-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

 

 [Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol)

Aller en bas 
AuteurMessage
Braähm Main-Ferme
Nain
Braähm Main-Ferme

Nombre de messages : 11
Âge : 27
Date d'inscription : 24/03/2020

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  213 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
[Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol) Empty
MessageSujet: [Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol)   [Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol) I_icon_minitimeVen 27 Mar 2020 - 23:10

Fin du mois de Karfias, an 3 du cycle XI

C’est en début de soirée, après presque 24 longs jours de voyage, que la grande porte de Thanor nous faisait enfin face. Le chemin avait été long, mais pour la première fois depuis le Voile, les Main-Ferme vendraient leur minerai hors de chez eux. Le convoi était parti de notre place-forte le matin d’une belle journée. Nos sept charrettes pleines de minerai étaient guidées par deux bœufs chacune, et 15 de nos meilleurs soldats l’escortaient. J’avais pris la décision de partir avec eux pour la simple raison que le marché nous était aujourd’hui totalement inconnu, et qu’il faudrait sûrement négocier durement nos prix. Qui pouvait donc savoir comment le Voile avait affecté la ville de Thanor ? Personne n’était venu nous rendre visite en un peu plus de 2 ans, et nous étions totalement coupés du monde jusqu'alors.

C’est donc à 16 que nous avons quitté notre loge pour nous enfoncer dans les montagnes de la Haute-Virnée, bravant les potentiels dangers pour pouvoir vivre de nouveau. Notre réserve de nourriture ne nous suffisait plus, et on ne pouvait plus se permettre de tuer des bêtes. Et puis, on n’avait presque plus de bière, il y avait urgence. Dès le deuxième jour après le départ, nous avons croisé quelques Kobolds qui n’ont fait que nous observer, avant de fuir en courant en nous voyant gesticuler agressivement. Toutefois, nous n’avons pas rencontré de grosses bestioles en particulier. Nous avons quitté la route pour franchir la chaîne de montagnes qui nous permettait de rejoindre la route des plaines, comme auparavant. De là, nous avons parcouru des kilomètres pendant des jours et des jours. Je n’avais jamais fait ça... Par Brisséa, que c’était long et ennuyeux ! Sur le sentier, nous n’avons pas croisé grand monde. C’était une sombre époque, et les Dawis se remettaient encore du Voile. Toutefois, nous avons pu monnayer deux tonnelets qui n’ont pas fait long feu, histoire de se réchauffer un peu les os. Nous avons finalement rejoint Brissazlif puis, 3 jours plus tard, avons atteint Thanor.

Deux gardes nous stoppèrent à l’entrée de la ville, l’air renfrogné et méfiants.

« Halte là, qui va là ? »

Leurs armures étaient couvertes de taches de rouille, et leurs grandes haches paraissaient en moyen état. Il faut dire que la plupart des Dawis que nous avions aperçus en approchant la ville semblaient plutôt démunis. La ville avait souffert, probablement plus que notre clan. L’afflux des réfugiés de l’ancienne capitale et les insécurités liées aux derniers évènements avaient visiblement eu un impact très négatif.

« Nous sommes le clan de la Main-Ferme ! m’exclamai-je avec fierté, mon poing cognant contre mon torse. Je m'appelle Braähm, Thane de ce même clan. Nous sommes venus vendre notre minerai qui se trouve dans les chariots derrière moi. Nous venons également acheter les denrées nécessaires à notre survie, en Haute-Virnée. »

Le barbu renifla et m’observa des pieds à la tête. J’étais habillé de vêtements moyennement chauds, adaptés pour la marche en fin d’été, mais ma barbe n’était pas taillée, et je devais avoir une sale tête. Pourtant, il me sourit, découvrant ses dents jaunes sous sa longue barbe noire, et frappa le sol de sa hache.

« Bienvenue à Thanor, Braähm Main-Ferme ! Vous trouverez une auberge pas loin qui pourra prendre soin de vos marchandises, et qui saura vous héberger pour la nuit. »

Je le remerciais et nous avons avancé, un peu moins anxieux, et heureux de pouvoir se reposer un peu après tant de marche. Nous avons vite trouvé l’auberge dont nous parlait le garde. Un des Dawis qui m’accompagnait posa sa main sur mon épaule.

« À l’assiette bien garnie… Ça changera de chez nous, pas vrai ? »

Je contemplai le panneau du bâtiment et soupirai avant d'entrer. L’auberge était à moitié vide, mais une ambiance chaude et agréable y régnait. Diverses peaux d’animaux morts ornaient les murs de pierre, et un feu brûlait dans l’âtre de la cheminée. On pouvait voir derrière le bar quantité de tonneaux qui m’arrachèrent un sourire : visiblement, les Dawis n’avaient certainement pas renoncé à la bière. J’ai discuté avec le tenancier et nous avons négocié une nuit pour mes camarades et moi, ainsi que le stock de nos marchandises, pour une somme plutôt peu élevée. Nous avons bu, mangé, et sommes allés nous coucher, à part deux guerriers de notre clan qui montèrent la garde pour les chariots, et qui furent relayés pendant la nuit.

Au petit matin, après m’être restauré convenablement, je suis sorti seul pour aller glaner des informations du côté du port. Les nouvelles me laissèrent de plomb. Le commerce extérieur était presque complètement en pause. Les affaires allaient mal, et seules quelques marchandises étaient exportées. Le minerai, aussi bon soit-il, ne quittait en général pas Thanor à cette époque. On m’a toutefois parlé d’un Dawi qui pourrait bien m’aider à me débarasser de mon minerai. S’il m’était venu à l’idée d’aller directement voir le clan Barazazgal, mais il valait peut-être mieux voir directement avec  Barbe-de-fer. Ce clan de mineurs et de raffineurs pourrait tout à fait utiliser notre marchandise et revendre ce dont ils n’avaient pas besoin, beaucoup plus simplement que nous.

Cela faisait déjà trop longtemps que nous étions partis, et je ne voulais pas m’éterniser dans cette ville. Mon clan avait besoin de moi, il fallait que nous nous dépêchions, et la solution était peut-être déjà là, sous mon nez. Je n’hésitai pas plus longtemps. Il était presque midi lorsque j’arrivai devant la loge des Barbe-de-fer. Je frappai à la porte et patientai en me grattant la barbe. Si cela ne donnait rien, il faudrait que je retourne sur mon premier plan, et je n’avais pas du tout envie de me frotter à des négociations avec un Veinebronze.
Revenir en haut Aller en bas
Glumtol Barbe-de-fer
Nain
Glumtol Barbe-de-fer

Nombre de messages : 33
Âge : 22
Date d'inscription : 19/12/2019

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 147
Niveau Magique : Non-Initié.
[Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol) Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol)   [Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol) I_icon_minitimeLun 30 Mar 2020 - 9:41

Glumtol était dans son bureau, derrière une montagne de documents, depuis le voile tous les membres de son clan et lui-même redoublait d'efforts pour maintenir la cité debout en effets au vu de la catastrophe une grande partie des niveaux Nord avait subi des dégâts avec le tremblement de terres. Une partie des mines était effondré, certains quartiers avaient aussi subi des dégâts, ainsi que les forges, les ateliers..... En somme toutes la ville avait été frapper et aucune partie n'était vraiment intacte.

Ça pouvait aller de la simple fissure dans un mur comme pour la propre demeure du clan à des pans entier de maçonnerie qui se sont effondré ! Il avait réparti son clan en deux groupes, la moitié déblayait et sécurisait les lieux pour éviter tous effondrements.

Et l'autre moitié avait été envoyé dans les carrières pour tenir le rythme de production que toutes les reconstructions nécessitait. Il travaillait de concert avec le clan Mache-pierre car les clans devaient s'unir pour que la cité se relever. Il était en train de lire un compte rendu quand une des servantes entrât et le prévint qu'un nain avait frappé à la porte et qu'il demandait à voir le thane du clan.

"Il a dit s’appeler Braähm, Thane du clan Main-ferme, je l'ai fait entrer et patienter dans le grand hall" "Bien, il à dit pourquoi il voulait me voir ? Et tu lui à apporté une pinte pour l'attente ?" "Bien sûr ! Et non il n'a rien dit mais il semble avoir fait un long voyage" "Bon ce nom ne me dit rien, ce n'est donc pas un clan de la cité n'y proche de celles si.... Peu être de Kirgan ?" Glumtol caressât sa barbe un instant et remis ses lunettes en places.

"Bon fait le venir j'ai bien envie de savoir qui il est et surtout ce qu'il me veut ! Et ensuite tu nous prépareras un copieux repas je te prie"
Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Un marché nécessaire (Glumtol)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ZAGAZORN :: Terres d'Arkan :: Thanor (Cité)-
Sauter vers: