-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Brand Barbe-Sang
Nain
Brand Barbe-Sang

Nombre de messages : 24
Âge : 41
Date d'inscription : 25/06/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeDim 15 Mar 2020 - 20:59

9e jour de la 9e enneade de Barkios
an 17 du XIe cycle.
Portes d'Almis.


Cinqs Dawis avancent à la queuleuleu  vers Almis la rebelle. Le voyage s'est bien passé, fourrures au corp et raquettes aux pieds, ils avancent avec aisance. Dans le septentrion le temps est plus rude que ca et ils ont survécus. Le ciel est bleu, la neige précoce crisse sous leur pieds. Il y en a déjà une certaine épaisseur d'ailleurs.

Et, au détour du chemin, la voilà qui se dévoile, Almis la belle, la grande, l'Insoumise… Brand, lui, contemple cet amas de pierre comme une pure inconnue. Il ne se rappelle pas avant la Grande Colère… Mais l'image d'une dawi rieuse aux longues nattes noires lui viens fugacement en tête, avant de retomber dans les brumes de l'oubli.

Le poid rassurant de sa lourde et fidèle Az-Dregi au dos, le Barbesang jette un œil à ses compagnons de voyage.

On arrive les ptits gars… Gardez la queue ent'les jambes. On est pas la pour apporter la colère de Mogar, mais pour vérifier ce qui arrive dans ce bled. Nos frères nous disent qu'ils ont reniés le Père et qu'ils ont mutilés et emmuré les prêtres. Je veux voir ca de visu… Donc, on se sort les quenottes, on se lisse les moustaches et on sourit. Interdiction de péter des gueules.

Qu'est ce qu'ils feront si c'est vrai? Ca c'est une autre question à débattre.

Des questions?
Revenir en haut Aller en bas
Harald Barbe-Sanglante
Nain
Harald Barbe-Sanglante

Nombre de messages : 133
Âge : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167ans (An 17:XI)
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeDim 15 Mar 2020 - 21:54


Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Nain1211
Häkon Fier-a-Bras

Voilà plusieurs journées maintenant que Häkon et plusieurs autres cognards, avaient quitté le couvert de leur nouvelle grotte obtenue peu de temps avant. Ce qu’il y avait de certain, c’était que Brand, le chef de cette petite expédition – et le chef de ce plus gros regroupement de poilus et de bavettes fidèles au Père des Batailles et prêts à tout pour en découdre – avait eu le museau fin lorsqu’il était tombé sur cette grotte ô combien sécurisée et confortable. Dans ce coupe gorge où elle était située, l’on pouvait voir arriver de loin n’importe quelle menace. Des sources d’eaux potables étaient à disposition à proximité, et le gibier, bien que difficile à obtenir, était tout de même présent. Après tout ce temps coincé dans le Septentrion, à ne survivre que grâce à la magnanimité du Père et aux coups de haches, trouver ainsi un tel refuge était quelque chose de salvateur pour Häkon, qui en remerciait grandement Mogar, et Brand, son instrument.

Le trajet à raquette était plutôt agréable, quand bien même franchement fatiguant. Il faut dire que, quand bien même cet ingénieux système permettait de se déplacer sur de la neige fraîche, et aussi, en des lieux dont l’épaisseur de la neige suffirait à ensevelir n’importe quel Nain sans qu’on ne retrouve jamais son corps, cela rendait la tâche ô combien plus fatiguant encore. Häkon, fier, fort, rustre, se fatiguait encore et encore à force de marcher avec ces outils-là. Un perpétuel mouvement demandait des efforts constants, et ses jambes commençaient à se rappeler à lui. Mais le fier cognard qu’il était continuait sa marche encore et encore, et suivait avec ferveur, celui qui menait cette expédition.

Et la voici : Almis. Belle, forte, fière, trônant haut sur ce pic rocheux, dévoilant à peine les nombreux étages inférieurs creusés au cœur même de la montagne, ceux-là même qui furent pris et repris aux Grobis, qui virent marcher le célèbre Dun Eyr, et l’infâme Hardrek, voici que toute cette histoire, tout ces souvenirs, se dévoilaient au petit groupe de sauvageons restés fidèles à Mogar. Häkon avait bien connu Almis par le passé. Originaire même de cette cité, il l’avait vu grandir puis dépérir, offerte à la vengeance de ceux qui avaient reniés le Père, et depuis, il avait entendu toute sorte de légendes et d’élucubrations sur les prêtres de Mogar et le sort qui leur fut réservé. Aujourd’hui, ils s’apprêtaient à entrer dans Almis comme si de rien n’était, comme dans les temps jadis où ils étaient des Nains appartenant à cette cité, fiers d’être des Almiens de souche. Une époque où ils n’étaient pas bannis. Häkon rêvait depuis longtemps de pouvoir arpenter à nouveau les rues de la cité troglodyte, et retrouver ce qui fut sa demeure familiale durant des décennies. Qu’était-elle devenue, cette demeure ? Etait-elle seulement toujours debout ? Une famille d’impure avait-elle élue domicile en lieu et place de la famille de Häkon ? Tant de questions qui, bientôt, trouveraient sans doute une réponse.
Neh, Brand-Azul. On peut continuer, Ip ! Pas d’questions pour moi. J’veu contempler à nouveau les murs d’l’antique cité d’mes aïeux.
Revenir en haut Aller en bas
Brand Barbe-Sang
Nain
Brand Barbe-Sang

Nombre de messages : 24
Âge : 41
Date d'inscription : 25/06/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeLun 16 Mar 2020 - 23:57

L'oeil gris du dawi regarde Hakön Depuis le temps qu'ils se connaissent, ils ont appris à se fier sur l'autre sans même se poser de question. Combien de chasses ont ils eu ensemble? Combien d'ennemi est tombé sous leur hache vengeresse? Combien d'autre se sont ralliés à eux?


Un léger sourire retrousse l'imposante barbe rousse du dawi. Il ne s'est jamais vu comme un chef, il n'a jamais essayé d'asseoir son autorité non plus. Il n'a pas peur de se salir les mains et il ne demande jamais à ses p'tits gars, comme il les appelle, ce qu'il ne pourrait pas faire lui même. Et, souvent, il prend les décisions difficiles que personne ne veut prendre…

Le fait est que souvent Brand s'est porté au delà du danger et a secouru plus d'un membre de la tribu sans même hésiter. En ce moment d'ailleurs il n'a jamais forcé personne à le suivre. Un appel résonne en lui. L'appel de Mogar, l'appel d'Almis. Le Mogarite, se retourne alors vers la cité et se remet en route, suivi des quatre cognards. L'Ombre d'Almis se pose et attire doucement ses enfants en son sein.

Il y a de ces choses qui vous prennent aux tripes. Comment ne pas se sentir insignifiant devant ces murs si hauts et massifs? Une boule prend à la gorge de Brand, l'empêchant de parler. Deja qu'il n'est pas causant. Pour lui, ces murs et cette porte sont celles d'une prison. Peut-être une boite dont il ne faut surtout pas soulever le couvercle.

Depuis le Voile, il n'a plus jamais parlé ni d'Almis, ni de sa femme et ses fils dont les crânes sont dans l'ossuaire de Mogar d'Ered'Zan. Il est un dawi libre, qui a survécu 17 ans au Septentrion... ce n'est pas un peu de pierre et de tunnels qui vont l'effrayer non?

Se tournant de part et d'autre, le dawi jette un œil sur ses compagnons de route aussi silencieux que lui. Puis, revient à son sujet d'attention premier. La porte d'entrée.

Ohé! de la garde, vous pioncez?… Ya moyen d'entrer ou on est pris pour geler tout l'hivers?


Il ajouterait bien autre chose, mais habituellement, les nains des autres clans, il leur pète la gueule. Voilà longtemps qu'il n'a pas socialisé avec des non-Mogarites. Et, en plus, il ne sait strictement pas où il fout les pieds. La seule chose qu'il se rappelle ce sont les étages concentriques grouillants de toutes cette vermine verte…

Parfois, ne pas se souvenir est mieux. L'impatience commence à poindre dans l'oeil gris du Barbesang.


Revenir en haut Aller en bas
Harald Barbe-Sanglante
Nain
Harald Barbe-Sanglante

Nombre de messages : 133
Âge : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167ans (An 17:XI)
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeMar 17 Mar 2020 - 15:11


Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Nain1211
Häkon Fier-a-Bras

Ils crapahutaient. Ils crapahutaient tant et bien qu’ils parcourussent les kilomètres qui séparaient leur promontoire de la cité d’Almis en à peine quelques heures. Suant à grosses gouttes, Häkon ne pouvait qu’esquisser un sourire lorsqu’il pu enfin se tenir face à l’entrée de la célèbre cité d’Almis. Almis la Rebelle, Almis l’Insoumise, Almis l’antique cité fondée par celui qui, jadis, avaient reçu la vision de Mogar lui-même lui commandant de marcher jusqu’en cet endroit et d’y fonder la fameuse cité altière, qui deviendrait alors un bastion, une fierté… Un joyau.

Très vite, les gardes en armure de la cité troglodyte se dévoilèrent aux yeux du quatuor Mogarite. Brand, fidèle à lui-même, assuma son rôle de chef et porta très haut ses froques burnés, s’adressant à eux comme si de rien était. Se doutaient-ils qu’ils avaient en face d’eux, ces gardes quelque peu endormis, des membres d’un groupe de sauvageon Mogarite ? Ceux-là même qui furent présents jadis à Almis aux côtés de Dun Eyr ? Ceux-là même qu’ils combattent dans les monts du Nord ceux de la Nérania, sans jamais savoir quoi que ce soit sur eux, sinon qu’ils n’ont jamais tourné le dos au Père des Batailles ? Non. Visiblement, non. Ils ne s’en doutaient point.
Baruk, Dawis ! Dit un des cognards qui montait la garde. Comment ce fait-il qu’vous soyez présents en c’t’heure ? Almis, c’pas un endroit sûr, c’est qu’elle a été attaquée y a peu, Ip !
- Ip ! Dit le second garde. Une créature d’l’ombre qu’à attaqué la ville, et qu’à causée bien des dégâts, et bien des morts ! D’où qu’est-ce qu’vous v’nez Dawis ?
- Baruk cognards ! Dit Häkon, ravalant sa fierté. C’qu’on est un groupe d’guerriers montagnards, qu’on a crapahuté d’puis des ennéades à la poursuite d’un groupe d’Grobis qu’on a exterminé. Ip ! On r’vient au bercail s’réchauffer autour d’une bonne bière.
- Ah t’y des cognards ! Bien ! Bien ! C’slop’ries d’peaux vertes mérit’raient d’crever la gueule ouverte ! Ip ! V’nez donc, bienv’nus chez vous !

Et d’un geste, Häkon invita ses partenaires à entrer au cœur de la cité d’Almis par la grande porte.
Revenir en haut Aller en bas
Brand Barbe-Sang
Nain
Brand Barbe-Sang

Nombre de messages : 24
Âge : 41
Date d'inscription : 25/06/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeSam 21 Mar 2020 - 2:24




Häkon prend la parole et Brand le laisse faire. Pourquoi il se ferait suer à l'empêcher de parler? Au contraire, ca permet au guerrier roux de regarder les gardes. Pourquoi ils se méfieraient des quatres cognards à leur porte? Dix vingts ou trentes d'accord.
- Ah t’y des cognards ! Bien ! Bien ! C’slop’ries d’peaux vertes mérit’raient d’crever la gueule ouverte ! Ip ! V’nez donc, bienv’nus chez vous !

Silencieux, Brand s'appuyerait bien nonchalamment sur sa Az-Drengi pour regarder le dawi qui leur fait face, mais il n'en a pas l'occasion. Häkor a pris la suite des opérations en main et ca ne le dérange pas du tout. Il est ici pour observer… Silencieux, le quatuor entrent alors dans la cité. Le fait est que Brand ne se rappelle se rien. En dix sept ans, il s'en passe des choses. Et aucun des deux qui les accompagnent ne semblent s'y retrouver non plus. Il ne reste qu'Häkon…

Déambulant lentement, les quatre sauvageons détonnent un peu dans leur fourrures et leur cuirs… Ils n'en restent pas moins des dawis parmis les dawis. D'ailleurs ils reconnaissent des Lantien et des guerriers de Thanor parmis eux. L'atmosphère des corridors des premiers niveaux est lourde, très lourde. La fierté de Brand en est inexplicablement piquée au vif.

Qu,est ce que tout ces étrangers font à Almis? Sont ils seulement Mogarite?

La gorge commence à devenir sèche d'appréhension au fur et à mesure qu'il approche du temple. Aussi Brand décide t'il d'appeler à une halte. Et l'excuse devient toute trouvée quand ils croisent une auberge naine...

Arrêtez les p'tits gars. On a fait longue route… Vous méritez bien quelque chose pour vous rincer la barbe de la poussière du chemin et de quoi se goinfrer… Un peu de repos aussi… Parce qu'y va falloir se retaper la crapahute dans l'aut'sens.

*********************

Et les voilà, bientôt. Réunis autour d'une table carrée, les quatre… Après avoir déposé leurs affaire dans les deux chambres. Le Barbe-Sang lève sa chope pour porter un toast en leur honneur. C'est qu'ils n'ont pas toujours l'occasion de se saouler la gueule non plus quand ils vadrouillent dans le septentrion.

J'voulais vous r'mercier… Vous étiez pas obligé, mais vous êtes venus avec moi pareil. On fait pas mieux comme frères… A la vôtre!


Et après s'être rassis et s'avoir copieusement humecté le gosier, Brand se penche un peu en avant, murmure avec des tons de conspirateur.

Kek'chose cloche les p'tits gars… Ca sent la merde
Revenir en haut Aller en bas
Harald Barbe-Sanglante
Nain
Harald Barbe-Sanglante

Nombre de messages : 133
Âge : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167ans (An 17:XI)
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeDim 22 Mar 2020 - 19:57


Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Nain1211
Häkon Fier-a-Bras

Et la voici qui se présente à eux. Taillée dans le roc, meurtrie mais non vaincue, contemplant le quatuor qui venait de passer les portes pour la première fois depuis presque deux décennies. La voici : Almis. Fière citée troglodyte créée par ceux qui, jadis, furent guidés par la vision du Père des Batailles lui-même, elle fut la témoin privilégiée de nombreux combats et de nombreux affrontements, contre les Grobis, ces peaux-vertes abominables, véritables vermines infestant les entrailles du monde et sortant des trous de la terre, masse grouillante cherchant à détruire quiconque vit dans les monts et les plaines, ennemi séculaire du petit peuple du Nord depuis des cycles, depuis la fameuse guerre des Vermines. Témoin aussi des combats contre les Elfes Noirs à une époque, et contre d’autres Dawis lorsque, guidés par Dun Eyr, le prophète, les Mogarites d’Almis entrèrent en guerre contre leurs anciens frères. Une cité… Pleine de souvenirs, de sentiments, d’espoirs et de peines.

Häkon restait proche de ses compagnons de route, mais ne pouvait s’empêcher de voyager en pensées. Les murs portaient les traces des innombrables coups de pioches qui, jadis, permirent de creuser la roche afin de construire la cité telle qu’elle est aujourd’hui. L’ancien Almien revoit alors sa vie défilée, celle-là même qui fut si douce et confortable par le passé, et qui lui était interdite aujourd’hui. Pourtant, il adorerait revenir s’installer ici, et vivre selon les lois de Mogar, le Père. Mais le Zagazorn d’aujourd’hui n’est plus celui qu’il fut jadis, et Mogar est dorénavant craint plus qu’il n’est respecté ou adoré. Vivre au cœur de cette nation, en ces temps, semble impensable pour les Mogarites du groupe de Brand. Pourtant, Häkon aimerait réellement réintégrer cette nation, et jouir à nouveau d’une liberté si durement retrouvée.

Ils s’arrêtèrent sur les sages conseils de Brand, dans une taverne qui ne revenait pas aux souvenirs de Häkon. Qu’elle était bienvenue cette bière fraiche, après des jours à crapahuter dans les monts et les grottes, à ne manger que de la poussière et de la neige, et, de temps en temps, un peu de viande séchée. Cette chope de bière était presque salvatrice. Abrités, réchauffés, alimentés, Brand prit soudainement la parole pour un petit discours revigorant, avant de partager ces craintes. Ne sachant pas réellement quoi dire, ni quoi penser, et étant quelque peu inquiet de voir le Barbesang s’inquiéter sans aucun signe annonciateur, Häkon avala d’une traite ce qui lui restait de breuvage, et lui répondit sans détour :
- Qu’y-a-t-il Brand ?

Le ton était grave, la mine, renfrognée. Si Brand demandait de tirer la hache maintenant, Häkon s’exécuterait sans faiblir.
Revenir en haut Aller en bas
Brand Barbe-Sang
Nain
Brand Barbe-Sang

Nombre de messages : 24
Âge : 41
Date d'inscription : 25/06/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeMer 25 Mar 2020 - 3:20



D'un signe, Brand lui dit de se taire. Si l'écho des souvenirs ne retentit pas dans sa caboche de pierre, il n'en n'est pas moins sensibles aux charmes de la Belle. Charmes passablement refroidis par la faune locale.

Il y a des gens de Thanor, en armes… Ils ont été recus par des Lanciens. Il les reconnait même s'il ne sait pas d'où. Les Almiens de souche ils en sont, ils se reconnaissent entre eux.

Mange Häkon, la becqutance ca se gaspille pas. Regarde autour de toi et dis moi ce que tu vois… J'pense que les p'tits frères qu'on a ramassés ont pas causé du pipo. C'est pas jouasse…

Il lève la main vers le tavernier, lui redemandant quatre chopes d'une main aux doigts épais. Leurs deux compagnons de voyages sont réputés pour n'être pas des bavards… Mais qui sont très observateurs.

J'les ai r'gardés… ca pu la trouille.

Ils 'nt 'bliés M'gar ces c'nnards, t'penses?

Répond le deuxième, surnommé affectueusement Langue d'Or parce qu'il a un problème d'élocution aussi étrange que celui d'avaler tout ses O. Mais ils ont faim et soif, aussi ne pousse t'il pas la réflexion plus loin, occupé à engloutir sa pitance. Prudent, Brand ne répond pas tout de suite. Recule tandis que la bière fraîche arrive à point. Mousseuse, brune, épaisse qui roule sur la lange et qui rafraîchit son gosier.

S'cuse. Ca fait un bail qu'on vadrouillait pour caner du grobi ca fait du bien est sacrément bonne!… T'peux m'dire ce qui se passe? Ya que des barbes de déterrés qu'on croise depuis t'a l'heure? Le roi est mort?

Par Mogar, c'est qui le roi au juste? Mentalement, il se prépare, pour savoir… Priant Mogar pour qu'il garde son œil sur SA cité.

Revenir en haut Aller en bas
Harald Barbe-Sanglante
Nain
Harald Barbe-Sanglante

Nombre de messages : 133
Âge : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167ans (An 17:XI)
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeDim 29 Mar 2020 - 17:46


Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Nain1211
Häkon Fier-a-Bras

C’est qu’il avait raison le Brand. Le becqu’tance, c’est une denrée rare qu’on ne doit ni gaspiller ni oublier. Et par Mogar, ça faisait si longtemps que Häkon n’avait pas mangé autre chose que de la viande salée, des frongoles desséchés et des racines assaisonnées à la terre rocailleuse des montagnes. Alors, il mangea avec appétit ! Et ce repas lui rappela, encore, de nombreux souvenirs. L’époque d’Almis, la grande cité de l’Est, l’étoile du Zagazorn. Cette bière était très bonne, oh oui ! Et cette viande était juteuse et saignante à souhait. L’espace d’un instant, Häkon en vint presque à regretter de ne plus vivre ici, de ne plus être un parmi les autres. Oh, le groupe de Brand est sa nouvelle famille. Ils sont fiers, rustres et hargneux. Mais cette vie de sauvage, sans confort ni sécurité, cela avait de quoi être épuisant, même pour un esprit aussi sauvage et fort que Häkon.

Une énième goulée de cette bière fraîche à l’amertume prononcée, et voilà que ces pensées disparaissent. Enfin, non. Elles ne disparaissent pas. Mais elles semblent déjà moins présentes. Et c’est alors que la pensée et l’attention de Häkon furent toutes les deux tournées vers Brand et la question qu’il pose au tavernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la réponse est intéressante.
- Teh ? Neh ! Neh ! L’Gormrik est bin en vie, Ip ! Qu’Ikthor l’bénisse ! Neh, c’qui s’passe c’est qu’v’la que’qu’ ennéades, y’a une créature qu’a attaquée la ville. Une créature d’ombre, qu’à tué pas mal d’nos barbes, Ip. J’ai rien vu, mais y a d’certains qui disent qu’c’est une oreille sombre qu’à aidée à sauver la ville, avec un vieux forg’rune de Molgrunn. C’te créature, elle est sortie d’une mare sombre qui s’trouvaient sous l’ancien Temple d’Mogar. Et avant c’te chose, v’la qu’deux golems magiques sont sortis des murs d’l’ancien temple, et ont tué plusieurs autres cognards. L’Gormisson lui-même a failli canner. Il appuie ses propos d’un mouvement de visage, une sorte d’acquiescement à ses propres dires, et son regard se perd dans l’abime brunâtre d’une table en bois noircie par le temps. Des temps ‘bin sombres pour not’ cité. J’me souviens d’c’te cité quand elle était puissante et unie. Ah… C’t’ai une époque, une sacrée époque ! Et vous aut’ grognards des montagnes, vous les avez eu ces peaux-vertes hein ?

Après tout, le tavernier ne savait pas qui il avait en face de lui, et les véritables Almiens, comme ces gars là semblaient être, étaient rares. Alors converser du passé de la cité avec d’autres qui ont connus ce passé, voilà qui était passionnant pour le vieux tavernier.
Revenir en haut Aller en bas
Brand Barbe-Sang
Nain
Brand Barbe-Sang

Nombre de messages : 24
Âge : 41
Date d'inscription : 25/06/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeDim 29 Mar 2020 - 21:49

Il se souvient en parti… D'une cité droite et fière, belle comme le roc de laquelle elle était issue. Elle fut blessée encore et encore. Il la pensais perdue. Il se souvient de la paix et des rires, en opposition avec les barbes renfrognées… Les prunelles grises se posent sur le tavernier. Par Ikthor… Mais qu'est ce qu'ils ont à en foutre d'Ikthor? Les golems du vieux temple se sont animés, avertissement divins.
Et l'autre bestiole en plus? Ils leur faut quoi de plus pour comprendre?

Le temple de Mogar… Qui a rythmé ses journées depuis tout petit. A t'il seulement adoré ce dieu avant ou après sa Colère? Non… avant... ca il en est certain. Des questions se posent. Depuis quand Almis a besoin des autres pour vivre et assurer sa protection? Depuis quand Ikthor est préféré à Mogar?
Les prunelles grises s'assombrissent tandis que pour se donner contenance, le dawi empoigne fermement sa chope. L'odeur de la bière… Cette sensations se murs au dessus de sa tête, familière et réconfortante. Laissant le tavernier parler pendant que les souvenirs déferlent et menacent de le noyer dans ses plis.

Pour la première fois depuis longtemps, il la voit. Il les voit… Non pas dans ses rêves et couverts de sang, mais pimpante et fière dans son armure de la garde Almienne. Et les p'tiot…

Les gros doigts serrent avec force, les jointures blanchissent… Et le temps. ce temple magnifique qui rythmais leur journées avant. Il regarde Langue d'Or qui avale sa pitance comme s'il n'y avait pas de lendemain. Harald, qui le regarde avec des points d'interrogations dans les yeux. Et Häkon qui semble suivre son chemin de pensée. Il ne se rappelle pas de ce cognard avant La Colère… Et pourtant, il est sa réalité.

La barbe rousse frémit tandis que Brand s'envoie une grande lampée de bière, ravalant ses propres émotions néfastes.

un'aut époque wais…

Répond t'il au tavernier laconiquement. Puis, se relevant d'un geste brusque, il se sent étouffer. Le Barbe-Sang a besoin d'air… Les dawis autour de la table  se taisent et le regardent.

Restez là les p'tits gars, j'ai besoin de pisser un bon coup je reviens. Häkon, t'viens?

Empoignant sa fidèle Az-Drengi, le cognard quitte les lieux. Il marche et marche encore dans les corridors tortueux. Jusqu'à s'arrêter devant une maison troglodytique. Cette piaule, c'était la sienne avant. Mais ca, ce n'est pas sa famille. Brunylde ne sortira pas de la maison, ses enfants sur les talons.

Mogar lui a enlevé tout ca. Pour le punir… Il a tué sa femme… Non, Brand a tué sa femme… Il n'a pas protégé Almis, Le Père est en colère contre eux. C'était une erreur… Tout ca…

Placidement, Brand détache sa hache et s'appuie dessus pour réfléchir. Il est calme mais en apparence seulement. Les souvenirs remontent et déferlent. Avec comme fond la Colère de Mogar. Il a lancé un avertissement aux Almiens. Et ceux-ci se retranchent derrière des étrangers et s'agenouillent devant les fils? Inacceptable!!!

Il n'y a plus rien pour lui en cette cité et pourtant, il se sent franchement interpellé par l'état de délabrement actuel des choses. Il n'a pas idée d'aller au vieux temple… Mais ses pieds lourdement bottés l'y guide quand même, au fil des souvenirs qui remontent. Ici il a trébuché, là, il a fait ses premières armes.

Et, finalement, sans avoir parlé à Häkon ni même vérifié si son frère d'armes était là, il finit par y aboutir. Le grand temple de Mogar… Et, encore une fois, il se retrouve à s'appuyer sur son arme fidèle pour cacher son trouble, le fasciès dur et fermé sous la barbe broussailleuse et l'oeil aussi noir que lors du Voile.  



   
Revenir en haut Aller en bas
Harald Barbe-Sanglante
Nain
Harald Barbe-Sanglante

Nombre de messages : 133
Âge : 25
Date d'inscription : 06/03/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167ans (An 17:XI)
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 12:23


Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Nain1211
Häkon Fier-a-Bras

Häkon n’était pas philosophe. Il n’était pas sage, point runiste, et sans aucun doute, point penseur en aucune manière. D’aussi loin qu’il peut se souvenir, et des quelques pensées qui survécurent à la colère du Père, il avait toujours été un Nain de terrain, plus intéressé par la bagarre que par la parole. Cela l’avait d’ailleurs conduit à des situations quelque peu bizarres, d’aucun dirait excentriques. Comme cette fois où il avait massacré un Kobold seul, sans prendre le temps de vérifier la petite embrasure derrière lui. Ce jour-là, le nid manqua d’envahir un des sous-sols d’Almis. Quelle honte pour un guerrier.

Depuis qu’il était entré dans la cité, ses pensées s’étaient, pour la première fois, activées de manière anarchique. Il se remémorait, espérait, haïssait, maudissait, bénissait… Sans comprendre ni pourquoi ni comment. Et visiblement, Brand était dans un état psychique similaire. Häkon n’avait pas remarqué l’allusion à Ikthor, pour lui, Mogar était le Père, mais ses fils avaient tous un rôle important dans la société Naine, déjà avant le Voile.

Il suivit alors Brand dans un état second, et n’osa rien dire lorsqu’il se dirigea doucement mais surement, jusque dans l’antre qui découlait sur l’ancien Temple de Mogar. Passant au-travers d’un corridor de sécurité, lequel se contenta de seulement analyser en surface les deux Nains qui se dirigeaient vers la zone gardée, Häkon était aussi captivé qu’apeuré à l’idée de se trouver… Là où il se trouvait.

Et il pouvait contempler le Temple de Mogar, reconstruit après la seconde prise d’Almis l’Insoumise. Il pouvait voir les portes murées, le mur Ouest éventré par une force provenant vraisemblablement de l’intérieur. De là où ils étaient, une mince source lumineuse provenant des lampes à huile, permettait de voir le bord d’un vieil autel, et l’acier noirci d’une vieille hache depuis longtemps rouillée. Le Temple était là, face à eux. Häkon était tel le Nanillon devant l’ancien du clan : ébahi, et effrayé.
Revenir en haut Aller en bas
Brand Barbe-Sang
Nain
Brand Barbe-Sang

Nombre de messages : 24
Âge : 41
Date d'inscription : 25/06/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  167 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitimeAujourd'hui à 3:11

Il y a de la lumière, réfractée de façon indirecte, mouvante, comme si quelque chose l'occultait par intermittence. Si Häkon arbore une mine effrayée, celle de Brand, par opposition, devient de plus en plus sombre, le noir se le disputant au gris de son regard.

Par Mogar, il ne laissera pas un trou dans un mur l'empêcher de quoi que ce soit. Déjà que tout est scellé à part l'enfractuosité. Le pied lourdement botté commence à se mouvoir tandis que le dawi avance, remettant sa Az-Drengi au dos. Un moment il s'arrête et se retourne pour regarder son ami, de féroce, le fasciès brut s'adoucit quelque peu. Il est comme un grand livre ouvert le cognard. Et les émotions visibles lui permettent de se calmer un peu.

Il n'est pas seul, il a d'autres Braises à penser. Il revient vers le guerrier.


Paix Häk…


Et la grosse paluche de se poser sur l'épaule d'Häkon en un geste viril de réconfort, les yeux dans les yeux, franchement et sans aucun détour.  

T'viens vieux? Tant qu'à y être, aussi bien yeuter ca tout suite. J'vais rendre mes hommages au Père.  

Et les deux dawis de reprendre leur pèlerinage, leur remontée dans leur souvenirs et dans ce qui fut, jadis, leur cité. Leur ville chérie… Le diamant de Mogar. Les gravats roulent sous leur avancée et ils s'enfoncent dans le temple. Semblerait il que le Père les ait réellement à la Bonne ce soir. Ils passent inaperçus, ou sont regardés avec indifférence. Après tout, ils sont des nains dans une cité naine. Que peut-il arriver?

Après le trou dans le mur, une épaisse couche de poussière parsemée d'innombrables traces de pieds les acceuille. L'air devient lourd et épais. Levant la tête, Brand contemple les bas reliefs de batailles et de guerres. Puis, il s'avance vers l'antique Autel qui l'attend, là, pour ses dévotions.  Le chef de tribu est soulagé, il ne semble pas y avoir eu de pillage.

Un craquement sous sa botte attire son attention. Baissant les yeux, Brand aperçoit un os… Et un corp, à moitié écrasé, a moitié enseveli sous la poussière. Les vêtements sont reconnaissables… Le coeur du dawi manque un battement, puis un deuxième. Etre un autre que lui même, les larmes monteraient à ses yeux qui demeurent désespérément secs. Tournant la tête, les yeux gris farfouillent dans la pénombre du temple, ils cherchent… Ils cherchent l'histoire sous la poussière du temps. Ce qui a bien pu se passer.

Ils disaient vrai les exilés qu'ils ont receuillis…
Ils ont mutilés les prêtres…
Ils ont emmurés les prêtres vivants…
Ces enfoirés ont profané le temple…

La colère, la sacro sainte colère que tous connaissent et redoutent dans la tribu pointe le bout de son nez. L'envie d'empoigner sa hache et de foutre tout les hérétiques en pièces est forte, très forte… C'est au tour d'Häkon de pouvoir lire exactement ce qui se passe en Brand. Les sourcils roux se froncent et se rejoignent entre les deux yeux. La barbe rousse frémit dangereusement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) Empty
MessageSujet: Re: Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)   Qui heurte ainsi à ma porte? (libre) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui heurte ainsi à ma porte? (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ZAGAZORN :: Monts du Septentrion :: Almion :: Almis (Cité)-
Sauter vers: