Partagez
 

 ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)

Aller en bas 
AuteurMessage
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 352
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeDim 3 Mar 2019 - 0:08

1er jour de Karfias, An 12
Chez Valsrik'Hrae  


Escortée par Lolri et un garde d'ébène dû aux nombreuses menace sur ta personne, tu marche jusque chez Valsrik'Hrae afin de discuter de différents problèmes requérant ton attention. La mauvaise foi flagrante des vieux croûtons de l'Etude Noire, Khernal entre autres problèmes. Et il y a aussi le fait que tu t'interroge toujours sur le bien être du fils de Valas. Pour être franche envers toi-même, tu t'inquiètes pour lui et ca n'a rien à voir avec son statut.

Depuis qu'il a manifesté son désir de retourner chez lui depuis la chute de Malag, tu n'a aucune idée de comment ça se passe pour lui. Les rues sont désertes à cette heure matinale sauf quelques esclaves qui se précipitent pour accomplir leur offices avant le réveil de leur maîtres.

Tu t'arrête au pied de la demeure de Valsik'Hrae, encore une fois frappée par la hauteur des portes. Encore plus grandes que toi, tu peux y passer en levant le bras et n'effleurer que le cadrage. Et, impériale et fière dans ta simple tunique noire de prêtresse, les cheveux sagement et pratiquements tressés, tu attends au pied des marches que la guerrière cogne pour t'annoncer.

Avec un calme exemplaire, tu attends qu'il vienne répondre pour entrer et débuter  ta séance de travail avec le mâle.        
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Valsrik'Hrae Zezxyra
Drow
Valsrik'Hrae Zezxyra

Nombre de messages : 113
Âge : 22
Date d'inscription : 04/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 417
Niveau Magique : Maître.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeLun 4 Mar 2019 - 21:29


ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Ran_ly10
Ran'Lyn

Tu dormais. Les chairs en flammes, le crâne brûlant et la peau moite de sueur tu dormais, forcé de récupérer après ce qui n’aurait pas dû être un effort. À voir les documents en vrac sur le bureau proche de ton lit, mêlant anciens recueils d’hypothèses parfaitement calligraphiés et révisions hasardeusement griffonnées, il était facile de deviner à quelle activité tu t’étais adonné. Il était plus difficile cependant de comprendre en quoi une simple relecture pourrait être suffisante t’assommer à ce point. Plus difficile, pour peu que l’on ne te connaisse pas.
Ran’Lyn lui, alors qu’il profitait de ton état pour t’offrir la douceur dont il n’avait jamais fait preuve, savait exactement ce dont il retournait. Il n’est pas chez toi de théorie que tu puisses appuyer sans la moindre application pratique. Il n’est pas chez toi de réflexion qui ne t’amène pas à l’expérience. Chez toi la magie est une seconde nature, rythmant le moindre de tes faits et gestes, alors te plonger dans l’étude sans te livrer à tes anciennes habitudes s’était prouvé impossible. Tu avais tenté de t’ouvrir, et tu en avais payé le prix. Certainement l’aurais-tu payé plus cher si ton compagnon ne s’était pas insinué dans tes chairs pour le paralyser et te couper dans ton élan.

- Ne t’inquiètes pas Valsrik’Hrae le pouce du géant te caresse doucereusement la joue Ce n’est qu’une question de temps. Bientôt tout ira mieux.

Les yeux du nécromancien glissèrent vers ton torse mis à nu, et son dos fut pris d’un intense frisson. Sa main quitta ta joue pour trouver ton abdomen, et c’est avec grand respect qu’il s’autorisa à en redessiner les taches. Par endroits les couleurs te revenaient, à d’autres elles disparaissaient. Tes glyphes naturels se retraçaient, et leur dessin final se faisait de plus en plus évident. Bientôt tu ne serais plus qu’une marionnette entre les mains de La Chimère. Littéralement.

- Tiens bon.

Enfin Ran’Lyn s’éloignait de toi, arraché à la tâche par une impromptue visite dont il était certain de déjà connaître la nature. Et il n’en était pas le moins du monde mécontent. Avant qu’il ne se décide à ouvrir la porte, la langue du nécromancien vint rapidement glisser contre sa lèvre supérieure, en relevant par la même occasion les coins.

- Demoiselle X’Ianxin…

Sans la moindre retenue, les pupilles du géant retracèrent la gracile silhouette de la triumvir, se délectant impunément des formes qu’il devinait  sous les tissus qui la couvraient. Il la savait l’une de tes connaissances, et la raison principale de ta survie. Pour cela il lui était reconnaissant, et pour cela il la tolérait proche de toi, mais il aurait préféré qu’elle s’intéresse à lui plutôt qu’à toi. Il aurait préféré qu’elle ne lui représente pas une potentielle adversaire, qu’elle ne finisse pas un jour par te paraître une alternative alléchante qui te mène loin de lui… mais elle était triumvir, alors que pouvait-il trouver à redire ? Que pouvait-il faire sinon faire confiance aux longs siècles de liens tissés entre vous ?

- Vous venez voir Valsrik’Hrae j’imagine.

La porte s’ouvrit définitivement, et Ran’Lyn s’en écarta en signe d’invitation à ceux qui attendaient.

- Il sort d’une récente rechute. J’ai dû le mettre au lit il y a un peu plus d’une heure à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 352
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeLun 4 Mar 2019 - 22:38




La porte s'ouvre, Lolri s'efface devant… C'est qui lui? Tes yeux d'émeraudes le détaillent avec la même acuité que les siens te… Dévorent. Bon ce n'est pas la première fois que ca arrive et ce ne sera pas la dernière non plus. Tu est droite, fière, tu es superbe et tu le sais. Qu'il contemple quelles créatures sont les X'Ianxin.

Demoiselle X’Ianxin…
Ton sourcil se hausse tandis que c'est ton tour de détailler la pièce de mâle devant toi en même temps que tu étend ta perception magique, écoutant la mélodie de l'individu. Propre, bien soigné, des dents belles et droites, une taille qui ne le cède en rien à Urgoll… Une belle mâchoire. Effectivement, une belle pièce s'il en est. Le sourire enjôleur qui traverse tes lèvres n'est pas feint. S'il cohabite avec Valsrik'Hrae de toute façon, c'était à prévoir que vous vous rencontriez un jour ou l'autre. 

Triumvir X'Ianxin je vous prie, je garde le demoiselle pour les intimes. Et vous êtes ?


Donnant une inflexion qui laisse planer de vagues promesses à cette notion d'intimité, tu avance tranquillement de ta démarche de danseuse et tu t'arrête devant lui. Les yeux dans les yeux. Il est plus grand que toi en effet quand tu arrive devant lui. Il est mignon, mais sa mélodie laisse planer quelque chose d'étrange. Il se retient? Il est méfiant? Remarque c'est une réaction qui peur être normale.

Vous venez voir Valsrik’Hrae j’imagine.

En effet, Lolri, j'en aurai pour une heure. 


Ta sœur de coeur plisse les yeux en fixant le mage d'un air menaçant, comme si elle lui confiait ce qu'elle a de plus précieux. Parfois son protectionnisme t'exaspère, mais tu n'es jamais capable de lui en vouloir. Tu la suit brièvement du regard avant de reporter ton attention sur ton hôte. Ton sourire s'élargit un peu.  

Il sort d’une récente rechute. J’ai dû le mettre au lit il y a un peu plus d’une heure à peine.

Il s'efface devant toi et tu entre dans la demeure, parcourant encore les rayonnages des bibliothèques, sentant avec délice les odeurs d'encre de papier et de vélin. Tu sens aussi son regard brûlant contre ton dos, descendant sur ta croupe. Tu connais les règles de ce jeu. Tu y joue depuis fort longtemps.

Oh je ne veux pas troubler son repos par contre. Il en a besoin… Peut-être pourriez vous me tenir compagnie durant cette attente? 

Termine t'elle en donnant un sous entendu à quelque parole innocente. L'arcaniste se tourne vers le nécromancien avec grâce et souplesse. Une odeur de fleurs couplée à un petit piquant lui parvient délicatement aux oreilles.

Comme cela nous pourrions faire connaissance convenablement? Je n'ai jamais eu le plaisir de vous rencontrer . Mais où notre ami commun vous cachais?


Une main fine se lève pour saluer respectueusement Ran'Lyn. Levant légèrement la tête, tu essaye de capter son parfum, intriguée par ce mâle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Valsrik'Hrae Zezxyra
Drow
Valsrik'Hrae Zezxyra

Nombre de messages : 113
Âge : 22
Date d'inscription : 04/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 417
Niveau Magique : Maître.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeMar 5 Mar 2019 - 11:08


- Et vous êtes ?

- Ran’Lyn, nécromancien de l’Etude Noire.

Comme il l’attendait venant d’une femme d’une telle stature, elle joue. Qu’à cela ne tienne, personne n’aime plus ce jeu que Ran’Lyn lui-même, parce que depuis sa plus tendre enfance, rares sont les parties qu’il a pu perdre. Peut-être est-ce là aussi l’une des raisons pour lesquelles il s’impose ainsi à toi. Parce qu’au lieu d’instantanément t’amouracher de ce parfait spécimen de la race Eldéenne, au lieu d’être pris d’admiration pour celui qui était à la fois d’une taille haute comme le sont peu d’entre les Puysards, d’une carrure aussi opulente que les plus puissants des guerriers d’Uriz, aussi beau de visage que les dévoués d’Isten, orateur à la langue aussi sûre que celle des fervents de Tesso, talentueux mage béni de Valas, avec un pouvoir sur la vie digne des Jumelles pestilence, tu lui avais non seulement ta méfiance, mais ton excellence plus grande que la sienne dans l’un des domaines qu’il affectionnait. Tu étais un défi. Un défi auquel il accordait plus d’importance qu’il ne s’en rendait lui-même compte.
La jeune Triumvir par contre…

-Comme cela nous pourrions faire connaissance convenablement? Je n'ai jamais eu le plaisir de vous rencontrer . Mais où notre ami commun vous cachais?

- Cacher est un bien grand mot. Et quand bien même aurait-il essayé, fort est à parier qu’il lui aurait été difficile de faire passer tout cela la main de Ran’Lyn glissa lentement sur son torse nu inaperçu.

Les mains du nécromancien se rejoignent dans son dos, ses épaules ainsi tirées en arrière élargissant d’autant son déjà lourd poitrail. La mine aussi sulfureuse que sa prosodie, le corps baignant dans une fine pellicule de musc à cause de ses quelques efforts d’attention de la dernière heure, le géant invite la Triumvir à s’asseoir sur un siège bien trop austère pour une demeure de personnages d’autant d’influence que ses résidents, puis prends nonchalamment place sur une assise proche… dangereusement proche.
Les genoux du Maître Nécromant effleurent gaiement les cuisses de son invitée surprise, et ses mains avançant lentement, au fur et à mesure de son discours, sur ses cuisses, menacent de prendre la liberté de glisser jusqu’à celles de la demoiselle.

- J’ai bien peur qu’à moins que vous n’ayez prévu que votre Lolri ne profite elle aussi de cette introduction, une petite heure soit loin d’être suffisante à ce que nous ne soyons convenablement présentés. sa main termine enfin son chemin sur le genou de la prêtresse, alors que son visage s’approche à portée de souffle de celui de Viconia Je peux cependant profiter de l’occasion pour vous alerter du danger de votre situation. Ran’Lyn dévoile un sourire carnassier Pour les raisons précédemment entendues, je comprends parfaitement que vous ne puissiez pas affirmer me connaître. Seulement, étant donné votre position, il me paraît bien indécent de votre part de n’avoir eu vent ni du nom ni du visage et à la manière dont il prononçait le mot « visage » il était évident que ce n’est pas à son faciès seul qu’il faisait allusion de l’un des grands talents de la Zho’Us Raghar. Surtout lorsque vous et lui partagez un ami commun.

Près, plus près, trop près. Les doigts du Puysard avancèrent sur la cuisse de la prêtresse jusqu’à ce que son pouce ne soit qu’à quelques millimètres d’effleurer son aine. Près, plus près, trop près. Ses yeux du rouge ombré le plus pur plongèrent dans ceux de la Triumvir comme de véritables foreuses, rapprochant inévitablement les deux visages, jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’à peine l’espace de faire passer un cheveu entre la pointe de leurs nez.

- Je sais suivre les événements du Puy, et je sais obtenir de mon ami qu’il me parle. Alors je sais exactement dans quelle entreprise il vous a aidé à vous lancer. le pouce du mage se fait menaçant Et peut-être n’aurais-je pas à me poser de telles questions si je vous connaissais mieux, mais je reste fort intrigué de savoir ce qui pourrait pousser une jeune prêtresse à ainsi profiter de la faiblesse d’un sorcier exemplaire pour impunément lui extorquer ce qui lui revient de droit.
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 352
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeMar 5 Mar 2019 - 14:40






Cacher est un bien grand mot. Et quand bien même aurait-il essayé, fort est à parier qu’il lui aurait été difficile de faire passer tout cela...inaperçu.

La main qu'il passe sur son torse, voulant attirer ton attention sur sa musculature superbe, te fait sourire. Dans un sens, tu te sens comme si tu étais devant un reflet mâle de toi-même au travers du reflet d'un miroir enchanté. Chaque geste de Ran'lyn est étudié et esquissé pour mettre en valeur sa physionomie. Celui là ne doit pas se faire dire non souvent. Pivotant gracieusement pour terminer de faire complètement face à ton vis à vis, tu le sonde délicatement, à la recherche de toute discordance entre sa physionomie et ses émotions. Pendant que ton œil vert le parcoure, tu explore ses notes et ses partitions, ne touchant à rien, mais l'examinant avec précaution. Attentive autant au contenant qu'au contenu.

Alors qu'il t'invite sur une assise austère, tu prend  la chaise qu'il t'offre, inconfortable certe mais au moins à ta taille. C'est fou ce que les gens ont de petits siège d'habitude. Intriguée, tu respire le parfum de musc qui émane de lui, témoin des heures de travail qu'il a accompli. L'éclat de tes prunelles atypique se fait inquisiteur tandis qu'il approche un second siège près de toi. Trop près, dangereusement près. Quand tu flirte, au moins prend tu la peine de respecter la bulle des gens, de laisser une voie d'évasion à ta proie. Aussi lubrique soit tu, tu connais la valeur d'un non.

L'extérieur aimable, mentalement tu te dit que lui, le nécromancien, doit bien se foutre d'un non… Ta crinière de neige s'hérisse devant le danger latent qui se présente à toi. Tu es un jeu pour lui et tu comprend instinctivement qu'il joue selon d'autres règles. Ses genoux enserre les tiens, ses mains glissent sur ton épiderme pendant que, mentalement, tu examine les options pour repousser ce mâle. Il faut jouer de finesse parce qu'aussi attirant soit il, tu as l'impression qu'un non ne fera que l'exciter d'avantage dans ses approches digne d'un païm en rut.

J’ai bien peur qu’à moins que vous n’ayez prévu que votre Lolri ne profite elle aussi de cette introduction, une petite heure soit loin d’être suffisante à ce que nous ne soyons convenablement présentés.

Le sourire de Viconia se teinte d'amusement. Une heure? Et bien dis donc, il est confiant en ses capacité celui là.

Vous semblez bien certain de votre fait, Ran'Lyn.


La meilleure défense est l'attaque. Par ses geste, il veut la déstabiliser c'est certain. Sa réputation n'est plus à faire. Il approche son visage, ou plutôt, instinctivement, Viconia s'approche elle aussi, laissant son décolleté à la vue du nécromancien. L'ouroboros discrètement brodé sur l'ourlet luit brièvement d'un reflet chatoyant.

Je peux cependant profiter de l’occasion pour vous alerter du danger de votre situation.

Le sourire carnassier ne l'impressionne pas. Toute cette mise en scène. Il pensait à avoir affaire à une jeune drow impressionnable? Tu réprime à merveille un soupir blasé. Plutôt, tu souris doucement, dévoilant les perles nacrées de tes dents, tandis que les paillettes sanglantes de tes yeux gardent leur mouvements placides. 

Pour les raisons précédemment entendues, je comprends parfaitement que vous ne puissiez pas affirmer me connaître. Seulement, étant donné votre position, il me paraît bien indécent de votre part de n’avoir eu vent ni du nom ni du visage.

Et au mot visage, il fait allusion à ses talents ou à sa virilité? Oui, Viconia a fait faire des recherches sur le colocataire de son protégé. Elle connait parfaitement la réputation de cet individu. Mieux vaut s'en faire un allié qu'un adversaire. La peau sombre, sous la main du mâle, peut sembler plus chaude. Tu joue parfaitement l'émotion de l'indécision face à ses avances.

de l’un des grands talents de la Zho’Us Raghar. Surtout lorsque vous et lui partagez un ami commun.

Tu te penche un peu plus vers son visage, ton vert se plongeant au tréfond de ses prunelles sanguines, vos nez à un cheveu l'un de l'autre. Son souffle se mêle au tien et tu as la certitude que pour lui, tu ne serais qu'un trophée de plus à son tableau de chasse. Ta main arrête la sienne, en une caresse douce mais ferme qui l'éloigne un peu de son but. Parfaitement dosé, ta main lui refuse ce que tes yeux lui promettent… Peut être aujourd'hui, peut être plus tard. Voyons voir où il veut en venir. Une subtile discordance, l'ajout d'un instrument à sa mélodie lui donne un autre ton, plus sinistre. Tu le vois venir, mais tu ne bouge pas. Avoir l'air faible est ta force. Aussi ne fais tu que te préparer à démolir sa trame, si nécessaire.

Je sais suivre les événements du Puy, et je sais obtenir de mon ami qu’il me parle. Alors je sais exactement dans quelle entreprise il vous a aidé à vous lancer.

Mais je n'en ai jamais fait un secret.

le pouce du mage se fait menaçant le voilà le vrai Ran'Lyn. Cette pression menaçante sur son épiderme t'émoustille bien plus que toutes ces foutaises précédemment menées. Etrangement, ca te fait penser au massage d'Urgoll et, avec irritation, tu te morigène intérieurement de comparer ces deux mâles. Mais ce pouce, là, vaut toutes les menaces du monde… Et ca te plait…

Ton sourire se teinte imperceptiblement d'un air diabolique.  

Et peut-être n’aurais-je pas à me poser de telles questions si je vous connaissais mieux, mais je reste fort intrigué de savoir ce qui pourrait pousser une jeune prêtresse à ainsi profiter de la faiblesse d’un sorcier exemplaire pour impunément lui extorquer ce qui lui revient de droit.  

Tu bouge enfin plus que d'un iota. Le protectionnisme, la jalousie dont il fait preuve envers le pâle est visible, palpable même sans la moindre once de sensibilité magique. Ton œil vert s'assombrit un peu, prend une teinte de velours. La main qui est sur celle sur ta cuisse se fait plus ferme tandis que ta main libre va jouer avec une des mèches blanches de ce superbe spécimen. La jalousie rend toujours les Eldéens plus mignons

Connaître, connaître… Valsrik'Hrae quand il vous a parlé de notre conversation, vous a t'il dit que que je ne me mettrai pas en travers de ses ambitions? Il n'a qu'un mot à dire, n'importe quand, et je lui laisse la place. Vous a t'il dit que je lui proposait un travail d'équipe, en duo, pour que je puisse apprendre justement? Vous sentiriez vous mis en danger par ma présence par hasard? Si c'est une question de couchette, je vous rassure… Il ne s'est rien passé. Je crois qu'il vous préfère en fait... 

Pur bluff, histoire de savoir ce qui se passe. Ton œil vert se baisse sur les lèvres du mâle, tu te mouille délicatement la lèvre inférieure avec un savoir faire étudié. La main qui lâche sa mèche remonte et lui prend doucement la nuque. Tu lui murmure en un souffle rauque.

Valsrik'Hrae n'a qu'un mot à dire… Par contre je me demande si ce sont ses ambitions ou les vôtres qui parlent. Vous êtes très mignon jaloux comme ca. Par contre, je vous rassure… Je ne suis pas votre ennemie. J'ai été choisie par Valas pour veiller sur Lui. Et ca inclue le laisser libre de ses choix.  Ce que je lui ai offert, ce n'est pas de prendre sa place, mais que nous travaillions conjointement. Qu'il le dise et j'userai de toute mon influence durement acquise pour qu'il soit Prime Sorcier.

Tu donne au nécromancien une légère caresse du nez. Tu ne recule pas de ta position précaire, reculer est lui donner l'avantage. A l'instar de ce pouce menaçant sur sa cuisse, tes griffes jusqu'alors caressantes s'enfoncent dans sa nuque, menaçant juste ce qu'il faut sa jugulaire. De velours, tes prunelles s'éclaircissent, le rouge dansant plus follement dans les iris. Ta voix mélodieuse pose une question claire du même ton enjôleur que tu as depuis le début de cette étrange conversation.

Alors cher Ran'Lyn, maintenant que tu connais mes intentions…. Devrais-je te laisser m'appeler demoiselle ou Triumvir?

Le message que tu lui donne est clair. Le choix est sien…
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Valsrik'Hrae Zezxyra
Drow
Valsrik'Hrae Zezxyra

Nombre de messages : 113
Âge : 22
Date d'inscription : 04/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 417
Niveau Magique : Maître.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeMar 5 Mar 2019 - 16:39


La diablesse ! Non seulement aura-t-elle fait l’imprudence de l’éloigner de son but, mais en plus aura-t-elle osé s’approcher de plus belle par la suite ! Intérieurement Ran’Lyn bout, son corps et son cœur excités à l’idée de se retrouver face à une proie si vivace. Ce sont les plus revêches les plus délicieuses. Ce sont les plus butées celles dont la soumission finale est la plus goûtue. Et celle-là… celle-là portait en plus la distinction de Triumvir…
Mais si le corps et le cœur du géant ne demandent qu’une chose, son esprit est ailleurs. Ses braises ont d’autres revendications qui ne sauraient attendre qu’il ait usé de son jouet pour être satisfaites. Mieux encore, pourrait-il lorsqu’inévitablement il prendrait l’ascendant, s’assurer que sa partenaire tienne les promesses qu’il l’aura forcée à proférer. Parce que ces persiflages insensés, cette audace dans la manière de lui répondre… il n’y a que venant de celui qu’il aimait qu’il l’accepterait.

La main du nécromancien se retire de la cuisse de la Triumvir dans une langoureuse caresse, arrachée presque de force, depuis le creux de l’aine de la Dame jusqu’à son genou. Sa jumelle quant à elle quitte sa place sur la jambe de son maître, pour que les deux puissent trouver place contre le cou de l’Eldéenne. Les pouces du mage caressent les joues de sa victime alors qu’il hoquette doucement de rire. Un instant ses paumes menacent de se refermer contre son cou… mais il n’en est rien. Ses mains glissent sur les trapèzes de la prêtresse, et s’adonnent à un rude massage.

- Valsrik’chev* est bien trop naïf. les paumes continuent leur chemin jusqu’aux épaules Seul lui importe son devoir envers l’Elda et l’excellence de son travail. Jamais de sa vie il n’a convoité la gloire que pourrait lui accorder un titre elles descendent le long des bras de la dame parce que trop obnubilé par sa science il ne se rend pas compte de la sécurité que représentent ces honneurs.

Non. Pas une seconde la proximité de Viconia n’aurait remis en cause le pouvoir que Ran’Lyn se sait avoir sur toi. Pas encore. Pas si vite. Pas une seconde il n’aurait été jaloux d’elle. Mais après tout ce temps, il est une chose dont il ne peut pas se défendre : il est jaloux de ta réputation. Non pas qu’il la convoite, il refuse plutôt qu’elle te soit retirée. Tu es à ses yeux un être d’exception. C’est ton statut d’être d’exception qui te vaut son attention. C’est ton statut d’être d’exception qui justifie qu’il n’ait pas pris soin de plus encore te briser. C’est ton statut d’être d’exception qui justifie que même dominant, il garde face à toi la part de crainte qui le force à chaque jour renouveler tes chaînes. Et elleelle venait prendre sans offrir digne rétribution. Elle venait apprendre d’un Maître à qui elle n’offrirait pas sa couronne, sachant très bien que ce Maître serait dans toute la certitude de son pouvoir, trop humble pour la clamer.

- Bien sûr qu’il vous a offert de vous aider. remontant le long de ses bras jusqu’à se saisir de force de ses mains, les paumes de Ran’Lyn gratifient celles de Viconia d’une caresse Accumuler du savoir, accumuler du pouvoir, puis l'enseigner à qui il en juge digne, il ne demande rien d’autre. Rendre l’Elda plus fort est sa seule ambition.

Un seul preste mouvement, vif comme le bond des Fern en chasse, précis comme les rapières des grands bretteurs de sous le Vatna, et le colosse bondissait sur la prêtresse. Brusquement renversée de son assise, le crâne forcé sans la moindre délicatesse contre le sol réchauffé par le liquide brûlant des profondeurs, elle était à sa merci. L’une de ses grandes mains saisissant fermement la mâchoire de la Triumvir, l’autre forçant la main d’arme de la grande Dame loin de sa jambe armée, Ran’Lyn s’écrasait tout bonnement contre elle. Poitrine mâle contre clavicule femelle. Gueule mâle saisissant une gorge soigneusement libérée par la poigne qui en emprisonnait la mâchoire alliée. Entrejambe excitée dont le pourtour était aisément deviné malgré les couches de vêtements tant il se pressait contre son homologue.

- S’il vous reste la moindre parcelle d’intelligence Viconia Elg’caress*, vous rendrez aux Maîtres ce qui leur revient de droit. les dents du nécromant s’enfoncent dans le cou de la dame jusqu’à ce que commencent à en suinter quelques filets de sang Et ce sans attendre qu’ils vous les réclament. La langue du nécromancien s’empourpre du liquide vital, doit il vient offrir à sa propriétaire une lampée à travers un sulfureux baiser volé Que cela soit bien clair, Triumvir ou pas, vous resterez la putain de vos Maîtres jusqu’au jour où Valas en aura décidé autrement, et ce jour n’est pas encore venu.

Et son poids s’abattit de plus belle sur la demoiselle, et sa mâchoire tremblait au rythme des canines qui ne sont pas les siennes. Et sa langue s’enjaillait, au goût de la vie d’une femme qui se croyait puissante, maintenant totalement en son pouvoir.

Traductions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 352
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeMar 5 Mar 2019 - 17:57




 Tu suis son cheminement, tu vois la violence sourdre de toutes les notes qu'il t'assène comme autant de marteaux. Et soudainement, tu as peur. Tu crains pour la sécurité, non de la tienne certes mais pour celle de Valsrik'Hrae qui cotoie journalièrement un tel individu. Le crescendo qui s'en vient t'annonce la couleur à venir. Il est enragé, et si tu te soustrait à cette rage, tu pressens que ca sera ton compatriote qui en fera les frais. Tu pourrais retraiter certes, lui assener une gifle dont tu as le secret, tu pourrais, certe appeler Lolri dehors qui patiente, tu en est certaine, juste à côté du battant. 

Si il n'y avait que toi en jeu, tu lui ferais la peau. Les ambitions du fils de la chimère ne sont rien face aux siennes. Tu le démasque derrière ces belles paroles, sous ces geste dont il gratifie ta peau. Il agit en propriétaire. Et le pâle est son esclave. Tu comprends instinctivement que si tu prends sa vie en cet instant précis, tu t'aliénera à tout jamais celui que tu es appelée à protéger de Ta Flamme. Tu as tu ta mission sacrée à Ran'Lyn et c'est bien, aussi peut tu mesurer toute la perfidie et l'ignominie que ce personnage cache bien enfouie. 

Quand il bondit sur toi et que ton crâne heurte la pierre chaude, ca ne te surprends pas outre mesure. Ses paroles haineuses glissent sur toi comme sur le dos d'un canard. Son excitation est perceptible, son désir de te dominer est perceptibles aussi. Aussi bien transformer ces émotions brutes en quelques choses de plus constructif. De toute façon, avouons le, les mâles fleur bleues sont ennuyeux au lit. La façon dont un mâle baise en dit beaucoup sur l'individu. Prenons notre plaisir, ramassons des informations, et comme on dit, la vengeance se déguste froide… 

Sous son poitrail, ta poitrine tressaute en un rire ravi.  Oh oui… Qu'il pense t'asservir… On va rire le moment venu. Mais tu ne lui donnera jamais la satisfaction de penser qu'il a totalement gagné. 

Tu te cambre, tes longues jambes se déploient et l'enserre dans une étreinte douloureuse, son avidité contre ton intimité. Ta main va chercher sa longue chevelure et s'y entortille violemment. Plutôt que de l'éloigner de ton cou vulnérable, tu l'y pousse, tu l'y enfonce. Tu ne répond pas à ses provocations mais tu répond de main de maître à l'appel de son désir. Les sillons sanglants se creusent et glissent de ta chair. Il ne peut, d'où il est, voir la lueur joueuse, moqueuse de tes yeux. 

Quand il vient offrir le baiser volé, tu résiste à la tentation de lui arracher la langue. Plutôt lui offre tu un baiser à faire sortir tout les démons des enfers, l'empêchant par ta poigne à s'évader. Dans tes yeux de rubis verdoyants désormais, brille une invitation à la luxure. Répondant sauvagement à sa bouche, tu en profite pour lui entailler la lèvre de tes dents, profitant du goût de son sang… En attendant d'avoir sa tête. 

Loin de le repousser, tu l'attire à toi, tu l'étreint et l'enserre violemment, pour guider et épuiser cette rage. Tu aime mieux la subir toi, que ce soit le Fils de Valas… Et, avouons le, les baises sauvages et débridées, ce n'est pas désagréable. 

De ta gorge monte un léger ronronnement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Valsrik'Hrae Zezxyra
Drow
Valsrik'Hrae Zezxyra

Nombre de messages : 113
Âge : 22
Date d'inscription : 04/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 417
Niveau Magique : Maître.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeMer 6 Mar 2019 - 17:53


Moitié résignée moitié complaisante. Ran’Lyn les connaissait ces femmes. Trop orgueilleuses pour s’avouer vaincues, se forçant à croire qu’elles voulaient ce qui leur était imposé pour ne pas perdre la face. Ran’Lyn les aimait ces femmes, et en son âme précieusement, il conservait le souvenir du langage de leurs yeux, le souvenir du langage de leurs corps, alors qu’elles luttaient intérieurement sans se l’avouer contre le dégoût. Ce sont les femmes martyres celles qui avaient le meilleur goût. Et d’entre les martyres, ce sont les martyres hypocrites les plus délicieuses.

- Tu joues un jeu perdu d’avance, il est comme un rire fou dans ces mots, et pourtant pas à un seul moment l’excité ne perdit son calme Elg’caress.

Les mâchoires de la bête se serrèrent l’une sur l’autre, cliquetant doucement un rythme calculé. Puis il suffit d’un léger coup d’épaule en arrière au musculeux monstre pour s’arracher à l’étreinte de sa prisonnière, pour mieux revenir à la charge, l’écraser de plus belle. La langue de Ran’Lyn lape sa propre lèvre, se baigne dans le goût de son propre sang, et il sourit, passant ses bras sous les aisselles de la femelle pour légèrement la relever, et mieux pouvoir se saisir de son visage. Prise dans un entremêlac de bras et de jambes, tordue par celui qui pèse sur elle sans lui autoriser le support du sol, n’est-elle pas belle la Triumvir ? N’est-elle pas magnifique celle qui se veut Prime-Sorcière ? Ne suffisait-il pas de la regarder dans ses yeux verts de bâtarde pour le voir ?

- Tu as peut-être été choisie comme Triumvir la diction du nécromancien reste légèrement raide, comme s’il parlait avec un os en bouche mais parmi les Sorciers, ta place n’est pas au sommet. il murmure la première fois Maintenant dis-moi où es-ta place ?

Sans vraiment laisser le temps de répondre à la femme affaiblie par sa magie, Ran’Lyn lui lache le visage, laissant une fois de plus son crâne lourdement retomber contre le sol, avant de tout bonnement lui arracher sa tunique, réduisant le tissu en lambeaux d’un geste théâtral.

- Dis-moi où es ta place ! le ton monte Elg’caress !

Sa paume vient se loger entre les seins de la Daedhelle, y appuyant son poids, et d’un sec mouvement d’épaule, il traine le dos de la prêtresse contre le sol, de manière à ce qu’en penchant la tête, elle puisse te voir, toi, assoupi dans la chambre proche et de sa main libre il te pointe du doigt.

- Si j’entends dire qu’une jeune prêtresse arriviste continue de lui fouler l’herbe sous le pied…

Le torse du mâle vient chercher celui de la femelle, se frotte contre elle du ventre à la clavicule, avant qu’il ne se décide à se lever, et à la soulever avec, d’une main logée sous son aisselle gauche.

- …Je te rappellerai une fois de plus qu’être Triumvir ne te rend pas moins faible.
Magie de Ran'Lyn:
 
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 352
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeMer 6 Mar 2019 - 18:57



Combien de mâles ont pensé te dominer, te briser? Combiens de mâles t'ont torturée dans tes très jeunes années? Combien de fois ont ils brisés ton enveloppe, croyant t'atteindre toi, ton esprit et Ta Flamme? Les gens n'ont aucun pouvoir sur ton esprit autre que ce que tu leur donne. Et ce grand nécromancien, si sûr de lui, ne voit que la partie visible des choses. Il ne voit que la suprématie de son physique.

Tu ne lui répond pas, tu ne lui fera pas ce plaisir. De toute façon, il n'y a qu'une chose à retenir de ses babillages incessants. Il est jaloux, jaloux parce que la charge t'es revenue à toi plutôt qu'au fils de La Chimère. Et en un sens tu le comprend. Mais le département des plaintes est fermé, pour toute réclamation, veuillez aller voir le Feu d'uriz.

Tu n'appellera pas Lolri, non. Tout ce que tu pourrais faire sera de détourner sa rage de ta personne… Et si méprisant envers ton statut, il commence à devenir chaotique, ce qui le retient c'est que s'il te fait la peau, il n'y aura personne pour le protéger de la colère des autres. Indirectement, tu protège Ran'Lyn  en protégeant Valsrik. En te laissant faire, disons le carrément.

Ton crâne cogne contre le sol, ton abondante chevelure tressée t'épargnant la douleur. Tu entends sa diction étrangement raide, avant que sa mélodie ne s'altère, jouant avec la tienne pour te rendre faible, fatiguée… Mais s'il peut jouer avec ton corp, ton esprit ne s'altère pas. Derrière ces jolis yeux, tu analyse, cherche…

Sa main lourde s'appuie contre ta poitrine, faisant rugir Ta Flamme… Par réflexe, tu ne fais que lui prendre délicatement le poignet, te débattant faiblement, mais pour le spectacle seulement. Il te traine vers la chambre, où tu peux voir le fils de Valas endormi dans le lit. Sa respiration profonde.

Sa hargne se tourne un moment vers l'endormi. Et tu n'aime pas ca du tout, pas du tout… Dans le fond, il se bat pour que son esclave ait les honneurs et lui qu'il soit dans la lumière lui aussi. Mais tu as fait un serment… Tu va lui arracher toutes les parties du corp... Douzes parties, une pour chaque dieu… Tu fera de sa phychée un tourment éternel.

Par Valas… Il a asservi Valsrik'Hrae… Qu'il pense t'avoir sous sa coupe, qu'il savoure le goût de la victoire. Tu pense plus loin que l'immédiat. Tu pense à la victoire… Tout ces mâles qui ont pensé te dominer et qui se sont retrouvés dans les bras glacés de Teiweon… Tu n'es pas illusionniste pour rien. Pas besoin de magie pour faire croire ce qu'on veut. Il veut gagner… Faisons lui croire le nombre de manches qu'il veut qu'il a réussit. Jusqu'à ce qu'il s'en convainque lui-même.

Ma force est ma faiblesse…
Ma faiblesse est ma force…


Si tu étais certaine que Valrik'Hrae voulait sa mort, tu lui apporterais sa tête. Dans un recoin de ton esprit parfaitement compartimenté et étanche, une haine implacable surgit. Nous pourrions imaginer une table de guerre avec un plan vierge ayant pour titre, l'éradication de Ran'Lyn avec le plus de souffrances et de pertes possibles pour lui.

Mais chaque chose en son temps, d'abord enlever Valrik'Hrae de son influence néfaste. Le mettre en sûreté. Ensuite pourra tu te venger.


Une, deux larmes sur tes joues pendant que tu contemple l'endormi. C'est la voix tremblante, brisée, tremblante de toute les souffrances qu'il t'inflige, de la faiblesse que Ran'Lyn te cause, que tu lui concède la victoire. Tu couple ton esprit clair sur sa musique, pour lui donner exactement ce qu'il attend de toi. Il te vois faible… soit, alors tu paraitra faible… Il te crois indigne… Alors parfait, sois le pour lui. 

De ses yeux sanguins, il peut voir ta carapace se fendre, maintenant craintive vulnérable et soumise, comme il veut que tu sois envers lui.

Ne lui fais pas mal… Je l'aime… Fais ce que tu veux de moi, mais ne te venge pas sur lui!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Valsrik'Hrae Zezxyra
Drow
Valsrik'Hrae Zezxyra

Nombre de messages : 113
Âge : 22
Date d'inscription : 04/07/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 417
Niveau Magique : Maître.
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitimeDim 10 Mar 2019 - 11:43


Mensonges. Mensonges et comédie de bas étage. Ran’Lyn sans pour autant perdre son sourire carnassier fulmine intérieurement. Le pensait-elle bête à ce point ? Le pensait-elle à ce point crédule ? Pensait-elle vraiment qu’il goberait sa soudaine transformation d’hautaine demoiselle à la poursuite d’un titre illégitime, de manipulatrice de bas étage usant des faiblesses de ceux censés la dominer, de Triumvir inexpérimenté trop avide de se prouver devant l’Elda en vierge éplorée soumise ? Non. Bien sûr que non. Il espère que non. Il espère qu’il ne s’agit là que d’une tentative désespérée de sa part de protéger ses lèvres d’une réelle soumission. Il espère qu’il s’agit là du sarcasme assumé d’une prêtresse se refusant à promettre de retourner à sa place.

Ce jeu ne l’amuse plus. Ce jeu l’excède. Ce jouet l’excède.

Le sourire du colosse meurt, dans un large mouvement, il plaque la Triumvir sur le mur le plus proche, et vrille ses iris brûlants dans les émeraudes de l’Eldéenne. Une profonde respiration gongle ses pectoraux. Une profonde expiration le purge de toute excitation. Ran’Lyn n’est plus que colère.

Venait-elle vraiment de dire qu’elle l’aimait ? Comment pouvait-elle dire l’aimer après s’être comportée de la sorte ? Comment pouvait-elle revendiquer la moindre affection envers un mage malade dont elle usait comme s’il s’agissait du plus banal des outils ? Comment pouvait-elle revendiquer la moindre affection envers un sorcier surdoué qu’elle s’amusait à réduire au rang de son sous-fifre, au rang de faire valoir dans sa course à la Couronne ? Comment pouvait elle revendiquer la moindre affection envers celui que lui aimait ?

L’avant-bras droit du Nécromancien s’appuie contre la carcasse épuisée de l’illusionniste, remontant jusqu’à trouver sa gorge, où il se presse dangereusement, menaçant de la briser, mais n’appuyant finalement que juste assez pour la maintenir au mur pieds ballants.
C’est la main gauche du sorcier qui serait la véritable arme du crime. C’est la main gauche du sorcier qui répondrait à sa mâchoire tendue, et à ses dents cliquetant les unes sur les autres. C’est au bout de ses doigts que Ran’Lyn redirigeait sa magie. Dessiner. Dessiner entre les seins de la chienne. Dessiner à même la peau. Dessiner à même la chair. Creuser dans l’épiderme le muscle et le gras, assez pour que la cicatrice qui en résulterait soit extrêmement pénible à effacer.

Ran’Lyn à défaut de prendre son corps savourerait sa douleur.

L’avant-bras libère Viconia, donnant à la main plutôt de la prendre à la nuque. Et bouillonnant de colère le nécromancien la traîne jusqu’à la porte, tire sur la poignée, et jette dehors la prêtresse comme le déchet qu’elle est à ses yeux. Que tous les yeux se posent sur la poitrine de la Triumvir. Que tous les yeux lorgnent entre ses seins, et là, lisent ce qui y est écrit, au plus près de son cœur, en lettres de chair à vif.

Uln’hyrr

Faussaire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) Empty
MessageSujet: Re: ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)   ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et...  tu es qui, toi? (pv Vals) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
ELLIPSE AN 12 - Je viens travailer... et... tu es qui, toi? (pv Vals)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'Ellipse (De l'an 2 à 6 du 11e Cycle)
» Je viens un peu aux nouvelles, puisque tu ne le fais pas ! (A-chan *3*)
» Keegan ▬ Viens, on s'pose, on prend un verre et tu m'dis pourquoi t'es moche.
» Legolas?
» Viens voir Victoire (Elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: TERRES DE L'EST :: Cité d'Elda :: Profondeurs-
Sauter vers: