-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

 

 La bienveillance d'une communauté | Solo

Aller en bas 
AuteurMessage
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 348
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
La bienveillance d'une communauté | Solo Empty
MessageSujet: La bienveillance d'une communauté | Solo   La bienveillance d'une communauté | Solo I_icon_minitimeMar 24 Mar 2020 - 22:15

9ème ennéade
Automne, Barkios de l'An 17:XI


L'heure était venue.

Au camp des Mirthil'Di, tout le monde s'était rassemblé autour des futurs voyageurs. En effet, trois d'entre eux avaient préparé tout le nécessaire pour un long trajet. Deux portaient un sac en bandoulière et un arc dans leur dos. Le dernier avait endossé son paquetage et avait l'épée au côté. Où qu'ils aillent, ils étaient fin prêts à s'y rendre. Mais ils n'iraient certainement pas seuls...

Deux autres silhouettes se tenaient un peu à l'écart tandis que le clan disait au revoir aux leurs. Une femme grande aux traits tirés par le temps et les épreuves. Une autre aux courbes d'une adulte mais à la taille et au visage d'enfant. Cette dernière regardait la scène qui se déroulait devant elle sans que la moindre expression ne vienne fleurir sur ses traits. C'était la raison de ce grand départ. C'était la raison de cet élan de générosité qui avait animé tous les Mirthil'Di d'un commun accord. La petite elfe avait sauvé l'une des leurs. Les ennéades s'écoulaient et les changements dans son comportement étaient très faibles. La magie ne pouvait plus l'aider car elle était la cause de son état. Malgré tout ce qu'elle avait enduré, elle demeurait un beau Souffle. Elle méritait mieux que la vie dont un être abominable l'avait affublée.

Ainsi, trois d'entre eux la guideraient à travers la forêt. Elle, mais aussi sa mère, puisqu'il était hors de question pour elle de l'abandonner. Elle n'avait pas pu être à ses côtés durant tant d'années... Il n'était même pas concevable qu'on l'empêche d'accompagner son enfant alors qu'elle en avait la possibilité cette fois. Sa présence ne serait certes pas toujours appréciée mais peu lui importait. Sa fille s'apprêtait à vivre une expérience sans doute difficile et elle se devait d'être auprès d'elle. Car il était évident que cela ne se ferait pas en douceur. Défaire ce qui avait été fait serait une épreuve. Une de plus... La petite elfe le savait mais aucune peur ne se lisait dans ses yeux.

Cela prendrait du temps. Les Noss ne se connaissaient pas tous entre eux. Et ils connaissaient encore moins les secrets que chacun pouvait cacher. Il leur faudrait donc faire le tour de tout Anaëh, aller auprès de chaque clan afin de requérir leur aide. Certains ne voudraient sans doute pas la donner et c'était le second rôle des Mirthil'Di qui la accompagnaient. En plus de guider et de protéger les deux femmes, ils témoigneraient de l'histoire éprouvante et du mérite de Ciryië qui, à leurs yeux, avait gagné le droit de vivre pleinement sa vie. Et pas seulement de la regarder passer à travers une fenêtre scellée.

Les adieux terminés, Miresgal s'approcha de son ancienne compagne d'infortune. Elle prit sa main et déposa quelque chose dans sa paume. C'était assez petit et froid au toucher. La petite elfe regarda entre ses doigts et découvrit une fiole contenant de l'eau. Elle releva les yeux vers la Noss et pencha la tête sur le côté, geste que l'ornedhelle interpréta aussitôt comme de l'incompréhension.

-Si tu es blessée, applique-la sur ta blessure. Si tu te sens mal, bois-la. Lui expliqua-t-elle avant de lui sourire.

Elle connaissait suffisamment Ciryië pour savoir qu'il lui en fallait beaucoup pour quérir à ses soins. Elle savait endurer des souffrances qu'elle-même ne connaissait pas. Alors il était certain qu'elle ne gaspillerait pas son cadeau et n'en ferait usage qu'en cas de réelle nécessité.
Miresgal recula de quelques pas tandis que l'escorte des taledhelles les rejoignaient.

L'heure était venue.

_________________
Ne parle pas l'elfique !
(Langues parlées : Oliyan et Drow)


Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
La bienveillance d'une communauté | Solo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ANAËH :: Terres d'Ardamir-
Sauter vers: