Le Deal du moment : -38%
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + ...
Voir le deal
30.99 €

 

 Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 368
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac   Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 I_icon_minitimeVen 1 Mai 2020 - 19:19

Mais elle n'était qu'une enfant...

Du moins c'était ce qu'elle était avant de devenir cette coquille vide si aisée à manipuler et à formater. Qui disait qu'elle n'avait pas lutté ? Elle l'avait peut-être fait, jusqu'à ce que son adversaire l'emporte. Elle s'était réveillée dans le noir de sa geôle, les pieds brûlants, les os brisés, le crâne douloureux, des bleus sur chaque parcelle de peau. On était entré et on lui avait ordonné de se mettre debout. Et elle l'avait fait. C'était ça, le premier souvenir de son existence. Cela avait pris du temps mais elle s'était levée malgré ce corps qui n'était plus qu'une immense souffrance. Une personne faible y serait-elle parvenue ?

Mais son esprit était vide. Elle n'avait plus de famille, ni de patrie, ni même de nom. Elle aurait pu lutter mais pour quoi ? Elle n'avait plus aucune raison. Elle ne se souvenait plus ce que signifiait être une elfe. Elle ne connaissait même plus le mot qui désignait sa propre race. Elle n'avait plus aucune raison de se battre. Cependant, il a commis l'erreur de la renvoyer sur sa terre natale. Pour la première fois depuis ce jour dans sa cellule noire, on lui a offert le choix. D'elle-même, elle a arrêté de faire du mal. D'elle-même, elle avait protégé un groupe d'enfants devenu la proie d'un kerkand. D'elle-même, elle avait risqué sa vie pour la leur... Elle avait sauvé beaucoup de vies, et pas seulement la leur. Elle ignorait encore pourquoi elle l'avait fait. D'après ce qu'elle savait à l'époque, c'était incompréhensible... Mais elle l'avait fait, sans même réfléchir.

Puis il était revenu. Conditionnée, elle avait répondu à l'appel, sa conscience effacée par l'ordre incessant qui lui était donné de retourner auprès de lui. Son être s'était déchiré. Déchiré entre les réactions qu'on lui imposait et ces choix qu'on lui avait offert... Elle avait enduré de nouvelles souffrances sans un bruit. Certaines qu'elle ne connaissait pas encore. Mais au milieu de toute cette douleur et de tous les mensonges dont on tentait de la convaincre, une perception du monde était restée. Elle appartenait à un peuple, qui certes ne lui ressemblait pas mais qui l'acceptait néanmoins. Et son premier acte de rébellion avait été de sauver une ornedhelle afin qu'elle ne subisse pas le même sort qu'elle. Puis de sauver son neveu dont elle ne connaissait que le nom alors qu'il lui avait ordonné de le tuer.

Elle n'était pas une tueuse.

Elle n'était pas cette fille dans le lac.

Alors la petite elfe se laissa tomber subitement à genoux et balaya le reflet de ce fantôme. Donnant de violents coups dans l'eau, elle chassa cette image.

Elle n'était pas elle.
Elle n'était plus elle.
Et ne le serait plus jamais.

_________________
Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Artiön Laergûl
Ancien
Ancien
Artiön Laergûl

Nombre de messages : 1105
Âge : 23
Date d'inscription : 23/01/2017

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  714 ans
Niveau Magique : Arcaniste.
Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac   Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 I_icon_minitimeSam 2 Mai 2020 - 23:26


Dans l’eau, tes mains balaient Macabre avec l’énergie du désespoir. Dans l’eau, tes mains balaient le reflet du plafond rocheux sans y penser une seule seconde. Tu effaces tout. Absolument tout. Rien ne vaut d’être conservé si cela t’empêche de te débarrasser d’elle. Non tu ne veux plus d’elle. Tu ne veux plus être elle. Tu ne veux plus rien avoir à voir avec elle. Tu veux qu’on te débarrasse d’elle. Tu veux qu’on t’éloigne d’elle. Tu veux qu’on te libère d’elle. Tu veux te retrouver toi. Tu veux trouver l’occasion de découvrir et de montrer qui tu es.

Tu as froid

Le vent s’abat sur ton visage comme il ne devrait pas le pouvoir dans les profondeurs du Labyrinthe. Le soleil t’aveugle comme il ne devrait pas le pouvoir là où tu es, dans le ventre de la montagne. Où es-tu ? Tu ne le sais pas, tu ne le sais plus, mais le paysage t’est familier. Tu l’as déjà vu. De loin peut-être, tu ne le sais plus vraiment. Mais tu l’as déjà vu. L’eau cristalline du lac de montagne s’étendant à perte de vue devant toi retrouve son calme étrangement vite, et tes mains immobiles sous la surface attirent l’attention de quelques poisson-chat curieux à la recherche de proies faciles près des rives.

Tu es sur le sommet du plateau

Quand ? Comment ? Pourquoi ? Autant de questions qui te traversent l’esprit, destinées à ne pas trouver de réponses. Autant de questions qui n’auraient pas pu le faire quelques heures… jours… ennéades auparavant ? Tu n’en sais trop rien. Tu es perdue, mais c’est une perdition béate ; Tu es épuisée, mais c’est une bonne fatigue. Tu te sens bien. Tu souffres d’une souffrance agréable, de la satisfaisante souffrance des gens qui se cherchent en s’en sachant avoir le droit. Tu souffres une souffrance qui à jamais sera immortalisée dans le ténébreux gris de tes nouveaux iris.

Quel sera son nom ?

Souvenir d’une Cérémonie de la petite enfance. Souvenir des mots d’un prêtre alors que tes parents s’apprêtaient à te nommer. Premiers mots d’elfique résonnant dans ton cœur et dans ton Souffle.

Ciryië

Souvenir de la voix de ton père. Souvenir d’un être perdu depuis trop longtemps maintenant. Souvenir de l’importance qu’a ton nom pour ceux qui t’aiment.
Revenir en haut Aller en bas
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 368
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac   Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 I_icon_minitimeDim 3 Mai 2020 - 12:21

Essoufflée plus par les émotions que par l'énergie d'éployée par cet effort qui avait chassé Macabre, la petite elfe s'était arrêtée. Ses mains toujours dans l'eau, ses bras étaient trempés. Son buste était trempé. Ses jambes étaient trempées. Dans son élan, aveuglée par ce qu'elle ressentait, elle ne s'était même pas rendue compte de ce qu'elle faisait. Elle n'avait jamais ressenti cela... Alors que le lac s'apaisait sous elle, elle redécouvrit son visage et elle ne fut pas sûre de se reconnaître. Elle ne remarqua même pas ses iris, il s'agissait d'autre chose...

Un frisson la tira de ses songes. Du vent ? Ici ?
La jeune fille releva la tête et plissa les yeux à cause du soleil. Le soleil ?!

Une voix vibra dans sa tête, dans son cœur, dans tout son être... Une question fut posée, résonnant comme un souvenir. Et une réponse fut donnée.

Ciryië...

Mais cette deuxième voix... Elle la connaissait. Ce n'était pas Neraën. Ni Fineldor. Ni Seregon. Encore moins Olorin ou Hiradrilion.
C'était...

Des larmes perlèrent sur les jours de la petite mage des ombres. Des larmes de tristesse mais aussi d'un sentiment bien différent. Un sentiment plus heureux qui l'emportait soudain alors qu'elle n'était pas sûre du nom qu'elle devait lui donner. Elle reconnaissait cette voix. Elle se souvenait du réconfort qu'elle lui apportait. Elle se souvenait de l'affection qu'elle lui vouait.

Ciryië...

Alors... c'était... elle ?
C'était vraiment elle ?!

A présent, elle le savait. Elle se souvenait. Maliss était bien sa mère. Halandarin était bien son frère. Zaahrian et Elghinn étaient bien ses neveux. Elle était une elfe. Une elfe d'Anaëh. Elle avait un nom. Elle était... quelqu'un.
La jeune fille laissa sa tête basculer en arrière et observa le ciel rocheux, laissant ses larmes s'écouler de plus belle. Elle n'avait jamais souhaité le savoir jusque là mais c'était soudain un tel soulagement... Une multitude d'émotions se bousculaient en elle alors que sa mémoire affluait, mélangeant anciennes et nouvelles informations. Elle découvrait de nouvelles réactions alors qu'elle comprenait qu'elle n'aurait jamais l'occasion de vraiment connaître son frère, qu'elle ne reverrait plus son père, que sa mère avait tant souffert par sa faute, qu'elle avait provoqué tant d'inquiétudes chez Neraën... Elle était triste mais d'autres sentiments poussa les commissures de ses lèvres vers ses oreilles. Elle était libre... Et elle n'avait jamais aussi bien compris le sens de ce mot.

_________________
Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Macabre
Fossoyeur
Fossoyeur
Macabre

Nombre de messages : 368
Âge : 32
Date d'inscription : 06/01/2016

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 153 ans (née en 863:X)
Niveau Magique : Arcaniste.
Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac   Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 I_icon_minitimeMar 12 Mai 2020 - 20:33

Fin de la 4ème ennéade
Verimios, Hiver de l'An 17:XI


Maliss attendait, inquiète. Elle devait en avoir l'habitude pourrait-on penser. Mais est-il possible de jamais s'habituer à savoir son enfant perdu et en danger ? Le clan des Lirfêlu n'avait pas voulu que leur groupe reste avec Ciryië. On les avait enjoint à redescendre de la montagne et à camper à ses pieds. Durant plusieurs jours, ils étaient restés là, sans nouvelle aucune. Les chasseurs qui les croisaient sur leur chemin ne purent que leur dire que la jeune elfe était toujours avec eux et qu'elle allait bien. Jusqu'au jour où on leur annonça qu'elle n'était plus là. On les invita alors à aller dans la cité proche afin de l'y rejoindre.
Cette annonce avait soulevé tant de questions et d'espoirs... Ils s'étaient donc rendu à Daranovar et s'étaient rapidement renseignés auprès des gardes pour savoir s'ils n'avaient pas vu la petite Ciryië. L'autorité de la cité elle-même avait été alertée mais personne ne semblait l'avoir aperçue. Les Mirthil'Di étaient alors partis à sa recherche, cela faisait si longtemps déjà. Trop longtemps...

Si les Lirfêlu avaient accepté de les aider et avaient pris soin de la jeune mage des ombres des jours durant, alors ils n'avaient pas pu leur mentir. La fille de Maliss était forcément partie... Mais son sens de l'orientation en forêt était si déplorable... Pourquoi l'avoir laissée seule dans la montagne glacée ?! Est-ce que cela faisait partie de l'épreuve que Ciryië avait dû traverser ?
Tant de questions et aucune réponse...

La porte de la chambre de la mère des Las'Danir s'ouvrit sans même que l'on prenne la peine de frapper. Les mœurs des Noss n'étaient pas celles des Taledhels mais elle ne s'en offusquerait nullement. Au contraire, elle espérait tant recevoir enfin des nouvelles qu'elle ne voulait pas perdre une seule seconde inutilement. Se tournant vers l'entrée, Maliss découvrit Yesevelas dans l'ouverture.

-Vous avez trouvé quelque chose ? S'empressa-t-elle de demander. Elle aurait pu demander s'il l'avait trouvée mais elle n'était manifestement pas avec lui... Et elle ne pouvait concevoir qu'il lui soit arrivé malheur.
-Oui. La rassura l'ornedhel, comprenant parfaitement l'inquiétude qui était la sienne. Nous avons trouvé des traces au bords de l'un des lacs qui entourent la cité. Mais elle est partie dans la mauvaise direction et s'est enfoncé dans la forêt.
-Vous pouvez la pister ? La retrouver ?

Avant même de lui répondre, Yesevelas lui offrit un regard désolé. Il tendit le menton vers la fenêtre pour l'encourager à observer le ciel à travers les carreaux.

-Les nuages arrivent et ils sont chargés de neige. Elle est partie depuis presque une ennéade, elle peut avoir bifurqué dans n'importe quelle direction...

L'ornedhel vit le désespoir dans le regard de l'elfe millénaire. Malheureusement, il n'avait pas d'autres réponses à lui fournir. Il pourrait s'élancer à sa poursuite, se renseigner auprès des Noss de la région... S'il partait dès le départ du mauvais côté, il pourrait s'écouler des années avant qu'il ne la trouve.

-Elle s'est seulement trompée. Si un Noss la trouve perdue, il la réorientera. Vous devriez rentrer à Ardamir pour l'y attendre.

Maliss serra les dents puis finit par acquiescer. Elle n'avait pas beaucoup d'autres choix... Et elle s'y résignait. Une fois de plus, elle devrait attendre et prier que son enfant lui revienne.

_________________
Citation :
Anorn : - Et tu sais, elle est assez particulière comme petite, mais je crois que je l’aime bien.
Arwain : - Pardon ? Ai-je bien entendu ?


Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac   Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac - Page 2 I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les méandres de son esprit | Artiön & Mac
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ANAËH :: Terres de Daranovar et Tethien-
Sauter vers: