AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Juste une promenade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feenaël Bealen
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Âge : 27
Date d'inscription : 08/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Juste une promenade   Dim 27 Juil 2008 - 12:25

Feena avançait lentement dans les ruelles d'Alëandir, plongée dans ses pensées. Elle réfléchissait, les yeux baissés sur son chemin, mais pourtant toujours droite. Ce n'était pas vraiment par vanité ou autre, mais un mauvais maintient pouvait entraîner des problèmes de dos, et elle voulait éviter ce genre de chose le plus possible. Soupir, petit soupir. Elle avait beau songé à tout et n'importe quoi, elle en revenait toujours à la même chose, presque instinctivement, tout ça à cause de sa particularité. En même temps, elle ne pouvait pas être honnête avec elle-même sans dire que cela ne l'aidait pas, d'un certain sens. Cela l'occupait et l'avait empêcher durant de nombreuses années de ne pas sombrer totalement dans l'ennui et la mélancolie. La Haute Prêtresse secoua légèrement la tête, faisant onduler ses longs cheveux blancs avant de de se secouer mentalement pour passer à autre chose. Pas le temps de s'apitoyer sur son propre sort.

Elle redressa enfin les yeux pour regarder ce qui se passait autour d'elle, dans cette fin de journée. Le soleil commençait à se coucher à l'horizon et tout était recouvert de reflet doré. Une vie magnifique qui serra encore une fois le cœur de Feenaël. Pourquoi fallait-il que des personnes veuillent faire la guerre et risquer de tout détruire ? La violence n'amenait que la violence, la paix ne serait qu'une douce utopie ? Faire la guerre pour sauver la paix, un paradoxe de plus dans le monde... Je te tue mais c'est pour te sauver. Il n'était pas difficile de savoir que la Haute Prêtresse se positionnait contre les combats, mais pourtant, elle y prendrait sûrement part, pour protéger les populations civiles au maximum. Autant faire quelque chose au lieu de se croiser les bras et attendre. L'antidote pour le poison avait été trouvé, mais il y avait encore beaucoup à faire, et Feena comptait bien aider dans la mesure de ses moyens.

Evitant de justesse quelqu'un qui l'aurait bousculé, la vieille elfe manqua de perdre l'équilibre. Elle hésita un instant avant de trouver un endroit tranquille, contre un mur pour s'adosser et se baisser, le temps de regarder sa cheville. Elle ne savait pas trop si elle se l'était tordu ou non, mais dans tous les cas, il fallait vérifier. Elle resta plusieurs secondes à la masser, sans qu'aucun gonflement apparaisse ou de rougeur. C'était bon signe. Elle se redressa alors et reprit sa route, toujours plus ou moins perdue dans ses pensées.



[Premier poste Ayala]
Revenir en haut Aller en bas
ayala
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 426
Âge : 27
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Dim 27 Juil 2008 - 14:01

Ayala avait enfin pénétrait la capitale elfe. Après avoir laisser Adria et Nelvéa, la jeune femme s'était presser vers la ville de façon à arrivait avant la tombait du jour. Exténuait et moite de chaleur, la vagabonde ne se soucia pas des regards en biais jetés par les passants.
Habituer depuis longtemps au mépris qu'inspirait sa demi-race, la mercenaire avait appris à faire face et à ne plus se soucier des regards.

'Pourquoi juger les gens sur leurs ancêtres ? Je n'ai rien demandé moi !'
Songea t elle avant de s'assoir à l'ombre d’un grand arbre. Empoignant sa gourde elle but une longue gorgée d'eau qui la rafraichit sous ce lourd soleil d’été.
De nouveau sereine et souriante, la jeune femme contempla le paysage. Le lieu était magnifique ! La pierre blanche des hauts monuments se confondait avec la verdure fleurissante. Pleine de ses joyeuses pensées, la mercenaire n'entendit pas s'approchait l'homme.

Un elfe d'une trentaine d'années la tira en arrière et la retourna face à un autre plus jeune.
"Qui es-tu pour venir ici ! Demanda le premier, gros et brun.
- les drows ne sont pas accepter dans notre belle cité ! Continua l'autre, blond et grand.
- et... ? Demanda calmement la jeune femme.
- nous chercherais-tu !? S’écria le gros. Rentre chez toi batarde, avant que je te...
- que tu me ?" Demanda t elle en se levant.

Ayala venait de perdre son sourire et sa tranquillité, en effet l'inconnu venait de réveiller une vieille blessure...
L’elfe la bouscula puis reprit la parole.

"Que je te tranche en petits morceaux... !
- ahahahahah... "

L’homme ne s'attendant pas à ca resta bouche bé et déconcertait.

"Sache que je suis mercenaire et qu'un imbécile tel que toi ne me fais pas peur. Un sourire cruel se dessina sur son visage. Les rondouillards, j'en fais mon soupé ! Mais ne t'en fais pas il ne t'arrivera rien... je ne voudrais pas risquer de souiller la magie de ce lieu par ton sang pourris. Ou est donc passé l'honneur et la beauté des elfes... !?
- vipère...
- et bien tu as gagné... sortant sa lame à double tranchant, Ayala secoua les bras et repris. Battons-nous puisque tu en meurs d'envi. Et puis, il n'y a de toute manière ici qu'une femme de ton peuple et ton affreux compagnon... fini t elle en désignant une elfe occupait à se massé la cheville. Puis, comme pour achevait ce gringalet l'ayant énervait, elle dévoila son arme ultime... ‘BOU’ ! " Murmura t elle à l'oreille de l'homme qui déguerpis en criant.

'L’affrontement' terminé, la jeune femme éclata d’un rire chaud et rangea son arme. Se rasseyant, elle pensa à voix haute.

"cette imbécile à vraiment cru que j'allais l'attaquer... et dire qu'il a fui à l'entente d'un simple onomatopée..."
Toute colère s'était désormais dissipé. En réalité les deux elfes l'avaient à peine effleuraient, et elle ne s'était même pas empourprait.
L’idée qu’une femme se trouvait là, immergea alors dans son esprit.

" J’espère ne pas vous avoir effrayer... commença t elle en s'approchant. mais ses deux hommes ne semblaient pas décidé à partir alors..."

Laissant sa frase en suspension, la jeune femme espéra que la femme comprendrait.

"Ah et je me nome Ayala et vous ?"

Attendant une quelconque réponse, la demi-drow détailla rapidement l'elfe.
De taille moyenne, la femme semblait assez vieille mais ne comportait aucune rides. Ses longs cheveux blancs lui tombaient dans le dos et se marier avec de petits yeux bleu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ayalainjapan.skyblog.com
Feenaël Bealen
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Âge : 27
Date d'inscription : 08/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Dim 27 Juil 2008 - 17:55

Au début distraitement, puis de façon plus intéressée, Feena regarda la scène qui opposa l'étrangère et les deux elfes. Elle comprenait la méfiance de ses compatriotes envers toutes personnes inconnues, surtout si celles-ci ressemblaient de près ou de loin à un drow. La situation allait dégénérer, l'inconnue ne se laissait pas faire et se montrait même agressive et la Haute Prêtresse s'apprêtait à intervenir. Elle n'allait pas se battre pour l'un ou l'autre des partis, elle n'en était pas capable, mais elle pouvait toujours essayer d'apaiser les esprits. Pas besoin de verser du sang inutilement.

M
ais avant que Feena ait pu intervenir, l'étrangère joua sa ruse et la vieille elfe se figea, avant de secoué la tête, une expression amusée peinte sur le visage. Elle ne s'était pas attendu à une telle réplique mais au moins, cela avait le mérite de tout régler sans trop problème. Si on excluait la porte d'honneur chez les deux elfes. En même temps, s'attaquer à quelqu'un qui se montrait tout sauf belliqueux, au début au moins, n'était pas très courtois. Et le bénéfice du doute dans tout cela ? En temps de guerre, on en oubliait les précepte des dieux ? Elle avait beau ne pas servir la déesse de l'amour, il y avait certains concepts assez unanimes, assez pour que tous les elfes tentent de les respecter.

L'étrangère s'intéressa ensuite à elle et la Haute Prêtresse lui adressa un doux sourire. Que l'inconnue ressemble ou non à un drow, elle s'en fichait, de même qu'elle ait parlé de manière si provoquante un peu plus tôt. Elle n'avait rien fait et c'était cela qui comptait réellement. Les prêtres les plus moralisateurs pensaient que l'intention aussi avait toute son importance, mais comment la déterminer ? Tant que les pensées resteraient le domaine privé de chacun, il était impossible de le savoir, et Feena espérait bien que ce sanctuaire privé resterait longtemps inviolable.


-Ne vous inquiétez pas, j'ai beau être lâche, je pense que j'ai tout de même dépasser l'âge de m'enfuir au premier cri de guerre, d'ailleurs assez original.

Cela ne gênait pas Feena de parler avec Ayala et cela se sentait facilement. Elle était au contraire du genre à aller facilement vers les autres pour leur adresser la parole et apporter de l'assistance en cas de besoin.

-Je suis Feenaël Bealen mais tout le monde m'appelle Feena, j'espère que vous ferez de même.

La Haute Prêtresse lui sourit gentiment avant de tourner la tête dans les direction où les deux elfes étaient partis un peu plus tôt. Elle semblait légèrement contrariée et elle hésita avant de prendre de nouveau la parole.

-Je suis désolée pour l'accueil que vous avez eu, Demoiselle Ayala, mais je ne peut guère leur jeter la pierre. Nous sommes en temps de guerre et tous les elfes sont plus ou moins tendus...

Un instant de silence, une nouvelle hésitation.

-Je ne voudrais pas paraître malpolie mais si j'étais vous, j'éviterais de rester en territoire elfique, cela pourrait se révéler dangereux pour vous. Mais en aucun cas je ne veux vous faire fuir et au contraire si vous avez besoin de quoique se soit, n'hésitez pas à me demander. J'aimerais tant que possible que vous gardiez un bon souvenir des elfes.

On aurait pu croire Feena désespérément naïve, voir cruche, mais ce n'était pas vraiment cela. Elle savait parfaitement que les gens pouvaient jouer la comédie et trahir, drow ou non, elle en avait déjà fait les frais, mais elle continuait de croire dans les êtres vivants, et ce jusqu'au bout. Pourtant, elle restait tout de même lucide. Au moindre signe suspect ou un peu trop louche de la part d'Ayala et la Haute Prêtresse demanderait à des gardes de la raccompagner jusqu'à la frontière, sans aller jusqu'à la brutaliser. Elle n'allait pas jouer avec la sécurité des autres elfes pour ses idées. Le seul problème, et Feena le savait, c'est qu'elle attendrait probablement le dernier moment pour le faire.
Revenir en haut Aller en bas
ayala
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 426
Âge : 27
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Dim 27 Juil 2008 - 19:40

Ayala s'appuya contre un mur froid et laissa reposait sa tête meurtrie par le soleil. Comme à son habitude, la jeune femme écouta attentivement les paroles de l'elfe.
Une douce brise vient rafraichir le corps de la vagabonde qui souri et tendit l'oreille de façon à écouter le champ de la nature.
Des oisillons coincés dans un arbre appelé leurs parents dans l'espoir d'avoir de quoi mangé. Cette observation, fit penser à la mercenaire qu'il lui faudrait trouver un toit.
Fermant quelque peu ses yeux d'ambres, la demi laissa pénétrait les rayons d'un soleil lui réchauffant le cœur.

"Oh, vous savez, j'ai l'habitude de ce genre de réactions. Sourit-elle en désignant la fuite des deux elfes. J’ai donc appris à ne plus m'en soucier... pour ce qui est de quitter la ville, je souhaiterais d'abord mieux connaitre ce 'monde'... et cela même si nous nous trouvons en temps de guerre... vous savez, je suis très têtu..." fini t elle, un sourire chaleur aux lèvres.

Puis, reprenant ses manies, elle secoua mains et pieds, de façon à les occupés. La voyageuse se remit ensuite au total mouvement, faisant quelques pas vers des fleurs dépassant des lourdes dalles composant le sol.
'Ses imbéciles les ont piétinés !' Songea t elle soucieuse du bien-être des plantes plus encore que le sien.
Après avoir versé quelques goutes d'eau fraiche sur les petites pousses, la jeune femme se retourna vers l'elfe et reprit la parole.

"Je me trompe peut être, mais êtes vous prêtresse ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ayalainjapan.skyblog.com
Feenaël Bealen
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Âge : 27
Date d'inscription : 08/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Mar 29 Juil 2008 - 15:25

Feena répondit au sourire d'Ayala mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir légèrement inquiète. Cette réaction était encore un peu gentillette et n'avait pas poussé plus loin que des échanges de mots. Mais plus les elfes entreraient dans la guerre et plus cela empirerait. Les visions d'espions et d'assassin deviendrait monnaie courante, et avec le temps, on commencerait à soupçonner n'importe quel étranger, même si celui-ci n'avait rien d'un drow. Les situations de crises entrainaient toujours des dérives plus ou moins graves, et malheureusement, personne n'en sortirait indemne, même en cas de victoire. Quand est-ce qu'on comprendrait que dans une guerre, il n'y a pas de vainqueur, que des perdants ? La Haute Prêtresse secoua la tête pour sortir de ses pensées avant de s'adresser de nouveau à la voyageuse.

-Vous avez bien du courage, et je vous souhaite de tout mon cœur que tout se passera bien pour vous. Vous n'avez pas choisit la période la plus facile. Laissez-moi quand même vous conseiller la prudence, on ne sait jamais.

Ayala commença à s'agiter et à avoir la bougeotte. Elle devait être jeune pour être incapable de tenir en place. Elle, c'était plutôt tout le contraire, elle avait appris à rester patiemment au calme, même si l'enseignement avait parfois été dur et qu'il reposait plus sur des peurs que sur une réelle volonté. Feena aperçut la voyageuse se diriger vers des pousses écrasée par le passage des elfes. Il était rare de voir le peuple ancien oublier la nature et cela désolait un peu la Haute Prêtresse. Comment pouvait-on en arriver à ce point ? En arriver à obliger une étrangère, d'origine drow de surcroit, à s'occuper de méfait causer sur des plantes par des elfes ? C'était le monde à l'envers, que devait penser sa pauvre déesse ? En temps de guerre, on délaissait souvent les dieux qui prêchait plutôt la paix, et cela désolait Feena. Mais de voir Ayala s'occuper des pousses réchauffa au moins le cœur de la vieille elfe, elle ne devait pas avoir de sombres ambitions pour réagir spontanément comme cela, ça ne s'apprenait pas.

Quand la voyageuse lui demanda si elle était prêtresse, Feena resta perplexe quelques instants avant de sourire et de remettre machinalement quelques longues lèches de cheveux blancs derrières son oreilles. Elle avait presque l'air gênée. Quelqu'un lui aurait-il jouer une farce en l'inscrivant sur son front ?


-Cela se voit tant que cela ? Je suis en effet au service de Kÿria. D'ailleurs, si vous me permettez...

Feena s'avança à son tour vers les pousses et elle s'accroupit près d'elle. Elle approcha doucement ses mais des plantes, comme pour les entourer délicatement. Sa peau se mit à luire légèrement et l'instant d'après, les pousses avaient retrouvé leur aspect initial, et semblait peut-être même en meilleur état. Elle se redressa en adressant un sourire à Ayala.

-Et voilà tout l'intérêt d'être prêtresse.
Revenir en haut Aller en bas
ayala
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 426
Âge : 27
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Dim 3 Aoû 2008 - 20:12

L'elfe parut étonné de la réponse d'Ayala, mais répondit tout de même.

"Cela se voit tant que cela ?"

En réalité non, cela ne se voyait pas. pourtant la femme dégager une forte aura... une aura que la vagabonde n'avait éprouvait qu'auprès d'autres prêtresses...

"Je suis en effet au service de Kÿria. D'ailleurs, si vous me permettez..."

la mercenaire fut interrompu au court de sa réflexion par une seconde frase, puis par l'approche de la femme aux cheveux blancs qui s'accroupi près d'elle.
Approchant ses mains des pousses, elle fit luire sa peau et rendit son état d'origine à la petite vie verte.
Non... en réalité les herbes semblaient en meilleur état qu'au part avant.


"Et voilà tout l'intérêt d'être prêtresse." Reprit la femme en souriant.

la voyageuse fut non pas ébahit mais émerveillé. Quelle joie cela devait être d'ainsi donné la vie, ou du moins de l'amélioré...
la jeune femme se surprit à s'imaginer dans le corps d'un elfe.


Sa vie aurait était tout autre… qu’elle aurait été sa personnalité si elle n’avait connu la fuite, l’enfermement, la trahison, la peur, le désespoir, la mort, l’esclavage, le voyage, la guerre… et tout cela au profit de la joie, de l’espoir, d’un foyer, d’une famille, la paix…

Une chose était sur, si elle était née chez ce peuple, elle se serait désigné vers la magie plutôt que vers le combat... mais au final cela aurait était pour le même but… l’aide envers les autres… !
Souriant de son imagination débordante et aux limites du stupide. Ayala choisit donc de chassé ses pensés à l’aide d’un hochement de tête. Une fois chose faite, elle se releva et demanda.


"Qu’elle chance d'ainsi pratiquer la magie... vous allez peu être me pensé stupide, mais qu'elle dieu est Kÿria ?"


Attendant une réponse qui ne viendrait peu être pas, la voyageuse recommença à scrutait le paysage tout en balançant sa main droite, habituait à porter les armes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ayalainjapan.skyblog.com
Feenaël Bealen
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Âge : 27
Date d'inscription : 08/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Lun 4 Aoû 2008 - 8:15

Feenaël se redressa à son tour et épousseta avec soin sa robe blanche, la lissant sur ses jambes. Ce n'était pas par vanité qu'elle faisait cela, pour paraître à son meilleur avantage mais plutôt pour une autre raison. A travers le tissu fin, elle sentait parfaitement sa peau et elle pouvoir voir si quelque chose clochait, et dans le où elle saignerait, le tissu se colorerait. Ses vérifications rapides effectuées, la Haute Prêtresse se tourna de nouveau vers l'étrangère.

Celle-ci semblait assez intéressé par ce qu'elle venait de faire aux petites pousses. Décidément, elle avait plutôt des réactions d'elfes plutôt que de drows. Voilà au moins une preuve que le peuple ombre n'était pas entièrement mauvais et tourné vers le mal. Cela réchauffait le coeur de Feena de savoir cela. Il restait encore un espoir, ses rêves n'étaient pas seulement des chimères. Ayala lui posa ensuite une question sur sa déesse. La haute Prêtresse avait l'habitude qu'on lui pose ce genre de question, même si d'habitude, les elfes en savait déjà long sur leur dieux. Mais elle était étrangère et c'était normal qu'elle ne connaisse pas Kÿria. Les elfes et les drows n'avaient pas le même panthéon.


"Non non, je ne vous trouve absolument pas stupide, c'est au contraire une marque d'intelligence de poser des questions. Et puis les drows n'honorent pas les même dieux, c'est normal. Kÿria est la déesse de la nature, celle qui a créé les elfes. C'est pour cela que les elfes se sentent plus proche de cette déesse que de tout autre dieu."

Elle laissa ensuite passer un instant de silence avant de reprendre.


"Ce n'est pas vraiment une chance de savoir pratiquer la magie, c'est surtout beaucoup d'entraînement et de travail. Je suis sûre que vous aussi pourriez le faire avec du temps et du travail. Il suffirait de trouver un temple qui veuille bien vous prendre comme adepte. Si un jour le coeur vous en dis, vous n'aurez qu'à passer à mon temple."

La proposition était sincère et Feenaël pensait vraiment chaque mot qu'elle avait dit. Elle ne savait pas si les drows pouvaient utiliser la magie relative à un dieu elfique, mais qui ne tente rien n'a rien. Cela serait une bonne occasion pour tester, et peut-être qu'avec un peu de chance, en voyant une étrangère honorer Kÿria, les elfes seraient un peu plus tolérants envers les drows. Mais tout cela n'était que de vagues projets, la décision revenait à Ayala.
Revenir en haut Aller en bas
ayala
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 426
Âge : 27
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Lun 4 Aoû 2008 - 15:33

Ayala sentait le vent d'été se rependre dans son corps et lui réchauffer la peau.
L'idée que son futur bronzage la rapprocherait un peu plus des humains fit sourire la jeune femme.

La vagabonde coupa cours à ses étranges pensés de façon à écouter la réponse de l'elfe.
"Non non, je ne vous trouve absolument pas stupide, c'est au contraire une marque d'intelligence de poser des questions. Et puis les drows n'honorent pas les même dieux, c'est normal. Kÿria est la déesse de la nature, celle qui a créé les elfes. C'est pour cela que les elfes se sentent plus proche de cette déesse que de tout autre dieu."

Après avoir légèrement rougis face au compliment, la mercenaire réalisa qu’elle se trouvait proche de cette culture pourtant si lointaine.
Vénéré la nature... en voilà une idée plaine de bon sens !
en réalité, Ayala s'était toujours senti étonnamment proche de la forêt, qu'elle trouvait bien plus noble que ceux la parcourant...
Pourquoi son demi-peuple avait renié cette part d'eux... ? si la jeune femme était la première à trouvait diverses qualités aux drows, elle ne pouvait néanmoins comprendre leur penchant meurtrier...
Toujours pleine de songes, Ayala écouta Feenael reprendre la parole après un instant de silence.

"Ce n'est pas vraiment une chance de savoir pratiquer la magie, c'est surtout beaucoup d'entraînement et de travail. Je suis sûre que vous aussi pourriez le faire avec du temps et du travail. Il suffirait de trouver un temple qui veuille bien vous prendre comme adepte. Si un jour le cœur vous en dit, vous n'aurez qu'à passer à mon temple."

Cette révélation médusa la demi-drow.
Elle... une fille impure, rejetait et meurtrie... accepter dans un temple ! évidement l'idée d'apprendre la magie la séduisait et se lier à un nouveau peuple était son rêve...
Après tout elle avait passé 27 ans chez les humains, 30 ans chez les drows, 6 ans chez les nains... elle pouvait donc s'adapter facilement aux diverses coutumes. l'adaptation lui procurer d'ailleurs une grande joie...
pourtant tout cela lui paraisse… intouchable...
La voyageuse choisit donc d'en apprendre un peu plus.

"Pensez-vous réellement qu'un demi-drow puisse apprendre ce genre de magie ? d'autant plus que les elfes, s'en vouloir vous vexer, reste une civilisation fermée et surtout par ses temps de guerre..."

Laissant sa frase en suspension, Ayala fit quelques pas avant de reprendre.

"En tout cas, je dois avouer que recevoir ce genre d'enseignement est un rêve... puis rigolant légèrement d'elle-même, elle s'expliqua. J’ai toujours était incroyablement attiré par les diverses 'civilisations' et coutumes. Et, avec le temps j'ai sut dépasser le frein de mon demi-race, en me liant avec plusieurs peuples... la jeune femme sembla réfléchir, en réalité elle savait que ses mots s'embrouillés et décida donc de faire court. mais pour ce qui est de passer à votre temple et peu être d’apprendre ce savoir elfique, je dois avouer que cela me plairais..."

Ses pensés étaient sincères, pourtant la jeune femme se demanda si elle avait sut s'exprimer correctement...
Elle choisit donc d’attendre la suite, tout en reprenant son eternel contemplation des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ayalainjapan.skyblog.com
Feenaël Bealen
Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Âge : 27
Date d'inscription : 08/05/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Lun 4 Aoû 2008 - 16:01

Visiblement, sa proposition semblait intéresser la voyageuse et Feenaël se permit d'esquisser un doux sourire. Elle était réellement heureuse de voir Ayala s'intéresser aux elfes et à leur culture de cette façon. En temps de guerre, cela pouvait paraître plus que louche, mais elles ne faisaient que parler de religion. Rien de bien méchant qui aurait pu compromettre d'une façon ou d'une autre les chances de victoires elfiques. Car même si la Haute Prêtresse était contre la guerre, elle ne se faisait pas d'illusions. Il fallait largement mieux que ce soit les elfes, les humains et les elfes qui remportent la victoire plutôt que les drows. Là, les autres races subiraient que des sévices et des humiliations, allant peut-être même jusqu'à un génocide. Rien de bien réjouissant. Déjà qu'entre eux, les drows n'étaient pas particulièrement fraternels, alors tout puissants, qu'est-ce que cela donnerait pour les autres êtres vivants ?

En tout cas, sa proposition faisait mouche. Ayala émettait des doutes, c'était normal, surtout qu'elle possédait les même craintes, mais elle semblait enthousiaste, et c'était le plus important. Pour le reste, elles verraient en temps voulu. Peut-êtres qu'elles n'y parviendrait pas, mais au moins, cela serait déjà une belle expérience et cela donnerait les bases d'un savoir. Puisque les drows et les elfes n'avaient fait qu'un seul peuple à une époque lointaine, il était peut-être possible d'inverser le processus de séparation des deux races, tout du moins avec un individu pour commencer. Feenaël adressa un sourire d'encouragement à la voyageuse avant de lui répondre.


"En toute honnêteté, je ne sais pas moi-même. Si cela doit se faire, cela serait une grande première, et je ne sais pas vraiment ce qui pourrait en découler. Mais je vous promet que si vous courrez à un moment ou un autre le moindre petit danger, j'arrêterais tout."

La Haute Prêtresse n'aimait pas directement envisager le pire aspect des choses mais il fallait prendre en considérations tous les cas de figure, sinon cela tiendrait de l'irresponsabilité, autant envers Ayala qu'envers sa déesse. Pour elle, elle se devait d'être irréprochable.

"Pour ce qui est des elfes en général... Je ne peux pas me prononcer pour mon peuple, mais je ferais tout mon possible pour que ce séjour se passe de la manière la plus agréable possible. Au moindre problème, n'hésitez pas à venir me le dire."

En prononçant ses paroles, Feenaël prit un air plus sérieux, pour bien montrer que ce n'était pas des paroles en l'air. Quand elle proposait quelque chose, c'est qu'elle y avait réfléchit et qu'elle ne reviendrait pas sur sa décision.

"Hé bien, si je peux vous apporter ce plaisir, laissez-moi le faire dans la mesure de mes moyens. S'il y a bien quelque chose que je puisse faire, c'est de parler de la culture elfique et de vous enseigner un peu de ce que je sais."

De nouveau, la Haute Prêtresse lui sourit avant de lever les yeux vers le soleil pour repérer sa position dans le ciel et évaluer l'heure. Elle resta quelques secondes immobile avant de se tourner de nouveau vers Ayala, souriante.

"Mais j'oubliais. Vous devez avoir fait un long voyage et vous devez être fatiguée. Voulez-vous aller vous reposer dans une auberge, ou même directement aller dans mon temple ? Nous pourrions discuter plus à l'aise ainsi."
Revenir en haut Aller en bas
ayala
Sang-mêlé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 426
Âge : 27
Date d'inscription : 20/06/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: Juste une promenade   Lun 4 Aoû 2008 - 21:03

Toujours aussi attentive à tout, la jeune femme écouta attentivement les réponses de l'elfe.

"En toute honnêteté, je ne sais pas moi-même. Si cela doit se faire, cela serait une grande première, et je ne sais pas vraiment ce qui pourrait en découler. Mais je vous promet que si vous courrez à un moment ou un autre le moindre petit danger, j'arrêterais tout. Pour ce qui est des elfes en général... Je ne peux pas me prononcer pour mon peuple, mais je ferais tout mon possible pour que ce séjour se passe de la manière la plus agréable possible. Au moindre problème, n'hésitez pas à venir me le dire. Hé bien, si je peux vous apporter ce plaisir, laissez-moi le faire dans la mesure de mes moyens. S'il y a bien quelque chose que je puisse faire, c'est de parler de la culture elfique et de vous enseigner un peu de ce que je sais. Mais j'oubliais. Vous devez avoir fait un long voyage et vous devez être fatiguée. Voulez-vous aller vous reposer dans une auberge, ou même directement aller dans mon temple ? Nous pourrions discuter plus à l'aise ainsi."

Ayala perçu une grande sincérité dans les paroles de la prêtresse. Si la mercenaire avait depuis longtemps comprit la grande sagesse de cette femme, elle réalisa avoir sous estimer cette sagesse et l’âge qu’elle impliquait.
Heureuse de rencontrer quelqu'un de poser et osant laisser de coté sa haine envers les drows, la mercenaire prit très au sérieux Feenael. Puis, réfléchissant à sa réponse, la jeune femme ne répondit qu'après de longues minutes de réflexion.

"En réalité se n'est pas le danger envers moi-même qui m'inquiète... mais j'ai toujours eu peur de blaisé des innocents."

'Même si je ne me gène pas pour punir les assassins ou les violeurs'. Songea t elle avant de reprendre.

"Je serais enchanter d'en apprendre plus sur la culture elfique qui m’a toujours passionné. Sourit-elle. Encore une fois, je reconnais que certains de vos attraits me semble incongru mais la plupart restes nobles... et puis, ma curiosité et mon envie de briser les barrières du passé et des peuples, sens pour ôtant les oublié, reste de marbre ! J’accepterais donc avec plaisir votre proposition. Puis après un court arrêt, la jeune femme fini. Pour ce qui est de la fatigue, il est vrai que le voyage était fatigant, même si la rencontre d'une elfe et d'une humaine ma donné le sourire. Je comptais donc me rendre dans une auberge, mais si vous me proposez de me rendre au temple et que vous pensez qu'il n'y aura pas de problèmes... alors pourquoi pas ?"

Son discourt achever, la voyageuse sourit chaleureusement et laissa l'air frais, recueillis par les hauts murs, se rependre en elle pendant qu'elle suivait l'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ayalainjapan.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste une promenade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste une promenade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» [Rang C] Une promenade qui tourne mal...
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Juste pour rire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Alëandir :: Alëandir-
Sauter vers: