Partagez
 

 Naalia Amnell [Assassin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Naalia Amnell
Humain
Naalia Amnell

Nombre de messages : 25
Âge : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 14:07

Nom/Prénom:
Amnell, Naalia

Âge :
Vingt deux petites années

Sexe
Féminin

Race :
Humaine, hélas pour elle.

Particularité :
Oh, vous savez rien d'exceptionnelle, peut-être une bonne dextérité au niveau des armes et un savoir correct en ce qui concerne la magie. Cependant, les armes de distance ne sont pas faites pour elle, elle préfère le corps-à-corps habituel.

Alignement
Assez égoïste de temps en temps à vrai dire, la politique ne l'intéresse pas vraiment (si on peut nommer cela de cette manière) mais si on devait la qualifier ce serait plutôt "Neutre mauvaise".

Métier :
Assassin et vendeuse au noir. N'étant pas vraiment douée pour les domaines "normaux", elle préfère répondre aux besoins de clients plutôt malsaints.

Classe d'arme :
Corps à corps évidemment.

Équipement:
-Naalia possède une paire de dagues dont les gardes sont ornées de gravures. Leurs lames quant à elle sont noires, Naalia ne sait pas vraiment pourquoi vu qu'il s'agit d'armes volées, cependant elle se doute que ce soit à cause de la matière dans laquelle ont été taillées les lames.
Ces dagues sont dissimulées évidemment, l'une dans une encoche au niveau de sa cuisse gauche (elle est gauchère), tandis que la seconde prend place au niveau de son avant-bras droit.
- La jeune femme transporte aussi une fiole à sa ceinture dont le contenu change régulièrement, poison, gaz, ou autres. Bien-entendu elle possède des contacts afin de se procurer ses produits qui sont rarement vendus librement.
- De plus elle possède un petit éventail argentéqui en se dépliant entièrement dévoile une lame sur son bord, arme utile pour tuer ou blesser quelqu'un à une toute petites distance, deux mètres ou trois au grand maximum
- Pour terminé, elle ne porte pas d'armure seulement quelques protections dont des protèges-poignets et autres petits détails.

Description physique :
Caractère aussi doucereux que son physique mi-angélique mi-démoniaque.
La première fois que vous l’apercevrez, vous ne le craindriez pas, vous ne la mépriserez pas, non, vous la respecterez sûrement par contre. Un charisme certain émane de sa silhouette élancée. A la fois grande et fine, elle frôle le mètre soixante quinze. Sa finesse exquise lui permet aussi de dévoiler aussi des courbes féminines, une jolie poitrine ainsi que des hanches parfaitement marquée.
Son visage ovale, ses lèvres sont pulpeuses légèrement charnues, ses cils quelque peu longs .
Sa chevelure ébène tombe jusqu’au niveau de ses omoplates. Son regard fixe tout, tout le temps, chaque détail est happé par ses pupilles grise-perle qui vous interpellent. Son regard est aussi méfiant mais aussi agressif quelques fois. Sa peau dorée par les heures de marches, ou de navigation est aussi douce que la soie, quelques grains de beauté sont parsemés sur son corps. Celui-ci est d’ailleurs bien entrainé, car ses muscles se dessinent à chacune de leur contraction, elle aime marcher, courir dans la forêt ou en extérieur, lieu qu’elle adule et ceci forge l’esprit et le corps.
Sa démarche est droite, élégante et distincte, elle sembleo léviter au-dessus du sol bien que généralement ce soit des bottines qui claquent sur le sol.
Vêtue principalement de sombre, elle garde toujours sur elle une longue cape noir munie d’une capuche qu’elle laisse régulièrement retombée sur son visage.


Description mentale:
Naalia, un prénom qui sonne comme une mélodie calme et voyez-vous son nom lui convient parfaitement, car rares sont les personnes qui sont parvenues à l’énerver. Et d’ailleurs bien au contraire ses rencontres deviennent rapidement furieuses à cause de son calme exemplaire. Mais ce n’est pas pour cela que ses émotions n’existent bien au contraire, on peut facilement les lire sur les courbes de son visage malgré le fait qu’elle reste mystérieuse. Oui, elle se confie qu’à peu de personne. De plus dans son milieu, elle préfère rester discrète au lieu de se mettre à dos tous ceux n’étant pas content de leurs achats ou de la façon dont elle aurait abbatu une victime…Car, en effet, c’est une marchandeuse hors-pair, elle réussira très souvent à faire augmenter les prix de petites babioles ou de meurtres et vous vous sentirez obligé de l’acheter même si vous pensez ne pas en avoir besoin, question…d’expérience et de charme peut-être aussi.
Malgré ce calme exaspérant, elle possède un caractère bien trempé, étant têtue et persévérante, elle va toujours au bout de ses idées même si elle doit y laisser un peu de sang.
Elle est aussi une femme responsable et se sert de son petit côté "futée" pour bien faire marcher sa petite "entreprise" aux côtés de Delyndil, Drow s'étant tourné vers elle.
La confiance est pour elle quelque chose d’exceptionnelle, qu’elle n’offre qu’à quelques personnes pouvant se compter sur les doigts d’une main, de plus elle se méfie toujours de la confiance des autres, question de principe, évidemment.
La demoiselle est aussi parfaitement bien élevée, même lorsqu’elle vous embobine dans un de ses petits pièges elle le fait avec une délicatesse exquise et sans reproches.
Pas vraiment sociale ni asociale, elle aime tout de même la proximité d’autres êtres humains. Cependant elle possède une peur panique de la foule, se retrouver au milieu de centaines de personnes, cela la panique. Elle préfère les grandes étendues, déserts, mers...
La nuit et l’obscurité l’obsède, elle veut pratiquement s’y identifier, devenir aussi mystérieuse que cette ambiance.
Assez franche, elle dit souvent la vérité mais elle manie le mensonge aussi ! Faites attention à ses paroles.
Séductrice, elle aime les hommes, c’est un fait. Mais voyez-vous, elle les séduit, elle ne les allume pas. Douceur, mystère…ses propres adjectifs.
Très rancunière, elle n’aime pas qu’on la roule dans la farine (alors qu’elle sait le faire avec perfection et sans regrets).


Comment trouves-tu le forum ? :
Vraiment très très complet, chapeau ça a dut être compliqué à tout mettre en place ! Bravo, de plus le design est très bien aussi. Et ce genre de contexte me plait toujours autant, évidemment !

Comment as-tu connu le forum ? :
Grâce à Delyndil , un autre membre.


Dernière édition par Naalia Amnell le Sam 9 Aoû 2008 - 10:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Naalia Amnell
Humain
Naalia Amnell

Nombre de messages : 25
Âge : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 10:46


Histoire:

Une jeune servante débutait son travail dans le bureau de son Maître, un jeune Duc, et noble par la même occasion, qui vivait au Château du Roi des Terres D’Erin car il se trouvait qu’il était son conseiller et bras droit. Cet homme répondait au nom de Judicaël De Carrimel.

Voyez vous, Les Terres D'Erin se situent à L'ouest de celles de Miradelphia, toutes deux séparés par un océan. Il est possible de faire l'aller-retour sur Terre car une presque-île lient ces deux terres. Cependant il faudrait près de deux semaines au galop afin de faire le voyage et en changeant régulièrement de monture.
La famille Royale est au pouvoir depuis quatres générations déjà et la population semble apprécier son souverain ainsi que son héritier.


La jeune femme, munie d’un chiffon se pressait et astiquait un bureau en chêne, lequel semblait tâché par un inconnu liquide. Celle-ci se nommait simplement Gabrielle. Fille d’un ouvrier quelconque et d’une mère volage, elle ne portait pas spécialement de nom, allez savoir pourquoi…

Au bout d’une dizaine de minutes, Gabrielle était à genoux, dos à la porte, sur un tapis immense qui recouvrait le parquet, elle s’attaquait à une tâche rougeâtre, du vin peut-être. Au même instant Judicaël fit son entrée, le nez plongé sur un dossier qu’il tenait fermement dans la main droite, ses lèvres mimaient les mots sans les prononcer vraiment.
La jeune servante eut un sursaut de recul à l’entrée de son maître, elle se releva vivement croisa les mains devant elle et baissa légèrement la tête, ne voulant pas croiser le regard du Duc afin d’éviter un affront.

« Gabrielle ? Que fais-tu ici ? »

Les sourcils froncés, il ne semblait pas de bonne humeur. Mais étrangement, les traits de son visage s’adoucirent et un léger sourire apparut.

« Monsieur, veuillez excusez mon audace, mais on m’a dit que vous seriez absent à cette heure-ci et donc j’ai osé prendre l’initiative de venir m’occuper de votre bureau pendant ce temps. Excusez-moi… »

« Oui-Da. Je n’étais pas sensé être ici en effet. Mais vous êtes toute pardonnée, évidemment, votre joli minois aide aussi… »

Judicaël s’approcha de la jeune femme qui n’avait pas bougé d’un cil, sa main vînt suivre la courbe de sa joue puis passa sur ses lèvres.

« Monsieur, je vais vous laisser tranquille, je reviendrai plus tard afin de terminer… »

Sans l’accord de son maître, elle s’échappa de lui et prit la direction de la porte en serrant le chiffon entre ses mains. Son pouls accélérait car elle savait très bien que beaucoup de jeunes femmes qui travaillaient ici ne ressortez pas aussi pure qu’à leur entrée dans ce bureau. Elle déposa sa paume sur la poignée de la porte et l’entrouvrit au moment où la main de Monsieur de Carrimel se referma sur son poignet.

« Gabrielle….Gabrielle, pourquoi cet empressement soudain ? Vous ne sembliez pas si pressée lorsque vous étiez sur mon tapis, mmh ? »

Quelques minutes plus tard des cris d’effroi résonnèrent dans l’immense pièce, rapidement étouffés évidemment, afin de ne pas ébruiter les ébats de Monsieur.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Six ans et neuf mois plus tard, dans le château en question.

Une petite silhouette agenouillée dans l’herbe verdoyante du jardin du Château chantonnait, ses longs cheveux noirs ondulaient sous la brise matinale. Les quelques rayons de soleil de ce mois de Mai venaient illuminer les pupilles grises de la petite fille. Les doigts et l’ourlet de sa robe mouillés par les gouttelettes déposées sur l’herbe pendant la nuit, elle cueillait des marguerites et quelques pissenlits.
Un homme s’approcha et déposa sa main sur le haut de sa tête, l’enfant se releva brusquement, un sourire aux lèvres.

« Bonjour Monsieur de Carrimel ! »

« Bonjour Naalia… Ta mère n’est pas ici ? »

« Non, elle est partie au marché Monsieur ! »

« Très bien…Tu lui diras que j’ai à lui parler dès son retour. »

Evidemment qu’il savait que cette petite était sa fille, mais son esprit supérieur le niait, une bâtarde ne valait rien. Alors il ne s’en préoccupait pas plus que cela, il savait simplement qu’elle serait sa future servante lorsqu’elle travaillerait point.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Une heure plus tard.

« Maman ! Monsieur le Duc veut te voir ! »

Gabrielle eut un haut le cœur, elle aimait sa fille plus que tout, mais cet homme…Elle le haïssait même si c’était lui qui lui avait donné Naalia.

« Oui, ma puce, j’y vais. »

Ces pas la menèrent rapidement jusqu’à ce bureau tant redouté, simple précaution : elle plaqua son oreille contre la porte, il n’était pas seule. Après un soupire de soulagement, elle frappa et attendit le consentement de Judicaël pur qu’elle entre, ce qu’elle fit.

« Ahhh ! Gabrielle ! Oui, je voulais te dire juste une petite chose. »

Il se tourna vers l’homme qui se trouvait à sa droite.

« Une toute petite minute, veux-tu Edward. »

« Oui Monsieur. »

« Tu es virée. Tu peux partir. »

Cette phrase choqua la mère de Naalia, les yeux grands ouverts de stupéfaction, elle ne bougea pas et bégaya quelques mots.

« Mais…Monsieur ! »

« Voyons, voyons, tu sais très bien pourquoi n’est-ce pas ? »

Le regard de Judicaël fit toute la différence, ses pupilles grises, celles de sa fille par la même occasion, jetaient des menaces au sujet de Naalia évidemment, personne ne devait savoir et Gabrielle le savait. Elle sortit en courant de la pièce ayant perdue son travail qui suffisait juste à vivre, elle et sa fille.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
9 années plus tard.

« Joyeux anniversaire ! »

« Merci maman ! »

L’aube venait de se lever et Gabrielle avait déniché un petit boulot simple, dans le même genre que quelques années auparavant.
La journée se déroula normalement, sa mère lui offrit un éventail argenté. Seulement, Naalia désirait connaître l’identité de son père, à quinze ans, il serait peut-être temps !
Sa mère lui avoua toute l’histoire et bizarrement, Naalia ne broncha pas du tout, bien au contraire.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le soir de la même journée.

« Bon, Edward, tu m’envois cela au Camp de la forêt Sud, qu’ils puissent intervenir en cas d’attaque ! »

« Bien Monsieur. »

Des cris retentirent du couloir, Judicaël, interpellé, se leva de son bureau et ouvrit la porte, sûre de lui.

« Mademoiselle ! Enfin ! Vous ne pouvez pas déranger ainsi Monsieur ! Sortez ! »

Une bonne trottinait derrière Naalia, qui décidée marchait droit vers le bureau de l’intéressé. Elle avait, dans l’après-midi, volé une robe à une bourgeoise. Vêtue de cette soie noire, elle semblait impossible à intimider, maîtresse d’elle-même. L’éventail de sa mère ouvert devant le visage, méconnaissable, elle fonça droit sur Monsieur de Carrimel et se permit même de le pousser légèrement afin d’entrer dans son propre bureau.
Judicaël, époustouflé par ce spectacle simple mais pourtant pas commun, il observa la jeune fille faire, croyant faire face à une bourgeoise à l’âge un peu plus avancé.

« Pardonnez-moi…Monsieur. »

D’une voix sensuelle, elle avait lâché ces quelques mots. Ses pupilles grisâtres, semblables à celles du Duc dépassaient au-dessus de l’éventail.

« Edward, Dehors. »

« Oui monsieur. »

L’homme ne se le fit pas dire deux fois, il disparut. Judicaël, quant à lui s’approcha de cette inconnue.

« Vous êtes excusée évidemment. Mais pourrais-je connaître le nom de l’étrangère qui entre ainsi dans mes appartements ? »

« Oh, mais vous me connaissez Monsieur. »

Naalia s’approcha de la porte et ferma à clé avant de jeter cette dernière par la fenêtre, on entendit le cliquetis du métal sur les remparts.
Cette attitude semblait plaire au Duc qui se laissa prendre au jeu. Pourtant tout se passa très rapidement, Naalia baissa son éventail et dévoila ainsi son visage.

« Ne vous dis-je rien ? Naalia, fille de Gabrielle et anciennement de vous également. »

Tout se passa très rapidement, elle releva son bras qui tenait l’éventail, celui-ci fut projeté vers l’avant, une lame apparut sur le bord de l’objet et trancha la jugulaire de Judicaël qui s’écroula sur le sol dans un gargouillis de sang. Le tapis absorba rapidement des litres de liquide rougeâtre.
Naalia ouvrit les tiroirs du bureau et dénicha quatre bourses remplies d’or, un sourire aux lèvres, elle arracha la robe sous laquelle elle portait un simple pantalon et un débardeur, étrange pour une jeune fille. Puis à son tour, elle s’accrocha au rebord de la fenêtre et se laissa tomber sur les remparts avec agilité et souplesse au moment où les gardes du Duc défonçaient la porte de son bureau.

« Monsieur à été assassiné ! Fermez tout les issues ! Vite, vite ! »

Naalia s’enfuit en rigolant et retrouva le soir même sa pauvre mère qui n’y était pour rien. Elle lui donna deux bourses qu’elle avait trouvées et lui dit de les cacher. Puis, elle prit un sac qu’elle avait préparé l’après-midi avant de partir des Terres d’Erin afin de ne pas se faire démasquer et enfermer voir même pendue.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Quatre ans plus tard, dans un village autour duquel un morceau de l’armée s’est installé.

Naalia pénétra dans la seule taverne du village, vêtue d’une robe orangée mais recouverte d’une longue cape noire pour le moment, son visage étant dissimulé par une capuche, elle s’installa à une table, seule.
La jeune femme à présent âgé de dix-neuf ans observait les clients, principalement des hommes de l’armée qui buvaient dans un brouhaha insoutenable. Son regard fit le tour de l’échoppe une nouvelle fois et s’arrêta quelques secondes sur un drow aux cheveux blancs neige, cet elfe lui fit froncer les sourcils quelques instants mais la porte de la taverne s’entrouvrit et laissa apparaître sa victime du jour, un caporal, selon son client. Elle en tirait pas mal d’argent. Ce dernier s’installa à une table et la jeune femme ne mit pas longtemps pour enlever sa cape et sa capuche afin de dévoiler sa robe qui laissait ses épaules nues. Les cheveux lui tombant aux épaules, elle s’approcha de l’homme qui lui sourit, elle l’avait déjà rencontré quelques heures plus tôt et lui avait fait du charme pour qu’il l’invite le soir même, ce qu’il avait fait.

« Bonsoir, Monsieur Assian ! Quel plaisir de vous revoir… »

Sans attendre, elle s’installa devant lui d’une façon légèrement provocante.

« Le plaisir est doublement partagé… Que puis-je vous offrir Mademoiselle ? »

« Rien du tout. Que diriez-vous de monter dans les étages, Monsieur… ? »

Le caporal eut une petite hésitation vu la vitesse des propos de Naalia mais accepta, tous deux montèrent donc l’escalier sans éviter les sifflements des quelques soldats qui les aperçurent monter.
Elle aperçut une silhouette les suivre discrètement ce qui accentua sa méfiance.
Ils entrèrent dans une chambre et sans attendre, la jeune femme commença à retirer les vêtements que portait l’homme qui surprit de tant de vitesse, fit de même. Naalia le força à s’allonger sur le lit et passa chacun de ses genoux atour de sa victime.

« Monsieur Assan, savez-vous que les femmes cachent souvent leur jeu ? »

Sans attendre, elle plongea la main sous sa robe et en sortit une dague qui se trouvait quelque secondes auparavant sur sa cuisse. Tout fut rapide et mené avec sang froid, elle plongea la lame dans le cœur de l’homme qui ne se débattit pas sous la surprise. Elle retira ensuite l’arme qu’elle essuya afin d’enlever le sang, elle recouvrit jusqu’au cou sa victime du drap blanc avant de se rhabiller d’une longue tunique qui lui arrivait à mi-cuisses et de bottines plates.
Au même instant, le drow fit son apparition par la porte de la chambre, surprise à son tour, Naalia sortit son éventail, qu’elle lança sur l’elfe noir qu’elle récupéra tout en fuyant sans savoir s’il était touché…ou non.
Elle sauta par la fenêtre et atterrit sur le balcon de l’étage en dessous avant de s’accrocher à la rambarde et de bondir de nouveau, dans la rue devant la taverne, elle courut pendant quelques mètres mais se fit rapidement rattrapé par le drow qu’elle avait attaqué quelques instants auparavant. Essouflée, elle le laissa parler.

« Cette attaque n’avait pas lieu d’être… »

Cette rencontre signa un tournant dans sa vie car elle se trouvait face à Delyndil avec qui elle s’allia afin de mettre en place une sorte d’entreprise d’assassinat.
A présent, tous deux débarquent à Miradelphia afin de peut-être faire fortune, ou que sais-je encore.



Fiche terminée =D


Dernière édition par Naalia Amnell le Sam 9 Aoû 2008 - 16:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna
Ancien
Ancien
Lilianna

Nombre de messages : 3343
Âge : 35
Date d'inscription : 18/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 15:45

Bonjour et bienvenue :)

Juste une petite question avant de te valider.

Citation :
Une jeune servante débutait son travail dans le bureau de son Maître, un jeune Duc, et noble par la même occasion, qui vivait au Château du Roi des Terres D’Erin


Ce fameux roi est en dehors de Mira ? Parce que nous avons déjà un BG , avec les anciens rois :)
Revenir en haut Aller en bas
http://x-ice-lands-x.skyrock.com/
Naalia Amnell
Humain
Naalia Amnell

Nombre de messages : 25
Âge : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 15:47

Oui oui ! Il est en dehors de Mira justement, pour ne pas créer de Quiproquo >.<
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna
Ancien
Ancien
Lilianna

Nombre de messages : 3343
Âge : 35
Date d'inscription : 18/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 15:53

Il faidrait développer un peu ce côté là alors , pour pouvoir comprendre ou ça se situe et tout Wink

Après je te valide !
Revenir en haut Aller en bas
http://x-ice-lands-x.skyrock.com/
Naalia Amnell
Humain
Naalia Amnell

Nombre de messages : 25
Âge : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 16:02

J'ai fais un petit truc, si ça ne convient pas : je suis ouverte à toutes critiques ^^ =D
Revenir en haut Aller en bas
Lilianna
Ancien
Ancien
Lilianna

Nombre de messages : 3343
Âge : 35
Date d'inscription : 18/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié.
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 16:06

C'est tout bon , validée !
Des ptits liens utiles *-*

Like a Star @ heaven Foire au RP ~ Pour tout ce qui est recherche de compagnons RP. En bref, que du bonheur !
Like a Star @ heaven Inventaire ~ Pour suivre ton évolution {obligatoire}.
Like a Star @ heaven Le comptoir ~ Pour créer ton compte en banque et gérer l'argent que tu gagnes / que tu dépenses^^
Et enfin, si tu as des question, n'hésites surtout pas à demander de l'aide à un parrain, ou à tout simplement poser tes questions dans la partie créée à cet effet.
Like a Star @ heaven Un lien vers les avatars déjà utilisés , pour que vous puissez vous renseigner et ainsi en choisir un bien à vous Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://x-ice-lands-x.skyrock.com/
Naalia Amnell
Humain
Naalia Amnell

Nombre de messages : 25
Âge : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 16:18

Merci pour tout ^^
Revenir en haut Aller en bas
Galborix
Humain
Galborix

Nombre de messages : 761
Âge : 27
Date d'inscription : 07/07/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 19:17

bienvenue assassine!!! :mrgreen:

bon rp!
Revenir en haut Aller en bas
Naalia Amnell
Humain
Naalia Amnell

Nombre de messages : 25
Âge : 26
Date d'inscription : 06/08/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 19:32

Mirci monsieur le Sorcier =D !
Revenir en haut Aller en bas
Almárean
Hybride
Almárean

Nombre de messages : 1955
Âge : 29
Date d'inscription : 16/03/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitimeSam 9 Aoû 2008 - 22:24

Une future Silencieuse ! Mais elle ne le sait pas Naalia Amnell [Assassin] 138598
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Naalia Amnell [Assassin] Empty
MessageSujet: Re: Naalia Amnell [Assassin]   Naalia Amnell [Assassin] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Naalia Amnell [Assassin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naalia Amnell [Assassin]
» Azäziel [Assassin]
» Mia Mort [Assassin]
» Nydith Faraeria [Assassin]
» Zarra (Drow) - [Espionne & Assassin d'Aetherya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Où tout commence :: Registre :: Tabularium :: Limbes :: Humains-
Sauter vers: