AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Mar 8 Avr 2008 - 6:36

C’était une belle après midi, il faisait un peu frais et le vent glissait doucement dans les feuilles des Arbres de la noble et gracieuse foret elfique. Deux jours plus tôt, la reine avait fait de la belle Métisse une Marquise de l’épine d’or et du même coup ses fiançailles avec Dragan avaient été annoncées de manière plus officielle. Tout allait bien dans le meilleur des mondes ou presque. C’était donc le cœur léger qu’elle se rendait avec Dragan Tiril dans ses propres Terres. Le début du voyage avait été assez agréable, mais au bout d’un moment elle s’était sentit mal. Non pas qu’elle soit fragile ou autre, mais elle n’avait pas l’habitude de monter à cheval rappelons-le, surtout aussi longtemps. C’est donc tout naturellement qu’elle avait fini par se blottir dans les bras de Dragan pour dormir, se reposant et s’évitant ainsi tout désagrément.

Doucement la belle ouvrit un œil, se sentant ballotée par le trot calme du cheval. Elle avait autour d’elle des bras protecteurs et sa nuque était déposée contre l’épaule de son amour qui l’avait maintenue quand elle s’était sentie fatiguée. Elle sentait une main attentionnée sur son ventre, le bras passant sous le sien et lui ayant sans doute évité de tomber pendant qu’elle avait choisi d’être l’amante d’Orphée dans le pays des songes. Il avait même ralentit le rythme du magnifique animal noir qu’ils chevauchaient tout deux. Elle sourit doucement, regardant autour d’elle le magnifique paysage en se blottissant à nouveau.

« Nous sommes déjà en Ardamir… Ou presque. Ta ville approche lentement… ça à l’air si beau.»

Murmura la belle pendant que ses yeux clairs observaient son environnement. C’était différent de l’épine d’or, terriblement différent même. Alors que ce qu’elle avait vue depuis déjà un certain temps comme chez elle, elle découvrait un royaume faisant union, corps et âme avec la nature. Bientôt ils seraient trop proches de la ville pour qu’elle puisse rester ainsi dans ses bras. Pourtant elle ne bougea pas, maintenant que c’était officiel elle n’avait pas aà se cacher ni a être gênée. Et puis il n’y avait rien d’indécent dans leurs comportements, il la maintenait pour qu’elle ne tombe pas de cheval et dans ses bras, c’était plus simple que si elle s’était trouvée derrière lui. Elle releva son regard pour regarder son amour et lui sourire.

« Dragan, j’ai un peu peur… »

Oui c’était normal que la belle aux yeux clairs ait peur. Elle allait rencontrer les trois sœurs de son futur époux, fiancé, ami, amant et bientôt… père de leurs enfants. Bref, ce n’était pas anodin cette petite visite et elle devait faire bonne impression. Pour se faire elle portait une cape de velours rouge sombre, signe de sa caste inconnue, mais aussi parce que le rouge lui allait bien. Sous cette cape se trouvait un véritable joyau de patience, une robe entièrement brodé de perle de verre. Une robe blanche, a l’apparence assez simple mais où chaque fleur de lys ou d’orchidée brodée était surmontée de perles, de fil doré et de divers autre choses. Le décolleté était le moins ravageur possible. Mais n’oubliez pas qu’elle est demi drow, il lui était donc impossible d’être vraiment sans dévoiler ce qui était l’une des plus belles choses de son corps. Bref, sous sa poitrine la robe se resserrait, laissant le tissu blanc libre de tomber comme bon lui semblait sur son corps. Au moins comme ça elle ne dévoilerait pas trop la forme sensuelle de ses hanches.

Déjà l’approche de la ville… Bientôt les murmures feraient l’écho de leurs passages. Cela ne l’inquiétait pas plus que la première fois où ils avaient été vus, chevauchant l’un avec l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Jeu 10 Avr 2008 - 20:43

L'air frais de ce début d'hiver faisait du bien au jeune Comte qui avait le cerveau en ébullition. Bien que parfaitement calme extérieurement, il était extrêmement nerveux intérieurement à l'idée de présenter Réérie à ses soeurs. Surtout à sa soeur ainée d'ailleurs. Oui, il craignait sa réaction, davantage que celle de ses deux autres soeurs, qui étaient plus malléables et amadouables. Il ne doutait pas que le premier contact passé (et éprouvant pour Révérie), elles apprendraient à la connaître. Il s'était arrangé pour faire envoyer un message à Ardamir pour acceuillir sa fiancée comme il se devait et pour prévenir ses soeurs et ménager ainsi le terrain. Non, ce n'était pas de la lâcheté, juste de la prévoyance. Bien que folle de rage, la Dame d'Ardamir avait du faire son devoir et tout préparer et aussi, digérer la nouvelle.

Dans sa lettre, il avait écrit qu'il s'était fiancé à la fille du Marquis de l'Epine Dorée, laissant à sa soeur le soin de comprendre, et qu'il était allé à Alëandir pour l'aider à récupérer ses droits avant de la ramener au pays. Il avait écrit de manière directe, sans trop tourner autour du pot, mais e essayant tout de même de présenter cela le mieux possible. Il en avait usé de l'encre et des feuilles pour ce fichu message, emmené chez lui par Laurëa.

Ils avaient fait le chemin à cheval, mais rapidement Révérie avait signifié son inconfort sur cet animal qu'elle ne connaissait pas encore. Prétexte ou pas pour se rapprocher de lui, le résultat fut le même : elle termina le voyage assise devant lui, bien calée contre son torse et entre ses bras. Et elle avait dormi, oubliant qu'ils se rapprochaient inexorablement d'une rencontre désagréable.

- "Ca n'en a pas seulement l'air... Les cités elfiques sont assez différentes les unes des autres et Ardamir ne ressemble en rien à l'Epine Dorée. J'espère que tu t'y plairas quand même."

Ardamir, cité cachée dans les arbres, citée faisant corps avec eux. Révérie lui avoua qu'elle avait un peu peur. Il eut un petit sourire et souffla :

- "Moi aussi."

Ils pénétrèrent dans la ville et tous saluèrent le retour de leur Seigneur, non sans poser des regards de toutes sortes sur Révérie : curiosité, dégoût, stupéfaction... Quelques uns étaient admiratifs. C'était la première épreuve. La seconde serait bien pire.

Ils arrivèrent devant un arbre immense. Contrairement aux autres demeures, le palais d'Ardamir était fait de verre et de cristal et reflétait les feux du soleil. Situé en hauteur, il fallait pénétrer dans l'arbre pour y accéder. Il descendit souplement de cheval et prit Rév par la taille pour la faire descendre à son tour., lui chuchotant au passage :

- "Allez, montre à tout le monde de qui tu es l'héritière."

Un palefrenier vint chercher son cheval et celui de Révérie, alors qu'une elfe brune, à la peau aussi ambrée que celle de Dragan faisait son apparition. Elle était habillée d'une tunique et d'un pantalon et ses cheveux étaient coupés courts, sans pour autant lui ôter toue féminité. Elle était très mince, voir filliforme, et indéniablement jolie, ainsi habillée à la garçonne. Elle regarda Dragan et Révérie avec étonnement, avant qu'un joli sourire n'éclaire son visage et qu'elle ne se jette littéralement dans les bras de Dragan.

- "Oh te voilà enfin, petit frère! Il était temps!"

Elle l'embrassa chaleureusement.

- "Lalaith... Qu'est-ce que c'est que cette tenue? Tu vas encore faire tourner Serindë en bourrique!"

La jeune fille éclata de rire et lui adressa un clin d'oeil espiègle, avant de redevenir soudain très sérieuse.

- "Elle n'a pas besoin de moi pour se mettre en colère. Mes frasques ne sont rien à côté des tiennes..."

Elle jeta alors un regard dubitatif envers Révérie. Elle trouvait qu'elle avait un joli visage, mais une peau bien trop claire et surtout des formes bien trop rondes! Une demie drow! Son frère s'était entiché d'une demie drow! Elle regarda froidement Révérie. Et dire que c'était la soeur la plus compréhensive...

- "Je suppose que voilà ta fiancée? Oh Drag, mais qu'est-ce qui te prend dde te fiancer si rapidement? Ce ne sont pas les jolies elfes quio manquent! Surtout que beaucoup sont dingues de ta gueule d'amour!"

Elle lui pinça la joue comme à un chérubin, alors qu'il protestait et se massait la joue.

- "Je n'ai plus 20 ans tu sais..."

Il s'empara alors des mains de sa soeur.

- "Lalaith, s'il te plait, ne me juge pas et surtout, ne juge pas Révérie sans la connaitre. Je m'attends à plus 'ouverture d'esprit de ta part..."

Touchée, elle jeta un regard plus neutre à Révérie et s'inclina doucement.

- "Soit. Bienvenue en Ardamir Dame Aglarer. Je m'appelle Lalaith Tiril."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Jeu 10 Avr 2008 - 21:09

L’arbre passa, puis les deux jeunes gens durent descendre de cheval. Bien sur Dragan l’aida et lui souffla quelques murmures pour lui donner la force et le courage de tenir le coup. Elle n’avait pas vraiment fait attention au regard sur elle, trop occupée qu’elle était à laisser son visage d’ange glisser sur la ville somptueuse. Elle allait avait prise un air digne et noble et son visage aux yeux en amandes avait retrouvé sa neutralité imperturbable.

Puis voila qu’une elfe un peu garçonne arriva. Elle se jeta au coup de son frère et l’embrassa. Révérie trouva ça mignon, voir ainsi le frère et la sœur… Elle se serait écoutée elle aurait sourit. Mais rien, rien du tout. Quand elle la regarda froidement Révérie se sentit piquée au vif, elle détestait ses regards surtout ce la part de la sœur de son tendre amour et amant.

Puis en la voyant faire, s’inclinant devant elle avec plus de neutralité Révérie pensa que l’impolitesse était surement de famille. A ce souvenir elle faillit rire et au pris d’effort intérieur insurmontable, ses lèvres ne s’étiraient pas en sourire. Alors la belle métisse fit de même, repoussant sa cape et dévoilant sa robe elle s’inclina. Oui… trop de forme, beaucoup trop de forme même. Tout en s’inclinant elle oublia un détail, ses mains, le dos de ses mains était encore abimé et visible, elle n’avait pas mit encore ses gants blanc pour que personne ne remarque la mutilation qu’elle avait subis ou plutôt qu’elle s’était infligée.

« Enchantée Dame Lalaith Tiril… Dragan m’as beaucoup parlée de vous. »

Sa voix était une mélodie presque impensable, son elfique était plus impeccable que la plupart des elfes et son accent irréprochable. Elle reprit en se redressant.

« J’espère avoir le plaisir de pouvoir mieux vous connaître car je vous apprécie déjà. Je sais que m’on apparence me fais fortement défaut, mais veuillez bien l’oubliez si vous le pouvez Dame Lalaith et laissez moi une chance de vous montrez que je ne suis pas aussi différente et étrange je vous semblez le croire. »

Doucement elle s’approcha de Dragan ses mouvements légers, fluide, mesuré, aucune inutile, voila qui dévoilait toute l’art qui était le sien. Puis elle prit le bras de Dragan, il lui était offert après tout et elle avait besoin d’un contacte pour se rassurer. Elle demanda tout de même à la jeune femme.

« Ha… et je vous demanderai de me nommer simplement Aglarer, vous êtes la sœur de Dragan, je ne peu me résoudre a ce que vous me nommiez Dame. »

Révérie dans sa douceur, son calme, une nouvelle fois la moine ressortait, imprégnant d’une paix l’air autour d’elle .
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 15:36

Lalaith Haussa un sourcil alors qu'elle examinait la Dame ramenée par son frère. Elle avait vraiment une poitrine plantureuse. Son regard s'attarda sur les mains abîmées et la curiosité remplaça la réprobation à cette image. Car, peu de femmes nobles avaient les mains dans cet état. C'étaient des mains de combattante. Un nouvel intêret fit briller le regard de la soeur de Dragan. Ele coula un regard à son frère. Celui-ci regardait Révérie, et il était facile de voir qu'il en était profondément amoureux.

- "Vraiment? J'espère qu'il n'a pas dit de mal de sa soeur préférée..."

Lalaith lança un regard complice à son frère, qui répondit par une petite moue espiègle.

- "Je n'ai fais que dire la vérité à ton sujet."

L'hybride reprit la parole de sa voix chantante. Ce qu'elle dit plut beaucoup à Lalaith, même si elle n'en montra rien.

- "Oh nous aurons sans doute l'occasion de deviser de nouveau, puisque Dragan a jeté son dévolu sur votre personne. Mais vous avez raison, je commence à ressembler à Serindë en agissant ainsi."

Elle se mit à rire, un rire franc, pas aussi timoré que ceux des nobles dames. Lalaith était la plus nature des trois soeurs, Dragan l'avait bien dit à Révérie.

D'ailleurs, celui-ci sentit Rév qui se rapprochait de lui et prenait son bras, pour quêter son soutien. Il posa une main sur celle de la jeune fille et sourit. Il la protégerait contre le fiel des siens, il le lui avait promis.

- "On a assez d'une Serindë. Pitié, je ne survivrais pas à une deuxième."

Lalaith rit de nouveau.

- "Oh, tu devrais avoir honte de parler ainsi!"

Révérie la pria alors de l'appeler simplement Aglarer. Amusée, Lalaith rétorqua :

- "Je crois que nous sommes parties sur de mauvaises bases, en partie par ma faute. Bien, Aglarer, comme vous voulez. Mais alors, je serais simplement Lalaih pour vous."

Elle pencha un peu la tête et s'enhardit :

- "Vos mains sont abîmées... Vous faites beaucoup de travaux manuels?"

- "Lalaith, tu es toujours aussi mal élevée."

Pour toute réponse à son frère, elle lui tira la langue joyeusement. Ceci dit, c'était un moyen d'entamer un semblant de discussion... C'est alors que survint une autre elfe à la peau bronzée, aux cheveux blonds cendrés, se rapprochant de la teine de ceux de Dragan. Elle portait une robe blanche vaporeuse et des bijoux en or. Elle était aussi gracile que Lalaith, mais bien plus sophistiquée, avec un air doux et timide. Dragan se pencha à l'oreille de Révérie et souffla :

- "Voici Laurelin."

L'elfe blonde s'approcha encore et sourit à son frère.

- "Bienvenue à la maison Dragan."

Elle déposa un baiser sur sa joue, avant de regarder Révérie.

- "Et bienvenue Dame Aglarer."

Sa voix était légère et chantante, très agréable à écouter. Dragan avait parlé du don de barde de sa soeur à Révérie. Cela leur faisait un point commun. Il n'y avait qu'une politesse courtoise dans les paroles de Laurelin, mais au moins n'était-elle pas hostile.

- "Ainsi, c'est vous qui avez réussi à capturer le coeur de Dragan... Vous devez être une femme d'exception pour avoir réussit cet exploit."

Lalaith gloussa, alors que Laurelin souriait. De ce fait, elle attira l'attention de son aînée.

- "Lalaith, tu aurais pu t'habiller convenablement pour une fois! Désolée Dame Aglarer, notre Lalaith est un vrai garçon manqué, qui n'a aucune tenue."

- "Pas du tout, c'est juste que je ne pensais pas qu'ils arriveraient si tôt. De toutes façons, puisque Aglarer va entrer dans la famille, autant qu'elle sache tout de suite à quoi s'en tenir. N'est-ce pas Aglarer?"
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 16:37

Le frère et la sœur s’entendait bien en effet, et Révérie souriait de manière calme tout en regardant ses deux la. Puis la plus jeune sœur l’observa, posant ses yeux sur ses courbes disgracieuses pour une elfe mais aussi sur ses mains. Ho non ?! Elle avait oubliée de mettre es gants blancs qu’elle voulait a tout pris porter pour ne pas dévoiler ses cicatrices horrible.

Enfin, tant pis, après tout c’était trop tard et la jeune femme lui parla. Alors, elle faisait pour la plus jeune déjà plus ou moins partie de la famille, parfait et rassurant. Et puis elle acceptait de la nommer juste Aglarer, si bien sur Révérie faisait de même avec le prénom de la jeune femme. Avec plaisir ! C’était même inespéré ! La dernière question portait sur ses mains, d’ailleurs elle les regardait en penchant le visage. Elle allait répondre à la jeune femme sur sa question quand Dragan la coupa pour ensuite tirer la langue à sa sœur. Oui, sans doute préférable de ne rien dire sur son éducation ecclésiastique.

A la suite de cela une créature de rêve apparue, Dragan lui susurra son prénom a l’oreille mais Rev était ébahie. Les yeux de Révérie trahir son admiration pour la beauté de cette elfe. Comment Dragan avait’ il put lui trouver le moindre intérêt avec une sœur aussi magnifique dans son entourage ?! A chaque nouvelle sœur se sentirait’ elle d’une beauté fade ? C’était la première fois que la jeune femme se souciait vraiment de son physique.

Les deux jeunes femmes étaient filiforme, longiligne et d’une taille raisonnable, Révérie était toute petite a cotée… en même temps sa croissance n’était pas finie rappelons le. Elle avait 16 ans environ pour un humain et elle prendrait surement pour ses dernières années de croissance une bonne dixene de centimètres. Quand la belle pris la parole sa voix avait le même entrain chantant que la sienne, mais plus sombre, plus mature.

« Bonjour Dame Laureline, je suis enchantée de faire votre connaissance. »

Révérie laissa sa propre voix faire éco a cette de la belle, nul doute qu’un duo entre ses deux femmes arrêterait bien des cœurs et en briseraient milles autres.

« Je n’ai rien d’aussi extraordinaire que vous le pensez, mais sachez que si je fus capable de voler son cœur, c’est uniquement parce qu’il le tenait dans ses bras, bien a ma vue, cherchant sans doute le moment de trouver celui qui prendrait sa forme. Je lui ai donc subtilisé mais en échange, fait don du mien. »

C’était poétique, léger. La moine barde pouvait conquérir ses deux sœurs la et même en devenir une amie, mais la dernière, Révérie la craignait déjà. Puis les reproches sur la tenue de la plus jeune furent lancés sur le tapis et Révérie rit doucement, timidement, passant une de ses mains devant ses lèvres.

« Laissez donc, je n’en suis pas perturbée. Inutile de vous cacher que je suis avant tout une guerrière plus qu’une noble. Ma carrure ne trompe personne et je n’ai pas honte de mes cicatrices. »

Alors elle avoua aux deux femmes en répondant finalement à la question de la plus jeune.

« J’ai grandit dans un monastère, n’apprenant que l’art du combat et de la défense. C’est d’ailleurs Grace à Dragan que j’ai pu retrouver mon ada. Et pour cela je lui serais éternellement reconnaissante. »

Puis quittant les yeux de Dragan elle reprit pour les deux sœurs.

« Alors le coté garçon manqué de la jolie Lalaith me touche plus qu’elle ne m’importune ou ne me déroute. »

Et oui, l’épine d’or avait toujours vue naitre des fils jusqu’as Révérie et bien sur tous avait suivit la voie du père aux milieux des champs de bataille. Pour cela la lignée avait acquis le titre de marquis.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1069
Âge : 816
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 17:24

Le visage des sœurs se fit plus sombre lorsque la fiancée de leur frère mentionna son ada, le marquis de l’épine dorée. Elles se lancèrent un regard inquiet l’une à l’autre, mue par une même appréhension. Etait-elle au courant ? Devaient-elles lui dire ?

Elles n’en auraient pas l’occasion. Voila qu’apparaissait la dernière des sœurs, Serindë. Cette dernière était vêtue d’une sublime robe bleue qui, bien que restant décente, rendait envoûtante la régente d’Ardamir. Elle descendait doucement les marches de bois qui entouraient l’arbre sur lequel était construit le palais du comte, dardant ses yeux sur Révérie. Elle ne la quitta des yeux que lorsqu’elle atteignit le sol, pour se tourner vers son frère.


« Dragan. Tu en as mis du temps pour revenir. Quand donc apprendras-tu à ne plus fuir tes responsabilités en t’amusant dans les bras de femmes de petites vertus ? »

Puis elle se tourna vers Lalaith et lui lança un regard noir.

« Qu’est-ce que c’est que cette tenue ? Va te changer tout de suite, et mettre une tenue plus décente enfin. »

La cadette voulut protester mais Laurelin lui mit la main sur l’épaule, et lui fit un simple non de la tête. Lalaith baissa la tête, déçu et commença à monter les escaliers menant au palais, suivie par sa sœur. Serinë se tourna enfin vers Révérie et la jugea de haut en bas.

« Ainsi c’est vous la fiancée de mon frère ? Je m’attendais à mieux de ta part, Dragan. Prendre une bâtarde pour femme, et fille d’un parjure en plus… Tu me déçois beaucoup. »


Elle se tourna vers son frère et planta son regard froid dans ses yeux bleus.

« De toutes les femmes que tu as mis dans ta couche, pourquoi avoir choisit une telle abjection ? Tu aurais pu trouver mieux que ça. Vraiment, plus le temps passe, et plus tu me fais penser à son traître de père. »

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 18:47

Dragan émit un petit sourire en coin alors que Révérie répondait de manière assez lyrique à Laurelin concernant la façon dont elle s'y était prise pour voler le coeur de l'nfatiguable coureur de jupons. Cela sembla plaire également à la soeur de Dragan puisque son sourire se fit plus chaleureux alors que son regard pétillait. Laureline était la plus effacée des trois soeurs, mais pas la plus stupide. Il suffisait de voir ses yeux vifs et pétillant d'intelligence pour le savoir.

Mais alors que Laurelin grondait Lalaith pour son allure de garçon qui risquait de choquer Révérie, Dragan se mit à rire doucement, amusé par la fausseté de ce jugement concernant la Marquise de l'Epine Dorée. D'ailleurs, fidèle à elle-même, la jeune barde s'empressa de corriger Laurelin avec délicatesse, mais sans pour autant mentir.

Dragan avisa l'air sombre de ses soeurs et leur lança un regard interrogateur. Si Lalaith et Laurelin étaient au courant des déboires sentimentaux de leuir ainée, Dragan avait soigneusement éé élevé dans l'ignorance. Il n'aurait pas pu deviner alors que Rima et Serindë s'étaient connus de façon un peu moins conventionnelle que par leurs simples titres.

Survint alors la terrible Serindë... Le Dragon d'Ardamir comme se plaisaient à l'appeler Lalaith et Dragan. Elle était majestueuse dans sa robe bleue. Majestueuse et royale. Elle en aurait remontré à la Reine Orelinde elle-même ainsi vêtue. De plus, elle portait dans son allure la fierté et l'orgeuil de son rang et de sa race. Si Lalaith était une beauté fraîche et pétillante, si Laurelin était une beauté lumineuse et douce, Serindë était une beauté froide et hautaine.

Et quand elle se retrouva devant lui, ce ne furent pas des paroles de bienvenue chaleureuses, ni même des embrassades qui l'acceuillirent, mais bien un cynisme mordant qui le fit tressaillir. Cependant, il affecta un sourire ironique et répondit d'un ton léger :

- "Quand il n'y aura plus quelqu'un pour se charger des corvées à ma place... Moi aussi je suis content de te revoir Serindë."

Comme ils s'y étaient tous attendus, elle fit une remarque sur la tenue de Lalaith, qui voulut rétorquer, mais fut apaisée à temps par la sage Laurelin. Les deux soeurs désertèrent alors, liaissant le jeune couple affronter seul la terrible Régente d'Ardamir. Les paroles conglantes et blessantes fusèrent. Il avait eu beau s'y préparer, ses poings se crispèrent alors que sa mâchoire se contractait. Il avait une envie folle de la faire taire de façon un peu brutale. Mais le Comte d'Ardamir n'était pas aussi stupide.

- "Elle est marquise de l'Epine Dorée, Serindë. Un excellent parti et un moyen de faire une alliance fructueuse. Sans oublier qu'elle est celle que j'ai choisis. Le reste importe peu."

Ses yeux bleu glacier semblaient se charger de nuages d'orages et son ton sous entendait qu'il ne tolérerait pas que Serindë parle encore d'une quelconque bâtardise.

- "Il a été réhabilité ma chère. Et franchement, ressembler à un tel homme ne me dérange pas outre mesure."

Avant qu'elle ne puisse répondre, il s'avança vers elle, délaissant Révérie un instant et dominant sa soeur de toute sa taille :

- "Je suis le Comte Serindë. C'est moi qui décide, tu ne fais que gérer les affaires en mon absence. J'admire ton travail et je ne le dénigre pas. Mais cette fois, tu n'auras pas gain de cause. J'épouserais Aglarer, que cela te plaise ou non. Et si cela ne te convient pas, je pourrais toujours te trouver un époux qui saura te faire oublier ce désagrément. Suis-je clair?"

Révérie pouvait le voir dans ce rôle qu'il n'endossait presque jamais. Même avec Rima-Marcil, il n'avait pas usé de ce ton arrogant et sans appel, ce ton qui le faisait paraître sûr de lui et qui ne souffrait pas la discution. Mais Serindë était une femme de poigne, qui avait du répondant. Serait-elle assez sage pour se taire ou bien le défierait-elle, comme elle le faisait souvent? Elle était l'aînée, elle l'avait émevé, elle avait le pouvoir d'une mère sur un fils. Mais il arrivait que les enfants se rebellent...
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 19:44

Révérie toute heureuse de ses deux victoires après des jeunes femmes flottait dans une allégresse des plus agréables. Le bras de Dragan et la main sur la sienne lui donnait l’impression de pouvoir tout traverser. Mais la belle avait oubliée que vaincre deux ennemies ne voulais pas dire gagner une guerre. Car voila que déjà la dragonne des terres sortait son museau pour venir souffler son venin.

Elle était belle oui. Magnifique et resplendissante créature. Mais son visage dur et froid donnait la chair de poule à la jeune femme. Quand elle ouvrit la bouche, même pas la moindre forme de politesse. Elle la nomma Batarde, ce qu’elle était bien sur mais Révérie ne pu que serrer les dents a cette appellation. C’était le mot qu’elle répugnait le plus et pourtant elle devait rester calme.

Mais Dragan la pris de vitesse. S’enflamment ni plus ni moins envers sa sœur qui avait outrepassée ses droits. Il parlait de manière froid, posée, calculée et noble. Il était le maitre des lieux sans l’ombre d’un doute. Révérie était ni plus ni moins qu’admirative envers son fiancé. Ho oui elle l’aimait et lui prouvait son amour de manière si ouverte qu’elle en aurait rougit en d’autre circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1069
Âge : 816
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 20:19

Serindë ne pipa mot pendant que son frère la sermonnait, mais ses yeux devenaient plus froids et glacials. Avec une voix si froide que même un ours polaire en frémirait, elle répondit :

« Je sais très bien que tu pourrais le faire, mon cher frère. Ce n’est pas la première fois que tu me menaces de la sorte, je te le rappelle. Mais tu sembles ignorer certains faits. Une telle alliance serait intéressante et profitable, il est vrai. Tout comme il est vrai que le Grand Marquis de l’épine dorée, a été, pour une obscure raison, réhabilité dans ses fonctions. La Reine devient vraiment de plus en plus sénile. Vivement que quelqu’un d’autre prenne sa place ! »


Elle lança un regard en biais à Révérie, puis revint vers Dragan.

« Sais-tu ce que son père et moi étions presque fiancés ? Père lui avait proposé de m’épouser. J’étais jeune et insouciante à l’époque. Quand il me parla de ce projet, père me ravit. Epouser le célèbre Rima-Marcil, ce grand homme, ce héros, qui n’aurait pas été comblée. Nous étions censés nous voir pour parler de nos fiançailles après qu’il soit revenu des combats. Mais voila, il n’est jamais revenu nous voir. Tu sais pourquoi ? Parce qu’il avait préféré une pute Drow à une comtesse Elfe ! »

Elle se tourna vers la fiancée de son frère et planta son regard glacial et hautain dans les yeux blancs nacrés de l’hybride.

« Votre père vous en a-t-il parlé ? Sûrement pas non. Il a trop honte de cela, j’imagine. »

Elle scruta profondément le visage de Révérie, puis eut un rire méprisant.

« Vous êtes jeune. Vous ne devez pas avoir la centaine. Qu’est-ce que cela veut dire Dragan ? Tu épouses une mineure maintenant ? C’est inhabituel. D’habitude tu ne t’intéresses pas à elles, alors je m’interroge. L’aurais-tu mise enceinte ? »

Un sourire cruel se fendit sur le visage de Serinë tandis qu’elle se retournait vers Dragan.

« Cela expliquerait ce mariage précipité. C’est ça, n’est-ce pas ? Tu cherches à obtenir réparation auprès de son père ? Mettre enceinte sa fille sans qu’elle soit majeure… Dragan, quel idiot tu fais ! Le marquis à la réputation d’avoir un sens de l’honneur démesuré, alors je pense que tu peux t’estimer heureux d’avoir ta tête sur tes épaules. Pour la première fois de ta vie tu dois assumer les responsabilités de tes actes. Alors dis-moi, quel effet ça fait ? »

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 20:42

Il était vraiment utopique de croire qu'elle aurait la décence de se taire. Après toutes ces années, il ne savait toujours pas la prendre pour avoir le dernier mot. Et cela l'agaçait au plus haut point. Il resta stupéfait en l'entendant parler d'Orelinde de la sorte. Certes, sa soeur n'avait pas la langue dans sa poche, mais là, elle outrepassait les bornes en traitant ainsi la reine de sénile.

- "Tais-toi Serindë, ton venin te rend imprudente."

Le ton était dur et coupant. Il commençait à perdre patience et il sentait bien que Révérie devait bouillir sous ce flot d'injures. Cependant, elle réussit à le faire ciller en lui racontant ses fiançailles vortées avec Rima-Marcil. Elle avait botté en touche, il n'était pas au courant.

- "Non, je l'ignorais. Ce sont là histoires de femmes et personne n'a du juger bon de m'en faire part. Je ne savais pas Serindë. Mais quand bien même l'aurais-je su que cela n'aurait rien changé. Il a préféré une femme qu'il aimait à une qu'il n'avait jamais vu, aussi noble et belle soit-elle."

Elle parla de la honte de Rima-Marcil et Dragan renifla de mépris, tout en posant une main apaisante et ferme à la fois sur le bras de Révérie qui venait d'entendre sa mère insultée de la pire des manière.

- "La seule honte qu'il puisse avoir, c'est envers son peuple borné et stupide qui a sacrifié une innocente sur l'autel de la haine."

Il regarda Révérie, alors que son regard l'implorait de rester tranquille. Il savait de quoi elle était capable en colère. Qu'elle lui fasse confiance, qu'elle le laisse la protéger.

Mais le dernier coup le fit chanceler et son arrogance vola en éclat. Elle avait vu juste en disant qu'il l'avait mise enceinte. Il se reprit néanmoins très vite et cette fois, il aboya :

- "Tais-toi!"

Dans le même élan, il s'était emparé du bras frêle de sa soeur, la serrant dans une poigne de fer, le regard étincelant de colère. Mais quand il reprit, ce fut d'une voix très calme, qui rendait plus impressionante encore sa rage latente.

- "Ecoute-moi bien Serindë car je ne le répéterais pas : Aglarer sera ma femme et je ne tolérerais plus une seule insulte à son endroit. Alors soit tu gardes le silence, soit je te fais enfermer dans tes appartements. Et cette fois, ce ne sont pas des menaces en l'air! Tu as insulté gravement une noble Dame et elle pourrait exiger réparation pour cet outrage. Toi, tu ne vois que son sang drow, comme tu ne vois que le sang humain d'Anàrion. Soit, c'est ta position, mais je t'interdis de les insulter l'un et l'autre. Et ne parle pas de ce que tu ne connais pas. Mes reponsabilités, je vais les assumer, mais pas comme une corvée comme tu te plais tant à le croire. Ardamir aura bientôt un héritier et je compte sur mes soeurs pour que cela soit le plus naturel possible. Tu ne voudrais pas entacher notre illustre nom, n'est-ce pas? Ta pefidie et ta rancoeur ne pourraient pas te mener jusque là?"

Il la plaignait finalement. Abandonnée deux fois par ses fiancés, elle avait de quoi être amère et ne plus croire en l'amour. Il s'était retenu de la blesser par ces piques faciles... jusqu'à maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 21:29

Révérie avait vue rouge, oui elle avait bien cru qu’elle allait sautée au cou de la jeune femme et lui arracher la langue. C’est tout ce qu’elle méritait ! Mais non, la main de Dragan ne laissa pas le temps à son sang drow de bouillir. Elle garda son martien noble et tout son honneur et sa grandeur d’âme. Elle devait tenir, rester fier pour se montrer a la hauteur de Dragan. Elle n’était plus la petite moine sauvage, aujourd’hui elle était la Marquise de l’épine d’or, et de se fait, devait rester maitresse d’elle même.

La nouvelle du refus de son père la surpris cependant. Jamais elle n’aurait cru sa de lui mais si c’était son choix, la jolie Révérie n’aurait rien à y redire. Et puis, c’était de cet amour qu’elle était née. L’amour de Rima pour sa mère avait été si fort qu’il en avait délaissé une elfe ?! Mais alors l’age de sa sœur fit penser a Révérie a un détail qui jusqu’as présent ne lui était pas venue a l’esprit… Qu’elle âge avait Dragan ?!

Par contre quand la femme vu juste, Révérie resta calme, étonnamment calme. L’enfant, c’était pour elle la plus merveilleuse chose au monde. Le fruit de l’amour de Dragan et d’elle. Puis importe ce qu’elle ferait ou dirait, rien ne changerait cela. D’une voix douce et délicate, Révérie s’adressa à Dragan en lui souriant doucement.

« Dragan, ne t’en fais pas, je comprends son amertume envers moi. Je suis une métisse. Tous n’aime pas ma peau laiteuse ni mes formes généreuse et je le comprends et conçois. De plus elle en veut a mon père et dois certainement me haïr d’autant plus parce que je porte notre enfant. »

Puis elle se tourna vers la jeune femme et son visage neutre se planta dans le sien.

« Je ne vous en veux pas, mais je vous demanderai de m’aider à organiser notre unions. Je ne suis pas accoutumée a tout le protocole qui en découle et je sais que je ne suis encore qu’une enfant. Mais je promets de rendre heureux Dragan, de tout faire pour ne jamais le faire souffrir. Alors je vous en pris, accepter au moins de me donner ma chance. Haïssez moi, peu m’importe, ce n’est pas votre affection que je recherche, mais n’en voulez pas a notre enfant ou a Dragan. L’un comme l’autre ils n’y peuvent rien. »
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1069
Âge : 816
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Dim 20 Avr 2008 - 22:01

Serindë regardait son frère droit dans les yeux, tandis que celui-ci lui serrait le bras. Elle ne baissa pas la tête, mais la fureur dans ses yeux augmenta encore, rendant son regard insoutenable. Avec violence elle se dégagea de l’emprise de son frère et se massa le bras qu’avait serré le comte. C’est avec une colère sourde et difficilement contenue dans la voix qu’elle répondit :

« Me prends-tu pour une idiote Dragan ? Me connais-tu si mal que cela petit frère ? Evidemment que je ne vais pas jeter le discrédit sur notre famille. Tu n’avais pas besoin de me menacer. Je ne réfléchis pas avec mon entrejambe moi ! »

Elle arrêta de se masser le bras et regarda Révérie.

« Je me tairais donc, si ça peut vous rassurer. Mais tu ferais bien de faire attention petit frère. Je ne serais pas toujours là pour protéger tes arrières. Tu as réagit si vivement alors que je ne faisais que te titiller. Tu te trahis trop facilement Dragan. Tu dois vraiment être amoureux. »

C’est avec une once de mépris qu’elle avait dit cette phrase, en regardant de nouveau son frère. Elle allait partir quand la voix de l’hybride la retint. Elle se retourna vers elle, et de la voix la plus neutre possible lui répondit.

« Ne vous attendez pas à de la sympathie de ma part. Vous avez beau être noble, vous n’êtes pas elfe, et ne le serez jamais. Mais malgré le mépris que j’ai pour vous et votre père, je vous aiderai à la préparation de votre mariage. Mais c’est tout ce que vous obtiendrez de moi. Tenez-vous le pour dit ! »

Sur ce, elle partit et remonta l’escalier, tandis que la cadette les descendait. Elle regarda un instant sa sœur, interloquée par la fureur dans ses yeux. Une fois qu’elle fut hors de vue, Lalaith finit de descendre les marches et se précipita vers son frère, inquiète.

« Drag, qu’est-ce qui s’est passé ? Jamais encore je n’avais vu Serinë aussi en colère. Qu’est-ce que tu as fait pour la mettre dans cet état ? »

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Lun 21 Avr 2008 - 19:10

Elle était belle dans sa colère... Belle et terrifiante. Violemment, elle s'arracha à sa poige de fer, le défiant du regard comme elle le faisait si bien. Il se fit la remarque que ce n'était pas étonnant qu'elle ait fait fuir Rima-Marcil... Il n'aurait pas souhaité une telle femme à son pire ennemi. Elle lui rétorqua qu'elle se tairait bien évidemment sur cette affaire. Il connaissait son sens de l'honneur et le prestige qu'elle accordait à leur nom et leur lignée et il avait bien compté là dessus pour s'assurer sa discrétion et sa coopération. Néanmoins, la pique concernant ses réflexions dictées par son entrejambe le blessèrent et il dut retenir une violente envie de lui lancer en pleine figure sa frigidité.

- "Je ne te demande pas de protéger mes arrières. Tu peux très bien te décharger de tout cela... Tu peux même clamer à tout le monde ma conduite inqualifiable. Ce n'est pas moi qui en serais le plus affecté."

La voix de Révérie s'éleva alors et il lui lança un regard surpris. Il était étonné par son self control et son calme. Et ému par son discours, bien qu'il devait lui coûter de se faire haïr de la sorte. Mais peut-être que Serindë en viendrait à changer d'avis. Celle-ci ne fut pas touchée outre-mesure par ce plaidoyer et se contenta de répondre qu'elle ne ferait que son devoir. Un peu sèchement, Dragan coupa :

- "Je ne t'en demande pas plus."

Elle prit alors congé et Dragan se sentit de nouveau respirer alors qu'elle ne le regardait plus. Cette confrontation avait été éproouvante. Il souffla rapidement à Révérie :

- "Je suis vraiment navré pour tout ce qu'elle a dit. Je t'avais prévenu, certes, mais même moi je ne m'attendais pas à ce qu'elle se conduise de manière si odieuse."

Sa voix vibrait de contrariété et de colère contenue. Lalaith, de nouveau "présentable", vint les rejoindre et s'enquit de la raison du courroux de Serindë. Le Comte eut un petit rire ironique et amer.

- "A ton avis? Je lui ai tenu tête, tout simplement et elle réprouve totalement cette union. D'alleurs, j'aurais aimé savoir qu'elle avait faillit être fiancée au Marquis de l'Epine Dorée..."

Il lança un regard lourd de reproche à sa soeur, avant de hausser les épaules et d'enlacer Révérie sans la moindre gêne, pour finalement l'embrasser et lui apporter un maigre réconfort face à cette épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Lun 21 Avr 2008 - 19:42

Elle ne lui demandait pas de l’apprécier, ni de l’aimer. Non, tout ce que Révérie espérait c’est qu’elle ne se vengerait pas sur la petite vie qui prenait place en son ventre. Glissant ses doigts sur son ventre pendant que la plus vielle des sœurs partait en fulminant la plus jeune revint. Elle était jolie dans sa robe et surtout plus présentable.

Déplaçant sa main de son ventre, elle sourit à Dragan. Elle était triste et cela se voyait, mais plus en colère non. En faite elle était compatissante. Elle plaignait cette pauvre femme d’être aussi amère juste à cause de l’amour. Alors qu’elle, Révérie, marchait sur un nuage de bonheur sans nom grâce a se même sentiment, l’amour.

Alors la petite sœur demanda de quoi il retournait. Dragan lui dit ce dont elle se doutait déjà mais reprocha a cette dernière de n’avoir rien su d’elle et le père de la jolie Révérie. La métisse était gênée, silencieuse, ce n’était pas son élément non. Elle aurait voulue qu’on la laisse dans une pièce avec un mannequin de paille pour qu’elle passe ses nerfs. Mais a a place, quelque chose de surprenant et doux se produit.

Dragan vint glisser son bras autour de la taille de son amant. Sana gêne, alors que c’était la un écart des plus grands ! El le tenait dans ses bras et elle se blottit contre lui, souriant doucement en le regardant dans les yeux. Puis un baiser, leurs lèvres se rencontrait de manière plutôt chaste. Reculant et se séparant des levres de son aimé elle sourit et passa ses doigts sur sa joue en lui murmurant.

« Ne tant fait pas, je vais bien. Tout ce que Dame Serïnde a dit est vrai Dragan. Je suis une Batarde métisse et je le sais depuis que je suis toute jeune. Je l’assume et j’assume d’être traitée ainsi par les réfractaires a mon sang. Mais je ne veux pas que ta sœur et toi soyez en froid a cause de moi Dragan. »

Elle sourit un peu gênée avant de déposer a son tour un baiser sur ses lèvres. Elle murmura en elfique un « ai mel « contre ses lèvres. Oui elle lui disait simplement je t’aime, que sa sœur soit perturbée de cette révélation ne lui passa même pas par l’esprit. Puis elle retourna vers la jolie Lalaith pour lui dire.

« Je crois que rester debout dehors n’est pas très agréable. De plus je me sens encore fébrile de cette altercation. Je ne suis pas habituée à cela. »

Elle fatiguait surtout pour une toute autre raison, mais Dragan l’avait sans doute deviné.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1069
Âge : 816
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Lun 21 Avr 2008 - 20:15

Lalaith, vêtue d’une robe cette fois, baissa la tête sous le regard de reproche de son frère. Elle la releva quelques secondes plus tard pour laisser son regard errer ailleurs pendant que Dragan et Révérie s’embrasser. La voix de la métisse la fit revenir aux amoureux.

« Je comprends oui. Venez, montons. Vous pourrez vous assoir une fois là-haut Algarer. »


Alors qu’elle marchait en direction des escaliers, elle se tourna vers Dragan.

« En ce qui concerne l’histoire entre Serindë et le marquis de l’épine dorée, je ne suis au courant que depuis peu. A vrai dire, depuis qu’on a appris que tu t’étais fiancé à sa fille. Jusqu'à présent elle n’en avait jamais parlé. Ou plutôt, elle ne m’en a jamais parlé, mais peut-être l’avait-elle dit à Laurelin. »

Tout en parlant, ils gravirent les escaliers menant au palais.

« J’espère que vous ne lui en voudrez pas trop, Aglarer ? Elle est comme ça depuis que son fiancée l’a quittée pour épouser une autre jeune fille. Depuis ce jour elle est amère envers tout le monde, surtout envers Dragan. Je crois qu’elle a peur qu’il fasse pareil. »

Elle se retourna vers les deux fiancés tout en continuant de monter les marches.

« Je suis désolé, je parle trop. On me le reproche souvent, n’est-ce pas Drag ? Je ne peux pas m’en empêcher, c’est plus fort que moi. Au fait, comment trouvez-vous Ardamir ? Ca vous plait ? »

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Lun 21 Avr 2008 - 20:31

Le regard de Dragan s'assombrit alors que Révérie lui répliquait qu'elle savait ce qu'elle était et qu'elle espérait juste qu'elle ne serait pas un obstacle entre lui et sa soeur. La colère ne l'avait pas quitté.

- "Ce n'est pas parce que tu es une enfant naturelle qu'elle peut t'insulter de la sorte. Bâtard est terriblement péjoratif et elle sait que je déteste ce terme... Et nous ne sommes pas en froid, c'est elle qui gèle tout autour d'elle... Si elle revient à de meilleurs sentiments, tant mieux, sinon..."

Il fit un vague geste de la main, mais elle l'apaisa en l'embrassant doucement et en lui murmurant un tendre je t'aime. Puis, elle demanda à rentrer à l'intérieur s'asseoir. Il se traita alors d'imbécile et déclara, penaud :

- "Elle m'a tellement horripilé que j'en ai oublié la plus élémentaire des politesses."

Tous deux savaient bien pourquoi elle était fatiguée et l'innocente Lalaith acquiesça. Elle ouvrit la marche, alors que Dragan lui emboîtait le pas, avec Révérie à ses côtés. Lalaith s'excusa alors de ne pas l'avoir dit plus tôt, ne le sachant que depuis peu de temps. Avec humeur, Dragan commenta :

- "Ca ne m'étonne pas qu'elle soit si acariâtre."

Ils montaient les marches, mais il stoppa net en enendant sa soeur parler de lui et parler ainsi des crantes de Serindë.

- "Quoi? C'est ridicule voyons! Pourquoi ferais-je la même chose? Révérie n'a pas un caractère aussi épouvantable que Serindë, je n'ai aucune raison de lui préférer une autre."

Et Lalaith parlait et Dragan se moquait gentiment d'elle dans son dos. Elle se retourna pour s'excuser de son verbiage.

- "C'est toujours mieux que les paroles acides de Serindë... Dommage que vous ne soyez pas restées, je me serais sentit moins seul."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Lun 21 Avr 2008 - 20:49

Elkle détestait aussi utiliser se mots dégradant alors que pour elle, se sent drow était une fierté ! Elle aimait ses courbes voluptueuses dont Dragan savait jouer et qu’il contemplait amoureusement. Elle n’était pas du tout un critère de beauté elfique non, mais plutôt drow. Si sa peau avait été plus sombre et ses yeux plus rouge.

« Ne t’en fait pas m… Dragan. Je sais bien que tu as oubliée de t’occuper de moi uniquement parce que ta sœur t’a énervé. »

Lui tirant la langue de manière taquine elle commença à gravir les marches. Marchant en compagnie de son tendre amour, elle se plus à prendre appuie sur son bras en souriant. Sa déclaration l’avait apaisé et déjà il se sentait plus léger et la jeune femme le savait. Révérie préféra ne pas trop se mêler de la conversation sur les déboires amoureux de Serindei mais quand le sujet en revint à dire que Dragan risquait de fuir Révérie sur le parvis Elle le regarda, surprise. Dragan ? L’abandonner elle alors qu’il supportait mal de ne pas être dans la même pièce qu’elle ? Elle éclatât d’un rire si clair que les deux devaient en être les yeux rond. Surtout qu’il y avait eu un certain décalage, posant sa main sur ses lèvres en rougissant, légèrement gênée elle avoua.

« Je ne me moque pas de vous Lalaith, ni de votre adorable voix et de vos façon garçonne que j’affectionne déjà. Non, si je ris aussi fort, c’est que je tentais d’imaginer Dragan m’abandonner. Si l’idée lui venait. Je le retrouverais et l’attacherai pour le torturer jusqu’as ce qu’il cède et m’épouse. Mais je n’ai pas besoin de cela, car j’ai son cœur et son amour, alors il ne peut pas s’enfuir, sans quoi comment le supporterait’ il ? »

Inutile de précisé qu’avec son fils qui vivait au creux de son ventre, les chances diminuerais encore plus ! Et oui, Dragan était si attaché a Révérie et avait été si heureux d’apprendre la présence de se bébé que… Nul doute qu’il se donnerait la mort plutôt que de perdre sa compagne. Caressant la main de son tendre amant elle continua.

« Et j’aime votre parlez Lalaith, vous ne me traitez pas comme si mon sang vous gênait et cela me fait du bien de savoir que je ne suis pas haie de toute les personnes présente ici. Pour ce qui es d’Ardamir, la contré me fascine ! Je ne sais où donner de la tête, une fois reposée, je pense que j’irai découvrir ses terres plus sérieusement. »
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1069
Âge : 816
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Lun 21 Avr 2008 - 21:17

Lalaith se retourna surprise en entendant Révérie rire. Puis elle se mit à rire elle aussi, suite aux paroles de la métisse.

« Je sais très bien que tu n’es pas comme ça Drag. Mais tu sais aussi bien que moi que Serindë n’a plus aucune confiance envers les hommes. Et encore moins de toi au vu de tes frasques. En tout cas Aglarer, l’idée de voir Dragan attaché et torturé par une femme est des plus amusantes je trouve. Mais je me demande si ça ne t’es pas déjà arrivé, hein ptit frère ? »

Elle lui adressa un clin d’œil espiègle et sourit. Puis plus sérieusement, elle reprit.

« En tout cas, je suis heureuse pour toi. Il y a enfin une femme qui a réussit voler ton cœur. Je commençais à désespérer tu sais. Maintenant au moins, Serindë ne nous bassinera plus avec toutes les rumeurs qui courent à ton encontre qu’elle entend quand tu n’es pas là. Par contre, cela veut dire qu’elle va s’acharner sur moi, étant donné qu’elle ne s’occupera plus de tes bêtises. »

L’elfe fit une grimace de dégoût à cette idée. Mais son sourire revint en entendant la fiancée de son frère vanter les beautés d’Ardamir.

« Père nous a toujours dit qu’on ne devait pas juger une personne selon ses origines, mais ses actes. Peu importe quels sont vos parents, ce n’est pas ce qui compte en vérité, mais la manière dont vous agissez. Et si vous voulez, je pourrais vous faire visiter la contrée. Cela me permettra d’échapper à Serindë et à l’atmosphère pesante qui règne à la maison depuis quelques temps. »

Ils arrivèrent enfin au sommet, devant les portes du palais. Lalaith ne dit rien, laissant à Révérie le loisir d’admirer la beauté qui se présentait à ses yeux.

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Mar 22 Avr 2008 - 19:14

Le regard de l'elfe s'éclaria alors que Révérie le taquinait et lui tirait la langue comme une enfant. Il était rassuré de la voir prendre les choses ainsi, même s'il se demandait si ce n'était pas que pure comédie qu'elle lui jouait pour sauver les apparences. Quand ils eraient seuls, ils pourraient en parler, mais pas tout de suite, pas devant Lalaith.

Alors qu'il s'offusquait de la déclaration de Lalaith, Révérie éclatait de rire, lui arrachant un regard étonné. Elle s'expliqua alors et le fit sourire, même s'il prit un air faussement vexé alors qu'elle parlait de l'attacher et de le forcer à l'épouser.

- "Pff, tu vois Lalaith, c'est déjà elle qui fait la loi dans notre couple."

Il eut un petit sourire taquin, avant de reprendre plus sérieusement, après un soupir, suite aux paroles de sa soeur.

- "Mes frasques, mes frasques... Je n'ai jamais promis le mariage à personne, ni même me suis engagé dans des fiançailles. La situation est complêtement différente. Enfin, je suppose que j'ai eu de la chance que personne ne soit là pour décider à ma place."

Puis, il eut un petit gloussement alors que sa soeur lui demandait s'il n'avait pas déjà été attaché et torturé par une de ses conquêtes.

- "Je resterai muet comme une tombe à ce sujet."

Lalaith s'annonça alors contente qu'il est trouvé quelqu'un, avant de se plaindre concernant Serindë.

- "Toi et moi avons toujours été ses cibles favorites. Notre comportement est tellement inacceptable! Mais ne t'en fais pas va, je ne suis pas à l'abri de ses foudres, je ne te laisserais pas tomber dans l'adversité."

Révérie parla alors d'Ardamir et de son envie de la visiter. Elle eut droit à un petit coup d'oeil en coin de Dragan qui précisa :

- "D'accord, mais pas seule. Premièrement, tu passerais à côté de choses merveilleuses sans guide et deuxièmement, les passerelles ne sont pas toutes très sûres, il vaut mieux que tu sois accompagnée..."

Il prit un air faussement songeur.

- "Hum, je me demande qui pourrait bien se charger de ça."

Lalaith intervint alors en expliquant les idées de leur père concernant le sang et la race, puis se proposa pour accompagner Révérie. C'était une bonne idée et il avait totalement confiance en sa soeur. Même s'il se ferait une joie de montrer lui-même leur domaine à sa future femme. Il fit cependant une grimace à la mention de leur aînée.

- "C'est dommage que Serindë n'ai pas retenu cet enseignement-là..."

Les deux plus jeunes étaient les plus tolérants, c'était un fait. Ils arrivèrent devant les portes, en bois, magnifiquement ouvragées. Les deux gardes en faction ouvrèrent la porte en souhaitant un bon retour à leur Seigneur et en jetant des regards curieux à la demoiselle qui l'accompagnait. Ils se dirigèrent alors dans les couloirs, jusqu'à atteindre un petit bureau. Il y avait une terrasse derrière les portes fenêtres. Plusieurs fauteuils étaient disposés près d'une cheminée, ainsi qu'un divan. Devant la fenêtre, il y avait un bureau et un des murs était couvert de livres.

- "Vas-y, fais comme chez toi Rév, il faut que tu th'abitues dés maintenant."

Il lui adressa un petit sourire. Une servante de présenta alors, demandant ce qu'ils désiraient boire. Dragan demanda du vin elfique et laissa les deux demoiselles passer commande. Pus, la servante s'en fut, les laissant de nouveau seuls.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Mer 23 Avr 2008 - 16:09

Elle montait tranquillement les marches, tenant le bras de Dragan et retroussant un peu sa robe pour monter plus facilement. Quand la jeune femme émit l’hypothèse que Dragan ai été attachée, Révérie lui fit un sourire tel que le pauvre devais en avoir des frissons dans le dos. Que pouvait bien cacher les pensées de cette jolie petite tête bien faite au visage d’ange ? Elle n’en dit rien mais porta plutôt son attention sur la proposition de visiter en compagnie de Lalaith. La jeune femme sourit à l’elfe et acquiesça.

« Cela serait très bien en effet, mais si j’ai le droit de porter mes vêtements habituel et non pas une de ses robes qui m’en sert et me gêne. Je préfère avoir les jambes nues et être libre de mes mouvements. »

Elle fit alors un clin d’œil à la sœur de Dragan avant de préciser pour lui.

« Et ne t’en fait pas Dragan, je ne porterais pas mon armure. De toute façon Aldyura a refusée que je la mette dans les affaires. Je trouve ça assez énervant de ne plus pouvoir porter le seul vêtement dans lequel je suis bien. »

Elle fit une moue et soupira en passant son doigt mutin sur ses lèvres.

« Et rassure toi Lalaith, si Serinde s’en prend à toi a cause de ta tenue ou tes manières, a coté de moi tu sera transparente. Pour peux qu’elle me voir me nourrir… elle va avoir envie de me frapper. »

Elle murmura a Dragan soudainement craintive.

« Tu crois que je pourrais manger normalement sans déclencher son courroux ? »

Que se soit pour la viande qu’elle mangeait cru ou sa façon même de manger fruit ou légume la belle avait bien peur de ne point convenir a la beauté froide d’Ardamir. Entrant dans le palais même, les yeux de Révérie se mirent à pétiller. C’était si beau, doux et aux gouts certains. Elle ne fit même pas attention au regard, curieux, réprobateur, surpris ou admiratif qu’on pouvait bien lui lancer. Une foi dans le salon, elle s’approcha de la fenêtre et regarda rapidement l’extérieur avant de frissonner.

Elle glissa ses yeux prés du feu et de manière tout a fait surprenante pour une femme de son titre et de son rang, tout comme chez son père, elle prit place assise à terre juste a coté du feu ou elle ferma les yeux. Appréciant la chaleur qui lui fit rosir les joues. La voila qui reprenait des couleurs tiens. Quand la servante vint prendre les commandes Révérie demanda simplement un verre de lait, faut de pouvoir demander une bière ou un verre de sang.

Tournant son regard vers Dragan elle ne semblait pas gênée d’être assise a même le sol et bien au contraire, y était bien. Doucement elle tendit ses mains vers Dragan pour l’inviter à se rapprocher d’elle.

« Dragan, j’ai froid… »

Puis prenant un air un peu gênée elle avoua.

« Non pas que vos contrés soit fraiche, mais la fatigue en plus d’avoir du lutter contre une dragonne à peine arrivée. J’ai besoin d’un peu de tendresse et de chaleur. »

Puis elle se tourna vers Lalaith et lui demanda un sourire aux lèvres.

« Dite moi, je suis curieuse, comment est’ il possible qu’une jeune femme comme vous soit aussi aventureuse ? C‘est pour moi bien surprenant de trouver tel qualité chez une noble.»
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1069
Âge : 816
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Mer 23 Avr 2008 - 17:55

Lalaith donna un coup de poing amical dans l’épaule de son frère, tandis qu’il lui promettait de ne pas l’abandonner aux foudres de leur sœur.

« Tu as intérêt, ou alors je me vengerais sur toi ! »

La jeune elfe rit aux paroles de Révérie.

« Vous aussi vous détestez les robes ? J’évite autant que possible d’en mettre, mais Serindë m’oblige à en porter chaque fois qu’elle en l’occasion. Elle est stricte là-dessus. Une jeune noble digne de ce nom ne doit porter que des robes selon elle. Mais je préfère de loin être habillé en simple pantalon et chemise, et parcourir la contrée plutôt que de rester coincée à la maison à ne rien faire en robe. »


A la suite des paroles de la jeune métisse Lalaith ouvrit de grands yeux admiratifs et envieux.

« Vous avez une armure ? Moi aussi. Mon père me la faite sur mesure quand j’ai atteint ma majorité. Je vous la montrerais si vous voulez. Il est dommage que vous ne l’ayez pas amenée la votre avec vous. J’aurais beaucoup aimé vous voir avec. Vous devez être impressionnante dedans. Tu imagines le tableau que cela pourrait donner Dragan ? Toutes les deux en armure. Ce serait amusant, tu ne trouves pas ? »

Elle sourit et rit à cette idée. Une fois son fou rire calmée, elle regarda les deux amoureux, le visage radieux de savoir qu’elle ne serait pas l’unique cible de Serindë.

« C’est vrai ? Je pensais que j’étais la seule fille noble de tout le pays à avoir un esprit rebelle. Je ne pensais pas rencontrer quelqu’un qui soit comme moi. Ou pire, selon vos propres dires Aglarer. »

Le trio d’elfe arriva en haut de l’escalier, et pénétra dans le palais. Ils allèrent dans un petit bureau, où un feu crépitait dans la cheminée. Lalaith regarda surprise Révérie s’assoir à coté de l’âtre, à même le sol, et demander à Dragan de la rejoindre pour se lover dans ses bras. Elle sourit néanmoins, malgré la gêne occasionnée par ce comportement enfantin de la part de sa future belle-sœur. Elle détourna la tête, et demanda à la domestique un verre de vin elfique, comme son frère.

« Je comprends Aglarer. Il est dur de se sortir indemne d’une première rencontre avec Serindë. »

Elle s’assit sur l’un des fauteuils près de la cheminée afin d’être près des amoureux, mais assez loin pour leur laisser de l’intimité.

« Oui, je sais c’est inhabituel, mais c’est comme ça. En fait, je n’ai jamais aimé rester à la maison avec mes sœurs, je préférais de loin être avec père et Dragan. Quand Dragan est partit auprès d’Anàrion, je restais le plus souvent près de père, parcourant la campagne avec lui, apprenant tout ce qu’il voulait bien m’enseigner. Il ne m’a jamais vraiment réprimandé sur le fait que je ne me comporterais pas comme une dame de ma condition. Il a même encouragé mon comportement aventureux. Je crois qu’il était content d’avoir quelqu’un près de lui, quelqu’un a qui il pouvait enseigner des choses étant donné que Dragan était loin. Il m’a apprit à me battre, à monter à cheval, à reconnaitre un bon vin... Tout ce qu’il ne pouvait lui apprendre, il me l’a appris. J’étais sans doute la plus proche de lui hormis Dragan. »

Elle laissa son regard errer un moment sur le feu de la cheminée, puis elle revint vers Dragan.

« Au fait Aglarer, tout à l’heure Dragan vous appelé Rév. Pourquoi donc ? C’est votre surnom ? »

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Mer 23 Avr 2008 - 19:19

Dragan ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel alors que Révérie acceptait d'avoir Lalaith pour guide, à condition de pouvoir endosser une tenue plus apte à la découverte. Quand elle parla de laisser ses jambes nues, il manqua faire une attaque. Olala, Serindë allait détester cela... Il était tiraillé entre son enseignement qui lui hurlait qu'une noble dame ne devait pas montrer ainsi son anatomie au public et son amour pour la dite dame, avec ses qualités et ses défauts.

Lalaith surenchérit alors en parlant elle-même de sa répugnance à porter les fanfreluches des demoiselles. Le courant passait assez bien entre les deux femmes et Dragan en était ravi.

- "Il y a plein de choses à faire à la maison Lalaith : des tapisseries, de la couture, de la décoration... Tyranniser les domestiques."

Comment ça il se moquait d'elle? Mais non pas du tout, quelle idée!

Révérie, comme si elle avait capté les pensées de son fiancé concernant sa tenue le rassura concernant son armure. Non pas qu'il n'aime pas la voir dedans, non, au contraire, elle lui allait à merveille, mais ce n'était pas... décent. Il eut un petit rire nerveux.

- "Louée soit Aldyura."

Evidemment, le mot "armure" capta l'attention de lalaith qui s'empressa de parler de la sienne, confectionnée sur ordre de leur père. Une vague nostalgie balaya un instant l'être de l'elfe à l'évocation de leur paternel. Il revoyait encore la joie de Lalaith quand elle aait reçu ce cadeau, se jetant au coup du Comte pour l'embrasser fougueusement, sous le regard désapprobateur de Serindë et le regard tendre de Laurelin.

- "Amusant? Non, pas vraiment... On voit bien que tu n'as pas vu Rév en armure... Crois-moi, ce n'est pas la même que la tienne."

Monsieur Tiril, quelle est cette rougeur qui colore doucement vos joues à l'évocation de votre bien aimée en armure?

Mais révérie aborda un sujet délicat : sa façon de manger et ses appétits peu communs. Si elle avait commencé de parler d'un ton amusé, elle finit par lui murmurer quelques paroles avec une crainte tout légitime. Il aurait bien voulu l'apaiser, mais ne trouvait rien à dire.

- "Quoique tu fasses, elle te jugera durement de toutes façons. N'agis pas en fonction d'elle."

Lalaith semblait surprise.

- "Elle est pire que toi Lalaith."

Arrivés dans le salon, Révérie en fit le tour avant de s'asseoir près de l'âtre, comme une enfant en quête de chaleur. Et ce qui devait arriver arriva, elle lui demanda le la rejoindre. Il eut un petit sourire et un coup d'oeil pour sa soeur, avant de venir rejoindre Révérie, s'asseyant derrière elle, passant ses bras autour de son corps et posant son menton sur son épaule.

Puis, Révérie demanda à Lalaith pourquoi elle était si différente des autres nobles. Il écouta sa soeur sans se départir d'un petit sourire en coin. Oui, leur père avait encouragé cette indépendance.

- "Père nous a toujours encouragé... Même dans nos comportements jugés scandaleux par d'autres. Je pense qu'il aimait nous voir cultiver notre indépendance et notre tempérament un peu... rebelle. Serindë et Laurelin sont de parfaites grandes Dames. Lalaith et moi sommes un peu les moutons noirs, mais parallèlement, nous sommes ceux qui lui ressemblons le plus."

Puis, d'une voix songeuse, il acheva :

- "Je me demande ce qu'il dirait aujourd'hui."

Lalaith demanda alors à Révérie pourquoi son frère l'avait appelé d'une autre manière. Il sourit de nouveau et effleura l'épaule de Révérie de ses lèvres, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1856
Âge : 30
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Mer 23 Avr 2008 - 20:18

Assise entre les jambes d’un Dragan qui la tenait dans ses bras comme son plus grand des trésors, Révérie se sentait bien mieux. Elle avait se besoin fusionnel de le sentir proche d’elle, c’était viscéral presque. Chercher son contacte, son touché et sa présence dés qu’il n’était pas loin d’elle. Il avait son menton posé sur son épaule, elle en profita pour glisser ses doigts dans les cheveux de Dragan, délassant pour une énième fois un des rubans noir qu’il tentait de garder désespérément.

Prenant le fil noir dans ses doigts, elle n’abandonna pas pour autant la chevelure argent. Le tableau visible avait quelque chose de beau et de tellement étrange. Révérie, petite, fine, gracile a la musculature sèche. Une peau pale, des yeux blanc et une chevelure tout aussi blanche, maladive en son ensemble. Et a coté, Dragan, grand, aux épaules tout de même large et agréable. Sa peau mate, dorée par le soleil, ses yeux bleu glace et ses cheveux d’argent. Il y avait quelques petites similitudes mais surtout des différences impressionnantes.

Glissant sa petite main sur celle que Dragan avait posée sur sa taille elle sourit, heureuse tout simplement. Oui il fallait l’avouer, Révérie avait encore des petits sursauts de l’enfance, une enfance qui avait du mal à quitter son corps juvénile. Mais elle avait tout d’une femme, sauf peux être son visage d’ange ? Bref, elle était enlacée par son compagnon pendant que Lalaïth parlait.

Elle avait été élevée en garçon manquée, entourée de son père et de Dragan, un peu comme elle, sauf qu’elle avait tout de même eu une présence féminine pour exemple. Révérie sourit et avoua sans mal.

« Ho oui c’est rare, un peu comme une marquise qui se comporte de manière presque pire qu’un homme. »

Elle sourit et blottit son visage contre celui de Dragan.

« Votre père a eux raison. Vous êtes deux êtres différents et vous êtes tout deux capable d’accepter ses mêmes différences chez les autres. C’est une force qui m’impressionne. Votre père a fait un excellent travail. »

Dragan déposa ses lèvres sur l’épaule de Révérie qui se détourna un peu et lui sourit, folle amoureuse.

« Il serait fière que tu sois heureux Dragan, Heureux que tu ais trouvé à nouveau quelqu’un capable de te faire sourire et de te combler autant que de t’exaspérer pour toute une de nos vies. J’en suis sur.»

Puis regarda la jolie Lalaith et sourit.

« Ce n’est pas vraiment un surnom… Révérie Méthérence fut mon prénom et mon nom pendant plus de quatre vingt de nos années. Mon père, un moine m’ayant recueillit, me nomma ainsi parce ce que pour lui j’étais la plus belle Réverie qu’il lui soit offert. Ce prénom fut ainsi mélanger a révérencieux. D’où Révérie… Mais depuis que je suis devenue marquise, il ne reste bien que Dragan pour aimer et apprécier se prénom et l’utiliser et cela me conviens bien ainsi même si certaine personne doivent se poser la même question que vous. Je vous apprécie Lalaith, sinon je me serais contentée de vous dire que c’est le surnom que me donne mon compagnon. »

Lui pouvait se servir de se prénom qu’elle possédait devant tous, mais elle ne pouvait le nommer Melindo de la même façon. C’était un peu perturbant des fois il faut l’avouer. Doucement elle se mit a ronronner, faisant vibrer sa poitrine en grés d’un son félin qu’elle ne contrôlait pas vraiment en fermant les yeux dans les bras de son tendre amour.
Revenir en haut Aller en bas
Entité
Staff
Staff
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1069
Âge : 816
Date d'inscription : 14/01/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge : Eternel.
Niveau Magique : Spécial.
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Mer 23 Avr 2008 - 22:22

Lalaith fit une grimace de dégoût à l’annonce des tâches que lui énonçait Dragan.

« Je déteste la broderie et la tapisserie, tu le sais très bien. Par contre tyranniser les domestiques… »

Un sourire espiègle illumina son visage, ses yeux pétillant de malice. Mais son sourire disparut en même temps que son enthousiasme, douché par les réflexions de Dragan sur l’armure de Révérie.

« Pourquoi ça ? Que veux-tu dire par, pas la même que la mienne ? En quoi est-elle différente ? »


Lalaith ouvrit de grands yeux plein de surprises en entendant dire que Révérie était pire qu’elle.

« Sérieux ? Il existe pire que moi ? Moi qui croyais être la reine, je ne sais pas si je dois être déçue de ne plus m’être, ou heureuse de ne pas être la seule ! »

Elle ponctua sa remarque d’un rire chaleureux et enfantin.

Alors que Dragan parlait de leur père, Lalaith eut un regard triste et mélancolique. Elle se tourna vers son frère, les yeux brillant.

« Moi aussi je me demande ce qu’il dirait. Il me manque. »

Les yeux au bord des larmes, elle détourna le regard pour s’essuyer discrètement, et revint sur Révérie. Elle eut un sourire triste, mais répondit :

« Merci Aglarer. Vous avez raison. Père serait certainement heureux de te voir tel que tu es aujourd’hui Dragan, de te voir heureux avec une femme qui puisse combler l’abîme de ton cœur que la perte de notre sœur à causé. Il serait fier de toi. »

Lalaith écouta ensuite Révérie expliquer pourquoi Dragan l’appelait Rév, et non pas Aglarer.

« Je vous remercie de la confiance et des sentiments que vous avez à mon égard Aglarer. Sachez que j’en suis honorée et que je ne dirais rien. Mais, préférez vous que je vous appelle Aglarer ou Révérie en ce cas ? »

La domestique revint avec les boissons et donna à Dragan et Lalaith leur verre de vin elfique, et à Révérie son verre de lait. La jeune elfe humât le vin, appréciant l’odeur de ce vin, si fruité, si délicieux avant de venir y tremper ses lèvres, et de boire une gorgée de ce nectar magnifique.

Elle fut surprise et amusée d’entendre Révérie ronronner, mais ne dit rien. Elle semblait si enfant aux yeux de Lalaith. Cette dernière l’étudiât et remarqua une chose qu’elle n’avait jusqu’alors pas fait attention.

« Dites-moi, Aglarer, quel âge avez-vous ? »

_________________
Ombre fugace
Maître de ton destin

-Crédits de l'avatar: ETERNAL RETURN - Art of pierre / Alain D.
Site de l'artiste: http://www.3mmi.org/v9/
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3120
Âge : 32
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   Jeu 24 Avr 2008 - 9:36

Révérie jouait avec ses cheveux, comme elle avait prit l'habitude de le faire à chaque fois qu'il venait lui donner un peu de tendresse. A chaque fois, ses doigts fins venaient se perdre dans l'argent de sa chevelure et dénouer les liens de cuir patiemment mis en place. Les mains de l'elfe étaient posés sur la taille de sa compagne, mais il ne résista pas à l'envie de les poser sur son ventre encore plat.

Il avait réussit à faire grimacer sa soeur en évoquant les tâches ménagères. mais cela ne dura guère et la malice reprit bientôt ses droits sur le visage de Lalaith alors qu'elle parlait de tyranniser les domestiques.

- "Toi et Serindë excellez à ce jeu là."

Il toussota alors que sa soeur lui demandait des explications concernant l'armure de Révérie.

- "Eh bien... Comment dire... Son armure laisse voir plus de peau nue que la tienne... Oh, je ne vais pas te faire un dessin quand même!"

Dragan hocha la tête simplement alors que Révérie louait le travail de leur père concernant leur éducation. Il remarqua la tristesse sur le visage de sa soeur. Les deux plus jeunes avaient été les plus proches de leur père et sa perte avait été difficile... De surcroît, elle avait été doublée par celle de la jumelle de Dragan. Les deux femmes semblaient penser que feu le Comte serait heureux et fier de son fils. Il n'en était pas convaincu, mais il préféra ne pas polémiquer là dessus. Surtout que sa question était stupide, il n'aurait jamais la réponse.

Révérie expliqua alors sa double identité à Lalaith...qui lui demanda son âge. Et Dragan en profita pour s'engouffrer dans la brèche et donner quelques explications supplémentaires :

- "Je sais que tu n'es pas naîve ou stupide Lalaith, alors je vais jouer franc jeu avec toi : si Serindë était si énervée toute à l'heure, c'est pour la simple et bonne raison que Révérie est enceinte... Et avant que tu ne dises quoique ce soit, sache que quand j'ai rencontré Rév, elle n'était qu'une moine sans attache que j'ai choisi d'escorter jsqu'à Alëandir, à cause de ses sorigines qui risquaient de lui attirer des ennuis. Et de surcroît, je ne connaissais pas son âge."

Voilà, Lalaith avait tous les éléments pour reconsttuer le puzzle.

- "Cela dit, même si je l'avais su, je ne sais pas si j'aurais pu résister..."

La servante entra alors et Dragan prit le verre de vin qu'il huma avant d'en boire quelques gorgées et de le reposer par terre près de lui. Si la servante trouvait cette scène indécente, elle eut la sagesse de n'en rien montrer avant de s'éclipser.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bureau] l'Ardamir où vivent les trois soeurs d'un fiancé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les trois soeurs sans visage ...
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» Les Trois Mousquetaires
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» 500 000 Haitiens vivent en République Dominicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Ardamir :: Ardamir (Cité)-
Sauter vers: