Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

 

 Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeDim 6 Oct 2019 - 22:54


Favriüs, début de la troisième ennéade
An dix-sept du onzième cycle

Je laissais Thaar derrière moi, je laissais Sauveur derrière moi, je laissais beaucoup de choses derrière moi, et je ne l’avais pas voulu au début, mais plus je m’en rapprochais et plus l’idée de voir Geresh me plaisait. J’avais reçu une missive de père, et il me demandait de le rejoindre très vite. Sur un coup de tête j’avais rassemblé quatre hommes en plus de mon cavalier aveugle et je m’étais lancée sur les routes, prévenant tout de même Sauveur qu’il pouvait me rejoindre s’il le souhaitait, et que je l’attendais en fait. Mais les coups de tête ça ne remplissait pas l’estomac, et quelque part après avoir passé la moitié du chemin, je me rappelai que quelque part dans les environs il y avait une auberge qui n’aurait jamais dû être approchée par un Ethirëlon un peu téméraire, et une aubergiste que je devais visiter. Le vieil homme savait de quelle auberge je parlais, et dans un de ses traits d’humour il me la décrivit visuellement, rajoutant une nouvelle raison de croire qu’il n’était pas vraiment aveugle. Mais comme c’était plus amusant de l’imaginer aveugle je ne dis rien.

L’auberge n’était pas le genre d’auberge dans laquelle je pouvais entrer, en réalité, et si j’avais été en Païm je serais allée jusqu’à planter une tente en face, pour le montrer, mais j’étais rendue trop curieuse par la créature à la chevelure de feu qui y logeait, et je ne voulais encore faire un esclandre. Il n’y eut que l’aveugle et moi-même pour descendre de monture, car j’étais la seule à rien n’avoir mangé encore, et alors que la mi-journée était passée le moment était tout trouvé. Le vieil homme me précéda à l’intérieur de l’auberge, me tenant la porte, et ce fut lui qui demanda à manger quelque chose, alors qu’en tenue de voyage – j’avais appris que voyager en robe simple était moins confortable – je n’avais pas rabattu une capuche qui m’avait protégée de quelques gouttes de pluie d’automne. Il allait finalement avoir une réponse et je m’assis en face de lui. Il m’avait dit avoir mangé avant de partir, il m’avait dit ne pas avoir faim, mais il ne s’était pas empêché de demander à ce que deux plats nous soient servis.

Il ressemblait bien à un aveugle, maintenant, en face de moi, avec des yeux qui ne savaient pas trop où se poser, des yeux qui ne pouvaient se décider, des yeux qui constituaient un regard bien vide. Il avait cette expression qu’il n’abandonnait jamais, un air moqueur constant, et je décidai de ne pas lui parler. En entrant j’avais vu la rouquine, même si elle ne devait pas m’avoir reconnu, et j’abaissai enfin ma capuche pour l’aider un peu. Je n’étais pas sûre que ce soit possible, après tout notre rencontre était finalement assez ancienne, et je n’étais pas vraiment habillée de la même façon, pas plus que ce n’était le genre d’endroit où on devait me croiser. Pour provoquer une réaction peut-être, en me désintéressant de mon compagnon de voyage, j’avais décidé de la fixer de mes deux billes noires, constamment. Elle avait dit qu’elle s’appelait Eänwen ? En temps normal je ne devrais pas me souvenir de tout ça, mais c’était un défi que m’avait lancé Ethirëlon, alors pourquoi pas ?

Le cavalier aveugle:
 

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeSam 9 Nov 2019 - 17:14

Eänwen Riba pêcheuse de formation et aubergiste pour la survie. C'est ce qu'elle était il y a quelques ennéades. Puis il y a eu une lettre et un voyage à Baaz'Hima et maintenant elle était Eänwen Riba, pêcheuse de passion aubergiste de profession et partenaire d'affaire du Prince Ethirëlon Nas'Olen. Ce qui en soit ne semblait apas changer grand chose mais avait changer toute la dynamique de sa vie. Tous les rythmes de ses journées qui étaient déjà très denses s'en retrouvait d'autant plus chargé. Mais maintenant elle avait un peu plus d'employés notamment son amie la plus chère Arianne la soeur d'Anselin.

C'est d'ailleurs elle qui accueillit les deux voyageur qui venait chercher abri et repas. Eänwen ne leur avait pas prêté attention bien trop occupé à lire le courrier du jour avec les nouvelles des artisans pour la suite de l’agrandissement de l'auberge. Quand elle eu fini de lire elle leva les yeux au ciel en soupirant. Cetet affaire s'annonçait bien moins simple que ce qu'elle avait imaginé. C'était toujours moins simple que ce que l'on pouvait imaginer elle le savait et pourtant là ça risquait d'être avec de grande conséquences.  Elle balaya la salle du regard. Ce dernier s'attarda sur la table avec l'aveugle dont Arianne avait prit la commande. Elle passa de lui à la femme en face. Femme qui la fixait. Ses traits lui étaient familier mais son allure ne l'était pas peut être que si elle le voyait de plus près celà lui reviendrait.

Quand la serveuse brune revint avec les plats elle l'arrêta.

"Je m'en occupe Arianne prend le temps de souffler un coup il reste de la brioche de ce matin et de l'infusion si tu veux prends en."

Son amie leva un sourcils et voyant que Eänwen n'avait pas quitté  du regard la femme elle compris qu'il ne valait mieux pas insister puis qui dirait non à un bout de brioche de la rouquine ?

Elle récupéra le plateau et se dirigea vers la table. Elle avait quitté la femme des yeux pour faire une entrée des plus banale.

"Monsieur, madame, le plat du jour dorade fumée et purée de pois cassés"

Elle servit les deux assiette en même temps et au moment de voir le visage de la brune de plus près elle la reconnu et rougi intensément. C'était la princesse de Geresh.

Le seul échange qu'elles aient eu, était lors de la soirée de Myr'Hennis Vect à Baaz'Hima. Cet échnage avait quelque peu perturbé la jeune aubergiste. Elle n'avait su comment l'interpréter. Les mots les gestes de la jeune femme lui avait laissé une drôle de sensation qui encore aujourd'hui n'était pas claire.  

"Votre altesse je... je ... Je ne m'attendais pas à vous voir ici ... Ni même à vous revoir un jour... Puis je faire quelque chose pour rendre votre repas plus agréable ?"


Elle avait d'abord été décontenancé et après avoir marmonné elle s'est reprise et avait retrouvé une consistance tout à fait respectable à la fin de sa question. Le visage d'Aerianna ne emblait pas fermé et celà l'avait grandement aidé à retrouver une consistance elle n'était donc pas ici pour l'arrêter ou stopper les travaux. Mais que diable faisait elle là alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeLun 11 Nov 2019 - 18:34

Bien, elle me reconnaissait, j’avais eu un doute, un instant, mais la teinte de ses joues me l’avait ôté.

Elle était exactement gênée comme j’avais souhaité qu’elle le soit, même si elle reprenait vite toute sa contenance, une vraie aubergiste qui voulait servir ses clients, quels qu’ils soient. Mais sa contenance, j’avais bien envie de la lui reprendre, ou d’essayer, au moins. « Tu pourrais rendre beaucoup de choses plus agréables. » Je lui répondis d’abord en me mordillant la lèvre inférieure, comme perdue un instant dans quelque pensée qui n’avait rien à faire là. Mais bien vite je secouai la tête, revenant dans le présent, dans un lieu où ce n’était pas tellement une bonne idée. « Mais non, qu’est ce que tu crois, je ne vais pas te demander ça, je ne te connais presque pas, Eänwen. » Je souriais, maintenant, amusée par mes propres mots, par une ambiguïté qui n’en était vraiment pas une. Je lui avais déjà laissé entendre ce genre de chose, la dernière fois, et c’était peut-être pour la voir continuer de rougir ?

Mais je me détournai d’elle un instant pour observer mon voisin de table. « Toi… comment tu… » Je réfléchis longuement, comme statufiée, incapable de retrouver son nom, incapable de savoir si je l’avais su, un jour. Ce n’était pas censé être un problème, j’oubliais constamment les noms de mes serviteurs, mais le substitut n’était pas très agréable, et il ne méritait pas ça. Je soufflai, enfouissant un instant ensuite mon visage dans mes deux mains. « L’aveugle… désolée… s’il te plaît, prends ton plateau et laisse Eänwen s’asseoir ici, je viendrais te chercher… après. » Mon attention se reporta sur Eänwen comme si elle était plus mon invitée que moi sa cliente. « Tu as faim, Eänwen ? » Je me rendis compte que si elle avait faim, un plateau était purement et simplement en train de s’envoler alors que mon serviteur l’emportait avec lui. « Si elle répond oui, laisse le plateau, s’il te plaît. » Je parlais vite, trop vite, un peu excitée par je ne savais trop quoi, et il me fallut un instant pour souffler.

« Je veux t’entendre me raconter quelque chose, ce que tu veux, maintenant que nous sommes tranquilles. J’aurais dû revenir te voir, à la soirée, mais c’était plus compliqué que prévu… désolée, je ne veux pas parler de moi… parle moi de ces travaux, si tu veux. » Ma voix douce s’éteignit, je ne montrais aucun signe d’énervement ou d’émotion négative, je voulais juste parler à quelqu’un, après trop d’heures sur un cheval qui ne parlait pas beaucoup plus que l’aveugle.

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeSam 14 Déc 2019 - 17:10

Voilà que la princesse de Geresh recommençait son drôle de jeu auquel Eänwen n'avait jamais vraiment joué et ne connaissait aucune règles. Puis elle congédia son serviteur à en juger sa façon de lui parler il ne pouvait être un ami. L'aubergiste regarda avec un air désolé l'aveugle mais n'osa pas dire autre chose que le fait qu'elle avait déjà mangé et qu'il pouvait garder son plat.

Elle prit alors sa place, au côté de l'aristocrate. La rouquine était mal çà l'aise dans cette situation. Vraiment mal à l'aise elle ne savait pas comment agir avec les gens de la haute, elle n'avait pas su en rencontrant Myr'Hennis elle n'avait pas non plus su avec Ethirëlon ni même à la soirée mondaine et encore moins aujourd'hui alors qu'une princesse marchande s’adressait à elle presque d'égale à égale. Sa gêne augmenta au moins autant que le rouge sur ses joues en entendant les mots de la brune.

« Je veux t'entendre me raconter quelque chose, ce que tu veux, maintenant que nous sommes tranquilles. J'aurais du revenir te voir, à la soirée, mais c'était plus compliqué que prévu... désolée, je ne veux pas parler de moi... Parle moi de ces travaux si tu veux. »

La voix d'Aerianna était douce dénuée d'agressivité ou de négativité, ce qui continua de troubler la pêcheuse. Pourtant elle n'en montra que peu, seul la teinte pivoine sur ses joues pouvait témoigner de ce trouble. La façon qu'elle avait de s'exprimer était claire et chaleureuse comme à son habitude.

« Bien, votre altesse je ferais mon possible pour combler vos envies. »

elle fit une pose pour sourire à son interlocutrice et pour chercher quoi lui dire. Elle inclina la tête en guise de révérence maladroite pour remercier la femme.

« Tout d'abord merci de l'honneur que vous me faites de manger à ma tablée le poisson que j'ai pêché ce matin et de m'inviter à vos côtés. »

Elle reprit une position normale toujours dans un sourire elle allait commencer son récit.

« Et bien ces travaux sont des travaux d'agrandissements. Cette maison est celle dans laquelle j'ai grandit et n'est devenu une auberge que il y a peu de temps. J'ai aujourd'hui 21 ans et j'ai transformé cet endroit en auberge après la perte de mes parents et mes frère. J'avais 16 ans quand ils sont morts et c'est quand j'ai eu 17 ans que l'auberge du Crin d’écume a pris vie. Aujourd'hui j'ai la possibilité d'agrandir ce monde que j'ai créé de mes propres mains et de laisser la possibilité à plus de monde d'en profiter. La nouvelle aile est presque fini il ne restera que à l'emménager avec les meubles adéquats... Je ne sais pas encore comment je ferais cela exactement... Comme vous le voyez jusqu'à présent j'ai fait avec ce que je trouvais dans mes moyens et ce qui donne un ensemble dépareillé. Celà doit vous changer des palais que vous avez l'habitude de fréquenter. J'en suis désolée... si je peux faire quoi que ce soit pour que tout cela vous soit plus agréable n'hésitez pas à me le faire savoir. »

Elle avait l'impression d'avoir parlé pendant beaucoup trop longtemps. Sa bouche était pâteuse du au stress qu'elle s'imposer de faire la conversation à une personne aussi importante. Elle ne voulait pas l'ennuyer. Elle fit signe à Ariane de lui apporter un verre et un pichet de vin. L'alcool la détendrait peut être et ravirai peut être les papilles de la princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeDim 22 Déc 2019 - 21:45

Je ne réalisai qu’au court de son récit que l’auberge avait un nom, le Crin d’écume. J’étais familière avec le petit animal, comme un nombre conséquent de ceux ayant grandi sur les côtes de l’Ithri’Vaan. Le spectacle de ces petites choses devait être merveilleux dans les parages, autant qu’il l’était à Geresh quand on s’éloignait un peu des quais. Ces récentes années, lors des fêtes dédiées à Arcam, on trouvait même dans la haute société de Geresh des enfants qui étaient enduits de peinture phosphorescente par des parents qui voulaient qu’ils me ressemblent le temps d’une fête. S’ils savaient seulement qui j’étais… Et qui j’étais n’aurait normalement rien dû avoir à faire ici, dans une auberge qui n’était pas encore assez resplendissante pour ma stature, même si le Prince Marchand Ethirëlon semblait être sur la bonne voie en faisant confiance à cette aubergiste. Il ne fut pas mentionné, d’ailleurs, ce qui ne m’étonna qu’à peine, car le teint d’Eänwen prouvait qu’elle n’en menait pas large.

Pas certaine d’avoir tout écouté et avant de décider de goûter ce vin qui venait d’arriver, j’ouvris sur un compliment à peine caché. « Les choses délicieuses ne sont pas uniquement dans les palais que j’ai l’habitude de fréquenter, et ce sont elles que je recherche… alors ne t’inquiète pas. » Et elle ne devait probablement pas s’inquiéter, même si sa décision de se laisser soutenir par un Prince Marchand qui était si loin d’elle aurait pu avoir des conséquences, même si j’étais consciente que s’opposer à Ethirëlon n’avait sûrement pas été une option qui en vaille la chandelle, même si j’existais, même si je pouvais en être vexée. Si elle ne devait pas s’inquiéter, c’était parce que le jeu n’était pas fini, qu’il restait beaucoup de sujets qui pouvaient m’amuser. Bon, ils s’articulaient tous autour de son malaise pour l’instant, mais d’autres viendraient éventuellement. Je bus calmement dans une coupe que l’on me servit, la dévisageant sans montrer un instant que je pouvais me désintéresser d’elle.

La voix douce s’éleva à nouveau, sûrement pour dire quelque chose auquel l’aubergiste ne s’attendait pas. C’était l’objectif, en tout cas, de la décontenancer encore plus, avec un sourire qui joignait la dance. « Tu m’as proposé par deux fois de rendre tout cela plus agréable, seraient-ce des avances que tu me fais, Eänwen ? » Puis l’idée vint, et après avoir trempé à nouveau mes lèvres dans le liquide pourpre le sourire s’élargit. « Jouons, Eänwen, qu’est ce que je désire, là tout de suite, pour rendre tout ceci plus agréable ? » Je n’avais aucune réponse en tête, je ne désirais rien d’autre en cet instant que ce que j’avais, je ne désirais rien faire d’autre que de jouer en cet endroit avec cette personne. Sa réponse, à la limite, je la désirais, car elle me dirait plus d’elle qu’elle n’allait dire de moi. La jeune femme était quelque peu piégée, mais elle avait tellement de réponses pour s’en sortir avec une victoire… Ethirëlon avait-il vraiment vu juste ?

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeLun 6 Jan 2020 - 10:38

Eänwen avait bien faillit s'étouffer avec le vin. elle faire des avances ? Non elle ne savait même pas comment faire. Bon elle avait tenté une fois avec Joshua et au vu de la suite des événements elle n'avait rien essayé de plus; Elle eu une pensée pour Elia et Joshua elle espérais qu'ils se portaient bien.

Son esprit revint à l'instant présent en quelques secondes. Elle était si tendue qu'on pouvait voir un nerf pulser dans sa gorge. A quoi jouait la princesse ? Que lui voulait elle ? Est ce que Myr'Ennis Vect était toujours décidé à lui faire payer quelque chose et elle était de mèche avec lui ? Est ce qu'elle voulait se venger d'Ethirelön ? Est qu'elle jouait juste avec l'aubergiste comme un chat joue avec une souris ? Toutes ses questions se cognaient dans l'esprit de la rouquine, qui souriait à Aerianna Hiisi.

« Jouons, Eänwen, qu’est ce que je désire, là tout de suite, pour rendre tout ceci plus agréable ? »

Jouer ? Eänwen ne voulait pas jouer elle avait trop à perdre beaucoup trop à perdre. Mais ce que princesse exigeait princesse aurait. L’aubergiste se plierait à ses règles non pas sans angoisse mais elle plierait. Avant elle allait d'abord essayer de s'échapper pour sauver sa peau.

« Je ne peux avoir la prétention de connaître vos désir votre altesse. Je peux seulement vous donner les miens qui sont que vous soyez le plus à votre aise possible chez moi. »

La rouquine espérait réellement que cette pirouette verbale lui suffirait à échapper à ce jeu dangereux dans lequel elle était tomber en s'asseyant à la table de la dame de Geresh. Les yeux vert de jade se promener sur la pièce surveillant que tout allait ben pendant qu'elle bavardait. Heureusement ou malheureusement Arianne et Anselin se débrouillaient merveilleusement bien. Avant de revenir poser ses yeux dans ceux de la brune elle se mordilla nerveusement la lèvre inférieure. Son regard plongé dans celui noir de geais, elle essayait de le sonder sans réussir. Elle était beaucoup trop déstabilisée par la situation pour pouvoir interpréter la tension qu'il y avait dans ce jeu de regard.
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeVen 10 Jan 2020 - 21:38

Je souris au lieu d’être agacée de sa façon de se soustraire à ce que je lui avais demandé. Elle était nerveuse, elle m’envoyait assez de signes pour que je m’en rende compte, mais au lieu d’en être déçue j’en étais simplement plus amusée. L’échappatoire pouvait venir, mais elle ne se débarrasserait pas définitivement de moi, elle n’avait pas ce pouvoir, pas tant que j’étais là et Ethirëlon Nas’olen non, en tout cas. Alors je continuai de l’observer, silencieuse, même après qu’elle ait fini de parler. Je réfléchissais, surtout, à comment je pouvais lui tirer les vers du nez. C’était horrible parce qu’elle s’attendait sûrement à un piège, elle s’attendait sûrement à ce que je retourne ses mots pour rendre si dure sa vie qu’elle n’en verrait jamais le bout. Et peut-être qu’avec un autre ç’aurait été mon intention, de lui faire payer un rapprochement vers Ethirëlon alors qu’il était si proche de Geresh.

Là, j’étais juste curieuse de qui elle était.

« Je ne veux pas ça, Eänwen. Ce n’est pas toi. » Je commençai, doucement, avant de lui expliquer la minuscule remontrance, prenant soin de bien insister à chaque fois que je prononçais ce mot, clé dans mon discours. « Si je demande à cette serveuse dont tu cherches le regard, elle me répondra ça. Si je demande à l’aveugle que j’ai congédié, il me répondra ça. Si je demande à un esclave il me répondra ça. » Qu’il le croie ou non, d’ailleurs. « Et le pire ce n’est même pas que tous ceux qui doivent répondre ça le fassent, le pire, c’est que tous ceux que j’ai cité le feraient aussi – ou l’ont fait – pour un autre, comme le Prince de Baaz’Hima par exemple. » L’exemple n’était bien sûr pas anodin, et mon regard se fit légèrement plus intense au moment de prononcer le nom de la cité. « C’est ça, être Prince, être Princesse, mais ce n’est pas ça qui m’intéresse. »

« Maintenant, si tu me dis honnêtement ce que tu penses que je désire, il n’y aura pas ce filtre là, il n’y aura pas cette envie… ce besoin… cette nécessité… de plaire, il y aura toi, et toi seulement. » Et parce que j’étais là pour jouer, je me penchai légèrement en avant pour venir saisir une des mains de l’aubergiste et la tenir là, sur la table. « C’est ça que je veux voir, ce n’est pas le fait que je suis une Princesse et toi non, je le sais déjà. » Le sourire se fit moins doux et plus amusé, bien sûr que je le savais, et bien sûr qu’elle savait que je le savais. Ça faisait simplement toujours son effet, de rappeler qu’on était important, et vastement plus que les autres. « Qu’est ce que je désire alors ? Je suis sûre que tu t’es assez posée cette question pour pouvoir me donner une réponse. »

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeMar 28 Jan 2020 - 9:28

La rouquine était en bien mauvaise posture. Elle avait une adversaire de taille dans les pirouette verbale dont au final elle avait peu d'expérience. Les gens qui fréquentaient l'auberge ne nécessitaient pas de marcher sur des oeufs pour leur parler.

Baaz'Hima  

Le nom de la ville tendit encore plus l'aubergiste  qui tenta de garder la face et de ne pas cesser de sourire à la princesse de Geresh. Cette dernière avait réussi l'exploit de valoriser l'aubergiste tut en lui rappelant qu'elles ne seraient jamais du même rang. Eänwen n'avait plus le choix elle devait plonger dans le vide et donner à la noble ce qu'elle demandait. Le contact de sa main douce sur la sienne usée par le travail et l'eau de mer était chaud et agréable. Elle inspira un coup puis plongea de nouveau son regard dans celui d'Aerianna.

"Et bien votre altesse, je pense que vous désirez, vous divertir. Je pense que vous voulez jouer. Je ne sais pas à quel jeu mais je doute que ce soit un jeu de bois ou de carte. Bien que si c'est le cas je peux vus en proposer."

De sa main libre elle attrapa son verre et bu une autre gorgée de vin en fermant les yeux comme pour disparaître un instant avant de revenir à son interlocutrice.

"Peut être que vous voulez vous jouer de moi, ou avec moi je ne sais pas encore."

Cette phrase était sortie avec un aplomb qui la surpris elle même. Elle était partagée entre la peur et l'excitation de jouer elle aussi. Son corps était tendu de toute part mais son visage semblait lui éclairé d'une autre chose. On pouvait voir une nouvelle lueur dans ses yeux et son sourire, ce n'était peut être pas de la provocation, ni même du défi, peut être juste du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeSam 1 Fév 2020 - 2:14

Un sourire fier illumina mon visage un instant avant de ne redevenir que ce sourire charmant que je lui servais.

Eänwen aurait eu du mal à se défiler mais elle essayait tout de même. Elle ne prenait guère de risques mais je ne pouvais qu’être sensible à ces moments où elle avait l’impression d’en prendre, une inspiration là, ses yeux qui se fermaient ici, une gorgée de vin… La peur, la retenue peut-être, tout ceci semblait s’en aller peu à peu tandis qu’elle les remplaçait par des émotions un peu plus en phase avec les miennes, du moins je l’espérais. Je n’étais pas son égale mais ça ne voulait pas dire que je voulais la dévorer toute crue, peut-être qu’elle avait trop sa rencontre avec Ethirëlon en tête ? Comment une telle rencontre pouvait se dérouler d’ailleurs ? Comment avait-il fait pour se retrouver là et l’attirer avec lui jusqu’à cette soirée ? Était-il seulement venu ici ? Il y avait quelque chose que j’ignorais et c’était sûrement la clé de tout, mais là je n’avais que la main d’Eänwen dans la mienne et son joli visage à observer.

Si je la dévorais toute crue ce serait pour une toute autre raison en tout cas.

« Cette question est exactement celle que je me pose, c’est à toi de m’apporter la réponse d’ailleurs. »

Je posai ma main libre sur la table tandis que l’autre remonta lentement le long de son bras, sans vraiment avoir d’autre objectif que continuer le jeu. Elle redescendit en glissant et vint se saisir du poignet de la rousse. La poigne était ferme mais restait douce et ramena sa main sur celle qui n’avait pas bougé pour que ce soit elle qui me tienne désormais. Elle n’avait certainement eu le même vécu qu’aucune de mes mains mais ce n’était pas un problème, je n’attendais de personne qu’ils aient passé une éternité enfermés dans un palais, c’était mon sort et il n’aurait aucune valeur s’il était trop répandu. Alors brusquement je décidai que je n’en pouvais plus d’entendre le bruit qui nous entourait et je me levai, veillant à emporter avec moi le trésor que semblait être sa main prise au piège entre les deux miennes. Le sourire se fit un peu plus mielleux et ma voix emprunta un ton un peu plus chaud.

« Est-ce que tu as un endroit où nous pouvons être tranquilles en attendant que je me décide ? »

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeLun 10 Fév 2020 - 11:57

Eänwen sentait sa peau frissonner sous les doigts de la femme. Elle devait répondre à une question qu'elle avait elle même formulé. Le piège s'était refermé elle en était sure maintenant. Elle savait que celà risquait d'arriver quand elle avait reconnu Aerianna Hiisi. Elle ne s'était juste pas rendu compte que le piège s'était refermé à l'instant où elle s'était assise à ses côtés.

Elle observa l'assiette qui ne se vidait pas. Elle était sur le point de lui demander si le repas lui déplaisait quand elle fut couper dans son élan par la princesse qui s'était levé et l'avait levé avec elle tenant sa main l'emportant avec elle comme si elle lui appartenait. Et à cet instant elle lui appartenait. La rouquine n'avait pas pour habitude de se laisser posséder de se laisser embarquer. Si elle en était là aujourd'hui c'est parce que elle avait su se défaire des autres et se faire elle même et pourtant face à cette femme elle n'était plus totalement indépendant et elle ne savait pas vraiment comment l'expliquer. D'ailleurs elle n'avait pas le temps de chercher à comprendre pourquoi les mains qui entouraient les siennes pourraient l'emmener n'importe où.

« Est-ce que tu as un endroit où nous pouvons être tranquilles en attendant que je me décide ? »

L'aubergiste regarda autour d'elle. Les chambres étaient toutes occupée, les cuisines étaient encore plus bruyante, les salles d'eau peu approprié à ce genre d'entretien. Peu approprié à un entretien tout court à vrai dire. Il lui restait à proposer une promenade dans le bosquet ou ... ses appartements.

Elle retira doucement sa main de sa prison et dans une petite révérence s'excusa un instant. Elle attrapa au vol le bras de Ariane la brune souriante marchant quelques pas vers la cuisine avec elle.

"C'est la princesse de Geresh elle veut que nous nous entretenions seules... Je ne peux pas refuser je te laisse gérer je ne serais pas loin si il y a le moindre problème vient me chercher."

Elle lâcha le bras de son amie remis une mèche de cheveux derrière l'oreille de cette dernière qui lui répondu avec un sourire entendu reprenant ce qu'elle était entrain de faire. La propriétaire elle revint glisser sa main là ou elle s'était trouver plus tôt comme si celà était sa place naturelle.

" Et bien je n'ai que deux option a vous proposer si vous voulez marcher et prendre l'air il y a le bosquet juste derrière mais je crains qu'il soit bien humide... Si vous préférez rester au chaud nous pouvons nous isoler dans mes appartements"

Elle n'état plus tendu comme elle l'était plus tôt c'était étrange. C'était comme si elle avait accepté qu'il se passerait quelque chose mais elle n'avait plus peur que celà arrive. La tension était autre ce n'était plus de la crainte. Elle souriait à la princesse serrant légèrement sa main dans la sienne comme pour lui signifier

*vous avez gagné je vous suis et nous allons jouer*
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeLun 10 Fév 2020 - 21:16

Sans trop réfléchir à ce que je faisais j’exerçai une pression plus forte en sentant sa main se soustraire à la mienne avant de la laisser s’échapper. Je pouvais lui laisser le bénéfice du doute et sa révérence était suffisante pour que je la laisse prévenir de son départ. Je l’attendis alors, un instant, et avant que je n’aie pu m’impatienter elle était de retour pour glisser sa main là où elle était censée se trouver. Je souris plus pour moi-même que pour elle, et je ne relevai la tête pour plonger mon regard dans le sien qu’une fois qu’elle se mit enfin à me répondre. Je l’avais attendue cette réponse et je ne fus pas déçue. Elle me faisait peut-être bel et bien des avances, je me dis, mais je décidai de la prendre à contre-pied en préférant prendre l’air. Et puis, y avait-il tant de différence entre ses appartements et l’extérieur tant que j’étais assurée de rester seule avec elle ? Il y avait bien la pluie, mais c’était tout ce que je pouvais voir.

« Allons voir si la pluie a cessé. »

Je l’entraînai par la main vers la porte et ne m’arrêtai pas en passant devant l’aveugle. Une fois dehors je pus constater que si l’air était bien humide je n’avais pas besoin de garder ce manteau et je me dirigeai vers les quelques hommes qui m’attendaient pour la leur lancer après l’avoir dégrafée d’une main. Ils eurent l’ordre de ne pas plus bouger puis je m’éloignai dans la direction du fameux bosquet en continuant de tenir cette main que je n’avais pas lâchée. J’avais dévoilé en ôtant ce manteau ma tenue de voyage que ceux qui m’avaient seulement vue dans ces éternelles robes blanches ne pouvaient imaginer m’aller si bien. Que ce soient ces hautes bottes brunes, cette veste de cuir sombre ou ce court pantalon plus clair… Tout ceci existait pour ce genre d’instant, pas pour ceux où l’on devait me voir comme Aerianna Hiisi de Geresh, et j’espérais qu’Eänwen soit assez lucide pour comprendre que ce n’était pas un de ceux-ci.

Au lieu de continuer à mener la marche, au lieu de rester devant elle, quand je fus sûre de ne pas avoir de regard indiscret pour me suivre, je soulevai assez sa main pour en une manœuvre passer sous son bras et me positionner dans son dos. J’avais l’impression d’avoir dépassé et de loin le moment où il fallait que je fasse attention, le moment où il fallait que je fasse semblant, aussi ne m’empêchais-je pas de me coller contre elle. Je remontai sa main jusqu’au creux de son propre cou et la gardai là alors que je me penchais sur son oreille opposée pour parler en un seul souffle chaud. « Tu es sûre que personne ne viendra là où tu m’emmènes ? » Je n’étais pas totalement honnête dans mon comportement mais mes mots eux disaient exactement ce qu’ils voulaient dire, j’étais on ne peut plus sérieuse quand je voulais du silence et de l’intimité. « Il ne faudrait pas que qui que ce soit gâche ce genre de moment. »

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeMer 12 Fév 2020 - 14:19

Eänwen était soulagée que la princesse marchande choisisse l’extérieur. Elle n'était pas du tout à l'aise avec l'idée de la laisser pénétrer son intimité aussi facilement. Elle allait prendre la marche mais Aerianna l'avait devancée. Elle n'eut pas un regard pour son esclave aveugle, à peine plus pour son équipe postée devant l'auberge. Elle leur avait lancé sa veste dévoila une tenue bien loin de celle dans laquelle elle l'avait vu la première fois.

La robe blanche dans laquelle l'aubergiste avait pu voir la dame de Geresh asseyait parfaitement son statut, là c'était plus flou. Bien sur ses gestes  et son attitude montrait bien qu'elle était quelqu'un d'important mais il n'y avait rien dans ces vêtement qui laissait transparaître son pouvoir. Eänwen elle était égale à elle même. C'était quand elle s'était rencontré la première fois qu'elle semblait déguisée. Elle l'était et aujourd'hui  c'était presque un inversement des rôles. Pourtant rien n'avait changé quand à l'impression que la brune faisait à la rouquine.
Cette impression étrange de flirt tout en ayant cette relation de pouvoir. L'aubergiste était clairement perdue face à une attitude pareille. Il était évident que elle était rarement du côté de la barrière. Elle était indépendante et se débrouillait toute seule à la tête d'un commerce. Le pouvoir était généralement de son côté. Là non. Le flirt ah le flirt sa seule expérience de flirt remontait à Joshua dont elle n'avait plus de nouvelles ni même de dame Elia. Le reste du temps elle coupait court à tout celà. Mais là c'était trop flou, trop nouveau, trop inattendu pour qu'elle puisse dire ou faire quoi que ce soit. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait et avait l'impression de marcher sur des oeufs en permanence. Puis est ce qu'elel avait envie de flirter avec Aerianna ? Elle ne s'était jamais posé la question réellement à vrai dire. Elle essayait avant tout de comprendre ce que la femme attendait d'elle.

Alors que elle essayait de démêler le vrai du faux, la brune s'était arrêtée et en un mouvement s'était retrouvé derrière elle. Elle eu à peine le temps de revenir à la réalité qu'elle sentait son coeur battre sur le bout de ses doigts entremêlés avec ceux de la princesse. Sa voix tout juste soufflé au creux de son oreille la fit frissonner. La chaleur de ce souffle l'avait envahi en quelques secondes. C'était une étrange sensation dont elle était incapable d'analyser le contenu.

La seule réponse dont elle fut capable fut de hocher la tête lentement. Son coeur battait plus vite, son souffle n'était pas calme, on en pouvait pas dire qu’il était agité pour autant il était juste totalement irrégulier. Elle ne bougea pas pendant quelques seconde comme si le temps était suspendu. Puis comme si elle avait retrouvé une contenance et elle bougea. Elle bougea lentement pour se tourner vers la femme dans son dos. Elle avait laissé glisser sa main entremêlée dans son dos.

"Ce bois n'est pas grand et très peu fréquenté, peut être bien qu'une biche ou deux pourraient venir perturber cette promenade"

La voix d'Eanwan était tremblante et faible. Elle avait l'impression d'être un oiseau entre les pattes d'un chat. Ses yeux vert d'eau plongé dans le regard de nuit cherchait à savoir ce qui ne pouvait être dit avec des mots. La position était telle que le souffle des deux femmes se mêlaient sans problème. Le coeur d'Eanwen essayait de sortir hors de sa cage thoracique. A quoi jouaient elles ?
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeJeu 13 Fév 2020 - 23:50

La réponse, j’avais fait semblant de l’ignorer, bien sûr que je voulais jouer avec elle.

Et elle était si réceptive, même là, quand elle tournait la tête dans ma direction. Elle offrait même une possibilité de plus à mon jeu, une que je savais arriver tôt ou tard mais que je ne voulais pas précipiter, comme si mon jeu était aussi son jeu et qu’elle avait complètement cédé. Et cette voix… il y avait la possibilité que je sois en train de l’effrayer, tout simplement, mais je ne pouvais concevoir cette option, je n’avais jamais su la concevoir, à part quand l’intention de faire peur avait été là. Alors une voix qui tremblait, ce n’était qu’une voix qui me demandait doucement de lui octroyer le droit de participer à mon jeu. N’aurait-elle pas pu sinon invoquer le risque que l’on nous y trouve ? Pour me faire peur et rééquilibrer un peu la situation ? Alors, presque sans hésitation dans le geste, une fois qu’elle eut fini sa phrase, je déposai mes lèvres sur les siennes un unique instant avant de les décoller. Et puis, pour que le signal ne vienne pas sans un signal inversé, je lâchai sa main, me dégageai d’elle et m’éloignai de deux pas en me retournant.

« Je ne devrais pas faire ça. »

Je l’énonçai comme j’aurais énoncé une vérité si banale qu’elle ne méritait pas la moindre émotion dans ma voix. Ce jeu n’était pas particulièrement amusant mais je ne pouvais pas vraiment m’en priver en ce moment et depuis le drame que j’avais vécu, car rien de trop direct ne m’apporterait un plaisir autre que banal, rien de trop direct ne m’apporterait un plaisir autre que celui que je devrais moi-même provoquer. Si j’avais été dans la même robe blanche que j’aimais tant porter je me serais laissée tomber au sol dans un mouvement presque théâtral à cause de toutes ces pensées qui me harcelaient. Si j’avais été dans la même robe blanche que j’aimais tant porter, mais aussi s’il n’avait pas plu si récemment. J’imaginais à peine l’aspect de la robe après une chute à cet endroit là. Mais surtout, il ne s’était écoulé qu’une poignée de secondes depuis que j’avais quitté Eänwen et je me rendais compte que m’en séparer aussi vite ne me satisfaisait pas, alors je me retournai et l’interrogeai à nouveau, comme je n’avais cessé de le faire depuis que je m’étais révélée à elle.

« Ça, tu as apprécié ? »

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeJeu 26 Mar 2020 - 0:49

Le souffle coupé. Le coeur emballé. L'esprit en surchauffe. Voilà ce qu'il s'était passé pendant les quelques secondes ou les lèvres de la princesse s'étaient posé sur celle de l'aubergiste. Elle ne pouvait pas dire qu'elle ne l'avait pas vu venir mais elle ne pouvait pas non plus dire qu'elle s'y attendait.

La princesse jouait avec elle depuis le début et Eänwen bien trop novice dans ces jeux n'avait pas su comment réagir et ne savait toujours pas comment réagir. Ce n'était pas comme avec Joshua ou tout était beaucoup plus simple. Ils avaient le même âge ils avaient parlé pendant des heures et il était bien moins énigmatique que la dame de Geresh.

Elle s'était défaite puis éloigné ce qui avait eu exactement le même effet que le contact. Perdre la rouquine. Voilà ce qu'elle était perdu. La première phrase était parvenu aux oreilles de la pêcheuse mais mais pas à son esprit. la deuxième elle la ramena à l'instant présent.

« Ça, tu as apprécié ? »

Le ton de la princesse était le même que tout le reste de leur entretien. Ce qui conforta Eänwen dans son incompréhension de ce personnage pour le moins déroutant.

"Si.. j'ai apprécié ? Je euh oui je crois..."

Elle lui sourit rouge écrevisse et puis osa un pas tremblante toit comme l'étais sa voix. Elle glissa de nouveau sa main dans celle de la princesse.

"Continuons à nous promener voulez vous ?"

Elle était perdu mais la seule certitude qu'elle avait c'est qu'elle ne vulait pas que ce jeu s'arrête du moins pas tout de suite. Elle voulait en comprendre les règles avant d'abandonner la partie ou de chercher la gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeJeu 26 Mar 2020 - 23:11

Je souris chaudement en l’entendant confirmer mon doute, c’était amusant de voir l’effet que je lui faisais.

Et puis elle était courageuse, car même si seule j’étais probablement moins intimidante qu’avec des hommes à portée de voix, elle n’hésita pas un instant à faire le pas qui nous séparait et à me confier à nouveau sa main. Elle m’aurait sûrement laissé en faire ce que je voulais mais j’obéis à son souhait et me retournai pour reprendre notre promenade. Je ne dis aucun mot d’abord, et me contentai de jeter quelques regards dans sa direction, comme si j’avais peur qu’elle disparaisse à tout instant, comme si j’avais peur qu’en dessous de cette façade courageuse l’inquiétude s’installe pour de bon. Mon sourire devait être le mur qui ferait reculer la peur, mais je savais probablement mieux qu’elle que certains sourires étaient de bien dangereux signaux. Le silence entre nous deux s’était installé et quelques arbres défilaient lentement de part et d’autre de notre sentier dans un calme tout relatif. Au lieu d’écouter les bruissements d’un bosquet qui se réveillait après avoir laissé passer la pluie, je me tournai à trois quarts vers elle, marchant presque à reculons tout en la fixant du regard.

« Pourquoi ce bosquet ? La côte est moins jolie qu’à Geresh mais pourquoi ne pas l’avoir choisie ? »

Je ne savais même pas si elle était moins jolie qu’à Geresh. Quand on me proposait un voyage de plaisance sur les côtes de la mer Olienne on me proposait plutôt d’aller de l’autre côté, loin de Thaar et du peuple que presque aucun de ceux qui embarquaient à Geresh ne voulait voir. Peut-être que s’arrêter ici était une option en réalité. Enfin, si quelqu’un pouvait me renseigner c’était sûrement Eänwen, et si elle ne m’y avait pas emmené c’était sûrement pour cette raison. Je détournai la tête d’elle un instant pour être sûre que le chemin était dégagé et me mis totalement face à elle, ma main libre se saisissant de la sienne alors que je me penchais en avant. Sur le sentier que j’avais quitté des yeux il y avait un arbre, un peu plus loin, et j’étais un peu curieuse de comment elle réagirait une fois que je l’atteindrais alors que je reculais toujours. Les sujets les plus sérieux viendraient éventuellement, mais pas tout de suite.

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeVen 27 Mar 2020 - 0:42

Les quelques minutes de silences étaient aussi angoissantes que reposantes. Puis ce silences fut rompu une fois de plus par la Princesse de Geresh. Evidemment c'était elle qui menait la danse Eänwen ne pouvait pas mener la danse elle ne connaissait ni les pas ni le rythme ni même quoi que ce soit. Alors elle se contentait de suivre.

« Pourquoi ce bosquet ? La côte est moins jolie qu’à Geresh mais pourquoi ne pas l’avoir choisie ? »

Elle fronça légèrement les sourcils c'est vrai ça pourquoi elle avait choisi ici et pas la côte ? Et ce qui s'était passé à peine une vingtaine de minutes plus tôt lui revint en tête tout simplement parce que la brune avait demander un endroit où s'isoler et non pas une balade digestive.

"Je et bien..."

Voilà qu'une nouvelle fois Aerianna Hiisi la perturba. Non plus une seule de ses mains était occupée mais les deux. Sans cesser d'avancer ou du moins de reculer maintenant, elle s'était penché vers le visage de la rouquine qui avait du mal à continuer sa phrase son regard d’émeraude plongé dans celui d'ébène. Par réflexe elle regarda la route avant de retourner se perdre dans les yeux de la magicienne.

"Je n'ai pas chercher à trouver un endroit ou nous promener mais juste à répondre à votre besoin d'isolement, la côte est à une heure de marche ça ne me semblait pas pertinent."

Ses yeux faisaient des allers retours entre le chemin et les yeux noirs. Mais Perdues un peu trop longtemps dans ses derniers elle n'avait pas jugé la distance entre l'arbre et ses racines correctement aussi elle due réagir sur le vif et non pas en prévenant comme elle aurait aimé le faire.

Ses mains avait quitté celle de la femme pour venir la saisir par la taille la rapprochant d'elle dans le but de lui éviter de se cogner ou de tomber.

"Attention votre altesse. N'allez pas vous blesser je vous en prie."

Elle avez chuchoté ça dans un souffle qui était devenu étrangement court.
Revenir en haut Aller en bas
Aerianna Hiisi
Modérateur
Modérateur
Aerianna Hiisi

Nombre de messages : 491
Âge : 26
Date d'inscription : 18/10/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 28 ans
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeSam 28 Mar 2020 - 1:28

Je savais qu’elle s’était trop perdue dans le moment pour être assez attentive, je savais que l’arbre venait, et j’appréciai d’autant plus son réflexe. Elle m’avait rapproché d’elle, assez pour me confirmer qu’elle n’avait pas vraiment peur de moi, qu’elle n’avait plus vraiment peur de moi. Je souris, la remercia en un seul mot, et déposai à nouveau mes lèvres sur les siennes, un tout petit peu plus longtemps que la première fois. Mais comme la première fois je me défis de son étreinte puis poussai sur ses épaules pour l’éloigner légèrement et achever de me coller contre cet arbre. En d’autres circonstances je me serais débrouillée pour la coller elle contre l’arbre, mais en celles-ci j’étais beaucoup plus douce, beaucoup moins active, et ma décision avait été toute autre. L’isolement servirait au moins pour ce que j’avais prévu de faire, et si j’avais bien lu la situation personne ne savait que c’était la Princesse de Geresh qui s’était aventurée dans les bois.

« Je voulais jouer avec toi depuis le début, Eänwen, depuis que je t’ai vue la première fois. »

Je souris, l’expression tout de même un peu défaite, le regard pris dans le sien.

« Je ne sais où nous mène ce jeu, je n’ai pas prévu de fin. J’étais curieuse de savoir ce qu’il te trouve. »

Il, c’était bien évidemment Ethirëlon Nas’olen, qui venait chasser si près de chez moi, et qui avait commencé sa chasse avant même de me connaître. Il avait dû l’inviter avant de me connaître mais tout de même après avoir appris que je venais le rejoindre. Au final c’était peut-être lui qui jouait avec moi à cet instant. Toutes ces rénovations, il devait se dire que je verrais tout et que je le jalouserais. Jalouser… ou plutôt lui en vouloir. Il avait déplacé un pion que je ne pouvais ignorer, et Eänwen en était la matérialisation physique. Je me foutais des rénovations de l’auberge, je me foutais de son agrandissement, je me foutais des conséquences d’image, après tout il n’avait pas osé s’en prendre directement à Geresh. Je me foutais moins de ne juste pas comprendre ce qu’il faisait, et au lieu d’élucider le mystère seule j’allais me servir de la seule personne qui devait en savoir plus que moi et moins qu’Ethirëlon lui-même.

« J’ai vu en toi ce qui pourrait m’intéresser, mais toujours rien de ce qui l’intéresse lui, tu sais, toi ? »

_________________
Aerianna: #ffffff

Les trucs qui brillent d'Aerianna et autres mourus :
 


Le vol du siècle :
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Eänwen Riba
Humain
Eänwen Riba

Nombre de messages : 103
Âge : 24
Date d'inscription : 11/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  21 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitimeLun 30 Mar 2020 - 1:54

Un autre baiser. Cette fois ci il fit louper un battement au coeur d'Eänwen et pourtant ses lèvres lui rendirent le baiser contrairement à la première fois qui l'avait trop surprise pour ça. Alors qu'il lui semblait enfin comprendre le jeu voilà qu les règles changeaient encore.

Elle s'était éloignée et le vent qui passait là ou se trouvait quelques instant plus tôt le corps d'Aerianna, glaçait le coeur de la rouquine. Puis les mots de la princesse finirent par l'achever.

Le IL c'était forcément Ethirëlon Nas'olen. Sujet qu'elle avait sciemment évité depuis le début. Sujet qu'elle ne voulait pas aborder avec elle. Pourtant elle n'avait plus le choix maintenant. Par contre il fallait qu'elle pèse ces mots. Qu'elle les choisissent tous avec la plus grande des précaution. Il ne fallait pas dire quoi que ce soit qui lui coûterait sa vie ni même quoi que ce soit qui entacherait le mécèna du prince de Baaz'Hima.

Son attitude physique elle aussi avait changé. Elle s'étai redressée et raidit. Ses poings et sa mâchoire étaient serrés dans un premier temps puis elle tenta de les desserrer en prenant sa respiration. Sa mine grave se détendit légèrement. Elle se repassa la dernière phrase de la dame de Geresh dans sa tête. Elle lui plaisait et donc de ce fait son pronostique vital n'était peut être pas engagé du coup. Elle jouait nerveusement avec ses doigts son regard qui était devenu fuyany se plantait de nouveau dans les yeux de la princesse.

" Votre altesse, je ne comprend pas l’intérêt du prince de Baaz'Hima pour un établissement comme le mien mais son mécèna est important pour le développement de ce qui me fait vivre aujourd'hui."

Elle ne souriait plus montant que ce qu'elle disait n'était pas un jeu. Elle ne voulait pas jouer avec ça.C'était tout ce qu'elle aimait était en jeu dans cette conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] Empty
MessageSujet: Re: Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]   Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Un estomac à remplir, une curiosité à assouvir [Eänwen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ITHRI'VAAN :: Principautés Vaanies-
Sauter vers: