Partagez
 

 [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri

Aller en bas 
AuteurMessage
Myr'Hennis Vect
Drow
Myr'Hennis Vect

Nombre de messages : 229
Âge : 162
Date d'inscription : 08/02/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  548 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeSam 16 Fév 2019 - 21:03


Troisième ennéade de Karfias,
Treizième année du Onzième Cycle,
Dans le bureau-atelier de myr'Hennis


L’architecte réfléchissait aux deux mages de vie qui travaillaient pour lui. La prêtrise de Kiran avait rempli sa part du marché et lui la sienne, c’était mutuellement bénéfique. Alors pourquoi l’accord laissait à Myr’Hennis un arrière-goût désagréable ? Arpentant sa villa dans le Prime quartier il y réfléchissait sans faire attention à ce qui se trouvait sur son passage. Evidemment tous se poussaient, non pas parce que le Grand Architecte était une force de la nature, c’était même le contraire, mais parce que, justement, il était le Grand Architecte. Les deux gardes qui le suivaient comme son ombre, Stargline et Dalharaen, commençaient à en avoir un peu marre de voir leur maître faire les cents pas et auraient bien aimé que ce dernier se pose quelque part. Puis, dans le couloir reliant les quartiers des mages de vie à son service et sa villa il eut comme une épiphanie. Il retourna quasiment au pas de course à son bureau et poussa la porte, ses deux gardes se placèrent de chaque côté de ladite porte, laissant leur maître seul avec sa secrétaire.

Plynnil tenait plus ou moins en équilibre sur une échelle pour ranger le cylindre dans lequel reposait un plan particulièrement important. Myr’Hennis s’était toujours demandé pourquoi ses prédécesseurs avaient mis des documents si importants en hauteur alors qu’ils étaient régulièrement sortis. Un jour prochain il allait devoir réorganiser toute ce bazar, ce n’est pas digne du rang de Grand Architecte, mais avec des cycles de désordre accumulé il fallait prévoir un autre endroit où travailler en attendant ; ce qui voulait dire risquer de perdre ou, chose bien pire, de se faire voler des documents cruciaux.

« Plynnil descend et écris ! » Les poings sur les hanches, l’air sévère, le Grand Architecte avait fait peur à sa secrétaire qui ne l’avait pas entendu rentrer, trop absorbé par sa recherche du bon endroit où ranger le précieux document. L’esclave descendit de l’échelle après avoir posé où elle le pouvait le document en question, ajoutant encore un peu plus au désordre général, puis se mit à la grande table qui occupait le centre du grand bureau et prépara de quoi écrire.

« Tu es prête ? » Elle hocha la tête alors que Myr’Hennis se mit à faire le tour de la table, entortillant distraitement une mèche de ses cheveux d’argent autour de son doigt. « Bien, alors écrit… » Il fit plusieurs fois le tour de la table sans pour autant savoir quoi dire dans sa missive, il s’arrêta, regarda un temps les rayons de livre de l’autre côté avant de reprendre : « écrit au haut-prêtre de Kiran, dis-lui qu’il me faut un troisième mage de vie. »

« Dois-je spécifier la raison ? »

« Non. »

« Le haut-prêtre n’acceptera sûrement pas de vous prêter un autre mage sans rien en échange. »

« Tu as raison… tant mieux, qu’il reprenne les deux que j’ai pour le moment. »

« Il va se poser des questions. »

« Auxquelles je répondrai, maintenant écris au lieu de commenter ! »

Plynnil termina la lettre, la roula et alla l’attacher au cou d’une chauve-souris. Cette dernière voleta jusqu’au haut-prêtre de Kiran tandis que Myr’Hennis se pencha sur une façon de remettre de l’ordre dans son bureau.

En rentrant il était facile de voir que le bureau avait été coupé en deux, comme s’il existait auparavant un mur entre deux pièces qu’on avait détruit pour faciliter le passage. La première pièce semblait avoir été organisée autour d’une longue table rectangulaire qui pouvait accueillir huit chaises. La table en question était faite de bois sculpté et était encombrée de plans ; de tablettes sur lesquels étaient inscrites l’inventaire de ce qui était nécessaire pour le dernier projet en date ; des plumes, des pots de poudre de charbon diluée avec une matière grasse dont l’origine restait à déterminer, du sable, du parchemin et une poignée de livres traitant de l’urbanisme troglodyte ; des loupes et divers autres instruments en verre ainsi qu’une coupe de vin à moitié pleine. Autour de la table centrale l’on peut y trouver une poignée de lutrins et avant la table, juste à gauche de l’entrée se trouvait un petit buffet où attendaient diverses bouteilles d’alcool et les récipients qui allaient avec. Juste devant la table trônait un tableau de bois à roulette où était accroché des croquis de bâtiments. A gauche et à droite, courant le long des murs sur pas loin d’une vingtaine de mètres se trouvaient deux rayons de bibliothèque montant jusqu’au plafond à pas loin de dix mètres de hauteur ; à la fin des deux rayons se trouvaient deux escaliers en colimaçon pour aller sur des sortes de traverses qui permettaient d’accéder aux livres les plus hauts placés.

La seule démarcation entre ce qui semblait être deux pièces, bien distinctes de par le changement de mobilier, était un épais pilier qui avait été lui aussi sculpté de façon à pouvoir en couvrir la base d’étagères afin d’y ranger toujours plus d’ouvrages. La seconde pièce était l’atelier du Grand Architecte. Il se composait d’un grand espace vide entouré de trois tables. La première, bien plus longue que large, était celle où Myr’Hennis posait ses compas, ses plombs, ses maillets, ses burins, ses ciseaux à bois et ceux pour tailler la pierre ainsi que ses pinceaux, tous soigneusement rangés les uns à côté des autres comme pour les outils d’un médecin avant une opération chirurgicale. Sur la table centrale reposait une série de petits bustes taillés dans le basalte, aussi biens féminins que masculins, lui servant de repères. Sur la dernière table il n’y avait rien d’entreposé et elle était gardée parfaitement propre. La pièce était éclairée par une série de lustres permettant à des champignons luminescents, emprisonnés dans des sphères de verre, de plonger la pièce dans une atmosphère particulière, calme, tamisée.

Debout, courbé au-dessus d’un lutrin, Myr’Hennis observait un lourd volume. C’est Dalharaen qui brisa sa concentration, le mal de dos chronique du Grand Architecte en profita pour se rappeler à lui.

« Grand Architecte, la mage que vous avez demandé au haut-prêtre de Kiran est arrivée. » L’intéressé s’étira en faisant la grimace avant de se retourner vers le garde.

« Faites la venir ici. » Il s’éloigna du lutrin et Plynnil ferma le volume puis le reposa à sa place, du moins là où il y avait de la place. « Sors donc deux coupes et ramène celle-ci aux cuisines. » L’esclave obtempéra et ferma la porte derrière elle. Lorsque Na’ri arriva devant l’atelier et le bureau de Myr’Hennis, Stargline et Dalharaen la firent entrer sans un mot, simplement en ouvrant la porte.


Dernière édition par Myr'Hennis Vect le Mer 20 Fév 2019 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 100
Âge : 35
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  642 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeDim 17 Fév 2019 - 2:56



La prêtresse venait d'arriver devant le bureau du Grand Architecte et attendait d'être annoncée.

Un peu plus tôt, le Grand Prêtre de Kiran lui avait ordonné de s'y rendre. Il n'avait donné qu'une seule consigne : y aller rapidement et il ne fournit aucune explication. Na'ri n'aurait su dire l'état d'esprit de son supérieur tant il était égal à lui-même : froid et concis.

Un ordre était un ordre, on ne le discutait pas. Cependant, elle aurait préféré être ailleurs. Ailleurs comme la salle de soin des esclaves ou le laboratoire du temple. Mieux encore ! Discuter avec les prêtres de Leetha sur les moyens de propager une maladie derrière les lignes de front... Mais non, il fallait rencontrer le Grand Architecte.
La sombre savait que c'était un honneur de servir un drow d'une telle importance. Et qu'elle devrait être honorée… mais cela perturbait son quotidien. Et cette idée lui donnait de l'urticaire.

La medecin avait quand même pris le temps de passer une robe propre et de se débarrasser de l'odeur douceâtre du sang. Et c'est dans un ensemble noir, masque compris qu'elle était partie à l'assaut des quartier du bâtisseur.

Durant son trajet, l'imagination de la drow allait bon train. Le Grand Architecte avait déjà à son service deux de ses comparses. Ils avaient même leur chambre dans les quartier du Maître… et si l'un deux avait des soucis ? Et si l'un deux voulait partir ? Et si elle devait en remplaçait un ? Pourquoi elle ? En quoi ses compétences de médecin militaire intéressaient le drow de Pierre ? Y avait il eu un effondrement ?
A l'idée d'un charnier, la drow frissonna. Elle resta interdite quelque seconde puis secoua la tête pour chasser l'idée et surtout l'angoisse qui montait.

Mais la sombre était déjà devant le bureau.

"Bon… cela ne sert à rien d'imaginer le pire. Voyons ce qu'il souhaite." pensa t'elle en passant le seuil du bureau.

Il y régnait un joyeux désordre si différent des lieux de soin où la rigueur et l'ordre étaient de mise. Pourtant, la médecin avait l'impression d'entrer dans un sanctuaire ou une bibliothèque. Cela la fascinait.

- Na'ri Yisfi, prêtresse de Kiran.

La petite noirelfe se mis au garde à vous en se demandant si ce grand drow à l'allure d'une branche de frêne était ou non le Grand Architecte.
Revenir en haut Aller en bas
Myr'Hennis Vect
Drow
Myr'Hennis Vect

Nombre de messages : 229
Âge : 162
Date d'inscription : 08/02/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  548 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeDim 17 Fév 2019 - 13:09


Plynnil avait précédé Na’ri de peu, elles auraient même pu se croiser si l’esclave avait été un peu plus lente. Alors lorsque la drow entra dans le bureau-atelier, l’humaine se tenait juste derrière son maître, lui-même assis à la table, à l’extrémité qui faisait face à la porte. Lorsque ladite porte s’ouvra une fois encore il leva la tête de son parchemin, agacé d’être dérangé. Son visage se radoucit en voyant que c’était celle qu’il avait tant attendu. Myr’Hennis fut tenté de ne pas se lever, après tout il était le Grand Architecte et pouvait donc se le permettre, mais au vu de ce qu’il avait prévu mieux fallait faire bonne impression. Alors il posa son fusain sur le côté du parchemin, déplaça avec soin le compas dont il se servait pour ne pas ruiner son dessin puis il se leva lentement de son siège. L’architecte passa ses mains dans une cuvette d’eau chaude où flottait quelques pétales afin de se défaire des traces de charbon qui noircissait ses doigts puis il laissa ses mains quelques instants au-dessus d’un brasero pour les sécher ; enfin il avança vers la nouvelle venue.

Il s’était levé certes mais ce n’est pas pour ça qu’il n’allait pas profiter du garde à vous, c’était d’une telle rareté qu’il ne pouvait que l’apprécier ; et quoi de plus normal, les militaires n’avaient pas de raison de le saluer ainsi. Il l’interprétait comme du snobisme, les soldats se pensant tant au-dessus des civils qu’ils oubliaient que chaque soldat avait besoin du travail d’au moins cinq, souvent plus, personnes derrière les lignes de front pour pouvoir combattre efficacement. Qu’on lui refuse le garde à vous l’énervait d’autant plus que si les soldats avaient quelque chose à protéger et où rentrer une fois la guerre terminée c’était grâce à lui car sans son travail le Puy ne tiendrait pas longtemps debout, notamment grâce au concours de la prêtrise de Zhak’Bar.

Il chassa ces pensées de son esprit d’un léger mouvement de tête.  Une prêtresse affiliée à l’armée, intéressant, pensa le Grand Architecte en la dévisageant. Il s’était attendu à ce qu’elle soit plus impressionnante, plus il s’approchait plus la différence de taille était marquante et le faisait sourire. Lorsqu’il ne fut qu’à deux mètres d’elle il prit une brève inspiration.

« Rompez. » Glissa-t-il dans un souffle, c’était la première fois qu’il le disait et il devait admettre que c’était jouissif. « Je suis Myr’Hennis Vect, Grand Architecte. » Son imitation de la présentation toute militaire de Na’ri n’était pas parfaite mais elle l’amusait grandement. « Mais tu dois sans doute le savoir. » Que ce soit le cas ou non, Myr’Hennis aimait trop, en grand orgueilleux qu’il était, rappeler son nom et son titre à la moindre occasion qui se présentait pour s’en passer. « Je t’en pries, assieds-toi donc. » Désignant la table centrale l’architecte joignit le geste à la parole en allant lentement s’assoir d’un côté pendant que Plynnil aménageait tant bien que mal un endroit où s’asseoir pour la drow. Une fois attablé le Grand Architecte ordonna d’un regard à son esclave de leur servir deux coupes de vin. Il prit quelques secondes pour bien choisir ses mots.

« Premièrement : bienvenue dans mon antre, j’espère que tu excuseras le désordre qui y règne, je suis assez occupé ces temps-ci. » Une fois les deux coupes servies l’esclave alla se poster derrière le siège de son maître. « Si je t’ai fait mander aujourd’hui c’est pour tes capacités, des capacités que les deux prêtres de Kiran qui t’ont précédé n’avaient pas. » Ce qui était faux, il ne l’avait jamais vu et n’avait aucune idée de ses compétences mais surtout il n’avait aucun moyen de savoir que c’était elle que le haut-prêtre allait envoyer. Cependant il est toujours bon de flatter, de faire en sorte que son interlocuteur se sente spécial. « Mais avant de te parler davantage de pourquoi est-ce que j’ai besoin de tes talents, j’aimerai en savoir davantage sur toi. Après tout qui est mieux placé pour m’en parler que tu ne l’es ? »
Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 100
Âge : 35
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  642 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeDim 17 Fév 2019 - 16:01


Le problème d'être au garde à vous était que l'on ne pouvait pas regarder tout ce que l'on voulait voir. Et quand on était dans un lieu autant fascinant, c'était frustrant. Surtout quand il fallait attendre autant de temps. Temps que Na'ri mis à profit pour observer en douce son interlocuteur. Et plus il s'approchait, plus elle se disait qu'il ne mentait pas sur son titre. Grand le caractérisait si bien.

Allait il utiliser sa taille pour s'imposer ? La sombre avait connu toutes sortes de responsables : des dominateurs, des pervers mais aussi des justes. D'ailleurs, c'était ces derniers qui obtenaient de meilleurs résultats sur le long terme. Dans quelle catégorie se trouvait il ? Pour le savoir, il suffisait à la drow d'attendre.

« Rompez. »

On ne pouvait pas dire qu'il y eu un énorme changement dans l'attitude générale de la pretresse : elle était tout autant rigide et sur le qui-vive.

« Je t’en pries, assieds-toi donc. »

Elle prit place en remerciant l'humaine d'un hochement de tête. Mais quelque part au fond de son crâne, des signaux s'allumèrent en signe de danger. D'une part, si elle devait s'assoir cela signifiait que la tâche ne serait pas simple. Au moins, il n'y avait plus d'urgence à devoir sauver et trier des corps ensevelis sous des éboulements.
D'autre part, il venait de la tutoyer. Où le Grand Architect voulait il en venir ? Son poste était plus élevé et il ne semblait pas beaucoup moins âgé qu'elle.  

« Premièrement : bienvenue dans mon antre, j’espère que tu excuseras le désordre qui y règne, je suis assez occupé ces temps-ci. »

La drow inclina légèrement la tête.

Je vous en prie, c'est moi qui vous remercie de m'accueillir en ces lieux. dit elle le plus poliment possible tandis qu'elle regardait le verre se remplir.

Les compliments qui s'en suivirent la firent frissonner. Na'ri n'avait pas l'habitude. Elle faisait son travail et elle retirait de la fierté quand ses patients quittaient le lit.  Nullement dans des mots.
L'effet escompté par le Grand architecte  ne prenait pas. Bien au contraire, cela renforçait le sentiment de confusion de la drow qui maintenant fronçait ses sourcils.

Où voulait il en venir ? Quelle pouvait être cette requête qui nécessitait autant de pincettes et d'onguents ? Du vin et des compliments, quelle était la suite ?
Il était urgent d'attendre.  

« … Après tout qui est mieux placé pour m’en parler que tu ne l’es ?  »

La question prit la medecin au dépourvu. D'habitude c'était elle qui questionné… Instinctivement, elle s'enferma en croisant les bras sur sa poitrine. S'il y avait bien une chose qu'elle exécrait, c'était bien de  parler d’elle.

Mon parcours est en somme fort simple. En effet après mes classes, j'ai servi pendant moins d'un demi-cycle dans différents osts. Je participais aux soins des combattants. Cela fait deux ans que j'ai regagné le doux foyer sur lequel vous veillez.

Il fallait bien que la sombre renvoie la politesse à son interlocuteur. Pour l'appuyer, la drow marqua une pause.

Quand à mes talents, dois-je vraiment les expliciter ? Ses yeux s'étirèrent comme si un sourire s'était dessiné sous le masque.

Je rajouterai juste deux choses. La première est que je me concentre et conduis des recherches sur la restructuration et la consolidation des corps. Et la seconde que j'ai la chance d'avoir conservé ma flamme là où d'autres l'ont confié à La Gardienne.

Na'ri ne savait pas si cette dernière compétence était un véritable talent. Dans tout les cas, elle le vivait comme une malédiction.

Revenir en haut Aller en bas
Myr'Hennis Vect
Drow
Myr'Hennis Vect

Nombre de messages : 229
Âge : 162
Date d'inscription : 08/02/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  548 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeLun 18 Fév 2019 - 2:42


De l’autre côté de la table Myr’Hennis observait les réactions de la mage de vie à ses paroles et il semblait que ses tentatives n’étaient pas fructueuses. Pas fructueuses du tout. Pour une fois il mit ses préjugés sur les militaires et les prêtres de côté, visiblement ils ne s’appliquaient pas à Na’ri. Tant pis, il allait devoir changer de tactique, la franchise n’était pas son fort mais pour survivre il est nécessaire de s’adapter : c’était bien une des rares constantes de la nature et elle était d’une exactitude toute particulière dans la société drow.

Un frisson de dégout remonta le long de la longue colonne vertébrale de Myr’Hennis, dans ce genre de circonstances être grand était une malédiction vu qu’il ressentait le frisson en question bien plus longtemps que des gens plus petits, en repensant à ses classes. Une période qu’il avait détesté, tant d’années à souffrir en silence, et pour les lui avoir rappelés, le Grand Architecte sentit une pointe de haine envers la prêtresse. Bon c’était lui qui l’avait demandé mais s’il faisait attention à ce genre de détail il ne pourrait détester qu’une petite partie de tous ceux qu’il détestait, ce qui est bien moins intéressant. Il se mit à pianoter sur la table alors qu’elle parlait, signe qu’il écoutait attentivement même si le début avait mal commencé. Elle était rentrée depuis peu, c’était parfait : les chances qu’elle ait des liens forts avec une quelconque faction du Puy étaient donc minces ce qui ne pouvait que jouer en sa faveur.

« Effectivement, expliciter tes talents n’était pas nécessaire, je ne fais pas appel à des gens dont j’ignore les compétences. » Il avait pris un air légèrement outré, comme si elle insinuait, en précisant quelque chose qu’il était censé savoir, qu’il était stupide. En prendre ombrage était sa façon de se venger du rappel de ses classes, un affront dont la prêtresse n’était pas au courant et n’y étais en réalité pour rien, ce n’était pas sa faute si les classes de Myr’Hennis avaient été un enfer. Maintenant le Grand Architecte se mit à choisir avec le plus grand soin ces prochains mots car il arrivait aux raisons pour lesquelles Na’ri était là et les raisons en question étaient mal vues par une certaine partie du Puy. Pour gagner quelques secondes supplémentaires et s’humecter la gorge il avala une gorgée de vin puis il regarda son interlocutrice dans les yeux pendant une dizaine de secondes sans se soucier du silence pesant avant d’enfin parler : « Je vais faire simple, ce sont tes talents pour restructurer les corps qui m’intéressent, ils me vont me permettre de m’occuper plus efficacement de… comment tu l’as appelé ? » Il le savait très bien, il prenait simplement un bref instant pour savourer le compliment qui avait un goût divin sur le bout de sa langue, à moins que ce ne soit le vin. « Notre doux foyer. Quoi de plus important ? Avec les prêtres qui t’ont précédé je n’ai pas pu avancer, ce n’était pas leur domaine de prédilection. » A ces mots Plynnil se retourna puis alla chercher, coincé entre deux livres, une pochette où se trouvait une poignée de parchemins, l’humaine fit ensuite le tour de la table pour la déposer devant Na’ri avant de promptement retourner à sa place originale. « Mes travaux concernent la modification des esclaves afin de les spécialiser physiquement dans une tâche particulière. »

Il ne préférait pas parler d’amélioration, même si c’était en quelque sorte le cas, car les drows les plus puritains détestaient l’idée qu’on puisse perdre du temps et de l’énergie à améliorer la condition de races serviles qui ne le méritaient aucunement. Ainsi, ne sachant pas ce qu’en pensait la prêtresse en face de lui, Myr’Hennis préférait ne pas prendre de risque. Sur les quatre parchemins dans la pochette il y avait deux planches anatomiques humaines crayonné assez grossièrement, le tout accompagné d’une légende assez peu poussée. Les deux autres pages étaient des notes griffonnées par une main pressée et qui ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’on lui disait ; ce qui rendait le texte incompréhensible, un fouillis qui était déjà à peine lisible mais qui en plus de ça manquaient cruellement de clarté et de sens.

« J’espère que nous pourrons, ensemble, faire plus de progrès que… ça. Je suis certain que vous n’allez pas me décevoir. » La menace à peine voilée n’avait pas vraiment de raison d’être vu qu’il n’était pas certain de pouvoir la mettre à exécution mais ça ne coûtait rien d’essayer. Après toute, la flatterie n’avait pas marché alors pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 100
Âge : 35
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  642 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeLun 18 Fév 2019 - 22:42


Silence.

Avait-elle manqué quelque chose ? Avait elle encore compris quelque chose de travers ? On lui reprochait souvent d'être asociale. Mais elle répondait toujours aux questions de ses supérieurs du mieux qu'elle le pouvait. Le Grand Architecte n'avait il pas montré des signes d'agacement ? Peut être qu'elle avait trop présumé les dires de ses camarades. A moins qu'ils les dires n'étaient pas aussi élogieux que le daedhel l'avait sous-entendu.

Tant pis, pensa t'elle, on ne peut pas plaire à tout le monde… Saurai-je pourquoi il m'a fait mandé ?

Le bruit des ongles sur la table eut pour effet d'attirer le regard de la Sombre sur les mains de Myr'Hennis Vect. Elles étaient soignées et noueuses. Belles tout simplement… Puis le regard de la drow se posa sur l'esclave qui se trouvait derrière le sombre. Na'ri s'amusa des similitudes et des différences entre l'esclave et le maitre. Tout comme lui, elle était filiforme. Elle portait également une tunique drapée mais noire. Ses cheveux étaient de jais et sa peau d'argent.
Une connaissance avait dit un jour à Na'ri "Tel maitre, tel serviteur". C'était tellement vrai pour ces deux là !

« Je vais faire simple, ce sont tes talents pour restructurer les corps qui m’intéressent, ils vont me permettre de m’occuper plus efficacement de… comment tu l’as appelé ? »

La voix de l'architecte la tira de son observation. Elle n'eut pas le loisir de répondre qu'il continuait déjà. Enfin ! Enfin, il lui dirait ce qu'elle faisait ici dans le palais plutôt que dans son dispensaire.

« Notre doux foyer. Quoi de plus important ? Avec les prêtres qui t’ont précédé je n’ai pas pu avancer, ce n’était pas leur domaine de prédilection. »

Non… toujours pas… Voulait il éprouver sa patience ?

« Mes travaux concernent la modification des esclaves afin de les spécialiser physiquement dans une tâche particulière. »

Ha ! Bon, ce n'était pas encore totalement clair… Mais déjà on avançait. Les papiers sous son nez éveillèrent sa curiosité. La medecin pris le temps de regarder les documents, puis elle les mit de côté. Elle nota beaucoup d'imperfections dans le dessin des planches anatomiques. Certains membres n'avaient pas la bonne taille, des organes n'étaient pas à leur place.

« J’espère que nous pourrons, ensemble, faire plus de progrès que… ça. Je suis certain que vous n’allez pas me décevoir. »

Ne pas le décevoir… ces mots résonnaient comme une menace sous entendue, mais de laquelle ? Elle qui aimait les choses claires et précises, voilà qu'il n'en était rien.
Elle pris le temps de réfléchir un peu mais pas trop à cette collaboration. Elle ne comprenait toujours ce qu'il attendait d'elle concernant les changements.

- Je le souhaite également Grand Architecte. Dit elle en décroisant les bras. Il n'y a là que des mentions de modifications. Mais je souhaiterai en savoir un peu plus sur cette tâche particulaire… Elle marqua une pause notant son audace. Non pas que je veuille que vous trahissez un quelconque secret, mais voyez vous, un corps c'est comme… comment pourrais-je vous permettre de comprendre…

Na'ri regarda autour d'elle pour s'immerger dans l'environnement du Grand Architecte. Puis après un temps, elle sourit à la colonne qui séparait les deux salles.

- Je perçois les corps comme étant un grand ensemble de bâtiments. Il y a des édifices spécialisés qui sont reliés entre eux par des cours, coursives ou même des escaliers. Chaque construction dépendent des autres. Un peu comme le Puy d'Elda, j'imagine.

Elle chercha à avoir l'approbation de son vis-à-vis, puis elle poursuivit.

- Si on modifie l'un de ses bâtiments alors il y aura des conséquences sur les autres. Je souhaiterai connaitre, même grossièrement, cette tâche pour pouvoir adapter la stratégie à mener.

La medecin n'était pas très à l'aise, consciente qu'il puisse  y avoir un grand secret. Mais elle ne souhaitait pas non plus que Myr'Hennis prenne ombrage en ne validant pas immédiatement la solution qu'il apportait.

Revenir en haut Aller en bas
Myr'Hennis Vect
Drow
Myr'Hennis Vect

Nombre de messages : 229
Âge : 162
Date d'inscription : 08/02/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  548 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeMar 19 Fév 2019 - 16:42

Bon, au moins elle ne voulait pas le décevoir. C’était toujours ça, pendant un moment Myr’Hennis avait craint que si le haut-prêtre l’avait envoyé c’était pour saboter ses travaux, encore que c’était peut-être effectivement le cas. L’architecte se remit à pianoter en écoutant la prêtresse, son sang se mettant à chauffer à chacun de ses mots.

Elle me prend pour un imbécile ? Un enfant peut-être ? Fut la seule chose à laquelle il put penser. Ses doigts se mirent à taper de plus en plus lentement sur la table jusqu’à s’arrêter complétement.

« Bien. » Sa voix s’était refroidie, il s’était dressé de toute sa taille dans son siège, il avait croisé ses bras et son regard s’était considérablement durcie. « Je vais tâcher d’être plus claire dans ce cas. » Avant ça il fit signe à Plynnil de lui resservir du vin. Il avait remarqué que le silence mettait Na’ri mal à l’aise alors il faisait lentement tournoyer sa coupe, admirant le déplacement du liquide rouge sombre, rouge sang. Après un certain temps il en avala une gorgée, savourant l’arrière-goût après avoir déglutit, il posa sa coupe sur la table avant de reprendre : « Mes esclaves ne peuvent pas toujours travailler de façon optimale, de nombreux projets nécessitent des capacités que ces êtres serviles n’ont pas, c’est là que tu interviens. Je veux que ces modifications soient viables, si l’esclave ne peut pas travailler à cause de ces changements ça n’a aucun intérêt, peu importe si la modification en question est belle ou non : ce sont des esclaves, l’esthétisme n’entre pas en ligne de compte. » Achevant sa phrase il avala une autre gorgée de vin, complétement aveugle au fait que Plynnil était une esclave mais qu’elle était presque traitée comme une drow libre ; ses vêtements, sa toilette, les libertés qu’elle pouvait se permettre de prendre etc…

« Est-ce suffisamment limpide pour toi ? » C’est avec une pointe acide dans la voix qu’il avait dit ça et, jetant un regard à la poignée de documents devant la prêtresse, il ajouta : « tes pairs n’ont pas pu faire mieux, j’espère sincèrement que tu y arriveras. »
Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 100
Âge : 35
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  642 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeMar 19 Fév 2019 - 23:58


« Je vais tâcher d’être plus clair dans ce cas. »

Ha.
Là, au moins, Na'ri en était sûre, elle avait dit quelque chose qui ne fallait pas. Le Grand Architecte était contrarié. Très contrarié. Bien. Elle nota mentalement qu'il ne fallait pas poser de questions.

Alors, elle attendait. Elle attendait comme une enfant pris en faute : les mains sur ses genoux, les yeux baissés. Et elle réfléchissait.
Non plus sur le passé, mais sur ce que voulait vraiment le Drow en face d'elle. Sous ses yeux, il y avait encore les documents. Les corps boursoufflés de toutes parts étaient pour le moment au cœur de l'énigme. Quel pouvait être l'utilité d'avoir le pancréas dans la cage thoracique ?…

Pendant ce temps, le supérieur buvait son verre de vin. Combien en avait-il bu avant cet entretient ? Une chose dont elle était certaine : plus le temps passait, plus ce serait difficile d'avoir une réponse claire.
Le Grand Architecte pris enfin la parole. La medecin buvait ses mots pour pouvoir distiller l'information tant attendue.

Et… non. Non toujours pas…
Oui bien sûr, un esclave vivant était plus utile qu'un esclave mort. Quoique… des idées sur l'usage des corps en décomposition commencèrent à germer dans la caboche de la sombre. Mais ce n'était ni le moment, ni ce qu'on lui demandait… D'ailleurs, elle aurait bien aimé mieux comprendre ce qu'on exiger d'elle.

« Est-ce suffisamment limpide pour toi ? »

Comme Na'ri avait envie de répondre non ! Mais aussi handicapée qu'elle fut en science sociale, elle savait que c'était une mauvaise idée. Une très mauvaise idée.

- Oui

« tes pairs n’ont pas pu faire mieux, j’espère sincèrement que tu y arriveras. »

Ont-ils seulement essayé? Ou ont-ils eut la sagesse de refuser ? La medecin se demandait de plus en plus dans quel traquenard, le Haut-Prêtre l'avait fourré. Mais elle avait déjà accepté alors autant ne pas reculer et même dans l'embarra son culte.

- Quelle est donc la priorité, Grand Architecte ?

Na'ri pris le temps de réfléchir, elle eut envie de lui demander quels étaient les premiers esclaves à améliorer. Mais cela aurait pu mettre le sombre en difficulté.

Par quelle tâche souhaiteriez vous commencé ?

La medecin voulait montrer son enthousiasme pour le projet pour essayer d'une part de le calmer et d'autre part de le faire parler sur quelque chose de plus… concret.

Revenir en haut Aller en bas
Myr'Hennis Vect
Drow
Myr'Hennis Vect

Nombre de messages : 229
Âge : 162
Date d'inscription : 08/02/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  548 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeMer 20 Fév 2019 - 18:25


En entendant le oui de Na’ri le Grand Architecte retint un long soupir. Enfin, pensa-t-il en regardant la prêtresse qui visiblement avait eu du mal jusque-là, finalement peut-être que ça va avancer. Avalant une nouvelle gorgée Myr’Hennis resta pas loin d’une minute absorbé dans ses pensées avant de répondre. Le chantier était vaste, déterminer une priorité était plus ardu qu’il ne l’avait pensé de prime abord.

« Es-tu récemment allé dans la chambre magmatique ? » Lançant un regard à la drow en face de lui, il se rappela à qui il parlait. « Question idiote, autant pour moi. Il se trouve que je travaille sur la rénovation, l’embellissement et l’extension du Grand Temple d’Uriz, des travaux de la plus haute importance donc, des travaux qui ne peuvent souffrir aucun retard. Malheureusement les chantiers risquent de prendre du retard : les esclaves n’ont pas tous la force pour hisser les statues aussi haut que souhaité et avant-hier déjà la représentation d’Isten a failli tomber alors qu’elle rejoignait sa place attitrée. Pour commencer il faudrait améliorer leur force, une tâche qui a l’air simple mais qui, pourtant, se révèle bien plus complexe que prévu ; rajouter des muscles n’est pas la seule chose à faire, j’ai essayé, il faut modifier le système nerveux et surtout renforcer la colonne vertébrale, si l’esclave peut soulever une charge mais pas la porter au risque de voir sa colonne se briser, quel est l’intérêt ? Si au passage tu arrives à améliorer leur coordination je t’en serai infiniment reconnaissant, c’est fou ce qu’on peut perdre comme temps et matériel avec des maladroits. Pour tes expériences je te donne carte blanche et accès à toutes les ressources à ma disposition, s’il te faut quelque chose et que c’est en mon pouvoir, considère que ça t’est accordé. Si je ne suis pas avec toi, adresses-toi à Plynnil, elle s’occupera de te trouver ce dont tu as besoin. Même si j’aimerai volontiers assister à tes expériences il y a de grandes chances que j’en loupe une certaine partie, surtout avec le chantier du grand temple d’Uriz. Si nécessaire, voici les plans préliminaires du temple en question, je pense que c’est une évidence mais je vais le préciser tout de même, sait-on jamais : si tu en parles à qui que ce soit je te conseille vivement de partir du Puy pour ne plus jamais y revenir.»

Après cette tirade, ayant bien profité du doux son de sa propre voix, Myr’Hennis termina sa coupe et se fit resservir du vin dont il but une certaine partie, c’est que ça donne soif de parler autant.

« As-tu des questions ? »


Dernière édition par Myr'Hennis Vect le Jeu 21 Fév 2019 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 100
Âge : 35
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  642 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitimeMer 20 Fév 2019 - 22:04


La pretresse écoutait le Grand Architecte attentivement, dans une position soumise. Il ne servait à rien de relever le camouflet qui était tellement gratuit. Elle l'avait vexé après tout…

Oh.
Enfin !
Il… Il avait répondu à ses interrogations ! La tâche si spéciale était donc le port de charge lourde…
Bon étrangement, elle pensa à d'autres techniques à base de leviers, de poulies et de contre poids qui pouvait soulager les esclaves à la fois du poids mais aussi de la maladresse. Mais ce n'était pas du tout de son domaine et s'abstient de commentaires. Sans compter qu'elle appréciait le sujet de recherche.

La pretresse fut fascinée par le débit de parole du drow. Le vin devait commencer à lui délier la langue vu que le sombre…
Pardon ?! Il lui donnait carte blanche pour ses recherches ? Et lui mettait à disposition tout ce dont elle avait besoin ? Elle n'en croyait pas ses oreilles. Des recherches financées !
Un sourire illumina le visage de la sombre. Elle qui avait tant de mal à fournir du baume aux esclaves pour soigner leurs blessures. Là, elle pouvait non seulement les soigner mais aussi les augmenter.

Le rictus mourut quand Myr'Hennis montra les plans éparses ici et là. La menace n'était pas à son goût.
Ne pas regarder, ne pas regarder… Alors elle regarda le vélin qui se trouvait devant le drow. Mais c'était aussi un bout du plan du temple. Enfin, peut être…

« As-tu des questions ? »

Elle fut soulagée d'être ainsi distraite.

- Oui. Puis-je passer dès aujourd'hui du temps avec les esclaves en charge de ces travaux ? Ce sera pour 3 à 4 jours. Ainsi je pourrais identifier les spécimens les plus prometteurs. Elle omettait de préciser que c'était surtout pour vérifier les conditions de vie des esclaves. A la suite de cela, je vous soumettrai pour validation un protocole de recherche. La sombre marqua une pause, cherchant ses mots. Je veux que vous ayez bien conscience que les premiers résultats seront à prévoir d'ici 8 ennéades. Au plus rapide.

Na'ri était un peu mal à l'aise avec l'idée de contrarier à nouveau l'architecte, mais il devait savoir. Il ne devait pas lui reprocher de ne pas l'avoir prévenu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri Empty
MessageSujet: Re: [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri   [Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Demeure de Myr'Hennis] L'unité 731 s'installe au Puy | Na'ri
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unité d'infiltration en formation !!!
» Demeure Hyuuga : Akogare
» Une demeure lugubre
» Bienvenue dans votre nouvelle demeure
» Si la fumée est immatérielle, elle n'en demeure pas moins toxique. [Pv. Zwei Zéphium]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: TERRES DE L'EST :: Cité d'Elda :: Profondeurs-
Sauter vers: