Le Deal du moment : -85%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.05 €

 

 Maudite | Na’ri

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeVen 29 Nov 2019 - 20:23

Elros

Quelque part en Zurthanie, un jour de Karfias de l’An 17:XI.

Elros était lasse ; partout où portait son regard, il n’était que du désert pour s’offrir à sa vue. Llar derrière elle n’était pas plus bavarde. La daedhelle économisait sa salive au moins autant que l’eau dans sa gourde, ce qui convenait très bien à sa compagne d’infortune.

Le jour commençait à décliner et à la fournaise diurne succéderait bientôt le grand froid nocturne. Ainsi en allait-il toujours en Zurthanie, qui toujours cherchait à tuer ceux qui erraient sur son dos. Les deux femelles établiraient sous peu un camp, dans l’espoir de trouver un peu de repos. Malheureusement pour elles, plus Llar s’enfonçaient dans les terres de son tourmenteur, plus son emprise sur elle semblait se renforcer. Chaque nuit, l’anëdhelle était obligée de l’encorder et si elle prenait soin de se montrer moins cruelle que Hurd avant elle, ses nœuds visaient les mêmes desseins et laissaient la noirelfe, de fait, à sa merci ; son supplice était néanmoins nécessaire, car dès qu’elle fermait l’œil la chose qui la hantait émergeait. Elros, quant à elle, avait passé de nombreuses heures à la regarder, incapable de s’endormir à ses côtés, mais sans jamais oser lui parler non plus.

Il n’était guère étonnant, dès lors, que les deux elfes fussent épuisées.

Quelques minutes plus tard, un étrange rocher attirait l’attention de la Lëandrine et elle fit signe à Llar de la suivre tandis qu’elle faisait dévier la course lente de sa monture pour s’en approcher. Quand elle fut assez proche, elle esquissa un sourire sans joie.

« Nous entrons sur leurs terres, » annonça-t-elle en désignant le cairn à la sombre.

Depuis qu’elles avaient quitté Essalia, Elros faisait son possible pour retrouver la trace du clan zurthan qui l’avait sauvée dix-neuf années plus tôt ; la tâche s’était révélée au moins aussi ardue qu’elle s’y était attendu, mais le monticule artificiel en face d’elle lui prouvait son succès. Elle espérait juste qu’il ne s’agissait pas d’une relique d’un passé appelé à être recouvert par les dunes. Leur chaman avait su museler le démon de Silmari et la Lëandrine espérait bien qu’elle — ou celui ou celle qui l’avait remplacée — pourrait recommencer avec Llar.

Dans le cas contraire, la fin de leur périple s’annonçait des plus compliqué.

« Leur territoire est large et ils s’y déplacent sans cesse, soupira l’épée-louée en dardant des prunelles fatiguées sur la daedhelle. Nous devrions passer la nuit dans les environs, puis nous lancer à leur recherche demain. »



Dernière édition par Silex le Lun 2 Déc 2019 - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeLun 2 Déc 2019 - 13:35


Le désert.
C'était pour beaucoup des lieux inhabités, désolés et vides, mais surtout, surtout infréquentables. Le désert zurthan avait ça en commun avec celui autour du Puy d'Elda. Mais pour la drow, la comparaison s'arrêtait là. Certes tout deux était des déserts de sables, mais ils n'avaient pas tout à fait les mêmes compositions cristallines, les même couleurs. A ceux qui savaient bien regarder la vie y était sensiblement différente. La faune était légèrement moins hostile, moins agressive.

Le désert, elle connaissait. Elle l'avait souvent traversé dans un sens puis dans l'autre. C'était d'ailleurs le seul endroit où elle ne se perdait pas. Pour rentrer, il fallait aller tout droit dans la direction du soleil au plus haut et au bout d'un moment chercher des pics rocheux. De plus le sable devenait plus noir. Bon par contre, il fallait allait ni trop à l'est, ni trop à l'ouest. Et pour quitter le Puy, il suffisait de se retourner. C'était tout de même plus simple quand quelqu'un connaissait les différents puits pour s'abeurver. Mais ce n'était jamais elle qui avait la carte. Et elle savait pourquoi.

Dans ce désert, la sombre laissa sa compagne la mener. Cela fait plusieurs jour qu'elle semblait chercher quelque chose de précis. Alors, quand Elros trouva enfin le cairn, elle fut contente pour sa compagne. Cependant, elle refusa de le regarder. Cela pouvait être interpréter comme un caprice. Et pourtant, elle ne voulait pas le voir. Ce faisant, elle ne voulait pas apprendre à reconnaitre les signes de la tribu qui pouvait les aider. Ce n'était pas par désintérêt, mais pour les protéger.
Alors au lieu de regarder, elle tourna le dos au monticule et observa les alentours.

" Ils ont raison de se déplacer. C'est leur seule chance de survie. " Répondit laconiquement Llard. C'était triste, mais il fallait que les populations bougent tout le temps pour ne pas épuiser trop vite l'eau des puits, ni les rares végétations autours pour alimenter leur bétails, pour suivre les animaux chassés, pour éviter les raids des drows.

Dans le désert la vie n'était pas une sinécure. Le vent, le sable et le soleil polissaient les caractères, les rendant plus durs. Et parfois plus cruels aussi. C'était dans cette aridité ambiante que l'on connaissait alors toute la beauté d'une main tendue, ou d'un cœur aimant. Une perte pouvait rapidement devenir insupportable.

" Y a-t-il un point d'eau non loin ? Ton cheval en aurait besoin. Et… l'étoffe de ton turban s'est encore détachée, ta nuque prend le soleil. " Les turbans. C'était la seule chose qu'elle avait demandé à Elros pour leur voyage au marché d'Essalia. Les fonds étaient limités mais l'anëdhelle avait finit pas accepté. L'autre, le sans nom avait oublié de prendre le sien quand il était parti de Sol'Dorn.

La daëdhelle ne s'était toujours pas faite à l'idée d'héberger un autre qu'elle dans cette enveloppe de chair et de sang. Elle avait développé une animosité toute particulière pour la magie de l'esprit. Alors, quand elle était réveillée, elle évitait d'y penser et se consacrait à l'instant présent.

" Ce serait bien aussi que tu puisse te reposer un peu. S'il te plait, laisse moi préparer le repas. Consciente, je n'attenterai pas à ta vie. J'ai trop besoin de toi. " En disant cela, la sombre souleva ses poignets joints. Aux derniers mots, un léger sourire flottait sur les lèvres d'ébènes.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeLun 2 Déc 2019 - 17:17

Elros

Lorsque Llar mentionna le triste sort de son turban, Elros palpa par réflexe la peau de sa nuque, un léger rictus tordant ses lèvres sèches. L’anëdhelle comprenait l’intérêt de la coiffe, mais ne semblait pas en mesure de s’en dépêtrer, peu importait les efforts qu’elle y mettait. Ses déboires immédiats lui rappelaient par ailleurs toutes les difficultés qu’elle pouvait rencontrer dès que ses vêtements étaient un tant soit peu sophistiqués et — une pensée en amenant une autre — elle songea à Akila ; en temps normal, la barde serait venue à son secours. Peut-être était-ce la fatigue, ou bien cet océan d’ocre qui la cernait de toute part ; Elros en tout cas sentit sa gorge se serrer et elle dût lutter pour retenir les larmes qui humidifiaient déjà ses paupières. À une voix chevrotante, elle préféra donc le silence rassurant d’un mouvement de menton, sans chercher cependant à soustraire son cou aux assauts de l’astre diurne.

Si la daedhelle perçut son trouble, elle lui fit l’heur de ne pas le relever ; elle fit cependant preuve d’une sollicitude inattendue à l’égard de celle qui demeurait encore sa geôlière — quand bien même sa cellule à ciel ouvert était grande comme dix Principautés. L’épée-louée ne répondit pas tout de suite, dardant tout juste un regard sur les liens que Llar lui montrait.

Si elle l’avait pu, cela faisait plusieurs jours déjà qu’Elros aurait arrêté de la contraindre de la sorte. Sans lui faire ouvertement confiance, elle avait pris le parti de supposer que Llar n’avait plus aucun intérêt à la trahir pour le moment. Il était cependant arrivé qu’elles s’assoupissent à la faveur d’après-midi trop longues ; la daedhelle n’avait jamais cédé à son démon qu’à la faveur de la nuit, mais sa compagne d’infortune n’était pas prête à parier qu’il s’agît là d’une loi irréfutable et si elles n’avaient jamais vraiment évoqué le sujet, Llar comprenait cela ; du moins, c’était la conclusion d’Elros, qui ne pouvait s’expliquer autrement son apparente docilité.

« Tu as raison, » finit-elle par répondre sans qu’il fût évident pour son interlocutrice de deviner en quoi elle était dans le vrai. La Lëandrine se redressa sur sa scelle « Très bien, finit-elle par répondre. Nous ferons comme cela. »

Elle ne rendit pas son sourire à la sombre, mais inclina légèrement le front pour la remercier. C’était un geste simple, mais qui témoignait de l’étrange relation que les deux elfes étaient venues à nouer ; elles ne se connaissaient pas, parlaient peu, mais il régnait entre elles une alliance tacite et, tout du moins c’était le sentiment d’Elros, inébranlable.

« Je pense être capable de trouver un point d’eau, annonça-t-elle après avoir soigneusement pesé ses mots, mais cela veut dire que nous devrons peut-être continuer à avancer après la tombée de la nuit. » Le cairn était autant un avertissement aux autres clans Zurthans qu’un plan pour qui savait le déchiffrer ; Elros y avait lu quelle direction elles étaient censées suivre pour trouver le prochain oasis, mais elle n’était pas certaine de la distance qu’elles auraient à parcourir. « Tu penses que ça ira ? » demanda-t-elle en reportant son regard sur la daedhelle.

Et l’anëdhelle de ne pas savoir à quoi se rapportait vraiment sa propre question ; elle-même n’était pas certaine de pouvoir continuer longtemps leur lancée.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeLun 2 Déc 2019 - 23:03


L'autre semblait émue. Pourquoi ?
Pudiquement, Llard détourna le regard de celle qui se cachait. Elle ne la jugeait pas. Cela faisait des siècles qu'elle ne jugeait plus. En tant que soignante, elle avait accepté de croire toute sorte de chose, même les plus improbables. Parce que cela pouvait malgré tout arriver. Parce qu'elle avait besoin d'instaurer une relation de confiance.

Comme maintenant.

C'était une nécessité. Cela pouvait devenir vitale.
Une explication était inutile : elle étaient deux dans le désert.

Mais elle, Na'ri Yisfi, avait elle confiance ?

" Les points d'eau sont aussi des lieux de rencontre et de ralliement. Si nous arrivons la nuit, plus fatiguée que maintenant, nous n'arriverions pas à nous défendre en cas de problème. Je préfère rencontrer les gens le jour. Passons la nuit ici, et demain faisons une vrai halte au puit. "  

La sombre se laissa tomber de chameau. Cela faisait plusieurs jours, elles chevauchaient et même si elle avait les mains liées en journée, ses jambes ne l'étaient pas. De la contrainte nait l'innovation. Alors, malgré la corde, la drow se débrouillait maladroitement pour les gestes simples du quotidien. Parce qu'elle détestait se sentir amoindrit. Parce que sa confiance avait des limites.

La daëdhelle s'en remettait à l'anëdhelle pour les décisions sur la direction, pour la résolution de leur problème. Elle avait beaucoup de difficultés de mettre de côté ses ressentiments pour le Beau Peuple, laissant le doute que sa partenaire puisse être plus Vaanie que Lëandrine. Et encore. Plus le temps passait, plus cela devenait insignifiant. Parce qu'elle avait appris une chose : à la respecter.

Le regard pourpre se posa à nouveau sur ses liens. Les cordes. Ses cordes.

Les siennes étaient en fils de soie et argentée. Les siennes ne l'enserraient jamais. C'était d'autres. C'était des soldats eldéens le plus souvent. Parce que lorsque l'on était prêtre dans l'armée, on officiait aussi pour les autres dieux. Ses cordes ne se contentaient pas d'entraver. Elles enlaçaient. Elles caressaient. Elles portaient.
Là aussi, elle avait besoin de la confiance de l'autre. Il ne fallait pas qu'il tombe. Il ne fallait pas qu'il ait mal. Il fallait honorer La Belle Dame. Alors ils discutaient beaucoup avant, des fantasmes et des envies. Elle écoutait, consignait et se réservait aussi le droit de refuser. La confiance était aussi une histoire de confiance en soit.

Tous les soirs quand elle se faisait entraver, elle y pensait. A quel point avait elle confiance en la claire ? L'entravé, le soumis, devait  par essence se remettre entièrement à l'autre pour subvenir à ses besoins. Elros la protègerait elle si elles étaient attaquées ? Un jour se retrouverait elle seule ? Deviendra t'elle esclave de la fameuse tribu ?
Elles n'avaient établie aucune règle. Aucune limite. C'était grisant. C'était inquiétant.
Et il était même fort à parier que l'elfe n'avait même pas conscience qu'elle était le Maître, le Dominant. Il fallait surement un esprit pervers, perverti et eldéen pour faire ce rapprochement. La noire elfe avait connaissance d'être une piètre soumise. Alors elle rit intérieurement.

Elle doutait de sa prestation, dans ces conditions, comment avoir confiance ?

Une main d'albâtre se posa sur son poignet d'opale. Relevant les yeux, elle plongea son regard dans celui lourdement souligné de Khôl.

" Je suis curieuse de découvrir ce que tu as à m'apprendre" pensa t'elle ne se rendant pas compte qu'elle était déjà au de-là de ses limites.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeMar 3 Déc 2019 - 7:10

Elros

L’anëdhelle opina lentement du chef, sanctionnant les paroles pleines de raisons de sa « prisonnière » d’un assentiment muet. Llar, bien sûr, n’avait pas attendu de réponse particulière et, à peine son verdict délivré, avait mit pied à terre. Elros la regarda faire et ses yeux étaient toujours rivés sur ses poings liés ; cette vision, en cet instant plus qu’aucun autre, lui nouait les entrailles. L’épée-louée n’avait jamais été exempt de défauts — elle avait su faire montre, par le passé, de violence et de colère et de rancœur et elle avait cédé à des chants de vengeance et de morts plus plus qu’à son tour —, mais cruelle, elle ne pensait jamais l’avoir été. Or, face à certains gestes gourds de la daedhelle, cruelle elle se voyait.

« Approche, » lui ordonna-t-elle après un long moment de flottement. Elle fit passer la jambe gauche par dessus l’encolure de sa monture, puis se laissa souplement glisser au sol. « Viens, » insista-t-elle voyant que Llar hésitait. Et l’anëdhelle de défaire les nœuds qui lui blessaient les poignets dès qu’elle fut à portée. Elle plongea son regard dans celui de la noirelfe et dans ses prunelles, il était tous les messages qu’elle voulait lui dire ; elle n’en garda qu’un qu’elle exprima à haute voix : « Si tu te sens partir, préviens-moi. »

Sans un mot de plus, l’elfe tourna le dos à la sombre et tira sur les rennes de son cheval. La bête renâcla et sa lassitude était au moins aussi palpable que celui de sa cavalière, qui esquissa un rictus en constatant combien Llar avait dit vrai quand elle avait évoqué son état. Elle songea alors à Modeste et à la réaction de la jeune éphémère si elle avait vu le triste spectacle que sa monture offrait.

Elle avait toujours eu un grand cœur.

Pour chasser ces dangereuses pensées, Elros secoua paresseusement la tête ; elle ne fut pas surprise de sentir l’étoffe de son turban se délier tout à fait, tombant sur sa nuque et sur son visage. La sensation n’était pas agréable : le tissu était chaud et couvert de sueur et incrusté de sable. Elle résista à l’envie de simplement le jeter par terre et entreprit de le plier soigneusement.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeJeu 5 Déc 2019 - 0:37



Les liens physiques se dénouent, tandis que d'autres, invisibles se nouent.

- Merci

Si elle avait été moins fatiguées, si elle avait été dans une atmosphère plus froide, la sombre se serait peut être mise à chanter. Mais sous ce ciel de plomb, elle n'en eut ni l'envie, ni le courage. Et un travail l'attendait.

Pied à terre, claire et sombre cherchèrent le meilleur endroit pour la fin de journée sans trop déranger les pierres et laisser les venimeux en paix. Puis elles déchargèrent ensembles leurs montures. Elles faisaient en silence ce qu'il y avait à faire. Les mots étaient superflus.

Sarah'hami en bon chameau du 5ième Ost supportait le mieux cet improbable voyage avec son flegme légendaire. Allongé, ses longues pattes pliés sous lui, il ruminait un bout de cactus qu'il avait réussi à trouver on ne sait où. D'un œil critique, il observait le mât de la tente qui tanguait sous les efforts de sa cavalière. Elle n'était pas très douée. Encore engourdie par sa contention prolongée, elle était plus maladroite que d'habitude. Pourtant le mat n'était pas grand. La tente non plus, mais elle accueillait les deux ennemis et leur permettait d'avoir chaud la nuit.

D'habitude c'était Elros qui faisait presque tout. La sombre, frustrée l'avait regardé faire sans pouvoir l'aider. Elle l'avait vu et revu, mais aujourd'hui, c'était à la sombre de le faire. Elle pensait en être capable… Elle pensait mais pourtant elle ne comprenait pas pourquoi ça ne voulait pas. Elle sentait la colère monter en elle. Cela n'allait pas. Alors, la daëdhelle sortit de la toile qui venait de s'effondrer une énième fois.

S'approchant du foyer que l'anaëdhelle organisait, Llar demanda d'une voix un peu penaude.
" Tu m'apprends à monter la tente et je t'apprends à nouer un turban. Est-ce que ça te va ? "

Machinalement, elle se tenait les poignets, comme pour se punir ou justifier son incompétence.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeJeu 5 Déc 2019 - 13:19

Elros

L’épée-louée darda sur la daedhelle un regard étrange et ne répondit pas tout de suite à son appel à l’aide. L’anëdhelle n’était pas certaine de comprendre exactement pourquoi, mais l’étrange marchandage de Llar la plongeait dans une insondable perplexité. Après quelques secondes de battement, elle se rendit finalement compte de l’incongruité de sa propre réaction et, bien malgré elle, elle… pouffa.

Ce son était étrange même à ses propres oreilles ; son ris agita sa gorge sèche, roula sur sa langue parcheminée et se fracassa sur le mur de ses dents. Elle écarquilla légèrement les yeux en se rendant compte de l’interprétation que pourrait en faire la noireaude et leva ses mains devant elle dans un vain geste d’apaisement. Son regard accrocha alors la dépouille affalée de leur tente et un nouveau tremblement secoua ses épaules. Elle secoua péniblement la tête sans vraiment savoir à qui ce geste s’adressait ; était-ce à son propre corps, qui rongé par la nervosité venait de se trouver un bien mauvais échappatoire ? ou bien à Llar, qui avait peu de chance d’apprécier qu’on se moquât ainsi d’elle ?

« Oh… souffla-t-elle péniblement en faisant énormément d’effort pour se contenir. Oui, oui, cela me convient. » Et Elros de se détourner de l’Eldéenne, incapable de soutenir son regard. « J’arrive, je… continua-t-elle avec difficulté. Je te rejoins. »

Elle avait juste besoin de quelques secondes pour dompter ce maudit fou rire qui menaçait toujours de l’emporter.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeJeu 5 Déc 2019 - 14:52



Petit à petit les yeux de la sombre s'écarquillèrent. Elle avait du mal à en croire ses oreilles. Cela faisait longtemps… si longtemps qu'elle n'avait pas entendu un rire. Et pas n'importe quel rire. C'était une explosion de félicité.
C'était doux, étrange et agréable. Et elle en était responsable. Cela la laissa sans voix.

Tranquillement Llar s'éloigna à petit pas pour s'assoir en tailleur à côté de la toile. Avec un sourire, elle regardait Elros qui se laissait aller à cette joie soudaine.

Elle avait envie de dire à l'elfe de ne pas s'arrêter, de continuer. Mais c'était le meilleur moyen pour geler ce cœur heureux. Alors elle se tue. Et découvrit qu'elle était envieuse et un peu triste. Malgré la fatigue, elle n'arrivait pas à lâcher prise et joindre son rire au sien. Elle n'arrivait pas à être simplement heureuse. Heureuse d'être encore vivante et de partager quelque chose avec cet être si différent.  

Souriante, elle joua avec le mât, pour comprendre en quoi ce matériel était si différent de celui des armées drows.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeJeu 5 Déc 2019 - 20:37

Elros

Le lendemain.

Le vent sec de Zurthanie avait bien vite emporté les ris débordant de nervosité d’Elros et la Lëandrine s’était découverte épuisée au moins autant par cette crise fugace que par sa longue chevauchée du jour.

Depuis qu’elles avaient repris leur périple, au petit matin, Elros pensait souvent à cette parenthèse imprévue et à ce qu’elle pouvait signifier. Une heure avait passé depuis — deux tout au plus — et elle n’avait pas encore réussi à dénicher de nouveaux signes pour lui indiquer le point d’eau mentionné par le cairn. Même si elle faisait son possible pour n’en rien montrer, cela commençait à l’inquiéter. Elle savait les Zurthans habiles dans l’art de dissimuler leurs puits et n’aurait pas été surprise si l’un d’eux avait surgi devant elle pour lui annoncer qu’elles venaient d’en dépasser un, à moins qu’il leur apprît qu’elles avaient lentement dérivé de la ligne droite qu’Elros pensait suivre.

Llar suivait sans mot dire, comme à son habitude. Si l’épée-louée faisait son possible pour cacher son trouble, elle était persuadée que la daedhelle n’était pas totalement dupe. Elle lui faisait cependant l’heur de ne pas la presser de questions sans réponses.

D’une main tremblante, l’anëdhelle saisit sa gourde et cette dernière était déjà bien légère avant qu’elle porta son goulot à ses lèvres ; deux gorgées suffirent à la vider tout à fait et il fallut à l’elfe beaucoup de retenue pour ne pas la jeter sans autre forme de procès. À la place, elle préféra essayer de récupérer quelques goûtes maigrelettes du bout de ses doigts pour humidifier babines asséchées. Ce fut ce moment-là que choisit Llar pour sortir de son apathie apparente ; la daedhelle ordonna à son chameau de se porter aux côtés de sa guide, pointant l’horizon avec insistance. Elros, hébétée, fixa le doigt tendu plutôt que ce qu’il montrait… avant de se rendre compte de tout le cocasse de sa réaction.

« Oh… souffla-t-elle avec émotion en découvrant les premiers signes d’un oasis. Oh, Llar, tu l’as trouvé. »

Leur salut n’était pas devant elles, ainsi qu’il l’aurait dû si Elros avait correctement guidé leurs pas. Nous avons dévié, songea-t-elle avec horreur. Si Llar n’était pas restée alerte, elles auraient pu dépasser l’oasis sans le voir… et, sans doute, mourir en continuant à le chercher vainement.

« Tu nous as sauvées. »

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 8 Déc 2019 - 16:47



Sous la chape de chaleur, les heures s'égrainent sans heurs et dans ce silence dense, elles avancent. De la somnolence naissait le manque de vigilance, la drow s'était laissée porter. Quelle grossière erreur.

Devant elles, le désert. A gauche, le désert. A droite, le désert. Derrière, le désert et les indications pour le puits… Celles là exactement qu'elle n'avait pas voulu voir, ni même regardait. Elle aurait pu essayer de poser des questions, de s'intéresser, de comprendre. Elle aurait pu savoir elle aussi. Elle aurait pu aider à guider… Mais non. Llar avait choisit de faire peser sur les épaules d'Elros, la lourde peine de les diriger dans cette immensité monotone. C'était cruel. Peut être. Mais l'insolente ignorante ne voulait pas pour autant se laisser abattre et embrassa son regard leur environnement.

A quoi ressemble le plus une étendue aride ? A une étendue aride et désertique.  Pas de sentes, ni de  végétation surprenante, ni de point haut pour embrasser ce paysage sans fin seulement délimité par l'horizon. Une perspective de vide ou une promesse de vie ? Présentement, cela importait peu. Car c'était une certitude de changement.

Tandis que l'espoir les fuyait autant que l'eau dans la gourde d'Elros, quelque chose au loin attira l'attention de la sombre. Elle ne savait pas, elle ne savait plus, si, là bas, c'était ce qu’elle espérait ou un mirage.

Le chameau trépigna et tira un peu sur ses rênes. Alors après un temps de réflexion tellement long que l'on pouvait entendre les rouages de la pensée, la daëdhelle pointa son doigts sur ce qu'elle voyait.

- Remercie plus tard. Peut être un mirage. croassa t'elle, la gorge sèche. On va voir ?

Après tout, qu'est ce qu'elles risquaient ? Perdue pour perdue ? Au moins elles avaient de la chance, elles pouvaient se trouver au cœur d'une tempête de sable.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 8 Déc 2019 - 17:26

Elros

« Ce n’est pas un mirage, » répondit l’épée-louée en esquissant un rictus déterminé. Elle ne pouvait pas l’envisager ; les Dieux ne pouvaient pas être si cruels. Elle secoua la tête et son turban tint bon, grâce aux secrets que Llar avait partagé avec elle la veille. Elle rassembla ses rênes dans sa dextre et tendit sa senestre vers la daedhelle, comme pour l’inviter à la suivre. « Ça ne peut pas être un mirage, » répéta-t-elle et il était évident que ce n’était plus sa compagne de voyage qu’elle cherchait à convaincre.

Les deux elfes infléchirent donc leurs courses, mais ne pressèrent cependant pas le pas. C’était peut-être la peur d’être déçues, ou la certitude que leurs montures n’en étaient plus capables, ou la fatigue qui pesait lourd sur leurs épaules comme mille manteaux de responsabilités ; Elros n’était plus capable de le dire. Elle s’en moquait. Elle se concentrait sur le prochain pas que devait faire son cheval, sur les mouvements de son échine et sur sa volonté de ne pas en glisser. Elle était mue par cette certitude étrange, cette intangible vérité que, dût-elle s’effondrer de sa scelle vers le sable brûlant de la Zurthanie, elle ne pourrait jamais se relever.

Plusieurs fois pendant leurs silencieuses errances, Elros avait été frappée par toute l’incongruité de leur situation : des deux elfes, c’était celle à la peau noire qui connaissait bien le désert, mais c’était celle qui avait grandi dans une forêt qui s’était arrogée le droit de les guider.

Quand il ne resta plus que quelques mètres à peine pour les séparer de leur objectif, l’anëdhelle se tourna vers la daedhelle et elle sourit ; ses lèvres étaient si sèches qu’elles lui firent mal, mais elle n’en avait cure. « Et maintenant ? lui demanda-t-elle avec une lueur de défi dans le regard. Puis-je te remercier ? »

Elles conduisirent leurs montures à l’ombre d’arbres fruitiers et ces quelques mètres dans ce royaume de verdure au cœur du désert leur apprit tout ce qu’elles avaient besoin de savoir à son sujet : l’oasis était certes désert, mais pas abandonné. Il avait été lentement et savamment façonné de la main du clan Zurthan qu’Elros ambitionnait toujours de trouver et la Lëandrine se prenait presque à espérer trouver des traces récentes qui pût l’aider dans son dessein.

« Nous n’irons pas plus loin aujourd’hui, » annonça-t-elle à Llar et bien que ses mots étaient ceux d’un ordre, son ton demandait confirmation. En attendant sa réponse, elle tendit à la daedhelle un fruit qu’elle avait cueilli pour elle, avant de mordre dans la chair d’un second.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeJeu 12 Déc 2019 - 20:53



Pas après pas le mirage s'éloignait. Pas après pas l'oasis prenait forme. Mètre après mètre, le modeste refuge de verdure se transformait en un vaste jardin idyllique. Jamais la sombre n'avait été aussi heureuse de retrouver au dessus d'elle une canopée. Elle aima tout ce qu'il y avait : de l'ombre légèrement dansante à la margelle de terre cru usée et travaillée par les passages.


Alors qu'elles étaient pas encore vraiment arrivé, Elros pour la première fois durant le voyage sourit à sa compagne d'infortune. Celle-ci en fut fort étonnée.
- " Mais avant, laisse moi te remercier. " La daëdhelle allongea ses pas pour se planter fasse à l'anaëdhelle, une main posée sur sa poitrine " Merci " Sa voix, comme son visage était grave.
Puis elle se reprit sa place laissant Elros à sa réflexion. Elle-même était quelque peu gênée car elle ne savait pas comment les elfes se remerciaient véritablement entre eux. Elle ne savait pas non plus comment les vaanis le faisait. Elle n'avait connaissance que de sa propre culture. Et pour l'une des première fois, elle avait eu envie d'aller au-delà, et de faire un véritable effort pour remercier correctement sa guide.

Le silence s'était à nouveau installé entre elles alors qu'elles pénétraient dans ce petit coin de Nahali. Tandis que la claire s'occupaient des montures, la sombre s'était dirigée vers le puit. Tandis qu'elle faisait descendre le seau, dont la poulie grinçait, elle ne put s'empêcher de fredonner une très vielle comptine pour enfants dont le refrain était le suivant :

Il descend en chantant,
Il descend en dansant.
Il remonte en pleurant.  
Dans les profondeurs
On y trouve le bonheur
C'est à Uriz et au Puy
Que je voue ma vie.


Revenant avec un seau correctement rempli sans l'être trop afin de préserver l'or liquide, Llar accepta l'ordre d'Elros. Elle en avait profité pour boire quelques gorgées qui n'avaient pas épanché sa soif

- " Aujourd'hui nous boirons jusqu'à plus soif ! Buvons de tout notre saoul !" annonça t'elle avant de tendre le seau pour l'échanger contre le fruit.
Avec entrain, elle croqua dans le fruit. Mûr, son jus dégoulina sur ses lèvres pour glisser jusqu'à son menton. Il était bon. Excellent même.

- " Elros ? Ne boit pas trop vite. Gorgée après gorgée, sinon tu t'étouffes. Et on va faire pareil pour ton cheval. Même s'il en redemande. Veux tu que je m'en occupe ? Tu as bien mérité ton repos aujourd'hui. " La drow souriait légèrement. Elle se voulait rassurante mais elle se trouvait gauche et trop hésitante maintenant qu'elle y portait attention.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeVen 13 Déc 2019 - 8:21

Elros

Quelque chose avait changé. La veille déjà, la Lëandrine avait senti ses épaules se dénouer, sa nuque se détendre et sa langue se délier. Peut-être était-ce la perspective de mourir dans un désert dans lequel elle s’était juré ne plus jamais mettre les pieds. Ou peut-être était-ce autre chose. L’anëdhelle avait renoncé à tenter comprendre ses pensées profondes. Akila lui avait appris un magnifiques secret : elles étaient l’œuvre du Prisonnier et il n’était de libération plus douce que de finalement les accepter et d’apprendre à les aimer.

Elle faisait confiance à Llar, désormais, car Arcam avait fredonné à ses oreilles un Chant qui ne disait rien d’autres. Elros se demandait juste quels murmures Il avait réservé à la daedhelle. Le Roi des Passions ne boudait jamais ses paradoxes.

« Gorgée après gorgée, » opina l’épée-louée en suivant scrupuleusement les instructions de sa compagne de voyage. L’eau sur sa gorge était froide et rare comme de la neige de printemps. Elle frissonna de bonheur. C’était comme renaître une nouvelle fois.

Elles s’occupèrent ensuite de la monture d’Elros, ensemble. Elles parlèrent peu, mais ce que leurs mots ne dirent pas, leurs regards trahirent. Il existait désormais entre elles une étrange complicité. Gauche, encore, à l’image de la daedhelle qui toujours semblait sur le point de s’excuser pour quelques forfaits qu’elle aurait commise. Gauche, donc, mais rassurante aussi. L’anëdhelle avait d’ailleurs une nouvelle fois libérée la daedhelle de ses liens, jugeant probable qu’avec l’excitation qui leur fouettait le sang à toutes les deux, elle risquait de s’endormir.

Avant longtemps, la Lëandrine se trouva face au petit lac qui constitutait le cœur de l’oasis et Arcam, cette fois, se montra bien cruel, car l’épée-louée mourrait d’envie de s’y baigner. Elle ne s’était pas débarrassée de son armure depuis si longtemps que c’était comme se découvrir une seconde peau de cuir et de sable. Elros se sentait sale et elle ne doutait pas qu’elle sentait sale aussi. Pour autant, avec Llar qui vaquait à ses occupations à quelques mètres à peine, jamais elle n’oserait. Il était des choses qui se devinaient rien qu’en la regardant et certaines parmi celles-là, elle ne voulait plus les montrer.

Alors, à regret, Elros se détourna de cette eau si belle qui l’appelait et, mélancolique un peu, s’approcha de Llar.

« Ils étaient ici il y a peu. Une, peut-être deux ennéades, affirma-t-elle en montrant un vestige de cette présence qu’elle suspectait d’un mouvement de menton. Si nous cherchons un peu, nous trouverons peut-être des indices sur leur prochaine destination. » Elle marqua une pause, happée par son imagination et la perspective d’une nouvelle traversée du désert. « Cela rendrait notre départ de demain plus aisé. »

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeSam 14 Déc 2019 - 14:10



Llar regardait le jeu d'ombre sur les feuilles des fruitiers, les rendant aléatoirement plus verdoyantes, plus sombres. Elle profitait d'être entourée par ce qui la fascinait le plus : la vie. D'ailleurs elle avait aperçu le reste d'une mue reptilienne coincée entre les écorces. Tout la captivait, tout accrochait son regard. Elle aimait le désert au même titre qu'elle aimait les plaines et les rivières. Pour survivre, les espèces s'adaptaient à beaucoup de choses et il était toujours passionnant de regarder comment elles avaient contourné les difficultés.

Toute à son observation qui aurait pu être prise pour une rêverie, Elros l'invita à chercher des indices de passage de la tribu et d'y devinait leur direction.
" D'accord ! " Et sans avoir demander ce qu'il fallait exactement chercher, elle prit l'exacte direction opposée de l'elfe.

Elles étaient dans une oasis. Un point dans l'immensité du désert. Et par un point passe une infinie de droites, de routes et de traces.
Une à deux ennéades… Depuis le vent avaient dû effacer les traces de pas. Il y avait peut être les excréments qui pouvaient les renseigner mais elle n'avait pas cette science qui pouvait définir que la copro était probablement plus ancienne qu'une autre. Au mieux et avec un peu de chance, elle savait déterminer le responsable du mal qui rongeait le ventre grâce à l'odeur… Elle ne pouvait pas tout savoir et elle ne le souhaitait pas.

Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Elle n'avait pas d'aimant alors elle poursuivit sa contemplation des choses de la vie.

Maintenant immobile depuis un bon moment, la sombre sentit la présence de la claire qui s'approchait.
" J'ai trouvé quelque chose ! " Sa voix contenait l'excitation d'un elfe de moins d'une centaine d'année. Son sourire étirait les premières rides du visage tanné par l'expérience. A l'aide d'un bâton trouvé au sol, à bout de bras, elle caressa un endroit précis le sable. Il ne se démarquait pourtant pas du reste. Vif, un serpent en sortit. Il fut suivit par deux autre qui prirent une autre direction, laissant des traces de vagues comme ultime témoignage de leur passage.

" Un nid ! C'était un nid ! "  Llar faillit battre des mains, mais le regard de sa compagne l'arrêta. Elle ne savait pas comment l'interpréter. C'était surement un problème de culture. L'anaëdhelle ne pouvait pas savoir. " C'est des enfants de Leetha. Ils ne sont pas plus méchants qu'un oiseau et c'est moins étrange qu'un oiseau. Faut pas les embêter, c'est tout. Surtout ceux là. Ils sont venimeux. Elle se rendait compte que ses dires n'aidaient aucunement sa situation.

Après une longue pause à regarder la pointe de ses chaussures ou l'ourlet de sa robe ondulait doucement, la sombre releva la tête et demanda à son tour.
" Et toi ? Tu as trouvé quelque chose ? "
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeSam 14 Déc 2019 - 17:02

Elros

« Leetha, » répéta Elros d’une voix lente et c’était comme si ce nom sur sa langue avait un goût de cendres. La Lëandrine, sentant s’agiter en elle des démons familiers, se détourna de Llar, dissimulant ainsi au regard de la daedhelle la violence sourde qui s’emparait de ses yeux à elle.

À Akila, Elros avait un jour fait une promesse : celle de se détourner des hauts remparts d’Alëandir qu’elle avait jadis protégés. Las, il avait suffit à Llar d’évoquer le nom de son idole infâme pour que l’épée-louée se trouva assaillie de ces souvenances séculaires qu’elle aurait voulu tuer. C’était que l’ancien soldat royal connaissait les serpents de Leetha ; elle les avait vus, eux et les autres vermines qui constituaient Sa cour de nuisance, courir les pierres blanches de la Première Cité, filer le long des murs et jaillir sur les défenseurs Lëandrins. Prisonnière de ces scènes mille fois vécues, Elros laissa sa senestre suivre son propre chemin et la pulpe de ses doigts dessinèrent bientôt le contour boursouflé d’une discrète cicatrice qui dormait toujours sur son avant-bras droit.

Elle se souvenait des crocs qui mordaient sa chair et du venin qui lui brûlait les veines. Elle se souvenait de la douleur et de la fièvre. Elle se souvenait de la mort qui ne voulait pas venir et de la vie qui avait passé son chemin.

La voix de Llar l’arracha à sa prison de réminiscences et Elros trembla, accablée malgré elle de cette frayeur dont elle ne se débarrasserait jamais. La Lëandrine tournait toujours le dos à la sombre et elle remercia ses Dieux à elle que ses yeux fussent trop secs pour pleurer.

« Je n’ai rien trouvé encore, » déclara-t-elle d’une voix hachée. Elle porta sa dextre à sa bouche, choquée par l’horrible cacophonie qui venait de jaillir de ses lèvres. Elle avait parlé comme lui, avec la même haine et la même colère contenue.

Elle secoua misérablement la tête.

Ce n’était pas la première fois que son chemin croisait celui d’un serpent ; mais Llar était une daedhelle et mille ans pourraient passer, sa peau noire et ses croyances d’ombre ramèneraient toujours Elros pendant ces jours terribles où elle avait cru voir venir la fin de son monde.

« Je vais voir un peu plus loin, » annonça-t-elle après quelques secondes de flottement. Elle se força à jeter un regard derrière elle, vers Llar ; quand elle eut accroché ses yeux, elle ferma les siens et inclina légèrement son front pour s’excuser, avant de prendre la fuite.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 15 Déc 2019 - 1:15



Retour à la case départ.
Cette haine, la sombre la prit en pleine face. Non content d'être visible, elle était aussi sonore.

Pourquoi ?
Elle n'avait pas cherché et encore moins trouvé et alors ?
Elle avait juste montré des serpents. Ils n'avaient rien fait, ils étaient innocents !
C'était parce qu'elle était elle ? C'était parce qu'elle était eldéenne ?

Et voilà que maintenant Elros avait l'air désolé.
Pourquoi ?
Ce n'était pas comme si elle l'avait agressé de son plein grès.
Ce n'était pas comme si elle l'avait trahit. Contrairement à elle, elle n'en avait pas les moyens.

Elle était furieuse. Contre elle, contre elle-même et contre cet homme qui les avait réuni. Alors que l'elfe était dans son dos, elle planta son regard sur l'horizon.

" Non."

Elle se tenait droite, fière alors que sa voix charriait des glaçons. Un peu plus loin, les quelques oiseaux de l'oasis s'étaient envolés pour se placer ailleurs, dans un coin plus calme, loin des deux elfes bruyantes.
" Non, Elros. Vous ne partirez pas un peu plus loin. Pas avant d'avoir répondu à ma question. " Lentement, elle se retourna. " Comment avez-vous connu la tribu à laquelle vous vous apprêter à me livrer ? Je n'ai pas d'autre choix que de vous faire confiance. Mais je sais que les Zurthans sont comme vous. Ils ne m'aimeront pas. Ils ne m'accepterons pas. Ce sera une chance s'ils ne m'abattent pas à vue. Et admettons que vous arrivez à les convaincre à m'aider, on parle de magie, et un accident est si vite arrivé…  " Elle eut un rire moqueur. " Qu'avez-vous à gagner à me livrer à eux ? Une promenade dans le désert ? Non. Personne n'y va pour le plaisir. Et encore moins y vivre. Vous n'y êtes pas à votre aise et vous semblez ne pas très bien vous y connaitre. Alors pourquoi ? "

L'anaëdhelle avait fuit jusqu'ici ses questions et les réponses fournies n'étaient que parcellaires. Maintenant qu'elles étaient au milieu du désert, elle voulait savoir. Ce n'était pas comme si elle pouvait rebrousser chemin. Cependant, la daëdhelle ne se rendait pas encore compte qu'un autre subissait le même traitement et ce depuis un bon moment alors qu'il n'était pas connu pour sa patience.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 15 Déc 2019 - 21:45

Elros

Elros connaissait bien la violence ; elles étaient de vielles amies et ne pouvaient plus, malgré leurs efforts respectifs, se mentir. L’anëdhelle savait reconnaître les signes avant-coureurs qui annonçaient de sa mortifère compagne, qui savait tout ce dont l’épée-louée était capable lorsqu’elle cédait à ses sirènes.

Ses mains aux poings serrés tremblaient. Elle avait du mal à respirer. Elle n’arrivait pas à accrocher son regard sur un repère familier et ses yeux sautaient d’une forme à l’autre. Elle avait besoin de s’isoler, pour ne pas sombrer tout à fait ; cela, pourtant, Llar le lui refusait et, d’abord, Elros ne comprit pas. Le refus de la daedhelle claqua comme un fouet sur la conscience fragile de sa guide. L’épée-louée se figea, sans vraiment savoir pourquoi. Elle aurait dû l’ignorer et continuer son chemin. À la place, elle se retourna et la paume de sa dextre s’était déjà posée sur le pommeau de son épée. Elle s’en rendit compte et leva sa main avec roideur, avant de laisser sa senestre saisir le poignet vengeur avec anxiété.

« Je t’ai dit tout ce que tu avais besoin de savoir, répondit-elle avec lenteur à la diatribe de Llar, et je ne t’ai rien demandé qu’il me soit inutile de connaître… Llar. »

Elle avait mis dans ce dernier nom commun de la langue d’Elda beaucoup plus qu’elle ne l’aurait dû, mais il lui semblait bien injuste que la daedhelle se plaignit d’avoir su si peu, quand son interlocutrice ignorait encore jusqu’à son véritable nom.

« J’ai traversé un désert parce qu’il s’agit de la chose la plus juste à faire, mais ne te méprends pas, Llar, ajouta-t-elle avec un regard mauvais. Je ne te dois rien. J’ai peut-être tué l’homme dont le Souffle te tourmente aujourd’hui, mais ce n’est pas moi qui l’ai lié à toi et je suis très certainement l’unique raison pour laquelle tu es encore en vie. »

Elle avait envie de faire un pas en avant, de la défier de la contredire, de la provoquer aussi. Elle savait pourquoi.

C’était l’œuvre de sa violence.

« Nous reparlerons plus tard, » déclara-t-elle et cette fois-ci, il n’y avait plus aucune excuse dans son regard. Il y avait une froide détermination… et juste ce qu’il fallait d’avertissement. « Quand nous nous serons… Quand je me serai calmée. »

Et, l’espace d’un instant fugace, un rictus étrange barra les traits de l’anëdhelle. Comme une supplique muette.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeLun 16 Déc 2019 - 22:58



" Bien. " Et à ses mots, la sombre s'en retourna vers leurs montures qui paissaient paisiblement plus loin. Frustrée la basalte laissa l'albâtre se débattre. Elles ne comprenaient pas. Elles ne se comprenaient pas. Comment cela aurait pu en être autrement ? Comment en était elle venue à oser émettre l'idée qu'elles avaient des choses à partager ? Des choses autre que la survie…

Les pas de la sombre étaient aussi rapides que ses mots qu'elle ressassait encore et encore. Arrivée au niveau de son chameau, elle le caressa. Sous sa main, les poils libérèrent de la poussière.
" Pardon Sarah'hami, je t'ai négligé. *" La drow chercha une touffe d'herbe assez épaisse, malgré sa rareté pour boucher sa monture. " Dis moi, comment fais tu ? " L'animal la regarda avec de grands yeux en attendant qu'elle veuille lui tendre l'herbe.
" D'accord, d'accord" Mais au lieu de lui offrir la nourriture, la cavalière frotta le pelage dense. Elle n'avait pas compris.

Au bout d'un moment, elle se remit à parler, comme si les mots avaient besoin de sortir pour avoir plus de poids.
" Mais je pense que c'est toi qui a raison. Tu ne poses pas de questions et tu te contentes de vivre avec les autres. Que cela soit les chevaux, les morgals ou les eldéens. Tu te contentes de vivre.  "

A nouveau le silence. Mais ses gestes devinrent plus amples et plus saccadés, presque rageurs.
" Qu'est ce qu'elle croit ? Que je vais lui dire merci ? Je lui ai déjà dit d'ailleurs ! Mais à part si elle se perd dans le désert, ce n'est pas elle qui risque à tout moment de mourir juste parce qu'elle a la bonne couleur de peau ! Et même si je rentre, je leur dis quoi… Sarah'hami… " La drow posa son front contre le flan de la bête. "Et je lui dis quoi maintenant ? "

Encore une question sans réponse. Le pelage de l'animal fut pris d'un spasme. Puis lasse, il posa le bout de son museau contre l'épaule de la sombre qui se retourna pour enlacer sa grosse tête. Puis son dos se souleva, pris sous l'assaut répété d'un hoquet.
La sombre elfe riait. " C'est une idée, mon bon ami mais… je ne pense pas qu'elle comprendrait ! Et elle risque encore de mal le prendre si je parle encore de nos dieux ! "  Elle resta quelque minute, profitant du câlin bienvenue.

" Sarah'hami ? Merci ! Je vais lui proposer la même chose que pour toi !" Llar finit son travail et entreprit de ramasser du petit bois et des fruits tombés.

*en eldéen dans le texte, comme tout ce qui est en italique.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeMer 18 Déc 2019 - 14:12

Elros

Elros ne comprenait pas comment l’évocation d’une sombre idole par une sombrelfe pouvait encore la mettre dans un état pareil ; Llar, bien sûr, avait vécu sa colère comme une injustice, mais l’épée-louée n’aurait rien aimé plus que de pouvoir simplement ignorer les images qui l’assaillaient. Plusieurs siècles avaient passé depuis ces heures terribles qui l’avaient vue protéger Alëandir, mais c’était comme si une part d’elle-même était toujours là-bas, à combattre ceux qui n’avaient ni noms ni visages, ni passions ni raisons.

Elle avait envie de hurler ; hurler à s’en faire mal ; hurler à en perdre la raison.

Son regard accrocha la vaste étendue d’eau qui dormait paisiblement à quelques mètres de là où elle s’était figée ; elle serra le poing, puis avec des gestes rapides se débarrassa enfin de l’armure qui l’empêchait de respirer. Le cuir sale chût sur le sable chaud et fut bientôt rejoint par les bottes, l’épée, les deux dagues et les jambières de l’anëdhelle. Après s’être délestée de ses attributs guerriers, Elros tituba avec hésitation vers le point d’eau ; elle pouvait presque entendre les prêtres de Tari lui susurrer à l’oreille tout le bien qu’elle pouvait tirer en s’abandonnant à l’étreinte de la Dame-Écume. Ils l’avaient plusieurs fois immergée de force dans un des nombreux bassins du Sanctuaire d’Ardamir ; plus d’une fois, elle avait cru s’y noyer, mais jamais elle n’avait été vraiment apaisée.

Elle ne pouvait s’empêcher de songer que cette fois serait peut-être différente ; le soleil tapait fort sur son crâne et l’eau qui lui arrivait désormais à la taille était fraîche. Alors, après plusieurs longues secondes d’immobilité, l’épée-louée finit-elle par tendre les bras de chaque côté de son corps, puis se laissa basculer en arrière.

Lorsqu’elle s’arracha à regret aux caresses doucereuses de l’eau froide, Elros avait retrouvé son calme. Elle rejoignit ses affaires d’un pas lent, les yeux vides et l’esprit ailleurs, avant de darder un regard sur cette prison qu’elle venait à peine de quitter. Elle ne se sentait pas capable de s’y glisser à nouveau aussi vite. Elle avait dans son baluchon une robe de voyage qui ferait très bien l’affaire. Le lendemain, elle redeviendrait l’épée-louée qu’elle ne cesserait jamais d’être ; mais après sa baignade salutaire, elle aspirait à un peu de paix.

Alors, elle ramassa son barda et prit la direction de son cheval.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 22 Déc 2019 - 0:22




Non loin des montures, la sombre avait installé leur camp. Le lieu avait été aménagé pour et il pouvait accueillir des groupes bien plus important que le leur.
Il y avait un âtre dans lequel un feu avait été allumé et il se dégageait une douce odeur de fruit du pot qui était dedans. Le petit bois ramassé avait été réparti en trois fagots. L'un pour la poursuite du voyage, l'un pour la cuisine du jour et le dernier pour les prochains visiteurs. Les fagots n'étaient pas très épais, mais peu importe. Pour les cas d'urgence il était toujours plaisant de trouver rapidement de quoi faire un feu.
Sur un linge propre, trouver on ne sait où, des fruits mûrs avait été coupés en morceau et mis à sécher au soleil, loin du passage des animaux pour éviter la poussière.

La sombre était affairée auprès d'un arbre quand Elros passa d'un pas décidé devant elle. La tunique arrivait à peine à couvrir le haut de ses cuisses mais peinait complètement à cacher ce qui ballottait doucement à l'avant. Cependant ce qui étonna le plus Llar, c'était que malgré le temps passé dans l'eau, l'elfe claire n'avait pas profité pour laver ses affaires. D'ailleurs, les longes de Sarah'hami étaient elles suffisamment longues pour en faire une corde à linge ? Pensive à chercher une solution à son nouveau problème, elle se reconcentra sur son ouvrage.

***

Elros avait passé sa robe de voyage et elle était maintenant aux côtés de Llar qui lui avait enfin présenté son œuvre. Avec une couverture, la fameuse corde et deux grands bâtons, la drow avait réussi à bricoler un hamac.

- " … Comme ça tu peux te reposer… sans craindre… à l'ombre. Les nœuds sont solides. " sa présentation prit enfin fin, à coût de phrases jamais vraiment finies, jamais bien exprimées. Mais elle reprit rapidement. " Ya une infusion de fruits sur l'feu. J'vais m'laver aussi. " Sur ses mots, elle se mit en mouvement.

Si Elros s'était calmée, elle, elle était encore perdue. Il lui fallait du temps pour évaluer toutes les options qui se proposaient à elle. Avec les serpents, elle avait parlé sans réfléchir. Et elle avait retenu la leçon. Ne dire que le strict necessaire. Bien qu'elle avait l'envie de sociabiliser, elle pouvait comprendre l'anaëdhelle. Après tout, elles étaient des ennemis depuis des cycles et des cycles. Aider plus que de raison l'une, c'était aussi se trahir. Trahir sa culture, son éducation.

Lentement, la daëdhelle se déshabilla. Un instant, elle eut un cas de conscience. Allait elle tourner le dos à l'elfe et lui exposer ses amis morts en Anaëh ? Allait elle lui montrer que le sang avait été versé lors des ces quatre siècles d'engagement ? Là où pour elle, son dos était un monument de mémoire et d'orgueil, l'autre y verra t'elle autre chose que des dessins et des cicatrices ?

Le zurthan avait gagné quelque chose. Il avait réussi a mettre le chaos.

Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 22 Déc 2019 - 9:17

Elros

« Elle s’appelle Silmari, » déclara Elros tandis que Llar commençait à s’éloigner. L’anëdhelle gardait son regard rivé sur les flammes paresseuses en face d’elle, aussi n’avait-elle pas vu que la daedhelle, elle, avait commencé à se dévêtir.

Dès l’instant où elle avait émergé du point d’eau, elle avait su qu’il lui faudrait parler ; les enjeux étaient trop grands pour qu’elle fût prête à sacrifier l’entente qu’elle et la sombre étaient parvenues à tisser au fil des jours, mais ce n’était pas là l’unique raison qui la poussait à répondre — enfin — aux questions de sa prisonnière. Elle releva la tête pour darder sur elle des prunelles résolues, seulement pour poser son regard sur la poitrine dénudée de Llar. L’épée-louée se figea, surprise. Troublée. Elle se détourna bien vite de cette vision qu’elle n’avait pas anticipée.

« Pendant le Voile, Silmari a subi les mêmes tourments que toi, ajouta-t-elle confusément. Elle est devenue le vaisseau de la vengeance d’un autre et elle a tué. » Le souvenir du charnier dans lequel Elros avait retrouvé sa sœur de cœur oblitéra un temps celui des courbes de la sombre. Cela n’apaisa pas l’anëdhelle, loin s’en fallait. « Je te parlerai d’elle, après… ajouta-t-elle sans plus quitter des yeux le foyer crépitant. Si tu le veux toujours. »

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 22 Déc 2019 - 14:04



L'anaëdhelle avait pris la parole. Visiblement elle avait des difficultés à parler. C'est ainsi que la sombre interpréta le trouble qu'elle n'avait pas pu manqué sur le visage de la claire.
A l'évocation du voile, la daëdhelle frémit. Ce n'était pas de froid. Alors, elle s'assit lentement en tailleurs sur sa robe sombre. Il fallait qu'elle la lave de toute façon.

" Je suis prête à t'écouter. " Sa voix était douce, mesurée pour cacher un certain malaise. Elle avait peur. Peur que l'histoire d'Elros et de son amie résonne avec la sienne.

Tandis qu'elle écoutait, elle défit son turban pour libérer enfin sa chevelure et son visage. Elle plaça l'étole sur ses épaules pour se protéger des caresses un peu trop ardentes de l'astre solaire. De plus, sans vraiment s'attarder dessus, elle fit attention à cacher les symboles religieux présents sous et entre ses seins, comme par pudeur. Elros semblait connaitre Leetha, et il était possible qu'elle reconnaisse aussi les autres dieux sombres et leur représentation. La drow ne voulait pas encore subir la haine de sa geôlière, une fois dans la journée lui avait suffit.

Alors qu'elle recueillait les confidences de l'elfe, elle passait et repassait ses doigts fins d'obsidiennes dans ses cheveux neigeux.
Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeDim 22 Déc 2019 - 15:04

Elros

Quand Elros s’était résolue à raconter son histoire à Llar, elle n’avait pas imaginé que la noirelfe l’écouterait dans son plus simple appareil ; se devait être le soleil qui se jouait encore d’elle, car bien qu’elle eût déjà vu des corps nus, elle ne parvenait pas à chasser de son esprit le galbe du sein de la daedhelle.

« Un cycle mourait et un cycle émergeait et Iben avait rattrapé Alm et Alm avait rattrapé Iben, » déclara Elros avec une étrange solennité. Des deux compagnes, c’était Akila qui était la meilleure conteuse, mais l’anëdhelle et sa voix basse et sa diction lente imprimait souvent une ambiance étrange à ses récits. « Le Voile était sur nous et il était comme aucun autre avant lui, car les Dieux avaient pris possession de leurs Gardiens pour marcher parmi nous. À Naelis, le Maître des Passions avait établi sa Cour et ses Chants résonnaient au diapason des Souffles d’Elenwë jusqu’à Thaar et au-delà. » Tout cela, Llar devait le savoir, quoique d’un daedhel à l’autre, le Voile n’avait pas été vécu de la même façon. La plupart des Doebens qu’Elros connaissait continuait de vénérer les idoles du Vatna, mais ils savaient que les Cinq avaient provoqué la Nuit Noire. Il se disait que les Eldéens avaient eu quant à eux une toute autre lecture du phénomène, mais avec eux l’épée-louée n’avait jamais évoqué le sujet. Ce fut cette pensée qui lui donna le courage de tourner à nouveau la tête vers sa prisonnière, en prenant bien garde à garder ses yeux rivés sur son visage à elle. « Arcamenel abhorre les mensonges que nous nous racontons à nous-même. Il est le Patron du Vrai et tandis qu’un Voile recouvrait le monde, Il soulevait tous ceux derrière lesquels nous nous dissimulons chaque jour de nos vies. Silmari… » L’anëdhelle reporta son regard devant elle et ses yeux glissèrent sur cette ligne étrange qu’était l’horizon. Ni de la terre, ni du ciel, mais une frontière entre les deux. « Silmari n’a pas goûté aux caprices du Père des Émotions, alors elle a fui. Ses pas l’ont conduite ici, dans ce désert.

» Quand la Nuit s’est levée et que j’ai recouvré mes esprits, je me suis mise à sa recherche, expliqua-t-elle encore. J’ai erré entre ces mêmes dunes qui ont manqué nous avaler hier. J’ai cru mourir mille fois et ne comprends toujours pas comment j’ai survécu. » Elle esquissa un étrange sourire. Il était dénué de la moindre once de joie. « Je ne sais pas comment j’ai retrouvé sa trace. Peut-être était-ce Arcamenel qui guidait mon pas. Ou peut-être était-ce notre Mère qui veillait toujours sur nous, si loin de Ses frondaisons. »

À l’évocation de Kÿria, dont elle avait tu le nom par hasard, Elros se tendit légèrement ; si elle réagissait mal aux invocations des idoles de Llar, elle savait que les daedhels honnissaient plus que tout le nom véritable de cette Mère qu’ils rejetaient.

Cet pause involontaire l’arracha aux réminiscences de cette époque qu’elle savait avoir vécu, mais qui lui donnait l’impression d’être issue d’une autre vie que la sienne. Dans une ou deux générations éphémères, le Voile ne serait rien qu’un mythe de plus et ceux qui y étaient douteraient même de sa véracité. Dix-sept ans avaient passé, le temps d’une inspiration pour un anëdhel ; déjà, les survivants de cette Nuit Noire n’en parlaient plus. Pour Elros, la chose était différente ; guidé par les Chants d’Arcamenel, il avait rencontré Akila et la barde l’avait aidé à renaître. De cela, elle ne parlerait sans doute jamais avec Llar. Ces jours bénis d’un Dieu ne lui appartenait pas et il n’était rien qu’elle pût faire pour les voler : ils étaient ce secret qu’Elros partagerait toujours avec sa compagne sang-mêlée et même le Maître des Passions, qui un jour pourrait déchaîner ou éteindre les leurs, n’y pouvait rien.

Revenir en haut Aller en bas
Na'ri Yisfi
Drow
Na'ri Yisfi

Nombre de messages : 260
Âge : 36
Date d'inscription : 26/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  648 ans
Niveau Magique : Maître.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeLun 23 Déc 2019 - 1:46



Il existe en ce monde des gestes immortels, universels et éternel. Le démêlage en faisait parti.

Le mouvement de va et vient de sa main noire dans les fils d'argent de ses cheveux, allait à l'inverse du rythme du récit. Il était plus rapide durant les pauses et plus long lors du discours. Elros avait cherché un contact visuel que Llar avait accepté. Le regard de grenat ne se perdit pas dans celui de topaze, il était partit loin. Bien au delà des dunes d'or et de bronze. L'elfe avait fait de même, ou l'avait elle accompagné ? là bas. Loin d'ici.  

A la fin de la première partie du récit, le visage de basalte s'anima. La sombre grimaça. Elle abandonna un temps l'émeraude percées d'albâtres où elle avait passé cette longue nuit pour se consacrer à une tâche plus proche et intemporelle : dénouer le nœud dans ses cheveux.

Quand elle eut fini, la sombre ne reprit pas son activité. A présent ses mains étaient nouées devant elle.

" Tu t'es perdue dans ses dunes jusqu'à ce que tu la retrouves. Que s'est il passé ensuite ? " L'encouragea t'elle doucement à poursuivre.

Revenir en haut Aller en bas
Silex
Elfe
Silex

Nombre de messages : 59
Âge : 30
Date d'inscription : 18/04/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 273 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitimeVen 27 Déc 2019 - 23:52

Elros

« Ensuite… » souffla faiblement Elros et sa gorge se noua. Il était des mots aisés à dire et d’autres qui vous détruisaient la gorge rien qu’à l’idée de les prononcer. Si l’anëdhellle avait si longtemps gardé par-devers elle son histoire, c’était moins par caprice ou défiance que parce que les événements qu’elle se forçait à narrer la blessaient encore chaque fois qu’elle s’aventurait à se les remémorer. « Ensuite, se reprit-elle en affermissant sa voix, j’ai commencé à repérer des traces qui ne trompaient pas. »

De ces marques elle ne dit rien de plus, sinon qu’elles défiguraient le désert comme des plaies sanguinolentes un visage. Le pouvoir de Silmari n’était guère secret en les chaudes contrées estréventines, mais son étendu et sa véritable nature… Il y avait plus de phalanges encore accrochées aux mains de la sorcières que de Souffles qui eussent une vague idée des démons qui la guidaient. Ce qu’Elros avait vu, il était des armées qui tueraient pour s’en emparer. Llar avait le droit de savoir ce qu’avait vécu l’anëdhelle dix-sept années auparavant, parce que c’était cette mince expérience sur laquelle elles pariaient toutes les deux aujourd’hui, mais elle n’obtiendrait rien de plus.

« J’ai finalement trouvé un oasis qui avait dû un jour être à l’image de celui-ci, expliqua-t-elle en embrassant du regard le havre de paix dans lequel elles s’étaient réfugiées. mais la vie en avait été chassé et il ne restait plus que la mort pour l’habiter. Les arbres avaient été livrés au flammes et les corps… » L’épée-louée ne fit rien pour dissimuler son désarroi. « Silmari attendait au milieu de ce charnier. » L’anëdhelle secoua faiblement la tête et elle tût beaucoup des événements qui avaient suivi. « Nous sommes parties aussi vite que nous l’avons pu et quand la nuit est tombée, nous avons continué plusieurs heures. La fatigue nous a finalement rattrapée et, quand je me suis réveillée, le lendemain matin, Silmari n’était plus là. »

Elle était retournée dans son royaume mortifère de cendres et de sable noirci. Ce que raconta Elros ensuite n’était que des suppositions et elle prit bien garde d’en avertir plusieurs fois Llar. L’épée-louée avait cependant de bonnes raisons de penser qu’elle était dans le vrai.

« Silmari était enchaînée à cet oasis et chaque nuit cherchait à y retourner, à la recherche d’une nouvelle victime pour assouvir la vengeance qu’elle était condamnée à incarner. Tu es liée, toi aussi, mais je ne sais pas à quoi. J’ai d’abord cru que ce pouvait être à Frontière, mais quand tu dors, tu ne cherches pas à t’échapper, tu te contentes de me regarder et de me parler dans cette langue étrange… Alors, je pense que tu es liée à moi, tout simplement. Silmari devait tuer ceux qui s’aventuraient dans son oasis et toi, tu dois tuer ceux qui s’approchent de moi. »

C’était la seule explication que l’anëdhelle avait trouvé qui donna un peu de sens à tout ce qu’elles avaient vécu. Mais bien sûr, elle n’était pas une sorcière Zurthane elle-même et ses réponses étaient moins des hypothèses solides que des intuitions.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Maudite | Na’ri Empty
MessageSujet: Re: Maudite | Na’ri   Maudite | Na’ri I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Maudite | Na’ri
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ITHRI'VAAN :: Les Terres Sauvages :: Désert Zurthan-
Sauter vers: