AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Ven 8 Aoû 2008 - 10:30

C'était l'automne sur Miradelphia. Ce n'était encore que le mati et les chaudes couleurs de cette saison parait la cité d'or et de pourpre. Les arbres voyaient leurs feuilles jaunirent et rougirent, puis tomber lentement, une à une. Mais Ardamir, en automne, était un spectacle à couple le souffle, car les rayons du soleil semblait nimber d'or la cité forestière.

La porte fenêtre était entrouverte et une brise légère entrait dans la chambre du jeune couple, faisant voleter les fins rideaux. Cela faisait presque huit mois qu'il étaient mariés... Comme le temps passait vite! Dragan, assis sur une chaise, ne détachait pas son regard d'une Révérie encore endormie... Elle semblait tellement jeune quand elle était abandonnée au sommeil. Et cela lui rappelait cruellement à quel point il avait été inconscient de coucher avec elle et de lui faire un enfant. Plus ils approchaient du terme et plus il avait peur pour elle. Peur de la perdre. Elle avait souffert durant les trois premiers mois, assaillie par les nausées et les malaises. Puis, cela avait été mieux, les trois quatre mois suivant. Et depuis deux mois environ, elle n'était plus que fatigue et épuisement. Elle passait le plus clair de son temps allongée. Les médecins, sages femmes et autres guérisseurs s'étaient tous mis d'accord sur ce point : pour ne pas perdre le bébé, elle devait se reposer.

Le regard bleu glace du jeune Marquis passa du visage de sa femme à son ventre, énorme. Jamais encore il n'avait vu d'elfe avec ces formes là. Les elfes ne grossissaient guère durant une grossesse. Pourtant Révérie n'avait grossit que de là et de la poitrine. De dos, impossible de la deviner enceinte. Ses cheveux blancs étaient éparpillés sur l'oreiller. Elle était si belle ainsi. Et si vulnérable. Elle lui avait fait de grosses frayeurs avec sa fatigue chronique. Mais les médecins avaient jugé qu'elle pouvait de nouveau se lever et accoucher. Pour eux, l'enfant aurait un mois et demi d'avance. Pour Dragan et Rév, deux semaines... Deux semaines, ce n'était rien n'est-ce pas? Et puis Rév était solide, elle survivrait à l'accouchement... Il ne devait pas s'inquiéter... Et pourtant, son visage aux traits tirés, creusés par l'inquiétude venait faire voler en éclat ses tentatives de paraître confiant. Et Révérie ne s'y trompait pas, elle connaissait trop son époux pour ne pas le deviner. Elle qui l'avait connu désinvolte, elle le découvrait angoissé.

Il ne supporterait pas de la perdre au profit de l'accouchement. Son père, pourtant, avait surmonté le décès de sa femme à la naissance de Dragan et de sa soeur... Et il avait aimé tendrement son épouse. Mais Dragan faisait plus qu'aimer tendrement Révérie. Il l'aimait passionnément.

Il s'échappa de ses sinistres pensées et sourit en la voyant remuer tandis que ses paupières papillonnaient, annonciatrices d'un réveil très proche. Il se leva et s'approcha, s'asseyant près d'elle, assistant avec tendresse au réveil de sa délicieuse et délicate épouse.

- "Bonjour."

Il souriait, moins tourmenté. Il l'était toujours moins quand elle était éveillée, cela lui évitait de se retrouver seul avec ses noires pensées. Il se pencha et embrassa la jeune femme, pour ensuite effleurer avec ravissement son ventre distendu. Depuis la première fois où leur fils s'était manifesté, il avait enchainé les coups de pieds et ruades. Maintenant, on voyait même les coups donnés à travers la peau de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Ven 8 Aoû 2008 - 17:53

Le vent frais glissait sur les draps froissés, lentement elle gémit, s’étirant félinement alors que ses yeux s’ouvraientt lentement, tels deux boutons de rose blanche, dont l’éclosion dévoilait de frêles teintes bleutées. Sa poitrine était lourde, son ventre déformé par la présence de sa progéniture et pourtant, elle était toujours aussi belle selon Dragan. Tout en grimaçant a la vu de la lumière cruelle du soleil, elle ne put que sourire, ses lèvres s’étirant sensuellement alors qu’elle remontait une main pour cacher la lumière a son regard.

« Bonjour… amour »

Un doux baiser sur ses lèvres et elle sentit une main glisser sur son corps, passant sur son ventre rond pour caresser la peau. L’enfant frappa à nouveau, signalant sa présence et elle déposa sa main sur celle de son compagnon. Il était fatigué, les traits tirés et des poches sous les yeux. Nul doute que sa peur et ses craintes était palpables sur son beau visage de don juan. Combien de femme avant elle avait pu admirer le beau et séduisant comte ? Surement beaucoup… mais combien avait pu lire tout l’amour qu’il éprouvait pour elle dans ses prunelles glacial ? Une seule… Révérie.

« Ho mais j’y pense… l’automne est la non ? Aide moi à me lever Dragan s’il te plait, je voudrais vraiment voir les feuilles dorées et la magnifique vue que nous donne notre chambre sur Ardamir. »

Ses yeux se faisaient doux, sa voix amoureuse et lentement elle glissait ses bras autour du cou de son compagnon, trouvant dans ses bras un refuge chaud et tendre. D’une voix hésitante, elle murmura alors.

« Pardonne moi amour de te donner tant de tracas, je préférerais mille fois pouvoir te voir dormir paisiblement. Pourtant je te condamne a me veiller sans cesse, tu frémis au moindre de mes cauchemars et tu retiens ton souffle quand je sens mon ventre prés a se déchirer pour donner la vie a notre fils. J’ai de plus en plus de contractions… bientôt cela viendra et une fois notre fils sain et sauf en ce monde, tu pourras dormir sans crainte. »
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Ven 8 Aoû 2008 - 18:43

Il frémit en sentant la ruade sous sa paume et sourit quand la main pâle de Révérie vint recouvrir la sienne. Seulement, son sourire se fana quand Révérie lui demanda de l'aide pour se lever. Il était clair qu'il hésitait au regard qu'il lui lança. mais les médecins avaient dit qu'elle pouvait... Il soupira et acquiesça, à contrecoeur. Il devait se mettre à la place de la jeune métisse : il aurait détesté devoir rester alité. Même pour d'aussi bonnes raisons.

- "D'accord..."

Il était tout de même réticent. Pourtant, elle l'enlaça et il l'aida à se redresser ainsi, sans pour autant la porter. Elle n'avait plus la légèreté de leur rencontre et il doutait de pouvoir la porter sans avoir l'air ridicule.

- "Mais il va falloir m'aider Rév, je n'ai pas la force de ton père."

Il parlait d'un ton taquin, alors qu'il l'aidait à se mettre debout. C'était vraiment bizarre de la voir dans cet état là quand on l'avait connu aussi fine qu'une liane. Pourtant, sa belle humeur s'envola aux excuses de Révérie. Il soupira : il ne trompait personne sur la raison de sa mine fatiguée et surtout pas son épouse.

- "Tu n'as pas à t'excuser, c'est moi qui suis stupide de m'inquiéter pour vous deux... Je ne peux pas croire qu'Arcamenel nous ai réuni pour nous séparer en donnant la vie."

Il s'empara de la main de Révérie et la retourna, en baisant la paume avec amour.

- "Tu es plus courageuse que moi Rév et tu n'as pas idée de l'admiration que j'ai pour toi... Heureusement que ce ne sont pas les hommes qui donnent la vie."

Il se mit à rire, plus pour dissimuler ses craintes que par réelle conviction. Il avait hâte que tout cela soit fini et en même temps, il craignait le moment où elle donnerait la vie au risque de perdre la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Sam 9 Aoû 2008 - 10:14

Un fin sourire se profila à nouveau sur ses lèvres, elle était aidée par son époux à se redresser. Mais voila qu’il la taquine à propos de son poids et une moue boudeuse nait sur ses lèvres. Il en avait du culot de dire de telles choses alors que sa tendre compagne était dans cet état à cause de lui. Bien sur c’était pour la taquiner, et elle le savait très bien, elle en riait elle aussi d’ailleurs. Puis après tout, c’était tout de même plus agréable de le voir sourire a nouveau et de sentir son âme s’apaiser. Elle savait qu’il avait peur de la perdre…

« Oserais-tu prétendre que je suis grosse ? Voila une drôle de façon de parler de sa femme et de la mère de son enfant…»

Se redressant finalement elle entourait toujours de ses bras la nuque de son aimé, collant son ventre rond et endolori contre le sien. Soupirant de la sensation de son dos douloureux elle fit une petite moue, rouvrant ensuite les yeux avec un air malicieux. Le regardant dévorer sa paume de baiser avide alors qu’il lui avouait de bien sombre pensée.

« Moi courageuse ? Tu plaisante, j’ai peur aussi, peur de ne pas être a la hauteur, peur de ne plus être aussi jolie a tes yeux… peur que ton amour ne se lasse de se corps qui est encore le mien pour un peu de temps. Ensuite je redeviendrais lentement moi… mais pourras tu encore m’aimer et me désirer ensuite ? Ne comblera tu pas d’avantage notre fils d’amour plutôt que moi ? J’ai peur aussi Dragan, mais pas pour les mêmes choses voila tout. Et je… »

Sa voix se coupa, sa main se porta à son ventre, une grimace de douleur naissance sur son visage et elle hoqueta de surprise. Puis, serrant sa main sur le dessous de son ventre, elle posa son front contre l’épaule de son tendre amour. Elle serrait les dents, son autre main toujours contre la nuque de son amour, elle finit tout de même par articuler malgré les contractions qu’elle avait.

« Encore des contractions… sans aucune doute une nouvelle fausse alerte…»

Mais elle s’arrêta, sentant un liquide étrange couler le long de ses jambes et grimaça.

« Dragan… »

Relevant son visage, elle soupira, un sourire résigné sur ses lèvres.

« Ce n’est pas une fausse alerte… je… je viens de perdre les eaux… il va falloir faire venir l’accoucheuse ou un médecin… le… le bébé arrive…»
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Sam 9 Aoû 2008 - 10:54

Dragan sourit aussi finement que Révérie alors qu'elle prenait faussement la mouche. D'un ton de professeur, il répliqua :

- "Je ne prétends rien ma chère, je constate. Et tu serais de mauvaise foi de me reprocher cela!"

Elle l'enlaça et il sentit son ventre tendu contre son abdomen, sentant par là même un petit coup de pied discret. Il se mit à rire devant ls peurs de rév, un rire tendre et affectueux, plus que moqueur.

- "Oh Rév, tu es impossible! Tu avais déjà peur que je ne te trouve plus désirable et belle une fois ton corps changé par la grossesse et maintenant, tu as peur que je ne te trouve plus jolie délivrée de l'enfant!"

Il repoussa une mèche de cheveux blanc du visage pâle de son épouse et captura ses yeux de son regard de glace, illuminé par la tendresse et l'amour :

- "Combien de fois devrais-je te le répéter? Ce n'est pas ton corps que j'aime, c'est toi. Simplement toi. Evidemment, je mentirais si je te disais que je ne suis pas fou de tes courbes généreuses et de ta sensualité indécente... mais ce n'est pas le plus important. Et je ne te délaisserais pas pour aimer mon fils. Je pense que mon coeur est assez grand pour contenir plusieurs formes d'amour... Aimeras-tu notre enfant plus que moi Rév? Je ne me pose même pas la question."

Il entendit alors le hoquet de douleur de Révérie, alors qu'elle portait la main à son ventre et prenait appui sur lui.

- "Rév?"

La voix de Dragan était incertaine, empreinte d'inquiétude aussi. Elle le rassura... pour finalement, le regarder et sourire... en lui annonçant que le travail avait débuté. Il resta muet de saisissement, le temps que son cerveau enregistre cette information.

- "Déjà?"

Pas très malin comme réaction. Il sentit un vent de panique lui souffler dessus, mais le repoussa vaille que vaille.

- "Si je comprends bien je t'ai levé pour rien."

Il esquissa un faible sourire et aida Révérie à se rallonger. Avant de filer comme une flèche à travers les couloirs pour chercher de l'aide. Il tomba nez à nez avec Serindë, qui le regarda, perplexe.

- "Le travail a commencé Serindë."

La soeur de Dragan haussa un sourcil, apparemment tiraillée entre plusieurs possibilités. Finalement, elle céda :

- "Eh bien, va chercher la sage femme!"

Et elle alla rejoindre Révérie. Elle ne s'était toujours pas faite à son sang métissé, mais elle portait un enfant de son frère et elle savait qu'il était fou d'elle. Il fallait faire des concessions... Elle pénétra dans la chambre, donna des ordres aux servantes pour ramener de l'eau chaude et des linges propres, referma la fenêtre. La sage femme arriva alors, accompagnée de Dragan. C'était une vieille elfe au visage très doux, qui inspirait confiance. Mais elle avait un parlé franc et paysan, brusque. Elle s'adressa d'ailleur au futur papa :

- "Bon, si vous comptez vous évanouir, merci d'aller attendre das le couloir. Sinon, allez près de votre femme et ne bougez plus."

Dragan resta un instant stupéfait qu'elle lui parle ainsi, avant d'obtempérer et d'aller près de Révérie en ronchonnant :

- "Comme si j'allais m'évanouir... N'importe quoi."

Pourtant, son coeur battait terriblement fort dans sa poitrine...
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Sam 9 Aoû 2008 - 12:24

« Je sais, je sais… les elfes ne grossissent qu’à peine quand elles portent un enfant… alors que moi je m’arrondis a vue d’œil. »

Elle boudait a demi… puis elle lui confiait ses craintes, bien sur comme elle le savait, il la rassura de tout son amour et lui posa la même question sur son amour, préférera t’elle son fils a son époux ? bien sur que non !

« Aucune chance pour que j’aime d’avantage notre fils que toi… tu es ma lumière et mon soleil, mon air et mon ciel… comment pourrais je vivre sans toi ? »


Mais voila, le ton changea, et l’ambiance devint tendue. Dragan semblait stupéfait alors que Révérie avait le calme de la femme paisible, même si elle tenait son ventre. La réponse de Dragan lui fit lever un sourcil, une moue amusée sur le bord de ses lèvres.

« Déjà… et oui. »

Bien sur elle avait surement perdu les eaux depuis un moment, mais le fait de se lever avait libéré le liquide en partie et donc elle s’en était rendue compte. Secouant la tête en soupirant elle reprit.

« Oui… a peine levée que je dois déjà me coucher a nouveau. »


Déposant un baiser doux sur son front elle murmura.

« Ne t’en fait pas… tout ira bien. »

Il l’aida à se rallonger, elle sourit en le voyant filer ensuite comme si le feu allait dévaster le palais. La suite fut pour elle surprenante, Serindë, entrant dans la chambre la regarda de haut un moment, puis l’aida à s’installer pour donner naissance a l’enfant. Elle la fit se redresser, plaçant des coussins sous son dos, de manière a la mettre le plus assise possible. Bien sur Révérie la remercia d’un regard tendre mais elle se contenta de faire un simple signe de tête.

Alors la sage-femme entra, lançant à Dragan une tirade qui fit sourire la jolie hybride. Dragan ronchonna mais vint prés de sa couche, glissant sa main dans la sienne. Sans vraiment de cérémonie, la sage femme écarta les jambes de Révérie, attirant une grimace de la jeune marquise, et glissa sa main sous la chemise de nuit.

« Dame Aglarer, vous n’êtes pas encore prête, mais cela ne saurait tarder. Il va vous falloir encore un peu de patience et de courage. »


Révérie souriait doucement, tournant son visage vers celui de Dragan en serrant sa main dans la sienne, portant ses doigts a ses lèvres.

« Bientôt amour… bientôt tu seras père d’un petit garçon… ou peut être deux…»

Un sourire énigmatique plana sur ses lèvres pales, que venait-elle d’avouer ?! Non… tout de même pas.

« Je ne vous souhaite pas des jumeaux jeune enfant, vus votre âge et votre gabarit… vous y laisseriez votre vie ma petite. D’ailleurs… pour la énième fois je me répète mais… Seigneur Tiril… vous auriez pu réfléchir un peu avant de donner à cette enfant la joie d’être mère.»
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Sam 9 Aoû 2008 - 13:39

Révérie avait eu beau le rassurer en lui disant que tout irait bien, il était tout de même inquiet... Même un peu plus que cela. Cependant, il le masqua du mieux qu'il put et se fit un devoir d'obéir à la sage femme et de lui prouver que les hommes n'étaient pas seulement encombrants dans ces moments là. Qu'est-ce qu'elle l'agaçait à sans cesse lui faire des reproches et à le prendre de haut! Certes, l'âge et la profession y faisaient beaucoup, mais quand même! Il n'avait plus 50 ans pour se faire ainsi traiter comme un gamin.

Il s'empara de la main de Rév, remarqua son petit sourire en coin alors qu'il venait de se faire sermonner et lui lança, plus pour les détendre qu'autre chose :

- "Et toi, ça t'amuse?"

La sage femme leur annonça alors que Révérie n'était pas prête, qu'il allait falloir attendre... Pourvu que cela ne prenne pas des heures! Il ne survivrait pas à une journée entière de stress! Sans parler de Révérie qui risquait de s'épuiser et de ne pas surivivre au sens strict du terme. A cette pensée, il lui serra la main plus fort... Que faire d'autre? C'était horrible d'être aussi impuissant... Et cela était le cas de tous les hommes depuis la création. Maigre consolation. Il grimaca en constatant la position de Rév... Voilà qui n'était pas très confortable et surtout quand on voyait la sage femme y fourrer les mains... Bientôt, ce serait le nez...

Il baissa la tête vivement vers Révérie qand elle lui susurra doucement que cela viendrait bientôt et laissa sous entendre qu'il y en avait deux. Il ouvrit de grands yeux ronds et répondit lentement :

- "Deux? Tu es sûre?"

Ce n'était pas si étonnant, lui-même était issu d'une grossesse gémellaire... Mais sa mère n'avait pas survécu à une telle expérience. Et voilà que la sage femme en remettait une couche alors que ce n'était vraiment pas le moment! Il devint pâle comme un linge et lança durement à la vieille elfe :

- "J'ai simplement honoré mon épouse, comme tout mari normal! Je n'y peux rien si elle est aussi fertile! C'est rare, je ne pouvais pas le savoir et nous avons agit naturellement... Vous auriez préféré qu'elle prenne quelque chose pour avorter? Vous feriez mieux d'économiser votre salive et vos force pour faire en sorte que cet accouchement se passe bien... Pour tout le monde."

S'il parlait aussi sèchement, c'est parce qu'il avait peur. Peur de la perdre... Une vieille femme qui avait accouché des centaines de mère venait de lui dire qu'elle ne survivrait pas à un accouchement double... Et il semblerait bien que c'était le cas. Il posa sa main sur le front de Révérie et en écarta les quelques mèches éparses avec tendresse, avant de lui chuchoter à l'oreille :

- "S'il te plait Rév, sois forte encore une fois, juste pour cette épreuve là..."

Il posa son front contre sa tempe et ferma les yeux... Impossible que ce jour merveilleux vire au cauchemar...
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Sam 9 Aoû 2008 - 16:00

Pas besoin de réponse à sa question, bien sûr que le voir se faire sermonner l’amusait, mais elle n’allait quand même pas l’avouer. C’eut été terriblement ridicule pour le jeune marquis de se retrouver sur son séant, la tête lui tournant et le teint blafard. Cette image la fit sourire, jusqu’à ce que finalement, Dragan assimile la nouvelle. Il semblait perdu dans sa pensée quand la sage femme brisa le bonheur des deux tourtereaux. Bien sur elle s’attira le regard noir de la jeune métisse, mais pire encore, la colère née de la peur de son époux.

« Dragan… »

Alors elle passa sa main sur sa joue, le regardant avec un sourire à la fois triste et tendre. Pendant se temps, la femme d’âge mur fit une moue en prenant un air grave.

« Mais vous épousez une enfant ! Alors vous pouviez la ménager… Enfin, ce qui est fait est fait. Et de ce que je peux voir, je crois bien que votre femme a raison… Il ne vous reste plus qu’a prier comme le plus simple des hommes maintenant.»

La femme soupira, examinant a nouveau Révérie en semblant être satisfaite. Elle n’aurait pas a subir plusieurs heures, sa délivrance serait assez rapide de toute évidence. Dragan repoussait ses cheveux, dévoilant son front, puis son oreille, jusqu’à finalement pouvoir murmurer des mots qui emplirent d’une tristesse démesurée, le cœur de la belle. Doucement, d’une voix se voulant rassurante, elle lui répondit.

« Pour toi je serais toujours forte tu le sais bien Dragan… j’ai survécu a un poison qui aurait du me tuer. Alors donner la vie… ce n’est rien de bien grave ne t’en fait pas. Je suis une moine, pas une simple femme et n’oublie pas mon amour… Avant tout, j’ai du sang drow qui coule dans mes veines… si ma mère a su donner naissance a deux enfants je pourrais faire de même. »

Elle déposa à nouveau un baiser sur les doigts de son amour, frémissant de lassitude sous les contractions. Alors la sage femme sortit d’une petite trousse une étrange mixture de plante a macher, une drogue contre la douleur.

« Mache ça, et ça ira mieux… »

Révérie fit un non de la tête.

« Je n’ai pas besoin de ça, je m’en tirerais parfaitement sans. »


Mais la jeune et fière noble n’avait pas idée de la douleur qu’elle ressentirait par la suite. Pauvre petite innocente, devait penser la sage-femme. Du coté des contractions, le travail avançait plutôt bien et d’ici une dizaines de minutes, voir vingt, elle devrait pouvoir donner la vie. D’un geste de main elle fit venir l’eau chaude et les serviettes. Puis passant ses mains sur le ventre rond elle tâta et fit une moue visiblement mécontente.

« Ils sont deux en effet… Il va falloir que vous soyez forte Aglarer… toute noble que vous êtes vous aller devoir tenir bon et montrer a quel point vous aimez la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Sam 9 Aoû 2008 - 19:18

Elle était déséspérante... Désespérante et déprimante. Il parlait de la vieille elfe bien sûr. Ele semblait prendre un malin plaisir à culpabiliser Dragan qui n'avait vraiment pas besoin de ça pour déjà se sentir mal vis à vis de la situation. Il lui lança un regard noir et meurtrier alors qu'elle lui rappelait qu'il avait épousé une enfant et sous entendait qu'il aurait du avoir la décence de se retenir pour ne pas ainsi l'engrosser. Facile à dire, mais il avait été trop fou de désir pour cette jolie métisse pour s'abstenir justement... Et si c'était à refaire, il referait sans doute la même chose... Et pourtant, cela risquait de la tuer.

- "Je préfère faire confiance à vos talents et à la robustesse de mon épouse si vous n'y voyez pas d'inconvénients..."

Prier... Et prier qui? Arcamenel? L'implorer de ne pas punir cet amour en enlevant Révérie? Prier Tari de ne pas prendre Révérie maintenant? Prier Elenweï de se pencher sur Rév et l'enfant et de sauvegarder leur vie? Qui prier?

Révérie le rassura alors, lui rappelant qu'elle avait réchappé d'un poison mortel qui aurait du la tuer. Il sourit à ce souvenir et acquiesça.

- "Tu as raison. Je ne devrais pas douter ainsi, mais l'autre oiseau de mauvaise augure n'arrête pas de me rappeler ce qu'on risque."

Il lança un regard assassin à la sage femme. Il se retint de dire à Rév que si sa mère avait survécu à la naissance de ses deux filles, ce n'était pas le cas de celle de Dragan. Allons, il fallait positiver et arrêter d'avoir d'aussi sombres pensées! Cela ne servait à rien! Il haussa cependant un sourcil quand il vit Révérie refuser la plante calmante.

- "Rév, ce n'est pas signe de faiblesse que d'atténuer la douleur... Et tu seras plus vaillante si elle ne te torture pas."

En d'autres termes, il lui faisait comprendre qu'il serait préférable qu'elle mache le remède de la sage femme. La douleur épuisait et Révérie allait avoir besoin de toutes ses forces.

- "Je te promets de ne le dire à personne."

Il la taquinait de nouveau. Il devait se détendre... Il devait rassurer Révérie et non le contraire par tous les dieux! Mais voilà que la sage femme lui plombait de nouveau le moral... Il l'aurait étranglé!

- "Prends la plante Rév... S'il te plait."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Lun 11 Aoû 2008 - 9:10

Les mots de son époux était pleins se tendresse, de crainte et se voulaient voix de la sagesse. Alors, oui alors, a l’encontre de tous les préceptes qui étaient les siens, elle ferma les yeux, laissant la sage femme glisser entre ses lèvres la boule de substance désagréable.

« Voila qui est bien plus raisonnable demoiselle… détendez vous, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous et les petits. »


Les moines doivent subir toute les douleurs physique, ils les aiment et les redoutent… mais voila, Révérie n’était plus qu’une moine. Aujourd’hui elle était avant tout la femme de Dragan, sa compagne et sa moitié… sans elle, aucun doute que c’est lui qui ne survivrait pas bien longtemps après.

« Je t’aime Dragan… je suis la femme la plus aimée et comblée qui soit… alors ne t’en fait pas, je vais rester encore plusieurs siècles avec toi… »

Tant pis pour les lois, tant pis pour le monastère… après tout, ce choix de ne plus obéir avait été fait il y a plusieurs mois, quand elle avait dit oui et Dragan devant l’autel d’Arcamael. Alors elle se mit à mâcher, le gout désagréable fut d’abord choquant, écœurant, puis fade jusqu’as se qu’elle sente ses lèvres et sa langue engourdit. Lentement elle effleura du bout des doigts les lèvres de Dragan, fermant à demi ses paupières.

Au bout de plusieurs minutes, la douleur était toujours la, mais plus douce, plus diluée dans une sorte de brume étrange. Sortie de sa pensée intérieur par une contraction plus violente, elle émit un petit hoquet pour la seconde fois, serrant a présent les dents, elle n’était pas fragile a se point. De son coté la sage femme plaça mieux les jambes de Révérie, puis, après un sourire soulagée, elle dit d’une voix qui se voulais encourageante.

« Allez-y Aglarer…. Allez y, poussez de toute vos forces a la prochaine contraction et a toute celle d’après. »

La jolie métisse ne se fit pas prier, et sous la vague de la nouvelle douleur, elle poussa, serrant plus fort ses dents, le visage loin d’être crispé. Elle mit toute sa concentration dans se qu’elle faisait, tout ce qu’elle avait appris pour contrôler son corps, au service de la vie… et bientôt, oui après de longues minutes de se traitement, Naquit le jeune petit prince des lieux… le premier. Elle se laissa retombée sur les coussins, le front trempé, les cheveux collé, serrant sa main dans celle de Dragan sans même s’en rendre compte. Le pauvre devait avoir les doigts engourdit…

Le premier cri du petit trésor raisonna en un éco attendrissant et lentement elle tourna ses yeux vers Dragan en murmurant.

« Dragan… »


Ensuite, la sage femme prit un petit couteau chauffé au fer rouge, et coupa le cordon, puis, enveloppa l’enfant qui criait joyeusement sa venue au monde, pour enfin le déposer dans les bras de son père. L’enfant avait une bonne taille, il était assez fin et longiligne, mais rien de bien perceptible à cet âge qui ne changerait pas plus tard.

« Félicitation Seigneur Tiril… c’est un fils, Le jeune héritier d’Ardamir viens de voir le jour. Que notre déesse le protège. »

Révérie eu un mince sourire fatigué quand la femme parla de la déesse de la vie. Oui, qu’elle se penche sur son enfant, qu’elle lui donne une santé forte et une vie agréable. Elle se sentait fatiguée, si fatiguée… mais ce n’était pas encore finie et lentement les contractions réapparaissait, le second venait vite, et elle n’était pas sur de pouvoir faire comme pour le premier et pousser avec force…
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Lun 11 Aoû 2008 - 17:24

Un imperceptible soupir de soulagement s'échappa des lèvres du Marquis quand Révérie accepta de mâcher la plante antalgique. Il restait persuadé qu'elle se fatiguerait moins vite si elle n'avait pas en plus à lutter contre une douleur aigue et sourde épuisante. Elle la rassura alors en lui promettant de rester encore plusieurs siècles avec lui. Il sourit et lança :

- "Tu as intêret!"

Elle macha la plante et ferma à demi les yeux. Quant à Dragan, il la regardait avec angoisse, semblant guetter le moinde de ses gestes, la moindre crispation de son visage. Elle émit alors un petit hoquet et il sut que le travail démarrait. Ce que la sage femme lui confirma en demandant à Révérie de pousser. Le coeur battant, il avait reporté son regard sur la sage femme. Si Rév était dans un cocon ouaté à cause de la drogue, Dragan semblait insensible à tout ce qui l'entourait tant il était concentré. Même la poigne de fer de Rév qui lui broyait la main lui était égale. Cela dura une éternité selon lui... Quelques minutes tout au plus pourtant. Il y eu un cri de nourisson et il se tendit, semblant vouloir se démancher le cou pour voir. Révérie prononça son nom et il la regarda, une expression indéfinissable dans les yeux. Il repoussa les mèches trempées de sueur de Rév de son front, caressant son front livide avec tendresse et douceur.

La sage femme coupa le cordon, enveloppa le bébé dans un linge et le déposa alors sans plus de cérémonie dans les bras de Dragan, qui dut lâcher Révérie pour acceuillir ce drôle de paquet cadeau. Il était ému... Plus que cela même. Son regard bleu glace était brillant... très brillant alors qu'il dévorait son fils du regard. Il semblait minuscule... Et de fait, il l'était, c'était normal pour un jumeau. Mais il était moins petit qu'il ne s'y était attendu, peut-être à cause de son sang drow dilué... Ou bien était-ce un cadeau de papy Rima-Marcil? Sa peau était claire, moins que celle de Rév, mais bien plus que celle de Dragan. Ses fins cheveux étaient très clairs, mais impossible encore de savoir s'ils étaient blonds, blancs ou argentés. Quant aux yeux, ils étaient clairs, peut-être bleus, mais tous les bébés avaient les yeux bleus, il découvrirait leur couleur dans quelques jours, quelques heures même.

- "Rév... Il est magnifique!"

Il soufflait cela d'un ton émerveillé. Serindê s'était approché pour regarder son neveu et quelque chose passa dans son regard... de la tendresse peut-être. Dragan osa alors caresser la peau du nourisson d'un doigt léger et celui-ci remua. Il pleurait, mais des pleurs fatigués... Sacrée épreuve que de naitre!

Et pourtant, ce n'était pas fini. Il en restait un... Dragan reposa son regard sur Rév et devina sa lassitude.

- "Encore un peu de courage mon amour..."

Serindë, contre toute attente, prit alors la main de Révérie, remplaçant ainsi Dragan et reprit d'un ton convaincu et autoritaire :

- "Allez Aglarer! Vous ne pouvez pas abandonner maintenant! Vous avez un autre fils à mettre au monde et deux enfants à nourrir ensuite! Vous êtes une disciple d'Othar ou non? Alors poussez!"

Dans le couloir, derrière la porte, Laurelin était assise tranquillement sur un siège, cachant parfaitement sa nervosité, alors que Lalaith faisait les cents pas. Elles avaient soupiré de soulagement en entendant le cri du bébé, mais maintenant, elles se demandaient ce qui empêchait la sage femme d'ouvrir la porte... Et Si Révérie était en train de mourir? Cette pensée les hantait... Et elles attendaient, ainsi que plusieurs domestiques. Tout le palais retenait son souffle alors que naissaient les héritiers...
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mer 13 Aoû 2008 - 9:29

Révérie surprise de la réaction de celle qui avait été son adversaire en se lieux, fini par prendre une ample inspiration et pousser de nouveau. La sage femme avait retrouvée sa place et à nouveau glissait ses doigts pour aider le nourrisson. Cette fois si, la drogue semblait n’avoir eu aucun effet finalement et elle sentait son ventre se déchirer sous le passage du petit. Pourtant, ne gémit pas, hoquetant juste par moment alors qu’elle respirait pour pousser de nouveau. La fatigue était la et elle avait un mal fou a faire ce qu’elle devait faire, mais finalement elle réussit a faire son devoir… Et l’enfant naquit, mais ne pleura pas tout de suite.

Alors la sage femme lui pris les pieds et frappa ses fesses avec vigueur, la il pleura a nouveau, arrachant un sourire a la vielle qui enveloppa le bébé et coupa le cordon comme le premier. Puis elle approcha le bébé de Révérie avant de froncer les sourcils… son regard s’assombrissant. Elle ne chercha pas, donnant l’enfant à Serindë et s’approchant de la mère, épuisée et le teint livide. Ses lèvres avaient perdu toute couleur et elle semblait à peine capable de pouvoir garder la paupière ouverte.

Lentement elle se tourna vers elle et la sage femme prit sont pouls, vérifia sa respiration avant de soupirer un peu soulagée.

« Elle est épuisée, son corps a du mal à supporter tout ça, mais normalement, elle survivra… il lui faudra juste du repos et beaucoup d’amour… mais je ne doute pas qu’elle en ait ici. Faite lui donner le sein au deux petits, puis veiller a ce que rien ne l’éveil avant la prochaine tétée… Mais sincèrement, je n’ai jamais vu une femme aussi forte… Il n’a pas criée, pas versée une larme… alors que de mémoire d’elfe, je crois qu’aucune elfe a échappée a la mort en donnant la vie a des jumeaux. Félicitation seigneur Tiril, vous avez trouvée une femme exceptionnelle. »


Un sourire puis s’inclina et s’essuyant les mains dans l’eau, fini par les sécher et partir. De son cotée Révérie avait tendu les bras avec difficulté pour prendre un de ses fils dans les bras, repoussant sa chemisette pour finalement dévoiler un sein opulent et pleins. L’enfant trouvée avec une facilitée féroce le sein et s’y abreuva, gardant sa main avidement posée sur se qui semblait lui appartenir. Il buvait somme un fou alors que le second fils, lui, pleurait doucement dans les bras de son père. Voila donc la famille Tiril agrandit… La voix de Révérie, brisée, s’éleva.

« Qu’ils sont beau… il ressemble tellement a leurs pères… Merci Serindë… sans… sans vous je n’aurais sans doute pas pu… j’avais si mal et j’étais si fatiguée… Merci, merci Milles fois. »

Comment Dragan et elle allait’ il les appeler ? Il avait eu des centaines d’idée… mais finalement ? Qu’est ce qu’il allait prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mer 13 Aoû 2008 - 10:49

Si Révérie fut surprise de la réaction de Serindë, Dragan ne le fut pas moins. Même s'il connaissait sa soeur et que, finalement, cette réaction n'était pas si imprévisible que cela. Cependant, il fut infiniment soulagé de voir Serindê prendre les choses en main et stimuler Rév comme jamais il n'aurait pu le faire. Il fallait bien une femme pour parler ainsi à une autre femme en train de donner la vie. Même si Serindë n'avait encore jamais expérimenté cela.

Et Rév poussa. Il la voyait blêmir malgré l'effort qui aurait du lui colorer les joues. Et l'angoisse revint au galop : arriverait-elle à tenir jusqu'au bout? La sage femme s'empara du second enfant, mais un silence de mort régnait... Même le premier fils s'était tu, semblant attendre, lui aussi, la réaction de son frère. Un supplice... Mais la sage femme frappa l'enfant, le stimulant et il se mit à pleurer à son tour. Les deux enfants allaient bien.

Mais quand il vit la sage femme regarder Révérie, l'air sombre et donner l'enfant à sa soeur, il sentit son coeur s'arrêter... Non, pas ça... Elle ne pouvait pas y laisser la vie... Sa vie sans elle serait insupportable! Mais la vieille elfe, après avoir vérifié l'état de la jeune maman, le rassura. Elle vivrait, si il suivait ses consignes à la lettre.

- "Bien sûr..."

Elle parla d'elfes n'ayant jamais survécu à des jumeaux et il s'assombrit en repensant à sa mère. C'était tellement vrai... Elle félicita alors Dragan d'avoir trouvé la pere rire et il retrouva son sourire.

- "Je sais. Et vous n'avez pas encore idée à quel point elle l'est. Merci..."

Merci d'avoir mis au monde ses enfants, merci d'avoir aidé Révérie à rester en vie... La sage femme acquiesça humblement et s'en alla. Serindê tendit alors l'enfant à Révérie qui voulait le prendre dans ses bras et lui donner la tétée. Si Dragan avait été ému par la naissance de ses enfants, il le fut une fois de plus en voyant le tableau qu'offrait la mère nourissant le fils. Serindë, d'habitude impassible, semblait elle aussi émue par ce tableau charmant... Ses yeux, si froids d'habitude, semblait refléter quelque chose de plus doux. Révérie la remercia alors et elle reprit son attitude hautaine et froide, comme génée d'avoir fait preuve de faiblesse :

- "C'est naturel Aglarer. Je pense toujours que votre métissage entâche la pureté de notre lignée. Mais vous êtes une très bonne épouse et vous serez une excellente mère. Vous rendez mon frère heureux, vous lui donnez des héritiers. Vous remplissez votre rôle à merveille. Et je respecte cela."

Elle se détourna alors et ouvrit les portes. Dans le couloir, on pouvait entendre les nombreuses questions des serviteurs et des soeurs de Dragan. La voix forte de Serindë résonna alors :

- "Tout doux, attendez encore un peu, la jeune maman voudrait profiter un peu de ses enfants avant d'être harcelée par vos questions et airs béats. Oui, ses enfants : ce sont des jumeaux!"

Il y eut des murmures, des exclamations angoissées ou admiratives. Il n'y avait que des elfes et tous savaient combien c'était dangereux pour la maman. Aussi acceptèrent-ils de atienter encore un peu pour voir les deux merveilles.

Dragan et Révérie étaient donc seuls dans la chambre. Dragan était venu s'asseoir près de Révérie, de façon à ce qu'elle puisse voir son autre fils dans les bras de son père.

- "Tu m'as fait peur Rév..."

Il regarda le bébé qui avalait goulument le lait de sa mère alors que l'autre pleurait et criait famine.

- "J'ai l'impression qu'on va avoir du boulot avec ces deux là..."

Il souriait. Il était aux anges!

- "Je crois qu'il est temps d'enfin faire notre choix concernant les prénoms..."

Il regarda l'enfant dans ses bras et avec un petit sourire en coin, il proposa :

- "Que dirais-tu de Lomion? Je trouve que cela est très approprié au vu des circonstances de sa hum... conception. Il me semble que le soleil se couchait à peine ce jour là... Quelle idée aussi de venir me voir en petite tenue affriolante!"

Il se mit à rire, évacuant alors toute la tension de la journée. Rév devait se reposer, mais elle devait nourrir son autre fils avant. Alors autant parler tranquillement de choses agréables...
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mer 13 Aoû 2008 - 12:58

Révérie était surprise des mots de Serindë mais surtout touchée et rassurée. Oui il est certain qu’elle tenait son rend a la perfection, elle soutenait Dragan, veillait a lui offrir tout l’amour et la tendresse qu’il avait besoin tout en recevant les siens… et voila qu’elle donnait non pas un… mais deux héritier male a la maison Tiril ! Métisse oui mais elle n’en était pas moins la femme de Dragan et la mère des deux nouveaux petits princes d’Ardamir.

Toujours est’ il que pour Révérie, la réaction de Serindë prouvait bien qu’elle ne la haïssait pas totalement et peut être même que si son sang n’avait pas été hybride, auraient’ elles pu être amis ? Enfin, la n’était pas la question puisque déjà la noble dragonne sortait de la chambre pour donner des nouvelles a l’extérieur, laissant le couple seul avec leurs progéniture. Dragan assit prés d’elle, Révérie pouvait voir a quel point les deux enfants était similaire…

« Je sais… moi aussi j’ai eu peur Dragan, j’ai cru que jamais… jamais je ne pourrai supporter ça… mais il faut croire que si. »

Sa voix n’avait rien de l’entrain habituel, elle était fatiguée mais elle devait nourrir non pas un mais deux petits. D’ailleurs le second pleurait, criant sa faim et sa fatigue tout comme Révérie aurait voulue crier la sienne. Souriant elle leva lentement sa main pour passes ses doigts fins sur le front du petit, caressant les cheveux presque transparent.

« On le savaient non ? Même si personne ne nous l’avait dit, on savait tout les deux que se serait des jumeaux… nous sommes tout les deux un cas de jumelage après tout.»


Révérie acquiesça quand au choix du nom, glissant son doigts sur les lèvres du petit qui tentait de téter tout naturellement. Dragan proposa Lomion… l’enfant du couchant, du crépuscule, de la nuit. La raison qui s’y accrocha fit glousser la métisse et elle ajouta.

« En voila une idée, mais le nom lui convient bien, la sonorité est douce et légère… Lomion… Lomion et… »


Elle tourna ses yeux si clairs vers le poupon pour sourire. Lomion et …

« Valamel, Parce qu’il est né de notre amour. Ainsi tout deux, par leurs simple prénom savent combien leurs parents les aiment et combien ils se sont aimé pour leurs donné la vie.»

Se tournant à nouveau vers Dragan, plongeant son regard comblé dans le sien elle murmura en une question.

« Qu’en penses-tu ? »

Valamel venait de lâcher le sein de sa mère, reput du lait maternel.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mer 13 Aoû 2008 - 13:23

La lassitude de Rév était palpable... Elle ne devait restée éveillée que par sa formidable volonté. Il aurait aimé qu'elle puisse se reposer, mais il n'avait pas le pouvoir de nourrir les jumeaux. Elle devait donc tenir encore un peu. Pour eux.

- "Oui, on aurait du le prévoir davantage. C'était peu probable que cela n'arrive pas en fait... Mais la sage femme a raison : aucune elfe ne survit à des jumeaux..."

Il avait parlé d'une voix sombre, qui reflétait encore sa peur de la perdre. Rév savait parfaitement que la mère de dragan n'avait pas survécu à son accouchement, elle devait deviner ses angoisses à ce sujet. Angoisses qu'il dissipa en retrouvant le sourire. C'était loin tout ça. Ils devaient se consacrer à leur bonheur et leur avenir, pas aux fantomes du passé et aux peurs. Révérie gloussa à sa proposition et approuva. C'était symbolique pour eux deux et ne le serait que pour eux... Un secret bien gardé.

- "J'ai toujours de bonnes idées voyons!"

Il avait retrouvé sa nonclalance arrogante et sa bonne humeur. Cela dit, il sourit quand Rév proposa un nom pour le second jumeau... Enfant de l'amour... Aucun des deux ne pourrait douter de l'amour que se portent leur parent et qu'ils leur portent maintenant. Elle lui posa alors une question alors que Valamel avait fini de téter.

- "J'en pense que Lomion a faim!"

Il déposa alors Lomion dans les bras de sa mère, de l'autre côté et prit Valamiel dans ses bras.

- "Euh... Il me semble que ça doit roter un bébé après manger, non?"

Pas sur de lui, il mit pourtant l'enfant contre lui, de façon à ce qu'il soit en station "debout", mais collé contre le torse de son père et entendit bientôt le rot magique. Fier de lui, il consentit à rpéondre à Rév :

- "Très bon choix..."

Le bébé calée contre lui, il se pencha vers Rév et l'embrassa tendrement.

- "Tu ne peux pas savoir à quel point je suis comblé Rév. Grâce à toi. Et je t'aime plus que jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mer 13 Aoû 2008 - 14:37

Elle s’en était un peu douté que le souvenir de sa mère l’attristerait mais finalement, il se ressaisit et fit même de l’humour. Lui toujours de bonne idée ? Pas si sur ça…

« Toujours de bonne idée ? je ne suis pas sur qu’un soir a l’auberge avoir dit a une des servante que ce n’était pas la peine de venir chercher les plateau d’agent a la fin du repas ait été une si bonne idée… quoi que… »

Leurs première nuit ensemble, la première qui donna naissance a de nombreuse autre nuit, a un mariage et a deux enfant… Suite plutôt rapide mais qui avait tout du conte de fée raconté par un narrateur un peu trop rêveur peu être ?

Baillant doucement alors que Dragan prenait le second bébé, elle posa sa main sur ses lèvres, recouvrant le premier sein pour dénuder le second. Bien sur tout comme le premier, il trouva le téton et y bue avec toute l’avidité de la famine… mais plus que le premier, il appuyait sa main contre le sein de manière possessive. Révérie était attendrit oui, mais pas autant que Dragan qui fondait lamentablement.

« En effet, il avait faim… »

Puis le regardant prendre son fils avec toute la maladresse attendrissante dont il était capable, la jolie métisse eu un petit rire.

« Oui oui… cela doit en effet… mais fait attention à ne pas tapoter son dos mais plutôt le frotter doucement. Conseil d’Ada… »

Elle le regardait faire, avec une pointe d’amusement et de tendresse. Puis lentement alors qu’elle fermait les yeux un petit bruit la fit les rouvrir, et Dragan répondit à sa question.

« Alors tout est parfait… Tu pourras présenter Valamiel et Lomion a la maisonnée pendant que je me reposerai. Mais attention, prend en soin ou je veillerai à ce que tu sois puni ! »

Elle lu ensuite tout l’émoi de Dragan dans son regard alors qu’il lui avouait être comblé. Elle aurait aimée se redresser et doucement l’embrasser, mais elle ne s’en sentait pas encore apte. Le pire c’est qu’en plus de devoir nourrir les petit, elle devrais ensuite être portée jusqu’as la salle d’eau, ou elle se laverait rapidement pendant que l’on changeait drap et couverture… Elle n’était pas prête de dormir.

« Je t’aime aussi Dragan et sache le, jamais de ma vie je n’aurai cru pouvoir toucher un tel bonheur, même pas du bout des doigts. »

Lentement elle fermait les yeux bien malgré elle et les rouvrit en tenant difficilement. Elle ne devait pas dormir et s’en persuadait encore et encore.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mer 13 Aoû 2008 - 18:38

- "Oh tu penses que cela manquait de finesse et de subtilité?"

Bon d'accord, cette fois là, effectivement, il avait un peu mis les pieds dans le plat et ne s'était pas montré très futé... Mais réflechir en présence de Rév était parfois difficile.

- "Qui aurait cru que nous en serions là aujourd'hui après notre rencontre ce jour là près du lac?"

Il avait suivi le même chemin qu'elle en pensée... Effectivement qui aurait pensé qu'il se marierait à elle, aurait des enfents et tout cela en neuf mois... Quelle rapidité! Alors que les elfes n'étaient pas réputés pour cela justement... A croire qu'ils étaient fous... Fous l'un de l'autre.

- "Je suppose que ça doit creuser de naître..."

Il eut un petit sourire. Oui, c'était vrai qu'il était complêtement gaga devant ses deux fils et sa femme... Gaga et un brin maladroit, lui qui était toujours si sûr d lui et déonctracté, le voir prendre ce petit bout dans ses ras et le poser avec délicatesse contre lui avait un quelque chose d'attendrissant... ou de comique, au choix. Elle lui répliqua qu'il devait frotter doucement le dos, d'après les conseils de Rima-Marcil.

- "Quelque chose me dit qu'il va avoir bien des conseils à nous donner... Serindë aussi, c'est elle qui m'a élevé, elle en connait un rayon sur les enfants."

Il se mit à rire quand elle lui fit ses recommandations.

- "Oh ma chérie, tu sais très bien que je prends le plus grand soin de ceux que j'aime. Ne te l'ai-je pas déjà prouvé?"

Elle avait des difficultés à rester éveillée, il le voyait bien. Lomion finit de téter finalement.

- "A toi de gouter les joies du rot."

Il plaisantait, mais reprit plus sérieusement :

- "Veux-tu que j'aille chercher Serindë pour qu'elle et les autres viennent s'occuper de toi et enfin te laisser te reposer? Je vais avoir besoin de l'aide de mes soeurs pour les laver et les habiller ces deux là..."

Il s'émerveillait de la petitesse et de la finesse des membres de Valamiel, caressant de son doigt ses petites mains potelées de nouveau né... Il fermait les yeux, déjà prêt à se rendormir. Dragan n'avait pas envie de quitter Révérie, et pourtant, il avait une envie folle de montrer ses fils à tout le monde, fier de leur travail...
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Lun 18 Aoû 2008 - 10:22

Elle leva un sourcil, l’air désapprobateur puis soupira en secouant la tête négativement.

« Un peu oui en effet… la subtilité aurait été de ne pas dire ouvertement que tu comptais passer la nuit avec moi. »

Quand il parla à nouveau, elle eut un petit sourire satisfait et sembla réfléchir… oui qui pouvait prévoir qu’après une telle rencontre, ils seraient ou ils en sont maintenant ? Personne…

« Je crois que le seul à avoir eu une petite idée de tout ça fut Arcamerel… »

Puis le père s’occupa de son fils, s’émerveillant, observant ce petit corps né de leurs union, né d’une nuit comme nulle autre ou jamais un enfant n’aurait du être conçu. Les elfes ne sont pas très féconds, avouons le, mais voila qu’alors que le poison rongeait la vie de la jolie métisse, une nuit d’amour avec l’homme de sa vie donna lieu a 9 mois de grossesse et la naissance de jumeaux… C’était sur, sur ce point la, elle avait hérité surement plus de sa mère que de son père. Quand Dragan reprit la parole, sa divine épouse sursauta presque, ne s’y attendant pas et sourit.

« Oui, Tous auront a nous apprendre quelques petites choses, mais il faudra aussi que nous découvrions pas nous même et que nous nous fassions a notre devoir parental avec le même instinct que celui qui nous a donner le plaisir de voir naitre ces deux petits princes. »

Caressant doucement de ses doigts son bras elle reprit.

« Et oui, tu protèges à la perfection ceux que tu aimes… tu m’as protégée comme si ta vie en dépendait alors… je sais que tu ne pourrais que faire preuve de la plus grande protection pour nos fils. »

Révérie bailla un peu plus et finalement acquiesça pendant que Dragan s’occupait de leur fils, le prenant de ses bras pour lui faire connaître le plaisir de ne plus avoir d’air dans le ventre. Puis, avec attention il demanda à sa compagne s’il devait faire demander quelqu’un pour l’aider à la préparer pour du repos bien mérité.

« Oui, je pense que me reposer après toutes ses émotions ne sera pas de trop. Je suis exténuée et a bout de force. Mais je suis heureuse, heureuse et fière d’avoir mis au monde deux fils magnifiques pour mon tendre amour. »

Puis après un petit sourire taquin.

« Ça te permettra de montrer à tous combien nos enfants sont beaux et surtout, de rassurer ceux qui craignaient qu’ils tiennent trop de moi. Ils seront assez grands, mais à part cela je ne vois aucune trace de leurs métissages… et c’est tant mieux. Ils seront acceptés de tous, contrairement à moi qui suis encore un peu une hérésie pour les plus anciens et les moins flexibles.»

S’étirant félinement elle laissa Dragan s’occuper des bébés.
Revenir en haut Aller en bas
Dragan
Elfe
avatar

Nombre de messages : 3120
Âge : 33
Date d'inscription : 11/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Eveillé / Néophyte
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mar 19 Aoû 2008 - 17:32

Révérie lui reprochait son manque de subtilité ce soir là. Avec un petit sourire malicieux, il rétorqua avec un ton théatral :

- "Et si je te disais que je n'étais déjà plus en état de réfechir, complêtement envouté que j'étais par ta divine présence?"

On aurait pu croire qu'il se moquait. Cela aurait pu être le cas, si Révérie n'avait pas été au courant de l'amour fou qu'il lui portait et de l'effet qu'elle lui faisait. Il l'avait dit avec emphase, certes, mais cela n'en demeurait pas moins la vérité.

- "Nous nous en sortirons très bien, j'e n'ai aucun doute là dessus."

Effectivement, ils allaient devoir apprendre, chaque jour, pour s'occuper comme il le fallait des deux enfants. Mais Dragan ne se faisait pas de bile concernant cet apprentissage : bien des gens y arrivaient et lui et Rév n'étaient pas plus bêtes que d'autres parents inexpérimentés.

Rév lui caressait le bras alors qu'elle lui avouait savoir parfaitement qu'il était prêt à tout pour protéger ses proches. L'épisode de l'empoisonnement de Rév lui revint en mémoire. Si elle n'avait pas eu du sang drow, elle serait morte aujourd'hui, de ça, il n'avait pas su la protéger. Rév bailla et il finit par lui demander si elle voulait du repos, ce à quoi elle acquiesca, bien évidemment.

- "Et moi, je suis terriblement fier de toi."

Il se pencha pour l'embrasser sur le front, avant de se mettre à rire quand elle le traita gentiment de paon.

- "J'avoue, je suis très fier de mes fils et je vais de ce pas montrer à tout le monde mes héritiers. Mais les gens t'acceptent Rév... Lentement, mais surement, tu gagnes leurs coeurs. Et ce sera encore plus flagrant maintenant que tu as rempli à la perfection ton rôle d'épouse à leurs yeux. Aux miens, c'est fait depuis longtemps, j'espère que tu le sais."

Il se leva, un de ses fils dans les bras et se dirigea vers la porte, avant de se stopper et de se tourner vers Rév.

- "Oh, j'y pense, je vais de ce pas envoyer Laurea prévenir ton père. Elle le trouvera plus vite que n'importe quel messager."

Il lui lança un petit sourire taquin et finit par arriver à la porte et l'ouvrir. Aussitôt, tout le monde se massa près de lui pour voir le peit garçon endormi et s'extasier, en particulier les soeurs de Dragan. Laurelin entra dans la chambre et prit délicatement des bras le second enfant.

- "Tu as bien travaillé Aglarer, ils sont magnifiques. Comment te sens-tu?"

Lalaith arriva sur ces entrefaits et s'extasia sur le bébé :

- "Oh qu'il est beau! Tu ne trouves pas qu'il ressemble à sa tata?"

Elle se mit à rire, fit quelque gazouillis, avant de s'approcher de Rév et de l'embrasser.

- "Allez, on va t'emmener à la salle de bain, te rafraichir et enfin te laisser gouter au repos que tu as mérité. Laissons donc Dragan faire le paon avec ses fils."

Elle se remit à rire et, aidée des servantes, aida Révérie à se lever.

De son côté, Dragan montrait son fils, alors que Laurelin montrait le second, ils acceptaient les voeux de bonheur et félicitations, il rassurait les gens sur la santé de son épouse. Il y avait une lueur d'admiration dans les yeux des elfes : des jumeaux, c'était un cadeau divin... et la maman toujours vivante, c'était inédit! Laurea se faufila jusqu'à lui, venant quémander un peu d'attention et il se baissa pour lui montrer le petit marquis. Elle le renifla prudemment, avant de japper pour signifier son contentement.

- "File trouver Rima-Marcil Laurea. Aussi vite que possible."

La louve blanche fila et disparut avec célérité.

C'était vraiment une journée magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Révérie
Ancien
Ancien
avatar

Nombre de messages : 1856
Âge : 31
Date d'inscription : 13/02/2008

Personnage
.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   Mer 20 Aoû 2008 - 20:03

Combien la douceur de Dragan lui réchauffait le cœur, le sentir la, présent, amoureux et protecteur comme au premier soir. Oui, il était la et sa présence, son amour, tout ça, avait donné a Révérie la force de mettre au monde deux enfants. Doucement il embrassait son front en murmurant qu’il était fier d’elle, sa voix trahissant une admiration toute propre aux époux qui devienne père en quelques heures. Puis il rassura sa compagne, bien qu’elle fût fière de ne pas avoir léguée ses tares à ses deux chérubins qui baillaient ou claquaient de la langue sur leurs palais.

« Je sais Mélindo, et je continuerai à remplir se rôle, maladroitement certes, mais si j’étais parfaite tu ne m’aimerais pas autant. Ho Dragan… Comme je t’aime.»


Doucement les larmes lui montait aux yeux, coulants alors en ondulant sur ses joues. Larme de joie infinie, jamais elle n’avait cru pouvoir être aussi heureuse un jour et pourtant, voila qu’elle ne touche non pas du bout des doigts cette océan de bonheur non… elle l’avait au creux de ses mains et de son cœur. Doucement elle passe le revers de sa main sur sa joue, souriant de plus belle en rassurant son époux.

« Larme de joie… pardon… Pour mon père oui, nul n’est plus apte à cette mission que Laurea, c’est une louve a la fois rapide et intelligente. »

Elle sentait son cœur chaud en pensant à la réaction de son père, papa gâteau qui ne manquerait pas de sauter au plafond quand il aurait un de ses petits fils dans les bras. Mais a y repenser, l’image fit rire Révérie a nouveau malgré le fait que ses yeux tenait plus facilement clos qu’ouvert. Dragan sortie, laissant entrer du monde derrière lui. Révérie lutta pour paraître la moins épuisée possible et reçu les compliments sincère avec plaisir. La plus jeune des sœurs de Dragan, Laurelin, prit l’enfant qu’elle avait dans les bras, sentiment absurde elle se sentait d’un seul coup vidée… alors qu’il y a quelques secondes encore, quand l’enfant était dans ses bras elle se serait sentit capable de lutter contre tout.

« Cela vas aller ne t’en fait pas Laurelin, j’ai juste besoin d’une bonne ablution et d’un lit confortable. »

Voir Lalaith agir ainsi l’amusa beaucoup, elle s’était vraiment ouverte à sa belle-sœur et chaque jour c’était flagrant. Non la dernière à ne l’avoir pas acceptée c’était Serindë… mais pouvait’ elle encore dire ou penser ça après cette épreuve ou elle avait montré un visage différant ?

« Ha Dragan ne vas plus pouvoir passer les portes… Marié sous la bénédiction D’Acamerel, père de jumeaux et pire… sa femme encore de se monde. Je crois bien que les dieux nous sont favorables pour le moment. »

Puis avec l’aide de serviteur et de Lalaith, elle fut levée, sans trop de difficulté mais elle se mordit la lèvre en sentant en son ventre une douleur aussi désagréable.

« Merci Lalaith de prendre soin de moi, je t’oblige à m’aider à me laver alors que tu est une noble dame irréprochable… »

Révérie tira la langue a sa sœur de cœur qui rit a son tour et sur ses faits Révérie fut amenée dans la salle d’eau ou elle reçu les soins requit. Une fois tout cela fait elle fut accompagne pour retrouver son lit a présent propre et au drap frais… et c’est sans trop de mal qu’elle trouva le sommeil…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chambre de Rév & Dragan] Inquiétudes et délivrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inquiétudes...
» Inquiétudes à Astranaar
» Evanouissement et inquiétudes... (Suite de Surprise en forêt) [Pv Yumiko]
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: Anaëh ~ NORD EST :: Terres d'Ardamir :: Ardamir (Cité)-
Sauter vers: