Partagez
 

 [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Brûlé
Admin
Admin
Le Brûlé

Nombre de messages : 579
Âge : 29
Date d'inscription : 29/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  918 ans
Niveau Magique : Maître.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 17:57


3ème jour de la 2ème ennéade de Verimios
Temple de Natha

Sous les yeux d'une dizaine de jeunes drows curieux, la prêtresse suspendit son explication, tournant un visage contrarié vers la consœur l'ayant dérangée dans son cours.

"Quelle justification as-tu pour cette interruption, chère Ivery ? fut-il dit sur un ton de fausse politesse.
- Trois fois rien, je crois : la triumvir X'Ianxin est ici. J'ai cru que vous seriez intéressée... lui fut-il répondu avec un amusement des plus humbles.
- Oh. La colère de la prêtresse disparut aussitôt, à la vue des élèves interloqués par la nouvelle. Eh bien... Tu as bien fait de m'en informer, je te remercie. Remplaces-moi, veux-tu ?"

Laissant sa classe aux bons soins de sa cadette, l'enseignante quitta la pièce, traversant le temple familier d'une démarche ample et assurée, jusqu'à l'entrée du temple où une jeune novice s'émerveillait des gravures agrémentant le délicat décors, narrant les valeurs de Natha à qui s'avançait au sein de son temple, en compagnie de la jeune triumvir. D'un claquement de langue, la prêtresse renvoya la jeune sombre à ses tâches premières, tout en s’avançant dans une débauche de voiles écarlates enveloppant son corps, tout en laissant visible visage, poitrine et ventre, ce dernier portant comme de coutume le symbole de la Mère.

"Na'ly, il me semble que tu n'en as pas terminé avec les soins des petits. Presses-toi, allez. Mes excuses triumvir pour cette attente et de cette... Distraction. Déjà que certains oublient de rentrer dans le temple en voyant ces gravures, alors si les novices se mettent à les commenter... Mais je m'égare. Suivez-moi, je sais où nous serons plus à notre aise pour discuter. Je me nomme S'ilhary." salua la nouvelle venue, inclinant la tête avant de prendre les devants.

Libres étaient les sombres de rendre hommage à la Mère sous son regard comme dans l'intimité d'une alcôve. Pour sa part, la prêtresse préférait souvent discuter dans un premier temps dans l'intimité, notamment avec les jeunes. Quoiqu'en dise la triumvir, part sa prestance comme son assurance, la prêtresse en avait vu bien trop pour le prendre complètement pour argent comptant, pensant à elle d'abord comme une jeune drow avant d'être une triumvir.

S'enfonçant dans le temple, les échos de la vie y vibrant se firent plus présent, évoquant des voix enfantines curieuses comme les réponses maternelles et assurée. Au passage de la triumvir et de la prêtresse la guidant, d'autres servantes de Natha les saluèrent, ainsi que certains enfants, qui observèrent la plus jeune avec grand intérêt, avant que ne leur soit rappelé le juste comportement.

Bientôt, S'ilhary invita de la main Viconia à prendre place dans une petite pièce, jonchée de couffins de toutes tailles. Derrière-elle deux, la prêtresse referma un épais rideau, qui étouffa les murmures du temple, avant de s'accroupir sur les couffins, ses voiles se répandant en cascades rouges autour de ses atours fertiles.

"Voilà qui est mieux. Libre à vous de vous installer comme il vous plait, tel est l'usage de ces couffins. Même une mère dont l'enfant est taquin peut y trouver un peu d'apaisement. Bien. Que peut pour vous une servante de la Mère, triumvir ?" demanda S'ilhary avec une efficacité veloutée, observant Viconia avec une curiosité polie.

_________________
Voix du Brûlé : #996699
Comparateur de taille de perso


Dernière édition par Urgoll'Ven le Lun 15 Avr 2019 - 0:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 417
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 21:01

Merci de m'accorder cet entretient.

Répond aimablement Viconia de sa voix mélodieuse après s'être installée confortablement sur les couffins. Son maintient droit laisse deviner de bon muscles dorsaux. Elle lisse calmement sa robe. En transparence, sur son épaule, la trace de la morsure d'Urgoll'Ven qu'elle a décidé de ne pas faire effacer.

Il y a bientôt 6 mois que je prie la Mère de m'accorder le don de naissance.


Oui, depuis bien avant cette nuit où elle est finalement venue réclamer. Elle se dit que c'est peut-être son imagination, mais elle se sent pleine d'entrain, d'énergie avant que ca ne chute drastiquement. Elle sent sa poitrine plus lourde, plus dure, sensible. Sinon rien, rien d'autre qu'une énergie débordante. Elle se sent capable d'abattre des montagnes.

Je viens chercher la clairvoyance et la protection de La Mère, pour la gloire des dieux et de notre peuple. Pour savoir si elle a accordé ce divin don à la fille que je suis.

Des souvenirs, des émotions. Une envie. Celle de porter et de donner naissance. Viconia a choisi le géniteur. A pris le temps qu'il faut. Elle n'a choisi ni la fouge, ni l'intrépidité, elle a choisi l'expérience. On ne vit pas quasiment un cycle en étant une tête en l'air. Elle n'a pas choisi la fourberie. Mais une franchise assumée pour qui sait lire. La constance… Il est laid Urgoll… Mais ce n'est pas ce que Viconia recherche. Il a des traits de caractères dont elle espère enrichir sa lignée.

Elle est légèrement circonspecte. Et si elle s'était fait des idées? Si elle n'était pas enceinte?

Cette pensée est parfaitement cachée par deux yeux d'émeraude rougeoyant sereinement posés sur la prêtresse de Natha. Prôner par l'exemple. Etre enceinte alors que la politique de natalité est encouragée par le triumvirat ne peut qu'être bénéfique. Autant politiquement que religieusement.

Pour une fois, la prêtresse de Valas s'en moque. C'est un sentiment égoïste tout personnel qui lui a fait souhaiter cet enfant. Le reste, n'est qu'un bonus.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com En ligne
Le Brûlé
Admin
Admin
Le Brûlé

Nombre de messages : 579
Âge : 29
Date d'inscription : 29/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  918 ans
Niveau Magique : Maître.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 22:59


Saluant les propos de la jeune triumvir d'un hochement de tête, la prêtresse salua son espoir d'un éclat dans ses yeux écarlates, purement drow. Une grossesse, pour une triumvir de surcroit, cela serait si bienvenue ! S'il n'y avait ce détail, tout petit, celui de ces yeux verts... Balayant mentalement cette déplaisante pensée sans rien en montrer, la petite prêtresse se pencha vers la potentielle mère, ses voiles rouges glissant à la suite, l'ombre d'un sourire ravie se répandant sur ses lèvres pleines.

"Plaise à la Mère que de vous l'accorder... Si vous me permettez, je peux vous dire ce qu'il en est..." dit-elle doucement, une once d'avidité se glissant dans sa voix.

Quand la jeune eldéenne eut accepté, S'ilhary se rapprocha davantage, ses paupières se fermant à demi, sa voix susurrant bientôt, dans le cocon qu'était l'alcôve, des prières en l'honneur de Natha, en appelant à sa bénédiction, à son jugement, à son regard... Tands que la main d'ébène se levait délicatement, se déposant, légère, sur le ventre plat de Viconia. Psalmodiant, la prêtresse se concentrant, tendant ses sens, physiques comme magiques, en direction du corps de la jeune drow.

Telle un regard qui glisse sur une peau nue, les perceptions de S'ilhary recherchèrent sans forcer ni s'imposer les manifestations si familières. Dans un premier temps, il n'y eut rien. Cependant, elle n'était pas prêtresse à s'arrêter si vite... La vie, drow d'autant plus, aimait les facéties. Poursuivant son inspection, elle concentra son attention au cœur de la matrice de la jeune drow... Et son visage, doucement, s'illumina, alors que ses prières se muaient en louanges.

"... Et de son Don, elle mit un terme à la malédiction de la Traîtresse. Ainsi, ses enfants purent prospérer, et Sa Vengeance, accomplir. avec un hochement de tête satisfait, S'ilhary retira sa main, levant vers la triumvir un regard appréciateur. Voici votre réponse : il y a là une vie, aussi petite soit-elle, qui a pris place. Les prochains mois seront décisifs, bienheureuse triumvir. Avec un naturel né de l'habitude, elle poursuivit. Sauriez-vous qui en est le géniteur ?"

Ainsi se déroulait le rôle des prêtresses de la Mère : par l'accompagnement, l'enseignement, la surveillance... Et la collecte d'informations.

_________________
Voix du Brûlé : #996699
Comparateur de taille de perso
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 417
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 23:22



La mélodie de la prêtresse change, se fait sournoisement inquisitrice. Impassible, Viconia se soumet à cet examen sans crainte.

Oui, enfin. Le plaisir transparait dans les prunelles d'émeraudes sanglantes, dans l'infime inclinaison de ses lèvres pleines. Intérieurement, la mage de l'esprit exulte. Extérieurement, elle est immobile, impassible dans son maintient royal. Et ses prières prennent une tout autre tournure rituelle. Un feu, une flamme nait dans le coeur de la jeune drow. la flamme indomptable de La Mère.

Voici votre réponse : il y a là une vie, aussi petite soit-elle, qui a pris place. Les prochains mois seront décisifs, bienheureuse triumvir.


Repoussant une mèche de neige, Viconia relève un menton fier. Sa façade impassible se craquelle, laisse paraitre un sourire de joie sauvage. Avant de remettre le masque de l'impassibilité triumvirienne.
Avec un naturel né de l'habitude, elle poursuivit. Sauriez-vous qui en est le géniteur ?"

Sauriez-vous qui en est le géniteur ?

La réponse lui vient naturellement. Viconia ne veut rien cacher aux dieux et déesses. De toute façon, elle a choisi le géniteur en âme et conscience. Elle est aussi certaine de son fait, ses fonctions de triumvir ne lui permettant plus de courir impunément les bordels. Autrement que pour ses leçons avec maitre Kahveka.

Urgoll'Ven, Triumvir, Haut-Prêtre de Zhak'Bar est celui qui a participé à la création de cette Braise en fournissant la semence. Puissé-je, sous le regard de Natha, mener celle-ci à terme et en faire une Flamme pour la gloire de notre peuple.

Répond l'arcaniste d'aplomb, de sa voix mélodieuse, répétant les paroles rituelles qu'elle a rêvé de pouvoir prononcer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com En ligne
Le Brûlé
Admin
Admin
Le Brûlé

Nombre de messages : 579
Âge : 29
Date d'inscription : 29/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  918 ans
Niveau Magique : Maître.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeDim 14 Avr 2019 - 23:52


Se replaçant à son aise sur la marée de couffins, la prêtresse reçut l'information avec un regard appréciateur. La jeune drow semblait sûre d'elle, voilà qui était bien. Et, curieusement, heureuse, d'après ce sourire qui avait échappé à l'arrogant contrôle. Satisfaite de porter son rejeton à cet enfant-la. Eh bien... Ramenant ses mains en coupe dans son giron, la prêtresse couva sa cadette d'un regard contemplatif.

"Que cette Flamme se révèle digne du sang dont elle est issue. approuva doctement S'ilhary. Les servantes de la Mère seront là à tout moment, si cela vous plait, afin de veiller à son bon développement. De plus, certains rituels pourraient être appropriés afin de le fortifier."

Cela dit avec tranquillité, sur un ton rassurant, enveloppant. Nombreux étaient les rituels pratiqués par les servantes de la Mère, plus ou moins secrets, plus ou moins complexes. Cela était sûre, S'ilhary connaissait ceux qui le renforceraient, et bien d'autres... Ainsi que certains, qui pourraient lui permettre de purifier l'enfant dans un même temps, corrigeant cette infime tare, si infime, mais existant néanmoins, dans l'oeuvre de perfection de la Mère. Cela, encore, restait acceptable, presque. Cependant, la prêtresse savait à présent qu'elle avait eu raison de guetter la venue de la jeune X'Ianxin.

"A ces propositions, je dois cependant joindre des recommandations peu plaisantes. Qu'Isten entende qu'elles me déplaisent, mais elles s'avérèrent nécessaires. Honorez-vous toujours la Sulfureuse avec lui ? L'expression de la prêtresse se fit plus concentrée, plus... Contrariée. Toute Flamme drow pure est incroyablement précieuse... Et c'est pour cela qu'il me faut vous demander que de prendre vos distances avec cet amant-ci. Pour parer à toute indignation, S'ilhary leva la main, maîtresse en l'instant de la discussion. Ses manières, pendant l'acte, ne vous auront pas échappé. Comment pourrait-il en être autrement ? Les épreuves sont nombreuses pour une si jeune Flamme. Mais celles auxquelles il pourrait vous soumettre tous deux... Ce serait une offense envers la Mère. Comprenez-vous ?"

Expliquant cela avec un soupçon de peine, la prêtresse n'en resta pas moins extrêmement attentive aux réactions de sa cadette. Après tout, ce n'était pas le genre de recommandations que l'on attendait d'une servante de la déesse de la fertilité. Et, toute attentive qu'elle fut, le silence qui s'en suivit, et le léger froncement de sourcils de la triumvir, furent une réponse bien suffisante. Est-ce si complexe ? A-t-elle seulement conscience de la fragilité d'un enfant dans le sein de sa mère ?

"Quelques fois, une Flamme naissante, pourtant vivace, meurt soudainement. Tel est le vouloir des Dieux. D'autres fois, des ennemis, pour s'en prendre à une mère, attaque son enfant pour attendre la mère. C'est la une faiblesse de cette dernière, à qui le don de Natha est alors retiré. Et puis... Les mires écarlates se relevèrent, jaugeant la jeune triumvir, inspectant malgré ses vêtements sa stature, lorgnant la blessure dont elle avait perçu les échos. Et puis il y a le Haut-Prêtre du Maître des Cataclysmes. Destructeur jusque dans son ode à Isten. Destructeur jusqu'au sein de l'oeuvre de la Mère. Son regard se fit triste de son avertissement. Ne sous-estimez pas cette volonté de destruction alors qu'une jeune Flamme grandit en vous. D'autres l'ont fait. Elles perdirent davantage qu'un peu de sang."

_________________
Voix du Brûlé : #996699
Comparateur de taille de perso
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 417
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeMer 17 Avr 2019 - 21:00



Tant de nuances à apporter. Urgoll est il ami ou ennemi? La façon dont il la moleste lors de leurs ébats, et que Viconia lui rend coup pour coups. S'unissent ils ou s'opposent ils? Et ce rejet, amer… encore et encore.

Il n'y a qu'une chose qui fait qu'elle continue d'accepter. Et cette chose est désormais en son sein. L'avertissement de Natha est clair. Et Urgoll'Ven va finir par la tuer à ce rythme. Il y a quelque chose désormais de plus important que lui ou elle. C'est la pérennité de leur race, dans cette Etincelle de Vie. Une chose vient de passer avant tout le reste dans son esprit. Avant elle, avant Krish, avant Urgoll'Ven.

Je m'en tiens au verdict de la Mère. Pour sa sagesse et sa guidance. Par contre, je ne veux pas de rituel de fortification, je m'en remet aux dieux que cet enfant soit fort et bien portant, sinon je le sacrifierai volontiers sur l'Autel moi même si nécessaire. Cette vie je vais la donner et il me reviendra de la reprendre si elle se montre indigne en quelque façon de notre peuple.

Répond calmement Viconia, dérogeant un peu des paroles rituelles. Terminant l'entretien Viconia se relève gracieusement et quitte les lieux tranquillement.


****************************************

Ce soir, Viconia travaille tard, à son habitude. Les pieds en l'air, la tête en bas, elle étudie rapport sur rapport d'un œil critique, sa longue chevelure de neige serpentant au sol. Ca lui permet de se concentrer.

La mélodie d'Urgoll entre dans la pièce à la porte ouverte… Lourde, menacante, enragée… Affectant un calme qu'elle ressent plus ou moins, Viconia écarte le vélin, plongeant ses yeux verts dans les prunelles sanglantes. Elle sait ce qu'il veut. Depuis el temps qu'elle l'écoute.

Bonsoir Urgoll! Que puis je pour toi?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com En ligne
Le Brûlé
Admin
Admin
Le Brûlé

Nombre de messages : 579
Âge : 29
Date d'inscription : 29/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  918 ans
Niveau Magique : Maître.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeMer 17 Avr 2019 - 23:27


Quel pire mal que ce mal là ? Lové dans les entrailles du sombre, en dormance... Jusqu'à l'éveil. Là, il mordille. Ignoré, il lacère. Oublié, il déchire. Davantage de résistance, davantage de souffrance... Tant. Faible, le grand sombre cède à l'appel honni. Ses jambes massives le portent avec une fureur suintante, à travers l’État-major, sans saluer quiconque, sans voir, oublieux de tout sauf de qui va advenir. Affamé, à l'agonie de céder encore. Pourtant, une part de lui exulte, savoure d'avance, lui fait montrer les crocs. Quoiqu'en clame sa répugnance, il en a envie. Pourtant, il parvient à ralentir. Ses pas se font plus lourds... Plus lents... Alors qu'il voit sa porte, et les gardes à leur juste place. Ses lippes se tordent un peu plus sur ses dents anormalement pointues, carnassières.

Sans un mot, il s'avance, traverse les derniers mètres comme s'ils n'étaient rien, alors qu'à chaque fois il lui semble qu'ils pourraient faire tout. Jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Dans l'encadrement de la porte, le grand drow se tient, raide, la respiration profonde. Il l'a vue, bien entendue. Demeure sur le pas le temps d'engloutir la vue, d'humer... Tandis que dans ses mires sanglantes, dont les échos brutes se répandent sur son faciès, s'entremêlent et s'étranglent deux forces, deux pulsions. Comme chaque fois, il marque un arrêt, à la manière d'un fou au bord du précipice... Dont il enjambe, une nouvelle fois le bord. Cette surprenante retenue disparait en un instant, alors que le sombre orageux s'avance, sans un regard pour le bureau, les papiers, l'occupation... De sa semblable, dont son regard sanglant semble dévorer d'avance les formes, que déforment le gravité dans cette position. Mettant en avant sa gorge, vive et voluptueuse, à chaque respiration. Sans s'arrêter, il répond :

"Pourquoi... Le demandes-tu... Encore ?" gronde-t-il d'une voix vibrante, rauque.

A croire que le simple fait qu'elle le salut l'enrage... Traversant la pièce à grand pas, il est rapidement auprès d'elle, d'amples inspirations déformant le cuir dont il est vêtu, ses mains déjà crispées, blanchies. Malgré son contrôle, il semble davantage se jeter à genoux que s'agenouiller face à la drow à la tête en base. Les épaules contractées, il se baisse à son niveau, rivant son regard dans le sien. Si des mots tentent de franchir la barrière de ses crocs, seul un grondement bas y parvient. L'un de ses battoirs, alors, se glisse, s'entremêle et se perd dans la crinière blanche, pour mieux l'attirer à lui... Et que son rictus se fondent dans ses lèvres pleines, dont il s'empare dans un baiser sans douceur.

_________________
Voix du Brûlé : #996699
Comparateur de taille de perso
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 417
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeMer 17 Avr 2019 - 23:39

 

Oui elle le sent cet appel à la destruction. Ce fil du rasoir sur lequel elle se tient à chaque fois qu'ils baisent. Si pour Urgoll c'est un défouloir, Pour Viconia c'est autre. Il n'y a que de ca par contre et ca l'attriste. 


Il a le temps de se jeter à genoux sans qu'elle ne réagisse, contemplant pour la dernière fois sans doute le grand gris faire de même. Pourquoi le demande tu encore? Par délicatesse? Par désir de le voir renaitre enfin? Pour que sa rage vindicative ne s'éteigne enfin? Elle ne sait pas s'il a conscience  qu'il est le seul mâle qui la touche. Il la malmène assez comme dix, Viconia n'a pas besoin d'autres amants. Et pourtant. 

Elle se laisse tirer par les cheveux, sentant cette exquise sensation au creux de ses lombaires. Lui rappelant l'Etincelle qui couve en son sein. Flirtant avec la limite imposée par Natha, elle laisse ce baiser brutal la meurtrir une dernière fois. Y répondant avec une rage égale à celle du colosse. Les deux mains fines empoignent les oreilles du mâle qu'elle tire violemment, l'arrachant à elle. Si Urgoll continue d'insister, Viconia risque de flancher. Il y a plus important que ses désirs désormais. 

S'il porte attention aux prunelles d'émeraudes, le haut-prêtre peut voir que Viconia est triste. 

Non. Je ne PEUX pas. Je ne Peux plus…  

Et pourtant, ce qu'elle aimerait sentir sa rage dévorante retentir dans son coeur en écho dévastateur. Natha l'a interdit.

Non. La violence est dans leur language, qu'elle le fasse reculer ne l'arrête cependant en rien, à l'inverse du refus, vocal, net, qui le fait se figer, suspendre l'agression, son souffle chaud se contractant dans sa gorge alors qu'il gronde... Et se force à parler, encore.

"Pourquoi ?"

Il la tient, encore, pourrait forcer... Mais elle a refusé. Ce qu'elle n'a jamais fait. Une once de perplexité se mêle à la fureur, alors qu'il attend. Une explication. L'Enchanteresse capte son regard de manière franche et directe. Ils sont en bien étrange position, elle au sol, tenant le colosse par les oreilles qu'elle ne lâche pas. S'assure d'avoir toute l'attention du mâle pour cette annonce.

Je suis allée au temple de Natha, elle m'a accordée sa bénédiction... sous certaine conditions.

Les yeux d'Urgoll s'écarquillent pendant qu'il pâlit subitement. De gris pierre, il passe à gris pâle. Ca pourrait être risible. Presque. Il comprend mais semble stupéfait. Un archimage du déni en pleine action.

Parle

Je suis porteuse d'une Etincelle.


Aussi bien ne pas circolocuter. Une phrase simple pour une réalité on ne peut plus complexe. Le rictus du mâle disparait, le grand battoir fuit le contact de sa peau soyeuse, mais elle le retient par les deux oreilles, ne le laissant pas fuir, Il murmure, moins bestial, mais si bas… tout bas… En un souffle.

Parle

Viconia assène la réalité d'un coup sec, précis, simple à comprendre.

C'est notre étincelle…


Il se fige, ce vieux visage se tord. La bouche se pince et s'étire durement. Il semble mécontent. très… Les avertissements de la prêtresse de Natha résonnent à ses oreilles. Une sensation de danger lui hérisse la crinière. Doucement, Viconia lâche les oreilles d'Urgoll. Il lui demande durement.

Comment... Peut-tu en être... Sûre ?

Et, les émeraudes baignants dans le regard sanglant, Viconia de répondre calmement, avec aplomb et franchise.

Parce que depuis les Bains, il n'y a que toi.

Le vieux drow cligne des yeux. Plusieurs fois. Ses sourcils se contractent, frémissent, hésitent, alors que sa voix, tordue, se fait encore entendre.

"Pourquoi... Par les douze... Pourquoi est-ce que… Il lui faut un temps. ll ne parvient qu'à gronder. Pourquoi seulement moi ?"

Et la jeune de répondre avec un haussement d'épaules, son sourire légèrement douloureux. Une telle annonce dans cette position. Elle se laisse en position de faiblesse. Urgoll pourrait lui déchirer la gorge, la battre à mort, la X'Ianxin serait en mauvaise position pour se défendre.

Tu me suffis, tout simplement. Je n'ai pas envie de plus

Pourquoi mentir? Ca ne servirait a rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com En ligne
Le Brûlé
Admin
Admin
Le Brûlé

Nombre de messages : 579
Âge : 29
Date d'inscription : 29/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  918 ans
Niveau Magique : Maître.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeJeu 18 Avr 2019 - 1:20


Ce qu'elle laisse voir, le drow gris ne le voit pas, ses yeux sanglants, égarés, se perdant de manière confuse dans les nuances émeraudes, y cherchant... Ne cherchant plus. Il la voit sans la voir, alors que le visage buriné, usé, amaigri par les conséquences des jeux, se fait miroir d'émotions multiples, intenses... Confuses. L'incompréhension qui l'ébranle, le secoue, le jette dans la stupeur. La peur, une peur trop multiple pour être nommée. Des voiles qui le rendent fragiles et qui, brusquement, se déchirent, écrasés, consumés... Par la fureur. En un instant ses muscles se tendent, ses veines saillent. Mais, tout aussi vite, cela reflue, est repoussé, en faveur d'un vide glaçant.

Ses mâchoires grincent, une infime respiration siffle dans sa gueule bloquée, ses mires écarlates vacillent, décrochent, chutent. Brusquement, la carcasse qu'habitait la violence semble s'effondrer sur elle-même, telle une bâtisse usée, dont le temps aurait brusquement fissuré la charpente. Les larges épaules se sont affaissée, précédées par la tête, emportée par un regard hagard et fuyant. Avec un frisson, le grand sombre prostré semble se recroqueviller.

"Soit." lâche-t-il comme une injure lasse.

Avec lenteur, ses mains repoussent le support du sol, le ramenant sur ses seuls pieds. Avec un long soupir douloureux, le sombre se redresse, et ouvre à nouveau les yeux sur la jeune triumvir'. Ce qu'elle a laissé voir, il ne l'a pas vu. Ce qu'elle a fini par dire, il ne l'a pas entendu. Il en avait déjà trop entendu. Trop. De souvenirs. D'interdits. D'ombres l'étreignant et l'étouffant. La blessure des jeux de Thaar a prélevé son dû, diminuant sa musculature, tirant un peu sa peau sur les angles de ses os. En cet instant, cela semble s'accentuer, alors qu'il souffle, froid, la voix caverneuse.

"Je sais ce que les servantes de la Mère t'auront dit, sans doute. Telle est Sa volonté. La tête basse, il regarde de haut sa semblable... Pourtant, ses yeux semblent s'enfoncer dans ses cavités, s'éloigner un peu plus. Protège cette Flamme en devenir. Qu'elle soit un hommage aux dieux. Louée soit la Mère."

Chaque mot est plus creux que le précédant, l'ensemble formant une dissonance hideuse, tandis qu'il la regarde avec... Une indifférence forcée. La saluant d'un signe de tête, il recule d'un, deux pas. Ses mains sont agitées de frissons. Son regard ne sait pas où se fixer, même quand il se détourne.

_________________
Voix du Brûlé : #996699
Comparateur de taille de perso


Dernière édition par Urgoll'Ven le Jeu 18 Avr 2019 - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 417
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeJeu 18 Avr 2019 - 2:15



Non, il n'a pas entendu, il n'a pas compris. S'en est décourageant de désespoir. Les yeux de Viconia se plissent tandis qu'elle le voit se relever et reculer. Sa mâchoire se carre… Tandis que, souplement, la drow se relève. 

Urgoll'Ven!

Elle le contourne et se plante entre lui et la porte. L'affronte sans peur. Plutôt avec rage. Une rage égale à la sienne. Une rage de tout ce qu'il lui fait subir émotionnellement. Ahhh les hormones de femme enceinte. 

J'ai pris le risque d'accueillir en mon sein un rejeton du Haut-Prêtre du prime-dragon.  Tu pense réellement que je ne connaissais pas les risques???? Tu fais quoi là? Tu me demande de choisir entre toi et le petit? Entre le petit et une de TES vulgaires baises… Si, au moins, tu faisais preuve de la moindre délicatesse et que tu ne finissais pas par tuer la majorité de tes partenaires, NOUS aurions une chance tout les trois.   

Tu recule?

Elle s'avance vers lui, en furie. Il fait quoi? il la jette comme un vulgaire objet? Elle a frôlé l'hérésie pour lui deux fois.  Pour quoi? Encore se faire rejeter? La solitude qu'il lui a imposée pendant des ennéades se rappelle à son souvenir. 

Tu es le pire mâle que j'aurais pu choisir. Je ne suis pas un défouloir!!!! Je ne suis pas une pute! 

Viconia avance, les pupilles dilatées par la rage. La crinière blanche hérissée autour de son visage. 

Tu me rejette? Encore? 

Sa grande main fine s'abat avec fracas sur la joue grise du mâle. Ses prunelles pâles laissent paraitre plus que de la colère. Une émotion peut frapper le colosse de plein fouet tandis que, sans y penser, elle réajuste une mèche d'une main impatiente. Avant de lui en foutre une autre. Elle avait imaginé tout sauf ca… Dans son esprit bien compartimenté usuellement, des failles apparaissent, qui transparaissent dans son regard vert. Le vieux peut avoir la certitude qu'il est réellement en train de la détruire. La notion d'amour est différente pour la culture drow. Voir ce mâle, cet allié, déchoir de la sorte, elle ne le supporte pas. Tout ce potentiel jeté aux orties. A t'elle si mal choisi son géniteur?

A ses oreilles, les avertissements de la prêtresse de Natha résonnent encore. La prêtresse de Valas a une fugace pensée que c'est venu trop peu, trop tard. Il l'a détruite bien avant… Quand il l'a prise la première fois. Et toute les fois suivante. Elle a plié et plié, l'a défendu alors qu'il ne le savait même pas… Ce nouveau rejet finit de lui brise le coeur. 

Urgoll peut voir qu'il a atteint les limites de la patience, de la compréhension de la drow. Si ce qu'elle lui a dit n'est pas entré dans ses oreilles obtuses, peut être n'a t'elle pas été assez claire? Elle n'a jamais autant risqué pour un seul individu. 

Ce que les paroles n'affirment pas, peut être que ce poing dirigé dans la figure à toute vitesse va lui mettre du plomb dans la tête. 

t'a finis de jouer avec moi sale individu?! VAS TU FINIR PAR SAVOIR CE QUE TU VEUX????

Comme si elle pouvait réellement lui faire mal… Mais Viconia continue de le frapper au rythme des éclats de son coeur qui se fracasse dans sa poitrine en milles échardes de glace.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com En ligne
Le Brûlé
Admin
Admin
Le Brûlé

Nombre de messages : 579
Âge : 29
Date d'inscription : 29/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  918 ans
Niveau Magique : Maître.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeJeu 18 Avr 2019 - 12:33


Sa fuite s'est arrêtée face à la colère de la daedhelle. De stupeur, il a subis, sans mot dire, reculant, oui. Les mots l'ont touché, frappé, martelé... De même que les coups. La magie qu'il perçoit, et son influence. Quand le poing s'écrase sur sa mâchoire, il vacille, recule encore... Et se crispe, s'ppuyant lourdement sur un pied. Brusquement, il relève la tête, et dans un même temps, un poing gris, massif, a percute le visage ravagée de la daedhelle, avec violence, sans retenue... Unique. Il la regarde vaciller à son tour, et s'avance, grondant. D'hésitation, de doute, il n'y en à plus sur son faciès. Disparus. Les replacent des déformations hideuses, extrêmes, d'un rictus furieux, des mâchoires dont les crocs saillent.

"Je ne joue pas." gronde-t-il bas, suintant de colère.

Chaque mot lui racle la gorge, chaque mot est martelé, chaque mot est accompagné d'une avancée brutale vers l'avant, venant lentement, sombrement au contact. Le bras qui a frappé Viconia se termine toujours sur un poing, qui attend, retenu, prêt.

"Le choix était tiens, tu aurais pu demander, refuser... Non. Tu as toujours répondu avec violence à mes étreintes. Il n'y a pas eu de faux semblants de ma part. Mais toi... ? Quand tu as exigé à ton tour, était-ce délicat ? Non. Tout cela, tu l'acceptais. Mais... Plus aujourd'hui... Pourtant, ne disais-tu pas pouvoir prendre davantage... Et maintenant ?" La voix, lentement, s'est muée en quelque chose de plus bestial encore, tel un feulement grave et rocailleux, alors que son regard s'étrécit sur ces derniers mots.

Sans avertissement, son autre main se jette sur la gorge de la drow, et avec un grondement rageur, à grandes enjambées furieuses, il la soulève tout en la plaquant violemment contre un mur. Ses gestes sont puissants, déterminés... Cruels. Sa figure n'est plus qu'un masque hideux de rage, comme taillé par un couteau rustre et brutal.

"Tu as parlé aux prêtresses, qui t'ont rassurée. Tu auras ce que tu voulais : un rejeton." crache-t-il, imprégné d'un mépris abject, alors que son autre batoire est venu envelopper, se crisper sur le ventre encore plat de la sombre.

Dans son regard fou luit l'envie de lui écraser cette matrice si précieuse... Avec un rugissement, aussi brutalement qu'il l'a soulevée, l'eldéen jette sa semblable à travers la pièce, droit sur le bureau dont elle balaye la surface encombrée dans sa chute. La blesser, la briser, en cet instant il n'en a que faire, alors que ses propres émotions, il les lui hurle au visage. Haine, douleur... Un bref instant, déversés, avant d'être engloutis, ravalés, tandis qu'Urgoll'Ven se braque dans sa direction, prêt à bondir, frapper encore... Sans en rien faire. Au lieu de cela, il arrache d'autres mots à sa gorge serrée, d'une voix qui s'erraille dans la violence.

"Tu honores le Destructeur par ta rage. Tu honores la Corruptrice par ta vigueur. Tu honores la Mère par ta fertilité... Ses mots s'étranglent alors qu'il les craches. Par les Dieux Sombres ! Relève-toi, femelle, rappelle-toi ta chère leçon, réjouis-toi d'accomplir leur oeuvre !"

_________________
Voix du Brûlé : #996699
Comparateur de taille de perso
Revenir en haut Aller en bas
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 417
Âge : 40
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 0:19



La pommette s'ouvre sous l'impact. Mais la rage de la Daedhelle ne faiblit pas, au contraire, elle puise du combustible dans celle du haut-prêtre, ses défenses mentales s'effritent. La rage monte. Il ne joue pas non, mais que fait il alors s'il ne joue pas? C'est au tour de Viconia d'en avoir trop entendu. Les oreilles de la triumvir se baissent tandis qu'elle feule sourdement comme une bête enragée.  Les poignets fins se posent sur le bars puissant. Elle pourrait utiliser ce que maître Kahvekah lui a apprise. Quand il pose sa main fiévreuse sur son ventre, elle s'immobilise, prête à en découdre, la folie d'Urgoll la contaminant, l'empêchant de penser seulement utiliser sa magie.

Le contact du bureau lui démet une épaule, lui contusionne une hanche quand elle tombe de l'autre côté, se dérobant à sa vue. Au sol, l'arcaniste tourne sur le dos et s'essuie le coin de sa bouche ensanglantée d'un geste furieux avant de hurler, cachée derrière son meuble. Il lui hurle sa haine sa douleur et elle les lui renvoie, comme le miroir que Viconia est en cet instant précis. Il ne la voit pas, mais le hurlement de la femelle fait écho aux siens, ne réveillant aucune alertes chez les gardes habitués à ces débordements.

C'est la deuxième fois qu'il brise ses défenses mentales, solides par ailleurs. Urgoll'Ven est sa faiblesse.

Tu honores le Destructeur par ta rage. Tu honores la Corruptrice par ta vigueur. Tu honores la Mère par ta fertilité... Par les Dieux Sombres ! Relève-toi, femelle, rappelle-toi ta chère leçon, réjouis-toi d'accomplir leur oeuvre !

De derrière le bureau, Viconia se relève, obéissant à l'injonction par pur défi, son beau visage est tordu par la même rage qu'Urgoll, donnant à sa mine une allure sauvage de bête fauve. Les prunelles vertes luisent d'une lueur diabolique. Echevelée, ne se tenant pas droite, elle a une toute autre beauté que la jeune drow apprêtée de tout les jours. Le rictus qu'elle lui sert n'est que le reflet de celui du Haut-Prêtre. Elle gronde… Miroir du mâle, répondant avec le grondement délicat de sa colère, de sa violence. Ses ongles se plantent dans le bureau et il y en a bien un ou deux qui s'y cassent. 

ce n’est pas pour les dieux que je le fais sombre cretin. C’est pour moi ... pour toi! Je crois en toi imbécile. Pauvre hurluberlu obtus! Les honorer par le fait même c’est un bonus mais c’est égoïste. Oui, Je suis égoïste pour une fois!!!!! C’est pas pour les dieux, ni notre peuple. C’est pour moi!!!!!

Qu'il bondisse, qu'il frappe, qu'il la tue. Elle va bondir, elle va frapper, elle va mourir probablement selon les statistiques de survie de sa race. S'il crache ses mots, elle crache littéralement au sol, en un mouvement peu élégant, du sang, du sang et son mépris.

Et les prunelles d'émeraudes rougeoyantes, folles, ne lâchent pas les prunelles sanglantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com En ligne
Le Brûlé
Admin
Admin
Le Brûlé

Nombre de messages : 579
Âge : 29
Date d'inscription : 29/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  918 ans
Niveau Magique : Maître.
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 1:49


Son souffle s'est fait plus rauque, déchiré, ses gestes sont brutaux et crispés sous la tension, son regard vrille dans l'émeraude. La douleur de son dos, la faiblesse de ses poumons... Des contraintes que sa rage balaye, s'en nourrit même, alors que son attaque a comme déchiré la chair sensible. Mensonge ! ce que lui hurle ses sens, qui le ravage pourtant. Mensonge ! ces mots d'une naïveté aberrante. Mensonge ! cette illusion de choix, qui lui blanchit les articulations, et accéléré son cœurs d'anticipation.

Il le sait. Son corps entier tremble, habité, déchiré par ces envies mêlées, ces désirs, cette avidité. Toute résistance les ravivent, et la drow n'est que cela : résistance, insolence, arrogance. Pour cela, il veut la détruire, pour cela, il veut la déchirer... Mais jamais il n'est allé jusqu'au bout. Les interdits. Les interdits qui hurlent et le frappent, les tabous qui l'entravent, tout ces poids qui l'écrasent et le forcent à résister à son tour. Elle n'en est qu'une de plus. Une énième. Que sa chair connait, qui ne le laisse jamais assouvi, vers qui il revient, encore... Ces paroles ne sont qu'un poison dans une plaie béante. Il sait sa place, si sait dans sa chair ce qui se profile. Mais la distance lui donne du temps. Qu'il voit ses blessures, sans avoir son odeur pour l'étourdir et l'enivrer... Il le sait. Qu'il la touche, et il la tue. Et son être brûle de se noyer dans cette jouissance. ASSEZ.

Torture que de se restreindre. Son rictus se fait plus dément alors qu'il bride son corps, appliquant ce qu'il sait, qui l'a marqué, à jamais. De rugissement, il n'en sort pas d'autre de sa gorge, malgré l'envie. Un grondement, au bord de la déchirure. Il ne peut pas rester ici.

"Je... Ne les offenserai pas... Davantage. gronde-t-il entre ses crocs, comprimant son souffle, le forçant à ralentir. Honore Isten comme Natha à ta guise, X'Ianxin. J'en ai assez."

Livide, l'eldéen s'arrache à la vue de la femelle, traversant à grands pas furieux la distance jusqu'à la porte, qu'il passe en un instant. Une fuite, sans aucun doute, devant ce choix qui n'en est pas un : un lâche ? Un blasphémateur ? Sa mémoire se remémore la première hérésie de la X'Ianxin. L'illusion, faite à ses dépends, tentant de le berner avec l'image d'une bête indigne se voulant dragon. Et ses mains enserrant la gorge fine... Ses pas se font plus rapides dans les longs couloirs, alors que chaque souvenir l'étouffe un peu plus, nourrissant l'envie dévorante de se retourner, de revenir sur ses pas et de ne plus se retenir.

_________________
Voix du Brûlé : #996699
Comparateur de taille de perso
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia Empty
MessageSujet: Re: [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia   [Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Temple de Natha] Sous le joug de Natha | Viconia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fin du rp: On finira forcément sous le gui {OK}
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Sous la Douche du Soda Cerise! [Pv Blaise]
» Sous ses airs de crapaud ~Arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: TERRES DE L'EST :: Cité d'Elda :: Profondeurs-
Sauter vers: