Partagez
 

 [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 437
Âge : 41
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) Empty
MessageSujet: [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)   [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) I_icon_minitimeVen 8 Nov 2019 - 18:52


Favrius, premier mois d'automne
An 17 du XIe Cycle
1er jour de la 3e ennéade
Chapelle du palais de Drok, minuit

Une silhouette sombre est dans la chapelle depuis le crépuscule. Un autel après l'autre, prière après prières, flammes après flammes. Des dizaines de bougies sont allumées, baignant l'endroit d'une lueur chaude, contrebalancée par la pâle froideur des lunes. Des braseros éclairent les lieux.

L'officiante, en ce moment, se recueille, une fois de plus.

Il y a des lustres qu'elle n'a pas dansé. Elle se sent prise dans un corp trop grand, dans un costume. Viconia sait qu'elle aurait dû se réapproprier son corp aussitôt que possible. On lui a empêché de danser et quand le temps fut venu, elle n'en avait plus envie. Soyons franc, elle a une frousse terrible. Les cauchemars du prêtre de Kiran hantent encore l'arcaniste. Avec le sentiment d'échec qu'accompagne la vision d'une enfant qui n'est pas la sienne.

Elle ne se fie plus sur ses perceptions. Autant physiques que mentales. La musique lui semble traitresse, Viconia s'en méfie. Elle sait que plus elle tardera, plus il sera difficile de se remettre en selle…  

Avancant  vers le centre de la chapelle, d'abord sur les talons, ensuite sur la pointe des pieds, d'une démarche d'abord hésitante puis de plus en plus gracieuse, l'arcaniste investit les lieux. Sous le regard des dieux, elle laisse aller son manteau et s'offre à leur regard de pierre, nue et frissonnante sous le froid de la nuit. Sa peau d'ébène se couvre de chair de poule, ses pointes durcissent. Ses cheveux, libres, lui coulent en vagues voluptueuses sur les reins, mettant en valeur son fessier ferme. Viconia hésite un court instant.

Est elle une couarde?

Non, absolument pas. Ca ne l'empêche pas d'avoir peur. Maintenant, il lui faut se réapproprier ce corp devenu par trop étranger.

Un bras se lève, une arabesque raide. Une pause, une grimace. Ca ne vas pas… pas du tout. Elle doit s'ouvrir… Se détendre. Un instant et elle reprend. La drow se force à abaisser ses murs hissé si hauts. Alors sa propre mélodie lui parvient enfin en force.

Hésitante, Viconia lève un bras élégant et gracieux, tout en se mettant à onduler sur un rythme qu'elle est la seule à entendre. Si elle est raide et saccadée au début, l'enchanteresse retrouve ses marques, étirant son esprit pour emplir son corp comme il se doit. Elle prend le temps, plusieurs minutes passent ainsi tandis qu'elle emplit peu à peu l'espace disponible.

D'une cambrure aussi souple qu'époustouflante, pleine de grâce, les yeux fermés, l'arcaniste se penche vers l'arrière, dans l'ombre de la statue de Valas Talberith projetée par les flammes des braseros qui embrasent son corp de nuit et son visage.

Les yeux fermés, la jeune drow sourit. Elle est peut-être inapte, mais le simple plaisir de danser pour danser l'envahit.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 437
Âge : 41
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) Empty
MessageSujet: Re: [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)   [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) I_icon_minitimeMer 13 Nov 2019 - 2:13

Favrius, premier mois d'automne
An 17 du XIe Cycle
3e jour de la 3e ennéade
Coucher du soleil, bord de la Mer Olienne

Elle ne peut pas dire, mais Esion a son charme. La région oubliée de tous a son petit je ne sais quoi qui la fait sourire de plus en plus. L'Obok Drok est d'une amabilité exquise, extravagant, excentrique, impitoyable, exubérant. Un doeben… qui doit être impitoyable, dangereux et retors pour s'être hissé si haut. Elle ne doit pas se laisser amadouer. A chaque fois que la jeune drow a fait confiance à quelqu'un, elle en a payé le prix.

Oh, la hyène Zurthane la traite bien, exagérément bien même, Viconia pressent cependant que ce n'est pas sans raison. Un mâle prévenant est un mâle qui veut quelque chose. Et elle n'a pas grand chose à offrir… Les mélodies des esclaves du port finissent par lui taper sur les nerfs et sur ses perceptions faisant venir la migraine qui la taraude à chaque fois que son don est sur le point de se manifester, aussi la jeune drow fait volter sa jument à la robe d'un doré outrageux et descend le long de la côte. Le long de la plage, Varg sur les talons, allant et venant sans cesse, effrayant avec une bonne humeur manifeste les milliers d'oiseaux marins qui s'envolent sur son passage en criant leur outrage sur le bruit du ressac.

L'air chaud et iodé sale sa peau d'ébène et ses vêtements Puysards qui, elle ne veut pas se l'avouer encore, sont complètement inadaptés à ce climat particulier. De noir et d'argents, ses vêtements sont beaucoup trop habillés. Beaucoup trop pompeux. Ou pas assez, ca dépend du point de vue. Elle commence à comprendre pourquoi le mâle ne porte pas son armure au quotidien. Il fait plus chaud ici que dans la chambre magmatique. Et le soleil tape fort. Même sa carnation obscure a attirée un coup de soleil.

Plissant les yeux, Viconia regarde le soleil descendre le long de l'horizon marin. Pendant un long moment, elle regarde le ciel se nimber de jaune, d'orange et de rouge sang. Ca lui rappelle autre chose, le premier lever de soleil qu'elle a vu, au sommet du volcan. Avec Krish…  Comment se débrouille t'elle sans elle, Valsharess?

Les prunelles d'émeraudes changent d'expression, du rêve émeraude, ils pâlissent et prennent la teinte des brumes irlandaise. La bouche parfaite se referme sur les perles nacrées de ses dents. Sa jument piaffe, mais attend patiemment que sa cavalière lui intime le signal du retour…

Un oiseau vivant entre ses crocs, Varg revient en trottinant gaiement, avant de déposer sa proie au sol, l'aplatissant d'un coup de pattes bien placé. L'arcaniste détourne le regard du crépuscule, regarde l'animal achever de gestes précis la faible créature. Voir les règles divines êtres exécutées avec tant de simplicité fascine la drow.

Appuyée sur l'encolure de sa monture, Viconia regarde le volatile se faire dévorer, puis retourne vers Esion. Quand elle revient, il est tard. Et une silhouette reconnaissable l'acceuille avec effusion, faisant part de son inquiétude. Et sous l'odeur de viande et de tabac, elle se laisse palper par les esclaves affiliés au grand drows, qu'il appelle de sa façon si caractéristique. Varg, les laisse faire sur un claquement de langue de sa maîtresse.

Les prunelles précieuses se posent sur ceux du mâle, aussi atypiques que les siennes. La jeune drow sourit, satisfaite.

-J'aurais une requête cher Obok… Apprends moi à chasser s'il te plaît.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 437
Âge : 41
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) Empty
MessageSujet: Re: [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)   [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) I_icon_minitimeLun 18 Nov 2019 - 17:55


Favrius, premier mois d'automne
An 17 du XIe Cycle
8e jour de la 3e ennéade
palais du 3e Ost, suite de Viconia


Deux ennéades se sont passées… Dix huit longs jours. Dix huit longs jours à réfléchir et à s'interroger sur sa place au sein de l'Eda vengeur… A danser, se promener. Réfléchir, beaucoup. Fuir les gens modérément. La spiritiste ne se sent pas d'humeur sociale, les événements lui donnant beaucoup à réfléchir.

La façon dont ses agissements ont été perçus lui laissent un goût amer, certe, mais il faut avancer. La façon dont Krish lui a montré la sortie lui laisse un goût amer en bouche. La rage secoue sa Flamme à chaque fois qu'elle y pense. La situation inversée, elle l'aurait défendue à tout prix. C'est cela son problème se rend t'elle compte. Elle a pensé aux autres avant elle même. Elle a fait confiance… A Krish, a Valsrik'Hrae, à Na'Ri, à Shyn'Tae, à Sel'Drin… Pour ne nommer que ceux là. Elle a été manipulée et jetée comme un vulgaire détritus. C'est de sa faute aussi… Elle a été trop franche, trop transparente. Mais assez de morigénation, ce n'est pas dans son programme du jour. La jeune drow s'empare d'un drap de soie blanche et drape savamment son corp nu dedans. Ses vêtements Puysards sont trop habillés et pas assez résistants, elle ne se sent pas d'humeur à tolérer une autre journée cuisante dans ses vêtements sacerdocaux. Quand elle a fini, personne ne pourrait reconnaitre un drap. Sa robe dévoilant une poitrine appétissante, ouverte sur le côté pour dévoiler la jambe interminab;e à la plastique parfaite, elle termine sa toilette par sa ceinture de disques d'or blanc et sa dague. Alors passe t'elle de l'autre côté.

Viconia sait qu'elle a trop de temps libre. Elle a toujours travaillé d'arrache pied dans sa vie, même Krish n'a pas remis ses résultats en question quand il s'est agit de l'administration du Puy, mais elel a préférée l'écarter de sa vue plutôt que de lui laisser les charges qui étaient siennes... Bien, alors, il est temps de s'occuper un peu à SES affaires et arrête de ruminer ma fille… L'arcaniste n'est pas militaire, n'a de compte à rendre à personne ici. Sauf envers son hôte bien sûr. Drok la traite de façon exquise, mais la jeune drow se défie de lui quand même. Malgré tout, elle se surprend à tendre l'oreille à la mélodie de l'exubérant doeb.  Elle ne lui demande pas plus que le strict nécessaire, mais il a une façon de devancer ses besoins qui la laissent perplexe, à croire qu'il l'espionne.

Viconia s'égare. Les prunelles d'émeraudes rougeoyants tombent sur deux antiques volumes offerts en cadeaux, elle les parcoure du doigts, les survole des yeux… Intéressée, elle l'est. La théorie des grimoires est fascinante… Un œil nouveau sur comment aborder l'esprit des autres dans un but thérapeutique… Avec un mot de Drok, s'excusant de ne pouvoir être là, les affaires du 3e Ost le gardant loin…

La drogue qu'est la magie coure brièvement dans ses veines… La jeune drow, toute de marbre blanc et d'ébène, compulse avec attention les livres… C'est une avancée majeure.

Sans s'en rendre compte, son grimoire à elle est ouvert.
Sans s'en rendre compte, le temps passe, les pages se couvrent de notes et d'hypothèses.
Sans s'en rendre compte, le soir tombe sur Esion, les esclaves assignés à son services allument les lampes et lui apportent à manger, ce que Viconia ne touche pas.
Sans s'en rendre compte, la nuit passe… Et ce n'est qu'à l'aube que la drow va se coucher un peu… Aujourd'hui est un grand jour qui aurait dû être hier.

Parce que c'est aujourd'hui et non hier qu'elle se lance en affaires… Pour elle, et non pour la gloire de quelqu'un d'autre. Le climat politique n'est pas idéal, certe… Mais ca pourrait lui être bénéfique si elle agit finement et avec des prêtes noms… Des petites bêtes qui achèteront pour elle à bon prix les commerces malmenés par le climat instable… Parce qu'après la guerre, il y aura toujours besoin de produits de luxes… Elle pense à un créneau particulier particulièrement dédaigné par tous.  

Viconia doit se trouver un prête nom… Un esclave qui lui servira de paravent… Qu'elle agisse dans L'ombre, là où est sa place. Elle est assez lucide pour savoir que les Princes marchands ou autre ne traiteront jamais avec une Eldéenne… Encore moins une ancienne triumvir.

Ici, à Esion, ce n'est pas les esclaves qui manquent… Mine de rien, les livres lui ont montré comment accélérer le processus... Maintenant, il ne faut que le courage de se replonger dans la Trame.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 437
Âge : 41
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) Empty
MessageSujet: Re: [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)   [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) I_icon_minitimeMer 20 Nov 2019 - 5:11


Favrius, premier mois d'automne
An 17 du XIe Cycle
5e jour de la 4e ennéade
Esion, lieu inconnu

Viconia doit prouver à tous, à son dieu, aux autres et, surtout à elle-même, que non, elle n'est pas instable et inapte. Avant de rentrer affronter ses pairs pour regagner son titre de grande-prêtresse à coup de crocs, il lui faut renouer avec elle-même, avec son dieu… La jeune drow a peur. Mais elle ne reculera pas. Est elle digne de ses projets, de ses ambitions? Elle se le demande. Après tout, ca porte un coup quand l'Avatar du père vous congédie comme une vieille chaussette… Elle se sent seule, atrocement seule. Mais elle a décidé de s'en faire une armure.  

La pièce est prête, le cercle de protection, au sol, est parfaitement dessiné. Au centre, un esclave est assis chevilles et poignets entravés, au bord des larmes. Devant lui, hors du cercle de protection, l'Autel dédié à Valas Talberith, délicatement décoré à l'Eldéenne. A l'est, brûle l'encens, exhalant son odeur riche et capiteuse dans l'air confiné de la pièce.  Au sud, un brasero répand la lueur réconfortante de sa flamme sur le lieu de rituel. A L'Ouest, la vasque sacrée contenant de l'eau, cette matière ô combien précieuse ici à Esion. La dernière, au Nord, est rempli du précieux sel de mer rose extrait des plages environnant la cité.

Vêtue de son ample jupe et de ses multiples clochettes tintant doucement à chacun de ses mouvements, Viconia est à genoux devant l'esclave assise. Ses mains délicates effectuent avec assurance le rituel maint et maint fois réalisé au cour du siècle. Avec une apparente sérénité, elle mélange les plantes et la drogue dans le récipient sacré.

La jeune drow a peur cependant. Une terreur sourde lui noue le ventre. Et si elle n'était pas à la hauteur une fois de plus? Et si son dieu la condamnait aux pleiks? Et si sa Flamme était irrémédiablement atteinte, que sa magie était définitivement hors de portée?

C'est stupide, se morigène t'elle. Si elle avait présenté un tel risque, on lui aurait enlevé définitivement son catalyseur. Il aurait probablement été fondu pour une arme contre les traitres  du karlikk glenn, pour s'assurer qu'elle ne puisse plus jamais l'utiliser. Si elle avait présenté un tel risque, ils ne l'auraient jamais laissée aller malgré tout les secrets qu'elle sait.

Mais si elle avait encouru la défaveur des dieux?  …  Aujourd'hui, elle se lève et combat. A sa façon, et avec ses outils. Viconia ne saurait souffrir un jour de plus sans savoir. Est elle irrémédiablement perdue et inapte comme on le lui a assené à Sol'Dorn? Est t'elle réellement une blasphématrice? C'est aujourd'hui que ca passe ou que ca casse. Sous l'oeil de Valas et de Teiweon qu'elle prie religieusement depuis qu'elle lui a accordée sa deuxième vie. Sa famille finit toujours par revenir dans le giron de la déesse de la mort, pense t'elle avec une crainte toute religieuse. Il y a des épreuves qui marquent. Uriz ne lui a pas laissé de chance, Teiweon si. Aujourd'hui, Viconia Elthiriel X'Ianxin finit de relever son deuxième genou de terre… Ou va mourir en essayant. Elle espère juste que La Chimère sera satisfaite de sa piètre performance des dernières années.

Parce qu'elle ne VEUT compter que sur elle-même maintenant. Même pas ses pairs du clergé de Valas, qu'elle nommait sa famille. C'est à elle seule, pense t'elle,  de protéger l'Oeil des individus avides, c'est ce que maitre Lah'Zarr lui a demandé et elle a tenu parole. Viconia n'a pas à rougir là dessus au moins. Par chance, il y a d'autres grands-prêtres modérés et fort compétents qui tiennent le fort. Malgré tout, l'amertume d'avoir été jugée indigne et pas à la hauteur de la tâche même dans son culte est très dur à avaler. Elle a néammoins décidé que ce n'était pas aux Eldéens de décider de sa dévotion envers Valas Talberith, mais au dieu lui même. Et quand à son supposé fils… Il fait parti de ceux dont elle doit impérativement protéger le peu qu'elle peut encore.


 yallt usstan falduna dos Valas Talberith. A nindol hal'l, xal usstan valbyl xuil dos xuil hyrr'olar lu'ind'vha. Xal usstan, xuil ussta Lloun,  ele'mat dosst orn, yutsu ulu l'nossta... Ol inbal nau yorn zhennur taga l'uss dos kyorl lu'dos belbau ulu udossa, Ilythiiri

Aujourd'hui, je rend grâce à toi, Valas Talberith. Par ce rituel, puis je renouer avec toi, en toute sincérité et simplicité. Puis je, par mon Art, exprimer ta volonté, revenir à la Source… Il n'y a pas de Pouvoir plus important que ce lui que tu garde et que tu nous à donné à nous, Eldéens.

Elle laisse aller une petite poudre dans le bol, qu'elle mélange du bout du doigt.


Dosst quarthas ol zhah jal nindel selg'tarn. L'zhaunil ulu ser szeous, l'zhaunil ulu sslig'ne l'Sol lu'ukt szeoussen…  L'zhaunil ulu ser tarthe dal l'teknilur ussen. usstan sila mina ulu ussta phalarn lu'tu'jol.  
usstan inbal mina nin lu'usstan ser mina sreen'aur


Ta charge est tout ce qui importe. Le savoir à garder secret, le savoir pour protéger l'Oeil et ses secrets. Le savoir à cacher des individus avides. Je les ai emportés dans ma tombe et au delà. Je les ai encore et je les gardes.


Prenant le bol devant l'esclave, elle y trempe les lèvres avant de lui tendre dans un agréable son de clochettes. L'oeil d'émeraude rougeoyant est doux, encourageant même. Et de toute façon, le sujet de son expérience du jour ne semble pas vouloir risquer son déplaisir. Il se dit déjà tellement de choses sur la grande drow aux yeux verts. Ils sont esclaves, ils ne sont pas sourds ni idiots…  Mais il ne comprend pas un traitre mot de la prière de l'Eldéenne.


Usstan paken natha xusst menvis. Usstan quarnus tarthe dal dosst erl'elee. L'faer ol zhah jal mizil'ra. Nau abbanelith... Xal tlu usstan khurzon ulu tlu dosst yathrin xor tlu belbaunin tarthe ussta drada dro. Nau mzild chimera, nau mzild byr klezn taga l'faer vel'uss balbaus uns'aa. Xal usstan xund dubo ulu Milith Dos nindel usstan ssran l'belbol dos lu'Teiweon belbaus uns'aa.


J'ai pris un mauvais chemin, je me suis détournée de Toi. La magie et le savoir est tout ce qui compte. Puis je être digne d'être ta prêtresse ou que ma seconde vie me sois reprise. Plus de course à la chimère. Rien d'autre que le Don et les charges qui m'ont été généreusement données. Puis je travailler assez dur pour VOUS prouver que le don qui m'a été octroyée par Teiweon et toi est mérité.

Levant le bol, l'arcaniste le porte aux lèvres de l'esclave et lui fait boire le tout. Se redressant, elle recule un peu. Tendue, Viconia se force à faire le vide dans son esprit. Elle tente une approche différente, moins cérébrale.

Une main se lève délicatement, baissant ses barrière, la spiritiste se met à onduler avec aisance. Un bruit de clochette se fait entendre tandis qu'avec la grâce et l'élégance qui lui est propre, elle renoue avec la trame et sa magie.

Au bout de dix minutes, quand le lien se fait et que la température chute, Viconia sourit à pleine dent, emportée par la musique. Elle se sent pleinement vivre, comme à chaque fois qu'elle pratique.


note hj:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Viconia X'Ianxin
Drow
Viconia X'Ianxin

Nombre de messages : 437
Âge : 41
Date d'inscription : 09/12/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  250 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
[Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) Empty
MessageSujet: Re: [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)   [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) I_icon_minitimeSam 23 Nov 2019 - 0:07


Favrius, premier mois d'automne
An 17 du XIe Cycle
8e jour de la 5e ennéade
Esion, lieu inconnu




Les lieux ont été nettoyés et préparés de nouveau. De Nouveau, les objets rituels sont mis en place. Aujourd'hui, après de multiples incursions dans les esprits de divers esclaves au fil des jours pour reprendre de l'assurance et ses repères, Viconia s'attaque à celui le plus malmené, le sien.

Les livres offerts par Drok l'ont bien faite progresser mine de rien, elle a pu déceler dans les partitions écrites la journée même quelques anomalies mineures et majeures. Ensuite, elle avait fait l'effort d'écrire sa mélodie actuelle. Le résultat, à quelques variantes près, était étrangement similaire et différent à la fois. Aussi Viconia se posait beaucoup de question. Dont non la moindre concernait sa Flamme... Personne ne lui avait jamais répondue sur ce sujet précis.

Quelles séquelles garde t'elle de sa danse avec Teiweon?
Quelles séquelles garde t'elle de son union avec le prêtre de Kiran dont elle n'a jamais connu le nom?
Où est sa place parmis le peuple Eldéen?
 
 Et, aussi important, parce que les souvenirs de cette journées sont... oblitérés il semblerait. Il y a un trou dans sa mémoire... Et dans son perfectionnisme, Viconia ne le prend que moyennement... Un mage de l'esprit qui n'est pas capable de s'ordonner soi-même est un amateur. Où a t'elle failli exactement? Qu'a t'elle fait et quelles en sont les répercussions?
 
 La jeune drow sait qu'elle n'aura pas les réponses en une danse, ni en deux. Elle sait qu'elle ira plus mal avant d'aller mieux. Et ca, c'est dans le meilleur des cas. Ici, en ce lieu secret, il n'y a nul mysticiste pour la protéger d'elle-même.

Elle veut se débrouiller seule en fait. Autant par orgueil, par fierté que par soucis de discrétion pour les secrets dont elle est la détentrice. De plus, qu'a t'elle à y perdre? Pour elle, elle a déjà tout perdu.

Ce n'est pas vrai ma fille... tu as ta Flamme et ton Art... Tu as encore ce que tu as mis de côté et ta Soie… Si tu réussis à t'en rappeler, tu as encore tes recherches. Valas ne t'a pas reniée, il t'a même fait la faveur du savoir nécessaire pour ton rétablissement... Tu n'es pas dans la rue et tu as atterri à Esion, certes, mais tu n'a rien perdu au change… C'est une Epreuve, une autre de plus. Maintenant, il faut savoir ce qui s'est passé pour en tirer les enseignements nécessaires. Maintenant c'est à toi de faire avec les cartes que tu as en ce jour… Tu n'a rien à prouver aux autres… Tu as à prouver à Teiweon que tu es digne de sa faveur. A Valas Talberith, tu dois te battre pour en mériter une deuxième.

Un moment, elle réfléchit, avant de porter le bol à ses lèvres pour prendre une légère gorgée du contenu. Se redressant lentement, elle se met à danser… A danser lentement sur le rythme qu'elle est seule à entendre. Ses mouvements sont lent, hypnotiques, doux comme la marée montante, ondulant comme le serpent. Les mains se lèvent en de gracieux mouvements... Au bruit de clochettes, elle se synchronise avec elle-même. L'air rafraîchit…

Mais ca ne va pas du tout… Viconia se rend assez rapidement compte que chaque pas dans sa propre tête fait vaciller dangereusement sa concentration. Si pour aller chercher un souvenir dans un de ses compartiment étanche est facile, arpenter les salles pour aller au centre d'elle-même suscite un mécanisme de protection instinctif que la jeune arcaniste n'avait pas. Aussi, en plus de se frapper sur des murs lisses, il y a un coin ou la Terreur et où le Froid rampent insidieusement, suintant d'un compartiment fissuré. Sa peau est couverte de chair de poule, elle frissonne… Les prunelles vertes cherchent quelque chose dans les ombres. Non, ca ne va pas, pas du tout. Elle se sent épiée, elle se sent en Danger…

Fuis… Court!....

Prudente, la jeune femelle décide alors que c'est terminé pour aujourd'hui… Terminant avec milles précautions le rituel, Viconia reprend alors pied dans le monde réel. Le souffle court, le coeur en proie à la réminiscence de cette Terreur, la spiritiste s'oblige à essayer de reprendre son calme. Mais ici, en ces lieux, Viconia se sent étouffer, en danger. Titubante, l'arcaniste cherche la porte de la pièce et l'ouvre, gravit les marches et ne recommence à respirer que sous le chaud rayon de l'impitoyable soleil d'Esion. Il réchauffe son coeur et ses muscles, lui fait mal aux yeux, mais tout vaut mieux que cette Terreur.

Le constat de l'expérience, consciencieusement consigné dans son grimoire, est sans appel:  Non, elle ne pourra
se réparer seule… Se sentant humiliée dans cet énième échec, Viconia s'autorise à laisser des larmes de rage couler le long de ses joues. Aujourd'hui elle a le droit. Demain, elle se mettra à réfléchir sur en qui elle peut avoir assez confiance pour la guider dans ce processus qui s'annonce fastidieux. Qu'elle le veuille ou non, elle devra rentrer au Puy. Viconia Elthiriel X'Ianxin ne laissera pas la Terreur être maitresse de sa Flamme, altérée ou non.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sandrachapdelaine.com
Contenu sponsorisé




[Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) Empty
MessageSujet: Re: [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)   [Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Esion]Une danse pour les dieux ou pour moi?(solo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: TERRES DE L'EST :: Terres Stériles :: L'Enclave d'Esion-
Sauter vers: