-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

 

 Une possibilité cachée [PV Miriel]

Aller en bas 
AuteurMessage
Galborix
Humain
Galborix

Nombre de messages : 777
Âge : 28
Date d'inscription : 07/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  37 ans
Niveau Magique : Maître.
Une possibilité cachée [PV Miriel] Empty
MessageSujet: Une possibilité cachée [PV Miriel]   Une possibilité cachée [PV Miriel] I_icon_minitimeMar 14 Avr 2020 - 22:18

Après avoir terminé une quête ennuyeuse qui avait consisté à défendre la cargaison d’un marchand sur une route fréquentée et peu dangereuse, Galborix était rentré à Naélis afin d’y faire une pause. Il était retournée dans la maison de sa vieille mère pour lui rendre visite et pour réfléchir de ce qu’il comptait faire de son avenir proche. La mission qu’il venait d’accomplir avait certes été facile mais n’avait pas rapporté beaucoup d’argent. Il lui fallait trouver mieux, il lui fallait trouver quelque chose qui rapportait plus ou qui était au moins plus enrichissant. Le seul petit inconvénient auquel il avait fait face était le froid. L’hiver mordant était arrivé bien trop vite à son goût, le sorcier détestait le froid et il n’espérait qu’une chose, c’est que le printemps vienne rapidement prendre sa place.

Afin de se donner des idées, il était sorti un soir pour aller manger dans une taverne. De l’expérience qu’il en avait retirée, Galborix savait que les tavernes étaient des endroits très pratiques pour entendre les dernières rumeurs. De plus, les aventuriers en recherche de services à rendre contre rémunération y trouvaient souvent leur compte. Il espérait seulement trouver cette fois-ci quelque chose d’un peu plus…lucratif. « « Au Poil dormant » était un établissement qui donnait sur une des grandes rues de Naélis et était un endroit exceptionnellement calme pour y discuter ou y réfléchir sereinement. Il neigeait dehors et le soleil s’était couché depuis longtemps, seules quelques torches disséminées par-ci par-là illuminaient les allées. Galborix s’était hâté d’atteindre sa destination et se faufila rapidement à l’intérieur de la grande salle chauffée par un petit feu de bois situé au centre de cette dernière.

Après être passé au comptoir pour commander un peu de poulet et du vin, il alla s’installer à une petite table près d’une fenêtre donnant sur la rue. Il était réjouissant de voir la neige tomber au dehors tandis qu’on profitait de la chaleur du feu située à quelques mètres derrière son dos. Tandis que les flocons tombaient par milliers, il se perdit dans ses pensées. C’était dans une rue parallèle à celle qu’il regardait au dehors qu’il avait eu sa vision, il y a de ça 16 ans. Le Voile lui avait donné un faux espoir en lui donnant un objet magnifique qui, en l’occurence, n’avait jamais existé. Il avait pourtant entendu dire que certains objets enchantés existaient en Miradelphia mais qu’il étaient extrêmement rares. Il se dit qu’il essayerait définitivement d’en savoir plus plus tard et peut-être un jour d’acquérir un de ces objets. Cela constituerait une petite vengeance personnelle sur les divins…
L’oiseau qui le regardait bien fixement depuis un appui de fenêtre était bien réel lui. Le volatile était également apparut lors de cet évènement étrange et ne le quittait dès lors plus. Son comportement étrange et sa longévité hors du commun étaient des choses que Galborix n’arrivait pas à s’expliquer. Et bien qu’il n’aimait pas rester sans réponses, il s’était déjà convaincu qu’il n’arriverait pas à donner une explication rationelle à tout ça et avait rapidement abandonné l’idée.

Un bruit métallique soudain le tira de ses pensées, le poulet et le pichet de vin qu’il avait commandé venaient d’être posés sur sa table et le tenancier tendait la main pour recevoir son dû. Il parti de son pas lourd une fois qu’il avait reçu les vingt-trois écus qu’il réclamait. Galborix entama son repas d’un air las et plongea un regard dans la salle. Il n’y avait pas énormément de monde mais les gens présents suffisaient pour créer une arrière-fond sonore de par leurs discussions diverses. Les sujets de parole n’étaient pas perceptibles individuellement et ce n’était pas comme ça qu’il allait se mettre au courant des dernières actualités. Il se dit qu’il irait voir le tenancier après son repas, après tout, il l’avait payé, peut-être qu’il lui ferait confiance pour lui donner un bon filon…

Il n’en fit rien cependant. Alors qu’il entamait son deuxième pilon, Galborix entendit des cris éclater au dehors. Il vit une personne passer en courant par la fenêtre puis, quelques secondes après, un groupe de personnes qui allaient dans la même direction. C’était ces derniers qui criaient et il semblaient poursuivre la première silhouette qui était passée. Il se leva instinctivement, il vit qu’à part lui, personne n’avait remarqué ni même entendu le tumulte au dehors. Il lâcha le pilon et sorti au dehors. Il vit à sa gauche, un peu plus loin, les personnes qu’il avait remarquées à la fenêtre, elles semblaient s’être arrêtées. Dans l’obscurité, il n’arrivait pas bien à discerner ce qu’il se passait d’aussi loin et décida donc de se rapprocher rapidement. Il se rendait bien compte que ce n’était pas la chose la plus sage à faire à ce moment même et qu’il aurait sans doute été préférable qu’il reste dans la taverne à ne pas se mêler d’affaires qu’il ne le regarde pas. Et pourtant, la curiosité le poussait à aller voir. A mesure qu’il se rapprochait, il décida de commencer à concentrer ses pouvoir magiques, histoire d’avoir du répondant si les choses devenaient problématiques. Quand il arriva à une dizaine de mètres du groupe, il se retrouva dans une impasse et il remarqua une femme aux cheveux et à la peau blancs comme la neige qui tombait. Elle était dos au mur et le groupe des poursuivants, constitué de quatre hommes et d’une femme, lui faisaient face. La situation semblait délicate pour la femme aux cheveux de neige, ainsi Galborix risqua une approche, sans vraiment savoir pourquoi, pour détourner momentanément l’attention du groupe:

Hey! Qu’est-ce qui se passe ici?

Les cinq membres du groupe d’assailants se retounèrent d’un air très surpris…
Revenir en haut Aller en bas
Miriel
Sang-mêlé
Miriel

Nombre de messages : 143
Âge : 29
Date d'inscription : 24/06/2018

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  126 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Une possibilité cachée [PV Miriel] Empty
MessageSujet: Re: Une possibilité cachée [PV Miriel]   Une possibilité cachée [PV Miriel] I_icon_minitimeMar 21 Avr 2020 - 16:23



Naélis,  Tahiro , I ennéades de Verimios, An XVII, Cycle XI




Et elle courut le plus rapidement possible. Évitant les personnes qui se promenaient d’un air nonchalant dans la rue. Évitant les curieux qui regardèrent l’étonnant spectacle qui défilait devant leurs yeux. Miriel n’avait pas l’intention de se laisser prendre. Ce n’était pas la première fois que les chasseurs de primes étaient à sa poursuite, et certainement pas la dernière fois. Au bout de quelques minutes de course elle s’arrêta net. Mauvais chemin apparemment. Le mur qui se dressait devant elle semblait beaucoup trop pour l’escalader… L’hybride n’aurait pas le choix, elle devrait affronter ses assaillants. Elle se retourna doucement, droite, alors que son regard cendré détaillait les cinq humains qui se dressaient devant elle. Si quelques-uns d’entre eux avaient le visage rougi par l’effort, le souffle saccadée, cela ne voulait pas dire qu’ils n’étaient pas dangereux…


«Hey! Qu’est-ce qui se passe ici?»


La rouquine sursauta avant de se retourner rapidement  pour faire face à l’intrus avant d’éclater de rire. Deux de ses sous-fifres pivotèrent rapidement vers ce dernier, un air quelque peu menaçant alors que leurs armes étaient brandies vers l’insolent qui avait osé déranger leur opération.


«Dégage! »
dit l’un d’eux.
«Elle est à nous! » enchaîna l’autre.


Tout semblait surréaliste, comme une pièce de théâtre la plus ennuyante et prévisible. L’hybride, quant à elle. Ne bougea pas d’un millimètre, se contentant de rester muette, le regard indifférent, comme inconsciente de l’urgence de la situation.


«Ton copain?» dit-elle entre deux hoquets avant d’essuyer une larme qui s’échappait du coin des yeux. «Vous êtes seulement deux contre cinq! Crois-tu réellement que cela va faire une quelconque différence esclave?»


Son regard argenté se fixa alors sur l’homme qu’il venait d’interrompre la rengaine des chasseurs de primes. Miriel fixa l’homme, sans dire un mot, alors qu’elle avait l’impression que la tension montait de plus en plus dans  la venelle. Une légère brise vint faire virevolter une mèche blanche sur son front alors que sa respiration était étrangement calme pour quelqu’un qui semblait être dans une position aussi précaire. Et qui aurait pu le blâmer? Tout ce qu’il pouvait voir était une gamine qui était agressée… Les apparences étaient si trompeuses parfois… Le regard de l’hybride se retourna finalement vers la femme qui lui faisait face. Penchant légèrement la tête sur le côté, elle se permit de la détailler de la tête aux pieds, analysant chaque muscle, chaque arme qui pendait à sa ceinture. Ce n’est qu’au bout de quelques silencieuses secondes que l’hybride reprit finalement la parole. «Non.» commença-t-elle d’une voix calme et douce. Miriel n’avait pas peur d’eux. Ils avaient beau être nombreux, cela ne changeait pas que ce n’était que des chasseurs de primes, pas des mercenaires entraînés, et honnêtement elle avait survécu des situations pires que celles dont elle était présentement. Sa main se déplaça doucement à sa cuisse, touchant doucement le pommeau de sa dague, attendant patiemment le moment idéal, qui finirait bien par arriver. «Je n’ai pas besoin de lui. » La rouquine éclata de rire avant de se retourner vers ses confrères qui la suivirent à son tour.


«Vous avez entendu ça les gars. La gamine a pas besoin d’aide! Reste plus qu’a …. Arg! »


Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que son regard s’agrandit soudainement, avant qu’un gargouillis peu appétissant. La rouquine n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit avant de s’effondrer brutalement sur le sol, une dague qui avait enlacé sa gorge, laissant une mare rougeâtre s’accumuler sous elle. Les quatre hommes relevèrent rapidement la tête, l’air horrifié vers la gamine aux cheveux de neige. «Je vous l’avais dit que c’était votre dernière chance de partir.» Le ton était glacial, son air semblait vide d’empathie, froide, comme si l’hybride ne ressentait absolument rien. Ce n’était pas la première fois qu’elle affrontait l’avidité des chasseurs de primes et plus les années passaient, moins elle avait d’empathie pour ces derniers. Ces monstres qui ne vivaient que pour réduire à néant un autre être. Miriel, avec une rapidité surprenante, dégaina rapidement son épée avant de dégager sa cape, et se mettre en position défensive. Mieux valait ne pas considérer le nouvel arrivant comme un allié tout de suite. Après tout, c’était peut-être une ruse tordue du groupe…

Revenir en haut Aller en bas
Galborix
Humain
Galborix

Nombre de messages : 777
Âge : 28
Date d'inscription : 07/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  37 ans
Niveau Magique : Maître.
Une possibilité cachée [PV Miriel] Empty
MessageSujet: Re: Une possibilité cachée [PV Miriel]   Une possibilité cachée [PV Miriel] I_icon_minitimeLun 27 Avr 2020 - 15:08

La femme aux cheveux flamboyants semblait être la cheffe de ce petit groupe de chasseurs de primes. Si elle était éliminée en premier, les autres gaillards seraient déstabilisés et il deviendrait plus simple de les éliminer. Galborix n’était pas très inquiété par la potentielle force de ces malandrins, ni pas par leur nombre. Il était par contre un peu plus circonspect par rapport à sa présence à cet endroit, à ce moment précis. Pourquoi avait-il interrompu son repas, dans ce lieu chaleureux qu’était la bonne vieille taverne du Poil Dormant? Pourquoi s’était-il mêlé d’une affaire qui ne le regardait pas et qui ne pouvait que mal terminer? En fait, cette dernière question n’était pas totalement infuse de vérité. Il avait fait tellement de quêtes rendant service aux personnes qu’il s’était habitué à recevoir des récompenses pécuniaires à chaque fois. Mais dans ce cas-ci, c’était différent. La femme « en danger » n’avait rien demandé et suite aux paroles échangées entre cette dernière et la cheffe du groupe, elle ne semblait définitivement pas avoir besoin d’aide. Le sorcier resta silencieux, laissant les deux femmes parler et se disait que toutes deux semblaient bien présomptueuses et sûres d’elles. Il se fit que l’une avait raison de penser ainsi et l’autre…avait bien tort.

Tandis qu’il avait terminé de charger son sort, un mouvement extrêmement vif provint de la femme aux cheveux de neige, tuant en un lancé agile de dague l’autre femme, qui, quelques secondes auparavant, se tordait encore de rire. Le ton glacial que prit la meurtrière après son geste en arriva même à faire frémir le tempérament de feu du sorcier. Mais l’heure n’était plus à l’inaction, les quatre autres hommes n’hésitèrent pas longtemps à attaquer en hurlant des cris de rage. Deux allèrent vers la femme tandis que les deux autres chargèrent Galborix. L’orbe de feu qu’il avait généré durant ces dix dernières secondes cracha une boule de feu sur l’un des deux assaillants qui tomba à la renverse sur le sol enneigé. Le deuxième homme arriva à moins de deux mètres du sorcier et avait déjà levé son épée pour assener un coup violent qui serait vraisemblablement mortel. Galborix ne bougea pas et leva son bras pour cracher son trait de flammes. Le chasseur de primes fut instantanément bloqué dans sa charge et se tortillait déjà au sol dans un horrible râle d’agonie. Le sorcier déhuaina ensuite son épée pour la planter dans le sternum de l’homme au sol. Le deuxième, brûlé au second degré sur une partie de son corps, s’était péniblement relevé mais ce ne fut pas pour longtemps. L’orbe lança une nouvelle boule de feu en plein sur le visage de l’homme, qui tomba dans un cri et ne se releva plus.

Galborix regarda alors ce qu’il s’était passé de l’autre côté de la ruelle. Les deux autres chasseurs de primes, semblaient eux aussi, avoir été vaincus. Leur corps gisait par terre et le sang avait coloré la neige aux alentours d’une teinte rouge éclatante. Le sorcier se rapprocha doucement de la femme aux cheveux de neige. Il ne relâcha pas sa garde, elle savait définitivement bien se battre et il ne voulait pas qu’elle le considère comme un ennemi. Le combat contre les chasseurs de prime était couru d’avance mais s’il devait affronté ce nouvel adversaire, il ne saurait dire s’il s’en sortirait. Il avait au moins prouvé qu’il n’était pas du groupe des chasseurs. En signe de paix, il rengaina son épée mais l’orbe de feu lévitait toujours à quelques mètres au dessus de lui. Il ne voulait pas combattre mais ne voulait pas non plus rester sans défense. Un silence lourd s’installa, un silence de mort qui fut brisé par l’arrivée de Velum, la corneille de Galborix, qui alla s’installer sur l’épaule de son maître en un croassement lugubre. Lui-même et son volatile fixèrent la femme en silence puis, après quelques secondes, décida de briser le silence.


Son assurance au combat est remarquable, tu ne trouves pas Vel? Dit-il en fixant toujours son interlocutrice.

L’oiseau pencha sa petite tête d’un côté en laissant partir un petit cri aigu.

Oui je trouve aussi. Il s’adressa alors directement à la femme. Je me nomme Galborix, sorcier et…aventurier à mes heures perdues. Alors que je mangeais, je vous ai vu courir dans la rue et mon instinct m’a dit que vous auriez peut-être besoin d’aide, raison de ma présence en ce moment dans cette allée sombre et froide que je déteste déjà.

Il regarda ensuite les cadavres par terre puis se reconcentra sur la femme.

Mon instinct me dit aussi que ces pauvres gens avaient une dent contre vous…

Un petit sourire en coin s’affichait à présent sur ses lèvres, toujours illuminées par l’orbe de feu au-dessus de lui. Il se demandait si sa curiosité virulente n’allait pas le faire tuer un jour…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une possibilité cachée [PV Miriel] Empty
MessageSujet: Re: Une possibilité cachée [PV Miriel]   Une possibilité cachée [PV Miriel] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Une possibilité cachée [PV Miriel]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: ITHRI'VAAN :: Royaume de Naelis :: Naelis-
Sauter vers: