-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

 

 Camping en famille [L'Renor]

Aller en bas 
AuteurMessage
Shyn'tae Vaen're
Drow
Shyn'tae Vaen're

Nombre de messages : 509
Âge : 37
Date d'inscription : 10/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Camping en famille [L'Renor] Empty
MessageSujet: Camping en famille [L'Renor]   Camping en famille [L'Renor] I_icon_minitimeMar 28 Jan 2020 - 1:06



Au cours de la troisième ennéade de Bàrkios 17 : XI
Aux alentours des ruines de Nisétis.


La nuit était tombée depuis longtemps. Le feu de camp ronronnait au centre du camp et éclairait de sa lueur crépitante la toile des tentes dressées tout autour. Les activités de la soirée venaient à peine de s'achever. Il y avait assez de bois pour passer la nuit, les patrouilles avaient reçu leurs ordres et les reserves avaient été mises en sécurité.

Le camp drow pouvait en majorité s'endormir avant la longue journée qui l'attendait le lendemain. Les sombres avaient hâte, car ils sentaient l'odeur du combat. Le but de leur voyage serait bientôt à leur portée. Bientôt, ils iraient combattre des bébés dragon en prenant bien garde de ne pas attirer l'attention de leur maman.

Résumé de cette manière, cela manquait un tantinet de gloire jugeait Shyn'tae. Ceci étant dit, personne ne croyait que des bébés dragons ne pouvaient pas être aussi des adversaires terrifiants.

Shyn'tae ne comptait pas combattre de bébé dragon. Par contre, elle espérait en voir. Elle avait un nouveau grimoire et une mine de plomb. La magicienne s'était fixée un objectif. Remplir celui là avant que quelqu'un ne le lui enlève. Elle avait aussi emporté d'autres ouvrages et manuels sélectionnés par sa supérieure. Assez pour ne jamais être désœuvrée lorsque personne n'avait besoin d'elle. Elle avait déjà rempli de nombreuses pages de dessins autant que de son minuscule et illisible écriture.

L'épreuve qu'elle avait affronté semblait l'avoir laissé sur le choc les premiers jours, mais, même ainsi, elle avait pensé à emporter de quoi travailler. Le travail faisait tout oublier.

Dans la tente de la Ditrown Da're, la svelte noire elfe s'était débarrassée de ses sandales et de sa tunique pour dévoiler des étendues de peau d'ébène.

Ne restait sur elle qu'un corset de metal et de cuir pour soulager ses muscles et son abdomen blessé. Cela avait été une idée des prêtres de Kiran. Compte tenu du temps dont ils avaient disposé avant leur départ, ils avaient en priorité fait en sorte de refermer les blessures et la circulation sanguine de leur patiente. Pour ce qui était du reste des dégâts, Na'ri s'en chargeait un peu chaque jour, aux cotés du temps.

Finalement, ce voyage n'était pas le pire qu'ait fait la magicienne, résonnait-elle. Celui entre Sol'dorn et Thaar avait été au dessus. Elle n'en faisait pas moins de cauchemars pour autant.

Ditrown Da're, puis-je avoir votre aide? Shyn'tae s'était tournée, montrant à sa supérieure le laçage du vêtement posé au dessus de son arrière train.  

Revenir en haut Aller en bas
L'Renor Crysto
Drow
L'Renor Crysto

Nombre de messages : 108
Âge : 11
Date d'inscription : 18/04/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  728 ans
Niveau Magique : Maître.
Camping en famille [L'Renor] Empty
MessageSujet: Re: Camping en famille [L'Renor]   Camping en famille [L'Renor] I_icon_minitimeLun 10 Fév 2020 - 20:17

La Rose Noire n’était venue là que par ennui. Certains diraient sans doute par curiosité morbide ; toujours était-il qu’elle regrettait déjà presque d’être partie. Elle n’aimait pas les voyages, elle n’avait jamais aimé ça ; aussi étrange que cela pouvait être, elle aimait le confort du Vatna. Il avait pour lui la sensation familière et apaisante du chez-soi, quoi qu’il ne fût pas de tout repos. Elle l’aimait aussi sûrement qu’elle le haïssait. Là c’était une belle allégorie qui lui fit, un temps, songé à Kahveka. Elle ne l’avait pas revu depuis des lustres, et s’il ne lui manquait tout à fait, elle ne pouvait dire qu’elle n’éprouva rien. Une once de jalousie vint même piquer son esprit alors qu’elle l’imagina fort bien avec sa cour. Comme d’habitude. Le siècle passait et pourtant il demeurait la même morosité qui teintait parfois jusqu’à ses prunelles andrinoples. Finalement elle ne fût pas mécontente que la journée s’achève enfin. Ereintée, elle avait aboyé des ordres rapides sans demander son reste. On avait monté les tentes prestement, et dans le confort des nuits fraîches du désert, elle s’était retirée sans un mot.

C’était toujours ainsi ; elle taiseuse, aimât à observer plutôt que jacter. Bien sûr, par convenance plus qu’autre chose, elle avait sûrement entretenu quelques discussions mais jamais rien de bien sérieux. Elle n’en avait pas l’envie. Assise à sa table, jambes tendues, son regard se porta vers la Petite Chose qui se délestait de ses habits. Elle l’appréciait, plus que l’eldéenne ne le croyait. Toujours dans le même mutisme assourdissant, elle laissa glisser quelques œillades sur sa peau délicate, le visage impassible. Elle avait été troublée par ce qui lui était arrivée, et pourtant la jeunette avait fait montre d’un acharnement rare. Peut-être moins enjouée qu’avant, L’Renor pouvait admirer l’éclosion d’une nouvelle fleur, moins fragile que la précédente. Lorsqu’enfin elle rompit le silence, la Sanguine s’approcha doucement, d’un pas leste. Elle ne la quittait jamais vraiment des yeux depuis le jour où elle était revenue ; installée dans ses quartiers, logée avec elle sur le camp, elle s’assurait ainsi de l’avenir de son élève.

Car elle demeurait convaincue du talent de la fille du Karliik. Elle avait cette flamme qui brûlait, et qu’elle ne pouvait tout à fait décrire. Certes elle avait encore les défauts de la jeunesse, mais elle était persuadée que le temps dévoilerait un joyau. Elle devait apprendre à diriger. Les doigts habiles de la Ditrown délassèrent avec douceur le corset. Elle se tenait, à quelques pas à peine de celle qu’elle avait vu retirer ses côtes de son abdomen. Une enfant de Kiel… Satisfaite et si fière, elle ne pouvait s’empêcher de sourire en y repensant. Lorsqu’enfin le dernier vêtement la mise à nue, ses lèvres s’entrouvrirent.

« Montre-moi ta plaie Petite Chose ». Dans ce même silence gêné, elle se retourna. Rapidement les doigts de l’Aînée vinrent tâter la peau, observer la chair qui cicatrisait. Le travail avait été bien fait, et d’ailleurs c’était là la seule chance de survie des prêtres de Kiran. Elle leur avait confié son bien le plus précieux. Elle s’était bien amochée mais s’en remettait vaillamment. « Bien. Continue d’en prendre soin Shyn’tae ». Plus qu’un ordre, on pouvait sentir dans la voix fluette brièvement de l’inquiétude. Elle ne voulait plus revivre ce qui avait suivi son enlèvement, jamais. S’éloignant d’elle, elle retourna au confort sommaire de son assise.
Revenir en haut Aller en bas
Shyn'tae Vaen're
Drow
Shyn'tae Vaen're

Nombre de messages : 509
Âge : 37
Date d'inscription : 10/01/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  297 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Camping en famille [L'Renor] Empty
MessageSujet: Re: Camping en famille [L'Renor]   Camping en famille [L'Renor] I_icon_minitimeMer 19 Fév 2020 - 22:23



« Montre-moi ta plaie Petite Chose »

Les yeux clos, la petite chose lèva les bras gracieusement au dessus de sa tête, l'un retenant l'autre, offrant son ventre et son torse nus au regard de la Maitresse du C'nros. Ses muscles, tout comme ses organes internes, n'avaient pas encore aussi bien récupéré que son épiderme, et la douleur que se simple mouvement provoqua la fit soupirer, incapable de réprimer le tremblement de muscles dont elle avait ignoré l'existence il y avait cela quelques jours à peine.

Néanmoins, les coupures béantes qu'elle s'était infligées s'étaient refermées. Paradoxalement, c'était celles, moins profondes, qu'elle s'était infligées lors de ses tentatives ratées qui ne s'étaient pas encore totalement refermées: Les soigneurs les avaient jugé assez peu graves pour les laisser guérir naturellement. En dessous, comme si elle lisait un livre d'histoire, les yeux de L'Renor glissèrent sur les vestiges d'une coupure large irrégulière qui n'avait pas été là avant qu'elle ne l'envoie à Sol'dorn. Une blessure à l'épée.

« Bien. Continue d’en prendre soin Shyn’tae »

La drow baissa les bras, et descendant graduellement au sol sur sa paillasse, s'y coucha, bras étendus, une jambe pliée. La position assise attendrait encore un peu. Un sourire se dessina sur ses lèvres taquines.

- Je compte faire de mon mieux... Maitresse Cristo." Shyn'tae n'avait pas besoin de faire beaucoup d'efforts pour paraitre sincère: Elle espérait de tout cœur que l'experience qu'elle avait vécu resterait unique. Celle-là s'était déjà mise à contaminer ses rêves au point de lui retirer le sommeil.

Sa tête tournée vers le plafond de la tente se obliqua vers la drow. La ditrown Da're et elle faisaient exactement la même taille, mais dans leurs positions respective, elle la surplombait de haut.

- Lorsque j'aurai récupéré… Voyez-vous une contre indication à ce que je fasse soigner ma joue? Cette blessure m'agace." Cette cicatrice traversait et tendait sa joue tout aussi bien que si on en avait enlevé un morceau, et qu'on avait recousu les bords avec du fil de pèche. La blessure avait du être une épreuve à surmonter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Camping en famille [L'Renor] Empty
MessageSujet: Re: Camping en famille [L'Renor]   Camping en famille [L'Renor] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Camping en famille [L'Renor]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: TERRES DE L'EST :: Terres Stériles :: Les Ruines de Nisétis-
Sauter vers: