Partagez
 

 Les fantômes n'existent pas

Aller en bas 
AuteurMessage
Daneva
Ancien
Ancien
Daneva

Nombre de messages : 6546
Âge : 28
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeDim 24 Aoû 2008 - 9:17

[Sujet réservé à Damps, Sin et Raynox. Roc et Yorgen sont des PNJ =) Aucune infiltration du batiment tolérée, cette réunion est tenue secrète.]

La nuit était tombée depuis une heure ou deux lorsque Daneva mit le point final à la lettre longue, structurée, et autoritaire des directives adressées aux Silencieux restés à Diantra. Plus question de flancher maintenant. Pensive, elle relut ses mots avant de plier la feuille jaunie de ses longs doigts fins en passant doucement ses ongles sur les pliures pour les aplatir. Toujours avec des mouvements lents et précis, elle versa délicatement de la cire brune sur le dernier pli, plus court, avant d’y appliquer avec fermeté l’extrémité du pommeau de la dague de Calis, la sienne désormais. Les gravures géométriques uniques constituaient depuis peu le sceau de Daneva, preuve irréfutable de l’origine de la lettre.

Satisfaite, la jeune femme rangea le fruit de son travail dans le tiroir de son bureau. Demain, la caravelle repartirait… La lettre s’en irait à Diantra avec un nouveau trio d’Alpha. Dane posa ses coudes sur le bois vernis, et étendis ses jambes devant elle. Le temps passait vite lorsque l’on s’occupait de la sorte, elle l’avait presque oublié après sa longue pause aux relents d’alcool. Dans quelques minutes, les gens qu’elle avait convoqués frapperaient à sa porte, avides d’être mis au courant de la suite des événements. Tous sentaient qu’un mystère était sur le point d’être révélé… Et l’impatience faisait battre les cœurs peut être un peu trop vite, cela effrayait Daneva qui craignait la réaction de ces gens. Elle n’était certes pas au meilleur de sa forme, mais même si ses moyens avaient été optimaux, jamais elle n’aurait eu la force de faire face à une guilde entière d’assassins et de tueurs. Ceux qui viendraient ce soir étaient les plus haut-gradés. Il s’agissait de Damps, Yorgen et Roc, bien sûr, les trois officiers, mais aussi de Raynox et de Sin, deux recrues relativement récentes qui avaient su obtenir la confiance et la sympathie de Daneva. Surtout Sin, la jeune prostituée aux cheveux blancs, qui avait quelques jours auparavant décelé la présence d’un petit morceau d’enfant au creux du ventre de sa maîtresse.

Dane posa son menton sur ses poings fermés afin de se remémorer plus confortablement cette nuit si particulière durant laquelle sa nouvelle amie avait pris soin d’elle et redonné un sens à sa vie en lui apprenant sa grossesse. Et elle, au lieu d’exprimer sa reconnaissance, qu’avait-elle fait ? Elle avait été odieuse. Elle avait jeté Sin dehors avant de l’envoyer loin, pour une mission stupide, avec Raynox. Comme si cela pouvait changer de quelque manière que ce soit l’état des choses… En réalité, Dane avait s’était retrouvée perdue devant cette nouvelle, incapable d’en penser quoique ce soit, incapable de prendre la moindre décision cohérente. Elle n’y était pas préparée, tout simplement… La veille, au retour des deux amants – car ils s’aimaient, c’était manifeste pour tous sauf pour eux – le leader n’avait pas pu s’empêcher de ressentir à la vue de Sin un sentiment particulier et encore étranger à l’ensemble de ses sens, c’était comme si la jeune femme et elle ne faisaient qu’une seule et même personne, comme si elles se comprenaient sans avoir besoin de bouger d’aucune manière… Une chose était claire et désormais établie : Daneva avait entièrement confiance en Sin.

« Vous… Et votre enfant. » Ces paroles cristallines résonnaient encore aux oreilles de la jeune femme fatiguée. Elle fixa les ondulations des fibres du bois d’acajou qui constituait son gigantesque bureau, tentant de s’y perdre. Elle avait longuement réfléchi à la possible paternité du bout d’homme qui poussait sous sa peau tendue. Très longuement. Calis était le père, ainsi en avait-elle décidé. Elle avait tué Kurt, de ses mains et de sa rage, il était hors de question qu’il continue de la posséder au-delà de la mort. La semence qu’il avait déversée en elle lors de la Nuit n’avait pas produit d’enfant car un autre enfant était déjà présent, celui de Calis. C’était ce dont elle avait réussi à se persuader après deux longues nuits à détailler le plafond, torturée.

Un garçon, une fille ? Daneva se surprit à sourire, sa main caressant tendrement le tissu recouvrant son abdomen. Ce n’était pas un moment propice à de telles préoccupations, mais c’était tellement agréable ! Surtout que l’abdomen en question commençait à s’arrondir sérieusement, exposant ainsi aux yeux de tout éventuel observateur l’état de la jeune femme. Elle portait ce soir là l’une de ses larges chemises beiges de dentelle, mais avait troqué l’habituel corset contre un large bandeau pourpre qui s’enroulait autour de ses hanches et s’attachait dans son dos. Il soulignait la rondeur provoquée par la grossesse, Dane n’ayant ni la capacité ni l’intention de le cacher aux autres. Ce soir, ils sauraient tout. Arriverait alors ce qui devait arriver !

La pièce était rangée, du moins relativement. Elle avait été aménagée en salon, le bureau d’acajou trônant en maître devant la fenêtre, un paravent de toile dissimulant le grand lit. Au centre, une large table basse sur laquelle était épinglée une carte de Miradelphia était au centre d’un cercle de fauteuils d’allure hétéroclite. Elle avait disposé à coté de la carte une bouteille de rhum ambré, ainsi que quelques verres. Pas pour elle, bien sûr, mais il fallait bien donner une touche de conventionalité à cette réunion particulière.

On frappa. Aussitôt, Dane se leva et se positionna face à la porte, à coté d’un fauteuil recouvert de velours émeraude.


-C’est ouvert.


Sa voix haute et claire paraissait assurée... Pourtant, ce soir, Daneva jouait sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
Sin

Nombre de messages : 356
Âge : 36
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeMar 26 Aoû 2008 - 14:16

Sin pénétra dans le bureau escarpé de Daneva avec Damps sur ses talons.
Le duo semblait avoir fait connaissances plus amplement puisque c'est le sourire aux lèvres qu'ils entrèrent tout deux dans les quartiers de la Dame des Silencieux.
La pièce était telle que la veille, propre, rangée, ordonnée. Sa Dame avait repris du poil de la bête et sa vie en main, ça se sentait. Toutes traces de laisser-aller avaient disparu et elle arborait un sourire d'hôte affable et en parfaite santé. Cette femme de tête saurait donc faire front à cette grossesse non désirée et à ses hommes qui grondaient, rongés par l'oisiveté.


-Ma Dame.

Sin fit une révérence sobre et gracieuse à celle à qui elle avait voué allégeance. Elle avait plutôt bonne mine malgré un pli soucieux qui lui barrait le front. Comme un félin aux sens aiguisés, la Danseuse sentait immédiatement les fragrances d'humeur de sa maitresse dans son attitude même assurée. La soirée semblait d'importance à n'en pas douter, et Sin se sentit rassurée de se savoir si hautement éstimé. Damps semblait déjà plus à l'aise et dans son élément, pas elle. Un officier, la dirigeante des silencieux et sans doute du beau monde allait se presser aux pieds de Sa Dame pour entrendre ce qu'elle avait à dire.
D'instinct, la demi-drow se posta aux cotés de Daneva comme un garde du corps silencieux et fantômatique. Elle déposa lestement sa cape au passage sur un porte-menteau et attendit les ordres.

Elle eut une pensée pour Raynox. Son compagnon de mission avait été blessé par sa faute. Elle éspérait qu'il prenne du repos et guérisse vite. Elle irait certainement à son chevet lorsque la réunion serait terminée pour s'enquérire de sa santé...Et pour le regarder aussi dans son sommeil. Petit plaisir coupable et féminin qu'elle se découvrait étrangement comme une pucelle face à la bagatelle. Elle lui était redevable, et pas juste parcequ'il avait écopé d'un coup pour lui sauver la vie.

Tandis que son esprit était accaparé par son Corbeau, on frappa à la porte à nouveau. Cette fois Sin, se concentra . Elle devrait veiller sur Daneva ce soir, comme si il s'agissait de sa propre soeur et bien plus encore.
Revenir en haut Aller en bas
Kalafein
Humain
Kalafein

Nombre de messages : 100
Âge : 29
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 30
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeMer 27 Aoû 2008 - 22:39

Sans lui laisser le temps de lui ouvrir la porte, Sin était entrée dans le bureau de Daneva, laissant la galanterie de Damps en plan. Il laissa son manteau sur un fauteuil et s'installa sur celui-ci. S’il avait voulu se racheter en lui tirant le sien, la danseuse alla de nouveau à l’encontre des convenances en se positionnant aux côtés de Daneva. Son indépendance l’impressionnait. La gente féminine se soumettait normalement de bon cœur aux civilités que leur devait le sexe fort, certaines exploitaient même ces démonstrations des bonnes manières à leur avantage. Sin n’appartenait à aucune de ces catégories, visiblement. Un point commun avec Dane. C’était peut-être ce qui les rendait si désirables : cette farouche fierté à ne pas être comme le commun mortel. Non pas seulement grâce à leur beauté, mais aussi leur esprit émancipé.

Le regard de Damps, naturellement, convergea immédiatement vers celle qui avait organisé cette réunion, celle qui était la principale concernée, celle sans qui il ne serait rien soit dit au passage, mais celle qui cachait tant de secrets et de poids sur la conscience qu'elle en devenait incomprise et torturée: Daneva. La chef, et la seule chef présente sur Nelen. Elle allait donc devoir mettre les choses au clair, ce soir. Elle allait devoir leur donner des réponses. Pas des phrases vagues et des petites allusions comme elle en avait l'habitude, non, elle allait devoir endosser son costume de chef, ou bras-droit peut importe mais elle devait leur parler une bonne fois pour toutes ! LUI parler... Il n'en avait pas l'air, mais l'officier était déçu. Lentement, il tourna la tête à gauche, à droite.

- "Tiens. Pahe n'est pas là..."

Damps avait bien appuyer sur cette phrase tout en haussant les sourcils, regardant celle qui n'avait pas dénier se confier à lui, lui qui était pourtant homme de confiance, il lui avait prouvé à maintes reprises. A présent, il attendait de réelles explications, claires et concises. Malgré tout, et même à cet instant, il semblait lui vouer un respect partagé, et malgré la tension qui pouvait régner, voir les désaccords et les confrontations susceptibles d'éclater à tout moment, chacun savait trouver en l'autre un allié digne ainsi qu'à la hauteur. Les coudes sur les bras du fauteuil, les mains jointes et le menton posé sur ses mains entremêlées, Damps attendait.

Il attendait des explications.
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
RaynoX

Nombre de messages : 1265
Âge : 30
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeJeu 28 Aoû 2008 - 0:46

La douleur était bien la … Omniprésente et surement pour un bon moment, il allait avoir du mal à se battre pendant au moins une semaine grand minimum. Heureusement pour lui il avait quelqu’un qui s’occupait de lui, c’était bien la première fois qu’on s’occupait de lui de cette façon. Pour son maître il n’avait été qu’une marionnette, un pion dans son échiquier. Il avait bien été débile de croire que Raynox n’allait jamais prendre son envole en laissant son maître en arrière. Quand il avait découvert les plans de son élève il s’était interposé et il en avait perdu la vie … Beaucoup de secrets avaient du être enterré avec lui. Le seul souvenir qu’il gardait de lui était cette épée blanche cadeau des elfes. Cette armes étaient à présent posé aux côtés du Silencieux qui se reposait sur son lit, il avait bien besoin de repos mais malheureusement Daneva ne le voyait pas de cet avis. Un homme avait frappé à sa porte pour lui dire que Daneva voulait lui parler le lendemain … La question était toute simple … Pourquoi lui ? Allait elle enfin lui présenter ce Pahe ? Pour lui la jeune femme était son super directe, il avait prêté serments aux Silencieux certes … Mais surtout à Daneva qui s’occupait seule de cette organisation … Cet homme, ce Pahe il avait du mal à croire qu’il était le grand chef … Laisser les autres faire le sal boulot, c’était trop lâche pour un chef …

A présent il se préparait pour aller rejoindre son chef, le docteur voulait qu’il se bande le torse pour éviter qu’il ne bouge de trop mais le Silencieux trouvait ça trop contraignant et donc il les avait retiré des qu’il avait put. Il avait passé une journée à se reposer, il avait dormit une grande partie de la journée pour ne pas dire toute la journée. A son réveille Sin n’était plus la, elle était la femme qui avait su faire naitre une flamme de bonheur dans son cœur de glace ou la mort et le sang était les seuls mots. Ils s’étaient déclarés leurs sentiments d’une façon plutôt inhabituel et seul les deux personnes auraient pu comprendre. Tout en pensant à cet instant particulier de sa vie il était en train de marcher en direction du bureau de Daneva. Comme d’habitude il portait une tenue noir, seul le fourreaux de son sabre blanc pouvait trahir le jeune homme mais encore faut il qu’il enlève sa longue cape. Il portait un haut large et en tissus fin pour ne pas irriter ses plaies encore fraiches. Il n’y avait presque pas de gardes vers le bureau de Daneva mais ceux-ci connaissaient bien Raynox, il était plutôt haut gradé et il inspirait le respect ainsi que la crainte. Quand il arriva dans le bâtiment ils cessèrent de parler et laissaient passer le Silencieux.

Il marchait plutôt lentement, sa blessure le tiraillait bien plus qu’il ne le pensait. Il avait du monter bon nombre de marche mais il ne laissait rien paraitre. Son regard était tout aussi noir et glaciale. Juste des goutes de sueurs pouvait indiquer son état de faiblesse et encore, Sin était la seule à le savoir. Il s’arrêta devant le palier de la porte, reprenant son souffle le mieux qu’il pouvait. Il toqua à la porte et entra sans attendre de réponses. Il entra tel une ombre tout en refermant la porte derrière lui. Il rabaissa automatiquement sa capuche pour constater qu’il n’y avait pas que Daneva dans la pièce … La première personne qu’il avait repéré n’était autre que Sin, la belle à la chevelure blanche, il ne faisait aucun doute dans l’esprit du Silencieux que la belle avait du sang de Drow dans ses veines mais qu’importe, il aimait la femme qu’elle était. Assis dans une chaise Damps le regardait, en fait tout le monde avait vu l’arrivé du jeune homme. Pourquoi y avait il autant de monde ? La pièce était trop éclairé à son goût et c’est ainsi qu’il se glissa dans un coin du bureau peu éclairé par les bougies. Son cœur battait fort, rien que de voir Sin lui procurait une délicieuse sensation mais la situation était assez étrange.

« Moi qui était heureux de venir boire le thé avec Daneva, je suis plutôt surpris de constater qu’il y a deux autres personnes … Damps, ou a tu trouvé un œil de rechange ? »

Effectivement le lieutenant n’avait plus son cache œil, laissant l’occasion à Raynox de voir un deuxième œil chez ce personnage sympathique. Il était différent des autres silencieux et c’était ça qu’il aimait.

« Mes dames … »

Il fit une courte révérence, il fut malheureusement boqué par son torse meurtrit.

« Je suppose que nous n’allons pas boire le thé finalement …
Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Daneva
Ancien
Ancien
Daneva

Nombre de messages : 6546
Âge : 28
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeVen 29 Aoû 2008 - 13:16

Sin et Damps furent les premiers à entrer dans le bureau. Daneva sourit à la jeune femme, un demi sourire, un peu contenu mais sincère tout de même. Il était étrange de la voir arriver avec l’officier, elle s’était attendue à accueillir les deux aventuriers de l’extrême ensemble. De toute évidence, ils ne s’étaient pas concertés. Damps quant à lui était fidèle à l’image qu’elle avait de lui. Dès son entrée, il lui avait lancé cet habituel regard hautain. Un regard… Un regard différent ! Surprise, Dane écarquilla légèrement les yeux en s’apercevant que son officier en avait deux. Depuis quand les organes oculaires se régénéraient-ils ? Au lieu d’un borgne, Dane recevait ce soir un homme entier, en pleine forme et visiblement prêt à défendre ses intérêts avec la rage d’un félin affamé. Soit. Elle-même avait préparé une stratégie efficace, elle ne le craignait pas. Muette tout d’abord, le leader riposta en sondant son possible adversaire d’un regard glacé.

- Tiens. Pahe n’est pas là…
- Détrompe-toi.

N’allant pas plus loin dans ses propos, Daneva garda les yeux rivés sur le visage provocateur de Damps quelques secondes supplémentaires, avant de relever brusquement la tête. La porte venait de s’ouvrir à nouveau, laissant entrer un Raynox bien mal en point. Dane fronça les sourcils et jeta un coup d’œil à Sin. Elle ne lui avait pas dit, ça… Bien sûr, le mauvais état de l’homme était assez discret, mais Daneva ne s’y trompait pas. Elle le côtoyait depuis assez longtemps pour se rendre compte de ce genre de choses.

- Entre, entre. Nous n’attendons plus que…


Ils entrèrent sur ces mots. Yorgen, Roc… Les deux autres officiers, essoufflés car la côte était rude pour monter jusqu’ici. Dane leur présenta des sièges sur lesquels ils prirent place en silence, déjà tendus. Une fois qu’ils furent tous installés, elle s’assit sur le dernier fauteuil vacant, le plus loin possible de la bouteille.

-Comme l’a dit Raynox, nous ne prendrons pas le thé. Vous n’êtes pas sans savoir que la raison qui m’a poussé à vous convoquer ce soir est des plus sérieuses…

Elle se tenait droite, soutenant le regard de chacun. Yorgen était agité. Il changeait sans cesse de position, la regardait, tournait les yeux vers Damps, vers Sin, puis encore vers Daneva avant de s’attarder de nouveau sur Sin. Il n’était pas tranquille, pourtant son expression demeurait indéchiffrable. Roc, quant à lui, posait sur sa supérieure un regard curieux et impatient, sans pour autant se montrer impoli. Peu désireuse d’entrer tout de suite dans le vif du sujet, Dane plissa les yeux.

-Il est loin le temps où nous terrions dans les égouts de Diantra, n’est-ce pas ? Désormais l’île entière nous appartient. Un village, des bâtiments, des navires, un territoire. Les caisses sont remplies, chacun reçoit plus d’or qu’au recommencement. Ais-je tord ? Ceci est le fruit d’un travail acharné de la part de vos dirigeants. Bientôt les gens trembleront de nouveau en apercevant leur ombre… Les Silencieux ne sont jamais morts.

Elle s’interrompit pour laisser place à de quelconques remarques. Il fallait y aller petit à petit, leur laisser le temps d’avaler entre chaque bouchée. Pour le moment, ce n’était rien d’exceptionnel mais…
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
Sin

Nombre de messages : 356
Âge : 36
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeVen 29 Aoû 2008 - 14:29

Sin tressailit, frappée quelque seconde de stupeur.

Non! Non! Raynox tu es blessé, tu ne dois pas...

Elle avait préféré preserver la fierté et la discrétion du silencieux en camouflant cette partie de son rapport à sa supérieur. Le voir faire sa révérence la mit au supplice : elle imaginait sa douleur, la peau craquelée tirant sur ses blessures, et ce sourire nonchalant pour le masquer. Les pulsation de son sang s'accélèrerent. Il ne semblait pas faché de la trouver là, alors que pourtant ils avaient reçu les mêmes ordres sans s'en parler. Une étrange pelote de chaleur et d'angoisse vertigineuse se contracta dans son estomac avant de se diffuser comme un poison dans tout son corps à mesure qu'elle l'écoutait badiner. Il se forçait avec une aisance qui inspirait le respect pour ne rien laisser paraitre, au lieu d cela, Sin aurait voulu l'emmener loin, pour quil se repose, pourqu'il reprenne des forces, pour qu'elle le soulage de sa souffrance...

Elle croisa le regard de Daneva et se sentit mise à nu. la lueur inquiète qui voilait ses rétines la trahit l'espace d'un instant et elle se recomposa un visage d'une parfaite neutralité quasi-instantanément.
Son expression stoïque n'avait pas bougée pour un oeuil peu prompt à observer.

Deux autres convives firent leur entrée. Sin balaya de ses pupilles d'or si désagréables les nouveaux venus. Un homme fébrile et nerveux et un autre plus calme aux allures froides et légerement hautaines. Elle savait que dans cette pièce ils étaient au moins trois fervants silencieux obéissant à Daneva. Quand était-il de ces deux là...?
Il faudrait être prudent, elle avait deux vie à préserver.

Daneva prit place commença son discour. Sa voix douce et posée emplit la salle de mots assurant pour quiconque avait connu l'organisation par le passé. Elle n'était pas de cela. Elle avait donc tout le loisir de promener ses yeux d'oiseau de proie sur les deux inconnus, accentuant la pression de l'athmosphère tendue. Sin concentra son esprit pour le rendre aussi affuté qu'une lame. Les hostilités étaient lancées. Au moindre signe de Sa Dame, elle frapperait...
Revenir en haut Aller en bas
Kalafein
Humain
Kalafein

Nombre de messages : 100
Âge : 29
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 30
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeVen 29 Aoû 2008 - 15:56

Bien entendu, Damps s'était attendu à cet étonnement général face à son regard nouveau. Un regard droit et fièr, où ne persistait plus qu'une brève cicactrice au-dessus de l'oeil droit, mais visiblement, il s'en était remis. Par un remède inconnu des autres pour le moment, mais efficace. Le plus dur était derrière lui.

- "Nan, Ray, la plaie s'est refermée. J'ai gardé mon cache-oeil un peu plus longtemps pour bénéficier d'une pension d'invalidité à Diantra."

L'explication répondait aussi bien à Raynox qu'à Daneva, qui l'avait questionné du regard, également. Il esquissa un bref sourire, satisfait de sa petite manigance, avant d'observer en silence l'arrivée de ses deux compères. Yorgen était nerveux. Il allait sans dire que, si leur querelle n’était pas encore connue de tous, la péripétie du bar serait bientôt sur les lèvres de tous les Silencieux. Et, tandis qu’il soutenait ces yeux de rat puant et vicieux, il se prit à constater qu’il ne regrettait pas le moins du monde de l'avoir menacer de mort l'autre soir. Le jeu en avait certainement valu la chandelle, ne serait-ce que pour le tapage qu’il provoquerait.

Raynox avait été témoin de l'affrontement verbal entre les deux officiers après la mort du traitre, aussi Damps fit bien comprendre à son ami, d'un bref hochement de tête, qu'il n'était pas utile de revenir là-dessus ou d'en faire mention. Il se contenterait de l'ignorer, ce soir, comme il l'avait presque toujours fait jusqu'à présent. Il valait mieux que la réunion se passe bien. La mine sérieuse et attentive -il n'avait pas relevé la réponse de Dane, "détrompe-toi", à propos de Pahe, tout celà devenait ridicule-, il écouta ce qu'elle avait à leur dire.

-Il est loin le temps où nous terrions dans les égouts de Diantra, n’est-ce pas ? Désormais l’île entière nous appartient. Un village, des bâtiments, des navires, un territoire. Les caisses sont remplies, chacun reçoit plus d’or qu’au recommencement. Ais-je tord ? Ceci est le fruit d’un travail acharné de la part de vos dirigeants. Bientôt les gens trembleront de nouveau en apercevant leur ombre… Les Silencieux ne sont jamais morts.

Damps, apparamment décidé à endosser le rôle de "porte-parole" du petit comité, accueillit ces paroles d'un bref rictus, avant de répondre très sèchement :

- "Qui a dit qu'ils l'étaient ?"

Il la fixa sans ciller. Il avait toujours fait preuve d’une prudence, voire une méfiance passionnée pour tout ce qui pouvait remettre en cause d'une façon indirecte, l'éventuel pessimisme dont certains d'entre eux auraient pu faire preuve, et la lueur de doute qu’il crut apercevoir dans les prunelles de leur chef le laissa pensif.

- "Si je peux me permettre, j'aimerais qu'on revienne sur cette histoire de Pahe."

Franche et sans doute extrêmement incisive pour sa chef, la prise de parole du Silencieux sembla crucifier un instant la salle, tant elle était la finalité de toute la pression et la tension accumulée jusqu'ici... Cet instant était crucial. Quel secret de si grande envergure la femme pouvait-elle bien avoir à cacher, s’il s’avérait qu’elle avait menti? Quelles pouvaient bien être les origines d'un tel malentendu pour qu’il soit si important de les dissimuler?

- "J'aimerais savoir si l'homme qui me commande de tout en haut est opaque, insaisissable par un quelconque enchantement, ou simplement inexistant..."



[Héhé... *A bien envie de faire chier sa Danette*]
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
RaynoX

Nombre de messages : 1265
Âge : 30
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeVen 29 Aoû 2008 - 20:41

Sin l’avait regardé entrée et tout comme lui elle avait été surprise qu’ils se rencontrent en pareil instant. Il ne l’avait pas vu de la journée, il avait passé presque tout son temps à se reposer et lorsqu’il s’était réveillé, il était seul … Il en avait profité pour raser sa barbe de plusieurs jours, prendre soin de lui … Cela faisait bien longtemps. A présent il se trouvait dans un bureau remplit de personnes qu’il connaissait bien voir très bien. Quelques secondes plus tard deux autres personnes entrèrent dans la pièce. La première n’était autre que Yorgen, un bandit de la pire espèce de Damps et lui n’aimait pas vraiment. La scène de la taverne lui revint et comme ci Damps avait lu dan son esprit il lui fit comprendre de ne pas revenir sur la scène. Un petit hochement de tête suffit. La deuxième personne était Roc, un homme qui ne connaissait pas Raynox mais celui-ci remarqua la présence furtive du jeune homme dans les ombres. Il lui adressa un bref signe. Apparemment Yorgen lui ne l’avait pas remarqué. C’était temps mieux après tout. Tout le monde semblait impatient, qu’allait pourvoir dire Daneva … Elle ne pouvait que leur annoncer qui était Pahe, si oui ou non il existait ou pas. Les paroles fusèrent, et oui, Damps n’aimait pas tourner autour du pot. Raynox préféra rester Silencieux dans l’ombre, il s’adossa au mur pour ne pas trop se fatiguer. Il ne lui tarder que deux choses. Connaitre enfin la vérité et sortir du bureau.

[ Post pitoyable mais Raynox n'a vraiment rien à dire xD ]
Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Daneva
Ancien
Ancien
Daneva

Nombre de messages : 6546
Âge : 28
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeDim 31 Aoû 2008 - 12:57

- Qui a dit qu'ils l'étaient ?

Dane plissa les yeux, grondante. Damps s’amusait de manière un peu trop provocante à son goût.

- Les autorités de la Communauté de la Lumière, Damps. Cette ignorance est décevante venant de toi… Surtout lorsque l’on sait qui était ton père.

Elle soutint son regard avec férocité. S’imaginait-il cacher une telle chose à sa supérieure. Ce qu’aucun ne savait, c’était que la jeune femme était en possession des Anciens Documents de la Compagnie des Silencieux, la vieille, l’originale. Elle les avait découvert par hasard dans les cryptes de la cathédrale, à Diantra, et c’était grâce à eux qu’elle avait pu reformer la guilde, un an auparavant. Dans ces papiers, il y avait tout. Pas étonnant qu’elle soit au courant de l’identité du père de son officier… Mais ce n’était pas le plus étonnant. Elle avait lu entre autre que Derwin, ancien grand leader, avait projeté d’installer le quartier général sur Nelen. Pensiez-vous que Dane avait tout élaboré toute seule ? Elle n’était qu’une femme, peut être un peu plus coriace et maligne que les autres, mais cela n’aurait pas suffit à remettre sur pied et à diriger une telle assemblée de filous en tout genre.

Sa réplique cinglante ne freina pourtant pas Damps, qui continua son petit jeu.

- Si je peux me permettre, j'aimerais qu'on revienne sur cette histoire de Pahe. J'aimerais savoir si l'homme qui me commande de tout en haut est opaque, insaisissable par un quelconque enchantement, ou simplement inexistant...

Furieuse, cette fois-ci, Daneva tenta d’électrocuter l’homme de son regard assassin. Elle savait qu’il doutait, il le lui avait dit lors de leur arrivée sur l’île. Le moment était-il venu ? Pensive, elle détourna les yeux vers l’ensemble de ses invités pour observer leur réaction. Tous semblaient avides de savoir, enfin, ce que tramait leur supérieure. Expirant, Daneva se redressa imperceptiblement.

- Je ne vous mentirai pas plus longtemps… Je suis Pahe.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette annonce la fit sourire. Elle était soulagée d’une certaine manière… Yorgen tiqua. C’était sur lui qu’elle avait fixé son regard en disant ces mots. Il pinça les lèvres et se figea. Roc, à coté de lui, se pencha en avant et posa son menton sur sa main, coude sur le genou, sans quitter sa supérieure des yeux. Tous étaient encore sous le choc de la nouvelle, et Dane en profita pour s’expliquer plus amplement.

- C’est un personnage fictif qui n’a jamais réellement existé. Je l’ai inventé il y a un an de cela, alors que je commençais à rassembler autour de moi les Anciens Silencieux encore vivants, et d’autres truands de Diantra. Aucun n’aurait accepté de me suivre si il n’y avait pas eu au dessus de moi cette figure masculine. L’homme est un animal assez agaçant… Il n’a pas confiance en sa femelle, ou du moins ne la considère pas comme égale à lui. Cette erreur de jugement, je n’ai fait que la contourner en faisant vivre Pahe, l’invisible leader. Toutes les décisions qu’il a pu prendre et faire appliquer à travers moi émanaient en réalité de ma seule personne. C’est moi que vous avez suivi, c’est à moi que vous avez obéi depuis la reformation de la Compagnie.


Le sourire de Dane s’élargit, tout son stress s’était envolé depuis ses premiers mots. Elle se sentait désormais tout à fait à l’aise, et prête à répondre à n’importe quelle réaction agressive. Sa précieuse dague croisée était dissimulée sous le coussin de velours de son fauteuil… Elle fit un geste de la main pour illustrer ses propos, comme si elle présentait par ce signe toutes les choses accomplies.

- Voyez comme les actions d’une femme peuvent mener à telle réussite, messieurs. Je pense avoir mérité ma place en haut de la hiérarchie, et avoir prouvé durant cette année que je pouvais mener la guilde aussi bien que l’aurait fait un homme.

Il ne fallait pas s’arrêter tout de suite, ce n’était pas tout ce qu’elle avait à leur annoncer. Daneva, gardant un sourire en coin, plongea ses yeux dans ceux de l’ancien borgne.

- Si vous comptez bien, il y a donc une place vacante, à ma droite pour être précise. J’ai besoin d’un second, et j’aimerais que ce soit toi Damps.
- Non !

Yorgen réagissait enfin. Elle l’avait vu bouillir d’impatience alors qu’elle s’expliquait… Il espérait sans doute obtenir cette place de second tant convoitée, la place du tueur… Derwin avait été assassiné par son bras droit. Il briguait la place de Daneva depuis quelques temps, projetant sûrement de se débarrasser ensuite de Pahe afin de prendre le contrôle de la guilde à son tour. L’inexistence de ce dernier réduisait donc sa tâche : il n’aurait qu’à tuer la jeune femme. Quelqu’un d’ambitieux, ce Yorgen…

Presque tranquille, Daneva avait dégagé son arme cachée et, d’un geste virtuose, para le coup de dague qui aurait pourtant dû lui trancher la gorge. Le brusque choc entre les deux lames produisit un son discordant qui sembla ramener toutes les personnes présentes à la réalité. Elle ne souriait plus désormais, et toisait son adversaire d’un regard flamboyant de rage.


- Va savoir pourquoi, cela ne m’étonne qu’à moitié…

Une nouvelle attaque lui coupa la parole. Elle l’évita en renversant le fauteuil en arrière, faisant tournoyer sa dague afin de dévier celle de l’homme.

- Jamais je n’obéirai à Damps ! Encore moins à une femme !

Calculateur, Yorgen se rendit compte que, son attaque surprise échouée, il n’avait plus aucune chance de tuer la jeune femme ce soir, d’autant que les autres protagonistes de la scène ne resteraient sans doute pas inactifs… Sa seule échappatoire restait la fuite. Si il parvenait à atteindre la fenêtre, il pourrait rejoindre le village en contrebas et rameuter les autres et les monter contre Daneva, formentant ainsi une rébellion au sein même de la guilde.

Dane ne pouvait pas laisser faire ça… Elle se jeta en avant pour se placer entre Yorgen et la fenêtre, et le reçu de plein fouet car il avait déjà entamé sa course. Ils roulèrent au sol, Daneva poussa un cri de surprise lorsque le choc fit heurter sa tête contre le plancher, faisant craquer les lattes de bois. Le bébé ! Il fallait faire attention !

Du coin de l’œil, elle aperçu du mouvement derrière. Avait-elle bien placé sa confiance ? Le temps était venu pour Damps d’agir en tant que second… Sin ne devait pas être en reste, compte tenu de l’attachement qu’elle semblait éprouver à l’égard de Dane. Quant à Raynox, son état ne lui permettrait sûrement pas de faire des acrobaties.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
Sin

Nombre de messages : 356
Âge : 36
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeDim 31 Aoû 2008 - 20:15

Un éclair blanc surgit à l'orée de la vision de Daneva.

Sin avait sorti ses lames avant celle de Sa Dame, mais cette dernière sembla vouloir asseoire son autorité par le geste. Elle para le coup avec une certaine aisance mais trés vite Yorgen fit valoir sa tête de plus qu'elle et sa force toute masculine. Le pleutre voulait en découdre sur l'heure et prendre le pouvoir. Lorsque la Danseuse sentit que Daneva fut réellement en difficulté elle intervint avec une promptitude féline. Mais la leader des silencieux génait son champ de vision, entremêlée dans sa chute avec la brute. Une attaque mal placée et elle risquait de l'éventrer. La jeune tueuse grinça des dents. On ne jouait pas à la bagarre avec un morceau de barbaque pulsant de vie dans le bide !

Sin tira les cheveux de Yorgen sans ménagement. Elle fit basculer en arrière avant de lui asséner deux coup de genoux , un en plein visage, qui lui déforma le nez de manière sanglante, l'autre sur le plexus. Il lacha son arme , prit à court de souffle. La demi-drow, le visage impassible, le poussa à embrasser le sol de son dos. Doucement, presque tendrement , elle vint poser le talon aiguille de sa bottine sur son entre-jambe.


- On ne frappe pas son maitre.

Elle pressa la menace sur ses parties-génitale avec une lenteur cruelle et déléctable, penchant sa chevelure blanche sur son visage déformé de haine et de douleur.

- Il vous faudra apprendre l'obéissance, messire.

Elle enfonça son talon sans aucun remords, d'un geste presque nonchalant. Une des testicules fit un affreux bruit de poire juteuse jetée contre un mur en explosant sous son pied, empoissant les braies du malheureux de sang chaud. Yorgen poussa un hurlement de bête sauvage brulée vive avant de s'affaisser en gémissant. Jugeant le misérable hors d'était de nuire, elle se retourna pour tendre une main secourable à Sa dame encore à terre.

Mais il ne faut jamais sous-éstimer un homme blessé vivement dans sa virilité et son orgueil. Yorgen ramassa son arme avec une énergie de désespérée et se rua sur Sin pour la frapper dans son dos.


-Petite pute... Tu vas bien de paire avec cette sale garce !

La jeune femme sentit le sifflement de la lame à ses oreilles et se retourna, levant ses dagues avec réflexe et un temps de retard....

[Daaamps sauve mes jolie miches pleaaase ^3^!!!]
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
RaynoX

Nombre de messages : 1265
Âge : 30
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeVen 5 Sep 2008 - 19:01

Tout était dit à présent ! Oui, enfin Daneva avait levée le secret sur Pahe … celui-ci n’existait pas en fin de compte … Tout ceux qui avaient put passer ces derniers mois avec Daneva s’étaient rendu compte que quelque chose n’allait pas chez se pseudo chef des Silencieux … Maintenant c’était compréhensif car ils savaient que Daneva c’était caché derrière le pseudonyme de Pahe pour se faire écouter par les assassins qui n’aimaient pas se faire dicter la loi par une femme … Et Yorgen ne tarda pas à montrer son hostilité envers Daneva, oui cet homme était trop fière et il ne pouvait se faire à l’idée de se faire dominer par une femme … De plus le fait que Damps prenne le deuxième siège l’avait un peu plus énervé, tout deux ne s’aimaient pas du tout … La première occasion et ils se tueraient … Et en voila une belle situation ! Les premiers assauts débutèrent de la part de Yorgen … Il s’attaqua dans un premier temps à Daneva qui se défendit plutôt rapidement et bien même mais quelque chose la gênait … Son ventre anormalement rond peu être ? Finalement elle se retrouva au sol, une nouvelle adversaire s’interposa, la belle Sin dans sa tenue blanche, l’homme n’avait aucune chance mais apparemment il se croyait supérieure aux autres … Il se retrouva bien vite plaqué au sol, Sin supérieur dans les lieux restreints avait prit l’avantage. Raynox commençait à s’approcher lorsque quelque chose fit hurler Yorgen, à le regardait il souffrait pour lui, le sang s’échappait de son corps, il avait terriblement mal … C’était temps mieux car sa réaction avait était trop prévisible et il mangeait à présent ! Mais Sin fut l’erreur de sous estimer cet homme blessé … Il fallait se méfier d’eux, ceux qui avait peur de mourir, l’instinct de survie … un instinct bestiale … Il se releva et se rua sur la belle aux cheveux blanc qui allait être poignardée par derrière.

Une silhouette se détacha des ombres, une lame noir parant l’attaque meurtrière, Raynox était passé à l’action, protégeant la belle, il ne pouvait rester planter sur place sans rien faire comme Roc qui semblait pensif.

« Surprise »

Les lames s’entrechoquèrent plusieurs fois, les deux bretteurs étaient faible, l’un venait de recevoir une blessure des plus désagréables et Raynox avait toujours sa blessure, mais le combat ne dura pas longtemps, la vision du silencieux se brouilla et dura une fraction de seconde il perdit conscience et un coup de poing dans le torse le propulsa en arrière, il tomba au sol tout en fracassant la fenêtre qui s’effondra.

« Tu parle d’une surprise, tu vaux rien ! »
Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Daneva
Ancien
Ancien
Daneva

Nombre de messages : 6546
Âge : 28
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeJeu 11 Sep 2008 - 7:59

Le poids de l’homme sur elle fit hurler Daneva. Le souvenir de la Nuit la tourmentait encore, et cette présence masculine contre son corps lui rappelait celui de Kurt, qui avait abusé d’elle en profitant de son état de faiblesse. Jamais depuis elle n’avait supporté la proximité d’un homme… Révulsée, elle se débattit avec fougue, en oubliant un instant son enfant à naître, tentant de le repousser. Elle voulait qu’il s’écarte, qu’il ne la touche plus, que ce contact dégoûtant s’achève. Sin intervint à ce moment là. Avec soulagement, Dane sentit que Yorgen était tiré en arrière et respira enfin, puis des bruits sourds firent trembler le parquet. Elle l’entendit hurler à son tour, et se redressa à demi pour en connaître la raison. La féline Sin savait y faire. Lorsque, estimant que son adversaire était vaincu, elle lui tendit la main, l’ordure derrière elle se releva pour lui planter une lame dans le dos.

Tout allait trop vite, Daneva n’eut pas le temps de crier que déjà une autre arme venait bloquer la première. Raynox bravait sa blessure pour venir en aide à l’assassine… Prestement le leader des Silencieux se releva avec l’aide de cette dernière, et ramassa sa dague afin de venir en aide à Raynox. Au même instant, il tombait en arrière.

-Assez !


De toute la force qui lui restait, Dane asséna un violent coup à la nuque de Yorgen avec la garde de son arme. Il s’effondra, gémissant. Du coin de l’œil, Dane vit son nouveau second s’avancer… Elle avait eu vent de leur différent l’autre jour, et ne doutait pas que l’homme avait grandement envie d’en finir avec le traître. Haletante, elle s’assit sur un fauteuil encore debout et lui fit un signe de la main pour lui signifier qu’il avait le privilège de donner le coup final.

Quelques instants plus tard, le sang de Yorgen venait souiller le parquet du bureau de Daneva… Elle expira, tente de reprendre un rythme de respiration plus lent. Le combat l’avait épuisé, la tête lui tournait. Elle espérait que le bébé n’avait pas souffert… Sa main caressait tendrement le ventre malmené.


-Voilà donc quelles étaient les véritables intentions de Yorgen. Un fruit pourris. Son regard se fit perçant, jaugeant chacune des personnes présentes dans la salle. Quelqu’un d’autre a une objection à formuler ? Je suis consciente que la nouvelle que je vous apprends est difficile à avaler pour des hommes fiers tels que vous. Elle jeta un coup d’œil à Sin. Pourtant c’est ainsi. Il faut que vous sachiez qu’aucun d’entre vous ne pourra prendre ma place. Ma mort signifierait la fin de la Compagnie de Silencieux, et donc votre retour à votre vie d’avant, vide de sens, pleine d’indigence et de précarité. Je sais des choses que vous ne savez pas, j’ai accès à des informations dont vous n’imaginez même pas la nature. Personne d’autre ne pourrait les trouver.

Calme à présent, Dane essuyait négligemment sa main sur l’accoudoir du fauteuil, tâchant de sang le précieux tissu. Ses yeux revinrent se poser sur Raynox.


-Si Damps accepte le poste de second que je lui propose, il y a donc deux places de libre dans le trio d’officiers de la hiérarchie officielle. Ces places vous sont réservées, Sin, Raynox. J’ai confiance en vous, et vous venez de me prouver que j’ai raison de le faire.

Son regard vola vers Roc, l’étudia un instant, puis revint sur le ventre rebondi sous lequel s’agitait la petite chose qui l’habitait.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
Sin

Nombre de messages : 356
Âge : 36
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeJeu 11 Sep 2008 - 21:08

Sin s'apprêtait à parer comme elle le pouvait lorsque Raynox sortit de la pémombre pour fondre sur Yorgen avec un applomb qui lui fit exploser le coeur en pulpe. Il avait mal, elle le savait pertinemment et pourtant , une fois de plus il rattrapait une de ses bourdes en donnant de sa personne. Elle le vit entrer en colision avec le verre de la fenêtre et le masque de cire de son visage laissa transparaitre une tempête d'émotions violentes.

Daneva en fut le témoin privilégié.

Sin aidait sa Dame à se remettre sur pied, partagée entre l'angoisse de voir tomber son Corbeau sous les coups du dément et son devoir envers elle. Sa main sera brusquement celle de sa supérieur alors que déjà son attention allait à Raynox, gisant à terre. Daneva du percevoir le désarroi dans les pupilles dorées de sa garde du corps, car une fois debout elle assomma Yorgen d'un geste impérieux. Son "Assez !" retentit dans toute la pièce laissant juste le silence pesant lui faire écho.

Damps s'avança, lame au clair, pour achever le parjure. Daneva lui donna raison d'un geste subtile de la main alors qu'elle reprennait des forces assise dans un siège. Mais Sin ne voyait plus. Sin ne voyait que Raynox. Elle s'était précipitée pour relever le bretteur encore comateux. Lorsqu'elle passa sa main délicatement derrière sa nuque, elle sentit le sang empoisser sa paume. Il ouvrit doucement les yeux, lorsqu'elle croisa son regard, il se voulut rassurant et tenta de se redresser avec difficulté. Naturellement, elle se glissa contre lui pour l'aider à surmonter l'épreuve, entourant presque tendrement sa taille de son bras. Elle l'aida à s'installer sur le siège où elle avait abandonné sa cape et tamponna sa blessure à l'aide de cette dernière.

Le regard de Daneva convergea vers eux.


-Si Damps accepte le poste de second que je lui propose, il y a donc deux places de libre dans le trio d’officiers de la hiérarchie officielle. Ces places vous sont réservées, Sin, Raynox. J’ai confiance en vous, et vous venez de me prouver que j’ai raison de le faire.

La Danseuse accusa le coup. Mais trés vite elle se recomposa un visage impénétrable et comme l'ombre de sa maitresse elle posa ses yeux d'or sur la dernière inconnue de l'équation : le dénomé Roc qui avait suivit la scène avec une placidité déconcertante. Aux aguêts, sa concentration à vif, elle observa la réaction de son désormais nouveau collègue, prête à bondir pour sa Dame.
Et pour Raynox.
Elle ferait payer un traitre pour les dommages causé par un autre sans aucun remord.


-Ma Dame, c'est un honneur, fit-elle sobrement

L'heure des remerciements se ferait plus tard : en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
RaynoX
Humain
RaynoX

Nombre de messages : 1265
Âge : 30
Date d'inscription : 02/02/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeMar 16 Sep 2008 - 18:23

Le coup propulsa le silencieux contre la fenêtre qui vola aux éclats sur le jeune homme à présent au sol, sur ce balcon en bois. Il entendit le bois craquer durement, serait ce donc sa fin ? Une chute de plusieurs mer avant de s’écraser contre un rocher ou contre la mer glaciale ? Lui qui voulait un mort par les lames il allait être déçu … Heureusement pour lui sa fin n’était pas encore survenu et les lattes de bois ne cédèrent pas, une chance pour lui, il se promit de demander à un charpentier de refaire ce balcon bien trop dangereux … Pour le reste du combat il ne vit pas grand-chose pour ne pas dire rien … Le coup l’avait bien sonné et rester conscient lui prenait toute ses forces. Ce ne fut que lorsque des mains vinrent l’aider à se relever qu’il comprit que le combat était terminé … Comateux il tenta de distinguer les formes qui s’offraient à lui mais rien n’était clair pour le moment. Il savait simplement que la personne qui l’aidait n’était autre que la belle Sin, il arrivait à voir sa chevelure blanche. Il se laissa transporter docilement jusqu’à un fauteuil ou il prit place sans rechigner … Il ne restait plus que cinq personnes dans le bureau … Yorgen était noyé dans son propre sang, il devait être mort à présent. Une bonne chose de faite.

Daneva assise sur son siège prit la parole, expliquant que la Compagnie des Silencieux ne pouvait vivre sans elle et ses informations … Elle était la personne la plus importante chez les Silencieux alors pourquoi devraient ils s’en séparer ? De plus, surement une grande partie de ses hommes avaient comprit la supercherie ou comme Raynox s’en fichaient royalement du moment qu’ils avaient des missions. S’en suivit une déclaration des plus … Stupéfiantes … Elle proposa à Sin et à Raynox de passer Lieutenant à la place de Damps et de Yorgen … La demande était plutôt rapide mais les événements avaient étés précipité par la traitrise de Yorgen. Le jeune homme se força à avoir un sourire pour répondre à Daneva.

« Si j’ai une augmentation … Et si j’ai un bureau aussi grand que le tien pourquoi pas »

Un peu d’humour dans cet instant plutôt tragique. Il regarda du coin de l’œil Roc, celui-ci les regardaient les uns après les autres. Il semblaient prendre des informations de tout le monde avant de prendre sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/forum.htm
Daneva
Ancien
Ancien
Daneva

Nombre de messages : 6546
Âge : 28
Date d'inscription : 20/11/2007

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  36 ans
Niveau Magique : Non-Initié.
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeMar 23 Sep 2008 - 15:03

Les paupières de Daneva pesaient lourd. Sa grossesse avait fait d’elle quelqu’un de très lent qui se fatiguait vite. Loin d’en vouloir à son enfant, la jeune femme s’en accommodait en se disant que ce n’était que temporaire. Bientôt elle aurait retrouvé sa forme d’antan, ses courbes agréables et, plus que tout, elle ne serait plus seule… Pour le moment, il fallait faire avec. Un rythme cardiaque pus décent retrouvé après cette minute de pause, elle adressa un sourire en coin à Sin. L’avoir à ses cotés serait comme… un apaisement. La femme aux cheveux blancs avait réussi à se creuser une certaine place au sein de la poitrine du leader de la guilde, comme si les deux aventurières étaient destinées à œuvrer ensemble. Elle était sans aucun doute la seule personne présente à laquelle Dane confierait sa vie. C’était idiot, elles ne se connaissaient que depuis une paire de mois, et pourtant elle se reconnaissait en cette nouvelle alliée et avait l’intime conviction qu’elles ne pouvaient qu’aller de paire.

Les choses étaient calmes désormais. N’étaient le désordre ambiant, le cadavre sur le parquet et les débris de verre, l’ambiance était redevenue paisible. Du moins en apparence. Dane avait gardé son arme à la main, pas menaçante mais plutôt préventive, et fixait intensément chaque membre survivant de l’assemblée. En particulier Roc… C’était le seul qui n’avait pas encore manifesté clairement son avis. Justement, le voilà qui se redressait imperceptiblement sur son fauteuil. Daneva savait qu’il allait parler, elle le connaissait bien
.

-D’accord Daneva, vous avez mon soutient. Cependant il y aura des récalcitrants… Il faudra batailler ferme.

Un soupir de soulagement expiré, la jeune femme lui adressa un grave signe de tête. Voilà qui était fait à présent. Elle savait qu’elle pouvait compter sur chaque personne présente dans la pièce.


-Alors c’est parfait. Merci Roc… Nous devons maintenant convenir de la marche à suivre pour la suite des événements. Il faudrait mettre les autres au courant le plus vite possible, disons demain. D’éventuelles fuites seraient désastreuses… Je peux faire une annonce publique si vous êtes à mes cotés pour m’appuyer. D’après moi ils ne seront pas nombreux à se dresser contre mon autorité, mais on ne sait jamais.

-Je suis d’accord. J’entretiens des relations privilégiées avec quelques Silencieux, surtout des Alpha, et je peux d’ores et déjà vous assurer de leur soutient. Nous en avions discuté, il y a peu… Votre ruse, excusez-moi, n’aurait su tenir plus longtemps. Les doutes rongent déjà nos rangs comme la peste qui s’est propagée à Diantra. L’échéance arrive donc à point. Une semaine de plus et vous perdiez tout contrôle.

Dane grimaça. Elle n’aimait pas qu’on lui rappelle ses erreurs – et elle en avait fait beaucoup ces derniers temps, beaucoup trop. Des excuses, elle en avait des tas, mais ne se plaisait pas non plus à les énumérer mentalement. Pour faire bref, on pouvait considérer que les nombreux cadavres de bouteilles dans les ordures, dehors, y étaient pour quelque chose…

-Je propose en milieu de journée. Roc, tu devras mettre ces Silencieux de confiance en poste devant et derrière moi, discrètement. Sin et Ray, il faudra vous fondre dans la foule. Personne n’est encore au courant de votre promotion, on ne saura si vous êtes contre moi ou avec moi. Quant à Damps… J’aimerais que tu sois à coté de moi. Que les hommes voient à qui j’ai confié la direction en second de la guilde.

Elle sourit.

-Ils seront rassurés par ta stature imposante. Ou alors impressionnés, les deux options sont plaisantes…

Elle se leva, ne pouvant empêcher ses jambes de bouger, et se mit donc à faire les cent pas.

-Vous l’avez vu, je suis enceinte. Mon état ne me permet pas de me battre correctement, votre présence m’est indispensable.

De nouveau, ses yeux volaient de l’un à l’autre sans s’attarder très longtemps. Elle cherchait les réactions, analysait les mouvements de sourcils, les regards échangés… Maintenant que la situation était un peu plus sûre, elle bouillait d’impatience d’agir et de régler une fois pour toute cette affaire. La nuit risquait d’être courte.
Revenir en haut Aller en bas
Sin
Sang-mêlé
Sin

Nombre de messages : 356
Âge : 36
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge :  
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeJeu 25 Sep 2008 - 15:57

Lorsque Roc prononça ces paroles, avec un calme olympien doublé d'un pragmatisme étonnant, Sin sentit ses muscles se détendre tout doucement. Elle posa inconsciemment une main sur l'épaule de Raynox. Le combat était fini, la partie était gagnée, Daneva devenait à cet instant le chef officiel et incontesté de tous les Silencieux.

Bien entendu, il faudrait à présent les informer... ces fameux Silencieux.

Très vite les nouveaux officiers et le leader se mirent à ébaucher un plan de communication de masse pour amener ce changement au sein de l'organisation de la manière la plus diplomatique possible.


-... Sin et Ray, il faudra vous fondre dans la foule. Personne n’est encore au courant de votre promotion, on ne saura si vous êtes contre moi ou avec moi.


La Danseuse jeta un bref coup d'œil à Raynox, laissant s'exprimer l'espace d'un fugitif instant son inquiétude pour lui. Serait-il en état pour un nouveau combat après s'être fait malmené par Yorgen ? Elle chassa cette mauvaise perspective de sa tête et repporta son attention sur sa Dame.

-A vos ordres, Ma Dame.

Elle ne semblait pas tenir en place et l'excitation la forçait à faire les cent pas au milieu de la pièce, faisant fi du cadavre, de la fenêtre brisée et des courants d'air.

-Vous l’avez vu, je suis enceinte. Mon état ne me permet pas de me battre correctement, votre présence m’est indispensable.


Ceci n'était pas une nouveauté pour la prostitué diantrienne. Elle était la personne a le lui avoir annoncé.


-Et nous honorerons la confiance que vous placez en nous. Ceci étant, vous ne devriez pas vous agiter inutilement dans votre état.

Sin arbora un fin sourire en coin, néanmoins bienveillant, en direction de sa supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Kalafein
Humain
Kalafein

Nombre de messages : 100
Âge : 29
Date d'inscription : 24/05/2008

Personnage
:.: MANUSCRIT :.:
Âge : 30
Niveau Magique : Non-Initié
Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitimeLun 13 Oct 2008 - 22:25

Penché au-dessus du corps de Yorgen, tenant encore fermement la dague ensanglantée qui avait achevé le traitre d'un coup dans le coeur, Damps parut s'immobiliser quelques secondes. Il ne se rendait pas vraiment compte de ce qu'il venait de faire... Il venait de tuer un officier... Autant il était soulagé d'en avoir enfin fini avec son rival de toujours, autant le fait d'avoir tuer un des leurs lui avait fait prendre conscience d'une réalité embarassante ; Il venait surement de provoquer une guerre au sein même de la Compagnie... Il vacilla légèrement avant de se rattraper à l'épaule de Roc, chancelant... Son regard passa sur la chef, affaiblie par tout ce remue-ménage.

-"J'accepte avec... honneur... le rang que tu m'offres, Dane. Je serais à tes côtés pour assurer ta protection. Je dois y aller. On se voit... plus tard."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les fantômes n'existent pas Empty
MessageSujet: Re: Les fantômes n'existent pas   Les fantômes n'existent pas I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les fantômes n'existent pas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]
» Rapport de bataille Eldars d'Iyander contre Korsairs Orks
» LE PETIT FANTÔME DU JARDIN
» Burning Doll [Sylver & Tabata]
» 1.05 : Fantômaton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Miradelphia :: PÉNINSULE :: Terres royales :: Domaine de Nelen-
Sauter vers: