce temps ! S'était-elle exclamée, le visage illuminé d'un large sourire et les yeux rieurs.

La nécromancienne avançait vers la chariote, jetant un coup d’œil aux alentours. Cet endroit semblait assez éloigné de toute civilisation, assez pour éviter les problèmes majeurs. Et de toute manière, elle n’entendait battre que les cœurs de ses compagnons et des béliers. Si d’autres individus devaient se joindre à la fête, elle ne serait pas prise au dépourvu. Plus maintenant.

- Et vous… Fit la noiraude en désignant le jeune dawi de l’index. Vous devez être Bruloth. Il a vendu la mèche. Dénonça-t-elle en désignant son père d’un signe de tête. Heureuse de vous rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Nain
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 189
Âge : 29
Date d'inscription : 04/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  257 ans
Niveau Magique : Maître.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 0:00


"... C't'une noirelfe ? C't'une drow !" s'exclama le nanillon après un instant de stupeur face à l'étrange elgi pâle.

Fébrile, il cherche son petit marteau des mains, avant de recevoir brusquement une taloche sur le crâne. Surpris, il se retourna... Et tomba face au regard furibond de Grimeldha, les mains sur les hanches, ses sourcils glabres dangereusement bas.

"Tu t'calmes d'suite, pisse-lait, c'pas tout les jours qu'tu rencontres une bonne drow ! L'a fait face à une déesse d'la mort pour l'bien des Souffles humains, alors un peu d'respect !" débita-t-elle avec véhémence.

Encore plus perplexe, Bruloth resta bouche-bée, son regard faisant des allez-retours entre les dawi et l'elgi sombre, cherchant du côté de Balir quelque sens à ces propos. Face à sa détresse, sa grande-tante eut finalement un pauvre sourire, avant de lui tapoter l'épaule. C'est bien vrai qu'elle n'aura pas dit la même chose, il y a quelques années à peine.

"C't'aussi fou qu'ça l'sonne, mais t'en fait donc pas. J't'expliquerai. D'abord... déclara-t-elle, avant de se tourner vers T'sisra.

Cette dernière eut à peine le temps de dire "Ouf" qu'elle subissait l'étreinte la plus vigoureuse que pouvait donner l'antique runiste, du haut de ses deux siècles et demi passés. P'les Ancêtres, d'où qu'j'enlace une elgi moi ? Et pourtant, la dawi ne pouvait nier le sourire qui lui venait, plus large qu'il ne l'avait été depuis bien des saisons, alors qu'elle levait son faciès ridé vers le visage blanc lunaire qui la surplombait sans difficulté.

Dans son dos, Bruloth ne savait plus où se mettre, reculant jusqu'aux béliers, dont Rurk qui tendait un museau curieux en direction de la nouvelle venue. Tork, quant à lui, broutait, indifférent à leurs émois.

"Tudieu, c'est qu'j'savais si j'pouvais vraiment y croire. Toi, ici, c'te surprise ! Ça m'fait bien plaisir tiens ! la dawi lui tapota la jambe, guère gênée par le geste. Par contre faudra qu'tu m'expliques c'que tu fais là. J'me doute qu'c'pas pour m'faire la discut', ton ami m'parlait de... La vieile naine fronça soudainement de nouveau les sourcils, se tournant vers Balir, avant de regarder de nouveau T'sisra. Ses yeux s'ouvrirent soudain tout rond. Par l'croupion d'la Barbaque ! Comment qu'ça s'fait qu't'a appelé sa p'tiote ? Pis l'histoire d'une cité perdue ? Qu'est-ce qu'est-ce q'c'est qu'ces billevesées ?"

Guère plus avancé que son aînée, Bruloth grattait distraitement l'oreille de son bélier, posant un regard perdu sur la situation irréelle qui se jouait sous ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 907
Âge : 119
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeDim 10 Fév 2019 - 7:18

Printemps, Julas, neuvième ennéade de Barkios, an quatorze, onzième cycle.


T’sisra s’était penchée vers l’avant, prise dans l’étreinte de la vielle runiste. La seule personne à l’avoir jamais étreint de la sorte était son paternel, qui faisait à peu près la même taille d’ailleurs, aussi elle enlaça Grimeldha à son tour. Voilà un peu plus de trois longues années que leurs chemins s’étaient séparés dans les contrées Sud de Miradelphia. Trois ans qu’elle n’avait plus entendu cette vieille grincheuse ni rouspéter ni jurer.

Quel bonheur s’était de l’entendre commencer par un « Tudieu », comme l’ancienne savait les cracher avec toute la force de la stupeur. La daedhel laissa échapper un léger rire, alors que la runiste commençait à recoller les morceaux.

- C’est bel et bien mon père, fit-elle quand ce dernier venait se planter à ses côtés, et vous n’êtes pas la première que cela surprend.

- La différence de taille sans doute ! Intervint Balir dans un rire partagé par sa fille.

La drow tenta un nouveau sourire à l’attention de Bruloth, qui avait pris grand soin de s’éloigner d’elle et de se camper près de sa monture. Peut-être s’attendait-il à ce que la situation dégénère, et le bougre préparait déjà sa sortie ?
Elle revint cependant à Grimeldha, posant un genou à terre afin de la regarder droit dans les yeux. Son air devint plus sérieux, presque solennel.

- Et pour ne pas vous languir plus longuement… Commença-t-elle en prenant une grande inspiration. Papa et moi avons bien découvert l’antique cité que Molgrunn et son clan avaient établie dans les montagnes du Septentrion, suite à la chute d’Ankorong au Quatrième Cycle.

La drow marqua une pause, ce devait être une information difficile à prendre au sérieux et à digérer, d’autant qu’une graverune devait se sentir plus concernée que la moyenne par le destin du clan Gueule-Brûlante, réputé pour ses runistes d'antan.

- Le voyage n’a pas été simple. Et vous et moi savons ce que « voyage difficile » signifie. Souligna-t-elle en mimant les guillemets avec les doigts, la visage marqué d'un sourire triste. Et dans la cité vivait une étrange créature qui a bien failli nous faire la peau. Pas d’inquiétude à ce sujet d’ailleurs, il lui a fait tomber la herse de la Grande Porte sur la gueule. Déclara-t-elle platement en désignant son père qui hocha la tête avec un brin de fierté. Aujourd’hui, elle n’attend plus que d’être réinvestie par les nains. Et plus particulièrement par des runistes.

T’sisra posa une main sur l’épaule de Grimeldha avec un sourire s'étirant jusqu’aux oreilles.

- Il y a tout un bâtiment creusé à même la roche où les murs sont incrustés de runes luminescentes ! Nous avons trouvé des tablettes inscrites, des savoirs antiques et oubliés. Je ne peux pas vous dire exactement ce qu’il y a dedans, je sais ô combien le secret qui entoure votre art est important et je le respecte, je ne me suis donc pas permise d’apprendre des choses qui ne me sont pas autorisée. Mais tout ça, là-bas, c’est une opportunité comme il n’en existe nulle autre depuis la perte de Kirgan. Depuis la destruction de Gransalle des Scriberunes.

La daedhel jeta un œil à son père, puis revint à Grimeldha, le visage plus sérieux à nouveau.

- C’est là que j’ai besoin de vous Grimeldha. J’aimerais pouvoir ouvrir la voie jusque là-bas, mais j’ai besoin de quelqu’un de fiable pour porter ma parole. Quelqu’un qu’on écoutera avec attention, autrement dit, une ancienne et runiste de surcroît. J’aimerais monter une expédition, et parmi les dawis et les runistes qui viendront, je veux que le clan Long-Nez soit présent le jour où nous entrerons dans la cité. Déclara-t-elle sans quitter des yeux sa vieille compagnonne d’aventure. Mais pour monter une telle expédition, je dois informer les nains des biens des détails essentiels. Et pour légitimer et autoriser un tel projet, je ne vois qu’un Roi sous la montagne. Pensez-vous pouvoir m’obtenir une audience ? Quand bien même j’ai été élevée par une barbe, et que je sois au fait de la plupart nos traditions, pour eux, je ne suis qu’une étrangère. Alors j’ai besoin d’aide, et pour ça, je n'ai confiance qu'en vous.
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Nain
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 189
Âge : 29
Date d'inscription : 04/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  257 ans
Niveau Magique : Maître.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 1:05


Si Bruloth demeura estomaqué bien plus longtemps que Grimeldha, face à la confirmation de la "parenté" de la sombre et du nain, il fut bien vite rejoint dans son état de stupeur alors que T'sisra leur racontait une épopée digne d'être chantée dans les Derniers Halls... Mais comment qu't'es allée trouvée allez c'te cité ? Mais comment... ? Pourquoi ? Comment ? Malheureusement, la drow ne leur révéla pas dans la foulée qu'elle était capable de télépathie, et la pauvre vieille dawi vit son cerveau abruti d'interrogation et de stupéfaction. Quand, finalement, la sombre atteignit son projet, celui de demander le concours de la vieille Long-Nez, cette dernière se le pinçait avec application, tandis que de l'autre main elle l'encourageait à se modérer dans ses révélations. Bon, sa demande demeura lettre morte, mais ce n'était pas faute d'essayer.

"Donc... Si j'comprends bien... T'as r'trouver une cité mythique... En plein dans l'terre du Zagazorn... Et tu veux m'y guider... 'Vec la bénédiction du Grand Roi ? Rappelle-moi d'puis combien d'temps tu vadrouilles dans l'coin ? La vieille dawi poussa un long soupir, et saisit soudainement l'oreille pointue de la sombre. MAIS CA VA PAS ?!"

Même le jeune Long-Nez sursauta, à plusieurs mètres de distance, papillonnant des paupières sur un regard complètement égaré. Sans relâcher sa victime, la vieille dawi tempêta.

"Mais tu t'rends compte d'c'que t'as fait ?! T'es dans l'Zagazorn, triple buse ! Le ZA-GA-ZORN ! Pis t'es une sombre ! Pas une umgi, pas une salop'rie d'elgi, mais une saleté d'tudieu d'noirelfe ! Elle lui tapota la joue. Qu'on s'entend, j't'apprécie quand même. Beaucoup. Ce dont j'me r'mets toujour spas. MAIS... Elle prit une micro inspiration, avant de reprendre de plus belle. T'es complètement inconsciente ! J'pensais qu'c'tait pour dire bonjour, mais non, c'doit faire des ennéades qu'tu t'balades ici ! Combien d'fois t'as risqué la mort ? HEIN ? Et vous ! Elle menaça Balir du doigt. Oui, VOUS. Faites pas comme si vous pouviez vous cacher. Vous v'dites père en la laissant v'nir ici !? Vous l'avez guidé, par dessus l'marché !?... Bien sûr qu'vous l'avez guidée. Mais vous n'êtes pas bien ! Par les milles enclumes sous la montagne, vous allez vous faire tuer !"

Selon toute vraisemblance, la dawi avait encore un bon stock de remontrances sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 907
Âge : 119
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeMer 13 Fév 2019 - 2:15

Printemps, Julas, neuvième ennéade de Barkios, an quatorze, onzième cycle.


D’un geste, elle écartait la main de la vieille bougonne qui lui tenait l'oreille, visiblement plus déçue qu’agacée. Elle se redressa et recula d’un pas, tandis que la dawi se répandait en grognements et vociférations. Et alors même qu’elle finissait son plaidoyer vindicatif, la daedhel leva une main pour lui intimer de ne pas continuer.

- Si c’est pour hurler des évidences, vous pouvez vous retenir Grimeldha. Ne réagissez pas si passionnément, et prenez un peu de recul. Voyez-vous même, où que j’aille en ce monde, c’est la même histoire. Au Puy, en Péninsule, dans le Zagazorn et en Anaëh. Même en Ithri’Vaan. Je passe ma vie à courir d’un endroit à l’autre, je me cache sans cesse. Il n’y a pas un endroit sur Miradelphia où je pourrais vivre au grand jour sans risque et en étant acceptée. Expliqua la drow platement, secouant légèrement la tête face à une réaction aussi explosive et inutile. Que suis-je sensée faire ? Prendre un bateau et aller au-delà de l’horizon à l’Ouest ?

T’sisra jeta un œil à Balir qui se répandait en soupirs. Il était aussi fatigué qu’elle concernant ce sujet.

- On a qu’à faire ça. On trouvera bien une île vierge de toute civilisation où vivre tranquillement ? Demanda-t-il dans un rire ironique. Ma bonne dame, faut pas vous mettre dans cet état là. Ça servira à rien. On l’sait bien tout c’que vous nous dites, et ça nous emmerde au quotidien, mais quel autre choix on a ?

La daedhel acquiesça, un air sérieux sur le visage. Quel autre choix avaient-ils ? Aucun. Et c’était bien là tout le problème. C’était tout le drame de leur relation.

- La seule option qu’il me reste, c’est de creuser mon trou à force de réputation. Notre découverte n’est pas qu’un espoir pour le peuple nain, c’est aussi un espoir pour nous. Confia la drow en se désignant elle et son père. Ce sera peut-être l’exploit qui me permettra d’être enfin acceptée quelque part. Et tant qu’à faire, j’aimerai que ça soit ici dans le Zagazorn, sur des terres que Balir n’avait plus revu depuis plus d’un siècle. Que je puisse couler des jours heureux auprès de mon père.

- Eeeh… C’est que j’suis plus tout jeune moi. J’ai plus la force de faire c’que j’faisais dans l’temps. Alors vous pensez bien que courir partout, ou devoir dormir que d’un œil à cause des assassins qui voudraient me faire la peau, j’peux plus moi.

La noirelfe secoua la tête et fit comprendre à Grimeldha, d’un signe de la main, que ce n’était pas bien grave. Elle s’y était préparée de toute manière, bien qu’elle espérait voir les choses tourner autrement.

- Soit… Ce n’est pas grave. Je trouverai une autre solution. Quoiqu’il arrive, nous savons où est la cité, et c’est une information qui a du poids. Reste simplement à obtenir une audience.
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Nain
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 189
Âge : 29
Date d'inscription : 04/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  257 ans
Niveau Magique : Maître.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeJeu 14 Fév 2019 - 3:00

De grimaces en froncement de sourcils, la vieille se renfrogna. La noirelfe se mettait en danger; elle l'était où qu'elle soit de toute façon; à quoi bon le lui reprocher. Parce que. En rogne, elle ne savait plus trop pourquoi, la vieille dawi tapa du pied en grommelant devant la sombre au discours de tragédie antique.

"Commence par pas m'faire dire c'que j'ai pas dit, noirelfe. baragouina-t-elle, le regard fuyant. Pour sûr qu'j'vais t'aider. Qu'la cité r'tombe dans l'oubli parce qu'les portes s'fermeraient à vot' nez, s'rait stupide. Pis l'savoir des runistes est d'autant plus précieux, 'vec l'Voile qu'a... Hmmmm... Son faciès s'assombrit. T'l'auras ton audience. J'te cach'rai sous ventre d'Rurk si faut."

La dawi avait tenté de rire, mais échoua lamentablement, une ombre s'étant répandue sur son visage fatiguée. Son regard s'égara du côté de Bruloth : combien de fois s'était-elle renfrogné à l'idée des runes qui lui échappaient et qu'elle ne pouvait plus lui transmettre, faute d'une Grandsalle où se ressourcer ? Se raclant la gorge, Grimeldha fit un signe de tête vers Balir.

"Pensez donc pas aux couteaux. J'vous avez promis d'l'herbe à pipe, non ?"

Sans attendre sa réponse, la vieille runiste rejoignit la porte de sa chariote et s'engouffra dedans, laissant seul Bruloth avec le surprenant duo. La tête de Tork dans les mains, le jeune nain observait T'sisra avec une certaine perplexité. A force de silence, il se décida finalement à ouvrir le bec.

"S'cusez moi... M'dame. fit-il en se trémoussant le duvet. Mais... Si v'z'ètes bien une drow... Comment qu'ça fait qu'vous ayez fait ça ? Pourquoi... V'z'ètes pas avec les autres drows ?"

Sous le regard de Balir, la jeune barbe se trémoussa, mal à l'aise, comprenant bien le caractère maladroit de ses questions. Néanmoins, cela était mieux que s'il se contentait de les observer la bouche ouverte, non ?
Revenir en haut Aller en bas
T'sisra Do'ath
Drow
T'sisra Do'ath

Nombre de messages : 907
Âge : 119
Date d'inscription : 13/08/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  124 ans - Taille : 171 cm
Niveau Magique : Arcaniste.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeLun 18 Fév 2019 - 22:27

Printemps, Julas, neuvième ennéade de Barkios, an quatorze, onzième cycle.


À la question du jeune nain, T’sisra échangea un regard complice avec Balir, puis se fendit d’un sourire. Comme souvent, elle passait pour une drôlesse aux yeux des autres peuples, malheureusement habitués à des rumeurs et des rapports plus houleux avec ceux de son espèce.

- Je n’ai pas les standards physiques attendus des drows. Les gens ont même parfois tendance à me prendre pour un sang-mêlé, c’est dire. J’ai donc grandi en marge de la société puysarde, avec… Balir. Précisa la noiraude en désignant le nain. Et un jour, lorsque le domaine Do’ath fut attaqué par ma tante, nous en avons profité pour mettre les bouts et quitter le Puy. Je n’ai aucun regret. Je ne cautionne guère l’esclavage, je n’aime pas la violence primale et omniprésente de leur société, je n’ai jamais suivi les enseignements religieux. À leurs yeux, je serai une hérétique. Une erreur. J’ai choisi de vivre autrement, ailleurs, et avec des gens que j’apprécie et que j’aime. Je veux voir le monde, rencontrer des gens, apprendre et comprendre d'autres peuples. Voilà pourquoi je ne suis pas avec les autres drows.

- Et t’as pas les même les valeurs non plus. Ajouta l’ancien en opinant du chef avant de poser son regard sur la jeune barbe. C’est un monde de fou là-bas, et j’y ai passé un siècle. J’sais d’quoi je parle. Et encore, j’ai eu de la chance.

- Il faut reconnaître que j'ai été plus proche de Balir que de n'importe qui d'autres là-bas. J'ai été élevée autrement, avec d'autres histoires, d'autres visions du monde et d'autres valeurs.

La daedhel observait l’apprenti de Grimeldha de pied en cap. Voilà le jeune nain que la vieille bougonne avait choisi comme héritier de son art et de son savoir. Et la noirelfe se demandait bien pourquoi lui en particulier.

- Et vous, Bruloth, vous êtes aussi du clan Long-Nez, c’est cela ? D'où venez-vous ? Manipuler la Vie est une chose qui vous passionne ? Demanda-t-elle en s’approchant de lui avant de baisser d’un ton pour ne pas que l’ancienne entende quoi que ce soit depuis sa roulotte. Pas trop dur de vivre au jour le jour avec la plus râleuse des naines ? Un sourire taquin se dessina sur le visage pâlot de la noirelfe, et ses yeux rieurs témoignaient d'un amusement certain.
Revenir en haut Aller en bas
Grimeldha Long-Nez
Nain
Grimeldha Long-Nez

Nombre de messages : 189
Âge : 29
Date d'inscription : 04/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  257 ans
Niveau Magique : Maître.
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitimeVen 22 Fév 2019 - 1:06


Visiblement pris au dépourvu tant par la franchise que le contenu des réponses qu'il obtint, ainsi que la proximité soudaine de la sombre, Bruloth n'eut cependant pas le temps de répondre aux questions de T'sisra que Grimeldha refaisait surface, agitant son herbe à pipe et... Sa pipe, tout bonnement.

"Tudieu ! J'perds pas complètement la boule, j'me disais bien qu'elle était là ! s'exclama-t-elle non sans s'empresser d'aller en proposer à Balir. Voilà dont j'te parlais ! T'm'en diras des nouvelles ! T'si, tu fumes ? Après avoir obtenu sa réponse et agit en conséquence, Grimeldha bourra sa pipe, l'alluma et inspira... Savourant pendant une petite minute ce rituel familier. Et donc, t'veux causer 'vec le Grand Roi ? T'aurais pas d'jà cogité à comment t'y prendre des fois ?"

Et la vieille dawi de faire un clin d'oeil à l'intéressée. C'est qu'une rencontre à un roi nain, cela se préparait ! Demeuré muet, Bruloth gratouilla le museau du placide Tork, cherchant dans l'abysse de ses billes obscures une réponse à ses nombreux questionnements. Bien mal lui en prit : le bélier en profita pour lui machouiller un poil de barbe !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) Empty
MessageSujet: Re: [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)   [An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[An XIV] À la croisée des chemins. (Grimeldha)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la croisée des chemins
» Une croisée des chemins salvatrice [PV Mei Lee Huang / Sirina Dubarson]
» La croisée des chemins [PV Rosiel]
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59
» ARAMIS bichon croisé westie 10 ans (Dépt 59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ZAGAZORN :: Terres d'Arkan-
Sauter vers: